Le CDP affirme soutenir toute démarche pouvant ramener la paix et la quiétude au Burkina

Déclaration • mardi 4 novembre 2014 à 00h12min

Dans cette déclaration de son Secrétariat Exécutif national, le CDP apporte son soutien à toute démarche qui serait de nature à ramener la paix et la quiétude au Burkina Faso et affirme sa disponibilité « pour accompagner toute initiative visant à créer les conditions de restauration de l’ordre constitutionnel démocratique ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le CDP affirme soutenir toute démarche pouvant ramener la paix et la quiétude au Burkina

Peuple du Burkina Faso,
Militantes, militants et sympathisants du CDP,

Notre pays traverse un moment décisif de son histoire.

Considérant les manifestations populaires des 28, 29, 30 et 31 octobre 2014 ;

Considérant la démission de Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Faso, le 31 octobre 2014 ;

Considérant l’intérêt supérieur du peuple burkinabè en ces jours particulièrement difficiles que vit notre pays ;

Considérant le rôle joué par le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) de 1996 à nos jours au Burkina Faso ;

Nous, Membres du Secrétariat Exécutif National du CDP :
- prenons acte du mécontentement que les populations ont exprimé 96 heures durant et en tirons les leçons subséquentes ;
- déplorons profondément les pertes en vies humaines et les dégâts matériels enregistrés au cours de ces manifestations ;
- présentons nos sincères condoléances aux parents, amis et connaissances desdites victimes ;
- exprimons notre compassion et transmettons nos encouragements à nos camarades et toutes les personnes dont les biens ont été saccagés, pillés ou vandalisés ;
- apportons notre soutien à toute démarche qui serait de nature à ramener la paix et la quiétude au Burkina Faso ;
- apprécions positivement le travail d’apaisement des cœurs et des esprits que les forces de défense et de sécurité, les acteurs politiques et de la société civile, les autorités coutumières et religieuses, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Africaine, l’Organisation des Nations Unies (ONU) et les partenaires au développement ont déjà entamé ;
- demeurons disponibles pour accompagner toute initiative visant à créer les conditions de restauration de l’ordre constitutionnel démocratique ;
- invitons les responsables des structures, les élus du Parti, les militantes, militants et sympathisants du CDP à rester mobilisés et demeurer des artisans de paix et des acteurs de progrès.

Démocratie - Progrès - Justice

Fait à Ouagadougou, le 03 novembre 2014
Le Secrétariat Exécutif National

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés