Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y amasse, elle y prend une force telle d’explosion, que, le jour où elle éclate, elle fait tout sauter avec elle. Emile Zola» 

Les opérateurs économiques au QG des militaires : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida sensible aux préoccupations des visiteurs

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 5 novembre 2014 à 00h21min
Les opérateurs économiques au QG des militaires : Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida sensible aux préoccupations des visiteurs

Les opérateurs écLe nouveau chef de l’Etat burkinabè, Yacouba Isaac Zida, a reçu ce mardi une délégation des opérateurs économiques conduite par Lassiné Diawara, premier vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). onomiques au QG des militaires : Le Lieutenant-

A la suite de bien d’autres forces vives de la nation burkinabè dont les acteurs de la société civile, le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida a reçu, ce mardi 4 novembre 2014 dans son quartier général du Conseil économique et social (CES), les opérateurs économiques burkinabè. Cette rencontre du chef de l’Etat s’inscrit dans le cadre des concertations avec les différentes forces vives de la nation en vue d’une sortie. « Vos préoccupations seront prises en vue de permettre une relance de l’économie », a assuré le Lieutenant-Colonel Zida aux opérateurs économiques en les raccompagnant après la visite. Après dire au-revoir à leur hôte, les visiteurs par la voix de Lassiné Diawara, premier vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) s’adresse à la presse : « Il faudrait peut-être donner à la chambre de commerce la possibilité d’évaluer les incidences économiques. Il est vrai que tout le monde constate des dégâts matériels et humains.

Mais, je pense que dans des circonstances pareilles où il y a eu des pertes en vies humaines, la première des choses pour nous, c’était de déplorer cela et de présenter nos condoléances les plus attristées aux familles touchées et ceux qui sont malades. Pour ce qui concerne les dégâts matériels, nous avons souhaité, comme il y a eu des cas précédents, que la chambre de commerce soit associée à une enquête qui serait diligentée avec les forces de gendarmerie et de police pour faire l’évaluation et que nous soumettrons à travers un rapport aux responsables de la transition. C’est ainsi qu’on pourrait savoir les gens qui ont été touchés, que ce soit le secteur informel, les grandes entreprises, les petites et moyennes entreprises, les petites entreprises, les commerçants et même les étals. C’est ce que nous allons essayer de faire parce qu’il est évident que cela est important pour la relance de notre économie. Si ces activités ne sont pas accompagnées pour leur reprise, c’est des suppressions d’emplois directs et indirects. Nous voudrons donc éviter qu’avec tout ce qui s’est passé qu’il n’y ait encore des problèmes de chômage, si nous nous prenons garde assez rapidement. Voilà un peu ce que nous avons dit au chef de l’Etat et souhaité donc que l’environnement soit sécurisé ».

Mécanismes d’accompagnement attendus des autorités de transition

« L’évaluation des dégâts n’était pas notre priorité avec les pertes en vies humaines. Ce qui est important, c’est qu’il y ait un organe de transition mis en place, qu’on ait des interlocuteurs pour évoquer ces problèmes, ce qui nous paraissait extrêmement important. Dès lors que les conditions politiques et administratives, les organes de transition seront en place, nous pensons qu’il serait nécessaire de demander un accompagnement de l’Etat, des mécanismes d’accompagnement pour relancer les activités de ces gens-là qui créent des emplois », a encore indiqué le vice-président Diawara.

Grégoire B. BAZIE
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés