Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

vendredi 14 novembre 2014 à 02h21min

Il a séjourné le week-end dernier à Bobo-Dioulasso, dans le cadre des Récréâtrales où il devait jouer dans la pièce intitulée « Nuit Blanche à Ouagadougou ». Un texte visionnaire qui prévoyait l’arrivée au pouvoir d’un nouveau président à la veille de 2015 comme ça l’a été le 31 octobre 2014. Smockey, puisque c’est de lui qu’il s’agit, revient à travers cet entretien sur les évènements du 30 au 31 octobre dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen  avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

Une nuit imaginaire devenue une réalité. Etait-ce une prémonition ?

Presque. Ce n’est pas pour rien que nous avons, au sein du mouvement Balai citoyen, déjà réalisé des tee-shirts avec l’inscription bien évidente « Blaise dégage ». Il y en a qui était pour le retrait de la loi et nous, nous savions que ça pouvait déboucher sur quelques chose de plus immense. En tout cas, c’est ce qu’on appelait de tous nos vœux. J’aime citer Martin Luther King qui a dit : « I have a dream » (Ndlr, J’ai un rêve). C’était effectivement un rêve que nous avions. Celui de pouvoir faire une révolution dans ce pays. Et nous avons travaillé afin que la fiction rejoigne la réalité. Parce qu’il faut reconnaitre que « ceux qui empêchent ou freinent la révolution pacifique provoquent toujours la révolution violente », d’après John Kennedy. On a voulu à tout prix qu’une révolution pacifique se fasse. Que la population ait le droit de manifester son refus catégorique à l’installation d’une dictature, et en plus une dynastie parce que c’est tout un clan qui voulait s’imposer et voilà que c’est fini par arriver par la force. Nous l’avions demandé de gré, mais nous avons fini par l’avoir par la force. C’est bien vrai que j’avais dit dans un de mes textes, que la place de la Nation devait redevenir Place de la Révolution en souvenir des 4 années de révolution de Thomas Sankara. Blaise Compaoré avait eu la possibilité de sortir par la porte mais au soir du 30 octobre, la porte était déjà fermée. Il ne restait plus que la fenêtre. Et s’il insistait, on serait obligé d’enlever les tôles pour qu’il puisse s’en sortir. Après 27 ans passés au pouvoir, Compaoré est passé dans l’art de tromper le peuple. Et c’est quelqu’un qui n’a jamais tenu sa parole. On le lisait à travers les lignes de son discours et surtout l’excitation de ses disciples. Et nous étions sûrs à 80% qu’il n’avait pas l’ intention de s’en aller. Il fallait donc une démonstration de force.

On a eu l’impression que le départ forcé de Blaise Compaoré a quelque peu surpris les manifestants...

La démission de Blaise a surpris les gens qui ne sont pas du pays réel. Qui sont dans les salons feutrés. Sinon, tous ceux qui ont participé aux évènements dits subversifs savaient très bien qu’à un moment ou un autre, ça allait exploser. C’est pourquoi à un moment, nous avons suggéré à nos militants d’utiliser la Constitution qui permettait à tout citoyen burkinabè de participer au débat à l’hémicycle. Mais nous savions que l’on n’allait pas accepter bien que cela soit inscrit dans la Constitution. Mais la pression populaire a cassé la ceinture de sécurité qui était autour de l’Assemblée et l’armée a su bien jouer un rôle de protection du citoyen. Je dis cela, parce qu’il me semble qu’une bonne partie de l’armée avait pris fait et cause pour le peuple. Voilà pourquoi, nous n’avons pas réfléchi trop longtemps lorsque nous avons été amenés sur le terrain. Malheureusement, nous étions livrés à nous-mêmes. Je dis cela parce qu’aucun représentant de partis politiques n’a été en ce moment avec nous. Avec les quelques éléments de la société civile, nous n’avons pas trop réfléchi lorsqu’il s’est agi d’épargner des milliers de personnes, de ne pas les envoyer au massacre du palais présidentiel à Kossyam. Et lorsque j’ai utilisé ce fameux mot qui a fait un buzz sur la toile et d’aucuns ont interprété comme étant une sorte de corruption de la lutte. J’ai, en effet, employé le mot « deal ». Tout de suite, des gens ont pensé que nous avions vendu la lutte à l’armée. Je le dis et le répète, ça été un deal dans le bon sens du terme. Ici, le deal est l’armée républicaine et non un individu qui devrait prendre ses responsabilités. Nous étions en train de négocier avec tous les officiers et non uniquement avec Zida. Nous avions donc demandé à l’armée de prendre ses responsabilités pour éviter des milliers de morts et nous permettre d’avoir la démission de Blaise Compaoré sans condition et sans délai. C’était donc de négocier et passer le pouvoir à l’armée momentanément afin que la situation sécuritaire soit stabilisée.

Pourquoi le choix du général Nabéré Honoré Traoré a vite été refusé ?

Nous avons toujours travaillé dans le sens de ce que veut le peuple burkinabè. La population ne voulait pas du général qui était le chef de l’Armée nommé par Blaise Compaoré. Le général est impopulaire et les gens ne voulaient pas de lui. Nous ne voulions pas qu’il ait de connivence entre ses deux. La suite nous a donné raison. Voilà que nous avons assisté à deux discours. Les gens criaient plutôt le nom de Lougué. Mais il ne fallait pas rentrer dans la salade des militaires parce que nous ne sommes pas des militaires. C’était à eux de trouver l’homme consensuel. Et c’est finalement Zida qui a été mandaté par l’armée. Ce n’est donc pas le Balai citoyen qui a installé Zida au pouvoir.

Est-ce vrai que le général Honoré Traoré avait donné l’ordre de tirer sur les populations et que c’est Zida qui l’aurait empêché ?

Je ne suis pas au courant de cela. Je me méfie des rumeurs. Tout ce que je sais, c’est qu’on a percé les barrières, on a assisté à une forme de responsabilité des militaires qui n’ont pas tiré sur le peuple. Je le dis et j’applaudis. Lors de la percée des barrières, les militaires n’ont tiré qu’en l’air. De qui l’ordre est-il venu ? Est-ce une attitude spontanée ? Je ne sais pas. Mais nous voyions déjà qu’une partie de l’armée était avec nous. Parce que lors de nos sorties, des militaires nous saluaient et nous soutenaient de continuer la lutte avec les points en l’air. Même des militaires du RSP (Ndlr, Régiment de sécurité présidentielle). Nous avons constaté qu’une bonne partie de l’Armée n’était plus avec le dictateur Blaise Compaoré. Cette réaction des militaires nous a beaucoup confortés dans notre position.

Le Balai Citoyen n’a jamais donc vendu la lutte ?

Nous n’étions pas les seuls, dans la salle où se tenaient les discutions. Il y avait Hervé Kam, Hervé Ouattara du CAR, Augustin Loada, Luc Marius Ibriga. C’est pourquoi, nous sommes surpris quand on apprend que le Balai citoyen a vendu la lutte. On doit plutôt dire que le peuple a vendu la lutte. Puisque c’est le peuple qui demandait aussi que l’Armée prenne ses responsabilités. En tout cas, nous avons été surpris d’entendre ces rumeurs et même venant du Pr Ibriga qui estimait, lui aussi, qu’il y a maldonne. Il dit avoir été pour le départ de Blaise et non pas pour qu’on confie le pouvoir à l’Armée. Je pense que c’est de la mauvaise foi. A la sortie de cette discussion, les militaires ont exprimé leur bonne volonté qui est de prendre leurs responsabilités et que Blaise allait démissionner. Mais dans un premier temps, ils avaient dit que Blaise avait la légalité pour eux et nous leur avons dit qu’il n’était plus question de légalité. Et qu’il s’agit d’une question d’intérêt national non discutable. Les tractations ont continué toute la journée. Et c’est dans l’après-midi qu’Hervé Kam est venu nous dire que Blaise a signé sa démission. Mais nous avions dit que c’est à l’Armée de dire ça au peuple étant donné qu’elle se disait être pour le peuple. Et qu’elle devait lire la lettre de démission à la place de la révolution. Mais nous avons compris que les officiers avaient peur quand ils ont demandé s’ils pouvaient venir avec leur arme. On leur a dit qu’il n’y avait pas de problème. C’est pourquoi nous sommes restés à leurs côtés et cette position qui nous a valu d’être taxés d’avoir vendu la lutte.

Comment se fait-il qu’il n’y ait pas eu, tout de suite, un civile pour prendre les rênes du pouvoir ?

Je suis au regret de vous dire que vous connaissiez bien notre pays pour ces calculs politiques. C’est au nom de ces mêmes calculs politiques que Blaise Compaoré est resté 27 ans au pouvoir. C’est au nom de cette hypocrisie et même au sein des OSC notamment les syndicats dont d’ailleurs les fameux PRCVIste parce que nous avions eu maintes possibilités à maintes occasions de réagir et d’obliger Blaise Compaoré à quitter le pouvoir, mais à chaque fois la lutte a été étouffée sous le prétexte de l’alternative plutôt que l’alternance comme si l’une pouvait advenir sans que l’autre ne soit. C’est donc au nom de ces calculs politiques que même jusque-là, la société civile n’arrive pas à s’entendre sur l’homme qui va diriger la transition. Je pense déjà au chaos si un civil devait, dans l’urgence, assurer la transition. Vous avez même vu le ridicule dans lequel l’opposition s’est mise au cours de la journée de réclamation. On a vu des opposants qui clamaient leur solidarité mais il n’en était rien. (…) la veille de la réclamation, le président de l’UPC a même dit qu’il était difficile de discuter avec une société civile désorganisée, qui n’est pas soudée. Et il a demandé de prendre exemple sur le CFOP qui est uni et soudé. Nous en avons ri le lendemain et nous continuons d’en rire, au regard de ce qui s’est passé. On a compris que l’opposition était soudée quand il n’avait pas d’os. A partir du moment que l’os a été jeté, on a vu comment ils ont voulu se jeter là-dessus. C’est pourquoi je suis convaincu que si nous avions voulu du pouvoir, nous l’aurions eu. Si le Balai citoyen avait voulu du pouvoir, il l’aurait eu. Parce que nous étions presque les seuls sur le terrain. Nous avions discuté du pouvoir avec l’armée et entretemps, ils nous ont demandé à savoir ce qu’on peut faire ? Nous savons ce que ça veut dire en langage africain. C’est dire qu’en ce moment-là, si le Balai citoyen avait eu envie d’occuper une place politique, nous l’aurions eue et nous le pouvons encore. Mais nous disons dans notre charte que les ambitions politiques sont proscrites. Contrairement à ce que certains veulent faire croire, nous voulions maintenir notre rôle de veille citoyenne, de sentinelle. Nous voulons avoir un droit de regard sur la chose publique. Le temps jugera de qui a été traitre du peuple. C’est très simple, et il faut être patient. De la même manière le masque est tombé au niveau des pontes du régime Compaoré, il va aussi tomber au niveau de la société civile et des partis politiques dès lors qu’il s’agira de s’imposer sur l’échiquier politique national.

A vous entendre, l’avenir du pays risque d’être sombre ?

Ça pourrait être sombre, mais c’est réaliste. Je me rappelle en 2011, lors d’une manifestation, lorsque j’étais avec ma pancarte sur laquelle était écrit « Blaise Dégage », on m’a traité de tous les noms d’oiseau. Il se disait que comment un artiste peut se permettre de tenir de tels propos. Un journal a même titré : « Smockey, artiste engagé aux vulgaires hypocrites ». Je n’ai eu que des félicitations de l’opposition notamment de Maitre Sankara. Aujourd’hui, je suis surpris de voir des personnes réclamer la victoire d’avoir fait dégager le président Blaise Compaoré. Ils vont beaucoup plus loin que moi à l’époque. Tout compte fait, le peuple doit prendre ses responsabilités en ayant un regard sur la gestion de la chose. Et plus aucun chef d’Etat ne doit faire une heure de plus au pouvoir à la fin de son mandat.

Entretien réalisé par Bassératou KINDO
Pour le Faso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 novembre 2014 à 13:35, par lopes
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    A quel moment vous allez arreter ces sorties enfantines qui, au lieu de vous grandir, vous avilissent et ecoeurent les jeunes avises. De grâce, respectez cette jeunesse qui ne se reconnait point dans votre structure, quoique vous ayiez contribue comme les autres organisations a chasser le cynique regime. donc un peu d’humilite

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 13:41, par jonassan
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je ne sais pas si c’est la jeunesse qui fait que vous parlez sans peser vos mots, sans faire de sorte que les mots décrivent sans ambiguîté le réel vécu.
    QUE L’ON SE COMPRENNE, JE N’EN VEUX NULLEMENT AU BALAI CITOYEN, ENCORE MOINS EN VOTRE CELEBRE PERSONNE, j’en veux seulement à vos déclarations et pour preuve :
    1) Vous êtes sûr que le professeur Ibriga a demandé la prise du pouvoir par l’armée même si de raison circonstancielle il s’est trouvé à un moment donné sur les mêmes lieux d’hostilité que vous ? Non seulement vous ignorez que d’autres personnes que vous travaillent à côté de vous mais en plus, vous ignorez qui sont ces personnes au point de transformer vos procès d’intention (mauvaise foi, malhonnêteté, ...) en procès tout court. C’est certainement la 1ère fois que vous vous trouvez en face de quelqu’un qui VEUT PRENDRE LE POUVOIR. Si ces chefs de famille qui battent le pavé avec vous avaient été aussi bavard que vous l’êtes, vous vous mettrez à genoux à leur passage.
    2) Vous dites "Parce que nous étions presque les seuls sur le terrain". Comme vous le dites si bien, le temps nous départagera. J’espère que même si pour vous la lutte est terminée, vous continuez de lire au moins les HUMBLES témoignages de ceux qui étaient à vos côtés et que vous avez dans l’euphorie pris pour vos membres. Tout le monde n’a pas eu cette chance de parlementer avec les militaires ; c’est pourquoi certains sont blessés et d’autres sont morts. Souffrez alors que l’on vous répète que cette lutte-là n’est la paternité de personne. Quand après la radio, vous déclariez que la loi n’a pas pu être votée et que c’est terminée ; croyez-vous que sur ces entre-faits Blaise serait parti et qu’il y’aurait alors eu un pouvoir que vous auriez pu prendre ?
    3) Avec un tel langage vous vous alignez sur les CALCULS POLITICIENS que vous dénoncez, le MARKETING des produits que vous désirez vendre. ATTENTION ; il y’a une différence entre le langage aux fans, certainement plus mobilisateur et le langage de responsabilité citoyenne.
    === PAR RAPPORT AUX DIFFERENTS TEMOIGNAGES ; NON SEULEMENT VOUS MANQUEZ DE MODESTIE, MAIS VOUS AFFICHEZ DES RESULTATS STATISTIQUES SANS LA METHODE.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 13:50, par YIRMOAGA
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Félicitation au balai citoyen et aussi nous menons le même combat, nous internautes ? Un peu de modestie dans la déclaration et on aboutira a une démocratie réelle pour le bonheur d’une alternance où la jeunesse aura son mot à l’avenir. Votre position aux côtés du L-CLN est salutaire et ça empêché l’aventurisme ? Le combat est devenu politique pour un aboutissement. Avec les CLN BARRY, il faut les politiques pour arrêter ou enrayer l’opportunisme ? Encore merci au balai citoyen pour votre mobilisation. Soutenez vos camarades de BOBO pour faire partir le MAIRE de BOBO. Un DANGER pour la démocratie

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 13:58
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Vous commencez sérieusement à nous cassez les tympans vous les leaders du CIBAL. il y’a deux choses, soit vous avez été naïf soit vous êtes de mauvaise fois, je préfère opter pour la première. De quel droit et sans consulter les autres organisations (opposition et autres) vous vous appropriez le droit de donner le pouvoir à l’armé, conséquence de votre action, les voila qui au lieu de de rentrer dans les casernes ont gouttez au pouvoir et réclament leur part du gâteau alors que c’est le peuple qui est sorti et non eux.
    "si le balai citoyen voulait le pouvoir, il l’aurait eu" s’il te plait Smokey un peu d’humilité . Réponds à une question qui a lancé les mot d’ordre de sortie des 27 28 29 30, pas le balai citoyen à ma connaissance. Vous commencez a devenir arrogants. Nous le reconnaissons tous, vous avez jouez un rôle pour le départ de Blaise mais ne croyez surtout pas que les gens sont sortis à cause de vous. Redescendez de votre nuage.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 13:59, par koudka
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Bien dit ! félicitations ! restons vigilants et déterminés car "... le combat ...c’est toute la vie..."

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 13:59, par July
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    C’est vrais que le balai citoyen a été une force incontournable dans tout ce qui est arrivé mais il faut que le silence soit plus fort que les mots, le jugement doit venir d’ailleurs pour soutenir ce que vous aviez fait. A vous entendre, on peut faire beaucoup d’extrapolations qui portent à confusion.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:04, par Constant
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Les effets de la lutte de masse continuent.!!!! " paix aux âmes de ceux qui sont mort"

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:07, par citoyen
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    smockey, moi je t’apprécie ! Mais avec des sorties médiatiques de ce genre, je ne te reconnais pas !
    l’humilité est une grandeur d’esprit ! Aucun acteur au Faso ne peut réclamer la paternité de ce soulèvement populaire ! Chacun y a contribué à sa manière ! Et vous dire que près de 70% des manifestants ne sont d’aucun bord politique ou OSC !! Et vraiment l’heure n’est plus à cet enfantillage !

    Que ces militaires remettent aux civils la gestion de la transition ; que la transition profite nous refaire une constitution béton, pour qu’aucun président ne puisse jouir de quelles prérogatives que ce soient, et que l’alternance soit obligatoire après 2 mandants, avec un éventuel retour seulement après 15 ans au moins (pour éviter des démocraties rigolo à la Russie) !

    Passons à l’essentiel ! Le souhait de beaucoup était la chute de Blaise ! Il es parti ! Il reste ses dignitaires, et même tous les anciens passés aux affaires qui doivent répondent si des actes leur sont reprochés (afin que cela serve d’exemple pour les futurs dirigeants ; tu fais gaffe, tu réponds après ; et là les gens auront confiance à la justice) !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:08, par Hamadou BOUNDAONE
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Le Balai citoyen est un mouvement responsable, dirigé par des personnes responsables. Que ceux qui veulent le décrédibiliser recherchent l’information - la bonne - au lieu de se baser sur des rumeurs ou des apparences.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:08, par citoyen
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    smockey, moi je t’apprécie ! Mais avec des sorties médiatiques de ce genre, je ne te reconnais pas !
    l’humilité est une grandeur d’esprit ! Aucun acteur au Faso ne peut réclamer la paternité de ce soulèvement populaire ! Chacun y a contribué à sa manière ! Et vous dire que près de 70% des manifestants ne sont d’aucun bord politique ou OSC !! Et vraiment l’heure n’est plus à cet enfantillage !

    Que ces militaires remettent aux civils la gestion de la transition ; que la transition profite nous refaire une constitution béton, pour qu’aucun président ne puisse jouir de quelles prérogatives que ce soient, et que l’alternance soit obligatoire après 2 mandants, avec un éventuel retour seulement après 15 ans au moins (pour éviter des démocraties rigolo à la Russie) !

    Passons à l’essentiel ! Le souhait de beaucoup était la chute de Blaise ! Il es parti ! Il reste ses dignitaires, et même tous les anciens passés aux affaires qui doivent répondent si des actes leur sont reprochés (afin que cela serve d’exemple pour les futurs dirigeants ; tu fais gaffe, tu réponds après ; et là les gens auront confiance à la justice) !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:20, par Neutre
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Félicitation, vous n’avez pas déroger à vos principes. le Balai Citoyen a joué son rôle en que tant société civile. il fallait nécessairement trouver une solution dans l’urgence, et les politiques assoiffés du pouvoir ont faillit. si ces opposants politiques étaient courageux pour prendre le pouvoir il fallait prendre la direction de Kosyam devant le peuple au péril de leur vie, il ne fallait pas hésiter de demander la démission de Blaise, c’est le peuple conduit par des gens déterminés qui l’a fait.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:23, par Un fidèle lecteur de Bamako !
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    D’abord mes félicitations au peuple burkinabé pour avoir refusé que son destin soit mené en bateau par un capitaine qui n’a plus de gouvernail. Le balai citoyen n’est pas en reste pour avoir su conduire le combat juste en canalisant la jeunesse.
    Je réitère ma confiance au balai citoyen qui a un autre combat dans cette nouvelle ère, celui de veiller sur la chose publique !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:26, par Belco
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    c’est rêvé mon cher smock ; ce n’est pas aussi simple comme tu le pense mon ami ; tu comprendras la vérité quand Bassolé parlera. beaucoup ont beaucoup fait, mais ils ne disent rien. apprenons à cultiver la modestie en nous, DIEU préfère ca.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:30, par Bernard Luther King
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Smockey, te souvient-tu de la 6eme 1, 6eme 2, 6eme 3 ... à l’ex-College Moderne de Ouaga (si j’ai bonne memoire) : le noble ZINDA.
    Suis fière de TOI. Pas seulement par ces temps qui courent mais depuis toujours pour tes CHANSONS ENGAGEES entre autres "on a perdu la bataille mais pas la guerre ... on reviendra !".
    Toi tu etais sur le terrain, moi je n’ai cessé de me tenir sur le terrain APOLOGETIQUE pour defendre vos initiatives contre les mauvaises langues.
    Même si la VRAIE VICTOIRE ne sera que celle de la revolution des mentalités ! Et cela au prix de martyrs blancs et non de martyrs rouges !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:36, par Proust
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je salue la bravoure du balai citoyen et surtout le fait qu’il se refuse d’occuper une position politique et jouer le rôle de veille citoyenne. Nous avons besoins de telles organisations. Cela signifie aux prochains présidents que s’ils ne font pas ce que le peuple souhaite, un balai est là pour netoyer la cour.
    Courage Smokey et surtout rester sur vos convictions.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:37, par Cibal
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    KOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUWI !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:38
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    bien parlé mon fredo. sans le balai citoyen,je suis pas certain que blaise sera actuellement à yamoussoukro parmi ses beaux parents entrain de méditer sur sa lourde chute

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:39, par Felicitation
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    La lutte est dans sa constance,

    Sois tranquille Smok,
    Ce n’est pas ceux qui sont sorti deux jours qui vont vous juger vous qui êtes sur vos pieds des années durant contre ce régime de Blaise Compaoré,
    Engagés vous l’avez toujours été, toi et SamsK,
    C’est vous qui avez scié la branche ou était assis Blaise. Maintenant que les autres sont venu s’accrocher à la branche et qu’elle se casse, tous disent maintenant c’est nous, c’est nous..........Abaaaaaa !!!

    Pour faire sortir les fourmis de la ou elles étaient terrées c’est Le Balai Citoyen qui a mis l’eau chaude, qui a poussé toutes les fourmis à sortir ensemble.

    Il faut reconnaître le travail de Smok et de Samsk c’est à dire le Bali Citoyen.

    D’ailleurs quels sont ces artistes aux Burkina qui ont ouvertement pris position contre le régime de Blaise aux risques de leur vie et de la réussite de leur carrière. Ils sont ou ces artistes. Qu’ils lève le doigt ! Smok et Samsk n’avaient pas de garde du corps mais ils affrontaient Blaise tout seul face au danger. Maintenant que tout le monde est sortie chacun veut dire que c’est lui l’homme fort. Aï. La réaction d’une foule et l’action d’un individu est très différente.

    L’opposition Burkinabé dans le temps de Blaise était le nom que tout le monde pouvait se donner pour manger les miette sous la table de Blaise. Ce nom était le passeport pour rentrer dans les coulisses du pouvoir pour manger. Au temps de Blaise l’opposition était en collectifs de grands garibouts diplomatiquement reconnus sous le nom d’opposants politique (mangeur en politique). S’ils étaient sincère Norbert Zongo n’allait pas mourir et silence radio, invalidé l’année 99-2000 à l’UO, silence radio...

    Smok depuis que je te connais tu es engagé même dans tes chants.
    Vous n’êtes pas un parti politique.

    En réalité si Blaise a fait 27 ans au pouvoir c’était face à une opposition faible.
    Si cette opposition se dit soudainement forte après le départ de Blaise, il faut réviser l’histoire. Des journaliste ont payé de leur vie à la place de ces opposants qui devaient dire la vérité et faire régner la vérité et il ne l’ont pas fait.

    C’est quand Blaise a fini avec eux tous qu’ils se disent opposant et ambitionner par le pouvoir. Prenez le dictionnaire et lisez le mot opposant politique et mirez vous dans cette définition si ça vous convient

    Que le peuple laisse tranquille, Smok et SamsK. Si vous étiez forts et si vous etiez reveillé au même temps que Smok et SamK la revolution allait se faire bien plutôt que maintenant. Maintenant c’est la victoire de la jeunesse consciente. Smok et SamK ont vraiment participer à l’émancipation de la conscience nationale de ces jeunes Burkinabé. Si vous ne savez pas ce qu’on appelle reconnaissance, taisez vous.
    Ces deux noms il ne faut pas les salir : Smok et SamK
    Si vous n’avez pas encore reçu de félicitation je vous dis félicitation Smok et SamsK ainsi que tout Le Balai Citoyen partout au Burkina Faso.
    Les fils de l’autre ne sont pas reconnaissant. Si c’est pour salir il sont la. Dans cette affaire marcher droit et ne les regardez pas. On vous soutient. Et merci bcp SmoK. Ce n’est pas pour tes conditions de vie que tu as lutté. Tu en a. C’est pour les autres que tu t’es battu. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:41, par Djason
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    —1—La population ne voulait pas du général qui était le chef de l’Armée nommé par Blaise Compaoré. Le général est impopulaire et les gens ne voulaient pas de lui..

    — 2—Si le Balai citoyen avait voulu du pouvoir, il l’aurait eu. Parce que nous étions presque les seuls sur le terrain...

    Vous étiez presque les seuls sur le terrain, et vous dites que la population ne voulait pas du général, ces deux phrases semblent etre contradictoires ; de toute façon la vérité est que Zida est plus proche de Blaise que Traoré.... Zida n’a til pas été nommé par Blaise ? Vous savez ce que vous faites, dans tous les cas on vous regarde

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:45, par Belco
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    c’est rêvé mon cher smock ; ce n’est pas aussi simple comme tu le pense mon ami ; tu comprendras la vérité quand Bassolé parlera. beaucoup ont beaucoup fait, mais ils ne disent rien. apprenons à cultiver la modestie en nous, DIEU préfère ca.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:46, par Gracias
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Merci Smockey !! vos réponses sont d’une clarté ! Vous avez réellement bossé avec courage, vous avez femmes/enfants et vous avez risqué votre vie, que le Seigneur vous le rende.
    Paix à l’âme de ceux qui sont tombés et prompt rétablissement aux blessés.
    PS : une telle ne pouvait être menée sans incompréhensions et manquements, tenons-nous la main, c’est vrai l’essentiel est fait mais l’inconnu est encore devant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:46, par Hamed
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Utopique.
    Au nom de quoi remettre le pouvoir à une tiers personne ?
    Un vrai combattant ne jette jamais son arme après une bataille.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:59, par Chris
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Parfaitement d’accord avec toi, surtout sur le rôle flou qu’ont joué les syndicats à un certain moment de la lutte. Que ceux du PCRV sortent maintenant pour faire valoir leur idée au lieu de se cacher toujours dans l’ombre. Il faut quitter dans ça et occuper l’espace public pour le débat.
    Encore félicitations au balai citoyen pour sa détermination qui donne un sens vrai à l’engagement citoyen et insuffle du même coup un nouveau souffle à la lutte de la jeunesse en quête d’un avenir meilleur.
    Que Dieu vous bénisse et vous donne la force d’aller de l’avant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 14:59, par mountuan TRAORE
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Bonsoir frère j’ai de l’estime pour toi mais reconnais que vous avez fait une erreur. Il faut savoir être humble sinon ça été une lutte collective il ne faut pas sous estimé l’apport des autres.
    Il faut avoir la tête sur les épaules. merci

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:07, par Mes felicitations
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Vous avez bien fait de remettre a l’armée car aujourd’hui même on comprend que les parties civils ont du mal a s’attendre sur la question de la transition, souvent je me demande si on va réellement trouver ce monsieur je veux l’oiseau rare que le peuple réclame car l’opposition prépare déjà le terrain pour les élections avenir.
    on ne peut pas dire qu’on veux pas l’armée sans au préalable avoir quelqu’un parmi les civil a prendre le pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:20, par Boola
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je me rend compte aujourd’hui qu’il n’y a plus aucune transparence sur la transition. Chaqu’un va et vient en marge des concertations comme des rats au milieu de la nuit en promettant monts et merveilles à quelques personnalités de l’armée qui je pense, pourraient bien se vendre aux plus offrants. Comment leurs faire confiance maintenant. Ce jeu est plus que dangereux pour l’avenir du pays et surtout pour son peuple( nous le peuple). Je pense que ces organisations et ces partis politiques devraient maintenant arrêter de menacer de faire descendre le peuple dans la rue parce qu’ils n’ont pas eu de quoi garantir leurs ambitions personnelles( la prise du pouvoir). Ils font des mains et des pieds pour que la passation à un civil se fasse le plus rapidement possible et ceux à n’importe quel prix coup d’état d’un militaire sur un autre militaire qui leur serait plus favorable. Dans ce cas là je pense que Smockey et le Balai citoyen risqueront fort de regretter le jour ou ils se sont fait volés leur révolution. Il ne nous restera plus qu’a aller fumer notre chanvre en espérant que personne ne viendra nous déranger. Moi en tout cas je ne veux plus risquer de me faire tuer pour des gens qui mettent le parti avant la patrie. Je risquerai ma vie pour ma patrie mais pour mon parti. Ce qui se passe là me fait honte et est de très mauvaise augure pour le futur.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:33, par babodjem
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    le balai va prendre quel pouvoir et pour diriger quelle peuple ?Un peu de modestie les gas.moi je ne dirai pas que vous avez vendu la lutte mais vous avez fait preuve de naïveté en vous tenant du coté des militaires a la place de la nation pour qu’ils nous volent notre révolution.Je suis un peu decus de votre comportement.Mais laisser moi vous dire que sans l’opposition politique Blaise serait au pouvoir actuellement.Penser vous pouvoir remplir la maison du peuple avec vos camarades ?je pense que non.cette grande mobilisation pour barrer la route a Blaise est le fruit des efforts de l’opposition et de certaines OSC.Que voulez vous nous faire croire ?le balai a t’il déjà contribué financièrement pour la tenue d’un meeting a la place de la révolution ?je pense qu’il est trot facile aujourd’hui de vouloir vous attribuè cette victoire en insultant notre intelligence.moi je m’en fou du balai et si j’ai marcher plus de huit fois c’est suite a l’appel de cette opposition républicaine et non a cause de smocky ou de sams’k.Respecter nous un peu et ne rêver même pas un jour nous diriger.Apprenez d’abors a bien chanter et laisser nous en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:36, par BONKOUNGOU
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    C’est bien dit Smockey ! Mais je pense que tu aurais du te dire et laisser les choses aller. C’est vrai que vous avez été au premier plan dans lutte mais comme c’est une lutte collective, l’humilité voudrait que vous laissiez au premier responsable, c’est-à-dire le CFOP de s’expliquer. Sinon vous pouvez perdre votre crédibilité. cela aurait mieux que vous, acteurs, au cours d’une conférence de presse commune, expliquiez davantage au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:39, par Wend barka
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Félicitations au Balai citoyen. Mais, je vous invite a plus d’humilité.
    N’attendons pas des hommes politiques une unité difficile a réaliser dans les faits des lors que la conquête du pouvoir est ouverte.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:39, par BONKOUNGOU
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    C’est bien dit Smockey ! Mais je pense que tu aurais du te dire et laisser les choses aller. C’est vrai que vous avez été au premier plan dans lutte mais comme c’est une lutte collective, l’humilité voudrait que vous laissiez au premier responsable, c’est-à-dire le CFOP de s’expliquer. Sinon vous pouvez perdre votre crédibilité. cela aurait mieux que vous, acteurs, au cours d’une conférence de presse commune, expliquiez davantage au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:39, par Elouss
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Bravo Smokey, Bravo Balai citoyen !
    Ne vous fatiguez plus de vous poser la question " pourquoi c’est à nous seuls du Balai citoyen que les gens s’en prennent ?" vous êtes simplement victime de votre succès !
    Qui n’a pas été admiratif du courage, de la témérité même dont vous avez fait montre durant ces 4 glorieuses (28, 29 , 30 et 31 octobre 2014) ?
    Vous aviez de la notoriété (Sam,SK et toi !) vous venez d’acquérir le statut de héros, par ce dévouement à la cause nationale. Il est normal que cela suscite des sentiments divers au sein de la société. Il n’y a pas de quoi cuir un oeuf !
    Encore Bravo au Balai citoyen pour son implication sans calcul dans la lutte citoyenne du peuple Burkinabè.

    Elouss,

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:44, par abna
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    pourvu que ce soit sincère !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:48, par Joseph
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je crois que les responsables du balai citoyen gagneraient à être plus humble parce que l’orgueil précède la chute. A les entendre, ils sont les plus propres et tous les autres sont corrompus. Il faut savoir une chose : le balai seul ne pouvait rien contre le regime de compaoré.
    Faite attention parce que la jeunesse pourraient vous vomir comme il la fait pour le regime de blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:51, par wendyam
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Smokey tu es gros menteur comme tout ce que tu racontes dans tes chansons. Vous êtes trop petits pour prendre le pouvoir dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:52, par Nsalfo
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Vous avez fait du bon boulot,seulement personne ne doit s’approprier cette victoire ;seul le mérite revient au peuple burkinabé. Tous ceux qui étaient sur le terrain les 30 et 31 ne sont pas forcement tous des militants des OSC et CFOP. Allez y demander à nos martyres/blessés du 30,31 leur carte ou tout autre document preuve de leur adhésion à ces organisations de la société civile ou politique.Cette lutte n’a pas commencé aujourd’hui,ayons à l’esprit les batailles antérieures depuis des lustres et les pertes en vies humaines. C’est la période qui a été favorable. Le désordre que nous avons constaté après la démission de COMPAORE Blaise est imputable à tous surtout aux OSC et CFOP et prouve que ces organisations se sont mobilisés et ont mobilisé pour la lutte sans être unis autour des objectifs bien clairs. Arrêtons les histoires inutiles qui ne feront qu’ ecoeurer davantage. Ce désordre a montré que rien n’a été organisé,prévu et tout est venu de la pression populaire. Dieu bénisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:53, par TK
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Salut Serge !
    J’espere que tu noublieras pas de bien documenter et publier ta contribution, celle du balais citoyens et toutes les OSC dans cette lute. Tu as un devoir d’informer la generation future desormais. N’oublies pas !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:53, par wendwaogo
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    merci camarade Smockey pour ce grand combat
    que vous aviez mené et continuez de mener.
    notre force est notre nombre !!

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:54, par samira OUATTARA
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Bravo Smok.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:58, par taretare
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    En tout cas, peu importe les "ont dit" Je félicite le balai citoyen. Sans votre pierre à la lutte elle risquait d’être vaine. Bravo à Smokey, Sams K et maitre Kam et aussi à tous vos militants. Je suis une sympathisante du mouvement et pour soutenir vos efforts j’ai participé à coté de mon époux à toutes les marches. Vous avez fait du beau travail nul ne pourra vous salir quand bien même il pourra essayer.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 15:58, par ORAN
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    M. Somkey. Je vous invite à rester modeste et humble. Vous ne pouviez pas prendre le pouvoir et vous le pourrez jamais parce qu’on ne vous laissera pas faire. J’ai 50 ans et je suis hostile au régime de Blaise de 1987. Tout est une question d’opportunité et de rapports de force. J’ai été (lorsque mon agenda professionnel le permettait) de toutes les manifestations de l’opposition depuis 1992. Aujourd’hui, le contexte est favorable avec une opposition renforcée, une population sensibilisée au respect de la Constitution, une jeunesse (scolarisée) sans complexe, etc. Le balai citoyen est un élément et pas l’élément déclencheur de l’insurrection populaire. On ne peut pas vous laisser dire cela encore moins le croire. Pour l’histoire, SVP, restez ce que vous êtes et pas pas plus. Enfin, j’invite les partis politiques de l’opposition et la société civile à rester unis pour les futures batailles. On a un goût d’inachevé et vraissemblablement, il faudra ressortir bientôt pour couronner la victoire du peuple. En effet, au rythme où vont les discussions sur la transition, on risque de se retrouver avec ce qu’on a rejeté depuis plusieurs années. L’armée a joué son rôle en ne tentant pas d’écraser les manifestants. il est temps qu’il retourne dans ses casernes et assure la quiétude des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:08
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    J’admire et je respecte ce Gars qui dit ce qu’il pense et à tout le monde. Bravo, suis comme lui. Mais soyons plus positifs et optimistes. Les problèmes qu’il évoque sont tout à fait de l’état normal des choses dans une telle situation. C’est quand même une dictature de 27 ans qui vient de tomber ! Dans tous les Etats du monde, le politicien fait de la politique et c’est normal. C’est pour cette raison que je n’aime pas la politique. Il faut que le balai citoyen et tous continuons de mettre la pression. Ce serait une grosse erreur de choisir ce moment pour les règlements de compte. Ce mouvement frêne leur demande de transfère du pouvoir aux civils. C’est une analyse non partisane venant d’un constat et de faits. Ces déballages profitent à ceux que vous avez chassés. Chacun a contribué et fait des erreurs. Il faut arrêter ces caprices et mettons la pression pour un avenir mieux que la Compaorose car de toute façon, c’est un politicien qui gouvernera le Pays après 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:12, par Champagne
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Respect !! Digne fils du Boulgou.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:15, par Nibé
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Merci mon frère et encore toutes mes félicitations.Que Dieu vous bénisse et vous donne le courage de continuer et d’aller de l’avant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:20, par Kini
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Grand-frère, je respecte cette analyse et vous avez parfaitement raison. Personnellement, je trouve que le Pr Ibriga est vraiment flou dans cette situation et certains responsables de partis politiques qui étaient dans l’ombre et qui aujourd’hui se targuent de dire qu’ils ont fait tomber Blaise. Ces négociations sont calquées sur des purs calculs égoïstes car chacun veut se faire de la place au soleil. Je propose que le mouvement le Balai se renforce davantage car vous ne pouvez imaginer à quel point vous êtes une référence en Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:28, par Albert
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Smokey tu manques de modestie. Le Balai citoyen aurait pris quel pouvoir ? et comment ? La lutte a ete nationale et non a Ouaga seulement et toutes les composantes de la societe y ont participe. Et puis il faut avoir de la compassion pour les blesses et les familles des disparus et s’abstenir de se bomber le torse. La modestie paie aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:40, par Baldé
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Smockey écoute, certains sont entrain de bidouiller les choses en leur faveur pour s’asseoir sur le pouvoir en 20015. on croie avoir fini avec un système en faisant partir Blaise mais il faut bien se rendre à l’évidence, une fois Blaise parti son système totalitaire revient avec force mais cette fois-ci, cest dans notre camp que ça se passe.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:41
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Autant la défaite est orpheline autant la victoire a plusieurs pères...
    L’histoire s’est écrite grâce à la conjugaison des efforts des partis politiques d’opposition et des organisations de la société civile..cela est indéniable et personne de bonne foi ne peut le nier..
    Dire que les partis politiques n’étaient pas sur le terrain...j’en laisse la paternité à SMOCKEY.. Je suis membre du bureau politique du MPP et je lui rappele qu’aux environs de 08h nous lui avons demandé vainement de nous prêter main forte sur le front sud (vers l’ex ambassade des USA à KOULOUBA)... le harcèlement des forces sur les différents fronts ont été une de clé du succès..
    Si j’ose porter une critique à l’action de ceux qui ont demandé à l’armée de prendre ses responsabilités... c’est de n’avoir pas pris le temps de concerter les autres forces.. l’excuse de la pression est réelle mais quand on dirige on doit savoir résister à la pression.
    Enfin quoiqu’on dise l’unité du CFOP et la fermeté de sa ligne depuis 2013 aura été le moteur de l’insurrection victorieuse... et l’histoire le retiendra..
    ON EST ENSEMBLE...

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:42, par olar
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    ne soyons pas trop gourmand

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:43, par Baldé
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Le civil qui prendra la relève sera tout sauf impartial. Attention peuple en danger

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:46, par KC
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Toujours égal à lui même, engagé, convaicu, sans hypocrisie ; mon kôrô, RESPECT.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:47, par Houm
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Bonsoir et merci monsieur Smockey. Vous êtes a feliciter pour votre engagement et la franchise de langage. nous vous demandons de voir Kaba Diakité pour qu’il se demarque des demarches et des pressions divisionnistes qu’il mène au nom du balai citoyen aux cotés des organisations de la sociale civile que vous savez mal organisée et du CAR. On a obtenu le depart de Blaise Compaoré et tout le peuple en est fier et vous felicite pour la determination et l’intelligence perseverantes qui ont permis ce resultat. Mais commencer a demander la demission des maires dont le mandat est toujours en cours est contraire aux ideaux des acteurs de la lutte. C’est un esprit de vengeance qu’ils veulent enraciner et cela n’est pour le bien de cette revolution ni pour une bonne image d’un pays en quête de democratie, Qu’il leur plaise de viser que l’interêt national et non faire de l’exibitionnisme. Qu’ils aient le souci de consolider la paix sociale plutot que de la briser en attisant des haines inutiles. Ils sont dans une logique d’individualisation des problèmes et c’est très dangereux comme comportement. C’est pas en un an que tous les problèmes ou les imperfections constatées dans le système se resoudront. QUE DIEU BENISSE DAVAVTAGE LE BURKINA FASO. VIVE LA PAIX>

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:48, par vercingetorix
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    SMOKEY, tu es de la société civile. Ta maman est une camarade politique à moi. J’en conclue que tu n’es pas né d’une femme mendiante. Il faut qu’on éloigne les mendiants nés de mendiants loin du pouvoir. Exemple : Hermann Yameogo, Alain Zoubga, Gilbert Ouedraogo
    Et tous les autres salopards. Megd alors.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:48, par Baldé
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je me rend compte aujourd’hui qu’il n’y a plus aucune transparence sur la transition. Chaqu’un va et vient en marge des concertations comme des rats au milieu de la nuit en promettant monts et merveilles à quelques personnalités de l’armée qui je pense, pourraient bien se vendre aux plus offrants. Comment leurs faire confiance maintenant. Ce jeu est plus que dangereux pour l’avenir du pays et surtout pour son peuple( nous le peuple). Je pense que ces organisations et ces partis politiques devraient maintenant arrêter de menacer de faire descendre le peuple dans la rue parce qu’ils n’ont pas eu de quoi garantir leurs ambitions personnelles( la prise du pouvoir). Ils font des mains et des pieds pour que la passation à un civil se fasse le plus rapidement possible et ceux à n’importe quel prix, coup d’état d’un militaire sur un autre militaire qui leur serait plus favorable. Dans ce cas là je pense que le peuple qui adhère à des partis politiques de tout bords risqueront fort de regretter le jour ou ils se sont fait volés leur révolution. Moi en tout cas je ne veux plus risquer de me faire tuer pour des gens qui mettent le parti avant la patrie. Je risquerai ma vie pour ma patrie mais pour mon parti. Ce qui se passe là me fait honte et est de très mauvaise augure pour le futur.
    On est entrain d’aiguiser la lame de notre propre bourreau (MPP). Crier toute la haine et vengeance que vous voulez, cela ne vous soulagera jamais. Internautes, le problème ne concerne maintenant que dieu et vous seul car le mal pour combattre un autre mal n’amènera rien que du mal pour tous. C’est triste à dire mais depuis que je suis au Burkina Faso je n’ai jamais vu un adulte respirant la joie de vivre.Ne vous leurrez pas les gens qui aspirent à vous gouverner ne le veulent que pour leurs propres intérêts. Attendez vous à une gestion désastreuse des deniers publics qui sont déjà très amaigris du fait des pillages et actes de vandalismes commandité par le MPP. Comme ça vous êtes prévenus. En plus, les plans de Roch et Salif et Simon pour s’asseoir sur le pouvoir en envoyant le peuple devant la mort, parce qu’il faudra bien le reconnaître que ce sont eux qui ont mis en place ce fameux système qui a fait le bonheur du CDP et compte bien maintenant le mettre à leurs profits au MPP. ce sont eux qui ont organisé ces escadrons qui avaient pour but de piller, brûler, profaner des tombes et éliminer physiquement si ils le pouvaient tout ceux qui pouvaient leurs faire de l’ombre, régler leurs compte une bonne fois pour toute. Pour le bien de tous ne mettons pas de l’huile sur le feu. Blaise est parti mais attention à ceux du MPP, qui continuent dans leurs manigances en préservant le même bon vieux système qu’ils ont mis dans leurs valises en quittant le CDP. Ils sont même plus responsable que Blaise durant ces 27 ans de régime parce que étant a la tête du gouvernement. Ce sont eux les vrais coupables. Tous sont responsable. Rappelez vous bien qui participait aux élections qui permettaient à Blaise de devenir président légitimement reconnu alors qu’il savaient pertinemment que ces élections étaient truquées, parce que pour moi, y prendre part c’était être complice. Alors avant de montrer du doigt qui que ce soit regardez bien de tout les cotés même du notre. Faisons preuve de sagesse, d’intelligence et retournons à bien faire fonctionner le pays et arrêtons cette mascarade, il y a suffisamment de dégâts comme ça.On devrai plutôt encourager le retour a une activité économique normale. Donc de grâce arrêtons d’être instrumentalisé. les ténors du MPP sont et resteront des calculateurs. Ne faites pas d’alliances avec ces suppos de Satan car vous allez le payer au prix fort et là je m’adresse à Bénéwendé Stan. S.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 16:52, par birba amadou
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    smocke merci pour le combat sans oublier le jah le peuple burkinabe est fiere de vous

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 17:01, par Le pigeon rêveur
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    En tout cas, le diable s’en est allé !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 17:14, par a.k.a.Z
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Mon cher la lutte contre l’article 37 et pour le départ de Blaise par la suite n’a été effective que lorsque les RSS ont joint les rangs de l’opposition même si je salue l’avant-gardiste Zéphirin Diabre : ce n’est pas de l’histoire, c’est l’actualité !
    Je vous félicite aussi pour les actions engagées et surtout pour les actions futures à venir dans la vie de tous les jours.
    Seulement si vous pensez que vous pouviez prendre le pouvoir, c’est soit mal connaitre le Burkina, l’Armée ou l’histoire : pas plus vous, le General Lougue, le General Traoré que Saran Serme n’auriez pu prendre le pouvoir ! Il ne s’agit pas d’aller à Omega ou à ce qu’il restait de la RTB pour dire « « A partir de désormais c’est moi, moi et moi seul ».
    N’avez-vous toujours pas compris que c’était justement pour éviter cette situation ou on risquait le chaos (Dieu merci les militaires ont su s’entendre) qu’aucun de l’opposition n’a bougé pas même Maitre Sankara ? C’était l’ultime piège de Blaise mon cher ami !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 17:24, par Figo
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Big up l’artiste. Et ne change jamais. On aime ta constance et ton courage

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 17:28, par PRESIDENT FONDATEUR
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    J’ai admiré votre bravoure et votre sens de l’organisation mais je trouve prétentieux de dire que si vous vouliez du pouvoir, vous l’aurez eu et que vous étiez les seuls sur le terrain. Des milliers d’anonyme comme moi qui n’appartiennent ni à une formation politique ni à une OSC ont toujours été sur le terrain depuis maintenant 2 ans jusqu’au dernier jour du 31 octobre. Alors un peu de modestie STP

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 17:40, par toto
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    un peu de modestie car ce n’est pas aussi simple.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 17:48, par Cheikh
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Vraiment à ce stade des discussions, il vaut mieux pour chacun d’entre nous d’être plus économe en paroles. Car plus on parle, plus on se ternit sa propre image

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 17:52
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    C’est du propre.
    Smok, tu es un digne fils du pays. Je n’oublierai jamais le jour où tu as scandé le nom de Thom Sank devant Blaise Compaoré lors de la cérémonie des Kora.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 17:53, par Salif
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    C’est du propre.
    Smok, tu es un digne fils du pays. Je n’oublierai jamais le jour où tu as scandé le nom de Thom Sank devant Blaise Compaoré lors de la cérémonie des Kora.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 18:05, par Ismael
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Merci mon frère, c’est propre ! J’admire le Balai citoyen. Pour ceux qui n’ont pas compris le sens de la responsabilité, de l’honneur, la cohérence, le pragmatisme et la dévotion pour la patrie, vous êtes servis.

    Merci à toi Smockey, à Samsk, à Hervé Kam, Hervé OUATTARA du CAR et à tous ces vaillants combattants de l’ombre. Vous qui avez été en première ligne pour libérer le pays de l’humiliation et de la mal gouvernance. Je répondrai toujours présent à votre appel.

    Rester vigilant dans votre rôle de sentinelle. Ne laissez pas les politiques, les "myopes" et les rapaces vous détourner de votre droit chemin.

    A celui qui va assurer la transition, le peuple te tient à l’œil. A tous les futurs présidents du Faso vous êtes avertis !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 18:14, par Franze
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Reste humble et modeste. Cette victoire est une combinaison des forces en place ( CFOP- Société civil-Armée). Donc tire pas la couverture sur le Balai Citoyen tout seul.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 19:08
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu » ... Ailleurs , pas au Faso ! Le peuple entier a lutté Mr , c’est l’ensemble de nos force qui a vaincu !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 19:53, par laloi
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    J’adore beaucoup

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 19:58, par Magnan
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Félicitations frère ! Très bien dit pour ke le last des tarés le comprenne ! ThanksFélicitations frère ! Très bien dit pour ke le last des tarés le comprenne ! ThanksFélicitations frère ! Très bien dit pour ke le last des tarés le comprenne ! Thanks

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 20:27, par Pazoetsida
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Bravo frangin ! Le balai citoyen cè la secte dè hommes intègre. Et l’histoire vou donnera raison. Le peupl doit prendre sè responsabité et avoir 1 droit d regard sur la gestion d la choz publiq. Merci Smockey, merci Balai Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 20:31, par Gomissida 1er
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Mes amis, laissons tomber cette histoire de qui a chassé Blaise, qui était devant, qui était derrière..... En un mot le peuple a gagné. y a des gens qui n’ont jamais apparus dans les médias, mais qui dans l’anonymat totale ont abattu un gros travail. Blaise est parti, essayons maintenant de voir comment assurer l’avenir. Nous sommes dans une phase de reconstruction, que chacun apporte sa pierre. Cette victoire n’appartient à aucun parti politique, à aucune organisation de la société civile,à aucun individu mais à l’ensemble du vaillant peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 20:51, par SANKARA
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Bon courage, c’est bien dit, et je confirme que seuls ceux ou celles qui n’aiment pas la vérité refuse de voir comment la chose s’est passée. Mais ne vous inquiétez pas, ce sont déjà des calculs machiavéliques que certains ont commencé mais comme on aime le dire dans le jargon ivoirien, ils vont prendre dra ! Vive la jeunesse consciente !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 21:17, par un gondwanais
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Un peu de modestie les gars ; même si vous le vouliez et que vous le preniez ce pouvoir, qu’alliez-vous en faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2014 à 23:20, par tarakans
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Smoke, j’approuve ton engagement que je connais très bien. Cependant c’est lutte abouti est l’oeuvre d’un peule sans coloration politique, ni appartenance forcée à une orgranisation de la société civile. Nous sommes tous sortir car nous avions soif de changement, soif de justice, soif de dignité.
    j’ose croire que tu ironises en disant que ’le balais citoyen aurait eu le pouvoir s’il l’avait voulu’’ ??? car nous le peuple ne sommes pas en majorité du balais citoyen. De toute la réaction soit d’affirmation ou d’infirmation aurait été faite sur place.
    bonne courage et bonne suite au peuple du Burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 01:00, par Vif
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Nous savons tous que le Balai citoyen était à l’avant-garde de cette lutte et qu’il a mené une campagne de longue haleine. Et il faut leur reconnaître une certaine paternité dans ce dénouement si tant est qu’il ya dénouement... mais je leur tire mon chapeau. Les autres ont certainement été actifs mais moi c’est le Balai qui m’a motivé car je croyais la lutte perdue d’avance, c’est le Balai q’on entendait partout, dénonçant, mobilisant, sur les réseaux sociaux également... Donc il n’y a pas lieu de leur faire un mauvais procès !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 01:11, par un cibal aux USA
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    slt.Zero faute frere cibal,je reste convaincu que si le cibal n’avait pas vu le jour au faso,BLAISE serait toujours au pouvoir.J’imagine le travail de conscientisation qui ete fait sur le terrain surtout pour un eveil de mentalite de certains jeunes acephales du CDP a Bobo.Et aujourd’hui des malhonnetes trouvent que la lutte a ete vendue par cette meme association.Anyway l’histoire juge et jugera toujours.Just wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 02:17, par Mechtilde Guirma
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    De la méthode, de la mesure, du tact, de la discipline, de la politesse et surtout du sens de la mesure et du respect de la personne humaine, de la charité, du charisme avec abnégation, les enfants, vous nous surpassez en sagesse, mais surtout, on le voit, vous êtes des enfants de vieux et de vieilles comme on dit en moré. Que Dieu vous bénisse

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 06:31, par moustico
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Il y a des gens que ne cherchent pas à comprendre les propos des autres. Lorsque Smockey dit que si le balai citoyen voulait le pouvoir il l aurait pris, c est juste pour dire que le pouvoir est resté longtemps vacant et que les politiciens et militaires tergiversaient. Pardonnez Arretez de deformer les propos et à prêter des intentions aux gens. Il faut aussi que les mentalités changent dans ce pays.
    Bravo à toi Smockey, à tous les mouvements qui ont contribué au départ du dictateur.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 06:41, par jacques Casamarta
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Un article qui donne du sens, un article clair et qui permet une bonne compréhension de ces journées qui ont ébranlé le Burkina de Blaise Campaoré. Bravo au Balai Citoyen pour son engagement pour la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 07:08
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Heeeeeee mon cher,dousement ...

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 07:31, par nabassaga van
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je pensse k cette victoir appartien au peuple burkinabe ,parce que pour moi je trouve k 80/100 des burkinabe ou qu,il soit etais engagé pour le respect de la constitution ,pour plus de justice et de transparence dans la gestion de notre pays. Nous etions engagé parce que nous avons vecu cette merde pendant 27 ans ,pas pour un parti politique ou une organization civil donc resté unis et arrêter tout ça,societé civil,partis politique,peuple burkinabe vous ête tous proprietaire de cette victoir.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:26, par Thunder
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Smokey confond les vessies et les lanternes. Le balai citoyen n’est pas un mouvement à la conquête du pouvoir d’État, et c’est pour ça qu’il mobilise. il ne faut pas qu’il fasse l’erreur de se mêler de la politique, sinon la désillusion sera totale et dans peu de temps.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 09:55, par SIDPAKENDE
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    EVITONS de compter déjà nos foulées alors que la course n’est pas encore terminée. Ce faisant nous ne ferons que le jeux de l’adversaire commun. ce n’est pas la première fois que le régime Compaoré est contesté même violemment. La différence cette fois-ci réside surtout dans l’unité d’action, la méthode et la cohésion. Aujourd’hui c’est une transition qu’il faut d’abord réussir avant d’en écrire l’histoire. Ne nous trompons pas de priorité et soyons patients. Ne bradons surtout pas le facteur le plus important de ce succès historique : "la cohésion". Que chacun se contente de faire ce qu’il sait le mieux faire : Militaire, OSC, Politicien.... les historiens nous dirons bientôt pourquoi et comment Blaise a perdu son fauteuil.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:12, par Citoyen
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je suis consterné par les propos de ce Monsieur. Quelle insolence !!! De toute façon, on vit tous au Burkina. Lorsque la fièvre sera tombée, on se verra ici et on verra qui pèse vraiment quoi ! Vraiment je suis consterné par ces propos de ce "balai-citoyen". C’est inadmissible !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:13, par Galliam
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Toi Smockey artiste dont on dit engagé, tu commences beaucoup à nous inquiéter sur tes motivations réelles. Ne faudrait-il pas plus être judicieux en saluer les longues années de détermination de l’opposition, de la société civile en générale et du collège des sages plutôt que de se donner du plaisir à dire à des paroles inintelligentes dignes des causeries de boites de nuit.
    Toi et les autres revenez sur terre car sans le Balai Citoyen, cette révolution était déjà en marche. Croire que le Balai Citoyen pouvait prendre le pouvoir, c’est une façon dire que le peuple burkinabè doit au Balai Citoyen. Tu veux qu’on te décerne une médaille ou bien quel poste tu convoites dans le CNT. Ce genre de pensées sont le terreau fertile de l’intolérance, de l’entêtement et de la frustration qui a emporté le régime d’insensés de Monsieur Blaise Compaoré. Que celui qui a des oreilles pour entendre entente.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:29, par nakoulma
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    OK cette victoire est dédiée au peuple burkinabé donc pas seulement à un mouvement quelconque ni a un parti politique, qui est sorti seul dans les rues du Burkina pour prétendre parlé de prise du pouvoir ? tout le monde est sorti donc pas de gros dos dans cette histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 10:55, par Sans rancune
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    "C’est pourquoi je suis convaincu que si nous avions voulu du pouvoir, nous l’aurions eu. Si le Balai citoyen avait voulu du pouvoir, il l’aurait eu. Parce que nous étions presque les seuls sur le terrain. " Quelle arrogance Mr Smockey. Le départ de Blaise Compaoré est lié à la conjonction de plusieurs facteurs internes et externes d’une part et aux luttes menées, depuis l’assassinat de Thomas Sankara il y a 27 ans, par plusieurs personnes dont certains y ont d’ailleurs laissé leur vie. Vous, Balai citoyen, n’êtes qu’un élément parmi tant d’autres. Soyez humble tout simplement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:40, par dao
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    en continuant de s’afficher ainsi le balai finira par me convaincre qu’il n’a pas matûre en cas pas du tout modeste !! car enfin comment peut-on tirer la couverture de l’insrection à soi alors que tout le monde a vu ce qui s’est passé sur le terrain !! il en finir avec le vedetariat !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 12:08, par Jean Luc
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    DE GRÂCE, LAISSEZ SMOCKEY EN PAIX. LAISSEZ LE BALAI CITOYEN EN PAIX.
    Au Burkina, il y aura toujours des gens qui vont ramer à contre courant et qui sont prêts à porter des critiques acerbes. Il y a des gens au Burkina qui vont même contester le fait que Ouagadougou est la capitale du Burkina Faso.
    Toutes mes félicitations au Balai Citoyen, vous avez accompli votre devoir à 200% ( 100% pour le retrait de la loi, et un autre 100% pour le départ de Blaise).
    Vous avez fait les bons choix. Le CFOP doit s’inspirer de vous.
    Pour ceux qui critiquent le Balai Citoyen juste pour critiquer, nous disons simplement ceci :
    MALHEUR A CEUX QUI BAILLONNENT LEUR PEUPLE.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 12:30, par la sagesse
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Félicitation au balai citoyen, que tous ceux qui parlent mal actuellement réfléchissent bcp, la lutte n,est pas encore terminée et vous commencez a désorganiser les braves combattants, cette jeunesse qui était au devant de la lutte entre les MAITRES DU FEU (militaires) au risque de leur vie . En tant que femme et mère je suis indignée par ces propos de jugement négatif à l’ endroit du balai citoyen . Avant la création du balai citoyen combien de jeunes s’ intéressaient aux activités populaires vissant à améliorer leurs condition de vie, tous courraient se refuser là ou il avait à boire et à manger, et l’on profitait nettoyer leur cerveau " sans le défunt régime vous ne pouvez pas etre quelqu’un ". Que DIEU ET LES MANDES du Burkina protège les braves guides du mouvement Balai citoyen, que DIEU VOUS BENISSE, Amen !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 12:33
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Laissons les critiques incendiaires et regardons vers l’avenir. la page de la COMPAOROSE est tournée. l’avenir nous dira tout sur ce qui s’est réellement passé. deal ou pas ? soyez fiers car la lutte est une réussite. Rien ne doit se décider dans les bureaux, mais à la place de la révolution, dixit le colonel ZIDA. Donc toute ploitique ou action suicidaire aura le peuple en face d’elle.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 13:05, par oubien
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Suis toute a fait d’accord avec Félicitation. Pourquoi Smok est sortie parler, c’est suite à tout ce qui se racontent bien sure. Est ce que juste après les évèvements le balai citoyen est sortie faire une déclaration de ce genre. vous bandes d’aigris vous ne savez pas ce que vous voulez il raconte les faits pour justifier ce dont on les accusent c’est tout à fait normale. Suis d’acord si c’était un civile qui devait etre à la place de Zida today suis sure que cela allait etre la cacophonie. Félicitation à l’armé d’avoir pris les commandes pour nous permettre de faire une bonne transition civil. ceux qui se plaignent que ça prend du temps là est ce que vous avez demandé et on vous a dit que c’est Zida qui retarde les choses ou qu’il est de mauvaise volonté , je crois que si c’était le cas vous aurez déja eu des sorties médiat de l’opposition et autre la dessus. Tous ceux qui se concertent présentement sont tous responsable du temps et on attend leur verdict final. alors arretez de fatiguer les gens et laisser les travailler d’ailleurs vous allez tous mordre vos langues d’ici là car Zida remettra le commandement au nouveau choisis et partira la tete bien haute.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 13:07, par RAOGO
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    BRAVO LE BALAI CITOYEN CAR NUL N’ignore le travail abatu par votre organisation depuis quelques années sur tout le territoire national ! mais un conseil soyez discret !!! que Dieu vous bénisse

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 15:49, par DAVID ZONGNABA
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    le pouvoir c’est pour les hommes politique pas pour les mouvement qui abandonnent la lutte parce qu’il ont gagnés une bataille loin de là. un proverbe mossi dit que "n’évite pas le WC pour tomber dans l’anus. Les partis de l’opposition les osc et les syndicats ont commencés la lutte contre ce régime avant la naissance du balai citoyen et ses acolytes et vous avez toujours marcher sous les mots d’ordre du cfop avec discipline courage et bravoures .reconnaissez humblement que vous avez jeter les arme après la bataille par naïveté ou le mot " deal " que vous avez utiliser était l’objectif de votre lutte. vous n’étiez pas les seul sur le champ de bataille il y avais les OSC les partis politiques affilies au CFOP , les syndicat les militaire, la police, la gendarmerie et même les militant du CDP en conclusion il y avais un seul Homme le peuple .Vous avez beaucoup fait pour le Burkina ressaisissez vous .

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 15:57
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    MERCI ET MERCI POUR LE BALAI CITOYEN CETTE RUMEUR EST DU A UN MANQUE DE COMMUNICATION NON PERMANENTE PENDANT L’EUPHORIE DE LA VICTOIRE.MAIS RESTE TOUJOURS DANS VOTRE DINAMIQUE ET APPORTER LES INFORMATIONS EN TEMPS REEL CAR LE PEUPLE A SOIF DE LA VERITE.PAR REMY

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 16:47, par Tingsaba
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je veux dire a smockey d’éviter ces genres de choses, on ne deviens pas président comme sa et puis la lutte n’a pas commencé maintenant donc il es très petit pour venir dire que c’est le balai citoyen qui a fait cette lutte. il ne sont pas négligeable mais si c’était eu seulement il ne pouvais pas faire quoi que ce soit. c’est plusieurs couche sociale qui main dans la main on travailler ensemble. Donc arrête ça car on te respecte ne nous déçoit pas si non on va te montrer un autre visage des manifestants.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 16:48, par Tingsaba
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je veux dire a smockey d’éviter ces genres de choses, on ne deviens pas président comme sa et puis la lutte n’a pas commencé maintenant donc il es très petit pour venir dire que c’est le balai citoyen qui a fait cette lutte. il ne sont pas négligeable mais si c’était eu seulement il ne pouvais pas faire quoi que ce soit. c’est plusieurs couche sociale qui main dans la main on travailler ensemble. Donc arrête ça car on te respecte ne nous déçoit pas si non on va te montrer un autre visage des manifestants.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 19:51, par Attention
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    De toutes façons, ils sont tous comme ça au Balai Citoyen. Tous des illuminés (pour ne pas dire plus) ! C’est exactement les mêmes propos qu’à tenu l’autre (le Monsieur aux longs cheveux de Rastaman, dont j’oublie le nom). Comment pouvez-vous prétendre que c’est VOUS du Bali Citoyen qui avez réalisé cette insurrection populaire. C’est une insulte au PEUPLE BURKINABE et à sa vaillante JEUNESSE. Vos propos font l’objet de discussions indignées dans les grains et vous êtes déjà vomis par une bonne partie de notre jeunesse. Attention à vous le métis et le Rasta !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 20:38, par Mosby
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    j’avais été outré par la position des syndicalistes et leurs affidés que sont l’ANEB et le PCRV ; position selon laquelle sans alternative pas d’alternance. j’étais très dessus car convaincu que sans eu la lutte serait vaine. Heureusement que la jeunesse ne les a pas écouté. Mobilisée par l’opposition et les OSC dont le fer de lance était le balai citoyen, elle a su chasser le dictateur.
    Certes l’armée a joué sa partition, mais n’eut été la détermination du balai citoyen et des jeunes, Blaise serait toujours au pouvoir. Merci à Smockey et SamsK, votre détermination nous permet à une vraie démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 21:59, par Mbs
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Remarquez ceci, Mrs du Balai citoyen
    -  Le chef d’état major des armées a été le 1er à s’autoproclamer Président de la transition ; cela n’a pas suffit pour faire de lui le Président
    -  Sara sérémé a été conduite « de force » à la RTB par la foule (« le peuple ») qui voulait la voir s’autoproclamer Présidente de la transition. Peine perdue
    -  La foule a la place de la révolution, a appelé Lougué à assurer la présidence de la transition ;
    ni l’un, ni l’autre par ces seuls faits n’a accédé à ce poste.
    -  Seul Le Lieutenant Colonel Zida, qui s’est autoproclamé en deuxième position après le chef d’état major, est parvenu à se hisser à la tète de l’Etat. S’il y est parvenu, ce n’est pas par la force du Balai, mais plutôt par la force du RSP qu’il a et qui est à même de dissuader et le 1er prétendant et quiconque nourrissait intention. Et là aussi, il ne peut au plus que présider la « phase préparatoire de la transition ».
    C’’est donc dire que dans la situation du Burkina, un quidam fut-il assoiffé de pouvoir, à moins de manquer du minimum de sagesse, ne peut penser un temps soit peu pouvoir présider la transition par auto proclamation.
    Mr du balai citoyen, l’idée de prendre le pouvoir ne pouvait pas du tout venir à votre esprit ; elle (l’idée de pouvoir) était à mille années lumières de vous.
    Je voudrais savoir, Mrs du balai citoyen : les différentes marches significatives connues ces derniers mois l’ont toujours été sur votre initiative et le CEFOB et autres OSC vous ont-ils toujours rejoint ou le contraire ? Même si c’était le cas, sachez que cette fois, ils ne vous ont pas suivi dans votre appel à Zida de présider la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 22:12, par yamsoba
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    à cesar ce qui est à cesar. si le balai n"avait pas dirigé ses manifestants vers kossyam et reussi à convaincre zida et ses hommes de la garde présidentielle, blaise serait toujours là entrain de nous narguer.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 23:02, par davy
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    si le balai citoyen avait essayer de prendre le pouvoir on serait sortit avec des rateaux. un peu de respect pour le pays. retourner a vos studios comme nous sommes retourner a nos bureaux. et tacher aux moins de briller la musique pcq jusque la c très moyen. nombreux sont les musiciens rare sont les artistes. quel culot ce type !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2014 à 01:22, par Un sympatisant du Balai Citoyen
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Bonjour Smock. Le balai citoyen a joué un rôle majeur, je te le concède. Mais de là à dénigrer le rôle des autres, c’est faire preuve d’amateurisme et d’immaturité ! Le travail se faisait à plusieurs niveau, raison pour laquelle la victoire à été possible. Il est possible que votre structure ait eu plus de visibilité le "Jour J" que les autres, mais tes paroles me fond penser à un butteur de foot qui d’attribu à lui seule la victoire de l’équipe, oubliant qu’il fallait un gardien et une défense (empêchant le camp adverse de marquer) pour que son but soit vraiment utile, et des coéquipiers pour les passes ou pour divertir l’adversaire pour lui faciliter les choses. Et si des personnes ont poussé des jeunes à s’associer à vous ?
    Concernant votre affirmation sur le pouvoir que vous auriez pu prendre, je dirai seulement que chacun doit connaître sa place !!! Au retour des Étalons de la CAN 2013, le peuple est sorti tres nombreux pour les ovationner. Personnellement, j’aime beaucoup Pitroipa, et je le choisirai sans hésiter POUR....... JOUER DANS MON ÉQUIPE DE FOOT BALL et NON POUR M’OPÉRER SI JE SUIS MALADE ! Vous êtes au top pour la mobilisation, on est avec vous parce ce qu’il ne s’agissait que de se mobiliser pour chasser Blaise du pouvoir. Votre force apparente venait du fait que vos objectifs convergeaient avec ceux de millions de burkinabés. Le jour où vous rêverez du POUVOIR, vous verrez le désert derrière vous. Ne confondez pas vitesse et précipitation et ne prenez pas les burkinabés pour des moutons !
    Pour terminer, retenez ceci " l’ORGEUIL PRÉCEDE LA CHUTE ET L’HUMILITÉ PRÉCÈDE LA GLOIRE".

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2014 à 08:14, par MAIGA
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Je ne sais pourquoi tant d’acharnement sur smockey. Il n’a fait que décrire le rôle de balai citoyen dans cette lutte.
    Alors pour tous ceux qui disent qu’il est arrogant, qu’ils ont vendu la lutte... sont des jaloux et sont des personnes qui sont restés dans leur canapé entre le 27,28, 29, et 30 octobre. Il fallait être sur le terrain pour voir le rôle joué par le balai citoyen. Et puis n’oubliez pas que la lutte de ces derniers a commencé il y a plus d’une année.
    Et puis s’ils voulaient vendre la lutte est-ce qu’il y avait plus bon acheteur que le régime Compaoré.
    Arrêtez de dénigrer le balai citoyen et félicitons les pour leur courage et leur patriotisme.
    Merci, Smockey, Merci Sam’S K, Merci Basic soul, Merci Me Hervé KAM, Merci Hervé Ouattara, Merci au CFOP, Merci à toute la jeunesse consciente que nous sommes.
    Vive le peuple Burkinabè !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2014 à 21:47, par Alidou TOUGMA
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Smockey, dépuis que je t’ai connu comme artiste musicien Burkinabe, africain je t’ai toujours considéré comme un combattant, un vrai combattant, un homme d’idées fortes et réalistes, un Thomas Isidore Sankara, un Patrice Lumumba, un Lucky Dube, un Haile Selasie, un Ahmed Sékou TOURE j’en passe....Chapeau à toi !! je te souhaite surtout une longue vie

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2014 à 06:29, par Ora
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Ca m’étonne vraiment comment des citoyens Burkinabè n’apprécient pas à sa juste valeur le grand travail accompli par ce vaillant homme et son équipe. Ca prouve encore combien notre Afrique est à la traîne à cause de ces faux intellectuels qui n’ont aucune vision sur la situation de l’Afrique.
    Le grand tu as tous mes respects et en toute légitimité je t’élève comme méritant d’un prix Nobel de la Paix et surtout sache que t’es un modèle pour beaucoup de jeunes africains.
    Que mon Dieu te protège dans toutes tes voies et que par sa grâce tu sois encore plus éclairé !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 15:11
    En réponse à : Smockey artiste chanteur burkinabé : « Si le Balai citoyen avait voulu le pouvoir, il l’aurait eu »

    Comme d’autres personnes l’ont deja dit, si ces braves monsieur ne cessent pas de clamer sur toutes les ondes etre "LES SEULS" a avoir été au four et au moulin pour que nous en arrivions à là ou nous sommes aujourd’hui, ils vont finir par agacer les gens.
    Que veut dire ce monsieur par " nous étions presque les seuls sur le terrain" ??? Combien étiez vous exactement puisque apparemment vous n’etiez pas nombreux ??? Moi ca me choque de lire ça. Ce n’est pas un message du balai citoyen que j’ai recu la veille du soulevement m’invitant à me rendre à l’Assemblée pour assister au vote du projet de loi mais c’est bien un message du CFOP. En toute circonstance, il faut savoir raison garder. Suis desolé de le dire ainsi mais ce genre de déclaration, ca ne te ressemble pas du tout SMOCKEY. Pourquoi le Balai citoyen ne dit jamais "Nous avons contribuer" mais tient coute que coute à s’approprier la victoire au grand mepris de la contribution des autres ??? Pour terminer, est ce qu’il ne serait pas interessant que les portes parole du balai citoyen nous disent exactement les attentes de leur mouvement maintenant que les choses ont changé car on a assez entendu ce qu’ils ne veulent pas et ne veulent pas non plus que les autres veulent, "LE POUVOIR"

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés