Grogne en milieu judiciaire : Les greffiers en grève de 120h

mardi 28 octobre 2014 à 01h54min

A l’appel du Syndicat national des agents de la Justice (SNAJ), les greffiers observent depuis le matin de ce lundi 27 octobre 2014 et ce, jusqu’au 31 octobre prochain, un mot d’ordre de grève pour, disent-ils, exiger l’adoption par le gouvernement, de deux décrets d’application relatifs à la loi portant statut du personnel du corps des greffiers.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Grogne en milieu judiciaire : Les greffiers en grève de 120h

En rappel, la loi N°054-2012/AN portant statut du personnel du corps des greffiers a été votée par l’Assemblée nationale le 18 décembre 2012. Après sa promulgation le 7 février 2013, trois décrets d’application devraient être pris pour permettre aux greffiers d’en jouir effectivement à travers l’amélioration du service public de la justice. Pour ce faire, le ministère de la Justice a commis en août 2013, un comité interministériel chargé de se pencher sur l’élaboration de ces décrets, en l’occurrence le décret portant régime indemnitaire, le décret portant classement indiciaire et le décret portant conditions générales d’application de ladite loi. A ce jour, seul ce dernier texte a été adopté, en dépit de sit-in et grèves multipliées depuis le début de l’année 2014.
Et après deux demandes d’audience – l’une à l’endroit du ministre des finances et l’autre à l’endroit du ministre de la justice – restées sans suite, ils ont entrepris d’user à nouveau de la voie syndicale. Ils sont ainsi en grève de 120h. Il s’agit, précise Me Adama Nikiéma, SG du Syndicat national des agents de la justice (SNAJ), d’un « arrêt total de travail dans toutes les juridictions sur toute l’étendue du territoire national pour exiger du gouvernement, l’adoption de deux décrets d’application que sont le décret portant régime indemnitaire et celui portant classement indiciaire ». Et l’incidence directe de ce débrayage, c’est que jusqu’au 31 octobre, tous les actes qui doivent être délivrés par les différents greffes, ne seront pas établis ; notamment les expéditions, les casiers judiciaires, les certificats de nationalité, tous les actes relatifs au registre du commerce. De même, les audiences ne seront pas tenues car les juges ne seront pas assistés.

Ont-ils été inspirés par le mot d’ordre de désobéissance civile brandi par l’opposition politique ? Non, pas du tout ; répond M. Nikiéma avec la précision que le SNAJ a déposé depuis le 13 août dernier un préavis de grève, auquel préavis le Secrétariat général du gouvernement a donné une suite favorable. Mais, compte tenu de cette fortuite coïncidence avec le contexte politique du moment, le piquet de grève sera levé demain 28 octobre 2014 pour, confie Me Delwendé Tapsoba, SG du Syndicat des greffiers du Burkina, ne pas donner l’occasion de porter à confusion la lutte syndicale et la marche-meeting de l’opposition politique. Toutefois, précise-t-il, le piquet reprendra le mercredi 29 octobre pour le reste de la durée de la grève. Et si une offre de dialogue venait être proposée, le syndicat n’hésitera pas à la saisir. C’est du moins, ce qu’a laissé entendre Me Adama Nikiéma.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 octobre 2014 à 09:04, par le prince
    En réponse à : Grogne en milieu judiciaire : Les greffiers en grève de 120h

    je ne comprend pas quelque chose.pourquoi le gouvernement ne veut pas regler ce problème une fois pour toute. pourquoi c’est nous les citoyens qui devons en soiffrir ? que le gouvernement regle ce problème une bonne fois. a vrai dire Blaise ne veut pas de justice au burkina. « je ne comprend pas quelque chose.pourquoi le gouvernement ne veut pas regler ce problème une fois pour toute. pourquoi c’est nous les citoyens qui devons en soiffrir ? que le gouvernement regle ce problème une bonne fois. a vrai dire Blaise ne veut pas de justice au burkina. »je ne comprend pas quelque chose.pourquoi le gouvernement ne veut pas regler ce problème une fois pour toute. pourquoi c’est nous les citoyens qui devons en soiffrir ? que le gouvernement regle ce problème une bonne fois. a vrai dire Blaise ne veut pas de justice au burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2014 à 10:11
    En réponse à : Grogne en milieu judiciaire : Les greffiers en grève de 120h

    ils n’ont qu’a grever pour 1000 hrs. C’est pas dans cet environement qu’il faut faire des choses comme ca a moins que ce ne soit politique. Quels irresponsables.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés