Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

vendredi 14 novembre 2014 à 07h05min

Après des jours d’intenses travaux pour aplanir les divergences par consensus, les forces vives de la Nation ont, ce jeudi 13 novembre 2014 à Ouagadougou, adopté à l’unanimité, la charte qui doit régir la transition politique de 12 mois.

Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

Ce sont des représentants de la société civile, de l’ex-opposition politique, de l’armée, des autorités coutumières et religieuses réunis, qui ont unanimement adopté la charte de la transition. Il était peu avant 21h (GMT) ce jeudi 13 novembre 2014 dans la salle de conférences de l’Autorité du Liptako-Gourma. Et c’est l’hymne national qui a été entonné juste après cette adoption, sans doute pour magnifier l’acte hautement patriotique qui venait d’être posé dans l’intérêt du peuple burkinabè.

Le document ainsi adopté contient également, les propositions de l’ex-majorité. C’est du moins, ce qu’a laissé entendre le professeur Luc Marius Ibriga, co-rapporteur de la commission d’élaboration de ladite charte. En effet, précise-t-il, « les représentants de l’ex-majorité ont travaillé sur le document et ont reversé leurs contributions à l’autorité militaire qui a travaillé avec nous deux jours pour que nous nous mettions d’accord sur le texte ».

L’adoption de cette charte présente, de l’avis de Me Hervé Kam, porte-parole du mouvement Balai citoyen, « un intérêt particulier en ce sens que finalement, la partie militaire et la partie civile ont pu se mettre d’accord pour que la transition soit civile, c’est-à-dire que tous les organes de la transition seront dirigés par des civils ». Et, foi de M. Ibriga, « on retourne ainsi dans la République où l’Armée est sous le commandement des civils ».

Au total, relève Me Kam, « c’est le consensus au profit du peuple qui a prévalu ». A en croire Ablassé Ouédraogo, cette adoption a été possible grâce au patriotisme des Burkinabè, à leur engagement de faire avancer le pays, « et surtout de tourner définitivement la page Blaise Compaoré pour que de nouvelles perspectives s’ouvrent pour notre pays ». Pour lui, le Burkina Faso marque ainsi un point par rapport à la communauté internationale car, précise-t-il, « il n’est plus question de sanction ; et ça, c’est fabuleux ».

Le Conseil national de transition, l’organe législatif de 90 membres

Les points d’achoppement les plus vifs qu’il y a eu au cours de l’élaboration de cette charte, ont concerné notamment le Conseil national de transition (CNT). A l’arrivé, c’est un CNT de 90 membres qui a été arrêté. Et la répartition – de sièges - convenue , est celle de 30 représentants pour les partis politiques affiliés au CFOP (Chef de file de l’opposition politique), 25 représentants pour la société civile, 25 représentants pour les forces de défense et de sécurité et 10 pour prendre en compte l’inclusion des partis de l’ex-majorité. Et c’est ce Conseil qui fera œuvre législative durant la transition.

Une des innovations majeures que consacre cette charte, c’est l’option faite par les autorités coutumières et religieuses de ne pas candidater aux postes à incidence délibérative. Mais, elles auront une place prépondérante dans le collège de désignation, afin que, espère M. Ibriga, « le choix des personnalités se fasse sur la base de l’éthique et de la morale, pour avoir un président de la transition qui soit à équidistance de tout le monde ». D’ailleurs, pour être candidat à ce poste, il ne faut pas être affilié à un parti politique.

Toutefois, chacune des composantes (société civile, partis politiques, forces de défense et de sécurité), va proposer trois noms parmi lesquels le collège de désignation va faire une présélection pour retenir trois noms. Ce collège va ensuite, entendre ces trois personnalités afin de décider en toute indépendance et par consensus, le président de la transition.

Mais avant, devra intervenir officiellement, la levée de la suspension de la Constitution avec l’adoption de la charte. Avec cette levée, précise le Pr Ibriga, le Conseil constitutionnel devra acter à la fois de la vacance du pouvoir, et de l’impossibilité de fonctionnement de certaines institutions dont l’Assemblée nationale, pour enfin proposer la mise en œuvre de la charte qui sera signée – dans quelques heures, selon Ablassé Ouédraogo - par les différentes composantes et promulguée par le chef de l’Etat. A partir de cette promulgation, le processus de désignation des personnalités devant animer les organes, pourra être entamé.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 novembre 2014 à 07:36, par Le bon En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Les grands peuplesse distinguent par leur aptitude à aller au delà des intérêts partisans en privilégiant seulement l’intérêt national. Hommage doit être rendu au peuple burkinabé pour son sens de l’intégrité, à l’armée dans toutes ses composantes pour avoir pu résister à la pression du Président Compaoré et à celle de confisquer le pouvoir, à la société civile et à l’opposition pour avoir eu le courage de tenir la lanterne. Que grace soit rendue à Dieu pour son amour, sa grandeur et sa puissance et que dans son oeuvre, le Burkina reste et demeure un pays béni.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 07:39, par MNS En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Merci au lieutenant-Colonel ZIDA. Blaise pensait que le pays allait prendre feu après lui, mais grâce à toi qui est un homme intègre, digne, honnête et responsable le Burkina de Thomas SANKARA va retrouver la paix. Que Dieu te protège.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 07:39, par Djobleck En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Félicitation aux différents acteurs ! une fois de plus, le peuple burkinabé se montre uni à travers ses représentants.Dieu bénisse le BURKINA FASO !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 07:52, par Bodo En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Bravo à tout le monde pour cette volonté d’aller de l’avant. Bravo à l’Armée pour son travail. Merci à ceux qui ont mis la pression sur l’Armée et les Politiques pour faire taire leurs ego et aller à l’intérêt commun. Je demande à Sarah SEREME de faire son retour dans l’arène politique, elle a des idées à donner.

    Maintenant, je demande à l’ex-majorité de ne pas seulement s’excuser, mais de dénoncer les agissements de la famille Compaoré aussi. Car Blaise pouvait décider de partir en 2015, même si la terre entière lui demandait de rester. Il est donc le 1er responsable de cette crise, même si le 2ème et le 3è c’est le CDP, la FEDAP/B, l’ADF...

    Un homme "fort" de 27 ans de règne qu’on vire en 2 jours et dont on règle les "exploits macabres" e, 2 semaines. Dans 2 mois, on aura oublié même cet homme indigne qui a fait de l’argent son dieu et qui a fait du sang des Burkinabè, de l’eau pour arroser les fleurs du mal. Bon courage à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 07:54, par SANKARA En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Les Burkinabè viennent de montrer une fois encore à la communauté internationale qu’ils sont capables de relever de grands défis. Je tire mon chapeau à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à l’élaboration de ce document en si peu de temps. Un e fois encore BRAVO

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 07:56, par modeste En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Félicitation à tous les acteurs de cette adoption. Chapeau à ZIDA et à toute l’armée burkinabè ! Il est vrai que Blaise va se sentir lâché mais c’est l’intérêt supérieur de la nation qui compte et l’armée et le peuple l’ont compris. Vive le pays des hommes intègres !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:01, par Bantchandé le Numbado En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Formidable. Mais pourquoi l’armée se fait-elle porte-parole de l’ex-majorité pour recevoir leurs propositions et les prendre à son compte. Il aurait pu être demandé tout simplement de reverser ces propositions au comité en charge des négociations. Cela traduit leur accointance qui ne finit de se consolider pour protéger leurs acquis sous la 4ème République. Qu’ils comprennent qu’ils sont démasqués et que le peuple ne tolèrera aucun complot d’où qu’il vienne. Surtout pas dans le CNT où armée et ex-majorité vont tenter des alliances avec des forces dites neutres pour prendre le contrôle de l’appareil d’Etat. La Révolution veille sur sa mise en œuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:01, par Adama En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    En définitive il faudra que les militaires se retirent de la chose Politique et qu’ils assument les missions qui sont les leurs à savoir une armée républicaine. Dans le cas contraire qu’ils entrent dans la vie civile, ainsi l’équivoque serait de l’histoire...
    Les militaires sont très intégrés dans la sphère politique, il va falloir les désintégrés, ceci est un message pour le prochain Président de la transition et le Président qui sera élu à l’issu de la période transitoire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:04, par Yirmopoaka En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Félicitation, que Dieu facilite la suite et que celà soit un bon départ pour notre pays

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:04, par l’homme intègre En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    BRAVO ! les gars.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:11, par Kotazo Gamlah En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Tout cela est très bien. Mais on ne nous dit pas quand est ce qu’on aura notre futur Président - qui espérons le ne deviendra pas par la suite lui aussi un second "Président fondateur" une fois assis là-bas !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:12, par Jeunesse2015 En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Présidente SARAN SEREME SERE, la jeunesse a besoin de vous dans cette transition.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:16, par Niambakoudougou En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Merci au lieutenant-Colonel ZIDA. Blaise souhaitait les chose autrement après lui, mais grâce à un homme béni comme vous qui est un homme intègre, digne, honnête et responsable, la terre des homme intègres t dit merci. Que Dieu te protège. ZYBABA

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:40, par KONE En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Merci d’abord à la population burkinabè et également à notre armée. Maintenant on reconnait nos vaillants hommes, fiers de défendre les interêts de la nation, digne fils du pays ; nous sommes contents de vos réactions face à une situation ou c’était la patrie ou la mort qui demeuraient les derniers mots ce jour ; vous aviez fait le bon choix - personnellement j’ai estimé le colonel ZIDA pour son sens élévé de compréhension et sa sagesse dans la gestion de cette crise - bravo au CFOP et à la Société civile et au balai citoyen - Bravo à tout ce monde qui a oeuvré à la réussite de cet accord - Que Dieu vous unisse dans la paix et la santé

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:41, par Bernadette En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Le BURKINA est un pays béni de Dieu. Bravo à l’actuel chef de l’Etat. C’est un homme avec une grandeur d’esprit. Que le Tout Puissant bénisse le Colnnel ZIDA.
    Bravo à l’ensemble des burkinabè. Maintenant, je peux dire que le BURKINA FASO est redevenu le pays des hommes intègres.
    Le colonnel ZIDA a donné l’exemple, que les futurs dirigeants s’en inspirent.
    Ce petit pays pauvre vient de montrer au monde entier qu’il est un peuple courageux et matur
    VIVE LE BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:42, par Sanon En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Il faut saluer le sens de patriotisme qui a aminé tous les acteurs. Cela est mettre au crédit de tous : Armée, Société Civile, Parties Politiques, Autorités Religieuses et Coutumières.
    Merci à tous
    Que Dieu bénisse notre pays

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 08:56, par Ouédraogo Frédéric En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Blaise Compaoré dans sa cache et son CDP doivent avoir honte. Le pouvoir du peuple par le peuple est en marche. Voyez vous, le Burkina progresse sans Blaise Compaoré. Dans cinq ans, nous verrons un Burkina émergeant. Victoire au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:03, par le lion En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    ceci est un pas en avant. mais pourquoi faut-il que les militaires soient au niveau du conseil national de transition.es-ce qu ;ils etaient dans l ;ancienne assemblee national. s ;ils veulent faire la politique qu ;ils demissionnent de l ;armee et descendent dans l ;arene politique.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:09 En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Bravo à tous ! Il faudra veiller à diffuser aussi largement que possible cette Charte consensuelle.
    Vivement cependant que les militaires désireux de faire carrière en politique quittent l’ armée, et entrent dans la vie civile.
    En effet, tout burkinabé est électeur et éligible tant qu’il possède ses droits civiques.
    Toutefois, l’égalité de chance veut que tous prennent le départ sur la même ligne : vie civile
    Le verbe et l’arme ne s’accommodent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:12, par burkinbila En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Cela est en l’ honneur du grand peuple intègre du burkinabé. Je rends un homme mérité au lieutenant colonel zida et je lui que l’ histoire ne n’ oubliera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:14, par issak En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    c’est par le courage et la perséverence que le ruiseau l’emporte sur la roche’.vive le BF indépendant !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:15, par pouyath En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Honte à ceux qui voulait voir le pays des hommes intègres de désintégré !!!
    Le peuple du Burkina Faso est entrain d’impacter l’histoire de l’Afrique à travers cette leçon de démocratie, qui pourrait inspirée nos autres frères du continent.
    "Restons vigilant car une chose est de gagner une batail, une autre en est de conserver ses acquis afin d’en profiter, les bénéficiaires seront nos enfants et leurs descendants, qui à leur tour se souviendront et travailleront pour l’intérêt général’’ : Servir et non pas se servir. POUYATH

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:16, par wendyam En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    TOUT çA POUR çA !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:16, par Dayo amadou dit baba En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Merci beaucoup mon lieutenant -colonel Zida pour votre position que dieu vous protège toujours dans vos fonction vous êtes un homme béni . Adoptée à l’humanité c’est une bonne nouvelle au burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:16, par yantiahanli En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    C’est hautement noble cet acte posé par les forces vives !!!

    Pour parfaire cette transition il faudra tenir compte de l’équilibre ethnique. Afin de ne frustrer aucun Burkinabé.

    Pour finir je propose le général à la retraite Marc Garango comme président de la transition. Ce choix est motivé par :
    - l’âge du Mr
    - son patriotisme qui n’est plus à démontrer
    - la sagesse qu’il incarne
    - ses actions passé pour sortir le pays de la crise économique
    - etc.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:20, par COMPAORE Paul En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Bravo au peuple Burkinabè qui vient de montrer encore au monde sa maturité.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:21, par Mamon Yélé En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Bravo pour avoir trouver si rapidement un consensus autour d’un dispositif de transition. Je constate toutefois que dans la précipitation il reste (de mon point de vu de profane bien entendu) des visas et des considérants dont on devrait tenir en compte avant la signature de cette charte afin qu’elle ne soit pas frappée de nullité, dès lors que la constitution du 2 juin sera rétablie comme loi suprême du Burkina Faso. Pour moi, il y a dans ce texte le constat de la démission du président mais pas celui de l’absence du président du Sénat et du président de l’Assemblée, rendant impossible la gestion de la transition par les dispositions de la constitution.
    D’autre part j’ai constaté que l’émotionnel et la passion ont conduit à des exclusions constituant des violations graves des droits des personnes et des partis.
    Si nous avions la sagesse de Nelson Mandela, (qui après son succès écrasant contre l’Apartheid a pris comme vice-président Peter Bota, dernier président de l’Afrique du Sud sous Apartheid) nous aurions éviter de violer dans la suite des dispositions le principe inclusive de la charte. On pourrait faire l’économie de toutes les dispositions d’exclusion en considérant comme acquis de l’insurrection populaire la révision de la constitution pour verrouiller l’article 37 de toute révision et supprimer le Sénat.
    Je pense que les spécialistes pourront encore faire un toilettage de fond pour garder une charte équitable mais qui considère comme acquit objectifs de l’insurrection (article 37 et sénat

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:23, par Filsdupays En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    J’avoue que le burkinabé me surprend de façon agréable. Bien que trop jeune au temps de THOMAS SANKARA, les vertus du burkinabé intègre, travailleur renaisse aujourd’hui. Je suis fier d’appartenir à ce vaillant peuple.
    Bravo à vous tous qui œuvrez afin de revivifier l’espoir tant perdu d’il y a de cela 27 ans. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:26, par ZINA En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Bravo pour le travail abattu en si peu de temps, même si je reste sceptique quant au nombre des militaires (25) dans l’organe législatif. Ce nombre pouvait être diminué à 15 par exemple.
    Vivement qu’on démontre aux fuyards notre capacité à rebondir...

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:31, par Paul En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Bravo au peuple Burkinabè qui vient de montrer encore au monde sa maturité.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:35, par une vision En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Les vrais OSC neutres et sentinelles le BALAI ET AUTRES BRAVO.
    ON SE CONNAIT TOUS ICI ..QUE LE CONSTITUTIONNEL REGARDE ET ZIDA AUSSI

    La société civile par essence est tout regroupent en dehors de le famille et de l’état dans le but de jouer son rôle de conte pouvoir et non de gestion de pouvoir d’état.
    Bon gens, la boulimie du pouvoir vous rend t il aussi aveugle.
    Je propose que la société civile se mette à l’écart après le service rendu à la nation en nous débarrassant de la dictature comme l’on fait les SAM’S K Le JHA.
    Qu’on supprime le quota s des OSC pour être en phase avec la doctrine ancestrale société civile.
    Laisser les politiciens gérer l a nation et chacun a une mission, la votre est d’être des sentinelle vigilants contre tout abus et dérives éventuels du pouvoir.
    Je pense que la charte ne doit pas être au de la constitution , et je doute réellement du rôle et la sincérité de certaines osc politiques tel Safiatou Lopez hier FEDAP-BC , ce matin présidentiedes femmes Mpp et répondant au nom des Osc PD...de même que le mouvement ça suffit tous membres du Mpp,les, Loada et Ibriga proches de L,UPC et surtout Ibriga , un pur rouge ,, reconvertis au pas , il ya des osc neutres mais ils ne sont pas nombreuses , pour les 25 , vous verrez ce problème , Safiatou à double casquette ou elle démissionne du mpp ou elle quitte les Osc.Que Dire des Barkissa responsable des Amazones et jeunes Mpp devenu Osc ??la liste est longue ??la justice ou la mini constitution qui surplombe la grande et taillée sur mesure ?, ja justice des vainqueurs ?
    S i j’étais à la place de l,Ex majorité , je décline l’offre, je prends mon courage , acceptant humiliations et autres et je redeviens opposants républicains, les Autres OSC telle balai , Arnaud Mare restent neutres et sentinelles
    Aussi rien ne peut et ne doit etre au dessus de la constitution de 1991
    Je vois que les uns visent le TITRE XIII article 151 parlant des accords et traités ratifiés ont autorité supérieur à celles des lois de la République et les autres rappellent le titre VI article 97 que la loi est une délibération ,régulièrement promulguée à L’assemblée National, alors les traites et accords sont au dessus des lois ,pas la constitution. Mais. si cette charte tire sa source des accords et traités ,elle demeure une charte nationale et non supra nationale .cette charte viole notre constitution oui à Arnaud Mare en ses articles
    Article 24
    Les dispositions constitutionnelles légales et règlementaires contraires à la présente Charte de la transition sont abrogées.
    Article 25
    En cas de contrariété entre la Charte de la transition et la Constitution, les dispositions de la présente Charte prévalent.
    Article 26
    La présente Charte entre en vigueur dès sa signature par les parties ci-dessus mentionnées dans le préambule.
    Fait à Ouagadougou, le …….novembre 2014
    Les signataires :
    Forces de Défense et de Sécurité Partis Politiques
    Autorités religieuses et coutumières Organisations de la société civile

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:45, par sidbala En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Au peuple du Burkina Faso
    Proposition concrètes pour le choix d’un président consensuel et des membres des organes de transition
    1- Du Président de la transition
    Le principe d’un président civil de transition n’est plus sujet à débat et cette disposition rendra à notre peuple le fruit de ses sacrifices durant ces années de lutte pour une démocratie véritable dans un climat apaisé. Bien que l’armée, institution hiérarchisée et stable de la république, soit une composante de notre société ayant aussi son mot à dire dans cette période difficile de notre pays, il serait hasardeux de lui confier tous les leviers du pouvoir de transition. L’intervention des organisations internationales, sous régionales et régionales dans cette crises, bien que tardive, est à saluer et leur contributions pourraient permettre d’aplanir certaines difficiles nées du vide juridique créé par la fuite du président du Faso, du président de l’assemblée Nationale.
    Nous sommes donc à la recherche d’une personnalité neutre, intègre, respectée et ayant le sens de l’intérêt commun des burkinabè. Cette perle rare pourrait provenir de ces mêmes organisations qui sont au chevet du Burkina Faso
    Je propose que les Nations Unies ou l’Union africaine choisissent parmi les fonctionnaires burkinabè travaillant dans ces structures des cadres pour intégrer les organes de transitions avec les conditions suivantes :

    a) Pour le fonctionnaire
    • Etre un fonctionnaire international en activité au sein de l’ONU ou de l’UA
    • N’appartenir ou n’avoir jamais appartenu à un parti politique
    • S’engager à ne briguer aucun mandant électif après la transition
    • Faire une déclaration de ses biens au début et à la fin de ses fonctions

    b) Pour l’ONU et l’UA
    • S’engager à accompagner la transition
    • S’engager à maintenir le fonctionnaire mis à disposition comme personnel de son institution
    • Appuyer au besoin le dit fonctionnaire sur le plan technique et diplomatique
    Ceci garantira un minimum de transparence sans calcul dans la gestion de la transition et l’organisation des futures élections
    Des burkinabè occupant des postes importants dans les institutions internationales sont nombreux mais je me permets de citer quelques fonctionnaires possibles.
    1- MINATA SAMAKE, représentante de la présidente de la Commission de l’Union africaine au Darfur
    2- Salamata Tapsoba, Présidente de la commission africaine des droits de l’homme
    3- Compaore Ousseini, représentant du haut-commissariat des Refugiés au Mali
    4- KIEMA Blaise, fonctionnaire des Nations Unies
    5- Dr Vincent Bado, Directeur regional de Africa Rice
    6- Josephine OUEDRAOGO, Commission Economique pour l’Afrique
    7- Dr Koudaogo OUEDRAOGO, representant UNFPA en Mauritanie
    8- Albert NIKIEMA, fonctionnaire de la FAO
    9- Rosine Sory Coulibaly, ONU Burundi
    Et surement j’en oublie de plus eminents !

    Que Dieu protege le Burkina Faso et son peuple

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:48, par Le Fatotchiè En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Je disais dans un de mes écrits que le Burkina Faso est un « Arbre qui dispose de Fruits très mures et qui ne tombent jamais ». Je dis merci à tous ceux qui ont concouru à la rédaction et à l’adoption de cette charte. Je réitère toute ma gratitude aux responsables politiques (CFOB), religieux, sociétés civiles,militaires et coutumiers.
    Je rappelle qu’à part Blaise il y a des milliers de Burkinabé qui peuvent diriger notre Faso avec honneur, dignité, fierté et responsabilité et je défie qui que ce soit sur ce point. Quelle aberration de penser et même dire péremptoirement qu’à part Blaise, personne ne peut diriger ce pays !
    Une fois de plus merci au peuple Burkinabè dans son ensemble et toujours inviter tout un chacun à l’unité nationale pour l’objectif commun :« la prospérité de notre chère patrie le BURKINA FASO »

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:56, par Ousmane D En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Felicitation a tout le peuple burkinabe a travers ses filles et fils. Je suis fier d’etre burinabe au regard de ce gros travail abattu en adoptant encore a l’unanimite cette charte de transition. Que dieu benisse notre belle patrie le burkina faso !!! Unis et soude nous vaincrons toujours.....

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:57, par L’orphelin En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Merci à tous les acteurs qui ont mis du baume au cœur et qui ont permis l’adoption de la charte. Ce qui est regrettable c’est la contribution de l’ex-majorité à travers l’armée. Mais je crois que le peuple reste et restera toujours vigilant. A mon avis l’ex-majorité ne devrait plus se faire voir ni se faire entendre durant toute la transition afin que les cœurs se refroidissent car ils sont la cause de tout ce que nous vivons aujourd’hui. C’est même honteux pour eux quand ils s’agitent en disant faire leur mea culpa. Si le projet passait le 30 octobre toute la presse surtout nationale serait envahie d’éloges et glorieuses et festives déclarations. Donc pour plus de sérénité dans la vie du peuple burkinabè aujourd’hui ils peuvent et doivent se taire pendant un long temps.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:03, par ADAKANLA En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    le Burkina Faso vient, une fois de plus, montrer à la face du monde la maturité et l’intégrité de ses filles et fils en validant cette charte de la transition à l’unanimité.L’armée vient de prouver encore qu’elle reste républicaine et sensible à la moindre souffrance du peuple Burkina.C’est en cela qu’il faut reconnaitre la grandeur du Lieutenant-colonel ZIDA et ses hommes.Le peuple intègre reste très reconnaissant.
    le Burkina faso à desormais besoin d’un peuple fort et non d’un homme fort.
    Que Dieu benisse ce beau pays ou doit se sentir en securité, en paix les hommes intègres, etrangers,investisseurs,ONG ,etc
    La patrie ou la mort nous vaincrons ! Merci camarade

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:08, par Ouedraogo En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    bjr à tous. .l’armée doit retourner dans les casernes et laisser la chose politique aux politiciens et à la société civile.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:09, par mogobere En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Bravo à la maturité politique des Burkinabé et leurs bons sens . Mes respect Mr le Col Zida vs êtes un très très bon patriote. Je me serai très conciliant si toute foi les Burkinabé ds son ensemble mettent de l’eau ds son vin afin d’éviter des troubles qui peuvent ns conduire ds obscurité ou personnes ne sortiraient gagnant ds cette affaire. Je prie chaque jour pour le pardon, la sagesse anime le cœur des Burkinabé en évitant le rancœurs qui sont sources de division pour un peuple digne intègre.
    << Un seul pied ne trace pas un sentier >>
    << le chemin le plus court entre 2 hommes, c’est un sourire>>
    << La racine fait de l’arbre solide, le palais de toutes victoires se bâtit sur un peuple>>
    << Comment prétendre aimer ses frères et supporter que le moindre d’entre eux soit exploité ?
    Comment aimer toute l’humanité et accepter que des peuples entiers soient opprimés >>
    A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:14 En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    maintenant que le bandit a pris la fuite,on fait quoi de sa milice appelée "rsp" ? il faut la dissoudre immédiatement.
    ensuite on fait quoi avec les ex dignitaires suceurs de sang humain ? il faut tous les arrêter pour qu’ils rendent.
    si ces 2 points sont réglés,vous verrez que ce pays redeviendra intègre comme dans les années 1983-87

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:17, par Wedra En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Merci à l’armée, à la société civile et à l’ex-opposition ; Mais nous voulons que Madame Saran Sérémé revienne, elle nous manque, c’est une femme courageuse et dynamique, elle pourra représenter les FEMMES dans cette transition, pourquoi pas.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:19, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    - C’est bon signe ! Et tous ceux qui connaissent lire les choses de la nuit et même interpréter les cris des animaux et des oiseaux comme moi Yamyélé vous diront que c’est bon signe. Et je vais vous dire pourquoi :

    C’est un jeudi, veille de vendredi que la charte est adoptée. Et comme c’est vers 21 heures, c’est très bon car traditionnellement on est déjà vendredi 14 à cette heure, et non jeudi 13.Vendredi étant un grand jour chez les traditionnels comme chez les musulmans. C’est pourquoi la plupart des ’’douhagas’’ et des sacrifices se font vendredi ou la veille de vendredi quand le soleil n’est plus fort.

    Vous remarquerez aussi avec moi que le chiffre 13 porte toujours malheur dans ce pays. Tous les assassinants et crimes y compris celui horrible de Norbert ZONGO, dans ce pays sous le régime défunt l’ont été chaque fois les 13 de mois !

    C’est aussi un jeudi que Blaise Compaoré a prit le pouvoir sur le cadavre de Thomas Sankara et ses compagnons d’infortune,

    Aucun hôtel ne porte un numéro de chambre 13 ! Demandez si vous dites faux !

    13 est un chiffe impair mais la somme de ses composantes donne un chiffre pair (1+3=4), tandis que 14 est un chiffre pair et la somme de ses compaosantes donne un chiffre impair (1+4=5) donc moins nocif.

    CONCLUSION : Le Burkina Faso est béni de Dieu !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:24 En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Transition consensuelle, charte à l’unanimité : Nous avons une feuille de route ! Vive le Burkina, Vive l’Afrique et Merci à tous.

    Les burkinabè ont livrés un grand combat. Ils se sont durement rudoyer, il y a eu des grincements de dents, des yeux ont rougis plus d’une fois mais le dialogue au pays des hommes intègre est resté intact.
    Ils ont tous montré une maturité politique et démocratique certaine, une aptitude au dialogue hors du commun. Des hommes sont tombés, le plus gros danger a reculé d’un pas, le plus dur est fait.
    Nous avons tous gagné en partie cette bataille. Ceux qui ont été au four et au moulin avant ou durant cette délicate période de la course contre la montre, à quelque niveau que ce soit, sous les projecteurs, ou derrière et de façon anonyme, ceux qui se sont trompé, tous les fils et filles de ce pays.
    Toute l’Afrique a gagnée, le monde entier aussi avec en prime un bel exemple de maturité politique, sociale, et démocratique, prouvant que tout est possible, si le dialogue et l’intérêt commun passe avant tout.
    Vive les Burkina, vive l’Afrique et bravo à tous.

    Docteur Delphine FEESER COMPAORE

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:36, par Diallo En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Que les membres de l’ex majorité prêtent serment de changer leur manière de travailler et qu’ils jurent sur la terre du FASO de travailler pour le pays et le peuple en toute transparence et honnêteté.
    DIEU bénisse le BURKINA FASO.
    La Patrie ou la Mort nous Vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:36, par Goodman En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    C’est bien mais ce n’est pas arrivé car il n’y a aucune raison que l’armée siège à l’assemblée nationale qui est censée représentée les civils. Je ne pense pas que la fonction de militaire soit conciliable avec la politique.
    Le plus grand problème et le plus grand déterminant de la suite de toute cette folle course est certainement le choix du Président de la transition.
    Maintenant, qu’ils ont vendu la révolution, voyons si nous en tirerons bénéfice. Je reste perplexe, tant que la politique dominera les intérêts du peuple, il n’y aura pas de véritable changement.
    Il faut nettoyer toute la maison pendant qu’on y est.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:39, par TECK En réponse à : CNT : Attention à la Constitution

    1. Tout ira bien et finira bien par les élections générales d’ici fin 2015 si les hommes politiques se montrent responsables et patriotes. Toutes les autres parties signataires (OSC, Coutumiers et Religieux, Armée) de cette charte doivent rester vigilantes pour surveiller les hommes politiques notamment dans le CNT (qui devient de facto l’assemblée nationale)
    2. Juste des inquiétudes par rapport à la constitution du 2 Juin 1991
    Il y aura forcement une révision constitutionnelle avant les élections, ne seait-ce que pour bien verrouiller le fameux article 37.
    Selon le titre XV de la constitution, la révision se fait par référendum ou par les 3/4 du parlement.
    Je doute qu’on puisse organiser un référendum avant les élections, donc ce sont les 3/4 des nouveaux 90 membres du CNT qui voteront la révision : Par conséquent, pour moi le choix des 90 hommes et femmes (jeunes et moins jeunes) pour siéger au CNT comme "députés" est plus critique que le choix du Président de la transition qui focalise actuellement l’attention.
    En effet la procédure parlementaire est de nature complexe et la qualité des députés (normalement élus mais désignés dans le cadre de la transition) est primordiale.

    Pour ceux qui veulent s’en instruire, suivre ce lien : Constitution du 2 Juin 1991

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:44, par john,bf En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Félicitations à tous. Mon frère ZIDA, merci de t’être affranchi de ces idôlatres de François, Blaise et de Alizèt Gando pour l’intérêt bien compris de ton peuple. Merci au CFOP, OSC et aux autorités coutumières et religieuses pour votre résistance citoyenne. L’incommensurable Dieu du visible et de l’invisible vous le revaudra. DIEU BENISSE LE BURKINA FASO !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:50, par Cheikh En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Monsieur Zida mérite vraiment toutes nos félicitations, car l’ex président BC a clairement exprimé sur un ton plein de menaces et empreint de mauvaise augure, qu’il n’aimerait pas "être à sa place".
    Cà veut dire que pour lui, personne après lui, ne pourra diriger efficacement le Burkina. Exactement comme si pour accéder à ce trône, l’on avait besoin d’être le plus intelligent de la terre.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:08, par burkinabe En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Merci grand frère Zida tu aimes ton peuple qu Allah te bénisse on avait tous peur que notre chère patrie le Burkina qui est comme une famille tombe ds la guerre.merci encore à toi et a ta famille que dieu protège ntre pays.soyons encore unis et Dieu nous aidera.merci aussi à notre Moogo Naba que Dieu lui donne longue vie pour qu il intervienne tjrs en cas de problème ds ntre burkina

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:09, par FAYAMA Moussa En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Une remarque que j’ai pu faire à la lecture de la présente charte ; il s’agit notamment des points suivants :
    - avant dernière ligne de la 3ème page (article 3) : "n’avoir jamais fait"................ au lieu de "n’avoir PAS jamais fait"...........
    - 3ème tiret de la 4ème page : "aucun parti politique"............. au lieu de "AUCUNE parti politique".......................

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:11 En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Arnaud Mare Yacouba Isaac Zida et autres intellectuels réagissez pour parfaire la chose.Article13
    Les membres du Conseil national de la transition ne doivent pas être des personnes ayant ouvertement soutenu le projet de révision de l’article 37. Ils ne doivent pas avoir fait partie du dernier gouvernement dissout de la IVème MR n’est il pas une exclusion pure et simple de l’ex majorité au regard des textes des partis respectés par tous les militants ? cet article ne contredit il l’article 1 qui parle d’inclusion ??

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:32, par Le Lpc-R En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Grand merci au Lieutenant-Colonel ZIDA. Vous êtes un homme intègre, digne, honnête et responsable. Vous avez su résister à la pression internationales face aux intérêts supérieurs de la Nation. Grâce à vous, les désirs de Blaise COMPAORE et ses alliés ne verront jour. Grâce à vous, le Burkina ne prendra pas feu comme ont prédit Blaise COMPAORE et ses alliés de l’Afrique et de l’occident. Je suis très fier vous. Je vous félicite, vous et l’armée toute entière ainsi que tous les acteurs qui ont apporté leurs pierres afin de sortir cette charte pour l’édification d’un Burkina nouveau, un Burkina épis de paix, un Burkina meilleur, un Burkina digne des Hommes Intègres. Votre père doit actuellement être fier car il a mis au monde un Enfant béni. Dieu vous bénisse, vous et le Burkina Faso tout entier, AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:33, par PRESIDENT FONDATEUR En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Kotazo, tu as un problème avec président fondateur ? J’avoue que je ne comprends pas pourquoi c’est à l’armée de recueillir les propositions de l’ex majorité. Ce qui est sur félicitation a tout le monde et pussions nous aussi vivre une vrai démocratie et en perspective une vrai élection présidentielle qui va se jouer selon moi entre Rock et Zèph.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:34, par Tonton Sidbala En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Bravo tous les acteurs ! Que Dieu bénisse le BF !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:51, par C. Romieu En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Félicitation à tous les acteurs. Félicitation aux militaires qui ont montré encore une fois qu’ils assument pleinement leur role.
    La démocratie, à l’image de tout système de gouvernance n’est parfait. L’on peut toujours y apporter de l’amélioration pour l’intérieur supérieur des populations. Mais à notre humble avis, je partage les observations de Son Excellence, Monsieur l’Ambassadeur des USA au Burkina à propos de la place et du rôle de l’armée, qui est celle prévue en démoratie. Cette place de l’armée mérite d’être maintenue, préservée et défendue. Cela est logique. Ceux qui ont les armes ne doivent pas gouverner même s’ils peuvent le faire très bien. Ceux qui ont des talents de gouvernants mais qui appartiendraient à ce corps ne sont pas non plus exclus pour leurs contributions à la Nation : ils doivent cependant sortir de ce corps (Disponibilité, ou démission ) et emprunter la voie tracée ( élections ).
    Pour les futurs gouvernants, il n’est pas trop, à notre sens, de les prier afin que chacun donne le meilleur de lui-même pour mériter sa qualité de Burkinabè et apporter de la terre à la terre ( pour paraphraser notre bendrologue) et ne jamais détruire ce que nos ancêtres nous ont légués au prix d’énormes sacrifices. Dieu aime le Burkina, et ce n’est pas moi qui le dit, cela se voit, N’oublions pas de toujours rendre grâce à Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:56, par hehe !!! En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Le Burkina Faso avance démocratiquement ! Au travail maintenant !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:59, par Sylvianna T En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    il ya un animateur d’une radio privée religieuse de la qui dit à chaque fois au début de son émission ceci que " quand Dieu fait ta bagarre ce n’est pas la peine d’enlever ta chemise" donc comprenez donc que le TOUT PUISSANT a pris notre défense voilà pourquoi la CHUTE des dieux compaore a été possible et surprenante. Dieu MERCI et INFINIMENT MERCI car il nous envoyé( un Moïse) Colonel ZIDA Y. qui nous a fait traverser la Mer rouge pour échapper à la MÉCHANCETÉ du pharaon d’Égypte qui n’était d’autre Blaise COMPAORE et sa suite de la IVème République. Que Dieu te bénisse et bénisse encore le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 12:11, par Boin-ZemOuinde Ouedraogo En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Il m’arrive rarement de m’aventurer pour donner une appreciation sur notre armée. Mais comme vous le savez, Blaise Compaore a construit son régime sur la corruption et la concussion que meme l’armée, la grande muette souhaitée, n’a pas toujours su resister à la tention. Aujourdhui la lecon de courage du people burlkinabè et de sa jeunesse est un message fort à l’armée pour qu’elle sache que desormais ce sera sur les cadavres des jeunes burkinabé qu’elle va piétiner si jamais l’idée d’avoir encore le pouvoir venait à effleurer un galonné. C’est ici l’occassion de feliciter les jeunes generations des moins de 50 ans qui hier, envoys au DARFOUR, en RDC, au Mali et ailleurs, ont appris les droits humains et surtout la citoyennéte que l’ONU a permis de promouvoir ces derniers temps. Au point que aujourdhui je puis feliciter cette nouvelle generation de militaires galonnés qui comprennent très bien le sens de la bravoure, de l’honneur et de la dignite de ce corps qui doit rester dans les casernes pour assurer l’integrité territorial et la protection des citoyens. Et c’est en cela que nous comprenons pourquoi cette jeune generation de militaire s’est impliquée d

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 12:22, par Boin-ZemOuinde Ouedraogo En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Les jeunes genrations de militaires se sont invitees aux évènements des 30 et 31 octobre pour evince les généraux corrompus, pourris, bedonnants et ripaillards afin que aujourdhui nous arrivions à cette mouture de charte de la transition qui est Claire afin que nous soyons dans la république pour preparer l’alternance betonnée dans notre constitution. On ne peut passer sous silence l’écoute et la patience du Lieutenant-colonel Zida et son équipe qui ont su transcender les interest egoists pour etre à l’écoute de leur people. Et je me joins aux nombreux burkinabè pour leur dire felicitations. Je propose qu’une fois que les institutions de la transition mises en place que le Lieutenant-Colonel Zida soit envoyée rapidement en formation dans une école de guerre hupée aux frais de l’Etat Burkinabe et qu’à son retour il soit nomme au grade de General de corps d’amée au nom du vaillant peuple du Burkina Faso et aussi que ses camarades puissant beneficier des avancements consequents pour services rendu à la nation. Petit frère ZIDA, le peuple burkinabé te remercie et te reconnait comme ancient Président d’honneur du Burkina Faso avec tous les honneurs qui seront dus à cette personnalité don’t le contour sera decrit par le Gouvernement de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 12:27, par YIRMOAGA En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Merci à tous pour le travail abattu. A l’armée de retrouver la troupe et le politique aux hommes politiques. Vous savez que le militaire, il n y a pas de contradiction ? Entre le chef c’est "oui chef" or dans la vie, il faut la contradiction, gage du dynamisme ? Si dans l’armée le chef doit être plus éclairé que la troupe, c’est pour que les ordres soient planifiés, et il faut une soumission pour l’accomplissement par le subordonné ? Cela ne peut pas s’appliquer au civil qui........enfin ?Donc les CODOS, en caserne et laissez les civils animer la vie politique. Pas de militaires au CNT. les chefs n’aiment pas la contradiction.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 12:36, par yamsoba En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    ce n"est pas mieux comme ça ? comment le parti du sang pouvait -il avoir le même nombre de représentants que tous les partis CFOP réunis comme le voulaient les militaires

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 12:44, par Abdoul En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Félicitation à tous surtout pour commencer les jeunes qui ont laissé leurs vies, c’est grâce à leur courage que tout ça est arrivé. Félicitation à toute la société civile, à l’ex opposition et enfin à l’armée surtout à Zida, Gilbert et Djibril.....Je demande à tous de s’assumer pour que justice soit faite pour tous les morts , blessés sans oublier les morts récents et anciens comme le juge Nébié, les oumarou clement, les dabo, les Thomas sankara et ses compagnons, les morts de koudougou le 27 octobre 1987.... Il faut que tous s’assument, personne ne doit faire entrave à cela au risque d’avoir le meme peuple à son encontre. Ceux qui ont incité à cette bevue tout comme blaise doivent repondre de leur forfait ( Front republicain, LAT(qui signe pour qu’on tue son peuple...), FEDAP/BC....). Tous ceux qui se sont illustrés négativement devront repondre car Blaise n’est pas le seul responsable, il y a eu tous ces imbéciles qui ont aidé à attiser le feu nuit et jour. Il faut que tous les acteurs sachent que seule une véritable justice peut panser les plaies. Aussi l’armée devrait se reformer à commencer par le RSP qui doit être totalement allégé, c’est quand on est méchant et mauvais qu’on cherche à etre trop protégé. 200 personnes suffisent pour la securite presidentielle, composés de militaires et de gendarmes. On n’a pas besoin de toute une garnison. Je propose qu’on réintègre les militaires qui ont été licenciés par blaise. Et qu’une véritable politique de sécurité soit mise dans notre pays , en ville comme sur les routes pour traquer les coupeurs de routes.
    Bref une politique de creation d’emplois pour la jeunesse devrait etre reflechie.... On y reviendra après.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 13:10, par ZOMKOM En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Ainsi nait une democratie,Tout sujet doit etre debatu jusqu’a un consensus !On ne veux pas d’hommes fort surtout mais des institutions fortes !Bravo !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 13:41, par Light En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Après l’insurrection populaire du vaillant peuple burkinabé, mon cœur est dans la joie. Il est d’autant plus dans la joie que, sur les ondes des autres pays africains j’entend en faveur du Dignes Burkinabé, l’encouragement, la fierté, la dignité, le courage, le bon exemple...que suscite cette révolution ( je précise qu’on parle ici d’une révolution dans la mentalité des burkinabès : c’est le refus du YELKAYE). Ce qui se passe présentement a des répercutions en Afrique et partout dans le monde. Je voudrais ici que tous sachent que ce qui s’est passé au Burkina Faso dépasse les frontières et les capacités du seul petit Burkina. C’est la main de Dieu lui-même qui à agit, et le Burkina est le lieu où elle a commencé. Ce n’est donc pas un petit phénomène d’une petite nation comme beaucoup le pense, c’est beaucoup plus que ca. C’est un feu que Dieu à lancé sur terre, et personne ne l’arrêtera tant qu’il n’aura pas fait tout son travail.
    C’est pourquoi je dis a toute la classe politique et à tous les burkinabé : Prenez courage, et continuer lentement mais surement le chemin du changement, dans l’unité. Ne tenez aucunement compte des soi-disant occidentaux ( France) ni de leur filleuls rependus dans les institutions africaines telles que l’UA et qui empêchent l’Afrique de se réunifier et de se développer . N’ayez pas peur d’eux, car ce n’est pas eux qui ont crée ce changement pour nous, mais c’est Dieu, le Juste et le Bon. A toutes les personnes de bonne volonté participant aux discussions pour la transition au Burkina Faso, je vous supplie au Nom du Dieu Tout puissant qui aime tant notre cher pays, de ne pas nous choisir un homme qui ne soit pas bon dans son âme. Nous ne voulons pas un président de la transition à la solde de la France-Afrique avec son réseau de francs-maçons qui a pillé et spolier l’Afrique depuis tant de siècle. Nous ne voulons pas un homme qui boit du sang humain en cachette, qui accentue la pauvrété de nos populations, juste pour rester au pouvoir et plaire à son maître. Nous ne voulons pas d’un homme appartenant à un reseau dont les intérêts du reseau prime sur ceux de notre nation. C’est ainsi qu’agissait les prédécesseur et la main de Dieu les a chassé du pouvoir.
    Soyez courageux et soyez forts. Les jeunes vous ont montré l’exemple, a vous de bien parachevé l’œuvre afin que le monde entier reconnaissent que Dieu nous aime et qu’il est avec nous.
    Nous voulons un président digne qui craint Dieu. Nous ne sommes pas comme ces occidentaux qui ont mis Dieu de Côté et qui font des mariages pour tous. Dieu nous aime, montrons nous à la hauteur.
    Que ceux d’entre vous qui ne se savent pas justes, s’abstiennent de proposer des noms de personnes injustes, autrement la main de Dieu n’épargnera personne d’entre vous.

    Que ceux du CDP ( ou devrais-je dire ex CDP ) et affiliés se taisent à jamais. Quand j’entend parler certaines personnes criminelles au cœur endurci qui cherche à redorer leur blason, je me pose la question si ces gens-là ne sont pas possédés, et je me dis : Est ce qu’il ne faut pas rétablir la peine de mort au Burkina Faso ?. Peut être que cela les aidera et les libèrera de l’esprit d’Hypocrisie, de mensonge et de méchanceté, qui sont encrés en eux au plus profond de leur être, à tel point que même si vous les mettez dans un mortier et que vous les pillez, ils ne se sépareront pas de leur folie , de leur médiocrité et de leurs attitudes criminelles.
    A tous les ennemis de notre cher patrie tapis dans l’ombre, je leur dis : vous pouvez essayer toujours, mais vous ne savez pas encore que celui qui vous a frappé est encore infiniment plus puissant que vous ne pouvez l’imaginer.
    En tout état de cause, nous les serviteurs de la Lumière, du Dieu Vivant et vrai, nous resteront en adoration et en louange devant la face de l’Eternel Dieu notre sauveur. A genoux, dans la supplication et la prière, et comptant sur l’intercession de la Sainte Vierge Marie Mère de Dieu et de tous les saints du Ciel, nous seront une pluie de bénédiction pour les innocents de ce pays, et une barrière infranchissable pour les œuvres démoniaques, grâce à nos humbles prières, et grâce à la miséricorde infinie de Dieu qui nous aime.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 14:17, par DIALLO Hamadou En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Louanges a DIEU et mes félicitations aux acteurs de cette noble charte de transition. Que Dieu vous récompense.Mention spéciale pour notre armée républicaine et la société civile. Burkinabé ;pardonnons- nous et au travail.Prouvons que la relève est bien opérationnelle.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 14:55, par doudou En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    suis fier d’être Burkinabé. vive le Faso et bénis soient ses fils.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 16:56, par alfao En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Grace soit rendue à Dieu pour cette grâce qu’il nous fait. d’abord mes encouragements aux vaillants peuple que nous sommes qui avons pu montrer notre maturité par les différentes marches sans incidence, ensuite à l’opposition burkinabé qui a su rester ferme et souder pour la noble lutte et enfin, à nos braves militaires qui ont finalement saisi le taureau par les cornes et nous osons espérer qu’une loi encore ne serait être transgresser dans le pays des "hommes intègres"sans le coupable ne soit mis à hors d’état de nuire. vive le Burkina ! la patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 17:57, par Ivresse du pouvoir En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Yantiahanli (forumiste N°25), je sais que vous êtes animé de bonne intention, mais quand on parle d’équilibre ethnique, ça peut entrainer d’autres choses. je pense que Dieu a beni notre pays, et il faut laisser ces histoires de quotas ethniques, religieux......... de côté. Il faut seulement que les partis politiques et les OSC mettent les hommes et les femmes compétents à la place qu’il faut. Un point, un trait. Quand on a fait la révolution, avons nous entendu parler d’ethnie ? Et d’ailleurs si on en tenait compte, cette révolution était condamnée a l’échec. C’est la justice et la liberté qui est notre boussole. Moi, je suis Mossi, mais mes meilleurs amis qui m’écoutent et qui peuvent me sauver ne le sont pas. C’est ce qui fait le charme de ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 19:56 En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Transition consensuelle, charte à l’unanimité : Nous avons une feuille de route ! Vive le Burkina, Vive l’Afrique et Merci à tous.
    Les burkinabè ont livré un grand combat. Ils se sont durement rudoyés, il y a eu des grincements de dents, des yeux ont rougi plus d’une fois mais le dialogue au pays des hommes intègres est resté intact.
    Ils ont tous montré une maturité politique et démocratique certaine, une aptitude au dialogue hors du commun. Des hommes sont tombés, le plus gros danger a reculé d’un pas, le plus dur est fait.
    Nous avons tous gagné en partie cette bataille. Ceux qui ont été au four et au moulin avant ou durant cette délicate période de la course contre la montre, à quelque niveau que ce soit, sous les projecteurs, ou derrière et de façon anonyme, ceux qui se sont trompés, tous les fils et filles de ce pays.

    Toute l’Afrique a gagnée, le monde entier aussi avec en prime un bel exemple de maturité politique, sociale, et démocratique, prouvant que tout est possible, si le dialogue et l’intérêt commun passe avant tout.
    Vive les Burkina, vive l’Afrique et bravo à tous.

    Docteur Delphine FEESER COMPAORE

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 20:25, par sankara aminata En réponse à : Charte de la transition : Adoptée à l’unanimité !

    Terre d’ avenir du Burkina faso, tu as une fois de plus gagner une victoire saches qu’il en sera
    ainsi pour toujours.Les braves fils ont compris maintenant qu’il s’agissait de prendre leur destin en main et de ne plus plaisanter avec leur devenir.
    Pour ce qui concernent le reste les louvetaux ,ils seront mis dans des cages et leur maître viendra probablement leur tenir compagnie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés