Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

samedi 1er novembre 2014 à 22h51min

Le Balai citoyen a animé ce samedi 1er novembre à Ouagadougou une conférence de presse pour donner sa lecture de la situation politique nationale marquée par un changement à la tête de l’Etat avec la prise du pouvoir par le Lieutenant-Colonel Yacouba Zida.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

Pour le Balai Citoyen, la démission du président Blaise Compaoré du pouvoir ce 31 Octobre est une victoire du peuple à qui il a rendu un vibrant hommage. En souvenir des membres de ce peuple qui sont tombés les armes à la main, les responsables du Balai citoyen demandent une journée de deuil national. En attendant ce jour qui sera décidé de concert avec l’ensemble des forces vives de la nation, Guy Hervé Kam, Smockey et Sam’S k Le Jah ont observé avec l’assistance à la conférence une minute de silence en leur mémoire.

Accusés d’avoir favorisé la prise de la tête de la transition politique par les militaires, les responsables du Balai Citoyen se sont expliqués, déclinant toute responsabilité dans le choix du Lieutenant-Colonel Yacouba Zida comme nouveau chef de l’Etat burkinabè. A les écouter, ils ont juste plaidé pour que les militaires prennent leurs responsabilités au regard de l’urgence et dans le souci d’éviter un bain de sang plus important. « Si les militaires ne prenaient pas leurs responsabilités, l’insurrection populaire allait se déporter à Kossyam et il y aurait eu plus de morts », explique Hervé Kam, porte-parole du Mouvement. « C’est dans l’optique d’éviter le chaos, indique pour sa part Smockey, que nous avons invité les militaires à prendre leurs responsabilités », rappelant le caractère citoyen de leur mouvement.

Le CFOP et les OSC appellent à un meeting ce dimanche 2 novembre à la place de la Nation à 8 h

Pour Sam’S K Le Jah, c’est dommage que des gens prennent leur initiative de cette façon. Il ajoute : « Si l’armée n’avait pas pris ses responsabilités, Blaise Compaoré serait encore au pouvoir aujourd’hui ». Les responsables du Balai citoyen ont par ailleurs insisté sur la nécessité pour les uns et les autres de s’entendre et de veiller ensemble à ce que la transition politique débouche sur des élections libres et transparentes. Mais, reconnaissent-ils l’autorité du Lieutenant-Colonel Yacouba Zida ? Sur cette question, Me Hervé Kam indique que leur mouvement n’est pas habilité à y répondre seuls, sans consultation des partis politiques et des autres acteurs de la société civile.

Plus tard, c’est le Chef de File de l’Opposition politique (CFOP) et les Organisations de la Société civile (OSC) qui indiquaient dans un communiqué conjoint ceci : « La victoire issue de l’insurrection populaire appartient au peuple et par conséquent la gestion de la transition lui revient légitimement et ne saurait être en aucun cas confisquée par l’armée ». « Pour réaffirmer leur position commune, les OSC et l’Opposition politique ont décidé d’un meeting ce dimanche 2 novembre 2014 place de la Nation à 8 heures ». Le présent communiqué est co-signé par Jean-Hubert BAZIE pour les partis de l’Opposition et Issaka Hermann TRAORE pour les organisations de la société civile.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er novembre 2014 à 23:27, par Le Front de Résistance Citoyenne
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    COMMUNIQUE‬ DE PRESSE CONJOINT CFOP/OSC

    Ce samedi 1er novembre 2014, s’est tenue au siège du Chef de File de l’Opposition Politique de 13 heures à 14 heures 20 mn une rencontre de concertation entre les partis membres du CFOP et les organisations de la société civile engrangées dans la lutte.

    La rencontre qui a porté sur l’évolution de la situation nationale était présidée par le Chef de File de l’Opposition.

    Des échanges ouverts, francs et riches en enseignements, il ressort une forte identité de vues entre les OSC et l’Opposition politique sur la situation nationale et tout particulièrement sur la gestion de la transition.

    De façon unanime, les participants ont réaffirmé la nécessité d’une unité d’action et de continuer à travailler ensemble dans la cohésion et en toute transparence.

    L’Opposition politique et les OSC ont réaffirmé que la victoire issue de l’insurrection populaire appartient au peuple et par conséquent la gestion de la transition lui revient légitimement et ne saurait être en aucun cas confisquée par l’armée.

    La concertation a réaffirmé le caractère démocratique et civil que doit avoir cette transition en vue de permettre au Burkina Faso de respecter ses engagements régionaux et internationaux ; ce qui évitera à notre pays d’être mis au banc de la communauté internationale et d’éviter au peuple des souffrances Inutiles.

    Pour réaffirmer leur position commune, les OSC et l’Opposition politique ont décidé d’un meeting ce dimanche 2 NOVEMBRE 2014 place de la Nation à 8 heures.
    Pour les partis de l’Opposition Pour les Organisations de la société civile

    Issaka Hermann TRAORE
    Jean-Hubert BAZIE

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:29, par zanatoli
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Salut cher Cibals. C’est cela la réalité politique et même sociale du BF. Face à une situation pratique, les gens ne proposent presque rien souvent. Mais sdi d’avantage vous prenez des initiatives pour gérer la situation, quand le calme reviendra, des rhétoriciens vont vous descendre en flèche. Je ne suis pas un des vôtres, mais je vous réaffirme tout mon soutien et toute mon admiration. Soyez en fier.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:33, par Alain
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le pays partait à la dérive sous le regard impuissant des leaders de l’opposition. il a fallut que l’armée intervienne sous l’insistance de la foule conduite par le balai citoyen. Maintenant que le calme revient ces même leaders de l’opposition sortent de leur silence pour cette fois tout gâter !! on a même l’impression qu’ils privilégient leurs propres intérêt que ceux de la nation entière. J’espère cette fois que le peuple ne sera pas au rendez-vous.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:35, par YIRMOAGA
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le risque est que le nouvo Prési, comme dit en passant, malgré les chefs militaires autour de lui ne fait pas preuve de rigueur ? On invite les pilleurs à la retenu, sans rien dire des dignitaires en fuite ou qui sont gardés, leur sort, et que pense les chefs militaires au sujet de la sécurité, les tâches aux agents de sécurité, les personnes recherchées etc etc..? A quand l’organe de transition, la composition, les objectifs futurs etc etc ? des personnes subsumées quittent librement le pays sans que les forces ne puissent rien puisqu’il n y a pas d’instructions à leur confiées ? C’est pour garantir l’ordre des mis en cause ou koi ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:40, par soumpougdou
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    J’ai l’impression que ce n’est pas encore fini . c’est regrettable. C’est vous qui avez négocier avec les militaires. Ils ne veulent pas de votre pouvoir. Vous pouvez le reprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:47, par guoft
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Messieurs de l’opositon arrete pour vous la maintenant.accompagne ces militaires en vous assayant sur une table ensemble pour trouver des solutions pour aller aux elections le plus vite possible.c’est tout....ces militaires sont la pour votre securite.on peu pas vous donnez le pouvoir avant les elections ca sera le desordre total.revenez a la raison.laissez votre orguille de cote.Blaise c’est du passe. .si non vous allez appelle les gens a sortir mais personne ne viendra...ok

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:49, par le patriote
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    le balai citoyen s’est précipité avec l’armée. je pense que l’armée devrait assurer la sécurité des biens et des personnes d’abords face à cette insurrection populaire. les forces vives (armée, osc, parties politiques, religieux, chef coutumiers...) devraient s’assoir et décider de commun accord le chef de la transition.

    j’aimerais également inviter aux journalistes d’éviter de parler d’homme fort du moment en parlant du nouveau supposé président intérimaire parce que l’on vient de chasser un homme fort et on ne veut plus d’homme fort au BF

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:58, par YIRMOAGA
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Quand l’organe dirigent sera mis en place (comité directeur) la direction ou le président de cet organe sera élu ou koi ? Si un autre arrivait au commande ou à la tête, sera t-il le nouvo prési de transition ou koi ? Des non dit ? Est ce que le CLN ’ ZIDA ne cache pas un larron qui va, en denier ressort.,......émerger pour la présidence ? Ls civils on raison de ne pas avoir confiance aux militaires qui pouvaient opérer un coup pour destituer au lieu de récupérer la lutte des..........?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 00:00
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le Balai citoyen, disciplinons ns la lute n’est pas encore finie

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 00:11, par ZONGO Abel
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Je pense que le Balai citoyen à fait le meilleur choix, si nous pouvons éviter le bain de sang par quelques procédés que se soit , il est temps de le faire et l’opposition doit beaucoup prêter attention pour ne pas être responsable de nouveaux troubles. Blaise COMPAORE est partie après 27 ans de règne et dès le lendemain le pays des Hommes INTÈGRES est toujours débout. C’est vraiment une victoire que nous devons beaucoup saluer. Pensons à ceux qui sont mort le 30 octobre. Les autorités internationales ne veulent que les troubles donc il faut bien réfléchir. QUE DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 00:13, par Ada
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    CFOP et OSC le peuple a fait son travail les millitaires ont pri leurs responsabilités pour la securité des Burkinabè. Bon... maintenant sur la base de quoi vous voulez reprendre ce pouvoir ????? Pour donner a qui ?????? Freres Burkinabè ne sortons pas alors que notre lutte a ete abouti.... si l’opposition veut profiter de nous. On qualifierait ça de goutte d’eau qui fait déborder la vase....

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 00:14, par Didier Emmanuel
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Cà commence ! Les opportunistes, on les rencontre partout. Eh oui. Et pour parfaire tout cela, des exfiltrations des anciens responsables et responsables des tueries que le peuple a vécu sont organisées par les nouveaux arrivants avec l’appui de la France à travers son Ambassade dans notre pays encourageant ainsi l’Impunité. A en croire aux Presses françaises, une bonne partie des ministres de l’ancien Régime se trouvent qui en Côte d’Ivoire, qui au Bénin, qui au Togo etc., etc. François Compaoré, exfiltré par l’Ambassade de France se trouve en Côte d’Ivoire après les découvertes macabres faites à son domicile, tandis que Salif Kaboré, Kafando Arthur et Barry Yacouba et bien d’autres sont au Bénin et/ou ailleurs. Ce n’est pas normal.

    Que le Peuple, les Responsables des Organisations des Sociétés Civiles et des Partis de l’Opposition fassent très attention car, avec les va-t-en guerre actuellement aux affaires, du sang innocent risque de couler à flot encore au pays. Attention mes frères.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 00:19, par bily
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Vous avez bien raison. On ne peut pas faire confiance aux militaires. Pour ma part ils sont complice de la fuite de Blaise et sa cohortes . Laissez nous achever notre insurrection .
    la patrie ou la mort le peuple vaincra.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 00:43, par bily
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    La victoire vient du peuple et laissez le peuple prendre sa destinée en main. Laisser partir Blaise sans réagir nous fait douter de vous . On demandera à l’ONU de nous aider dans l’organisation d’une élection libre et transparente comme en Côte d’Ivoire

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 01:15, par Belco
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Mes chers amis du Balai citoyen, on a l’impression que vous commencer déjà à réclamer déjà la paternité de la lutte. Je préfère que vous vous calmer. Il y a une organisation qui est là depuis longtemps quel qu’en soit votre contrition à la lutte actuelle il ne faut pas quitter ce cadre pour le fragiliser. C’est ce qu’on a combattu en 98 dans le collectif de Halidou . certains pensaient qu’ils étaient forts, indispensables, mais le collectif à fini par les laisser tomber et continuer seul la lutte noble. Il faut donc que chacun sache que le peuple ne sort pas à cause d’un mouvement quelconque, mais juste par conviction et à cause de l’organisation de l’action qui existe depuis plus d’un an. Comment Hervé peut il se retrouver avec les militaires (RSPde surcroit) qui s’autoproclament président sans que le cadre organisé dont il fait partit n’est pas informé ? Il n’a pas pouvoir de décider le sort du peuple à son insu. Le peuple se reconnait dans le CFOP. Il faut que les gens cessent de penser que tout ce peuple est sortit grâce à eux. On a vu un autre Monsieur qui s’excitait seul également le vendredi au journal de 13h sur canal 3 pour nous faire croire que c’est lui qui à conduit le mouvement au sein de l’assemblée, de la RTB. Mais c’est pas sérieux ces genres d’agissement. Qui vous a dit qu’un civil ne peut pas conduire la transition ? pardonner mes gars rentrer dans le mouvement organisé c’est tout. Ce n’est pas le RSP qui a tiré sur le peuple ? Monsieur ZIDA était ou ? Quand Blaise partait il était ou ? quand le ministre de l’économie fuyait, les frontières étaient fermées non ? commenti il a pu ? le peuple ne veut pas de militaire encore moins un de RSP. Comprenez ca.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 01:21, par Juriste
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    la lutte n’est pas terminée on ne peu pas proclamer une journée de deuil national d’abord ;arrêtez ces manières c’est pas bien. Respectez un peu le cadre global de lutte qui existe sinon, ca fait désordre.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 01:39, par citoyenne
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    D’abord chapeau au balai citoyen et paix aux âmes des combattant de la liberté.

    l’opposition est dans son rôle pour faire bonne figure au yeux de la communauté internationale. Aucun d’eux n’était près pour dirigé et on comprend personne ne veut se disqualifié pour les élections à venir ; jusqu’à hier soir certains de leurs membre invitait l’armée à s’unir et à prendre ses responsabilité pour éviter le Chaos.

    Ne nous voilons pas la face le CFOP n’est pas un parti mais un ensemble de partis tous bientôt en compétition pour les présidentiels. Je voit pas comment on trouvera un civil apte et qui ne soit suspecter d’être proche de tel ou tel parti politique.

    L’armée assure la sécurité et la quiétude ç’est deja ça de gagné maintenant nous souhaitons la transition militaire la plus courte possible pour passer la main au président civil démocratiquement élu. Et jai confiance au peuple (balai citoyen ) pour y veiller.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 01:40, par Abraham
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    L’opposition se sert du peuple afin d’accéder au pouvoir,sinon je ne vois pas en quoi la prise de pouvoir de l’armée jusqu’à des élections d’ici 12 mois gêne.Le "Balai Citoyen" ne pouvait pas affirmer être pour ou contre la prise de pouvoir militaire parce que c’est les "boss" qui peuvent répondre(en l’occurrence l’opposition),mais je suis sur que ça ne les dérange pas tant !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 02:04, par Abd El Hakim
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Voilà qui ne fait qu’ajouter plus de confusion à ce qui est déjà un imbroglio.
    Une transition ne saurait se faire sans les Forces Armées Nationales dont le rôle est de défendre l’intégrité du territoire, de garantir la sécurité des personnes et des biens.

    Notre Armée est, quelque part, à saluer pour l’attitude qu’elle a adoptée en ne retournant pas le fusil contre le peuple. Pouvait-il d’ailleurs en être autrement si l’on s’en tient à son rôle traditionnel ?
    Cette armée là a bien pris ses responsabilités à travers son intervention pour rétablir et maintenir l’ordre en faisant cesser les pillages qui s’intensifiaient à travers certaines villes, principalement à Ouagadougou.

    Blaise Compaoré étant parti, le Burkina doit montrer qu’il a de vaillants et compétents filles et fils, capables de s’entendre pour faire avancer leur pays. Les Burkinabès qui viennent de reconquérir leur dignité, leur vraie intégrité doivent montrer à la face du monde que ce petit pays pour certains, en est un grand par la maturité, la clairvoyance et le sens de patriotisme de son peuple.

    On comprendrait donc mieux la participation des militaires à cette transition pour s’occuper du volet sécuritaire. Mais de là à ce que ce soit l’Armée même qui pilote la transition, cela paraît vraiment bizarre et pas convenable.
    Aussi, OUI au Lieutenant-Colonel ZIDA, retenu et désigné unanimement par l’armée, comme membre de l’organe devant gérer la transition et pour la question sécuritaire ! mais NON comme président de la transition.

    Il faut que les Burkinabès démontrent au reste du monde que civils et militaires peuvent se mettre ensemble pour faire rayonner leur pays.
    Mais en attendant, nous prions et continuerons tous de prier pour que la paix règne dans notre beau pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 02:28, par bravo
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Avant tout mille excuse pour les fautes
    Juste un appel, à la jeunesse, à ne plus manifester, je pense que l’opposition devra s’appliquer à veiller à ce que la transition se passe correctement.
    Nous avons tourné une page, rien ne sert de revenir en arrière, nous devons avancer vers un avenir meilleur.
    Nous avons déjà commencé à nettoyer le pays.

    Mes frères jeunes l’avenir c’est à nous de l’écrire, de nos propres mains, ne laissons pas nos parents des éternels opposants se servir de nos mains pour nous écrire un avenir que nous ne sauront contrôler
    La plupart des opposants sont nos pères et mères voir même nos grands parents, qui n’ont pas sus nous protéger du régime COMPAORE ; dans leur propre partie ils agissent en dictateurs, éternels présidents de partie, éternels faiseurs de paix, en vue d’endormir des consciences.
    Aujourd’hui nous avons montré notre capacité à provoquer des changements sans leur consentement
    La question qu’on se pose pourquoi vous les chefs de file vous n’avez pas agit en leader en visionnaire pour définir les différents scénarios possibles en vue de maîtriser la situation et imposer votre désir face à l’armé. Cette faiblesse de votre part sème le doute en moi sur votre capacité à mener une bonne transition.
    La sagesse est aux vieux mais de nos jours il me semble que la sagesse fuit les vieux. La preuve Blaise COMPAORE ex président n’a pas sut séduire la sagesse à temps

    Nous devons éviter tout chaos, une mission à été accomplie mais nous avons réagit assez tard pour que l’armer se décide de mener la transition, nous sommes fautifs par nos leaders politiques, alors mûrissons notre confiance à l’armé et disons leur que c’est 3 mois quelques soit alpha et nous leur tenons à l’œil.
    Le balaie citoyen est à décorer ; il a été un souffle pour la jeunesse, il a fais ce qui semblait sage de sa part on n’a pas à douter de leur fois. Il a été notre leader notre grand frère quand nos parents ont pris du retard fasse à leurs responsabilités bravo

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 02:58, par Nation
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Bonjour, vaillant peuple du Burkina Faso, il y a un adage qui dit que "à vaincre sans péril on finit par triompher sans gloire". Par ailleurs, ayons le courage et la sagesse de "rendre à César ce qui est à César". Oui pour une armée républicaine. Que chaque acteur joue son rôle pour que le Burkina avance dans la voie du développement. Que la société civile joue son rôle de contre pouvoir et de partenaire de l’État. Que les politiciens jouent leur mission de gestion du pouvoir d’État. La roue est déjà inventée gageons de ne pas chercher à l’inventer de nouveau. Que Dieu bénisses le Burkina Faso. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 03:38, par gbè
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Dites plutot que vous aviez favorisé la prise de pouvoir par l’Armée. Vous pensiez que toute l’opposition est pourrie et de ce fait, vous vouliez un nouveau Sankara n’est-ce pas ? Mais pensiez-vous vraiment que le peuple veut voir encore un militaire au pouvoir ?Révolution daccord, mais de grace ; personne ne veut un militaire qui va encore traumatiser la population et favoriser l’avênement d’autres coup d’Etats. Tant que le Burkina n’arretera pas de mettre des militaires au pouvoir, ils auront toujours des dictateurs comme présidents qui ne vont pas faire mieux que Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 04:07
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    J n comprends pas le Balai Citoyen.Il n’y avait pas eu de lieu pour rencontrer les LEADERS(Société civile,Oppositio ;Mouvements des jeunes....) de la REVOLUTION ?
    Je vais vous dire : à les politiciens les associations les confessions religieuses les coutumiers
    aucune personne ne peut revendiquer la paternité de la victoire du 31 octobre.Seul et seul le peuple Burkinabè peut le reclamer.Les gens sont sortis parce qu’ils ne voulaient pas du régime de BLAISE COMPAORE.Vous verez que pendant les votes le nombre de votants n’atteindra pas le 1/10 des combattants du 30 et 31 octobre.Cela veut dire qu’il y a eu des indécis de la politique des très jeunes des apolitiques.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 04:09, par avatar
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Vous ne connaissez pas bien ce président. Il pouvait demander à ses gardes de tuer tout le monde. Il n’a jamais aimé le Burkina, seulement ses richesses . Alors il fallait que l’armée intervienne pour le forcer à la démission. Vive le Burkina !! Peuple vaillant et courageux. God bless Burkina Faso. La patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 04:24, par Massirifani
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    On assiste la à l’l’egyptiennisation de la révolution burkinabé.
    Il faut un civil à la tête du pays. C’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 04:42, par AD
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    « Si les militaires ne prenaient pas leurs responsabilités, l’insurrection populaire allait se déporter à Kossyam et il y aurait eu plus de morts »
    Je suis d’avis avec cette clarification. Il fallait que l’armée prenne ces responsabilités afin de préparer la voie pour la société civile. Nous devions remercier l’initiative de ces jeunes. C’est maintenant à le devoir de la société civile de prendre leurs responsabilités en travaillant avec l’armée pour la mise en place une transition gérer par la société civile. Ce soulèvement populaire est une leçon pour tous et les militaires savent que leur rôle n’est plus en politique mais un rôle républicain. Donc, la gestion de la transition doit être remis à la société civile dans le plus bref délai, pas plus d’une semaine.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 05:31, par MOREBALLA
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Pardon ! Zero et O peuvent se présenter de la même manière, mais jamais ne se prononce de la même façon. Il y a t-il eu prise de pouvoir avant la démission de Blaise COMPAORE ? Toutes ces cacophonies sont liées à des tractations machiavéliques dont le système de la dynastie compaore en avait et en a toujours les secrets. Il y a des termes qui ne trompent point : FORCES VIVES à l’image des cités des forces vives ou les forces vives d’une région. Nouveau homme fort, quelles les forces vives avec lesquelles vous vous assurer votre légitimité ? Le système qui vient de s’écrouler pensait seule en détenir l’intelligence. SMOKEY, SAM’S et KAM, n’osez prendre les autres comme des nez percés. Ouagadougou se sait elle est une ville où tout le monde s’écoute et se voit.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 05:36
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Attention à ne pas tomber dans le piège militaire. Si l’armée était républicaine elle n’aurait pas tué 30personnes mais aurait réglé le compte de Blaise avant. Ensuite la société civile n’est pas politique et doit rester en dehors. Enfin ne soyez pas tentés par les enveloppes ou les petits postes juteux. Laisser les politiques gérer tout cela en restant vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 05:44, par segoumousso
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Chers compatriotes,
    Il faudra impérativement gérer cette transition très fragile avec tact, intelligence et ouverture pour enfin aboutir a des élections propres, libres et transparentes dans un bref délai.
    Il faudrait reconnaitre et apprécier que tout le peuple Burkinabè a jouer sa partition pour faire partir l’ex président l’armée inclue. De ce fait tout le monde doit siéger dans le gouvernement de transition, le parti au pouvoir inclus.
    Je propose ce qui suit :
    1-Mettre un membre de la Société Civile comme chef de la transition, cela permettrait d’avoir un homme ou femme neutre comme chef de la transition.
    2-L’armee doit assurer le ministère de la décence et de la sécurité.
    3-Le ministère des finances doit revenir à la société civile pour garantir la bonne gestion des finances publiques. Son rôle sera UNIQUEMENT de financer les élections et rien d’autre.
    4- Chaque parti politique doit avoir un ministre représentant dans le gouvernement. Le parti du pouvoir déchu doit aussi avoir un poste ministériel, démocratie oblige.
    Il est préférable d’avoir un gouvernement restreint de 8 à 12 membres et le reste des ministères non stratégiques dans les futures élections soient géré par les Secrétaires Généraux déjà en place.
    Ce gouvernement provisoire doit s’atteler à un seul et unique OBJECTIVE, la tenue des élections dans un délai de 3 à 6 mois.
    Et que le meilleur gagne les futures élections dans la transparence et l’équité.
    Vive le peuple burkinabè.
    Vive la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 05:49
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Il faut éviter de vous donner la paternité de cette insurrection populaire. J’ai 50 ans et je manifeste depuis 1992 contre le régime compaoré. Je sors avec mes garçons, mes voisins et amis à l’appel de la coalition de l’opposition politique. On est ensemble sur le terrain avec vous pour une cause commune. Laisser les politiques gérer. Attention à ne pas tomber dans le piège militaire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 05:52, par gouem mpagouin
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Je n’ai pas confiance à zida .il doit laisser la place à un civil pour une transition en 90 jours. Il manque de discipline dans l’armée burkinabe , sinon je ne comprends pas pourquoi il a confisqué le pouvoir au général. Un putschiste ne doit pas profiter de soulèvement populaire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:09, par le koro
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Ceux qui disent que ce ZIDA est proche de BLAISE qui parmi ces opposants n’a pas tablé avec lui. Voici pourquoi je continue de pleurer le décès de Hama Arba DIALLO. S’il était vivant on lui aurait donné cette transition. Pardon on doit pour ma part changer le mot d’ordre en disant au peuple de sortir pour faire pression sur ZIDA pour qu’il cède le fauteuil dans les 90 jours. C’est possible le fichier est prêt, il suffit de demander à nos frères de l’étranger qui devait voter cette fois ci d’attendre la prochaine fois car selon certaines sources c’est à ce niveau que le fichier coince un peu.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:10, par Soleil de demain
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le Balai citoyen joue ici une mauvaise musique. Vous ne connaissez rien de la politique donc laissez la classe politique faire son travail. Aujourd’hui, le Burkina Faso n’a pas besoin d’un homme fort de ses armes pour opprimer le peuple, s’enrichir et narguer ensuite. Nous avons besoin d’une armée au service du peuple qui sait garder sa place et sa mission. La place de l’armée, ce n’est pas à la tête de l’Etat. Si cela arrive, c’est exceptionnel. Nous ne voulons pas d’Etat d’exception parce que cela n’est pas nécessaire.
    Le balai citoyen est devenu le griot de l’etat d’exception en se faisant le complice de ceux qui ont tiré sur le peuple et qui par un tour de force revienne pour reclamer la victoire avec le peuple. Non.
    Nous assistons à un triste scénario ou le loup est dans la bergerie et crie au loup.
    On ne peut pas se faire tirer dessus le matin en défendant une constitution pour le soir défendre ceux qui la suspendent. Comble du crime, un avocat Hervé KAM ose s’associer à une telle forfaiture. C’est dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:20, par Sinignassigui
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Balai citoyen, vous venez de baisser tristement votre masque. Qu’avez-vous défendu en demandant le départ de Blaise COMPAORE ? Si c’était pour vous associer à un coup d’état, il fallait le dire dès le départ.
    Le peuple est sorti pour défendre sa constitution. Cette constitution, vous vous associez à ceux qui défendaient Blaise pour l’assassiner avec des arguments tellement terre à terre que j’en suis sidéré. Et le malheur, c’est que vous croyez dur à ce que vous dites. Avec vous, il y a tromperie sur la marchandise. Mais revoyez votre copie. Un coup d’Etat est un coup d’Etat. Le Balai citoyen est associé à un coup d’Etat et c’est triste et triste.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:22, par gouem mpagouin
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    J’étais avec le balai pour cette stratégie d’éviter du bain de sang par les mercenaires de Blaise mais démettre le président de ses fonction, est différent de l’occupation du pouvoir. Que les uns et les autres sachent que nous pourrions regretter notre révolution si Zida reste au pouvoir. la lutte continue. j’appelle le balaie au combat.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:34, par Sylvanus
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Politique n’est pas facile. Déjà des luttes de positionnement. Pour une fois je ne suis pas d’accord avec Le Jah : (1) ce n’est pas à cause de l’armée que Blaise est parti, c’est à cause de la mobilisation de la population civile, sans armes. Sinon lui qui prétend avoir poussé Blaise à la sortie, s’il était aussi garçon qu’il le prétend, il a fait combien de temps coe officier supérieur au RSP sans pouvoir se résoudre à abréger la souffrance du peuple, surtout depuis les événements de Sapouy ? De deux choses l’une : soit il s’agit d’un coup d’état, soit il s’agit d’un soulèvement populaire. (2) ds la situation actuelle, la seule manière pour l’armée de prendre sa responsabilité (puisqu’il ne s’agit pas d’un coup d’état) est d’encadrer la transition en assurant le retour des armes en caserne, la sécurité et la sureté du territoire, et le désarmement des drogués du RSP qui sont les seuls actuellement à même de menacer la paix et la tranquillité publique. (3) en aucune façon un militaire fut-il ovationné par une partie des manifestants ne peut suspendre ni la constitution, ni l’assemblée. Là j’aurais voulu voir Me KAM dire qu’il ne reconnait pas l’autorité de ZIDA puisqu’elle n’est pas légale (à la limite qu’il démissionne de l’armée). Rappelez-vs que Blaise et le CDP disaient il n’y a pas longtemps que c’est le peuple qui veut le referendum. Où est ce peuple quand ils étaient en débandade ? aujourd’hui c’est un proche militaire de Blaise qui vient vs dire que l’armée a répondu à l’appel du peuple. Même si c’était vrai, ce n’est pas ce à quoi les gens voulaient faire allusion ! Les militaires n’allaient tt de même pas laisser la jeunesse se faire massacrée sous le prétexte qu’ils ne veulent pas être accusés de coup d’état ! Ce que les partis politiques de l’opposition et les OSC ont demandé à l’armée relève bien de sa prérogative si elle est vraiment républicaine comme on le souhaite ; ce qui exclu ABSOLUMENT qu’ils s’accaparent du pouvoir. Ce pouvoir-là peut rester vacant jusqu’à ce que les acteurs politiques et les gardiens de la constitution s’entendent sur la manière républicaine de conduire la transition, si bien sûr l’armée joue sa partition en assurant la sécurité de tout le monde de façon neutre. c’est ce à quoi Honoré devait s’atteler dès les premières heures en assurant les uns et les autres de l’impartialité de l’armée, au lieu de décider de la suspension de je ne sais quelle constitution qui ne relève pas de sa prérogative. S’il l’avait fait, il aurait cloué le bec à tous les opportunistes militaires, et même contraindre Blaise à partir comme il a fini par le faire puisqu’il aurait su qu’à part son RSP personne d’autre n’allait le soutenir dans son entêtement. Mais connaissant Honoré de réputation, il ne pouvait que supporter lâchement son mentor en lui laissant le temps de filer à l’anglaise tout en donnant l’impression d’être avec les jeunes ! Ca vs l’avez corrigé tot en lui disant d’abord de clarifier sa position, puis non quand il a prétendu au pouvoir. mais pourquoi alors l’autre (ZIDA) ?

    Vs qui vs dites éclairés, vs vs êtes battus pour le respect de la constitution et vs êtes maintenant prêts à la voir bafouée par des mesures anticonstitutionnelles ? Même les divisions entre OSC et partis d’opposition ne peuvent justifier cela. En tout cas je suis déçu, et je dis que l’histoire retiendra vos noms si vs contribuez de quelque manière que ce soit (silence, indifférence, soutien, etc.) à cette imposture synonyme de retour en arrière de notre jeune démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:40, par bolingo
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Convoquer un meeting le dimanche à 8h c’est mépriser Dieu. Moi je vais Lui rendre grâce pour tout !!!!!!!!!!!
    Le Cfop fait fausse route, elle devrait accompagner la pacification en cours et proposer des membres pour accompagner cette transition inespérée.
    ces technocrates doivent mettre de l’eau dans leur vin, les élections les départagera, et leurs clivages apparaîtront aux yeux de tous.
    Stop, fin de la récréation, au boulot !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:42, par Sinignassigui
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Un cours d’histoire au balai citoyen. Ceux qui ramassent le pouvoir à terre comme Dadis CAMARA, on sait à quoi s’en tenir avec eux. Si les militaires avaient eu le courage de faire un coup d’etat à Blaise COMPAORE, tout le peuple aurait applaudi. Mais voilà, ces gens là attendent tout bonnement que le peuple fasse partir le tyran et voilà que surgit un homme fort de ses armes pour prendre le poste laissé vacant. Quelle belle comédie. Le peuple lui s’est battu sans armes et c’est maintenant qu certain peuvent bander leurs muscles pour faire peur au peuple. L’Histoire se répète au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:47, par Kenyan
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Merci les Cibals, mais soyez vigilant et ouvrez l’oeil et le bon car c’est un coup d’état dans un coup d’état. Zida n’est pas et ne sera pas avec le people. C’est un scenario savamment prepare et mis en oeuvre par Zida. Sinon pourquoi a t il remis en cause sa hierarchie ? Un militaire esrete et restera toujours un militaire. Allons donc pour une transition civile la seule gage d’assurer la souvainerete du people. Faites appel au Monseigneur Anselme Titiama Sanon il ferai bien l’affaire pour mener a bien la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:50, par Juriste
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Pardonnez , on ne veut pas de militaire, c’est eux qui ont faciliter la fuite des dignitaires du régime . Les caisses sont vides comment le pays doit fonctionner ? Laisser un monsieur comme Bembamba s’échapper mais c’est grave..

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:51
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Tout le monde sait le nom ( LOUGUE) qui était scandé par le peuple pour la direction de la transition, que ces politiciens arrêtent de pomper l’air au balai citoyen.Autrement, entre nous on se réglera les comptes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 06:58, par juste
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Salu à tous.cette victoire est le résultat d’un engagement individuel et collectif de la population burkinabé. Alors que l’armé remette au civil le pouvoir. Si non nous voilà encore en face. Qui a tirer sur les 30 personnes ? C’est la garde présidentielle que le même ZIDA commandait. On ne veut plus de tueur à la tête de notre pays. Que tous les burkimbi s’élèvent pour mettre fin au rêve du militaire tueur. Lui il était où ? S’il avait des émissions présidentielle c’était n’est ce pas plus facil de flinguer Blaise ? C’est un véritable saprofite. Il faut l’arrêter ce voleur de pouvoir pendant qu’il est temps. A bas les maquiavels.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:01, par sawadogo claude beatrice
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    je ne suis pas un fin politicien mais je pense que en toute situation l objectif de la société civil n est pas de conquérir le pouvoir d état mais d être une force contre pouvoir de ce fait si la société civil place un des leur a la tête de l état leur lutte ne serait donc pas biaiser ?les parti politique peuvent ils trouver une personne qui ne soit pas d un bord politique pour conduire la transition et organiser des élections transparente et équitable ? je crois dans cette situation il n y a que l armée qui puisse être neutre pour conduire cette transition seulement la société civile n a q a veiller a ce que les élections se fassent au plus vite pour remettre le pouvoir a aux politiciens civile

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:20, par YZ
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Il faut dire que les politiciens manque de pragmatisme et cela est préjudiciable à l’instauration d’une paix durable. Quand ils ont demandé la démission du président Compaoré, ils devraient avoir le plan de son remplacement en main. Rien n’a été préparé dans ce sens. Il fallait en toute urgence que la Direction du pays soit dans les mains de quelcun qui allait redonner confiance aux gens pour éviter le Chao et surtout éviter les pillages qui vont aggraver le chômage des jeunes pour lequel aucun des politiciens n’a une solution miracle.
    La "révolution" a une tâche noire en ce moment, le pillage des biens des gens et des biens publics. On ne saurait dire qu’on réclame une justice et faire des tors à d’autres concitoyens. Quand on casse des banques (UBA, Coris) que j’ai vu, je ne crois pas que cela participe d’une avancée mais d’un recul.
    Pour ma part, je salue l’initiative de l’armée de nous donner le nom du chef de l’Etat. Il appartient aux politiciens, à la société civil de jouer leur rôle pour l’empêcher d’aller dans des directions non souhaitées. Les élections au Niger ou encore en Guinée ont été faites sous des militaires et le pouvoir est revenu aux Civil.
    Ne tergiversons pas ser cette question pratique pour nous enfoncer d’avantage et donner raison aux perdants de la lutte (CDP, et le président Compaoré) de n’avoir pas voulu laisser le pouvoir.. C’est ça le défi de l’heure qui se pose à tous les Burkinabè y compris ceux qui ont pillé et brulé !
    Dieu sauve le Burkina et le Consolide !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:24, par Sankara Zakaria (Sanky)
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    pouvons nous faire confiance aux militaires qui ont assuré la sécurité de Blaise Compaoré pendant 27 ans ???

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:31, par Bantchandé le Numbado
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le Balai citoyen a été naïf de croire que les militaires sont le salut du peuple comme si ses responsables sont incompétents. Ici il faut plus que du courage pour affronter cette situation. Il doit sortir des rangs de l’opposition et des OSC un téméraire pour mettre l’armée au pas. L’histoire nous en a enseignés assez pour qu’on ait à tergiverser pour décider de s’approprier la transition. Que l’armée retourne dans les casernes ; le pouvoir appartient au peuple et j’espère que le meeting de ce matin le fera entendre clairement aux militaires. Nous avons assez des dictatures des bottes.
    Gloire, au Peuple ! Victoire au Peuple !
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:32, par LE SATISFAIT
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    ON SE CONNAIT AU BF. Y A T IL UN CIVIL NEUTRE ENCORE DANS CE PAYS QUI PUISSE ETRE ACCEPTER PAR LES AUTRES ? JE DIS NON. CHAQUE OPPOSANT A LES YEUX HAGARDS, LA BOUCHE OUVERTE, LA SALIVE QUI COULE,ET ENTEND PROFITER DE LA LUTTE DE TOUS. ATTENTION C EST CET EGOISME, CET EGOCENTRISME, QU’ON A REPPROCHE A BLAISE. 3 A 5 MOIS CEST PA LOIN. CALMEZ VOTRE GOURMANDISE PRESSEE ET ATTENDONS SAGEMENT QUE L ARMEE ORGANISE LES ELECTIONS. SI L ARMEE N AVAIT PAS ETE LOYALE AU PEUPLE ,QUI POUVAIT DELOGER BLAISE DU PALAIS. VERREUX OPPOSANTS ON NE SORT PLUS, NOUS VOULONS TAVAILLER MAINTENANT.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:33, par Ka
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le peuple ni l’opposition, ni la jeunesse ne peuvent pas avoir confiance a Yacouba Zida qui est de même village a Yako que Gilbert et complices de Blaise Compaoré depuis plus 27 ans. L’odeur du complot est très forte : les deux avec leur mentor Blaise Compaoré veulent à tout prix confisquer le pouvoir et couvrir la famille Compaoré de ses crimes. Je demande à la jeunesse Burkinabé, a la société civile, a toute l’opposition de ne pas se laisser confisquer leur victoire : Zida et compagnie ne sont que les complices de Blaise Compaoré pour semer les troubles et rappeler a nouveaux Blaise au pouvoir. Sortez demain, et refusez la décision des militaires. Un silmimoaga et un Silmimoaga, avec toutes les ruses du monde. Yako est devenu d’où viennent tous les malheurs du peuple Burkinabé. Ne nous laissons pas avoir par Gibert et Yacouba. Blaise a fait Gilbert, Gilbert a fait Yacouba, arrêtons leur cinéma, et continuons dans la réalité pour une vraie alternance. Ka vous a toujours orienté dans la bonne direction, car je connais le système depuis l’indépendance de notre pays, nous faisons une fausse route avec Yacouba Zida, car c’est un nouveau pouvoir de 30 ans qui a commencé dès ce 1 Novembre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:38, par le panafricain
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    BRAVO
    Restons vigilants
    Le RSP va toujours travailler avec ceux qui ont fuit
    Balain citoyen : Il faut qu’on œuvre l’œil sur l’insécurité, le grand banditisme , le petrolier doit etre rechercher et lyncher

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:40, par Ka
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le peuple ni l’opposition, ni la jeunesse ne peuvent pas avoir confiance a Yacouba Zida qui est de même village a Yako que Gilbert et complices de Blaise Compaoré depuis plus 27 ans. L’odeur du complot est très forte : les deux avec leur mentor Blaise Compaoré veulent à tout prix confisquer le pouvoir et couvrir la famille Compaoré de ses crimes. Je demande à la jeunesse Burkinabé, a la société civile, a toute l’opposition de ne pas se laisser confisquer leur victoire : Zida et compagnie ne sont que les complices de Blaise Compaoré pour semer les troubles et rappeler a nouveaux Blaise au pouvoir. Sortez demain, et refusez la décision des militaires. Un silmimoaga et un Silmimoaga, avec toutes les ruses du monde. Yako est devenu d’où viennent tous les malheurs du peuple Burkinabé. Ne nous laissons pas avoir par Gibert et Yacouba. Blaise a fait Gilbert, Gilbert a fait Yacouba, arrêtons leur cinéma, et continuons dans la réalité pour une vraie alternance. Ka vous a toujours orienté dans la bonne direction, car je connais le système depuis l’indépendance de notre pays, nous faisons une fausse route avec Yacouba Zida, car c’est un nouveau pouvoir de 30 ans qui a commencé dès ce 1 Novembre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:42, par salaka
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    c’est une transition de 1 an au maximum, donc laissons l’armée pour présider cette tansition. l’opposion et les OSC seront les membre de cette transition (ministres). ensemble nous allons travailler. le monde nous regarde, montrons le bon exemple au confrère africain. montrons à blaise que son pays est bien geré.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:57, par jeanine Debo
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Qui disait "touche pas a ma constitution ?"
    Maintenant que les militaires frossent toute la constitution et la jette dans la poubelle on dit quoi ???
    Nous tombons dans le scénario malien oū la CEDEAO avait remis en scelle l’assemblée nationale "dissoute" et le président de l’AN Dionkouda Traoré est devenu le président intérimaire !
    Bobo se souviendra de son fils Soungalo Ouattara dont les domiciles ont été pillés !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 07:58, par Peter
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Il faut qu’on se clarifie les choses. l’insurrection populaire a eu lieu le 30 et le 31, aussitôt que Blaise a démissionné on avait déjà 2 chefs militaires qui se disputaient pour être Président de la République. D’abord on sent la soif du pouvoir du coté des militaires et ensuite ils confondent les choses. Dans cette situation on ne peut qu’avoir un Président de la transition et Chef de l’Etat par INTERIM. Le Président du Faso et Chef de l’Etat c’est celui là qu’on va élire démocratiquement pour un mandat de 5ans. S’il se trouve qu’à un moment donné les militaires ont forcé Blaise à quitter le pouvoir(c’est ce que le Balai Citoyen semble nous faire comprendre) cela ne leur donne aucun droit de prendre la tête de la transition parce qu’ils étaient dans leur rôle régalien, la mission que le peuple leur a confié. Ensuite à ceux qui reproche à l’opposition de n’avoir pas vite proposé quelqu’un pour la transition, je veux les faire savoir que pendant que l’opposition étaient dans les consultations, le balai citoyen s’est retrouvé avec le Lt-Colonel Zida et ses hommes à la place de Nation et les déclaration tombaient jusqu’à tard dans la nuit le Lt-Colonel se proclame Président de la transition et Chef de l’Etat pourquoi cette précipitation ? Et tout cela a ébranlé l’opposition qui ne comprenait plus rien et ils ont même dit, quand Zida a suspendu la Constitution qu’ils n’étaient au courant de rien et n’étaient pas associé. Le choix du Président la transition et Président du Faso par intérim doit se faire en concertation avec toute l’opposition, la société civile, l’armée et ne s’aurait être des auto-proclamation ! L’opposition a bien joué son rôle et a été bien organisé et très vigilant tout au long de cette lutte, alors ne soyons pas hypocrite ! Il faut reconnaître que l’armée reste toujours divisée malgré le semblant de consensus autour de Zida. Zida est le numero 2 du Régiment de Sécurité Présidentiel, ceux là même qui protégeaient Blaise, ils avaient fait de l’ombre à l’armée nationale qui étaient d’ailleurs désarmée depuis 2011, donc ces militaires de l’armée nationale ont sur le coeur des choses qu’ils ne peuvent pas dire du fait des rapports de force ! Pour terminer, je suis certain que nous allons allons être contraint par la communauté internationale à adopté à peu près le scénario malien, c’est à dire le pouvoir au civil autrement les partenaires financiers vont fermer les robinet et l’assèchement financier va contraindre les militaires en moins de 3 mois à làcher le pouvoir. Les caisses ont été vidé c’est sûr !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:00, par manu
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Il faut juste une feuille de route claire qui mènera aux élections .
    Il s’agit donc de déterminer qui assurera la transition, pendant combien de temps pour aboutir à des élections credibles.
    Ce qui est arrivé , personne ne l’avait préparé , il n’y a pas de solution miracle à part s’asseoir pour discuter et définir un plan consensuel accepté de tous : opposition, armée , société civile.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:05, par Burkinabè
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le balai citoyen n est pas le seul mouvement a cette lutte populaire alors qu ils arrêtent de vouloir toujours prendre la devanture des choses. Pourquoi laisser les partisans du régime compaoré fuir le pays sa montre déjà la position de ces militaires qui se sont assis vêtu de leur tenu attendant que le peuple fasse le travail alors rendons nous se qui nous revient de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:07
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Attention a l’armee il fo kon ovre l’oeil le bon

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:15, par YIRMOAGA
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    est ce qu’un CLN ne cache pas un.........? Fallait balayer BC et vous seriez proclamé héros ? Faut pas attendre et...... venu de BOBO où vous etiez parti préparer la visite de BC, vous vous proclamé leader, sans contacter les patriotes qui ont mis BC en déroute ? Mais tout ça c’est le GAL HONORE qui a voulu écarter le choix du peuple ( GAL LOUGUE) qui faisait l’unanimité ? Le BALAI citoyin a cru naïvement au CLN ZIDA qui était mieux que le GAL HONORE ? Mais en réalité, même chose. Comme le CLN ZIDA a dit à la place de la révolution selon, que si le peuple n’était pas pour sa personne, il allait ..............Au peuple d’affirmer clairement sa volonté et on gagne du temps pour éviter des dérapage ? Très facile de venir s’investir Prési, pendant qu’on était à la r*table du dictateur ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:24, par indiga
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Mes hommages aux illustres disparus tombes les armes à la main et toutes mes félicitations à toutes les femmes et hommes qui ont manifesté et maintenu la pression pour que Compaore blaise démissionne. La jeunesse BURKINABE à prouver au monde tout entier que le vrai changement ne peut provenir que de l’intérieur et que la peur, le manque d’initiative, le manque de courage d’expression de nos opinions ont fortement contribué et permis au régime de Blaise Compaore de maintenir le Burkina Faso dans une pauvreté inexplicable. Je vous assure que les Burkinabé qui ont eu la chance de voyager dans les autres pays de la sous régions peuvent vous témoigner que Ouaga 2000, la présence de quelques limousines, hammers, porches, etc... Dans la circulation de Ouaga n’a jamais empêcher de qualifier le Burkina Faso comme étant un pays très pauvre. Et si les regards du monde entier sont à présent tournés sur le Burkina Faso c’est essentiellement du aux initiatives des jeunes qu’il faut sincèrement louer.

    tout ceux qui ont apparu (union africaine, unions européenne, cedeao, autre) après la victoire durement obtenue par la jeunesse ne sont pas à prendre au sérieux car toutes ces organisations n’ont jamais réellement soutenu les africains a fortiori les burkinabé. Quelle initiative sérieuse à déjà été prise par ces organisations pour résoudre le problème d’emploi des jeunes de nos états africains dite le moi ?

    je pense qu’à l’heure actuelle, nos politiciens devraient rigoureusement se mettre au travail afin d’affiner leurs programmes politiques car il existe des partis qui n’ont pas encore de programme politique sérieux excuser moi mais c’est une réalité la complaisance mise à part.

    que nous mettons un civil ou un militaire dans le cadre la transition, il n’a pas à craindre car c’est la même jeunesse ( à tout ceux qui ne croit pas) qui va se mobiliser et remettre les choses en place croyez moi.

    evitons de mener des réflexions pas trop utile en ces moments car si nous voulons continuer à prouver à nous même et aussi à ceux qui trouvent du plaisir à nous observer au lieu de se mettre au boulot, que nous sommes maître et seul maître de notre développement, nous devons désormais changer de mentalité et affiner d’avantage nos visions afin d’amorcer le réel chemin du développement.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:27, par SING
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Comment le balaie citoyen peut être du coté de l’armée sans les autres formations(c’est pas sérieux). La tactique COMPAORE est toujours en marche soignons vigilant. La désignation de ZIDA n’est pas fortuite. N’était t-il pas n°2 du RSP ?La population ne voulait pas de Noberé TRAORE par ce qu’il était un proche de COMPAORE. Et que dire de celui qui secondait Gilbert Djenderé ? Soignons sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:27, par kbk
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    La question est directe, pourquoi vous tergiversez sur la réponse ?
    Le cibal est un mouvement citoyens, svp ne vous demarquez pas de la société civile. Reconnaissez que vous êtes allez plus vite en besogne. Point à la ligne

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:28, par SING
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Comment le balaie citoyen peut être du coté de l’armée sans les autres formations(c’est pas sérieux). La tactique COMPAORE est toujours en marche soignons vigilant. La désignation de ZIDA n’est pas fortuite. N’était t-il pas n°2 du RSP ?La population ne voulait pas de Noberé TRAORE par ce qu’il était un proche de COMPAORE. Et que dire de celui qui secondait Gilbert Djenderé ? Soignons sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:29, par ivladem
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    et nous voilà dans la confusion totale ! tout ce qui se passe aujourd’hui relève de l’entière responsabilité de monsieur blaise compaore : son règne a trop duré, il n’avais jamais penser à sa succession, il a tenté de s’accrocher au pouvoir malgré la réprobation populaire. c’est donc lui qui a créé ce chaos ! il faut maintenant que les burkinabè relèvent le défi présent qui est bien plus important que celui qui a consisté à chasser blaise du pouvoir. celui qui veut le pouvoir n’a qu’à aller des maintenant en campagne, la transition n’est qu’une transition, tout burkinabè peut l’assumer. je crois les tiraillement sur la personne qui doit assurer cette transition est inutile et nous fait perdre du temps. cette victoire appartient à la nation dans toutes ses composantes : la société civile et les partie politiques de l’opposition pour leur mobilisation et leur détermination, les militaires pour leur sens élevé de la république(il noter que si l’armée toute entière était loyale à blaise, aujourd’hui ce dernier était au pouvoir, et liste des victimes continuerais de s’allonger) et même les militants du C D P( si ces derniers s’étaient s’étaient constituer en milice ,le pays n’allais pas échapper aux affres de la guerre civile.donc peuple du burkina faso évitons les petits détails car le diable se trouve dans les détails

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:32, par Grand deception
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Je suis tellement déçu par cette opposition qui n’a eu aucune vision. Ils parlent comme s’ils étaient les seul à avoir battu le pavé le 31 Octobre. Déjà pour 3 mois ils n’arrivent pas à s’entendre, ils sont pressés pour prendre les commandes. S’ils ont été incapable d’avoir une vision du successeur du président Blaise Compaoré, pourquoi lui avoir demandé de démissionner ? Ça montre déjà quel risque d’être votre incapacité à gouverner, une fois que vous aller vous trouver au commande de la transition. Ce n’est que 3 mois, alors atteler vous à battre votre campagne pour les élections futurs et laisser les militaires gérer ces 03mois pour nous garantir d’une part une sécurité et remettre de l’ordre et vous permettre d’autre part de choisir le futur candidat pour les élections. De toute les façons,l’armée à beaucoup joué sont rôle dans cette révolte en se mettant du côté du peuple pour réduire le nombre de victime par balle. Aussi,la population qui était sorties ce jour à demander à l’armée à prendre ses responsabilité et c’est ce qu’elle a faite. Pourquoi sortir maintenant chers opposants pour verser la figure du pays au monde entier : le linge sale se lave en famille, il fallait discuter de ces problèmes avec l’armée en interne le 31 Octobre au lieu d’aller vous lamenter aujourd’hui sur les chaîne internationaux : c’est triste et par cette attitude vous risquez de diviser le peuple. L’armée fait partir du peuple. Je vous en prie : N’enflammer pas le pays après tant de sacrifice et de sagesse que tous les Burkinabé ont eu.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:40, par MSG
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Ne soyons pas jusqu’au boutiste comme ceux qui viennent de tomber. Le peuple vient de remporter une victoire historique. L’essentiel pour la suite est de s’assurer que plus jamais on ne vivra plus ça. Donc les politiciens doivent de concentrer sur le pouvoir définitif a venir. Pour ce qui est de la transition, que ce soit pierre ou paul, l’important est de s’assurer avec lui au besoin avec une charte à l’appui qu’il s’engage à respecter les clauses qui auront été etablies par l’ensemble des parties prenantes en toute impartialité .
    en tout cas je pense qu.il faut éviter de trop tirer au risque de dénaturer les choses.
    alors laisser le peuple se reposer et savourer sa victoire et discuter avec les militaires à la limite si vous n’arrivez pas à un point d’accord’ présentez de nouveau la situation et le peuple appréciera !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:47, par tony DABIRE
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    camarades. Soyons sobre et calmons nous. A voir et lire certaines choses,nous risquons de donner raison à certains qui pensent que nous ne pouvons pas sortir de cet élan citoyen et populaire que nous avons posé.
    Balai citoyen,CFOP,OSC...tout le monde a contribué à la victoire du peuple. Rappelons nous le ditanyè et resserons nos rangs. Apportons au camarade ZIDA tout le soutien dont il a besoin pour relancer le pays à travers cette transition tant souhaité.
    Felicitons le peuple et restons vigilant face à tous ces loups qui rêvent de ripaille sur notre dos une fois de plus.VIVE LE BURKINA !! en avant pour notre AVENIR.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:49, par PAPA
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    On commence a comprendre maintenant que chacun lutte pour preserver sa cuillere si non pourquoi le balai citoyen qui est venu trouver des gens qui luttaient depuis des annees´ avant eux, revendiquent la paternite´ de cette insurrection, si ce n´est que chercher ses interets a celui de peuple. SVP arretez ca Mr du balai citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:50, par Safiatou.
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Je ne comprends plus le balaie citoyen. Vous devriez avant tout propos vous ranger du coté de ceux qui ont lutté pour tourner la page COMPAORE. Au lieu de ça, comme si c’était à cause de vous que nous sortions vous allez vous mêler à des militaires. Vous n’êtes plus crédibles. Pour la survie même de votre mouvement soyez discret car vous n’étiez pas seul à la lutte. Vous êtes entrain de vous ridiculiser.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:50, par Safiatou.
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Je ne comprends plus le balaie citoyen. Vous devriez avant tout propos vous ranger du coté de ceux qui ont lutté pour tourner la page COMPAORE. Au lieu de ça, comme si c’était à cause de vous que nous sortions vous allez vous mêler à des militaires. Vous n’êtes plus crédibles. Pour la survie même de votre mouvement soyez discret car vous n’étiez pas seul à la lutte. Vous êtes entrain de vous ridiculiser.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:51, par Sylvanus
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    C’est un site démocratique ou bien vs êtes des partisans des "HOMMES FORTS" du moment ? J’ai fait un commentaire ce matin (Sylvanus) et je ne le vois toujours pas apparaître. Web-master ou qui que ce soit je veux voir mon commentaire

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:54, par Trobeau
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    la réaction du balai citoyen est a soutenir. mais gardons quand même l’armée à l’oeil. il faut que l’opposition se calme et y trouver un moyen qui garantit les élections et non se soulever contre l’armée. on avait émis les mêmes doutes sur zeph et aussi les ténors du mpp . mais par la suite ils se sont montrés franc.l’armee a bien entendu.et ils savent que celui qui fra désormais mal sont travail, on le chasse.mais actuellement il nous faut donc patienter.je salu la réaction de l’opposition, car elle a montré que le peuple est toujours debout. il y aura des gens decu.mais la raison emporte la colere et la vérité flotte sur l’eau comme l’huile.

    PEUT ON PARLRR DE TRAHISON DU PEUPLE PAR L’OPPOSITION ?
    il y aura beaucoup de divergence sur cela. Mais il reste a percevoir que non.les soucis ne changent rien. qui connaît le fort intérieur de cln Zida ?laissons donc le colonel gerer dans un délai maximum de six mois ou trois mois.

    PUISSE ALLAH NOUS EN ACCORDER PAIX ET COMPRÉHENSION. PUISE LA LA LUMIÈRE ECLAIRER CE COLONEL AFIN DE NOUS EVIYER DE NOUVEAUX CHAOS.QUE LA PAIX SOIT SUR LE BURKINA. AMINE

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:56, par Sogly.
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Si jamais celui qui va diriger la transition fait appel à ceux là même qui nous ont plongé dans cette situation(CDP, ADF/RDA et Front Alimentaire) alors nous descendrions sur le terrain à nouveau. Je vous jure que nous n’allons pas se laissé faire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:57, par Sogly.
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Si jamais celui qui va diriger la transition fait appel à ceux là même qui nous ont plongé dans cette situation(CDP, ADF/RDA et Front Alimentaire) alors nous descendrions sur le terrain à nouveau. Je vous jure que nous n’allons pas se laissé faire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 08:58, par Sogly.
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Si jamais celui qui va diriger la transition fait appel à ceux là même qui nous ont plongé dans cette situation(CDP, ADF/RDA et Front Alimentaire) alors nous descendrions sur le terrain à nouveau. Je vous jure que nous n’allons pas se laissé faire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:02
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Bonjour à tous, ce qui arrive aujourd’hui c’est la faute de nos intellectuels, ils ont fait l’école jusqu’aaaaaaaaa dépassé. Ils n’ont qu’à utilisé les mêmes stratégies que les militaires c à d former un gouvernement de transition composé de quelques personnes intègres sages de ce pays, il y à n’en encore qui ne s’intéresse pas au pouvoir pour gérer la transition, faire une déclaration sur RFI et les radios privés envoyés les vidéos sur youtube et France 24 et c’est fini plus que pas c’est ça.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:05, par ferdi
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Cette victoire revient au peuple et nul n’a le droit de nous la confisquer. Je suis partisan du balai mais je n’approuve pas que Mr KAM signe un deal avec les militaires ! S’il le fait, il nous aura en face. Cette transition doit être géré par un civil. On en a des militaires. On en veut pas, même pour assurer une transition. Depuis lors ce sont eux et le pays ne fait que reculer. Un pays très pauvre et très endetté. On ne veut plus de dictateurs. Qu’ils remettent le pouvoir et le balai doit se ressaisir et travailler à ce que l’armée remette le pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:08
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Bonjour cher(e)s Burkinabé(e)s
    Nous saluons depuis très loin de le départ de Blaise Compaoré, c’est une victoire démocratique de tout un peuple. Je ne suis pas un des vôtres mais je crois que vous avez tout intérêt à laisser les militaires organiser calmement la transition. Eviter surtout les confrontations et de détruire vos biens. Rien ne vaut cela, vous avez fait preuve de grandeur et d’admiration au regard du monde entier, continuez dans cette lancée. Vous n’aurez jamais le consensus pour qu’un civil dirige la transition. Les Sénégalais ont eu leur 23 juin 2011 et ils ont attendu l’élection présidentielle de février 2012 pour faire partir Wade sans trop de problème, ni gaspiller leurs maigres biens. Vous aussi vous pouvez faire cela. Vous avez pas le droit de perdre du temps, il faut que les activités quotidiennes redémarrent très vite.
    VIVE LE BURKINA FASO !
    UN FRERE AFRICAIN

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:18
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Non Messieurs vous êtes en erreur. L’armée ne mérite pas cette transition. C’est voler la victoire du peuple. Arrêtez de pensez à vous seuls en soutenant l’armée. Elle était où depuis le début des manigances de Blaise ? C’est le peuple qui a chassé Blaise et non l’armée. vous avez beaucoup luter pour venir décevoir le peuple Burkinabé. C’est triste et malheureux !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:18, par FRED
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Balaie citoyen : pas trop d’orgueil, vous êtes un acteur comme les autres et vous décidez sans eux pour tout le monde ? Ne soyons pas "balayeur balayé"
    Le RSP est une composante importante de l’armée que nous voulons républicaine, mais pas obligatoire que ce soit un de leurs chef qui assure la transition. Quel rôle ces chefs ont joué dans Le massacre de nos soldats en 2011. Restons vigilants et ne laissons pas n’importe qui nous mener en bateau. Vous pouvez imiter la manière Sankara mais paraîtrez toujours ridicule.
    Faites participer de façon responsable la société civile et l’opposition. Pas une partie de la société civile ni un ténor de la nouvelle opposition en solo. Œuvrons tous pour la paix durable et évitons les frustrations à la chaine dans l’armée.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:28, par le sobre
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    ou etaient les assoifes du pouvoir quand le peuple dirige par le balai citoyen bravait l’armee a l’assemblee nationale. si l’armee tirait c’est vous braves hommes qui mouraient et ceux qui ont trompe le peuple pendant 27 ans avec Blaise seraient chez eux evec leurs enfants a l’abri a l’occident. qui a vu lenfant de Zef, Roch, Simon, Salif, Benewende ?
    ce sont des opportunistes, des loups deguises en agneaux. Il faut balayer toute cette classe de vautours et reconstruisons notre nation avec la jeunesse accompagnee par l’armee.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:31, par Sogly.
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    le balaie citoyen devrait faire attention à ce qu’il est entrain de faire. C’est vraiment décevant de les voire aux coté des militaires.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:32, par Sogly.
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    le balaie citoyen devrait faire attention à ce qu’il est entrain de faire. C’est vraiment décevant de les voire aux coté des militaires.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:42, par serge
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Attention ! !! ouvrez les yeux mes frères. un militaire de la RSP comme chef de l’état égale a compaoré toujours au pouvoir. Mes frère du balai citoyen revener à la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:44, par Soro Arouna
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Que l’opposition privilégie l’intérêt supérieur de la nation, ceux qui ont mené cette lutte de libération ne sont pas forcement dans une logique quelconque des partis politiques qui sont truffés d idéologies disparates ; mais des personnes qui aspirent à la liberté. nous avons l ’occasion d’asseoir des institutions fortes afin que des problèmes ne se posent plus dans notre pays. De toute les façons nous devons tous féliciter le Balai citoyen pour sa prise de responsabilité face a ces opposants qui sont restés vague sur les positions jusqu’à la dernière minute. Engager des concertations où on limitera au maximum le pouvoir des militaires et je penses qu’on pourra gérer cette transition de façon sereine couronné par une élection libre et transparente en novembre 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:53, par printemps
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    je suis triste par ces mutilples réactions. on traverse encore une période difficile. Balai citoyen, CFOP, OSC, l’armée, il faut que tout le monde travail ensemble. cette transition ne peut se tenir sans l’appui de l’armée, je pense d’ailleurs que c’est l’une des raisons qui a poussé la pop à dire à l’armée de prendre ces responsabilités. le CFOP ou OSC n’ ont pas préparé cette étape de la lutte sinon il n’allait jamais avoir cette confusion. en Tunisie, en Egypte, en Cote d’ivoire, au Mali, au Niger, en Guinée...l’armée a joué leur role. nous voulons seulement un rétablissement de la paix dans un bref délai. Soyons vigilant, certe, mais nous ne pouvons pas réfuser l’option d’une nouvelle vie pour le peuple burkinabé. Que Dieu benisse le BF.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:54, par bationo
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    salut à toutes et à tous. c’est bien de s’exprimer sur la situation nationale avec plus ou moins enthousiasme. dite moi chers frères qui avait prédit le départ immédiat de Blaise le 28 octobre ? Personne . Alors l’objectif était le départ de Blaise en 2015 et voila que du coup par la bénédiction de Dieu l’intéresse quitte le pouvoir précipitamment alors que RIEN n’a été préparé dans ce sens que ce soit du coté de l’opposition que du coté de la société civile sans parler des militaires c’est ça la REALITE . Du coup personne ne sait ce q’il faut faire . c’est le KO total . comment expliquez vous le silence de l’opposition depuis l’annonce du départ de Blaise ? . Opposition est incapable de proposer quelqu’un par une voix officielle . que faut-’il faire face à une situation de pillage d’insécurité etc ?. La transition c’est pour combien de temps ? il faut plutôt chercher à battre campagne pour les élections que de la transition . ce qui est sur c’est plus le CDP ou l’ADF/RDA qui va vous barrer la route alors impliquez vous dans l’instance qui sera mis en place pour la transition et laissez le peuple avec votre incompétence . d’Alleur il y aura bientôt la création du Parti des Jeunes Démocrates qui va vous essarter tous car la jeunesse est réellement fatiguée de vous les politiciens de la moule de Blaise. Tous les jeunes du pays affilié vous à ce nouveau parti pour prendre en main votre avenir car ceux là sont d’une génération dépassée . COURAGE A LA JEUNESSE CONSCIENTE.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 09:56, par MO
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    C’est curieux qu’à travers ce militaire l’armée a pris ses responsabilités et choisi le camp du peuple ! Connaissant les raisons directes(modification de l’art 37...) et indirectes(corruption, gabégie, impunité....) de cette insurrection, lui qui était commandant en second de la sécurité présidentielle mieux que quiconque aurait bien pris ses responsabilités en empêchant que personne de la bande ne prenne la fuite.Qui assurait dans la nuit du 31 au 1er/11 que Blaise et sa suite étaient en lieu sûr ? Qui assurait que le QG de l’insurrection était la place de la révolution et que toutes les décisions viendraient de là en accord avec le CFOP et l’OSC.? Rien de tout cela ! Il est claire que les militaires ont bel et bien perpétré un coup d’état.L’armée est disqualifiée pour diriger et présider le pays durant la transition, y participer est une chose envisageable mais pas autre. Attention au CFOP et à l’OSC qui ont failli à leur devoir au moment critique quand il fallait être aux avant-postes de la lutte et revendiquer sa place quand
    les tractations avaient commencé avec le Mogho Naba et dans l’armée. Le CFOP avait soit disant attendu d’être contacté... C’est piètre ça ! on revendique et on s’impose à cette phase de la lutte surtout lorsqu’on a dirigé et mené les initiatives jusque là. Mais soit, le CFOP et l’OSC doivent se ressaisir et prendre les choses en main pour la transition, l’armée est là pour garantir la sécurité des biens et des personnes sur l’étendue du territoire. Je comprends les calculs politiciens des membres du CFOP, mais la situations est assez grave pour ça.
    Salut au peuple !
    nos pensées vont aux martyrs.
    La lutte continue.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:20, par Djakasanpoue
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Il faut observer que Le Lt Colonel ZIDA n’est apparu à la place de la nation que quand ils (le RSP dont ZIDA fait parti) ont protégé la fuite de BLAISE COMPAORE en l’escortant avec des blindés ; on le dit aussi proche de Golf le sanguinaire. Alors le peuple Burkinabè après tant de sacrifices va t’il se laisser voler sa victoire par un élément du système COMPAORE ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:23
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Ce Lieutenant-colonel Zida Yacouba sait très bien qu’il ne fera pas une semaine à Kosyam.Il sera notre Haya Amadou Sanogo car la communauté internationale et surtout les Burkinabè vont lui mettre la pression pour qu’il dégage et il sera dégagé à son tour surtout qu’il s’est juste proclamé président pour avoir le temps de faire les cartons de Blaise Compaoré et de Gilbert Diendéré qui sont partis précipitamment de Kosyam sans avoir eu le temps de vider les lieux ou de ramasser des choses très compromettantes.Ca sera le rôle de ce guignol qui est un grand complice de ces criminels fuyards surtout que lui et Gilbert Diendéré sont du même village.Tchurrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:29, par Faso-peace
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Si les politiciens continuent dans cette lancée ils vont se ridiculiser, il faut que les opposants sachent que la grande majorité de ceux qui ont chasser Blaise et son clan ne pas des militants de parti politique. Comment peut on penser qu’un civile puisse prendre le pouvoir dans de telles conditions ; nous les jeunes nous avons bradé les balles et les gaz lacrymogène pour l’intérêt supérieur de la nation, mais vous les politiciens vous donnez l’impression d’avoir manifester pour vos propres intérêts !!! S’il vous plait ressaisissez vous sinon vous allez diviser le mouvement et une partie risque de manifester contre vous. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:33
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Vraiment la lutte et la victoire, c’ est pour tout le monde. Le balai citoyen a vraiment contribué et nous avons vu Smockey et autres à fond dans la lutte. Mais faisons une analyse de la situation actuelle et prenons les bonnes décisions. Effectivement, c’est une vacance de pouvoir et il faut un civil et pas un militaire. Il faut organiser les élections avant une année. Il faut des élections très transparentes avec la participation de tous. L’armée doit absolument être refondée pour que ça ne soit pas que la garde présidentielle qui domine tout. Le nouveau pouvoir élu devra poursuivre les criminels en fuite et parachever la réconciliation nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:35, par drissa
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    le lt cl zida yacouba, chef de l etat ? quelle insulte pourle peuple et surtout nos martyres d 30 octobre !!!!! ce mr etait le numero 2 du rsp, ce sont donc ses hommes qui on tire sur nos martyres. logiquement cet inividu devrait etre poursuivi egalement !! s il voulait le pouvoir pourquoi n a t il pas fait son coup d etat auparavant ?? opposition, osc, peuple du burkina dites non aux opportunistes situationistes !!
    la transition devra etre menee par un civil !!

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:37, par Aly
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    VIVEMENT LE CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION POUR LA DEMOCRATIE (CNTD), dirigé par un civil.
    Ne soyons pas naïfs : Blaise = Zida et Zida = Blaise. Nous sommes dans le plan C de Blaise.
    Question : Est-ce qu’il s’agit du RSP ou de toute l’armée Burkinabè ? Je crois que c’est le RSP qui s’est imposé par la force au reste de l’armée du fait qu’il dispose de plus d’armes et les plus performantes. Sinon il y a quelques questions que l’on doit tôt ou tard poser :
    – Qui a distribué les balles réelles à ceux qui ont tiré sur les manifestants ?
    – Qui a coordonné le RSP dans son déploiement pour assurer la sécurité durant les deux jours de manif ?
    – A quel endroit se trouvait exactement Zida au moment où les FDS tiraient sur les manifestants ?
    – qui a donné l’ordre de tirer à balles réelles sur les manifestants ?
    – Pourquoi le RSP n’a-t-il pas pris ses responsabilités bien avant la déclaration de vacance du pouvoir par Blaise ?
    – etc.
    L’armée dans les casernes !!!
    Le pouvoir aux civils !!!
    Que tous ceux qui ont tiré sur les manifestants, y compris ceux qui ont donné l’ordre de tirer soient traduits devant les tribunaux.
    Il nous un CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION POUR LA DEMOCRATIE (CNTD), dirigé par un civil.
    C’est maintenant et ici que l’Union Africaine, la CEDEAO, l’UEMOA, l’Union Européenne, les USA, la France et tous les partenaires du Burkina doivent jouer pleinement leurs rôles afin que la Transition soit civile et qu’elle soit strictement encadrée et limitée dans le temps : 12 mois au plus. La situation actuelle du Burkina est un test grandeur nature pour tous ces autres dictateurs tripatouilleurs qui sont à l’affût.
    Vive le CNTD et Gloire éternelle au Peuple Souverain du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:42, par revons grand
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    bonjour cher cibal
    je me pose juste quelques questions :
    1 Pourquoi toute l’armée même des généraux ont rallié un lieutenant colonel ?
    Réponse : parce qu’il a les armes qu’aucun autre corps de l’armée n’a ;
    2 Pourquoi un lieutenant colonel (adjoint d’un chef d’état major de RSP) refuse l’autorité d’un général de division par ailleurs chef d’état major des armées ? Ca s’appelle de l’indiscipline.
    Si il a refusé d’obéir à un général, ce n’est pas un civil fut-il homme politique ou coutumier qu’il obéira. cet colonel -la ne peut pas conduire la transition dans le sens que nous espérons tous

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:46, par Indigné
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Salut aux forumistes ; à l’analyse de la situation qui prévaut actuellement je suis un peu déçu par le comportement de l’opposition ; pourquoi depuis le jeudi le CEFOP n’arrive même pas à proposer un nom pour la transition et quand le colonel et le général se disputait la transition pourquoi l’opposition n’a-t-elle pas pris ses responsabilité ne ce reste qu’à faire une déclaration. Vous laissez le colonel s’installer et vous sortez encore sous les manipulations des impérialistes et leurs vallets (CEDEAO, UA) pour dire que vous voulez une transition civile ; j’ai la ferme conviction que vous ne jouez pas franc jeu mais on vous a à l’oeil et chose bizarre pourquoi le chef de file de l’opposition n’a signé le présent communiqué je ne comprends pas ce flou. Il ne faut pas que quelqu’un accuse le balai citoyen nos opposants ne sont pas serieux. Depuis le départ moi je n’étais pas d’accord que ce soit l’armée puisque je me rappelle de 1966 ; on est dans les mêmes conditions.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:48
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Smokey, tu as fait beaucoup avec tes cibals. Merci mais STP essaie de faire la médiation entre armée, CFOP et société civile pour parachever ton oeuvre. Pardon, à cause de nos martyrs et de notre peuple. Pardon

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:49, par Oumarou BARRY
    En réponse à : Le masque populaire

    Les propos et gestes se voulant du côté du peuple ne doivent pas masquer le passé si récent. Les frères du Balai citoyen devraient faire un effort d’analyse et de maîtrise de soi pour ne pas ternir la belle image qu’ils ont donnée lors de cette lutte.

    J’ai une admiration pour leur dynamisme dans le grand mouvement qui a BALAYE Blaise Compaoré et je les exhorte à maintenir leur vaillant Balai au service du peuple. Restez du côté de vos compagnons d’hier ; ne salissez pas ce que vous avez fait jusque-là.

    En tout cas, attention aux anges-à-ailes-rouges. L’histoire est aux aguets.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:51, par Fils
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    À vrai dire, les militaires n’ont rien à foudre dans les affaires politiques. Ils ont un rôle sécuritaire à jouer et leur place n’est pas dans la politique. En plus, la constitution ne preuve nulle part l’intérim du pouvoir par les militaires en cas de démission du chef de l’Etat. Si les militaires ne cèdent pas l’intérim à un civil, ils coperont toutes les sanctions possibles de l’UA, de l’ONU, de l’UE, de la CPI, etc. Le peuple doit faire tout possible pour rejeter l’intérim des militaires.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:53, par Gaël
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Honnêtement laisser les mêmes qui étaient le pilier du régime déchu n’a pas de sens. Quand le dictateur était toujours au palais et disait qu’il a compris le message du peuple, ils étaient tous aphones. La lutte avait pour but de garantir la légalité de tous que la constitution garantie. En suspension la constitution a pour conséquence la suspension de notre liberté que la constitution garantit. Avions-nous lutte pour la suspension de la liberté ? NON. Au regard également des promesses de leurs prédécesseurs et ce qu’ils en ont fait, ils perdent le bénéfice du doute. Les militaires ont leur rôle à jouer mais de là à devenir les décideurs de notre avenir là c’est non.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:56, par alassane
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Militaires ou civiles, nous sommes tous des citoyens de ce pays et avons tous le devoir de participer à l’édification d’une nation de paix, riche et prospère. Où est donc passée la constitution dans tout çà ? Allons-nous une fois de plus chercher à la contourner pour satisfaire nos ambitions personnelles plutôt que de servir notre pays ? SOYONS DEMOCRATES ; SOYONS PATRIOTES.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 10:58, par Yacouba
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le moment n’est pas propice à la dispersion des forces. Restons unis ! La lutte commune continue. L’armée a été appelée à prendre ses responsabilités vis-à-vis du peuple. Quant à la crainte que l’armée confisque la lutte, rien n’est sûr. ZIDA a bien parlé et je suis sûr qu’il pensais ce qu’il disait : la volonté du peuple sera faite. Alors de quoi avons nous peur ? L’organe transitoire et les conditions de la transition restent à définir et tout se décident là-bas. Rien ne dépend de l’armée. Elle a juste arrêté le massacre qui commençait et c’est tout. Le reste, le peuple définira la suite.BRAVO AU PEUPLE DU BURKINA, BRAVO A L’ARMÉE RESPONSABLE ET CONSCIENTE DE LA FORCE DU PEUPLE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:01, par MIMI
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Faisons preuve de sagesse, il y a quelques jours, au plus fort de la lutte, nous avons eu l’impression que l’Opposition, la jeunesse et l’Armée se sont concertées. La jeunesse a réclamé un militaire, et n’a pas eu gain de cause jusque là, nous avons vu et entendu un autre militaire. Prenons acte, du moment où la jeunesse l’a accompagné au Palais Présidentiel. Et veillons à ce que la transition organise très vite les élections, libres, pour permettre un choix parmi les candidats.
    Pourquoi amener le pays vers le désordre ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:03, par LA DIGNITE
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Chapeau bas au balai citoyen, mais n’en faisons pas trop au risque de se décrédibiliser. Je ne suis pas un politique, mais reconnaissons que si le CFOP ne s’était pas opposé dès les premiers instants contre l’inscription du SENAT dans la constitution même s’il n’a pas pu l’empêcher ; tous ces mouvements n’auraient pas eu ce cadre légal pour mener la lutte qui à abouti aujourd’hui. Personne ne renie à l’armée la conduite de la transition ; mais leur agissements ajouter à la suspension de la CONSTITUTION confirme un coup d’état en bonne et dû forme que le peuple va payer cher si la communauté internationale nous suspend avec les dommages qui s’en suivront. Pendant ce temps ces mêmes militaires continueront de boire leur champagne et dormir frais au prix du contribuable. Vue la manière dont Blaise à quitter le pays avec tout ce cortège ; qui dit qu’il n’a pas laisser des instructions à sa garde pour conduire le pays comme il veut en protégeant ses lieutenants et leurs acquis afin de pouvoir influencer même les élections à venir de sorte que ça soit une continuité du régime blaise ? C’est ce même n2 du rsp qui était aux commandes avec le n1( Gilbert) quand ils tiraient sur la jeunesse aux abords de la présidence non ? Ces gens là doivent répondre même avec leur ancien maître devant la justice pour leur rôle dans le massacre. Donc chers concitoyens, soyons vigilants et restons unis pour l’application pure et simple du peuple burkinabè : la démocratie et non un régime militaire aux ordres que nous avons combattu 27 années durant. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:05, par Dolly
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Tout ce qui s’est passé jusque-là est très bien et nous Burkinabè, nous sommes honorés. Nous devons restaurer l’essentiel pour gérer la transition. Les militaires se sont accordés, alors ils vont reaffirmer leur attachement au peuple et à la démocratie pour assurer la tranquilité de cette transition civile. Le controle citoyen est là ! Nous allons observer les comportements des autorités de cette transition consensuelle.

    Au fond il n’y a rien à craindre à ce que Soungalo gère la transition. Ou alors, un opposant actuel pourrait sacrifier sa candidature à la présidentielle en prenant la tete de cette transition d’au maxi 12 mois. Ce Président aura l’avantage de se présenter en 2020.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:12, par Solo
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Tout le peuple burkinabè y compris l’armée a contribué à cette victoire. Je ne vois donc aucun inconvénient que l’armée dirige cette transition étant donné sa neutralité. Ne donnons pas raisons à ceux qui pensent que le Burkina Faso ne peut pas fonctionner sans Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:20, par La sentinelle
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Très bien dit ! L’amateurisme du Balai citoyen va nous plonger dans une situation imprévisible ! L’opposition doit aussi rompre avec l’attentisme et faire ds propositions !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Dites au moins si c’est la cour constitutionnelle qui va désigner le chef de la transition ou si c’est les partis de l’opposition qui vont désigner quelqu’un consensuellement ! Mais de grâce ! N’attendez pas l’histoire se dérouler seule ! le peuple vous regarde t se demande si vous êtes capables de vous décider ou pas ! Le balai citoyen aussi doit tempérer ses ardeurs ! Les gens sont sortis non pas pour la belle gueule d quelqu’un mais pour des convictions ! Et ils étaient dans un cadre qui avait un vision ! Mais aujourd’hui ils mettent à mal ce cadre ! C’est ce cadre qui vous donne de la légitimité ! Remplacer Blaise par son avatar ! On a pas bougé ! On a pas à récompenser Zida parce u le RSP n’a pas tiré. Cette garde prétorienne doit être plutôt être dissoute

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:25, par hamidou SONGNE
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    C’est la première grosse erreur du mouvement balai citoyen. D’abord les militaires ont l’obligation morale d’assumer leur responsabilité . Assumer la responsabilité ne veut pas dire accéder au pouvoir mais assurer la sécurité des biens, des personnes et du territoire. Le comportement de l’armée n’est autre qu’un coup d’État. L’armée n’a pas vocation à confisquer la victoire du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:51, par Le balai citoyen a vendu la cause aux militaires
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le balai citoyen a bader la cause avec les militaire pour couper l’herbe sous le pied des politicien et pour tirer des dividendes. Sinon comment comprendre qu’apres la victoire du peuple ils invitent Zida a prendre la parole a la place de la revolution alors que c’est l’ensemble des leader de l’oppostion qui auraient du faire un discours comme lors de precedent meeting et fixer le cape.
    Le peuple vient de se faire N*quer comme en 66. incroyable. Ce militaire ne donnera jamais le pouvoir aux civils. Il attendent la demobilisation de la mobilisation pour s’eterniser. Zida n’a meme pas contacter les partis politique a ce jour. Incroyable mais vrai !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:56, par ange
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    je suis vraiment déçue du comportement de l’opposition. Ils sont pire que les militaires. il faut les mettre hors de tout grave grave grave ces types qui ont tous trempé dans le pouvoir Compaore. lol qui sont- ils ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:57
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Calmos,calmos les gars.Dans un mouvement insurrectionnel comme celui là, il ne faut pas que la passion remporte sur la raison.Cette insurrection est le fait de tous les burkinabè, je dis bien tous les burkinabè, même de certains CDPistes.Il faut rester soudés et organiser maintenant le mouvement. Et dans l’organisation je pense que nos forces armées sont plus aptes, pourvu qu’il garde leur rôle républicain. Nous avons souffert d’un régime militaire maquillé en démocratie pendant 27 ans, encadrons avec vigilence la transition pour la rendre la plus brève possible.
    C’est vrai que le Col ZIDA a le péché originel d’être du RSP, donc proche de l’ex PF,on peut lui reprocher d’avoir laisser filer BC et son clan comme s’ils n’avaient pas de compte à rendre.Pour ma part il faut redresser le pays car nous sommes allés très loin dans le désordre, justement parce que le mouvement n’avait pas de tête. C’est peut-être même parce
    qu’il était acéphale que nous avons pu chasser BC.Sinon BC, avec le système qu’il avait mis en place, il l’aurait étouffer dès l’œuf.
    SVP balle à terre, les poursuites judiciaires et les réclamations viendront plus tard quand tout fonctionnera normalement. Si on commence en d’entredechirer maintement, BC nous aura bien eu...N’oublions pas cette "foutaise" de déclaration pour la paix qu’il nous aurait adressé. Comme s’il n’avait aucune responsabilité dans ce chaos....

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:57, par CYCLONE
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    J’ai cru comprendre que le balai citoyen était un mouvement rasta !!!!!Je suis un peu déçu de l’attitude des leaders du balai citoyen qui ce sont fait berner par Zida, soit disant qu’il est de bonne foi !!!!!De surcroit ce même monsieur sort pour dire que blaise est en lieu sur,donc il est en contact avec blaise !!!!Je vous assure que Zida est un proche de blaise et il est atteint de la Compaorose.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 12:15, par ahmed yabre
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Bonjour a mes chers compatriotes !A travers vos interventions je remarque que quoi qu’on dise ou fasse il y’aura toujours des gens qui trouverons a redire par rapport a cette situation que nous avons nous même provoqué,cela dit il va falloir surpasser nos ambitions personnels pour l’intérêt supérieur de la nation.car revendiquer la paternité n’est purement et simplement que de la vanité et ce n’est pas ça qui va nous sortir du pétrin dans lequel on est actuellement . il faudra donc de la patience et beaucoups de discernement de la part de tous les acteurs pour que nous puissions arriver a un consensus qui permettra au peuple de ce lever ,car qu’on le veuille ou non aucun d’entre eux n’a été préparer a prendre le pouvoir aujourd’hui ,faisons donc fi des intrigues politicienne et mettons notre pays sur de bon rails pour que tous nous puissions rêver d’un avenir meilleur vive le Burkina Faso la patrie ou la mort nous vaincrons .

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 12:32, par El_monstro
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Ces militaires qui prétendent légitimement appuyer le peuple, peuvent ils nous expliquer pourvoi les leaders de l’ancien régime arrivent à fuir le pays avec les frontières fermées ? Y a t-il une complicité ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 12:40
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Reconnaissons que cette transition est la moins risquée pour notre cas .
    Vous savez chers bien aimés Burkinabé, à mon humble avis l’opposition mène une lutte qui ne lui sera pas favorable.
    Si nous avons bien suivi toutes les 4 dernières déclarations de l’ancien président, il n’a jamais prononcé la dissolution de l’assemblée nationale, c’est plutôt le Gl Traoré qui la fait. Et comme ce dernier n’est pas habilité a le faire, elle est nulle. C’est à dire comme préciser dans la lettre de démission de l’ancien chef d’Etat si on reste dans la constitution, l’intérim doit être assuré par le président de l’Assemblée . Même si ce dernier est hors du pays, l’un des vice présidents assure l’intérim. Et comme vous et moi nous savons que ces postes sont occupés par les dignitaires du CDP, ils vont ressuscité leur parti mourant et s’organiser pour sauver leur honneur. Conclusion, l’opposition gagne quoi en menant cette bataille ? Réfléchissons bien.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 12:42, par Mr Coulibaly (un fils et un ami aux peuples africains)
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Quand on a entre ses mains le sort de 16 millions de personnes, on laisse les emotions de cote’ et on devient tres pragmatique, tres realiste et tres sage dans la recherche des solutions..
    Le Burkina Faso a besoin de l’union sacre’e de toutes ses citoyennes et tous ses citoyens, du soutien des pays freres et amis, de la CEDEAO, de l’UA, de l’ONU et de toute la communaute’ internationale pour reussir sa transition.
    Le Lieutennant-Colonel Yacouba Zida et son equipe doivent comprendre que certaines grandes puissances qui sont amies au Burkina, ont des lois qui leur interdisent d’aider financierement et economiquement les regimes ne’s directement a’ partir des coups d’etat. Soyez surtout tres conscients qu’une fois les sanctions economiques et financiers desdits pays sont en place, il faut une longue procedure qui prend du temps pour mettre fin aux sanctions en question.
    LA CAPACITE’ DE PREVOIR ET ANTICIPER EST EXTREMEMENT IMPORTANT QUAND ON GOUVERNE.
    Ma lecture de l’histoire du Burkina Faso me dit qu’a’ part Maurice (le premier president) tous les autres presidents (Sangoule’ Lamizana, Jean Baptiste Ouedrago, Thomas Sankara et Blaise Compaore’) etaient des militaires. Si les Forces Arme’es veulent continuer a’ diriger le Faso, elles doivent le faire de maniere intelligente et respectueuse de la constitution et des institutions de la Republique du Burkina Faso.
    Pour preserver la paix et l’unite’ du Burkina Faso et pour eviter des sanctions economiques aux consequences destructrices pour le Faso, je conseillerais les elements suivants :
    1- Les Forces Arme’es et de Securite’ doivent retourner dans leurs casernes. Elles doivent jouer le role d’arbitre a’ distance. Elles ne doivent accepter aucune division dans leurs rangs car elles sont l’institution la plus credible au Burkina Faso
    2- Le retablissement immediat de la Constitution et des institutions de la Republique
    3- Nommer le president du Parlement comme president de la republique conformement a’ la Constitution du Burkina. IL DELEGUERA PRESQUE TOUS SES POUVOIRS AU PREMIER MINISTRE (IL SERA UN PRESIDENT D’HONNEUR )
    4- Les Forces Arme’es et de Securite’, les partis politiques, la societe’ civile et les syndicats discuteront pour choisir une personnalite’ NEUTRE, SAGE et CAPABLE pour etre le Premier Ministre. IL AURA L’ESSENTIEL DES POUVOIRS PRESIDENTIELS jusqu’a’ l’election et la prestation de serment d’un nouveau president. Il formera un gouvernement qui sera accepte’ par toutes les parties.
    5- Le PRESIDENT PAR INTERIM, LE PREMIER MINISTRE ET LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT NE PEUVENT ETRE CANDIDATS NI AUX PROCHAINES ELECTIONS LEGISLATIVES NI A’ L’ELECTION PRESIDENTIELLE.
    6- LES MILITAIRES QUI VEULENT BRIGUER UN MANDAT ELECTIF, DOIVENT DEMISSIONNER DES FORCES ARME’ES.
    7- La communaute’ internationale doit accompagner le Burkina Faso dans toutes les phase de sa transition.
    8- La dure’e de la transition doit etre de 18 a’ 24 mois.
    Ce qui unit les citoyennes et les citoyens du Burkina est plus important que ce qui les divise. NE PORTEZ JAMAIS AUX INTERETS SUPERIEURS DE VOTRE PEUPLE ! VOUS POUVEZ REUSSIR LA TRANSITION, IL SUFFIT DE CROIRE, TRAVAILLER ET UTILISER DES SOLUTIONS CONNUES, SAGES ET ACCEPTABLES !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 13:00, par ATTA
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Derrière ces militaires,il ne faut pas qu il a une main invisible,surtout que le LC Zida était le 2e de la garde présidentiel,prudence,et vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 13:14, par Nsalfo
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le débat sur la paternité de cette victoire agasse plus d’un. IL ne faudrait pas donner un gout amer à ce succès.Tous ceux qui revendiquent cette paternité sont des arrivistes et il faut s’en méfier. Personne n’a amené X ou Y dehors ,la lutte du peuple burkinabé n’a également pas démarré hier ;ce sont nos convictions personnelles et notre conscience qui ont nous amené à braver les mains nues le pouvoir de Blaise.Épargnez nous de moi je fais ci moi j’ai fait. Tu n’a rien fait c’est le peuple qui fait. Mettons nous au travail pour relever les défis en éducation santé économie emploi...qui nous attendent.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 13:22, par gagnant
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Le BF est un pays beni de tout temps. L’opposition va eviter de diviser le PEUPLE. Acceptons qu’il y a eu surprise pour la gestioN immediate de l’apres Blaise. Acceptons cette insuffisance C’est bien excusable non ?, car On ne pEut tout ganger a la fois. Cependant exigeons la mise En place d’ici une semaine et de facon concertee le dIspositif et mechanisms de transition consensuel avec Une feuille de route dont l’objectif Principal est les elections au Plutard en Fevrier 2015 et la prise en charge des preoccupations majeures du PEUPLE sur cette periode De trois mois, donc tres courte et qui advantage l’opposition avant que la Machine du Cdp ne reveille. Le President et les membres individuels de la transition , Aucun ne doit être candidat a l’election presidentielLe et legislative coupleeS au Plutarrd dans 4mois.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 13:57, par Obama
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Qu’Allah nous aide à trouver la bonne formule.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 14:14, par PARE
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    LARMEE ETAIT OÙ PENDAN LES VINGT SEPT ANS DE DICTATURE ? ZIDA ETAI OÙ QUAND ON FORÇAIT LA MODIFICATION DE LA CONSTITUTION ? QUAND LA RSP TIRAI SUR NOUS ? UN PEU DE RESPECT POUR NOUS : pas de militaire au pouvoir,la victoire apartien au peuple donc que le CFOP trouve quelkin pr la transition. LA PATRIE OU LA MORT NOUS AVONS VAINCU ! pacha

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 14:19, par le conseilleur
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Ce qui devrait arriver arriva !
    Je vais demander au Balai citoyen de sortir de la danse à présent.
    Vous avez joué votre partition citoyenne, mais vous vous êtes avez finalement fait avoir vers la fin.
    Il faut arrêter le comportement narcissique(vous voulez vous faire faire voir à la télé avec les ...) qui peut vous conduire vers le syndrome COMPAORE.
    Quand on se défend c’est qu’on a quelque chose à se reprocher.
    Vous vous êtes fait avoir ! ! !
    Quand on passe tout son temps à tapez à la porte de Satan, il finira par vous ouvrir un jour

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 14:27, par gagnant
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Les dirIgeants de l’opposition et celui qui est a la tete du pays doivent chacun eviter les erreures du regime passé (C. Blaise). Mepriser la souffrance du peuple au profit de la satisfaction des exigences actuelles (dans cette circonstance que vit aujourd’hui meme du BF) de la communaute internationale. (nous ne violons pas nos engagements internationnaux). Beaucoup de blesses, plusieurs morts, des pertes en biens et materiels, alors aies compassions et ne demandez Pas encore a cette population sur le champ de descendre Dans la rue avec cet esprit de sacrifice. Sachez que plusieurs burkinabe en ville vivent du jour le jour. la pittance personnelle ou de la famille est assuree par le travail ou la vente du jour. Il n’ y a pas d’autres reserves pour demain, encore moins pour après demain. Cheque jouR sa peine et son pain quotidien, A cause de la pauvrete liee a la mauvaise gouvernance. Alors quand un movement s’etalle, il rune tout le Monde et ouvre aux pillages pour satisfaire les besoins immediats (ce qui n’est pas burkinabe).alors sachons GerEr Notre bulkindi coute que coute. Si la transition fait un mois et ne respecte pas la feuille de route consensuelle et concertee, Alors on Peut encore prendre nos responsibilities.S’il y a lieu jusqu’au sacrifice parce que c’est notre avenir et celui de nos enfants qui est jeu. La communauute Internationale doit nous compreNdre et nous aider

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 14:29, par francis ledou
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Encore ces politiciens avides de pouvoir ne pensent qu’à leurs ventres.Des peureux notoires qui aiment la récupérations à tous les niveaux.Qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition , ils ont toujours cette même soif du pouvoir.bravo au vaillant peuple burkinabè mais le plus dur reste à venir.................

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 15:30, par Faso-peace
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Si les politiciens continuent dans cette lancée ils vont se ridiculiser, il faut que les opposants sachent que la grande majorité de ceux qui ont chasser Blaise et son clan ne pas des militants de parti politique. Comment peut on penser qu’un civile puisse prendre le pouvoir dans de telles conditions ; nous les jeunes nous avons bradé les balles et les gaz lacrymogène pour l’intérêt supérieur de la nation, mais vous les politiciens vous donnez l’impression d’avoir manifester pour vos propres intérêts !!! S’il vous plait ressaisissez vous sinon vous allez diviser le mouvement et une partie risque de manifester contre vous. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 15:32, par L’Homme du Peuple
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Chère Frères et Sœurs nous avons lutter pour la patrie, du sang s’est versé, des compatriotes ce sont éteint. Aujourd’hui le peuple Burkinabé a soif de paix. Que ça soit un militaire qui gère la transition, soyons consciencieux, que c’est pour maintenir l’ordre qui ne durera que 90 jours, pour nous permettre d’organiser une élection libre et démocratique. Vive le Burkina Faso, vive le pays des Hommes Intègres, vive la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 16:51, par WATSON
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Je demande à l’armée de retourner dans les casernes et de ne pas faire de la politique. Blaise Compaoré a démissionné suite à un soulèvement populaire et non un coup d’état militaire. Les civils peuvent bien gérer la transition pour un an. Donc il ne doit pas avoir de querelle pour la transition. Exemple, au Liberia, après le départ de Charles TAYLOR, c’est un prêtre qui a dirigé la transition. Je demande à l’armée, aux politiciens d’éviter de s’autoproclamer "président de la transition" Après 27 ans de confiscation du pouvoir, rien ne sera plus comme avant au Burkina. La constitution doit entre révisée dans les meilleurs délais avec une séparation nette des pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire). On ne vient pas en politique pour s’enrichir mais pour servir le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 17:19
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Pouvoir au civil. Nous vous pas de militaires. Pourquoi ils n ont pas pris le pouvoir en 2011.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 18:22
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    C’est une guerre de position au sein du rang de l’opposition que l’on voit là. Pour le bien de tous ne mettez plus de l’huile sur le feu Blaise est parti mais attention à ceux du MPP qui continuent dans leurs manigances. Ils sont responsable au même titre que Blaise durant ces 27 ans de régime en étant a la tête du gouvernement. Ce sont eux les vrais coupables. Retournons à bien faire fonctionner le pays et arrêtons cette mascarade.Le CCVC ne devrai pas nous encourager à des manifs, il y a suffisamment de dégâts comme ça. Il devrai plutôt encourager le retour a une activité économique normale. Donc de grâce arrêtez d’instrumentalisé tout ce que vous approchez

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 22:56, par Farid
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Chers Guy Hervé KAM, Smockey, Sam’s ka le Jah du Balai « citoyen » et prof Loada, l’armée a toujours une avance sur les civils. C’est leur job. Votre naïveté va vous perdre et faire perdre le bénéfice de l’insurrection. La dernière pruve du jour est la présence de Golf (diendéré) à la rencontre entre les militaires et l’opposition. Je vous l’avais pourtant dit. Vous serez responsables devant l’histoire de l’usurpation de l’insurrection par les militaires. Ce n’est pas fini. Pendant que vous dormez ou fetez, les milito travaillent et dorment pas la nuit.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 03:17
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    @ 2 novembre, 01:21, par, donc c’est un coup d’etat ? Mais pourquoi ils n’ ont pas fait leur coup d’ etat quand Blaise etait arrogant et n’ ecoutit personne ? C ;est de l’ opportunisme. Les militaires peuvent venir au sein du CFOP et leur expertise seera urtilisee comme ils beneficieront de notre expertise aussi, l’ intelligence.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 08:09, par DERME
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    j attire l attention du public que le combat du balai a commencé il ya tres longtemp de cela pour que certains viennent les traité de traitres.en rappel c est le balai qui a ete le 1er a sonner la mobilisation pour le 30 et sachons aussi qu aucune action n etaient pa coordonné.il y avaient plusieurs front ce jour et seul ceux qui suivaient les info en temp réel sauront que c est un malentendu.evitons de nous lapidées après avoir lapidé le dictateur.certaines personne sont rentré a kosyam,d autre au CFOP,d autre chez l MORO N. d autre chez les militaire...tous avaient un objectif commun qui etait de liberer la présidence alor cesson de nous accuser car personne na trahi et personne n a failli

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 08:53, par ELKABOR
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Les CIBALS, merci pour votre contribution combien importante à l’insurrection populaire qui a entrainé le départ de Blaise Compaoré. Toutefois, je vous exhorte à ne pas vous désolidariser de la lutte pour la transition. Vous voyez, vous avez voulu vous démarquer de l’appel du CFOP pour le meeting du 2 octobre dernier, ce meeting a été un franc succès malgré votre refus de mobiliser vos troupes. Par ailleurs, Maitre Kam que j’apprécie hautement, était aller chercher quoi au camp Guillaume au moment où les militaires se concertaient pour désigner leur homme ? Ecoutez soyons sérieux, cette lutte n’est pas l’affaire d’un seul mouvement fut-il de la jeunesse. Et retenez bien une bonne fois pour toutes que dans toutes les démocraties l’armée doit être au service du Civil, c’est une question de principe. Que l’armée soit intervenue à moment donné pour faciliter le départ de Blaise, on le lui concède. Qu’elle mette de l’ordre sur le plan sécuritaire, cela est son job. Mais de grace, elle n’a pas vocation à diriger la transition, tout comme un civil n’a pas vocation à diriger un camp militaire. Je lui en veut à cette armée de n’avoir pas joué son rôle pour éviter les pillages, justement à force de vouloir s’occuper du politique. Par exemple, jusqu’à vendredi 13h00 le domicile de M. François Compaoré était gardé. Dès que les militaires sont partis de là, les gens ont détruit toutes les preuves que nous pouvions rassembler pour intenter un procès en bonne et due forme à ce Monsieur en temps opportuns. A présent quelle preuve matérielle pourrions nous lui opposer ? Il en est de même pour la mairie de Bobo, le palais de justice et la tentative de casser la maison d’arrete de Bobo pour libérer les prisonniers. L’armée était où ? A force de vouloir s’occuper du politique qui n’est pas son rôle, elle délaisse son devoir. Après avoir meneé ses concertations avec toutes les forces vives L’ARMEE DOIT REGAGNER LES CASERNES, POINT. ELLE N’A PAS VOCATION A DIRIGER LA TRANSITION.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 08:54, par siida
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Je suis particulièrement découragé par la position du balai.la gestion de cette transition par l armée ne nous fera pas éviter les sanctions internationales.Il ne faudrait surtout pas que le balai pour avoir défendu l armée se détourne de sa lutte première qui aujourd’hui a permis le départ du président Blaise COMPAORE.Ressaisissez vous...

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 09:30, par lachouette
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Paix aux âmes des disparus, prompt rétablissement aux malades.
    Cette victoire est celle de tous les Burkinabè donc arrêtons de nous diviser. Les gars du cibal moi je vous comprends parfaitement car si l’armée à un moment donné n’avait pas pris ses responsabilités on aurait eu un génocide le jeudi et les pillages allaient continuer. Le CFOP ne peut pas passer tout son temps à dire non sans vraiment faire de propositions concrètes et agir rapidement. Ils accusent ZIDA d’être proche de Blaise COMPAORE, on connait le passé de chaque opposant et ils ne sont pas étrangers d’une certaine façon à cette crise mais le peuple a fait fi de tout cela et accepter de leur faire confiance à nouveau, pourquoi n’accorderions nous pas la même chance à ZIDA ? Une chose est sure quelque soit celui qui assurera la transition ou qui sera élu démocratiquement ne doit jamais oublier que c’est un autre peuple Burkinabè et les choses ne seront jamais plus pareilles. La Patrie ou la Mort , nous vaincrons.!

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 09:41, par gringo
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Il n’était pas possible de tenir l’armée à l’écart et sans son intervention on ne serait pas parvenu en si peu de temps à un retour au calme.
    Toutefois, les militaires appelés pour restaurer l’ordre ne devraient pas avoir ce réflexe d’occuper la place laissée vacante avec le départ de Blaise Compaoré car ils n’ont pris aucune initiative pour l’arrêter dans sa course folle qui nous a conduit dans cette situation.
    Pire, c’est avec leur complicité voire leur bénédiction que tous les dignitaires du régime ont quitté le Burkina.
    Pourquoi ? parce que tout simplement nous n’avions plus une armée républicaine mais uns "armée mouton" à la solde d’un seul homme.
    Bien entendu, favoriser la fuite du président déchu met plus d’une personne à l’aise ; en 27 ans de pouvoir Blaise a eu le temps d’innoculer son virus à beaucoup de monde et rare sont ceux qui souhaitent un déballage après sa chute.
    Au total la haute hiérarchie militaire devrait rentrer dans ses petits souliers et devrait pas être fiere de leur comportement durant ces années.
    le calme est revenu, ils doivent accepter de s’effacer du devant de la scene et se mettre à la disposition des parties politiques et de la société civile qui sont à la base de l’insurrection populaire pour organiser la transition.
    L’équation de la transition n’est pas militaire mais politique ; alors occupez-vous de ramener dans vos rangs l’ordre et la discipline et laissez la politique aux autres.
    Le travail de reconstruction de notre armée qui aujourd’hui n’est que l’ombre d’elle-même ne sera pas chose aisée et c’est à cette tache que vous devez vous atteler.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 10:21, par Bernard Luther King
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    Soutien Balai Citoyen. Vous étés IRREPROCHABLE. N’écouter pas ces illuminés post-mortem qui savent dire la ou le joueur aurait du tirer le ballon. En Moore, on dit que la bagarre, ce n’est pas une partie de to pour qu’on doive attendre le grand frère. Encore que la, le grand frere (CEFOB) était invisible au moment ou il devrait être la. Vous étés IRREPROCHABLE, Balai citoyen !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 13:27, par la sagesse
    En réponse à : Lieutenant-Colonel Yacouba Zida à la tête de la transition : Le Balai citoyen s’explique, l’opposition crie à une confiscation du pouvoir.

    vous savez quoi chers compatriotes ses opposants soient disant,c’est juste pour atirer votre attention pendant les manifestations avez vous vu un chez opposant a vos coté,maintenant que les choses sont entraint de rentrer en ordre ils veule de nouveau mettre de desosordre vous savez que quand sa chauffe tout ses gents onts leus familles hors du pays ils claque seulement les doits ils sont dans un lieu sur,

    ne fermont pas les yeux et suivrent aveuglements savez vous que leurs enfants, certainement pendant que vous etes entraint de lutter pour que le pouvoir devienent à eux leux enfant sont en europe entraint de bousser dure dure en disant papa fait vite je veux etre enfant du president ne seresse deux ou trois mois enfant d’un president et nous nos parents au village pris que le Tout Puissant garde mon enfant et qu’Il l’aide a avoir un bon travail pour pouvoir me donner l’argent de la cola et du taba,

    non je dit pas de ne pas les soutenir non remarquons bien dans leus discours je ne pas encour entendu gardons une munite pour les victumes de cet evènement peut que j’etais distraite mes chers compatriote ne suivons ses jujes sans justice soutenons notre mouvement Balai Citoyen enfin la paix la serinité revienne dans notre chere pays ceux qui soient disant ont quittés le CDP et qui sont actuellement dans l’opposition c’est parceque ils ont destitués de leurs pouvoir d’ou ils ont règnés pendant des annés si ce dernier les avait laissé dans leurs responsabilité mes chèrs ses gents ne seront pas avec nous aujoud’hui tout ce monde se sont les interès personnel et le pouvoir en les ecoutant se sont les gents qui ont soif du pouvoir c’est tout pas pus et non pour, nous soyons prudent ne nous livrons pas ou plus ne nous jetons dans la guelle du loup.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés