Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

vendredi 7 novembre 2014 à 00h59min

Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Ziba a donné ce jeudi une conférence de presse sur le bilan des actions menées en vue « d’une sortie de crise heureuse et consensuelle ».

Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

A en croire le Chef de l’Etat, Yacouba Isaac Zida, le processus de sortie de crise au Faso est en bonne marche. Ainsi, il assure au cours du point de presse animé ce jeudi ceci : « Une avancée majeure dans le processus de sortie de crise est amorcée. Dans la même optique, l’armée a reçu au cours de ces dernières consultations plusieurs propositions de schémas de transition venant des acteurs de la vie nationale ou de simples citoyens burkinabè soucieux d’apporter leurs contributions pour une sortie de crise heureuse. Elle a alors élaboré un projet de protocole de cadrage de la transition qu’elle a soumis aux différentes forces vives pour amendements ». Et de rappeler : « Suite à la démission du président Blaise Compaoré, l’armée a entrepris des consultations avec toutes les composantes de la société en vue de la mise en place d’un organe de transition consensuel et représentatif de toutes les composantes du peuple burkinabè. A cet effet, plusieurs rencontres ont lieu dont la dernière en date du 5 novembre 2014 sous l’initiative de la CEDEAO ».

Les concertations du 5 novembre sous l’égide des présidents Macky Sall, Goodluck Jonathan et John Dramani Mahama ont accouché, faut-il le rappeler, d’un certain nombre de mesures dont celles-ci :
- la nomination urgente par consensus d’une éminente personnalité civile pour présider la transition ;
- la formation d’un gouvernement de transition pour une période d’un (1) an ;
- l’organisation d’élections présidentielles et législatives d’ici novembre 2015 ;
- la garantie de la sécurité de tous les Burkinabè, y compris les leaders politiques, les membres du gouvernement et de l’Assemblée nationale sortant, ainsi que la protection des droits des personnes et des biens.
Pour toutes ces avancées, le Lieutenant-Colonel a remercié tous les acteurs qui ont affiché leur volonté d’œuvrer à une sortie de crise rapide et consensuelle dans le pays.


Questions et réponses du Lieutenant-Colonel Zida

Le délai de 15 jours de l’Union africaine sera-t-il respecté ?

Nous sommes en discussions avec toutes les composantes des forces vives de la nation. Nous sommes sur le droit chemin pour trouver une voie de sortie honorable pour le Burkina Faso. Ce qui nous préoccupe, c’est que nous parvenons à un consensus. En écoutant les uns et les autres, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que nous sommes en train d’aller vers à ce consensus. Parce que lorsque l’on écoute, nous semblons être tous d’accord sur les critères qui se dégagent pour la désignation de la personnalité civile pour conduire la transition.

Vous avez parlé du délai que nous a imposé l’Union africaine. Mais, ce n’est pas véritablement une préoccupation pour nous. L’Union africaine peut dire dans trois jours, cela n’engage que l’Union africaine. Mais, pour nous, ce qui est important pour le Burkina Faso, c’est de parvenir à un consensus à partir duquel nous sommes sûrs d’aller au bout d’une année sans problème, faire des élections dont les résultats seront acceptés par tous et entamer une nouvelle vie constitutionnelle dans la paix et la sérénité pour tout le monde.

Je suis au regret de le dire, parce que vous savez très bien, que nous ici nous avons attendu l’Union africaine à des moments où véritablement ils auraient pu nous témoigner leur fraternité et leur amitié, malheureusement ils n’ont pas été à la hauteur. C’est regrettable. Mais, comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, j’espère qu’ils vont revenir à de meilleurs sentiments, ils vont pour une fois, pour une dernière fois, saisir la chance de témoigner leur amitié et leur fraternité.

Faut-il prolonger le délai de 15 jours ?

Je ne vois pas la nécessité de prolonger ou de raccourcir le délai. Si demain nous avons une personnalité consensuelle, nous n’allons pas attendre l’Union africaine. Nous déclarons et puis nous les invitons à venir assister à une investiture. Nous allons leur servir à boire, ils vont repartir. C’est tout.

A quand la levée de la suspension de la Constitution ?

Nous sommes en train de travailler sur des documents. Dès que nous allons avoir ce document, ce que nous avons appelé la charte de la transition autour duquel tous les acteurs sont d’accord, nous allons immédiatement procéder à la levée de la suspension de la Constitution.

A-t-il peur des sanctions de l’Union africaine ?

Nous n’avons pas peur des sanctions. Nous sommes plus soucieux en ce moment de la stabilité et la paix au Burkina Faso.

Peut-on espérer un consensus si la présence du CDP dans les discussions n’est pas acquise ?

Nous-mêmes, nous nous préoccupons de cet aspect parce que, voyez-vous, nous ne pouvons pas avancer en laissant des fils du Burkina derrière nous. Nous sommes en train d’aller vers une solution consensuelle. Il est vrai que le CDP avait des responsables qui se sont illustrés négativement, je déplore cela comme tous les Burkinabè, mais imaginez-vous qu’au fond des villages du Burkina il y a des femmes et hommes qui en tout cas étaient au CDP de bonne foi ; nous ne pouvons pas imaginer un consensus sans eux avec nous.

A qui reviendra le choix de la personnalité consensuelle en dernier ressort ?

Le choix de la personnalité civile va revenir à un collège que nous allons mettre en place. Vous pourrez peut-être appeler cela collège de sages, ou en tout cas un collège de personnes dont la probité est irréprochable.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 novembre 2014 à 01:38, par Burkinabè En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    J’adore Yacouba Zida (pas pour dire qu’il doit rester au pouvoir). Il règle les comptes avec l’UA. Au moins un homme qui ne se couche pas devant l’hypocrisie de l’UA. Ont-ils imposer des sanctions à l’Égypte quand un président démocratiquement élu a été descendu par coup d’État par un général qui est devenu président ?

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 02:28 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Bravo mon President Lt colonel... pour l’union Africaine c’est de la mangecratie. Ils ont vu venir le caos, mais comme ce sont des hyenes ils attendaient des cadavres des les rues du Burkina Faso. Mais Dieu nous aime et cela nous suffit. Ce n’est pas a eux de decider de notre avenir. Ils peuvent nous sanctionner comme ils veulent. Je crois que cela nous ferait meme du bien. Parce que le Burkinabe n’est pas idiot, pas paresseux, pas quemandeur. Nous allons travailler pour leur montrer l’exemple. Au Burkina Faso nous avons des hommes capables pour mettre a la place qu’il faut. Nous ne chercherons pas un Sud-Africain ou un Nigerian qui se permet de s’assoir a l’aise devant notre President comme si c’ètait dans son salon privé. Nous, nous imposons notre respect on ne le demande pas. Nous allons les imposer notre respect, meme si nous sommes pauvre, Nous sommes intregre et honnetes. Macky sall est venus pour se laver parcequ’il s’est salit en soutenant Blaise, mainteneant il dit :" tous ceci est derriere nous". Il ya des gens que nous, au Burkina Faso on ne voudrait meme pas avoir de relation diplomatique avec eux tellement ils font la honte du continent. Mais bon... on essai de faire avec et ils veulent quoi ?
    Tous ces personnages depeches au Burkina c’est du tourisme. Qu’on nous laisse travailler pour la paix dans notre pays. Au moment ou on etait en conflit avec le pouvoir en place parce qu’il veut changer la constitution c’etait des carpes, maintenant ils croient avoir le pouvoir sur nous pour nous dicter la voie a suivre. Des emmerdeurs... Je les emmerde. qu’ils se fasse enculer. ce sont des complices direct de la France. Que la France attende son temps. Son temps vient a petit pas ! Hypocrite qu’ELLE est. On vous emmerrrrrrrrrrde !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 03:34, par Mr Coulibaly En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je conseille vivement aux militaires de ne pas tourner autour du pot ! Il faut imperativement eviter les sanctions economiques contre le Burkina car leurs consequences peuvent etre catastrophiques pour le vaillant peuple burkinabe’ !
    Le retablissement de la constitution doit etre immediat ! N’ayons pas peur de nommer le president du parlement comme president par interim. Plusieurs arrangements peuvent etre faits pour lui donner le titre et les honneurs mais l’essentiel du pouvoir presidentiel sera exerce’ par un premier Ministre qui aura des pouvoirs etendus. Des exemples existent en Afrique, il faut les analyser et voir s’il y a des possibilite’s pour les adapter au cas du faso. Le chef de la junte Zidia peut contacter le president de l’UA Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie qui etait dans une situation similaire. Il n’a pas hesite’ a’ donner le pouvoir au president du senat qui l’exerca a’ partir de son bureau du senat. LA REALITE’ DU POUVOIR ETAIT AILLEURS. Personne n’ignore comment les generaux turcs et pakistanais exercent le pouvoir.
    LES MILITAIRES BURKINABE’ DOIVENT CONTINUER A’ ACCOMPAGNER LE PEUPLE MAIS ILS DOIVENT LE FAIRE A’ DISTANCE A’ PARTIR DE LEURS CASERNES ! AUJOURD’HUI, LA PRIORITE’ EST D’EVITER LES SANCTIONS ECONOMIQUES ! Nous savons et les grands decideurs savent qui doit assurer l’interim. LET’S GO FOR IT !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 04:20, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Soutien colonel,rien ne sert de courir ,il faut partir à point,dit l adage.C est le jugement des Burkinabè qui ont eux même libéré leur pays d un boulimique du pouvoir, aux nez et à la barbe de cette même UA ,qui compte.Le cas centraficain est encore là pour nous rappeler qu il ne faut jamais confondre vitesse et précipitation.Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 04:27, par Au nom du peuple En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Votre démarche, mon président est sans faute. Surtout éviter de revenir en arrière dans l’histoire car si un peuple oublie son histoire douloureuse il la revivra.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 04:32, par Emile En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je salut vivement la réponse du Colonel ZIDA en ce qui concerne l’union africaine.
    Vraiment l’UA aurai du nous éviter cela en anticipant. Cela confirme le fait que tous les observateurs de la scène internationale disent que l’UA est un syndicat des chefs d’états africains et non une union pour le progrès des africains. Sinon comment comprendrez-vous que depuis tout le monde voyait le danger venir et aucune déclaration. Même chose que la CEDEAO.
    Le peuple burkinabé est solidaire et saura tiré seul des leçons de cette crise et confirmé sa maturité et son dynamisme d’homme intègre.
    Cependant, en ce qui concerne la présence du CDP et ADF/RDA aux discussions. Il faut qu’on soit claire. Je suis pour la participation du CDP mais pas des anciens closards qui ont narguer le peuple à travers les antennes de la RTB et des chaines complices. Ils ont des sages si je comprends biens. Même si les sages de l’ADF/RDA l’ont induit en erreur sauf rectification.
    La participation de ces partis doit se faire à travers leurs sages ou des parsonnes de bonne moralité.
    Vive le Burkina Faso. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 05:25, par Tony En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Il parle comme un revolutionnaire, attention aux habits de chef !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 06:07, par sidbale En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Les préalables que vos posez sont évidemment nécessaires pour assurer une transition acceptée par le peuple.Toutefois, il me semble que le futur chef de l’Etat doit non seulement être d’une probité insoupçonnable mais également avoir une force de caractère suffisamment élevée pour contourner les éventuels pièges qui seront posés par les représentants des partis politiques dans le gouvernement de transition.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 06:07, par Sans rancune En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    "Je suis au regret de le dire parce que vous savez très bien que nous ici nous avons attendu l’Union africaine à des moments où véritablement ils auraient pu nous témoigner leur fraternité et leur amitié malheureusement ils n’ont pas été à la hauteur." Dixit Lt-Col Yacouba Isaac Zida. Il aurait fallu ajouté ceci que le peuple burkinabè a aussi attendu l’armée burkinabè en vain". Vous (armée) ressemblez dans ce cas à l’Union Africaine : Vous êtes venue à la fin.

    "Je ne vois pas la nécessité de prolonger ou de raccourcir le délai. Si demain nous avons une personnalité consensuelle, nous n’allons pas attendre l’Union africaine. Nous déclarons et puis nous les invitons à venir assister à une investiture. Nous allons les servir à boire, ils vont repartir. C’est tout." Lt.-Col., vos paroles ne nous rassurent pas. Elles démontrent de plus que vous n’avez pas la carrure d’un homme d’Etat. Vous nous faites perdre du temps avec vos si, si ...

    Ce qui est sûr le délai de l’UA engage le peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 06:11, par ALLASSANE DAO En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    L’Homme reste l’homme , un inconnu connu ,mais aussi un connu inconnu,sauf erreur de ma part ,je demeure confiant guide par mon sixieme sens , de la sincerite du lieutenant Colonel Yacouba isaac Zida,,je le lis ’je le sens,je le vois ,a travers son regard,ses gestes.ses paroles et il est de meme pour tous les officiers choisis pour etre autour de lui.des grands hommes des valeurs sures de l’Armee Burkinabe d’aujourd"hui et de demain.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 06:31, par Issifou En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Il faut éviter la précipitation comme e République Centrafricaine qui se cherche encore. La sagesse voudrait que l’on parte sur des bases solides. Donc Peuple Burkinabè, il faut faire preuve de patience pour un bon départ. Courage et bonne chance au Colonel. Que Dieu l’inspire et le guide.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 06:37 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je pense que Zida ne souhaite pas de transition civil sinon pourquoi nous parler de CDP aujourd’hui.Comment compte tu reconnaître ceux qui y étaient et se sont illustrés positivement. sache que les gens de bonne foi ont forcément quitté le navire du CDP. ceux qui y sont restés sont ceux là qui sont de mauvaise foi et on veut pas d’eux à la table de concertations, ces gens là feront tout pour qu’il y ait pas consensus

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 06:39, par Gandi En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon président si vous vous préoccupez de la paix et de la stabilité, alors il faut tenir compte des propositions de l’union africaine. Vous ne savez pas qu’elles sont les implications des sanctions sur la paix et la satabilité pour un pays enclavé comme le Burkina Faso. Par ailleurs, lorsque nous attendions l’union africaine comme vous le dite, oú était l’armée en ce moment ? Où était le numéro 2 du RSP ? Il. Est important de considérer ces propositions pour star en phase avec la communauté internationale. Lorsqu’il y aura l sanctions, c’est nous les plus faibles qui allons encore le sentir, pas vous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:03, par YIRMOAGA En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon CLN, merci de respecter le serment de l’OFF que je vais pas rappeler ici ? Mais pour avoir pris vos responsabilités face à la hiérarchie militaire décriée, vous vous imposez au peuple qui vous ignore mais qui va vous reconnaitre au fi niche ? Il vous reste un petit temps pour parfaire la chose et tous seront d’avis de votre action ? On a pas bsoin de passer 27 ans au pouvoir pour poser des actes louables ? merci encore mon CLN et que la transition vous soit reconnaissante.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:11, par aris En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    il est impératif que les conseils municipaux et régionaux soient dissouts pour parfaire le changement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:21, par Le roi En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Ce qui sont entrain de vouloir faire appel à Soungalo Ouattara pour diriger la transition se foutent du peuple . A mon avis , il fait partie des futures cités à comparaître devant les tribunaux pour haute trahison . Alors question ; dans quelle mesure un prisonnier en sursit peut-il diriger un pays ? Par ailleurs , la dissolution de l’assemblée nationale est tout à fait légale et légitime . En effet elle a été prononcée par le chef d’état major des armée après que l’état de siège fut décrétée par Blaise et qui a donné les pleins pouvoirs au général Traoré pour les mesures à prendre . Alors cessons donc de nous chatouiller pour rire . De toute façon Soungalo préfère sa situation de réfugié/exilé qu’un éventuel poste de président . Pour terminer il n’est pas l’homme consensuel . Ne faisons donc pas la nique aux conclusions des différentes rencontres .

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:34, par le clair En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mr ZIDA merci pour votre haute bravoure,l’on disait au Faso qu’après BC personne ne pourra diriger le Faso mais vous nous prouvés le contraire et nous en étions sure.
    Courages a vous et a votre équipe.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:36, par le bon En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je suis en parfait accord avec le president YIZ. IL ne faut pas précipiter les choses. Nous sommes tous soucieux d’une transition réussie qui nous conduira vers des élections transparentes, mais il faut se rappeler que de par les méfaits de nos dirigeants d’hier, l’Etat a perdu de son autorité. Il faut la restaurer. Et c’est le bon moment actuellement car le peuple lui même a pris son destin en main et a decide par lui meme de restaurer cette autorité de l’Etat, en témoigne son action des 4 glorieuses (marche, prise de l’AN, demission duprésident, casse, operation mana mana). C’était du propre pour parler en Ouagalais. Maintenant il faut se saisir de de cette disponibilité du burkinabé qui affiche son sens du civisme, pour lui parler et restaurer les choses : feux, tu ne brûleras point ! 3 files sur une route à double sens, tu t’en interdiras ! excès de vitesse, tu te ressoudras à faire attention à toi et aux autres ! sachets platiques et autres matières solides, tu ne jeteras plus ni dans la rue, ni dans les canniveaux ! impôts et taxes, tu t’en acquitteras !
    Et toi dirrigeant, agent du service public, tu rendras compte toujours et toujours ! tu ne commanderas point ton peuple, mais tu le serviras !
    Voilà une mission qu’il aurait fallu donner à YIZ pendant 2 mois, le temps de laisser nos constitutionnalistes deviser de la meilleure manière de faire la transition, et de mettre en place la structure de transition.
    Vous savez, le 31, le peuple s’était offert lui meme un president, Dieu nous en a choisi un:YIZ qui 24H avant ne se savait pas ce destin. Mais nous n’écoutons pas, nous ne regardons pas, nous ne sentons pas. Nous parlons et nous nous précipitons, guidé par notre instinct et non par notre raison et notre foi. C’est dommage.
    Tu as raison de dire qu’aux pires moments de nos incertitudes et de nos exortations au president Compaoré afin qu’il quitte le pouvoir par la grande porte, personne n’est venue à notre secours. Tous des hypocrites ! C’est maintenant qu’on accourt pour dicter la marche à suivre. YIZ prend ton temps, écoute ton peuple et fais ce qui est bien pour lui, car nous voulons du solide pour demain. Et après tu t’en iras la tête haute avec le sentiment du devoir bien accompli. Je suis convaincu que tu es des nôtres, que tu es sincères et je prie afin que tu réussises un sans faute.
    Tu as également raison de dire qu’on ne va pas appliquer la loi des vainqueurs. La vengeance ne sert à rien. l’humiliation de l’ennemi est la plus mauviase manière de réparer les torts. C’est vrai, que ces gens du CDP, de la FDABC et de l’ADF ont été pire que le Président Compaoré. Pire dans le sens où, ils n’étaient guidé que par l’argent et non le destin de notre peuple. Quand on en parle, on est obligé de réprimer sa colère, tant ses gens ont été abjects, vils, ignobles, sordides et cyniques. IL faut qu’ils se fassent oublier un bout de temps, et s’ils veulent faire encore de la politique, qu’ils reviennent avec de nouveaux partis, car ça va être difficile de vivre avec ces consonnances qui nous ont exaspéré. Non content d’inciter à l’esclavagisme de leur peuple, ils ont pillé, assujetti leurs amis et leurs collègues, et ne comprennent pas aujourd’hui que le peuple s’en prenne à leurs biens. Ils ne comprennent pas que le feu qui a été mis à leurs biens est une forme de sacrifice expiatoire (pour laver leurs crimes, et leur impunité). Pendant que les gens marchaient des dizaines de km à pied sans eau, eux continuaient de corrompre et de dire "on va reviser pien !). Il faut donc laisser les coeurs se "refroidir" car actuellement les coeurs sont meurtris et la colère y gronde toujours. OUi YIZ, ce sont nos frères, mais laisses les d’abord dans la chambre de la réflexion, de la repentance et quand ils demanderont pardon, on repartira ensemble dans la reconciliation. Le Burkina Faso ne sera plus jamais comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:36, par SIDNOOMA En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Les réponses de mon Président sont bien le signe que c’est un grand sage. Quand on est intègre, on ne peut qu’être sage et ce monsieur incarne bien cette sagesse. A ceux qui reprochent aux militaires d’être venus trop tard, mais le même reproche peut être fait au peuple d’avoir réagi tard aussi. Pourquoi ne l’avion nous pas fait il y a une année quand le CDP faisait écho de la candidature de Blaise en 2015 et occupaient les pavées et les rues pour s’exprimer ?
    Pour ma part, je pense que rien n’arrive tard ou tôt, tout ce qui s’est produit l’a été en son temps. Évitons les accusations inutiles et de grâce, oublions tous nos erreurs et tendons vers l’avenir et nous faisant confiance.
    Moi, j’ai entièrement confiance en ce Monsieur même si je ne le connais pas. Que Dieu le bénisse et l’aide à nous conduire à bon port.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:44, par Ka En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mr. Yacouba Zida, l’air de Blaise Comparé doit être balayé dans la transition pour une alternance pure et solide : Tous les anciens responsables du CDP, femmes ou hommes, doivent être exclu de cet transition selon la décision du peuple de ce 31.10.2014. Il y a CDP et CDP, les responsables du CDP sont des troubles faits. Si vous voulez être neutre et écouté par le peuple Burkinabé, oubliez tous les responsables du CDP qui ont voulu tripatouiller l’article 37 dont sa lettre et son esprit interdisent tout président du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Je suis totalement d’accord avec vous pour ce que concerne l’UA, dont je ne jamais eu confiance, car le peuple Burkinabé est mûr avec la complexité de son ex-président, et est capable de régler ses propres problèmes. Encore une fois tous les responsables du CDP, de l’ADF/RDA, du Front Républicain, doivent être écartés de cette transition pour que le peuple Burkinabé vous prenne de son côté. Ka a toujours lutter farouchement pour l’alternance politique et économique au Burkina, et ce que je viens de vous dire, est la bonne solution pour tout le monde. ‘’’’’Écartez les troubles faits qui ont conduit le peuple à un soulèvement populaire légitime’’’’’ pour imposer votre neutralité.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:48 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Nous ne sommes pas en position de défier l’UA encore moins les autres regroupements de... Bien qu’ils n’aient rien fait pour arreter blaise, ils ont une énorme capacité de nuisance sur le vaillant peuple du burkina faso. Il n’ y aura pas de stabilité si le peuple n’est pas satisfait (transition civile) et croupit sous les sanctions. ZIDA n’a aucune alternative à la communauté internationale.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:53, par desire En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    bjr
    je remercie le bon dieu de nous avoir donner Zida comme chef d’etat. Le fait de dire o gens kon peut pas laisser le CDP est la pure verité car ce sont des burkinabé et meme sils ont foté cela ne voudra pas le coup de les laisser.
    Du courage mon lieutenant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 07:59, par NulNestIndispensable En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    C’est avec un grand respect que j’encourage le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Ziba à poursuite dans cette voie. Il fait honneur à notre armée. Nous voulons une armée républicaine.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:00, par baquis En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    BRAVO !!. malheureusement que vous n’êtes pas autorisé a avancer plus haut avec le chapeau sur la tête. On ne voie pas de traits d’hypocrisie dans vos propos. Merci d’avoir élevé la voie du peuple à l’UA ses reste ...

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:10, par Lallé En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Quand à la participation de l’ex majorité, nous ne voulons plus et jamais voir les anciens visages sorciers qui ont poussé Blaise dans le trou. Intégrer plutôt les sages de ces partis sinon nous allons descendre dans la rue. nous ne voulons plus de ces criminels. que notre appel soit entendu.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:13, par Karl En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Merci mon Colonel, nous devons éviter les irresponsables du CDP dans le gouvernement de transition.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:17, par bougpala En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mr zida je t’ admire mais de grâce ne t’amuse pas avec les sanctions des organisations en plus soigner un peut le l’engage ces pays qui nous viennent en aide sont plus nantis que nous c’est pas l’eau de boissons qui manque chez eux merci mon lt-colonel

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:25, par POODA ollo En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Nous remercions le L_C yacouba ZIDA pour la compréhension des inquiétudes du peuple burkinabè en ce qui concerne la cession de la transition à un civil.Et les actions qu’il entreprend pour une sortie de crise.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:32, par Lorie En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon Lieutenant-Colonnel, mes respetcs ! Vous avez notre soutien, pourvu que ces quelques jours à la tête de l’Etat ne vous fasse pas perdre la tête et vous amener à changer d’avis pour vouloir rester au finish. Nous avons aimé votre phrase "le pouvoir ne nous intéresse pas" et nous espérons que vous tiendrez promèsse en cédant effectivement le pouvoir à une personalité civile même si des personnes mal intentionnées vous le propose...
    Bon courage

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:36, par Mamo En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    D’accord qu’on ne doit pas laisser certains fils derrière nous. Après la transition ils pourront participer aux élections en pressentant un candidat. Mais pour l’instant il faut éviter ces tripatouilleurs dans l’entourage de la transition au risque qu’ils ne diffusent des idées nauséabondes pour nous faire reculer. Ceux qui étaient de bonne foi ont quitté le CDP depuis janvier 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:36, par koudougoulaise En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    mais imaginez-vous qu’au fond des villages du Burkina il y a des femmes et hommes qui en tout cas étaient au CDP de bonne foi ; nous ne pouvons pas imaginer un consensus sans eux avec nous -
    COLONEL ZIDA - Les cdpistes de bonne foi n’ont pas hésiter de faire VOLTE-FACE avant la déchéance lamentable de leur BLAISO. En avant les camarades et soyons vigilants ! le peuple vous ait à l’oeil. heiiiiiiiiiiiii......................

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:38, par Ka En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mr. Yacouba Zida, l’air de Blaise Comparé doit être balayé dans la transition pour une alternance pure et solide : Tous les anciens responsables du CDP, femmes ou hommes, doivent être exclu de cet transition selon la décision du peuple de ce 31.10.2014. Il y a CDP et CDP, les responsables du CDP sont des troubles faits. Si vous voulez être neutre et écouté par le peuple Burkinabé, oubliez tous les responsables du CDP qui ont voulu tripatouiller l’article 37 dont sa lettre et son esprit interdisent tout président du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Je suis totalement d’accord avec vous pour ce que concerne l’UA, dont je ne jamais eu confiance, car le peuple Burkinabé est mûr avec la complexité de son ex-président, et est capable de régler ses propres problèmes. Encore une fois tous les responsables du CDP, de l’ADF/RDA, du Front Républicain, doivent être écartés de cette transition pour que le peuple Burkinabé vous prenne de son côté. Ka a toujours lutter farouchement pour l’alternance politique et économique au Burkina, et ce que je viens de vous dire, est la bonne solution pour tout le monde. ‘’’’’Écartez les troubles faits qui ont conduit le peuple à un soulèvement populaire légitime’’’’’ pour imposer votre neutralité.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:42 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    colonel Zida tout le peuple est avec toi. ton raisonnement et tes arguments témoignent d’une grande maturité d’esprit. c’est pas par hasard que tu t’es retrouvé au cœur de la transition. c’est la volonté de DIEU qui aime le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:42, par NIW En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon colonel respect pour les actions déjà entreprises. En ce qui concerne le CDP ; les "politiventres" n’ont rien a foutre dans cette transition. THAT GOD BLESS BURKINA !!

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:44, par zoewend En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Nous demandons simplement au colonel Zida de laisser immediatement le pouvoir aux civils dans un bref délai,ce n’est pas seulement l’UA qui l’exige mais le peuple souverain,qui, s’il a pu chassé les abeilles et gueppes n’aura point peur de se debarrasser des mouches.Pour ce qui concerne le dialogue avec le cdp,je voudrais rappeler au colonel Zida que dés lors quil na meme pas pu enfermer les bonzes du cdp il ne peux pas imposer un dialogue entre ce parti et la societe civile et l’opposition,ce n’est pas son role ;et s’il s’entete ,je pense que nous serions pret pour occuper la place de la revolution encore.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:46, par johnblacksad En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Ils n’ont pas sanctionné le forfait de Blaise et maintenant que le peuple est au pouvoir c’est là qu’ils parlent ?

    Ce n’est pas du tout sérieux... je suis très content que le Lt-Col. Zida leur fasse savoir ce qu’on pense de ses pompiers sans eau ni camion qui arrivent après l’incendie !

    Le Burkina Faso devrait momentanément prendre ses distances avec l’UA pour leur signifier notre mécontentement ! Ils n’ont pas été foutus d’intimer à Blaise l’ordre de respecter leur propre charte alors qu’ils la bouclent !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:47, par Eric En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    J’ai apprécié la réplique à l’union africaine. Quant on a eu besoin d’elle, elle n’a pas réagi. Où était elle quand blaise a voulu modifier la constitution ? Elle ne peut donc pas venir maintenant fixer des délais et brandir des sanctions. Qu’elle nous laisse poursuivre notre processus. Par la grâce de Dieu on y parviendra.Bon courage au Lieutenant-colonel Zida.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 08:49, par Zongson En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon Colonel, Je vous tire mon chapeau.

    Vous êtes l’homme de la situation et du moment car notre pays est béni.
    Voyez vous, Une personne qui sort de l’inconnu (parce que c’est lors de la grande manif que le commun du Burkinabé a fait votre connaissance) et qui a du talent atteste votre humilité.
    Je pense que les Burkinabé auront plus confiance en leur armée dans laquelle, il y a toujours des vrais militaires capable d’intervenir dans les moments difficiles.
    Bon vent et que le collège puisse désigner rapidement une personne de consensus.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:05, par Tôko 1er En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Marque nous un beau but Zénédine ZIDA si non nous allons te transférer à Yamoussokro en 5ème division...

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:12, par Soumzita En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mes respects mon Lt Colonel, Ils ont oublié qu’il y a toujours des hommes au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:15 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    le Lt Colonel Zida est un homme qui a un franc parlé incontestable. C’est un homme digne de confiance. C’est un homme qui sait faire des choix responsable. Parceque quand j’analyse au fond , je pense qu’il y est pour beaucoup dans le départ de l’ex president. Parce que Blaise avait semble t’il donné l’ordre d’ouvrir le feu sur les manifestant et le Lt Cl Zida à refusé c’est ainsi qu’il lui a clairement signifié qu’il fallait laissé le pouvoir. Je pense cela car Blaise a parlé depuis son refuge et dit remercier tous les burkinabés même ceux qui l’on trahis. Pour resumé le Lt Cl Zida est un grand soldat qui merite d’etre salué, ils ne sont pas beaucoups ceux qui peuvent dire la vérité à l’UA.
    Pour ce qui est de la transition je pense que le CD et l’ADF n’ont pas de place et ne doivent pas l’avoir car un parti aussi grand que ce soit s’il n’a pas de maturité de groupe ne vaut pas mieu qu’un troupeau d’animaux. Ce sont les animaux qui suivent leur chef sans demander où ils vont et c’est ceque ces partis ont fait . Pour le salut des martyr on ne veus pas voir ceux là d’ausi tot. la transition c’est une affaire civil que les politiciens aillent préparer leurs campagne pour 2015 le CDP et l’ADF aussi point bar

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:19, par Mamon Yélé En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon cher Ami ZIDA,
    Il y a de l’émotionnel qu’il faut éviter dans tes interventions. Rien ne sert de vexer la communauté internationale, qui est certes une nébuleuse, mais reste forte. Et, quoi qu’on dise, ses règles permettent d’éviter de vivre dans des jungles surtout pour nos jeunes pays dont les institutions sont encore balbutiantes. Ces règles auxquelles notre pays a adhéré ont été conçues et analysées d’abord par des spécialistes à tous les niveaux et sont respectueuses de la souveraineté des Etats, même s’il me parait nécessaire de prévoir "un droit ou devoir d’ingérence". Assumons nos erreurs sans nous sentir obliger d’accuser pas à l’autre de ne nous avoir pas retenu. Fini ces histoires de "ils auraient pu empêcher.." Elle avait suffisamment invité Blaise à la retenue, mais lui avait choisi de jouer à la réplique. Où est l’homme fort ? Mon cher ami n’essais pas de l’imiter tu ne dois pas être un homme fort de plus.
    Je te suggère de savoir raison garder et rester dans ton rôle de recours non partisan. Si nous considérons que le message de l’armée est que tu es leur délégué, cela signifie qu’il n’y a pas de bouleversement dans l’organisation militaire, notamment en ce qui concerne le respect de la hiérarchie et le commandement. Tu es en mission et tu dois en rendre compte.
    Je propose donc que l’armée reste républicaine et rejoigne les casernes après la conduite de cette petite "phase transitoire". Je te sais calme et pondéré. Reste égale à toi, reste militaire et ne te donne pas d’ambitions autres que celles de la défense de l’intégrité de ta patrie. "Ton glaive, tu ne dois le dégainer que si le Burkina est menacé".
    Je sais aussi qu’il y a un "quoi que" et que tu as d’autres missions non déclarables, mais tu l’as dit toi même, "personne, je dis bien personne ne doit voler au peuple sa victoire". C’est tes premières déclarations ne les oublies pas, elles doivent rester le leitmotiv de ta gouvernance.
    Il faut que tu comprennes que désormais la facture de la communauté internationale ne se résume pas à les inviter, leur donner à boire et au revoir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:23, par fille du burkina En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon dieu merci de nous pardonner et de nous aider à nous relever toujours ! envoies toujours ton esprit saint sur l’ensemble du peuple burkinabè mais aussi sur tt le monde entier !
    Que jamais ceci ne se reproduise plus, à entendre ces derniers jours le Colonel Zida ,on est un peu rassurer cependant il n’y a que toi seul seigneur qui connait si ses intentions sont bonnes ou pas, guide le davantage, de même que tous ses collaborateurs. Béni soit ton nom au plus haut des cieux , amen. Malheur à toute personne qui essayerait encore de savoir sur la tête des enfants de ce peuple. Que le Burkina soit davantage béni.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:25, par Mr Coulibaly En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je comprends les sentiments des uns et des autres a’ l’endroit de l’UA et de la majorite’ presidentielle. Zida et sa junte doivent toujours regarder la realite’ et faire tout pour continuer a’ accompagner le peuple dans son combat pour la justice, la paix, la securite’ et le developpement. Pour atteindre ce but, il faut les burkinabe’ et le soutien de la communaute’ internationale. Nous operons dans un systeme mondiale mondial que nous ne controlons pas. LA MORALE, LA RAISON ET LA JUSTICE NE GOUVERNENT PLUS. IL FAUT DONC ETRE PRAGMATIQUE ET SAGE ET AVOIR DES PARTENAIRES SOLIDES POUR TIRER SON EPINGLE DU JEU !
    Un participant de lefasonet a evoque’ le cas egyptien ; meme la’ il doit relire cette page recente de l’histoire du pays des pharaons pour constater que le marechal Sissi avait remis le pouvoir aux civils apres son coup d’etat. MAIS PERSONNE N’IGNORAIT QU’IL CONTINUAIT A’ EXERCER LA REALITE’ DUDIT POUVOIR A’ PARTIR DE SA CASERNE.
    Je conseille aux militaires burkinabe’ d’analyser les exemples similaires qui existent afin de prendre rapidement les mesures qu’il faut pour eviter les sanctions economiques qui peuvent avoir des consequences catastrophiques pour le Burkina Faso.
    Le president Blaise Compaore’ est un homme qui a des points forts et des points faibles. Apres 27 ans de pouvoir il va sans dire que nous pouvons trouver plusieurs elements negatifs et plusieurs elements positifs dans son bilan. En 27 ans, il a eu a’ toucher presque toute la classe politique du Burkina Faso. Rares sont les politiciens du Faso qui n’ont pas directement ou indirectement travaille’ pour lui. EVITONS LA DIABOLISATION DE NOS ANCIENS DIRIGEANTS. NOUS SAVONS CE QU’ILS ONT FAIT MAIS TRAITONS LES AVEC RESPECT ET DIGNITE’ ! Nous nous humilions en tentant d’humilier ceux qui nous ont dirige’s. Ce n’est pas une defense pour Blaise ! JE DIS TOUT SIMPLEMENT QUE NOUS DEVONS ETRE PRUDENTS DANS NOS ACTIONS ET EVITER L’EXCLUSION ET LA FUITE EN AVANT !
    Le Burkina Faso a de tres bonnes relations avec les pays occidentaux. Ces pays ont des lois qui leur interdisent d’aider les regimes issus des coups d’etat. Il faut regarder au-dela de notre organisation continentale (l’UA) pour voir la’ ou’ se situe le vrai danger si la constitution et les institutions de la republique ne sont pas retablies immediatement !
    Mes amis du Faso, laissons les emotions de cote’ et faisons ce qui est bien pour le Burkina. UNE FOIS QUE LES SANCTIONS ECONOMIQUES SONT EN PLACE, IL FAUT UNE LONGUE PROCEDURE POUR LES ANNULER. Je ne parle pas des sanctions economiques africaines ! JE PARLE DES SANCTIONS DES GRANDS DECIDEURS OCCIDENTAUX QUI CONTROLENT LES GRANDES INSTITUTIONS FINANCIERE INTERNATIONALES. SOYONS PRUDENTS ET SAGES DANS NOS ACTION ! RETABLISSONS IMMEDIATEMENT LA CONSTITUTION, NOMMONS LE PRESIDENT DU PARLEMENT COMME PRESIDENT... D’HONNEUR (POUR RESPECTER LA CONSTITUTION EN VIGUEUR) ET NOMMONS UN PREMIER MINISTRE QUI AURA LA REALITE’ DU POUVOIR PRESIDENTIEL ! LES MILITAIRES QUI JOUENT LE ROLE D’ARBITRE A’ PARTIR DE LEURS CASERNES, PEUVENT AVOIR UN DROIT DE VETO SUR TOUTES LES ACTIONS DU PRESIDENT PAR INTERIM ET CELLES DU PREMIER MINISTRE JUSQU’A’ L’ELECTION D’UN NOUVEAU PRESIDENT PAR LE PEUPLE BURKINABE’ ! Ne cherchons pas loin ! Les solutions a’ nos problemes sont connus ; utilisons les !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:29, par El Hadj YANOGO En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Si jamais le CDP est accepté dans ce cadre, nous allons réinvestir la rue. Comment peut-on dire qu’il y a des gens de bonne volonté au CDP ? Qui sont-ils ? Pourquoi n’avaient-ils pas claqué la porte depuis les errements des COMPAORE ? Arrêtez de vous foutre des autres !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:37, par patriote En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon oeil union africaine,j’apelle ça mangeons africain,quand il faut intervevenir ils se taisent et ils sont prêt à des sanctions,je déplore même que ce soit une femme d’un mari polygame qui est à la tête de cette organisation,n’importe quoi ! C’est nous le peuple qui decidons maintenant,ils n’ont qua se fait voir ailleurs ! ccchuuuuuuuuuuhhhhrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:48, par NEC En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    ha ha à en croire OUATTARA du CAR, ZIDA est entrain de voir son rêve s’écourter avec cette pression à la rue et de la communauté internationale qui demande à ce qu’il rende le pouvoir au civil. bientôt il ne sera plus ni président ni proche du président.
    le pouvoir aux civils,
    plus de pouvoir militaire,près de 48 de pouvoir ça suffit,
    le pouvoir au civil.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:50, par Le Dépassionné En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Aucun fils, aucune composante, aucune force politique, sociale économique ne doit être exlue ni de cette transition ni de quelque consultation que ce soit. Ce qu’il faut, c’est situer les responsabilités sur ce qui est arrivé et permettre au Burkina Faso d’avancer

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:56 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Moi je ne sais pas de quoi les burkinabé ont peur. L’UA et autre, on s’en fous ! Laissons ce monsieur gérer les choses jusqu’aux élections ! Il y va de notre intérêt !
    le pays d’abord, les amis après. Ils vont nous rattraper après. Eux aussi ont des intérêts chez nous ; ils ont donc aussi besoin de nous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 09:57, par sos En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    le Col Yac Zida est sage.
    il faut faire vite avec le collège de sages pour la désignation de cette personnalité civil. mais il faut que cette personnalité soit apolitique comme moi par exemple. je voulais penser à l’un des religieux, sage, inteligent, aimant la paix ,.......
    pourquoi ne pas penser aussi vers Kadré Desiré ? surtout quelqu’un qui n’a pas de bord politique.......
    vive le Burkina
    la lutte continue

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:01 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Le cdp dois être dissout. N oubliez pas mr Zida que c est une révolution. Ne la transformer pas en coup de état svp. Sachez qu on vous ait à l oeil. Rendez le pouvoir à qui de droit. Ne nous faite pas vive Blaise ,à bas Blaise . On ne connait même pas votre position réelle. Svp

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:01, par Sergio En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je salue d’abord l’initiative des trois présidents de la CEDEAO qui nous ont réellement permis d’avancer à grand pas vers une transition civile consensuelle. Tout de même je reste un peu sceptique face aux déclarations de chef de l’état actuel. Nous attendons une charte de transition... Le président de la transition sera choisi par un collège... L’UA peut dire ce qu’elle veut... Lui seul peut décider du délai que la rédaction de cette charte prendra, ainsi que la mise en place du collège. Sans oublier que ses amendements prendront un temps interminable compte tenu des controverses ça et là... Je n’y vois pas, pour ma part, une bonne foi.
    Vous dites que l’UA peut dire ce qu’elle veut ; n’oublions pas que la communauté internationale suit les décisions de cette union. 40% de notre budget provient des prêts et aides extérieurs, sans oublier que près d’une cinquantaine de milliards sont investi dans la populations à travers les ONG. Les moyens sont le nerf de toute guerre. Sommes nous capable de supporter un tel délaissement, quand on sait que nous n’avons pas de ressources particulières, et que votre ex mentor et ses proches se sont partager les richesses de nos mines et notre budget ???
    Il nous appartient de décider de la forme de notre transition, mais je crois que plusieurs formules plus adéquates sont à prioriser...

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:09, par LE SAGE En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Tout est très bien dit mon Colonel ! Seulement, concernant les bonzes du CDP et Cie, il va falloir revoir votre réponse. Nous n’avons vraiment pas besoin d’eux (ces individus) pendant les négociations pour cette transition mais, ils sont les bienvenus en tant que partis politiques dans la compétition qui va conduire à l’élection d’un président démocratique au terme des 12 mois transitoires. Un point et c’est tout !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:17, par princesse En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Fille du burkina. Je suis OK. Malheur à toute personne sadique qui essayerait de s’asseoir sur la tête des enfants du burkina. Elle sera livré e en spectacle comme F

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:27 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Imaginez que ces gens du CDP et de l’ADF descendent encore dans l’arène pour battre campagne et racontent des inepties. Pensez-vous que le pays sera à l’abri de troubles ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:28, par derme En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Sauf votre respect,mon Lieutenant Colonel, je m en fous que vous soyez ou pas du RSP.la situation a permis d eclairé l oppinion quand a savoir qu il y aura tjjjr des hommes integres peu importe votre fonction,votre statut ou tout autre...du courage a vous et vive l armé.prenez tout le temps qu il faudra car si la transition échoue on vous accusera de n avoir pas fait de votre mieu.j sui tres contentent quand j appercois un militaire depuis les évenement.LA PATRIE OU LA MORT,NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:28, par Le Visionnaire En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac ZIDA a peur de la personne qui remplit les critères pour cause :
    1- La dissolution du RSP
    2- La Justice (un mot qui n’est jamais sorti de sa bouche "Justice"
    3- N°3 de Kossuyam dont un de ceux qui ont commandé les troupes du RSP qui ont tiré sur la foule à balle réelle.
    4-Il n’a rien fait et ne fait rien pour protéger et garantir les preuves de crime de sang et de crime économique.
    5- Il est toujours en contact avec Blaise COMPAORE
    6-Il a aidé des présumés criminels comme François COMPAORE et Salif KABORE.
    Peuple du Burkina c’est ta victoire
    Comprend que Le N°3 de KOSSYAM ne dire qu’il ne connait pas le N°2 de L’hôtel Ivoire.
    Colonel Isaac ne nous complique pas la situation, nous ne voulons personne du CDP dans les négociation !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:42, par la patience En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    merci à tous pour les différents commentaires, seulement je voudrai signaler qu’il faut que le lieutenant colonel autoproclamé chef de la transition, chose qui lui a été dictée par Blaise avant sa fuite après ses velléités de faire monter le général Diengueré en vain, d’aller doucement dans ses propos car il ne s’agit pas d’un coup d’état mais d’une révolution démocratique du peuple burkinabé. En plus, il doit savoir qu’il parle au nom du peuple, pas en tant que militaire. il est bien vraie que au Burkina les militaires ont été toujours proches du pouvoir à tel enseigne que certains ont même oublié comment porter une tenue de manière réglementaire. je veux lui rappeler que le Burkina nous appartient tous, militaires, paramilitaires, civils, hommes, femmes enfants des campagnes et des villes.en ce qui concerne le délai imposé par la CEDEAO, il faut le respecter pour montre aux yeux du monde que vous êtes un héros de la révolution démocratique. je sais que c’est pas facile car à l’heure actuelle beaucoup de vos proches veuillent que vous restiez pour en profiter mais soyez fort et honnête.une sanction économique du Burkina vous fera devenir le pire citoyen que le Burkina aurait connu et vous finiriez en prison pour le reste de votre vie s’il y a eu des bavures. rendre le pouvoir à un civil vous fera grandir et peut être qui le sait, vous pourriez revenir un jour s’il plait à Dieu, président.cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 10:44, par RV En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Bravo ZIDA ! Travaillez pour l’intérêt général et vous resterez grand dans l’estime des burkinabé !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 11:02, par salaka En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    bravo le président ! courage ! tu peux diriger le pays mais prépare sainement ta transition. la patrie ou la mort,, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 11:02, par DELWENDE En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    IL y’a un proverbre dit "Faire tombé un baobab sans couper ses racines c’est lui donné une nouvelle change de grandir mais en restant etaler comme un osbtacle"

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 11:30, par Ka En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Un site d’information des réseaux sociaux en ligne qui sanctionne les messages de ka qui vont vers la vérité et l’ouverture est un site manipulé e dont ses reporters n’ont pas la trempe du valeureux Norbert Zongo : En ce temps critique, le peuple a besoin qu’on le dise la vérité et non ce qui est dicté. ‘’’’’’’Mr. Yacouba Zida, l’air de Blaise Comparé doit être balayé dans la transition pour une alternance pure et solide : Tous les anciens responsables du CDP, femmes ou hommes, doivent être exclu de cet transition selon la décision du peuple de ce 31.10.2014. Il y a CDP et CDP, les responsables du CDP sont des troubles faits. Si vous voulez être neutre et écouté par le peuple Burkinabé, oubliez tous les responsables du CDP qui ont voulu tripatouiller l’article 37 dont sa lettre et son esprit interdisent tout président du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Je suis totalement d’accord avec vous pour ce que concerne l’UA, dont je ne jamais eu confiance, car le peuple Burkinabé est mûr avec la complexité de son ex-président, et est capable de régler ses propres problèmes. Encore une fois tous les responsables du CDP, de l’ADF/RDA, du Front Républicain, doivent être écartés de cette transition pour que le peuple Burkinabé vous prenne de son côté. Ka a toujours lutter farouchement pour l’alternance politique et économique au Burkina, et ce que je viens de vous dire, est la bonne solution pour tout le monde. ‘’’’’Écartez les troubles faits qui ont conduit le peuple à un soulèvement populaire légitime’’’’’ pour imposer votre neutralité.’’’’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 11:37, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Voici la personne providentielle. Cette brave dame discrète, travailleuse de la société civile. Elle a fait ses preuves au MAET, à la CEA. Mme. OUEDRAOGO Joséphine / GUISSOU peut bient conduire cette transition

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 11:43, par doudouno le cobra En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Vous tous vous êtes des hypocrites.Toute l’écrasante majorité de intelligentsia a pactisé avec Blaise et le CDP. Et aujourd’hui c’est mêmes messieurs disent aucun pardon pour le CDP. Quand je vois tous ces faux mecs de la société civile ;j’ai envie de vomir.Je préféré encore le villageois qui votait très sincèrement le CDP, eux au moins sont honnêtes et il n’ont pas pil les magasins de CRS CATHWELL comme nos soit disant libérateur du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 11:52, par GAMBAZE En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Respect mon colonel ! Je voudrais tout simplement dire qu’au stade actuel il est dans l’intérêt de la majorité (CDP et alliés) que les préparatifs des fondement de la transition se tiennent sans elle, mais qu’on tienne compte d’elle dans le processus de transition.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 12:17, par yameogo charles En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    il faudra que le peuple burkinabé apprenne qu’il y a et aura toujours des gens capables de gérer le pays.japrecie le lt colonel ZIDA pour ces efforts à une transition civile mais qu’il reste humble et évite de prononcer des paroles qui le contrediront un jour.nous devons éviter impérativement une sanction quelconque et surtout que la fonction de président ne rentre en passion de toute personne qui ai été au CDP ou DÉMISSIONNER DU CDP pour un autre parti ne prenne le tête du pays.se pays a connu asse de trahison depuis Thomas SANKARA et nous avons l’histoire du parcours politique de tout un chacun il y a eu des hommes qui ne se sont pas laissés corrompre sous le régime CDP avec se vicieux de Blaise et il est de notre devoir de rendre également hommage à ces hommes intègres.il ne faut pas être quand cela vous arrange avec le CDP tire du profit et lorsque vous vous sentez assé fort le trahir pour un autre parti pour ensuite flatté le peuple avec son propre argent que vous avez détourné.nous enfant du peuple qui n’avons jamais eu à consommer ne serais ce que le moindre centime de cette corruption vous rejettons également.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 12:26 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    yes ! voilà un bon prési soucieux de l’avenir du pays. congratulate au lt.colonel !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 12:39, par Sotho En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Wallaye, les paroles de ce gars la me plaisent mais heiiiiiy attention !!! Mon président, tu pourrais toujours revenir comme ATT l’a fait. Je dis woh : union africaine , CEDEAO et France ya quoi même !!!!!! On vous a fait quoi ???? Ya yaa boin ????? Vraiment le comportement de l’union africaine, la CEDEAO et la France m’ecoeurent. Vous savez très bien qu’en réalité c’est le peuple qui a chassé Blaise Compaoré. En fait, si la balance penchait du côté de Mr Blaise Compaoré, ce sont encore ces mêmes qui viendront le féliciter à son investiture. Sinon, c’est écrit noir sur blanc dans les textes de l’union africaine qu’il ne faut pas charcuter les constitutions mais c’est du genre "faites ce que je dis ou j’écris mais ne faites pas ce que je fais ou bien ne le dites pas à tel ou tel autre président ". Quelqu’un ne disait ’il pas que si tu veux avoir un africain, mets le secret d’un produit dans un livre car il ne le lira jamais. C’est dommage que ce soit quant on se rend compte que le navire prends l’eau, qu’il n’y a plus rien à faire que des voix s’élèvent pour dire que les textes sont clairs la dessus, qu’une correspondance même avait été envoyée.
    Mr ZIDA, on te croit, on te suit mais stp ne nous déçois pas. Poursuis dans cette même lancée. Que DIEU sauve notre pays. La Patrie ou la Mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 12:42, par NIRSIZA En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    ZIDA, pas de CDP et ADF/RDA dans la transition. Et faites tout pour rendre vite le pouvoir aux civils, puis retournez dans les casernes où vous allez jouer votre rôle de protection et de défense du territoire. A tous ceux qui disent de ne pas faire les choses avec émotion ou passion, il faut savoir que c’est grâce à l’émotion et à la passion (colère de la population) que cette insurrection populaire a eu lieu. Sinon qui va accepter se faire tuer si ce n’est par passion ? Comme nous dit HEGEL,"rien de grand ne s’est accompli dans ce monde sans passion" Donc, il faut bien de l’émotion et de la passion pour réussir notre transition. Je réitère, pas de CDP, ADF/RDA, Front Républicain, FEDAP/BC dans l’organe de transition et c’est avec passion que je le dis.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 12:44 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Ecouter mr ZIDA. Rendez le pouvoir aux civils c’est-à-dire au CFOP. Il faut obligatoirement exclure le CDP, l’ADF/RDA et les autres mouvenciers. C’est de leur fautes que le pays est tombé dans le chaos. Et même vous (armée) vous n’avez pas repondu aux supplications du peuple. Si non on n’allait pas vivre ce drame. Etant n°2 du RSP, pourquoi n’a-tu pas arrêté Blaise pour que le pays soit en paix. Vous êtes venu comme le medecin après la mort. Plus de 200 milliards de perte. Des pertes en vie humaines. Et vous voulez voler la victoire du peuple. Pas question. Rendez vite le pouvoir et allez vous-en.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 13:11, par Sidpasata Veritas En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Juste deux conseils d’ami à donner au LtC Zida :
    - On peut dire fermement la vérité à l’UA et défendre de la même manière ce qui est prioritaire pour le Burkina et son peuple dans un langage plus respectueuse de l’institution panafricaine tout en réprouvant l’attitude de ceux qui exercent actuellement les fonctions dans au sein de l’UA. Le discours politique est complexe et peut parfois se retourner contre celui qui ne sait pas l’utiliser : il faut donc que le LtC Zida soit prudent à ce sujet parce que sa carrière de militaire ne l’a pas préparé à cet exercice, surtout s’il s’agit de politique internationale. Il est normal de ne pas céder à n’importe quelle injonction venant de l’extérieur, mais en même temps, il faut ménager les éventuels intérêts de notre pays à l’extérieur, même durant cette période de transition politique. On peut avoir raison sur le fond et manquer de tact quant à la forme. Pour résumer ce conseil, je dirai qu’on peut faire les reproches les plus sévères à nos partenaires sans nécessairement être discourtois, parce que non seulement nous avons notre place à l’UA, mais en plus nul ne peut prédire de manière sûre de quoi demain sera fait !
    - Même si l’on rêve d’une consultation et d’une transition la plus inclusive possible, on ne pourra pas pour autant faire fi des causes premières de l’insurrection populaire qui a conduit à la situation actuelle, dans le seul but de rassembler tous le monde autour de la table en omettant de situer les responsabilités. Il y a des criminels et leurs victimes qui vivent dans ce pays depuis longtemps ; il y a eu haute trahison dans l’accaparement du pouvoir d’état et du patrimoine national au profit d’un seul clan politique et familial. Il faut donc situer les responsabilités, rendre justice si on ne veut pas que chacun se rende justice, sanctionner les actes désapprouvés par le peuple sous peine de revoir du monde dans les rues. Ce processus de vérité-justice-réconciliation devra écarter de la scène sociopolitique certaines personnalités par privation (par la justice) de leurs droits civiques et aussi certaines associations de type FEDAP/BC et certains partis politiques qui se sont illustrés négativement (dissolution de ces structures et leurs regroupements). Quant leurs militants irréprochables parce que de bonne foi que le LtC Zida souhaite qu’ils soient partie prenante de la transition inclusive, rien ne les empêche de se réorganiser pour recréer d’autres cadres plus seins, en écartant ceux de leurs anciens dirigeants ou militants que la justice aurait condamnés. NON A UNE NOUVELLE ARNAQUE PAR CÉLÉBRATION HYPOCRITE DE JOURNÉES DE PARDON FACTICE. LA TRANSITION INCLUSIVE NE PEUT ET NE DOIT PAS ÊTRE SYNONYME DE L’IMPUNITÉ COUTUMIÈRE DE L’ANCIEN RÉGIME QUE NOUS AVONS TOUS REJETÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 13:56, par Reconciliation En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Burkinabé Burkinabé
    Il est important que chaque burkinabé sorte des propos honorables et conciliants en vu d’apporter sa pierre dans la construction nationale. Ne voyez pas que le négatif. Commencer d’abord par reconnaître le peu que le Colonel a fait. Si vous estimez que cela n’est pas suffisant suggérer lui une autre façon de faire. Cette disposition nous aidera plus que de se jeter des coups.
    - Je le félicite pour l’esprit de consensus recherché
    - Je le félicite pour l’esprit de rassemblement de tous les burkinabé : que l’on ne stigmatise pas nos parent CDP en brousse (dans les villages) qui ne comprennent rien a la politique et qui ont été manipuler par ces gros requins aujourd’hui tombés et désavoués. Nous avons le devoir de l’Amour entre burkinabé. Le diable et son équipe est tombé. Que le peuple entier reprenne vie et sa destinée.
    - Je le félicite pour son courage : être capable de se donner un rythme de marche malgré la pression écrasante d’un peuple fatigué qui veut à tout prix un président pour oublier Blaise Compaoré. Le Colonel nous fait comprendre la différence entre l’urgence et la nécessité. Nous avons besoin urgemment d’un président. C’est vrai mais nous avons la nécessité de vivre en paix tout le temps donc une transition réussie et une présidence apaisée avec un peuple réconcilié avec lui-même. Les parti ne doivent pas nous divisés à cause de ces leaders, ces requins, qui veulent le pouvoir à tout prix quitte à manipuler les peuples (jeune, vieux, vieillards..... et tourner le peuple contre lui-même).
    - Le Colonel montre que l’armée n’est pas un parti politique mais une force pour protéger tout le peuple. Preuve que ces requins désavoués sont gardés par l’armé pour que le peuple en colère ne les mange pas cru. Le temps de faire baisser la colère et réduire les dégâts.
    - Le Colonel veut résoudre la crise en profondeur face à des gens qui ne voient que le superficiel d’abord : Ce n’est pas le nom du président qui est le plus important c’est la fracture sociale et politique qu’il faut guérir avant de mettre un président au dessus. En Centre Afrique on a parachuter un président pendant que la fracture sociale et politique était déjà trop grande. Que fera le président en ce moment. Au lieu de gouverner le pays pour son développement le président passe maintenant tout son temps a chercher des médiations gauche droite. Il y’a eu trop d’exemple pour que nous burkinabé nous échouons la reprise après Blaise Compaoré. Il est vrai que nous avons eu marre marre de Blaise Compaoré mais on doit savoir qu’un pays ne se gouverne pas pour un seul jour. Qui va loin ménage sa monture.
    - S’il y’avait quelqu’un pour porter la faute de l’armée dans cette affaire ce n’est nullement le Colonel. Il y’avait plus gradé que lui, donc plus responsable que lui. Il faut le féliciter pour les responsabilités qu’il porte.
    Cependant j’aimerais dire au Colonel de ne pas choisir une façon autarcique pour résoudre la crise au Burkina. Il est vrai que l’UA est venu en retard mais elle ne vaut que dans sa capacité de nuisance ou de mettre des battons dans les roues du Burkina. Donc c’est inutile de les prendre sur ton dos par tes propos. Je vous invite à plus de diplomatie et de courtoisie dans les prochaines fois.
    Surtout faites tout pour sortir digne : votre vie est devant. Ne vous oubliez pas vous-même et votre famille. C’est important. Quand vous aller sortir la tête haute de cette crise et même quand vous ne serez plus militaire (à la retraite ou décider de se reconvertir en politique) vous aurez plus d’atout que n’importe qui pour diriger le pays en son temps. votre avenir ne se joue pas maintenant mais votre avenir est à venir.
    C’est le conseil d’un Samo donc il faut vous mettre au garde-à-vous ! mon Colonel
    Ne cherchez pas le "naam" maintenant, le Mogho Naba est déjà là. De toute façon tous les mossi du Burkina sont sous mon commandement. J’ai même mis leur premier responsable entre quatre mur au centre ville de Ouagadougou. Chaque vendredi il sort pour fuir et je donne l’ordre de le ramener dedans.
    Un frère Burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 14:35, par Vigilence En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Pas de pardon pour le CDP et autres racailles de partis politiques qui les ont soutenus. Quand on dîne avec le diable c’est comme ça.
    - Zida du courage.
    Permettez à Zida de mettre un peu d’ordre avant de partir.
    1° Réorganisation de l’armée
    2° Dissolution du RSP
    3° Nomination d’un nouveau Chef d’état Major
    4° Mise à la retraite anticipée de certains généraux qui soutenaient aveuglement ce Machin qui était au pouvoir. ( pour parler comme les étudiants : les généraux gâteaux )
    5° Préparation d’un bon cadre pour la transition.

    Sinon si Zida ne fait pas ça lui même sera en insécurité au cours de la transition et même après.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 14:49, par brama En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    je tire chapeau devant le chef ZIDA par rapport a sa reponse devant l’UA.il sera gravé ds nos memoires s’il continu ds ce sens.la reinstauration de la constitution doit etre immediat et le presy de la transition doit etre mis en place au plus bref delai pour eviter tout sorte de sanction qui guette notre cher FASO.quand aux CDPistes il faut que les uns et les autres comprennent qu’on ne peut pas les infliges dans quoi que ce soit pour le moment il faut du temps sinon la colere peut prendre de l’ampleure au niveau de la population.je sais qu’on peut trouver quelque grains non pourris au sein d’eux mais comme la lutte du peuple c’est pour le changement donc la situation doit etre bien analysee par rapport aux CDPistes.bonne sortie du crise a ns tous AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:07, par bougpala En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    GAMBAZE une très bonne analyse on peut pas faire comme eux les dictateurs j’aimerais une bonne fois qu’on rentre réellement dans la vraie démocratie pourtant on ne peut pas rentrer sans une frange de la population apaisons les cœurs pour que dans l’avenir nous soyons parmi les modèles de démocraties

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:16, par christ En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    félicitation et tout mes encouragements mon colonel pour ses propos sages.que le seigneur vs guide et vs assiste dans vos choix

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:28, par Le Vigilent En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    1. Je soutiens fermement la position du Chef de l’Etat sur les menaces de sanctions de l’UA. Voila des gens qui sont restés muets face aux velléités d’instauration d’un pouvoir a vie pour Blaise Compaoré et qui menacent de sanction le peuple souverain du Burkina Faso pour une question de délai de transfert du pouvoir aux civils.
    2. Soungalo Ouattara, que je connais bien et que j’apprécie pour sa maitrise des dossiers et son sérieux dans le travail, est disqualifié pour la présidence de la structure de transition, au même titre que tous les autres complices, actifs ou passifs, de Blaise Compaoré dans son projet scélérat de révision de l’article 37 de notre constitution.
    3. Les députés de l’ex-majorité présidentielle doivent être exclus du processus de transition pour haute trahison. Ils doivent être traduits en justice et frappes d’inéligibilité pendant au moins dix ans.
    4. Le CDP mourra de sa propre mort, car ce n’était qu’une machine électorale créé et géré par Blaise Compaoré et son frère François a travers quelques hommes de main sans personnalité tels Assimi Kouanda, Alain Yoda et autres. La plupart des "militants" y étaient pour préserver leurs propres intérêts (nomination et/ou maintien a des postes juteux, facilités d’accès aux marchés publics...) et/ou pour jouir de l’impunité, étant coupables d’abus de biens sociaux, de corruption et d’autres crimes économiques et même de crimes de sang.
    Yoda, tu ne vas pas quitter dans ca pour réactiver ton RSI ?
    5. Quant a l’ADF/RDA, il sera certainement expurgé des traitres corrompus par Blaise Compaoré en échange de leur accompagnement au CDP dans la trahison contre le peuple burkinabè. Un congres extraordinaire sera probablement organisé a cet effet. C’est le seul moyen de sauver ce parti. Gilbert a précipité la chute de Blaise Compaoré en voulant le "faire roi" contre la volonté de la majorité des députés et des militants du parti. Il faut qu’il rende l’argent de la corruption et qu’il réponde devant la justice pour les malversations qu’il voulait cacher en échange de sa complicité pour la modification de l’article 37. Il a fait une mauvaise affaire !
    6. Les partis des Toussaint Abel Coulibaly, Diemdoda Dicko et autres "partis récépissés" disparaitront aussi, car créés dans le seul but de soutenir le programme de Blaise Compaoré, celui la même qui les finançait.
    7. L’Autre Burkina du Dr Alain Zoubga retournera aussi dans l’anonymat comme son président fondateur. Y a pas l’argent !
    8. L’UNDD n’aura même plus un conseiller dans le quartier de Herman a Koudougou.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:28, par nongba En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Korô Isaac, pardon faut faire doucement. Nous appartenons aussi à L’UA et à la CEDEAO d’ailleurs c’est ’Tonton choco’ Kadré le BOSS à la CEDEAO. Donc quand UA et CEDEAO parlent faut pas faire tchrrrrrrrrrrrrrrrr ! sinon c’est à nous tous que tu fais tchrrrrrrrrrrrrrrr.

    Et puis Koro, tu sais bien que nous tous nous étions là quand Tonton Blaise disait que "y a pas l’homme". C’est les enfants là qui nous ont aidé sinon nous même on était là, tète baissée à Kosyam là-bas sans même pouvoir dire "i". Tu sais bien que Tonton Blaise ne jouait même pas un peu avec tout ceux qui regardait vers son "Chaiselongue", sauf bien sûr Jami et François. C’est doncl pas les gens de Addis-Abeba ou bien les yoroubas de Tonton Kadré qui pouvaient faire quelque chose à leur Grand-frère Blaise. D’ailleurs c’est lui qi a aidé beaucoup d’entre eux a être là ou il sont aujourd’hui.

    Tonton Blaise aussi disait que Fance wooh, Yankee wooooh, UA et CEDEAO wooooooh ne connaissent pas la réalité du terrain, qu’ on va faire concertation comme ce qu’il a fait au Togo, en CI en guinée et puis au mali avec les Tontons Salif et les Tontons Djibril ..., qu’ on va faire referendum, que son bon Petit est aussi Burkinabè comme nous et qu’il peut aussi prétendre être PF.... et puis voilà !

    le 30 il a dit encore qu’on va faire concertation et les enfants lui ont dit "Tonton ! faut oublier ça et quitter là. Faut oublier Kosyam même"

    Kôrô Isaac, les enfants de maintenant là n’ont plus froid à l’œil dè !. faut faire doucement sinon un jour tu vas leurs dire qu’on va faire large concertation inclusive et puis ils vont te dire "d’oublier inclusive là ! et quitter là !".

    Bon courage Kôro. C’est Nongba ton bon petit qui te "kouman de quelque chose"

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:30, par rionsunpeu En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Blaise et le autres cdpistes meme ca va !! mais si Gilbert de l ADF, Herman ou Ram disent un seul mot ; meme un bonjour ds ce dialogue je ne vous parle plus jamais et je quitte le burkina en dechirant ma CNIB. ces 3 la sont les politiciens les plus vereux du monde entier. Tchiéééé !! kiakiakiakiakiakia !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:44, par Miséricorde En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mon lieutenant, je vous respecte et je suis d’accord avec vous que la conduite et la manière dont la CEDEAO et l’UA ont géré l’avant crise du Burkina n’est pas du tout bien. Toutefois, je suis au regret de constater que vos prises de positions sont pleines d’assurance. Je ne sais pas sur quoi vous vous appuyez mais la tempérance et la prudence sont nécessaires dans ce genre de situation. Je vous invite à revenir sur les cas Dadis CAMARA et SANOGO qui étaient pourtant bien entourer me semble-t-il ?. Je vous prie de tenir compte des sanctions de ces hypocrites qui se hissent en donneurs de leçons alors que dans leurs pratiques nous n’observons rien de ce genre. Si vous aimez le peuple insurgé, faite en sorte que d’ici au 15 novembre 2014, vous retourniez vaquer à d’autres occupations car le POUVOIR TRANSFORME NÉGATIVEMENT L’HOMME INTÉRIEUR INTÈGRE QUE L’ON A MIS DU TEMPS A FORGER. VOUS NE POUVEZ PAS AUSSI ÊTRE SÛR QUE TOUT LE MONDE AIME CE QUE VOUS FAITE. Pour finir, n’oublions jamais que c’est Dieu qui gouverne chaque peuple dans chaque nation et c’est lui qui assure le bon fonctionnement de la vie entre les sœurs et frères que nous sommes au Burkina Faso. Ne vous inquiétez de ce qui va advenir si vous n’êtes pas aux commandes de la transition, le peuple avec la bénédiction du Très Haut va gérer comme il l’a fait ce 30 octobre 2014.
    Puisse Dieu vous inspirer dans l’exercice de ces nobles fonctions que vous assumez en ce moment au profit du peuple du Burkina Faso et dont vous mettrez tout en œuvre pour abandonner au plus tard le 15 novembre 2014. On est ensemble, Fraternellement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:44, par BAROU En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Bien dit sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:56, par citoyen En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    vous pensez que vous avez honni Blaise comme ça ? en tout qu’a lui il vaut mieux que d’autres personne, et ne pensez pas qui si y’aura un jugement Salif Diallo et sa suite ne seront pas épargnés. je demande aux jeunes qui n’ont pas connu la révolution de demander à leur parents ou frère qui était salif, simon et rock ce qu’ils ont manigancés ensembles.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 15:57, par Nord En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Merci Président nous sommes d’accord avec vous

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 16:51, par Bark Biiga En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Le formidable homme d’Etat le Lieutenant-Colonel Isaac Yacouba a dit ceci "Suite à la démission du président Blaise Compaoré, l’armée a entrepris des consultations avec toutes les composantes de la société en vue de la mise en place d’un organe de transition consensuel et représentatif de toutes les composantes du peuple burkinabè". Vous avez bien dit "toutes les composantes du peuple burkinabè" ?. N’oubliez donc pas les burkinabè de la diaspora et surtout ne venez pas nous dire ensuite que vous ne savez pas que les burkinabè de la diaspora sont partie intégrante des "composantes du peuple burkinabè". Merci pour votre message franc, sincère et direct. Vous serez apprécié à l’aune de vos déclarations. Bark Biiga.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 17:24, par ECLAIR En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    BONNE CONTINUATION MON COL !
    REMERCIONS ALLAH, CAR IL N’Y A PAS EU D’ÉCHANGES DE TIRS ENTRE HOMMES DE TENUES JUSQU’À LÀ
    RESTE MODESTE AUSSI BIEN AVEC LES BURKINABÈ QU’AVEC LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET TOUT IRA BIEN
    VIVE LE FASO !
    NOUS ATTENDONS VOTRE DÉCORATION LE 11 DÉCEMBRE 2015 POUR AVOIR ETE UN VRAI HOMME JUSQU’AU BOUT
    PUISSE ALLAH NOUS GUIDER ET BÉNIR !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 17:42 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Le plus important ce n’est pas de parler mal à l’UA mais de céder le pouvoir rapidement aux civils. Je suis d’accord qu’il faut tous les fils et filles du pays mais pas certains qui restent soupçonnés de trahison, de crime économique ou de sang. Sans la justice et la vérité, n’allons pas plus lion car ce sera un château de sable. Qu’attendez vous pour arrêter certains grands bandits au col blanc ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 17:53, par KINI En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je félicite le LC ZIDA que je trouve sage au regard de sa démarche entreprise depuis la chute du pouvoir de Blaise. Je suis particulièrement content de la réponse qu’il a donné à l’endroit de la "communauté internationale" en particulier, l’UA. Mes frères, souvenez-vous, lorsque Thomas Sankara demandait à ses frères africains de soutenir ses actions contre l’impérialisme occidental au sommet de l’OUA en ses mots "Si le Burkina Faso seul décide de ne pas payer la dette, alors, je ne serai pas à la prochaine rencontre de l’OUA", ce qui fut fait. Alors, que cette institution ne nous emmerde pas avec ses pressions farfelues. Personnellement, je ne crains pas les sanctions de cette communauté internationale car Thomas Sankara nous a bien montré qu’on peut vivre sans prendre de leur argent. Et, rappelez-vous les principaux bailleurs de fonds ne sont plus les occidentaux !
    Pour ce qui est de la transition, j’aurai préféré que l’actuel homme fort continue de l’assurer. Rappelez-vous que tous ceux qui sont aujourd’hui autour de la "table de négociation" sont pratiquement de la même génération que l’ex-président. C’est donc dire qu’ils ont pratiquement la même vision que ce dernier. C’est pourquoi, s’il était possible de balayer tous ces hommes politiques et confier le destin du pays à une nouvelle génération de jeunes, cela aurait pu être plus bénéfique pour le pays/
    Je suis, enfin, farouchement opposé à ce que les cadres du CDP et du front républicain fassent leur apparition dans cette transition. Ils ont voulu confisquer notre avenir pour leurs intérêts égoïstes. Ils doivent alors payer le prix de leur trahison

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 18:31, par Vigilence En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Tout autre chose.
    Je souhaite qu’une délégation choisie par notre Lt-CL rende visite au général Kouamé Lougué.
    Je pense qu’il faut le rehabilité. Dans le cafouillage ce n’était pas évident pour le général. A un moment donné on se demandait est-ce que zida avait abandonné ? il fallait ne pas être à la place de la revolution et ecouter les radios pour savoir ce qui se passait réellement.

    Je pense qu’il faut lui rendre visite pour qu’il ( le général) comprenne qu’aussi bien vous et lui vous êtes avec le peuple. On voit que le colonnel est un homme de bien.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 20:32, par Amos En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Salut mon colonel ! J’ai mis toute ma confiance en vous. Mais si jamais, vous me deçevez (resté au pouvoir),les cdpistes et les autres partis de bordels de merdes sont acceptés dans la transition, les décisions de la communauté africaine et internationale ne sont pas respectées vous aurez de mes nouvelles:je me donnerai la mort.je préfère la mort avec les martyrs du 30-31 passés dans ma dignité et mon intégrité humaine à la vie avec un entourage qui a signé un pacte avec le diable,rejétés par la terre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 21:12, par Fatma SOUGOU En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je vois que le Colonel ZIDA n’aime pas l’UA, et je trouve que c’est tout à fait normal, car l’UA a anéanti son rêve de devenir Président et s’est érigée comme alliée du peuple burkinabé en exigeant le transfert du pouvoir aux civils exactement comme le veut ce peuple, pour que sa belle et éclatante révolution ne soit pas volée !
    Le fait de dire que le Faso a attendu l’Union Africaine à des moments où véritablement elle aurait pu lui témoigner sa fraternité et son amitié est un faux procès et vise à mettre en mal l’UA et le brave peuple du Burkina !
    Tout peuple doit prendre son destin en main et se choisir démocratiquement ses dirigeants sans l’ingérence de personne !
    Ne soyez pas dupes restez concentrés et ne gobez pas tout ce qu’on vous dise ! La transition version Dadis est encore fraîche dans nos mémoires !
    Vous êtes intègres et intelligents, faites votre propre analyse de la situation et faites vous votre propre opinion ! Bon courage !
    Une compatriote africaine sénégalaise qui vous soutient et vous suit !

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2014 à 23:36 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Mais le Lieut était où ? a faire le valet chez Blaise et aujourd’hui il en veut aux pairs de Blaise de n’être pas arrivé tôt ! Décidément ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 07:15, par Au nom du peuple En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Comme tout burkinabè qui se dit patriote, aimant son pays pour lui-même et pour les autres, je me dois d’interpeller les nouvelles autorités en place sur des positions qu’elles sont en train de prendre qui risquent de gripper la machine politique et de développement économique et social de ce pays.
    La position la plus risquée est de vouloir associer coute que coute (pour quelles raisons), l’ex-majorité, principale responsable de la situation dans laquelle nous vivons. Mettez l’intérêt supérieur de la nation au dessus de tout. Rappelez-vous de la position aveugle de cette majorité, rappelez-vous également de la mauvaise gestion des biens et de la richesse de cette majorité, rappelez-vous que cette majorité à mis l’administration publique en mal en la minant de personnes aux allures politiciennes, complices des autorités sortantes de ce pays, pour mettre la main sur tous les maillons de développement de ce pays, rappelez-vous encore que cette majorité a cautionner le système de terreur, de tuerie orchestrée par des prétendants assoiffés du pouvoir agonisant, rappelez-vous aussi des pratiques de fraudes, de corruption, d’affairisme, de division, d’exclusion de cette majorité dans l’administration publique (marchés irréguliers, mauvaises exécution des marchés, création de sociétés prête-nom.......), rappelez-vous encore et encore.
    Pour dire en un mot, même si les nouvelles autorités ont l’intention de protéger encore des personnes qui les parrainent, qu’elles mettent au dessus de tout l’intérêt général de la nation car, l’histoire des peuples est têtue, elle reviendra toujours, d’une manière ou d’une autre, tôt ou tard pour rétablir la vérité, demander justice, rien n’échappera à la vérité historique sur les hommes car elle est dans les mains de Dieu Allah.
    Pour finir, je suggérerait que les nouvelles autorités mettent en place une cellule de vigilance pour éviter des manœuvres à dessein dans l’administration publique, du sabotage des dossiers, disparition, enlèvement, sortie des biens, disparition des traces. Monsieur le chef de l’Etat, si vous voulez aider le Burkina Faso au delà de tout, vous êtes obligé de l’aider à se débarrasser de certaines pratiques maintes fois décriées et qui ont eu le temps de miner profondément l’administration publique.
    Pour le Burkina Faso d’aujourd’hui et de demain.
    Je vous remercie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 09:33, par YEMPOKOBIIGA En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    prudence, prudence !!! il est entrain de prendre gout au pouvoir !!! il prendra an pour faire le point !!! on a l’impression qu’il y’a eu un coup d’état du peuple !! la lutte du peuple a été récupérée par ceux qui ont été fidèles au président déchu jusqu’à la dernière minute !! dans ce bureau du kossyam, il y a surement eu un deal !!! puisque l’ex président a été par la suite accompagné par une forte délégation de militaire( de sa milice privée, c’ est le terme qui convient le mieux) et l’actuel auto proclamé s’est rendu à place de la révolution !! n’avons nous pas remplacé Blaise compaoré par Blaise Compaoré bis ? une enquête doit être mené pour expliquer au peuple !!! sinon, le peuple n’est pas encore sorti de l’auberge !!

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 18:55, par YEMPOKOBIIGA En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Delwende, si on ne fait pas attention, ce baobab risque même de se relever !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 21:29 En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    On a meme pas parler de faie tomber une seule brique de Hermann ou bine comme c’est un efnant gate la il n’ a meme pas construit un 20 Toles ? S’ il a une maison et puis on ne parle pas de ca, je dois dire que son wackman est fort, hein !!! Il a lokk deh !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2014 à 01:16, par sindi-guètin En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Je crois qu’il est temps que les burkinabés redeviennent lucide.
    La conférence de presse du Colonel est irréprochable à mon sens.
    Et il faudrait que les gens se respectent. Si l’UA nous sanctionne et les autres considérations stériles sont indignent pour ceux qui les énumèrent.
    Je crois en cet homme honnête approuvé par ses frères d’armes.
    Sa conférence de presse m’a particulièrement redonner espoir que nous allons réussir le nouveau départ tant attendu.
    Qu’Allah aide les justes fils et filles ce beau pays, le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2014 à 01:50, par sindi-guètin En réponse à : Transition consensuelle au Faso : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida fait le point des actions entreprises

    Cet Homme est le prophète des burkinabés en ce début du troisième millénaire.
    Ceux qui trouve des problèmes dans sa démarche sont les ennemies de notre peuple. Car sinon je ne comprend pas les critiques injustes à son égard.
    Pour ma part, je me réjouis qu’il aie barré la voie à ceux qui ne finissais pas de piller les fonds de notre économie. Et c’est normal que des gens le conteste en prétextant d’éventuelles sanctions d’une unions à double vitesse. C’est facile de mettre un feu mais c’est aussi difficile de l’éteindre, que ceux qui le conteste attendent qu’il éteigne totalement le feu afin de leur permettre de venir s’assoir confortablement. Sinon, ils restent de se surprendre par un incendie où ils leur seront difficile de trouver quelqu’un pour les aider à s’en tirer. Qu’il se réjouisse du fait que ce ne sont pas des casques bleus qui sont venu pour concilier ce pays. Et peut-être que l’UA est mécontente du faite qu’il aie plus de peur que de mal, que c’est méchante de sa part. Honte à ceux qui ne pense qu’à leur intérêt personnel. Je fais parti des gens qui applaudisse très rarement mais cet Homme a eu droit à mes applaudissements.
    Qu’Allah lui donne l’énergie nécessaire pour continuer ces concertations afin de trouver la bonne voie à suivre pour notre peuple. Et surtout rester clairvoyant pour ne rien précipiter en dépits des menaces de toute sorte.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés