Le gouvernement dément la présence d’étrangers parmi les forces de l’ordre

Communiqué • jeudi 30 octobre 2014 à 08h55min

Le mardi 28 octobre 2014, à l’appel du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), des manifestations de protestation contre le projet de loi portant modification de la Constitution introduit par le Gouvernement à l’Assemblée nationale ont été organisées à travers le pays.

Le gouvernement dément la présence d’étrangers parmi les forces de l’ordre

Le gouvernement prend acte des appels du CFOP à des comportements républicains à l’occasion de ses activités mais déplore les troubles qui ont entaché la fin de ses manifestations dans certaines localités.

Ces troubles qui sont le fait d’individus et de groupes isolés ont occasionné des dégradations de biens publics, obligeant les Forces de l’ordre à intervenir.

C’est ainsi que des adolescents, dont l’âge varie entre 10 et 15 ans ont été interpellés par les Forces de l’ordre et ont été relâchés en début de soirée du mardi 28 octobre 2014, conformément aux instructions de SEM le Président du Faso dont la conviction est que dans une société démocratique, seul le dialogue et le vote départagent les acteurs politiques.

Le Gouvernement félicite les forces de l’ordre, la Police et la Gendarmerie pour leur professionnalisme, leur courage et leur sens élevé du devoir.

Le gouvernement invite par ailleurs la classe politique et l’ensemble des populations à s’investir davantage dans la sensibilisation des jeunes afin qu’ils fassent preuve de sagesse et de culture citoyenne pour s’inscrire dans le sens de nos traditions de paix, de dialogue.

Le gouvernement dément toutes les allégations tendant à dire que des nationalités étrangères opèrent en ce moment parmi nos Forces de défense et de sécurité qui inscrivent leurs actions dans le strict cadre de la loi.

Le Gouvernement appelle les populations au calme, au respect de la différence d’opinion et à privilégier les voies de manifestation démocratiques et républicaines.

Alain Edouard TRAORE
Ministre de la Communication,
Porte-parole du Gouvernement

Messages

  • Ils me font tous pitié ces dinosaures qui nous ont trahis et qui continuent de le faire.Ils nous ont volé toutes nos richesses pour devenir des multimilliardaires. Ils nous ont menti et continuent de le faire. Ils nous prennent comme des idiots. Ils ont nous pris et tout le peuple en otage. Ils utilisent les produits prohibés par la convention de Genève pour gazer ceux qui les a voté. Ils feront tout même tuer le peuple pour s’agripper au pouvoir. C’est leur propre intérêt qui les intéresse. Réveillons nous vite pour qu’il ne soit pas trop tard.

    A bat les dirigeants qui bâillonnent le peuple !
    A bat les dirigeants qui paillent des camions à plus de centaine de million pour réprimander son peuple qui à faim avec l’eau chaude !
    A bat les dirigeants qui mentent à leur peuple !
    A bat les dirigeants sanguinaire !
    A bat l’injustice !

  • Ils me font tous pitié ces dinosaures qui nous ont trahis et qui continuent de le faire.Ils nous ont volé toutes nos richesses pour devenir des multimilliardaires. Ils nous ont menti et continuent de le faire. Ils nous prennent comme des idiots. Ils ont nous pris et tout le peuple en otage. Ils utilisent les produits prohibés par la convention de Genève pour gazer ceux qui les a voté. Ils feront tout même tuer le peuple pour s’agripper au pouvoir. C’est leur propre intérêt qui les intéresse. Réveillons nous vite pour qu’il ne soit pas trop tard.

    A bat les dirigeants qui bâillonnent le peuple !
    A bat les dirigeants qui paillent des camions à plus de centaine de million pour réprimander son peuple qui à faim avec l’eau chaude !
    A bat les dirigeants qui mentent à leur peuple !
    A bat les dirigeants sanguinaire !
    A bat l’injustice !

  • Le gouvernement lui-même est devenu étranger aux yeux des vrais burkinabè qui aiment leur pays.

  • Pourquoi ne pas envisager des élections tout de suite et maintenant ?????????

  • Tu sera responsable et traduit au CPI pour avoir incendié le pays tôt ou tard. On t’attend à Banfora

  • Tu portes la parole de qui ?Tchrrrrrrr

  • Ce Traoré là ! Nous osons espérer qu’il aura compris la leçon. Être un porte-parole ne veut pas dire mentir, mentir et mentir. Si après la destruction de sa maison à Banfora il n’a nul endroit pour poser ses fesses et dormir, il peut venir à l’Arrondissement de Bogodogo et plus pécisément à Balkoui. Il y trouvera leur ami Issa pour l’héberger. Et ce sera gratuit.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés