CHU-Yalgado Ouédraogo : Les transporteurs solidaires des blessés

lundi 10 novembre 2014 à 18h48min

Suite à l’insurrection populaire que notre pays vient de vivre, beaucoup de blessés ont été reçus au CHU-YO. C’est pour soutenir l’effort de mobilisation entrepris dans la prise en charge des victimes, que la Fédération Nationale des Acteurs du Transport Routier (FENAT) est allée, ce 8 novembre 2014, apporter réconfort et soutien aux blessés à travers un appui en produits pharmaceutiques, d’une valeur d’environ cinq millions de Francs CFA.

CHU-Yalgado Ouédraogo : Les transporteurs solidaires des blessés

Face aux événements que le Burkina a connus, un élan de solidarité nationale a pris corps autour des nombreux blessés enregistrés. Les membres de la FENAT n’ont pas voulu rester en marge de cette chaîne de solidarité. Ils ont donc suscité une quête en leur sein, pour apporter un appui en produits pharmaceutiques afin de contribuer à soulager les victimes blessées lors des manifestations populaires. La quête a permis de réunir environ 5 millions de Francs CFA qui ont servi à acheter, à la CAMEG, les lots de produits, objet du don.
Conduite par son secrétaire général, Fréderic Sidibé, le DG/CSTR, la délégation de ce samedi matin, a déploré « une situation dramatique ». Fréderic Sidibé a eu une pensée pieuse à l’endroit des victimes décédées et de leurs familles. Il a par ailleurs félicité le directeur général du CHU-YO et l’ensemble de ses collaborateurs, pour leurs actions qui contribuent à soulager les populations.

189 blessés ont bénéficié de l’assistance médicale

Le directeur général du CHU-YO, Robert Sangaré, a fait aux généreux donateurs, un bref résumé de l’état de prise ne charge des blessées depuis les premières heures des échauffourées et ce jusqu’à la date du 08 novembre. Ainsi, il a fait remarquer qu’à Yalgado, ce sont 189 victimes qui ont reçu l’assistance médicale. 156 ont été libérés après les soins d’urgences et 24 restent alités. Aussi, certains blessés continuent d’être référés par les structures comme les CHR au CHU-YO. Du reste, certains continuent les soins en ambulatoires et d’autres sont toujours en attente d’intervention chirurgicale.

Gratuité des soins au profit des blessés

Une gratuité des soins a été insaturée au CHU-YO, au profit des victimes de l’insurrection populaire et pour s’assurer de l’effectivité de la gratuité des soins, un comité a été mis en place. Ce comité rembourse systématiquement toutes les factures qui couvrent les ordonnances de médicaments qui sont indisponibles dans les stockes de l’hôpital.

Qualifiant ce geste d’inestimable, le directeur général de l’hôpital a remercié fortement les membres de la FENAT. Au-delà de la valeur du don, c’est le symbole qu’il véhicule que Robert Sangaré a tenu à saluer. Pour lui, c’est à travers ces actions de solidarité que la réconciliation viendra. En se fondant sur la pensée de Nelson Mandela « dans le mal peut naître le bien », le directeur général espère qu’au delà de tous les aspects regrettables, ces événements servent de leçons afin que cela ne se reproduise plus jamais dans notre pays.

Service Communication

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés