Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Le nouvel homme fort du Burkina, le Lieutenant-Colonel Yacouba Zida, annonce la fermeture des frontières, un couvre-feu de 19h à 6H du matin et demande aux secrétaires généraux des ministères de prendre les dispositions pour assurer la continuité de l’Etat.

Accueil > Actualités • • vendredi 31 octobre 2014 à 19h22min

Messages

  • oui voila ce que nous avons de ce jeune colenel . tous mobilisons nous pour le soutenir car ne veux le chao au faso.
    yameogo a chicago

  • Halte aux pillages et aux pneus brûles ’

  • Félicitation ZIDA. Mais attention, il faut respecter la volonté du peuple.

  • Message à lefaso.net
    le nouvel homme fort du pays ??? Ce terme crée la confusion’. C’est Traore ou c’est Zida ?
    bonne soirée

  • Que la paix soit sur le Burkina Faso !!!

  • Finalement c’est qui assure la fonction de chef de l’Etat ? Gle TRAORE ou Lt-Col ZIDA ?

  • Finalement qui assure la fonction de Chef de l’Etat ? Gle TRAORE ou Lt-Col ZIDA ?

  • Faut.il encore qu’après avoir retiré le pouvoir, le peuple le remette à des usurpateurs de TRAORE ou DE ZIDA !
    Déjà que nous avions vécu 46 de pouvoir militaire depuis 1966 !
    Que les organisations de la société civile et la jeunesse qui ont diligenté cette insurrection populaire prenne l’entière responsabilité !
    NON NON NON AUX MILITAIRES AU POUVOIR !
    Le peuple doit ressortir pour reconquérir le pouvoir !
    La transition peut être assuré par un comité multisectoriel (Osc, militaire, religieux, élève et étudiants) et dirigé par un civil neutre !

    Traore et Zida ne reponde qu’au nom de Blaise, !
    L’un était chef d’état major de Blaise, l’autre adjoint de Guienguéré, donc même kif kif de blaise !
    Sur ce nous devons ressortir demain pour l’aboutissement de notre insurrection, vive le peuple du burkina !

  • Et voilà comment l’opposition politique se fait proprement baisée une fois de plus .ZEF toi aussi tu dois payer pour ton manque de vigilance et démissionner pour confier le leadership de l’opposition à une autre personne .A voir comment Paré Emile le Chat noir du NAYALA se vanter sur CANAL 3 réclamant à lui seul la prise de l’Assemblée nationale ,de la RTB et bien d’autres prétentions , on est dégouté par ces enfantillages .Eh bien l’essentiel, est que le Colonel ZIDA mette très rapidement en place la transition et un gouvernement de technocrates compétents et travailleurs pour que le travail reprenne. La vie doit à présent reprendre vite son cours normal.

  • Ca commence à énerver avec toutes ces intrusions de ces milo qui sont des produits de cet assassin.Le rsp est une milice de ce voyou.Donc que vient faire ce milicien du rsp dans notre bagarre avec leur maître blaise compaoré ?Tout ce lib-lib c’est pour couvrir blaise compaoré pour qu’il ne puisse pas répondre de ces nombreux assassinats commis par ces mêmes voyous qui étaient à sa botte.Faut pas que les Burkinabè se laissent duper avec ces criminels en arme.Marre marre marre

  • salut les camarades ce ZIDA serai le vrai cousin de GILBERT DIENDERE(ancien chef d’état major de Blaise compaore) ils viennent de YAKO donc si réellement c’est le nouvel homme fort !! notre lutte sera nulle c’est pour protéger l’ex pouvoir contre le peuple !!!!il sera à la solde de GILBERT DIENDERE

  • Respects mon Colonel mais le message précédent est pertinent.

  • Voici près de 48 heures maintenant que nos deux généraux (Nabére et Lougué) sont là entraine de tournoyer au lieu de s’accorder et assumer le pouvoir et à l’exercer. Et voilà qu’un illustre inconnu vient de s’en emparer en prennant les mesures qui sied en pareilles circonstance ( fermeture des frontières et couvre feu). S’il parvient à faire appliquer la mesure ce sera du biscuit pour les deux generaux sus cités. Et ce sera un coup d’état dans un coup d’état

  • Mes frères, imaginez un peu qui est derrière ce Colonel. Au Balai Citoyen et autres associations de jeunes, méfiance.

  • la situation très confuse, tout ceux , enfants, jeunes,filles,hommes ou femmes qui ont aimés Blaise compaore dans sa détermination, dans sa sagesse, sa contribution a faire avancer les choses au Burkina Faso, vous saviez comme moi ce qu il a fait pour ce pays,malgré les critiques de nos jours, beaucoup de burkinabés ont oublié ce qu il a fait comme travail pour se pays,pour que nous puissions gardé un avenir meilleur comme la souhaiter notre cher Blaise compaoré, c est le moment de nous souder les coud car il restera toujours l homme qui a fait du Burkina Faso aujourd’hui le pays ,un beau pays, se pays qui était respecté dans la sous région et voir en Afrique. se mail est destiné a tout les fan.
    peupleuni@yahoo.fr
    il reste et il restera toujours parmi nous

  • je crois que cet homme n’est pas digne de diriger le pays car lui meme etant une personne directement isuue de la milice crée par l’ex president
    faisons tres attention car si nous acceptons celui nous risquons de retourner encore dans 27ans de gouvernance
    j’espere que l’opposition mesure l’incidence de cette déclaration qui nous met dans la confusion
    Que dieu bénisse notre beau pays

  • Camarade ZIDA, vite et vite attrapes les forumistes pour être bien encadrer en conseils et mieux de conseillers. Quinze ministres tout au plus !

  • la situation très confuse, tout ceux , enfants, jeunes,filles,hommes ou femmes qui ont aimés Blaise compaore dans sa détermination, dans sa sagesse, sa contribution a faire avancer les choses au Burkina Faso, vous saviez comme moi ce qu il a fait pour ce pays,malgré les critiques de nos jours, beaucoup de burkinabés ont oublié ce qu il a fait comme travail pour se pays,pour que nous puissions gardé un avenir meilleur comme la souhaiter notre cher Blaise compaoré, c est le moment de nous souder les coud car il restera toujours l homme qui a fait du Burkina Faso aujourd’hui le pays ,un beau pays, se pays qui était respecté dans la sous région et voir en Afrique. se mail est destiné a tout les fan.
    peupleuni@yahoo.fr
    il reste et il restera toujours parmi nous

  • Vraiment, il faut que les gens nous épargnent du desordre ; je prefere qu’on remette le pouvoir à un civil comme Laurent Bado ou Lougué qui va faire une transition de 90 jrs et remettre rapidement au président qui sera élu. Ca commence à trop dure. Les gens commencent à aller trop loin. Il y a trop de pillage il faut qu’on décide vite, sinon ca risque d’être autre chose.

  • Espérons que la grande muette saura garder la ligne. A voir la confusion actuelle, il faut craindre un affrontement entre éléments toute chose qui sera déplorable eu égard au grand sacrifice du peuple jamais consenti. Sachons raison garder

  • Le nouvel homme fort du Burkina, est ce à dire que c’est lui le chef de l’état !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • fo fair pardon

  • Donc l’homme fort actuel du Faso n’est rien d’autre qu’un officier du RSP ? Donc un des militaires sensés être proches du PF ?....Il y a eu quoi comme arrangement ? Et Golf dans tout ça ? Tout cela me parait suspect...mais comme il est encadré ?

  • On verra ce qu’il fera dans les jours avenirs,plus de gouvernance archaique et dictatorial,la patrie ou la mort nous vaincrons !!!

  • Merci de ne pas voler la révolution du peuple car il pourra revenir encore. Quelqu’un disait que sans Blaise, le Burkina allait ??????????????? Mais est-ce qu’il peut seulement sortir sa tête pour qu’on le regarde en face ??????????? Malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

  • Pardon qui est le nouvel homme fort du bf
    Est ce sida ou traire

  • Le plus dur commence pour le Burkina. A l’instar de tous ces pays dont l’alternance du pouvoir s’est déroulée aussi brutalement, la suite donne à des conclusions moins reluisantes pour ce pays. Contrairement à ceux qui applaudissent le départ précipité de Blaise Comparé, je suis de ceux qui croient que le plus dur reste à venir pour le nouveau pouvoir et par ricochet pour tout le peuple Burkinabé. Vingt-sept années de pouvoir ne s’efface pas aussi facilement. C’est toujours une histoire de partage de butin (la politique). Blaise sera sous peu regretté ... Bon vent à vous.

  • bravo les traites, smoki et autres
    vous allez tous tomber, vous nous avez trahi, on ne pensait pas que vous avez des ambitions de ce genre. Nous avons lutter ensemble et là vous prenez partie sans notre nous consulter. a cause de vous nous avons 2 présidents. bonjour la division au sein de l’armé et savons tous a quoi cela conduit.
    vous êtes pitoyables,

  • Ce n’est pas lui l’homme fort ; les jeunes soldats n’ont pas encore trouvé quelqu’un de consensuel parmi eux, lui n’est que porte parole, si j’en crois mes dernières sources ! Mais pourquoi pas un civil ?

  • Chacun de l’opposition et de la société civile via le Balai citoyen à choisi son camp. A l’opposition le Gle TRAORE et au Balai citoyen le Lt-Col ZIDA.

  • c’est quoi ça ! il ne faudrait pas que l’armée nous embrouille là ! avant tout qu’il y ait l’entente en son sein et que ces contradiction soit dans l’intérêt général ! Chère armée, n’oubliez pas que c’est le peuple qui a pris le pouvoir pour vous !

  • dieu benis le burkina faso

  • J’espere que Blaise est toujours dans les frontieres du Burkina ; si non, il n’ya pas de raison de fermer les frontieres. Cela ressemblera a taper sur les traces d’un serpent apres son passage.

  • dieu preserve le burkina

  • Le Général Kwamé Lougué doit impérativement prendre ses responsabilités d’ici demain matin avant que l’Armée Burkinabé n’entre dans une crise très profonde. Nous militaires du rang nous n’obéirons et jamais les ordres d’un lieutenant-colonel devant ceux d’un Général.Jamais,jamais.

  • Un autre coup d’État ?j’ai perdu mon latin

  • Confusion totale. Deux différentes déclarations par deux personnes différentes. Devant cette confusion seule une personne influentes comme le Moro Naba doit se lever et le plus tôt possible pour intervenir.

  • On vient de chasser un dictateur ... ! A bon attendeur ....

  • peuple du Burkina, certes vous avez menez un combat noble, mais continué jusqu’au bout en demandant au Général Lougué de prendre ses responsabilités car nous soldats sommes pas prêts à exécuter les ordres d’un lieutenant-colonel au détriment de ceux d’un Général, car c’est contraire à notre discipline militaire.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! peuple du Burkina vous êtes prévenus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ne dite pas que se sont les militaires encores

  • Bravo hommes intègres, d’avoir pris en main ton destin ! Toutefois, la lutte n’est pas terminer, si Blaise n’est plus là, son fantôme planerait toujours a travers ses hommes de mains ! Allors je lance un appel préssent a l’ensemble de l’opposition et de la société civile, de vite s’accoorder pour situer le peuple et lever l’ambiguité qui règne en ce moment. Cette situation ne saurait durer plus longtemps au risque de creer un chaos !

  • Quel homme fort même. Nous on ne le reconnait pas comme tel. Les forces vives doivent se réunir pour choisir qui dirigera la transition. ce n’est ni au balai citoyen ni au RSP de nous choisir un dirigeant mais le peuple en entier y compris l’opposition. merrrrde !!!

  • Ne laisser jamais ce mec lt colonel ZIDA diriger ce pays, il est de meme bord que le sortant Blaise. Pourquoi ne pas proposer le gl à la rétraite KOUAME Lougué qui connait très mieux notre armé que ceux qui sont là entrain de se proclamer par si, par là. Pourquoi ne pas proposer une femme ? De grace ne laisser jamais ces deux personnages de gouverner transitoirement notre beau pays. Car ça serra des reglements de comptes. Ou ils étaient quand Blaise et sa suite prénaient des décisions aussi sauvages. Nous de l’opposition soyons soudé sinon nous seront trahis par ces traites de Blaise. La Patrie ou la Mort, que nous soyons unis et Nous Vraincrons.

  • On aurait dû s’en tenir à la constitution, vu que Blaise a démissionné en vertu de son article 43 ; et assurer la transition dans le cadre constitutionnel. Nous risquons un 3 janvier bis. Le clan Compaoré avec Gilbert Diendiéré en tête est certainement à la manœuvre actuellement. Il s’agit d’une pure récupération. Lougué est un bon militaire qui voit le jeu trouble, que la masse ne voit, s’il avait accepté le vrai coup d’état viendrait par la suite. Les civils armés sont au RSP et les militaires en permission (selon Sankara) c’est tout le reste du peuple y compris les militaires des autres corps. Voilà la réalité de notre armée. Tout aurait dû resté dans les mains des civils.

  • Bravo hommes intègres, d’avoir pris en main ton destin ! Toutefois, la lutte n’est pas terminé, si Blaise n’est plus là, son fantôme planerait toujours a travers ses hommes de mains ! Allors je lance un appel pressent a l’ensemble de l’opposition et de la société civile, de vite s’acoorder pour situer le peuple et lever l’ambiguité qui règne en ce moment. Cette situation ne saurait durer plus longtemps au risque de creer un chaos !

  • Quel gachi pour le peuple du Burkina. Au lieu de calmer et prendre l’agent qu’il a ammasser
    .

  • Prière envoyer cet article dans ma boite email

  • Bravo ! mon lié-tenant enfin un digne fils du pays prend ses responsabilité !! vive la démocratie au Burkina !!

  • Si le pouvoir passe entre les mains de l’armée, tout est à recommencer à zéro et le pire reste à venir. Les martyrs auront risqué leur vie à tort. C’est bien cette même armée qui a osé tirer sur la foule ? Qu’elle absurdité de leur faire confiance. Où est passé le chef de file de l’opposition ?

  • A) De l’origine de la malédiction du pouvoir et de son absence dans la philosophie politique

    Les théoriciens, en particulier les philosophes, les sociologues et les anthropologues se sont tous attachés à penser le pouvoir non dans sa structure, dans son essence même, mais dans ses manifestations, son usage, bref son épiphanie. A titre d’exemple, Machiavel[1] n’a pas jugé nécessaire de commencer par comprendre la structure du pouvoir politique, même s’il accorde une place centrale aux problèmes en politique. Sans expliquer ce qui rend fous les hommes qui exercent le pouvoir, il s’emploie à examiner comment acquérir le pouvoir et quelle stratégie mettre en œuvre pour le garder aussi longtemps que possible. En d’autres termes, il propose une pratique pour instaurer solidement un nouvel Etat. A cet effet, il étudie les qualités (virtù) du peuple et celles, conséquentes, du Prince. De même, Thomas Hobbes ne juge pas utile de commencer par analyser la nature du pouvoir, en général, et politique, en particulier. Il se contente de montrer comment l’égalité des forces physiques et/ou de l’habilité des individus à l’état de nature les rend malheureux et, en même temps, par calcul rationnel, les pousse à créer ce monstre artificiel qu’est l’Etat pour garantir la sécurité de chacun d’eux, sous l’empire du Léviathan.
    (Lire la suite in Sciences-Cerveau-Transversalité des Savoirs humains)

  • C’est qu’elle merde tous ca ?
    Qui a decider de Zida a la place de Nabere ?
    Nous allons tous sortir encore dans les rue.
    Zida est est adjoint de djedjere
    Peuple du Burkina Faso, ne vous laisser pas berne.
    Metter un gouvernement civil pour assurer l’interim.
    A bon entendeur salut

  • La constitution pour laquelle le peuple s’est battu, a donné son sang pour son application pure et simple ne peut et ne doit être suspendue par qui que ce soit. Mes frères pourquoi avez-vous marché, bravé les canons pointé sur vous ?

  • “La constitution du 2 juin 1991 est suspendue, »
    La constitution ne doit pas être suspendue car sa suspendre met en place un état d’exception.
    Le mieux serait que l’ex-président de l’assemble assure la transition, mais je comprends la décision de notre jeunesse dont le pouvoir est destiné.
    Je sais que Soungalo Ouattara a été un instrument de Blaise Compaore mais sous la direction du peuple suivra les conseils qu’un militaire.
    Mais, si le choix final du peuple est porté sur Mr. Zida, je ne peux que m’en tenir à cela.
    Ce pendent, je demande vivement que la constitution du 2 juin 1991 soit réinstaurer afin que la vie associative continue.
    Je pense que ceux qui ont décidé de sa suspension n’ont pas bien compris la porte.

  • "Le nouvel homme fort du Burkina"
    Please, nous ne voulons plus d’homme fort

  • Le Burkina Faso n’a pas besoin de ce coup d’Etat. Ceux qui attendre pour ramasser le pouvoir tombé à terre sont des poltrons et des profiteurs qui se cache derrière une certaine société civile vile pour perpétrer une confiscation de la victoire du peuple.
    Dommage pour notre pays. Au moment ou on pouvait prétendre à la liberté retrouvée, voilà un nouveau Blaise COMPAORE ;
    Où était monsieur ZIDA durant tout le règne de Blaise pour venir nous servir un coup d’Etat maintenant ? Le balai citoyen se fait le complice d’une forfaiture dangereuse pour notre pays. Dommage.

  • Je ne comprend rien dans tout cela. Qui est le nouveau président de la République ? Le président de la transition ? C’est le Général Nabéré Traoré ou le Lieutenant-Colonel Yacouba Zida ? Eclairez moi s’il vous plait.
    Lefaso.net laissez passer mon message. Depuis le 28 Oct vous me censurez. Je dis la vérité.

  • Pourquoi fermer les frontières maintenant ? Je vois plutôt un plan de M . Blaise très bien exécuté. Tout ces problèmes entre les militaires, ont étaient créé pour permettre à Blaise de rester au pouvoir. Les hommes forts son ceux qui on manifesté en particulier ceux qui ont perdu la vie. L.Y. Zida où Honoré n’ont rien fait. Je baisse mon chapeau aussi à l’opposition du Burkina à l’exception de MPP, parce qu’ils font parti des corrupteur . Nous voudrions amener à votre à attention du nouveau auto proclamé President qu’il le veulent ou pas même si c’est serait pas au Burkina Faso Blaise Compoare répondra à ces crimes. Il pourra pas lui protéger en dehors du Burkina. Car c’est ne sont pas seulement de Burkina be que Blaise à assassiné durant tout son parcours. Pour terminer qu’il commence à faire des arrêts , surtout tout les députés de CDP et tout les ministres car c’est les mêmes têtes depuis 27 ans . Merci

  • Le Chel d’Etat major general des armees n’est -il plus l’homme fort ?

  • Faisant partie de la couche intellectuelle du peuple, je voudrais tout simplement appeler les associations de la société civile, les partis d’opposition notamment la jeunesse toute entière à qui nous devons cette victoire sur le pouvoir personnel du président Blaise Compaoré (les civilités voudraient que l’on lui reconnaisse quand même ce titre), à tous donc j’appelle à l’extrême vigilance.

    A la jeunesse, à la société civile, aux partis politique de l’opposition ainsi que la frange progressiste de notre armée (celle-là même qui a refusé de tirer sur les vaillants manifestants partout dans le pays et à Ouagadougou, notamment ceux du Front Sud) ; il n’est pas question que l’on vous vole votre victoire.

    Je voudrais également au regard des déclarations de l’armée qui ont pour facteur commun de semer la confusion, demander instamment à la jeunesse, à la société civile et aux partis politiques de l’opposition de faire l’union sacrée pour s’opposer à la récupération de leur victoire et contraindre cette institution aux règles républicaines pour la conduite de la transition.

    D’ors et déjà il se précise avec raison du reste que nos généraux sont disqualifiés pour diriger la transition. La lutte continue. Adam’s

  • Libérez nos frontières. Le Burkina n’a pas besoin d’un coup d’Etat..Le choléra ne doit pas remplacer la peste.

  • Je pense qu’on a trouvé enfin l’homme qu’il faut, car la proximité de Naberé Traoré avec Blaise Compaoré ne rassurait pas le peuple quelque soit sa bonne volonté. A present on espère que la transition ira mieux pour le bonheur de tous les burkinabès.

  • - Pourquoi encore des militaires à la tête du pays ? N’est-ce pas vous les militaires qui avez toujours assassiné les gens dans ce pays (Sankara, Lingani, Henri Zongo, Norbert Zongo, etc...) ? Et surtout le RSP, une bande d’assassins !!

    Si vous voulez vous assumez, clarifiez tous ces assassinats et faites payer leurs auteurs et commanditaires. Mettez aux arrêts tous ces gens du CDP qui ont appelé à la violence, les ASSIMI, le député qui dit qu’ils ont des armes, Zongo de la FEDAP/BC, François COMPAORÉ, Alizet GANDO. Mettez aux arrêts Gilbert DIENDÉRÉ, Blaise COMPAORÉ et tous ceux qui ont tiré sur les gens à KOSSYAM le 30 octobre. Faites arrêter et juger tous ces parasites et c’est seulement en cela que nous allons reconnaitre votre sérieux. Autrement nous on s’en fout de la sécurité de Blaise et de Diendéré !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Que le dieu tout puissant nous garde qu’il veille sur mes frères du Faso amen il as la tête d’un
    dictateur un mubutu du Burkina il ne va jamais quitter le pouvoir attention peuple du Faso.bonne chance à vous à nous c’est un zida d’oÙ de Bloulssa oÙ de Yako ?

  • Homme fort où ? Nous n’avons pas besoin de lui. C’est un USURPATEUR ! Société civile et opposition politique ne DEALER pas notre REVOLUTION ! HEIIIIIIIIIII !!! CFOP, réagissez nom de DIEU ! Pourquoi lui faites vous confiance ?

  • Bonjour chers concitoyens.
    J’espère que vous voyez bien ce qui est entrain de se passer. Ceci peut être un coup d’état de Blaise contre son propre pouvoir. Soyons vigilants. J’aurais moi même du mal à reconnaitre mon propre papa s’il était dans un voiture fumée, au milieu d’autres voitures lancées à 100km/h, dont la course est ouverte et fermée par des blindés. Que notre nouvel homme fort nous prouve que le pouvoir n’a pas simplement changé de visage, mais qu’il a changé de mains. Les prochains actes nous diront si nous pouvons lui faire confiance ou s’il est un élément dans le jeu de notre fin stratège Blaise Compaoré.

  • Nous devons exiger aujourd’hui et obtenir :
    1 Que ZIDA décline ses biens dès aujourd’hui
    2 Que le régiment présidentiel soit dissout immédiatement
    3. Lever la suspension de la constitution
    4 Que la durée de la transition soit donnée (maximum de 12 mois) avec serment sur la constitution
    5. Que Zida et les membres de la transition ne soient pas candidats à l’élection présidentielle.

  • LE LIEUTENANT-COLONEL ZIDA A PRIS SA RESPONSABILITÉ ET C’EST NORMALE. LE PREMIER JOUR LES GÉNÉRAUX,LES COLONEL-MAJOR ÉTAIENT OU ? LAISSER LE JEUNE OFFICIER DYNAMIQUE CONDUIRE NOTRE PAYS POUR UNE VIE CONSTITUTIONNELLE NORMALE DANS UN AN MAXIMUM. COURGE COURAGE TU AS LE SOUTIEN DU PEUPLE MON COLONEL

  • Pardon SVP, épargnez nous ces termes "nouvel homme fort" !!!!! Car YIZ n’a aucunement évoqué un terme ou adopté une attitude qui puisse faire de lui un dictateur. N’en fabriquez donc pas encore un, SVP.
    C’est vrai qu’il faut vendre ces produits et services, mais le Burkina a surtout besoin que tout le monde s’y mette positivement pour faire avancer les choses.

  • Bravo mon Colonel ! la dignité humaine en vous est inérante , toutes la corporation militaire le dise avant cette audacieuse désision que vous aviez prise ! je vous connais beaucoup PIEUX Puisse Dieu vous éclairer pour un avenir radieux . NIcolas

  • L’homme fort n’est pas celui qui terrasse les gens mais plutôt celui pardonne et protège les faibles.

  • Pour quoi dites vous l’homme fort. Alors qu’on sait rien de lui. Pardonnez ne dites pas de lui l’homme fort. Car le prophète à dît le fort n’est pas celui qui terrasse les gens mais plutôt celui qui pardonne et protège les faibles. .

  • Nous n’avons plus besoin de ces militaires fantoches à la tête de nos états. Les civils doivent assurer la transition vu que c’est leur victoire ; nous connaissons tous le rôle joué par l’armée dans le pouvoir de Blaise Compaoré ; il n’est donc pas question qu’elle se mue brusquement en défenseur de pauvres ; non, le lieutenant Zida doit s’en aller au plus vite ; nous ne voulons plus d’analphabètes à la tête de notre pays. On connaît le niveau d’instruction générale des militaires ; il n’y a rien dans leur tête, sauf tuer leur peuple

  • De grâce.Vous les journalistes PARDON..Ne commencez pas monter ce jeunes sur des grands chevaux. Après pour lui demander de mettre pieds a terre ça devient compliquer. Le terme HOMME FORT n a aucun sens dans une démocratie.

  • Monsieur je journaliste, nous ne voulons plus d’homme fort ; le Peuple souverain seul est Fort et force doit rester aux institutions républicaines à remettre sur pied.
    Je profite lancer un appel à l’Armée à travers la réflexion ci-dessous.
    L’Armée au rendez-vous de l’Histoire du Burkina
    A mon Peuple et à notre Armée ! Nous avons tous ensemble assisté aux tiraillements entre deux officiers de notre Armée. La presse nationale et internationale le relate ; des questions sont posées par plusieurs voix au sein du Burkina. Il est revenu à l’opinion nationale et internationale qu’après des concertations internes le Lieutenant-colonel Isaac Yacouba ZIDA a fait l’unanimité au sein de l’Armée.
    Félicitation à l’Armée pour avoir réussi en interne à s’accorder sur l’homme de consensus. Mais l’Armée réunifiée doit se mettre au service du Peuple et la Nation en assurant la sécurité des personnes et des biens. Ainsi, elle réussira un rendez-vous avec le Peuple et l’Histoire entière : accompagnez le Peuple victorieux contre la férule humiliante du système Compaoré, en assurant la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire nationale.
    1. Pourquoi l’Armée a-t-elle connu des tiraillements internes ?
    Bien que civil, j’ai fait (en son temps) un mois de formation militaire avec un détachement du RPC (régiment para-commando) de Dédougou (paix à l’âme du colonel Fidèle ‘Gjébré’ alors commandant ce bataillon d’élite). Il y a de cela certes longtemps, mais je retiens une chose : dans l’Armée, l’ordre et la discipline fonctionnent sur la règle établie de la hiérarchie. Le respect au plus gradé ; chacun et tous respectent les couleurs du Pays au prix de leur vie si nécessaire. La défense de la nation et du territoire nationale est la mission capitale d’une Armée Républicaine, mais jamais, jamais la gestion du Pouvoir d’Etat.
    Le Burkina de l’après Compaoré est à la croisée des chemins du seul fait de celui qui a choisi par entêtement et boulimie du pouvoir de créer volontairement cette pagaille : Blaise Compaoré et son système. 27 ans durant, toutes les institutions républicaines ont été savamment vidées de leur contenu pour n’en laisser que des coquilles vides habillées sous des fallacieux artifices. Et l’Armée comme institution a aussi connu son tripatouillage (tout comme la Constitution) ; et le résultat est connu en interne et en externe = des frustrations, des tensions, des rivalités. Tant mieux si l’Armée qui s’est concertée sans la population civile a trouvé un homme de consensus interne en la personne du Lieutenant-colonel Isaac Yacouba ZIDA. Encore une fois félicitation pour ce consensus interne ; que l’Armée réunifiée sous son commandement choisisse de devenir républicaine en assurant la sécurité sur tout le territoire. Le Burkina et tant d’autres pays regardent cette Armée : saura-t-elle saisir ce rendez-vous de l’histoire pour entrer par la grande porte dans le concert des armées républicaines au service de leur pays ?
    2. Comment éviter ‘certaines’ tensions au sein de l’Armée ?
    Vous êtes mieux placé que quiconque pour y répondre. Cependant, juste quelques conseils pratiques de civile. La bonne gouvernance au sein d’une Armée (comme partout ailleurs) est un déterminant de stabilité ; oui, elle repose sur la vérité des accessions aux grades en fonction du mérite (et non des relations). Nos gradés portent-ils tous des grades mérités ? Tant mieux, si oui. Sinon, ne soyons pas étonné de certaines cacophonies dans la hiérarchie parfois inversée. Seule une Armée Républicaine a des chances de mieux maîtriser ses tiraillements internes (inévitables inter-corps). Et une Armée Républicaine se construit en restant exclusivement portée sur sa mission : la défense nationale ; et en fonctionnant suivant l’avancement au mérite.
    Sans chercher à activer des frustrations, il est connu que le RSP était bien équipé, si équipé qu’une confrontation aurait été encore plus meurtrière. Pourquoi, faut-il que la sécurité présidentielle soit plus équipée que le reste de l’Armée ? C’est une question choquante, mais posons la pour tirer des leçons pour réussir à asseoir une Armée Républicaine au service de la Nation (et pas d’une institution spécifique, fut-elle présidentielle). Pire, nous gardons-tous en mémoire que le ‘François Compaoré nationale’ avait un domicile privé gardé par le RSP bien que civil et pas président du Faso. Un domicile privé gardé par le régiment de sécurité présidentielle, voici une des pièces de ridicule que nous devons proscrire à l’avenir. La gendarmerie nationale (et d’autres corps) saura assurer la sécurité des personnes et personnalités si elle est équipée et commandée par les hommes/femmes qu’il faut à la place qu’il faut.
    A cette Armée qui se réunit, je lance un appel : ne manque pas ton rendez-vous avec l’histoire ; choisit pour cela de devenir républicaine. Et dans ces moments de résurrection de notre pays humilié par la férule Compaoré, met-toi aux côtés du Peuple pour sa défense sur tout le territoire. Par contre laisse aux civils d’assumer leur responsabilité face à la même histoire : celle de trouver l’homme ou la femme qu’il faut pour faciliter la transition vers l’élection d’un Homme ou Femme Humble au service des Intérêts du Peuple (et non de sa poche et de ses proches).
    Petite contribution de Bala Wenceslas SANOU (02/11/2014)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Autonomisation de la femme rurale africaine : Entre acquis et défis, le Burkina partage son expérience
Intronisation d’un Chef de terre (Tengsoba) à Manéga : Quand la mort côtoie la vie
UNIR/PS : Alca Brou Sansan Da installé coordonateur du Sud-ouest
L’homme d’affaires burkinabè, Inoussa Kanazoé, P-DG de Kanis International (CIMFASO et CIM METAL) a été interpellé par la gendarmerie ce mercredi pour des vérifications d’informations, apprend-on de source sécuritaire. Nous y reviendrons.
Travailleurs de la commune de Ouagadougou : Le syndicat menace d’aller en grève pour la relecture de la loi 027
Attaque contre un poste douanier à Markoye : L’ADF-RDA veut de meilleures conditions de travail pour les forces sécuritaires
Vol Air Burkina du 10 Juillet 2016 reliant Ouaga à Bamako : Des passagers disent avoir frôlé le pire
Inondations à l’hopital Yalgado : La solution par des travaux et un déguerpissement
Kundé 2016 : L’Or se joue entre Dicko Fils, Floby et Imilio Lechanceux
Notion des droits et des devoirs dans le mariage
Témoignage recueilli ce samedi matin d’un bléssé, évacué à Yalgado
Attributions de marchés et nominations tous azimuts : Le plan B de la transition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés