Marche-meeting du 28 octobre2014 : Les consignes sécuritaires du CFOP

Communiqué • lundi 27 octobre 2014 à 15h05min

Concitoyennes, Concitoyens, digne Peuple du Burkina Faso,

Au nom de toute l’Opposition Politique burkinabè fidèle à vous, je salue la détermination avec laquelle vous-vous battez depuis plus d’un an, contre l’instauration d’une monarchie au Burkina Faso. e combat du peuple burkinabè est légitime et juste. C’est un combat d’une Nation contre un clan aux affaires depuis 27 ans et qui en réclame 15 de plus, un combat d’une Nation contre les fossoyeurs de notre démocratie.

Marche-meeting du 28 octobre2014 : Les consignes sécuritaires du CFOP

Notre lutte a porté ses fruits de par le passé. Il a contraint le régime de la 4ème République à reculer sur son projet d’installation du sénat. Mais, malgré les multiples avertissements, CDP et Compagnie ont franchi la ligne rouge. Ils méprisent ainsi le peuple, eux-d’ ailleurs qui disaient avec arrogance : « On modifie l’article 37 et après ? »

C’est pourquoi l’opposition a appelé à une journée nationale de protestation le mardi 28 Octobre 2014 sur toute l’étendue du territoire national. Cette journée verra le lancement d’une vaste campagne de désobéissance civile durant laquelle il est demandé au peuple de s’assumer entièrement pour exiger le retrait du projet de loi et pour éviter le coup d’état constitutionnel.

A Ouagadougou, la population va exprimer son indignation à travers une marche-meeting qui aura lieu le mardi 28 Octobre 2014 à 8h 00, à la Place de la Nation. Ce jour-là, le Peuple exigera le retrait immédiat et sans condition du projet de loi portant modification de l’article 37.

Le Rassemblement aura lieu à 08h 00 à la Place de la Nation et l’littéraire sera :
Place de la Nation- Avenue du Médiateur – Avenue Gamal Abdel Nasser- Avenue Monseigneur Thevenoud Joanny- Avenue de la Cathédrale - Avenue Dr. Kwamé N’Krumah – Rond-Point des Nations Unies - Avenue de la Nation et Place de la Nation.

Pour garantir le succès de notre manifestation et assurer la plus grande sécurité des participants, nous devons nous conformer aux consignes du comité d’organisation.

De ce fait, je vous invite à respecter scrupuleusement les mesures non exhaustives ci-après :
-  Le rassemblement à la Place de la Nation aura lieu à 8 heures. La ponctualité est de rigueur, afin que la marche puisse démarrer à l’heure ;
-  Tous les manifestants doivent se rendre au point initial de rassemblement, qui est la Place de la Nation. Ils doivent éviter tout rassemblement parallèle, à quelque lieu que ce soit, avant, pendant et après la marche ;
-  Les manifestants doivent prêter une attention particulière aux consignes qui seront données avant le début de la marche ;
-  Il est fortement demandé aux organisations participantes de prendre contact avec le service de communication du CFOP (M. Konkobo) pour l’harmonisation des slogans, banderoles, et autre messages.
-  La marche se déroulera en suivant un agencement et un ordre qui seront annoncés par le comité d’organisation avant le début de la marche ;
-  Nul n’est autorisé à commencer la marche avant le signal officiel qui sera donné par le Chef de File de l’Opposition ;
-  Il est impératif de se conformer strictement à l’itinéraire officiel retenu par le comité d’organisation et de le parcourir uniquement dans le cadre du cortège officiel ;
-  Tout manifestant qui ne se conformerait pas à l’itinéraire, à l’agencement et à l’ordre établis par le comité d’organisation, ou qui ne respecterait pas les consignes de sécurité sera immédiatement expulsé du cortège ;
-  Il est strictement interdit d’être en possession de quelque arme ou projectile que ce soit : arme à feu, couteaux, flèches, lances, cailloux, pointes, bois, etc. ;
-  Il est strictement interdit aux manifestants de provoquer les forces de l’ordre, de les agresser physiquement, de les injurier, de jeter vers eux des projectiles, ou de bousculer les barrières de sécurité ;
- Les manifestants peuvent fraterniser avec les forces de l’ordre, car ils sont issus de ce même peuple qui revendique dans la rue ;
-  Il est demandé aux manifestants de ne pas répondre aux injures et autres provocations que des adversaires de la marche pourraient proférer en direction du cortège ;
-  Il est strictement interdit aux manifestants de se bagarrer ou de proférer des injures au sein du cortège ;
-  Il est strictement interdit de détruire les feux rouges, de dégrader les bâtiments, de casser les boutiques des commerçants, ou de piller les étals des marchands ;
-  Toute personne qui se livrerait à des provocations, à des casses, ou qui tenterait de semer le désordre, sera maitrisée par le service de sécurité à ses dépens ;
-  Il est fortement recommandé aux manifestants de se munir d’un sachet d’eau pour se désaltérer, et d’un mouchoir pour éponger la sueur ;
-  Une fois la manifestation terminée, les manifestants sont invités à regagner leurs domiciles dans le calme, à éviter strictement tout attroupement et à ne pas répondre aux éventuelles provocations.
-  Dans tous les cas et dans toutes les situations, avant, pendant et après la manifestation, les manifestants sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions du Service d’ordre du comité d’organisation.

Compatriotes, Peuple du Burkina Faso,

Il est impératif, pour le succès de notre combat, que ces consignes soient strictement respectées.

La direction politique de l’Opposition lance un appel spécial à la jeunesse burkinabè, pour qu’elle fasse preuve de grande discipline et de forte retenue avant, pendant et après la marche. Nous avons démontré depuis les 17 mois que dure la crise, que nous sommes attachés aux valeurs de la République et de la cohésion sociale. Poursuivons sur cette voie.

J’accorde une importance particulière au respect strict des dispositions sus-énoncées.

Ouagadougou, le 26 Octobre 2014

Le Chef de File de l’Opposition
Zéphirin DIABRE

Messages

  • La tragédie des peuples révèlent les grands hommes et ces tragédies c’est des médiocres,comme Blaise Compaoré et sa bande, qui les provoquent. Chers compatriotes l’heure est venue d’écrire l’histoire de notre pays en lettre d’or. Que voulons nous laissez à la postérité ? Nul n’écrira notre histoire à notre place. L’histoire retiendra qu’un clan à voulu brimer tout un peuple et que ce peuple ne s’est pas laissé faire.
    Nous serions les plus à plaindre dans ce monde si « Blaise et sa bande de coupeurs de route » arrivaient à nous imposer leur diktat.
    Cher compatriote je vous demande à tous de chanter intérieurement notre hymne national, d’analyser chaque mot, d’écouter avec son coeur chaque mot, de s’imprégner chaque couplet et vous aurez la force de dire non à la forfaiture, non à la traîtrise, non à la fourberie, non à l’oppression du peuple par un clan, non à duperie, non à la violation de notre très chère loi fondamentale.
    Le Faso sera ce que nous voudrions qu’il soit. Dieu vous bénisse

  • Ce n’est pas trop to hein,mais point d’effet sur sur la population. quand jatnd du cfop marche,sa me fait maré.depuis un bout de temps vous marcher ,mais y’a pas de changement,ce serait mieux pour vous de ne pas gaspiller le peu d’energie qui est en vous. Franchement reposer vous maintenant,apparement vous navez pas honte. Bref,Oui au referendum et vive Blaise Compaoré.

  • SOUTIEN !!!!
    Au pouvoir et ses sbires nous disons ceci.....UNE SEULE GOUTTE DE SANG....UNE SEULE...et vous serez poursuivis même dans un trou de fourmi.
    A bon entendeur !!!

  • Courage mes chers compriotes !!! Tous les burkinabès de extérieurs qui n’ont pas été nommés par le capitaine blaise compaoré vous soutiennent vivement.
    Milles courages !!!!!!

  • Bien entendu Zeph. Nous répondrons massivement et avec détermination à l’invitation. Cette loi ne passera pas. A bas le pouvoir à vie !

  • on est fatigué de ces consignes couper-coller à chaque marche. si Blaise comprenais ces marches pacifiques organisées depuis longtemps par l’opposition, ce projet de loi ne sera pas a l’assemblée. si vous ne voulez pas assumer, laissez nous les jeunes nous allons prendre nos responsabilités. a quoi servira pour nous de sortir a tout moment marcher comme des fous et repartir tranquillement à la maison. vous pensez que cela peut effrayer Blaise ? ces types de marches ne peuvent effrayer personne même pas le dernier militant du CDP. messieurs du CFOP, si vous avez peur, restez chez vous et laissez nous le combat, nous on n’a plus rien à perdre puisque il y a longtemps que nous avions cesser de rêver sous ce régime de merde ! nous allons nous assumer quelque soit l’issue de cette lutte. nous allons troubler le sommeil de ces ignares même au prix de notre vie quitte à ce que les rescapés reconstruisent après ce pays. notre devise est désormais "souvent construire et parfois détruire pour voir l’horizon avec sérénité" la patrie ou la mort, nous vaincrons !!!!!!!!!!!!!

  • Nous Burkinabès de France sommes tous derrière vous et bon courage. Nous gagnerons ce combat car il est juste.

  • On vous a dis ici que meme si un million de burkinabè sortait marcher, ce n’est pas ça le peuple. Il faut a mon avis aller à un stade superieur. sans ça, on ne gagnera pas le rapport de force. IIs sont convaincus que les marches ne peuvent rien changer. Pour ce qui me concerne, je ne vois pas entrain de marcher "pacifiquement encore". Le meme Hermann nous avais montrer au temps du collectif, "LE DEBREYAGE ACTIF". Le fer ne pas scier le fer. Il faut une alliage plus robuste et vigoureuse.

  • Bonjour,

    Je suggère que pour les prochaines marches, il ait plus de plublicité : on pourrait informer une plus grande partie de la population en utilisant des hauts parleurs pour sillonner les quartiers. Faites cela et je crois que toutes les couches sociales sortiront.
    Soutien ; la victoire sera à nous le peuple...

  • Nous on marche dans notre quartier.

  • Courage.. Assimi devrait s’en inspirer de ce type de message.....

  • Le peuple sortira vainqueur de cette lutte !!! et nul ne peut arrêter la marche de l’histoire !

  • Sur ordre du gouvernement les réseaux téléphoniques(Telmob,Airtel et Telecel)doivent perturber les communications(appels et SMS) pour empêcher l’organisation du meeting de l’opposition.

  • Chere Zeph, quand allons nous passer a la vitesse superieure ? Jai sauf moi

  • pour une fois un bissa est intelligent comme Diabré. Bon courage. Dieu te guide. Viens faire allégeance à tes patrons.

  • Zephirin,si tu savais à quel point je suis remonté.Pas contre toi spécialement car tu es dans ton rôle.En tant que responsable,tu ne peu pas demander qu’il ait débordement.Mais pendant que nous,les partisans du non nous faisons tout,en respectant les lois en vigueurs,le parti d’en face qui en est pourtant garant les foule,les façonnent,les modélise à sa guise.

    Honnêtement,je suis prêt pour l’affrontement final.Utilisons les même méthodes que le camp d’en face sinon on arrivera à rien.

    S’ils ne veulent pas qu’on vivent ensemble,partageons le pays en autant de morceaux qu’il y’ a de citoyens,comme ça les Assimi, Yoda, Achile ,Gilbert et autres vont rassembler leurs parts et choisir comme chef leur messi.
    Peuple burkinabé ne ratons pas le rendez vous avec notre destin.Faisons en sorte de pouvoir regarder nos enfants demains.

  • Merci Diabre. message patriotique adressé aux patriotes. vivement q ces consigne soit respecté. en avant marche.

  • SOUTIEN !!!!
    Au pouvoir et à ses sbires nous disons ceci.....UNE SEULE GOUTTE DE SANG....UNE SEULE...et vous serez poursuivis même jusque dans un trou de fourmi.
    A bon entendeur !!!

  • NOUS allons saboter cette marche au prix de notre vie !
    contez sur nous !!!

  • Merci pour ce message de paix et de discipline !!

  • Ma voisine Awa m’a dit aujourd’hui qu’avec Blaise elle a connu mesures sociales sont maris statu particulier et j’en passe donc en 2015 et même au référendum c’est Oui a Blaise. C’est déjà suffisant elle sait ce qu’elle veut et comme elle fait parti du peuple alors le peuple veut que Blaise reste Vive le peuple !

  • Une très bne initiative d’organisé une marche ns somme de coeur avc vous. Je profite de cette occation pour lancé un apel a tous ceux qui excite de sortir sorté tous rien ne se passera

  • Message de paix, message de ceux qui veulent la paix et le développement au BURKINA. LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

  • Cela n’est plus n’est plus un secret de polichinelle avec l’épidémie d’Ebola qui sévit en Afrique de l’ouest et le réfute des grande compagnie aviation publique qui de desservir l’Afrique de l’Ouest, le virus Ebola est devenu plus que la super star des maladie en Afrique de l’ouest surpassant de très loin le SIDA. A l’ordre du jour les repas collectif, les lessives collectifs et les embrassades ont été proscrit. Par mesure de sécurité les jeux collectif, promenades et tout ce qui est attroupement ont été déconseille à toute la population. Que vous soyez dans une zone a risque ou non, Mes très cher amis pour notre sécurité minimisions le contacte humain Rester chez vous !

  • Cela n’est plus n’est plus un secret de polichinelle avec l’épidémie d’Ebola qui sévit en Afrique de l’ouest et le réfute des grande compagnie aviation publique qui de desservir l’Afrique de l’Ouest, le virus Ebola est devenu plus que la super star des maladie en Afrique de l’ouest surpassant de très loin le SIDA. A l’ordre du jour les repas collectif, les lessives collectifs et les embrassades ont été proscrit. Par mesure de sécurité les jeux collectif, promenades et tout ce qui est attroupement ont été déconseille à toute la population. Que vous soyez dans une zone a risque ou non, Mes très cher amis pour notre sécurité minimisions le contacte humain Rester chez vous !

  • Blaise Compaoré n’a plus peur des manifestations pacifiques. Il faut que l’opposition mette la barre plus haut sinon c’est une marche meeting de plus.

  • Félicitation au chef de file de l’opposition.vous êtes un opposant républicain et j’ai de la considération pour vous.Faites cependant très attention à ces revanchards du MPP qui sont dans vos rangs.ils veulent brûler notre pays

  • Félicitaion au chef de file de l’oppostion et à tous les compatriotes épris de paix, de justice, et d’alternance pacifique pour notre beau pays.

    Les fossoyeurs de la démocratie n’ont toujours pas compris que le peuple en a marre. Nous av ons marre de la démocratie aux allures monarchiques.

    Blaise, mon président que j’aime bien, doit comprendre que le peuple l’aime mais ne veut plus de lui.TROP C EST TROP.

  • Pas besoin de payer des gens pour sortir marcher et revenir dire que le peuple burkinabé est contre le référendum. Hier j’ai été temoin de l’attitude de l’opposition qui obligeait les filles des cités à monter dans les cars pour leur soit disant marche meeting. Elle se voile la face parce qu’elle n’a aucun droit de forcer les gens à faire ce qu’ils ne veulent pas besoin. VIVE LE REFERENDUM ET VIVE LE BURKINA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés