Côte d’ivoire : les opérateurs économiques burkinabè disent oui à Blaise Compaoré

dimanche 26 octobre 2014 à 17h04min

Depuis que la loi relative au vote des burkinabè de l’extérieur est devenue une réalité, tous les partis politiques significatifs du pays des hommes intègres ont une représentation à l’étranger précisément en Côte d’ivoire où il y a le plus de ressortissants burkinabé. Chacun, en ce qui le concerne, ne perd aucune occasion qui profite à sa famille politique surtout en ces moments où l’actualité au Faso est d’une importance capitale

Côte d’ivoire : les opérateurs économiques burkinabè disent oui à Blaise Compaoré

Le CDP, section de Côte d’ivoire, parti majoritaire ne chôme pas du tout. En effet, les puissants opérateurs burkinabè en Côte d’ivoire viennent de se mettre à la tache. Selon eux, ils ont un devoir de reconnaissance vis à vis du président du Faso eu égard à la paix revenue en Côte d’ivoire grâce à lui ; ce qui est un climat capital pour leurs affaires.

Les premiers opérateurs économiques à sonner la trompette de la mobilisation en faveur du CDP sont les membres de l’association des opérateurs économiques de la région San Pedro au sud-ouest de la cote d’ivoire. Cette association dirigée par monsieur Dabilgou Dramane a offert aux militants du parti majoritaire de ladite région 6000 cartes d’identité biométrique et 6000 autres cartes de militants CDP. L’objectif est de permettre aux classes défavorisée de ne pas rester en marge de la victoire prochaine du président Blaise Compaoré.

Le weekend dernier, les femmes burkinabè de San Pedro, au nombre de 4000, bénéficiaires de cette action, pour marquer leur reconnaissance aux opérateurs économiques de leur région à travers leur président Dabilgou Dramane, ont organisé une journée de reconnaissance. Une journée à laquelle la direction du CDP en Côte d’ivoire a été invitée. Hada Dramane Sawadogo, secrétaire général de la cette section ivoirienne du parti majoritaire, en mission, s’est fait représenté par ouédraogo Issa, son conseiller spécial, monsieur Kindo Issaka et Bassinga Maurice secrétaire général adjoint t chef de délégation. Ils ont été accueilli par Bagiel Emmanuel, secrétaire de section CDP de San Pedro et par une immense foule sur la place Alassane Ouattara.

Après les civilités dues à leur rang, une libation va ouvrir la porte aux allocutions. Monsieur Nomé Issa, président de la jeunesse et Sankara Azata, responsable des femmes de San Pedro, ont d’une seule voix affirmé qu’à San Pedro, la victoire du CDP est déjà une réalité. Quant à Dabilgou Dramane, il a conclu que les opérateurs économiques de San Pedro sont un instrument au service de la victoire de Blaise Compaoré.

Le représentant de Hada Dramane Sawadogo, en la personne de Bassinga Maurice son adjoint, prenant la parole, a donné avant tout propos le salut militant se son patron à l’assemblée. Le numéro 2 du CDP-CI a tenu à dire à la foule acquise à sa cause que toute opposition à la révision de la constitution est rébellion car la loi est du côté du CDP. Selon lui, il faut appliquer les articles 49,161 et 165 pour libérer le peuple par un référendum réparateur. Pour lui, l’opposition cache sa position minoritaire en refusant d’affronter le peuple souverain.

Aux militants de San Pedro, Monsieur Bassinga a donné mission d’aller partout dans la région pour ne donner aucune chance à l’opposition le jour de l’élection présidentielle. Pour réussir, il leur a recommandé l’unité et la discipline, vertus chères au CDP. Quant aux opérateurs économiques qui les ont rassemblés, il leur dira d’aller au large avec Blaise Compaoré et le Burkina Faso sera émergent a-t-il conclu.

Une correspondance particulière de Dominique GNISSI
Côte d’Ivoire

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés