Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Le gouvernement dément la présence d’étrangers parmi les forces de l’ordre

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué • jeudi 30 octobre 2014 à 08h55min
Le gouvernement dément la présence d’étrangers parmi les forces de l’ordre

Le mardi 28 octobre 2014, à l’appel du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), des manifestations de protestation contre le projet de loi portant modification de la Constitution introduit par le Gouvernement à l’Assemblée nationale ont été organisées à travers le pays.

Le gouvernement prend acte des appels du CFOP à des comportements républicains à l’occasion de ses activités mais déplore les troubles qui ont entaché la fin de ses manifestations dans certaines localités.

Ces troubles qui sont le fait d’individus et de groupes isolés ont occasionné des dégradations de biens publics, obligeant les Forces de l’ordre à intervenir.

C’est ainsi que des adolescents, dont l’âge varie entre 10 et 15 ans ont été interpellés par les Forces de l’ordre et ont été relâchés en début de soirée du mardi 28 octobre 2014, conformément aux instructions de SEM le Président du Faso dont la conviction est que dans une société démocratique, seul le dialogue et le vote départagent les acteurs politiques.

Le Gouvernement félicite les forces de l’ordre, la Police et la Gendarmerie pour leur professionnalisme, leur courage et leur sens élevé du devoir.

Le gouvernement invite par ailleurs la classe politique et l’ensemble des populations à s’investir davantage dans la sensibilisation des jeunes afin qu’ils fassent preuve de sagesse et de culture citoyenne pour s’inscrire dans le sens de nos traditions de paix, de dialogue.

Le gouvernement dément toutes les allégations tendant à dire que des nationalités étrangères opèrent en ce moment parmi nos Forces de défense et de sécurité qui inscrivent leurs actions dans le strict cadre de la loi.

Le Gouvernement appelle les populations au calme, au respect de la différence d’opinion et à privilégier les voies de manifestation démocratiques et républicaines.

Alain Edouard TRAORE
Ministre de la Communication,
Porte-parole du Gouvernement

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés