Le Lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida désigné à l’unanimité comme chef de la transition par l’armée.

samedi 1er novembre 2014 à 13h37min

Le Lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida désigné à l’unanimité comme chef de la transition par l’armée.

Dans une déclaration lue par le Général de brigade Pingrenoma Zagré, chef d’Etat-major général adjoint et signé par le Chef d’Etat-major général des armées Naberé Honoré Traoré, les forces armées nationales ont informé l’opinion nationale et internationale que le Lieutenant-colonel Zida a été retenu à l’unanimité pour conduire la période de transition.

C’était ce samedi 1er novembre 2014, fête de l’armée, à l’état-major des forces armées du Burkina, en présence des principaux chefs militaires.

Lefaso.net

Messages

  • OK, courage et bonne chance à toi. Nous ne voulons pas d’un pouvoir à la "Dadis". Nous voulons des élections dans 3mois, ça parait court mais il y a que ça qui peut rassurer tout le monde et apaiser les tensions.

  • A voir la photo, une nouvelle hiérarchie est d’actualité, même si des nominations ne sont pas effectives pour le MOMENT. L’adjoint devient le nouveau............? Pas mieux, après avoir été adjoint de deux chefs, on est confirmé par finir ?Du courage et succès à vous.

  • Je suis pas rassuré. L’appétit ne viendra-t’il pas en mangeant ?

  • Ce étape franchie,tournez vous vers les acteurs de la révolution représentés par les leaders d opposition afin de poser les bases de la transition car le pays,économiquement parlant, n a pas de temps à perdre.Il faut retrouver vite la confiance des investisseurs nationaux et étrangers par des actes forts.

  • si toute l’armée désigne Zida ; alors je pense que nous (population du Burkina) devrons accepter et faire confiance.

  • Il faut saluer cet esprit républicain de notre armée

  • je déclare mon soutien total à ce militaire tout espérant qu’il conduise la transition dans le respect des dispositions constitutionnelles.

  • Une excellente nouvelle que les militaires se soient tous mis d’accord. Il reste à :
    - mettre en place des patrouilles pour sécuriser les personnes et les biens
    - faire preuve de fermeté à l’égard des pillards et des vandales
    - respecter la parole donnée et organiser AU PLUS VITE les élections
    - accorder le droit de voter aux Burkinabé résidant à l’étranger.

  • Vivement les elections....les militaires doivent restes dans leur caserne

  • Vivement les elections .les militaires doivent restes dans leur caserne.
    chacun sont metier..

  • Chef ZIDA, nous peuple du BF te faisons confiance ! Nous espérons de tout cœur que tu vas organiser des élections le plus rapidement possible.
    Que Dieu bénisse le BF !

  • Bonnet blanc, blanc bonnet ! c’est la même chose. Un militaire au pouvoir. Cela ne correspond pas aux aspirations de la jeunesse qui s’est sacrifiée pour une démocratie véritable.
    Il y’avait pas lieu de suspendre la constitution. Dommage !

  • Nous saluons le courage et l’humilite de toutes les parties prenantes. Tout d’abord la population pour l’esprit de sacrifice, l’opposition pour son esprit de perseverance, d’ecoute des aspirationS du peuple, de son esprit replibucain comme l’a souligne le president sortant, Le Gal honoured TRAORE pour son sens d’humilite et de compromis de s’effacer face a Zida au profit de l’interet general(qu’il continue a servir son peuple dans la place que Dieu le reserve dans cette transition pour un maintien de cohesion de l’armee et du people B) ?
    Au president entrant de ne pas attendre, d’aller au charbon rapidement comme on a l’habitude au BF. Afin de parvenir rapidement avec l’ensemble des differentes forces vives sans exclusion a la mise en place du dispositif, mecanisme et equipe de la transition avec une feuille de route consensuelle et realiste. Car les defis actuels du PEUPLE sont nombreux. Il faut Gardner les persones resources du government sortant pour responder promptement a certaine realitEs Du pays qui ne peuvent attendee longtempT. Ca pour être le cas du ministre de la sante De l’economie et budget pour faire face a l’epidemie d’ebola et d’autres questions urgentes don’t l’attente peut être prejudiciable pour le pays.
    Que le SEIGNEUR CHRIST JESUS accorde sagesse ! Dicernements ! Courage, paix et bonheur au PEUPLE du Burkina Faso et a ses autorites pour la glories du CREATEUR dans ce pays du BF.

  • Cette imposture ne passera. Même si il faut en mourir !!!

  • Nous saluons le courage et l’humilite de toutes les parties prenantes. Tout d’abord la population pour l’esprit de sacrifice, l’opposition pour son esprit de perseverance, d’ecoute des aspirationS du peuple, de son esprit replibucain comme l’a souligne le president sortant, Le Gal honoured TRAORE pour son sens d’humilite et de compromis de s’effacer face a Zida au profit de l’interet general(qu’il continue a servir son peuple dans la place que Dieu le reserve dans cette transition pour un maintien de cohesion de l’armee et du people B) ?
    Au president entrant de ne pas attendre, d’aller au charbon rapidement comme on a l’habitude au BF. Afin de parvenir rapidement avec l’ensemble des differentes forces vives sans exclusion a la mise en place du dispositif, mecanisme et equipe de la transition avec une feuille de route consensuelle et realiste. Car les defis actuels du PEUPLE sont nombreux. Il faut Gardner les persones resources du government sortant pour responder promptement a certaine realitEs Du pays qui ne peuvent attendee longtempT. Ca pour être le cas du ministre de la sante De l’economie et budget pour faire face a l’epidemie d’ebola et d’autres questions urgentes don’t l’attente peut être prejudiciable pour le pays.
    Que le SEIGNEUR CHRIST JESUS accorde sagesse ! Dicernements ! Courage, paix et bonheur au PEUPLE du Burkina Faso et a ses autorites pour la glories du CREATEUR dans ce pays du BF.

  • A. Lire c’est très important

  • DU COURAGE A L’ARMÉE. MAIS RESTONS VIGILANT CAR LA VICTOIRE EST CELLE DU PEUPLE. MON FRÈRE ZIDA SOIT LUCIDE ET ÉCOUTE LES HOMMES VÉRIDIQUES.

  • President du Faso, ZIDA Isaac juste pour la periode de transition, regnes avec CHRIST sur la terre terre du Burkina Faso selon la sagesse de Salomomn, selon le discernment de l’Esprit Saint, dans l’humilite comme JC, et la paix que Dieu Donne au BF et tout cela pour le bien être du PEUPLE, de chaque burkinabe a l’interieur comme a l’exterieur du pays et de nos Amis. A Chaque moment dis toi que tu Es president du Faso par le PEUPLE, pour le PEUPLE que tu dois servir loyalement et rien que pour le bien du PEUPLE du Burkina Faso et ses Amis a la glories de ton CREATEUR devant le quel tu repondras un jour de cette mission si noble et exigeantes.

  • Voici une proposition concrètes à l’endroit des acteurs de la transition politique : Mettre en plqce deux organes distincts liés par un accord cadre de transition qui sera la feuille de route de cette transition, définissant d’une manière consensuelle, la durée, le rôle de l’armée, des partis politiques et de la société civile. Les deux organes proposés sont :
    1. Un Conseil National de Transition
    2. Un Gouvernement de Mission

    Le Conseil National de Transition doit se charger d’organiser et de veiller sur le processus de transition politique et donc les élections génerales qui en sont le but ultime avec la CENI. Le conseil ne doit pas jouer un role dans la gestion des affaires publiques mais reste garant de la stabilité et la conduite de la transition. Le conseil peut être mixte (Militaro-civile) et dirigé par l’Armée.

    Le gouvernement est 100% civile et assure la continuite de l’Etat et des institutions. Les partis politiques et la societé civile peuvent être appellés à proposer un nombre de ministre sur la base d’un qota consensuel trouvé au préalable entre les partis politiques et la societé civile dans le cadre du CFOP.

    Ce gouvernement de mission doit être dirigié par un Premier Ministre neutre et de plein pouvoir que l’on peut rechercher parmis les membres de l’ex Collège des Sages. Il doit rendre sa démission 45 jours avant les élections et les acteurs politiques qui entendent briguer un mandat electif lors des élections generales ne doivent pas y participer.

    Cette proposition reste valable si la transition doit couvrier le reste du mandat de l’ex President. Si la transition doit être plus courte, la liste électorale étant prête dit-on autant se limiter au Conseil de transition seul. Merci de relayer cette idée auprès de tous ceux qui peuvent encore faire quelque chose. Ils doivent tous avoir la tête surchauffée et sous pression. Ca pourrait aider peut être.

  • Respect au sens de responsabilité et à la discipline militaire. Sans effusion de sang vous êtes venus en un commun accord. Bravo à vous, le peuple vous regarde !!! Sachez que ce qui a compliqué le départ de mon Président a été « les différents crimes commis ». Sachez donc tirer leçon et rentrer dans l’histoire. On dira de vous le peuple a pris le pouvoir et les forces armées l’a consolidé, et NON qu’elles ont trahis les aspirations du peuple pour des intérêts (intérieurs ou extérieurs).

  • Bon,bon,bon.Félicitations à tous nos généraux pour leur humilité et leur sagesse.Faire l’unanimité sur le Col ZIDA pour diriger la transition n’était pas gagné. On est sur la bonne voie.J’espère qu’après la transition vous allez régler le cas du RSP.BC en avait fait sa chose familiale. Vous avez été contraints sans doute, de choisir le Col ZIDA pour le rôle qu’il a joué dans la gestion de l’insurection mais comme aucun militaire n’y a laissé sa peau, je me dis qu’il n’y aura pas de rancune majeure. L’histoire a voulu que ce soit le Col ZIDA qui joue ce rôle de chef d’etat,l’histoire est contraignante pour tous,acceptez le comme ça.
    Bravo à vous et aidez le Col ZIDA loyalement SVP.

  • Si le pays est calme et qu’il n’y a plus de problème pourquoi bloquer les ombreux voyageurs dans les aéroports ?

  • Bravo au peuple Burkinabè.
    Bravo à l’armé burkinabèe.
    Bravo au Lieutenant - Colonel Zida.

    J aimerais faire deux suggestions :
    1. BLOQUER IMMEDIATEMENT TOUS LES COMPTES de Compaoré et sa famille élargie au Burkina et à l’étranger.
    2. Faire un AUDIT COMPLET des 27 années Compaoré.

    VIVE LE PEUPLE BURKINABÈ.
    La Patrie ou la mort, nous vaincrons.

  • ce qui est sur le peuple burkinabe ne sera plus jamais l OTage d aucun militaire.

  • bonjour
    ou est la societe civile et la classe politique dans cette photo ?
    je pensais que c etait a eux de choisir le mode de transition

  • Je crois que maintenant on peut passer aux choses sérieuses pour mettre en place les règles d’une véritable démocratie au Burkina une fois pour toute parce que maintenant rien ne sera plus comme avant car la jeunesse est et restera vigilante pour la sauvegarde de ses intérêts supérieurs.

  • Ô Peuple du Burkina, soyez vigilant, attention au voleurs des victoires, ne faite pas trop de confiance au militaires. Le cas de l’Égypte ne doit pas se reproduire au Faso.

  • Bravo Lieutenant-colonel ZIDA, puisse le Seigneur vous donner toutes les ressources nécessaires pour assurer cette transition.Que le peuple trouve en vous un homme de confiance et engagé pour rassembler tous les Burkinabè.

  • Hé toi là, a defaut de la mamam on tète la grand mère, parce toi aussi prêt de Gilbert
    Gueguere en fuite a le merdier compaore, donc reste tranquille, si non tu bouge.
    DÉCLARÉ VOS BIENS AVANT DE PRENDRE FONCTION

  • OUI A L’ARMEE POUR LE REALISME CAR C’EST LA SEULE FORCE ORGANISEE ET DISCIPLINEE DE LA SOCIETE QUAND LE CHAOS MENACE.Mais ce n’est pas un chèque en blanc que le peuple vous donne.La jeunesse consciente vous soutient pour le moment.Nous restons vigilants !Rien ne sera plus comme avant.La peur c’est fini.Après la transition(qui doit être brève), l"armée à la caserne !!LE PEUPLE NE VOUDRAS PLUS D’UN POUVOIR KAKI DEGUISE.La toge doit commander au fusil. DIEU PROTEGE LE FASO ET GLOIRE ETERNELLE AUX MARTYRS.

    Karim de Labola

  • Vous vous êtes fait voler votre victoire. Zida est le petit de Blaise. Celui qui lui a permis de se réfugié en Côte-d’ivoire.

  • A Guillaume Soro je dis que la jeunesse burkinabe n’a pas besoin de lecon de vous. la jeunesse burkinabe est mur et consciente. Maintenant que votre monument d’Afrique est arrive’ chez vous, vous pouvez le garder dans votre musee ou en faire ce que vous voulez. Nous on en veut pas.
    A Monsieur le professeur agrege’ Franklin, on ne parle pas gros francais ici au Burkina mais on sait resoudre tous les problemes ici. Vous pouvez bien prendre des cours au Burkina pour solutionner votre probleme au Cameroun. Vous etes trop minable pour donner de lecon a un bebe burkinabe. Le gros francais reste le gros francais. Point.

  • François COMPAORE et Alizèta Gando doivent répondre des crimes économiques et de sang dont ils sont soupçonnés.

  • Compaoré signalé en Cote d’Ivoire. Certains rapportent qu’il prépare son retour avec l’aide de Ouattara

  • Louanges à Dieu de nous avoir évité le chao. Bravo notre force armée.

  • La victoire du départ du président blaise Compaoré qui voulait tripatouiller l’article 37 revienne au peuple. Une vraie transition politique pour une préparation d’une élection présidentielle prévue pour 2015 revienne au peuple selon la constitution de notre Pays. L’armée Burkinabé a décider, mais est-ce qu’avec le peuple ? Non ! Dans un discours de cafouillage le 31. 10 14 de Yacouba Zida en présence du balai citoyen, disait ceux-ci : (désormais toute décision doit être approuvé par le peuple a la place de la révolution) ça commence avec des mensonges, le peuple doit continuer la lutte pour que les habitudes de notre armée ne soit pas des répétitions. De Lamzana a Blaise compaoré, l’armée a toujours trahi le peuple pour confisquer le pouvoir. En 2014 ce n’est plus le même peuple, le peuple Burkinabé et la communauté vous surveillent.

  • Quelle est cette tentative d’exiger que les gens s’inscrivent sur votre site avant de réagir. Il ne faut pas prendre cette voie. Si la liberté de la presse est menacée, dites-le nous au lieu de vous y conformer.

  • La diaspora en Italie salut le sens de responsabilité des acteurs et présente ces condoléances a toutes les familles des héros qui se sont sacrifiés pour la vie de millions de burkinabe

  • Puisse l’Éternel Dieu garder le Burkina Faso et que ce pays redevienne le pays des Hommes Intègres.

    Voila 27 ans au Pays des Hommes Intègres ou l’Homme Intègre n’avait aucune chance de vivre ou de se développer. C’était la prospérité des hommes malhonnêtes au détriments des Hommes Intègres. Ils avaient pris le Pays en otage et l’on perverti à outrance.

    Vivement que le pays connaisse l’émergence des Hommes Intègres qui avaient été réduits au silence.

    A Blaise de voir la vie maintenant. Nulle vie charnelle n’est éternel. Il a osé penser qu’au Burkina il n’y a que lui et lui seul. Il nous a méprisé. Mais on ne s’est pas méprisé nous-mêmes.

    Au lendemain de son départ au moins trois personnes pouvaient déjà assumer la présidence et ils sont tous sages. Sans carnage, maturité complète ils sont entrains d’amorcer la continuité ensemble mains dans la main et dans la fraternité. L’armée burkinabé est vraiment mature. Chapeau !!! et mille fois chapeau !!!!

    A Blaise : Avec tout l’argent que vous avez maintenant vous pouvez vous bronzer sur les plages en Côte d’Ivoire en attendant que le Liberia, la Sierra Léonne, la CPI vous réclame.

    Vous pouvez prendre des vacances en attendant votre procès. Votre procès est vraiment lourd. Donc il faut bien vous reposer parce que le travail va commencer un jour. Comme c’est vous -mêmes qui avez choisi d’aller à la CPI, on n’y peut rien. On respecte votre volonté. Si tu avais accepté toutes les opportunités qu’on t’avait donné. Dommage !

    Le Burkina des bons hommes te pardonne. Prier aussi que la communauté international vous pardonne. Là là on y peut rien

    Le démon qui t’avait pris t’a lâché maintenant. Comme lui on ne le voit pas c’est toi on va juger. Cherche Dieu et c’est très sérieux

    Bonsoir à Djamila. Elle nous manque. C’est notre petite soeur. Elle subit seulement les conséquence de l’acte de ses parents. On l’aime

    Djamila, soit en paix, grandit bien et envisage ton avenir avec sérénité. ça c’était le parcours de tes parents. C’est pas ton parcours. C’est pas toi le Burkina a chassé. C’est tes parents. Le Burkina c’est ton pays. N’oubli jamais ça ! On t’aime

  • Qui a dit que y’a pas homme pour diriger le Burkina Faso. Voila en un jour y’a deux hommes même trois. Pas même de simple hommes des hommes matures. En toute sagesse et fraternité regardez comme ils sont entrain de résoudre la crise. Chapeau à l’armée !!!! mille fois chapeau !!!
    Ils ont les armes pour se tirer dessus comme en RDC mais ils sont matures et ils ont choisi la méthode des hommes matures, des homme forts : le dialogue. Il construit plus que les armes.

    Que le monde entier et particulièrement les armées africaines prennent une leçon de procédure pour la paix lors de crise. Ne rentrer plus dans les maquis parce que vous a avez des armes. Votre bouche est plus puissante que les kalachnikovs russes.

    Gouvernez pour l’intérêt commun et non pour la gloire personnelle

  • Je viens d’entendre sur RFI que l’opposition réclame une transition démocratique et civile .
    Certes c’est qui aurait été souhaitable ,mais soyons aussi réaliste .Avec toutes ces menaces terroristes autour de notre pays ,l’insécurité qui s’est développé dans le pays , les risques de coups fourrés du BLAISO et de son GOLF en exil avec leurs amis Touaregs autour de nous , il faut reconnaitre qu’un civil ne peut gérer la transition actuelle .Je demande par conséquent au CFOP et à la société civile malgré que c’est leur action qui a abouti à ce résultat, de faire très attention en ces périodes et ne pas se laisser entrainer ni par les excités comme Paré Emile du MPP ,ni par la fameuse communauté internationale dont les solutions endormantes ont plutôt favorisé la pénétration de terroristes et DJAIDITES dans des pays africains .Seul des militaires aguerris comme ZIDA peuvent nous prémunir contre tous ces dangers .Il faut donc plutôt discuter avec l’armée pour une mise en place d’une transition consensuelle ,transparente, d’une durée maximale d’un an et d’un gouvernement de bosseurs compétents apte à trouver solutions aux préoccupations sociales essentielles des populations, en attendant l’organisation efficace des élections présidentielles et législatives de novembre 2015 qu’il serait bon de coupler d’ailleurs .

  • la lutte du peuple a payé à moitié. Blaise est parti mais ses lieutenants continueront la tache si les parties politiques ne s’accordent pas pour dire non à une transition militaire. a la place de la révolution les informations n’ont bien circulées entre les leaders politiques, les organisations de la société civile et la base car elle n’était pas pour les militaires. la stratégie de de communication est à revoir pour les autres marches ; la base doit être consultée à chaque fois qu’une proposition est faite par les militaires ; Merci à Maitre SANKAR A pour sa constance dans ses déclarations

  • Mon Lt colonel, refuse ce cadeau empoisonné, tu es jeune ; ne te laisse pas manipulé comme on l’a fait à ton prédécesseur . Le chapeau est trop pour toi ;

  • Le peuple ni l’opposition, ni la jeunesse ne peuvent pas avoir confiance a Yacouba Zida qui est de même village a Yako que Gilbert et complices de Blaise Compaoré depuis plus 27 ans. L’odeur du complot est très forte : les deux avec leur mentor Blaise Compaoré veulent à tout prix confisquer le pouvoir et couvrir la famille Compaoré de ses crimes. Je demande à la jeunesse Burkinabé, a la société civile, a toute l’opposition de ne pas se laisser confisquer leur victoire : Zida et compagnie ne sont que les complices de Blaise Compaoré pour semer les troubles et rappeler a nouveaux Blaise au pouvoir. Sortez demain, et refusez la décision des militaires. Un silmimoaga et un Silmimoaga, avec toutes les ruses du monde. Yako est devenu d’où viennent tous les malheurs du peuple Burkinabé. Ne nous laissons pas avoir par Gibert et Yacouba. Blaise a fait Gilbert, Gilbert a fait Yacouba, arrêtons leur cinéma, et continuons dans la réalité pour une vraie alternance. Ka vous a toujours orienté dans la bonne direction, car je connais le système depuis l’indépendance de notre pays, nous faisons une fausse route avec Yacouba Zida, car c’est un nouveau pouvoir de 30 ans qui a commencé dès ce 1 Novembre 2014.

  • le general a disparu depuis hier soir la signature n ’est pas de lui

  • Ainsi donc, les chefs militaires refusent de s’assumer. Des généraux et des colonels-majors forment une haie d’honneur pour un lieutenant-colonel. Quel exemple donne-t-on aux subordonnés ? Ne pouvez-vous pas laisser opposition et les osc gérer le résultat de leur lutte ? De grace, ressaisissez-vous. Pensez plus à panser les plaies de l’Armée. Vous en serez immensément gratifiés. Que le Tout Puissant vous guide.

  • Le rapport de force entre unités militaires s’est exprimé en faveur du RSP. C’est pourquoi des généraux se soumettent à un post-commandant, pré-colonnel. Comme pour dire que que la Sécurité présidentielle reste l’unité militaire la plus respectée au sein de l’armée. Aucune autre n’ose la défier. Raison pour laquelle l’évasion de Blaise a été tranquille parce que bien orchestrée et encadrée par cette force restée loyale à son chef. Ce scénario est bien entendu une révolution populaire détournée en révolution de palais.C’est un complot pour sauver Blaise et ses valets. La preuve est son évasion organisée par le même RSP et la fuite d’autres dignitaire du régime déchu avec certaines complicités internes et extérieures pendant que les frontières aériennes et terrestres étaient supposées fermées. Par où sont-ils passés ces fuyards ? Nos FDS ne peuvent-elles pas assurer leur sécurité en attendant qu’ils aient rendre compte de leur gestion du pouvoir. Dans tous les cas où qu’ils soient, ils seront poursuivis et malheur aux pays qui refuseront les mandats d’arrêt qui seront émis contre ces traitres de la nation burkinabè L’armée n’est pas avec le peuple ou du moins le RSP et les poltrons de généraux sont des ennemis de la révolution du 30 octobre.
    Le pouvoir revient au peuple. La lutte doit continuer.

  • Ce n’est pas seulement a Kossyam qu’il y a des agents secrets, mais le Burkina est un village et tout se sait et se raconte : D’après que cette journée de jeudi historique du 30.10.14 le palais de Kossyam était comme une ruche dont chacun se cherchait, et le calme est revenu après un entretien de Gilbert, Yacouba, et Compaoré. Ce oui clos du jargon politique était de donner une assurance au caméléon que les deux resteront fidèles jusqu’à la mort, même quitte à tenir le volant du pouvoir avec des troubles dont le peuple se retourneront vers un dictateur en exile. ZiDA le peuple a besoin d’une vraie alternance, vous voulez retardez l’avancer du Burkina, vous n’avez aucune place dans l’alternance politique et économique de notre pays, a moins que vous abandonnez votre projet diabolique. Ce message ne passera pas dans un site d’information des réseaux sociaux du Burkina, par peur de la répression du même Zida, qui manipule Hervé Kam et le balai citoyen. Mais je crierai jusqu’à ma mort pour qu’on m’écoute comme avec GBAGBO et Compaoré.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés