Félicitations et encouragements du CFOP au personnel du CHU-YO

mardi 4 novembre 2014 à 00h15min

Le Chef de File de l’Opposition Politique (CFOP) Zephyrin Diabré, à la tête de forte délégation de ses membres, a effectué, ce lundi 03 novembre 2014, une visite de solidarité et de soutien aux blessés de la crise consécutive au projet de modification de l’article 37.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Félicitations et encouragements du  CFOP au personnel du CHU-YO

Reçue par le directeur général de l’établissement, Robert Sangaré, la délégation, par la voix de son président, a dit être venue s’enquérir de l’état de santé des blessés et saluer les efforts du CHU-YO dans leur prise en charge. Honoré par cette visite, le directeur général a fait le point des blessés depuis le début des événements jusqu’ à la date d’aujourd’hui. Il ressort que le CHU-YO a reçus le 30 octobre 99 blessés, ce chiffre est passé à 120 le 31 octobre, à 172 le 02 novembre, et à 189 blessés ce lundi 03 novembre. Et quelques blessés continuent à venir : « il s’agit notamment des gens qui au début ne mesuraient pas la gravité de leur blessure, mais quand la douleur devient intense avec le temps, ils viennent vers nous », a précisé le directeur général.

Quant aux victimes décédées, elles sont au nombre de 08, dont les corps sont conservés dans les chambres froides de la morgue, en attendant les constatations de la justice. Si certains sont décédés suite directement aux événements, d’autres l’ont été lors des pillages des magasins de riz. A préciser que suite aux tirs de sommation, le dimanche 02 novembre, dans les locaux de la TNB, on a enregistré deux morts. Car, un manifestant qui avait été gravement blessé, a malheureusement succombé.

A la question de savoir comment le CHU-YO a pu gérer l’affluence des blessés, il ressort que c’est une réorganisation des équipes soignants et des services, qui a permis de faire face efficacement à la situation. En effet, du fait du nombre important des blessés qui arrivaient, ce sont deux sites de prises en charge qui ont été installés : aux urgences traumatologiques (pour les fractures et les plaies de blessures) et aux urgences viscérales (pour dans les blessures des parties molles corps, le ventre notamment).

Quant à la prise en charge, elle est totalement gratuite. Actuellement, de nouveaux appareils de scanner et de radiologie est en train d’être installés. Ce qui a amené le CHU-YO à collaborer avec d’autres structures de santé pour la réalisation des examens, dont les coûts ne pas à la charge des blessés.

Egalement, l’appel lancé par la direction générale du CHU-YO invitant le personnel médical et paramédical à rejoindre l’hôpital pour aider à la prise en charge, a été entendu. En plus du personnel du CHU-YO, des renforts sont venus, constitués des agents des structures de santé de la périphérie, et des étudiants stagiaires, et qui ont permis de gérer au mieux la prise en charge des patients.

Après les échanges, les membres de la délégation de l’opposition se sont ensuite déportés aux urgences traumatologiques. Là, ils ont pu réconforter les blessés, en leur exprimant leur solidarité et soutien moral. Zephyrin Diabré a salué l’engagement et les initiatives de l’ensemble des acteurs du CHU-YO, dont l’esprit patriotique, a permis de gérer conséquemment la situation.

Après la visite, les partis politiques composant le CFOP ont promis de revenir, cette fois pour faire concrètement des gestes de soutien à l’endroit des blessés.

Service communication du CHU-YO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés