Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

samedi 25 octobre 2014 à 10h41min

La convocation d’un référendum constitutionnel pour permettre au président du Burkina Faso Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans, d’être candidat au scrutin de novembre 2015 est une démarche "d’une légalité sans faille", a affirmé vendredi le porte-parole du gouvernement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le référendum pro-Compaoré

Le projet de loi portant sur un référendum visant à modifier l’article 37 de la Constitution burkinabè, qui limite à deux les mandats présidentiels et interdit au chef de l’Etat de participer à la prochaine présidentielle, sera examiné le 30 octobre par l’Assemblée nationale.

Ce projet, très controversé, rend le président du Burkina Faso "rééligible deux fois", contre une actuellement. Il interdit aussi toute révision ultérieure de la Constitution relative à "la durée et/ou (au) nombre de renouvellements du mandat", d’après une copie du texte.

Blaise Compaoré, arrivé au pouvoir à la suite d’un coup d’Etat en 1987, a déjà effectué deux septennats (1992-2005). Il terminera fin 2015 son deuxième quinquennat (2005-2015).

"On aurait voulu d’autres solutions, un consensus plus large", mais "si on ne peut pas faire l’économie d’un référendum, on y va", a déclaré Alain Edouard Traoré, également ministre de la Communication, pour qui la consultation populaire est une mesure de "dernier recours".

Opposition et majorité s’opposent depuis plus d’un an au sujet d’une révision constitutionnelle. Toutes les tentatives de dialogue ont avorté.

"La démarche du gouvernement est d’une légalité sans faille", a affirmé M. Traoré, qui a qualifié de "pas propre" la notion de "pouvoir à vie" qu’invoquent opposition et société civile pour s’opposer à la révision constitutionnelle.

"Le président Compaoré est une alternative sûre pour notre peuple. Vouloir qu’il puisse se représenter en 2015 pour briguer un autre mandat et pouvoir à vie, ce sont deux choses totalement différentes", a-t-il commenté.

L’opposition et la société civile craignent que la modification de la Constitution ne garantisse non pas un mais trois mandats supplémentaires à M. Compaoré.

En 2005, le Conseil constitutionnel avait autorisé sa candidature pour un premier quinquennat, alors qu’il achevait son deuxième septennat, au motif que la révision de la loi fondamentale modifiant la durée du mandat n’avait pas d’aspect rétroactif.

"27 ans de pouvoir ou d’autres arguments, peu importe, allons au vote !", a lancé Alain Edouard Traoré, pour qui "on ne peut pas être démocrate et refuser un référendum".

(AFP)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 octobre 2014 à 10:53, par salif dialo
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    vive le referendum oui au referendum , oui à la révision de l’article 37

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 10:53
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Il y a des signes qui ne trompent pas. C’est la fin de la Compaorose que vous le voulez ou pas. C’est dans l’air des temps. Autrement, vous passerez sur nos corps pour parvenir à vos fins. Mais Dieu est avec nous car Blaise a fait trop de torts à notre peuple et il est temps qu’il paie maintenant. Tout se paie ici bas

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 10:55
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Continue à parler au hasard, quand le Peuple va chasser Blaise du pouvoir, tu viendras, toi aussi, t’expliquer sur ton rôle en tant que communicateur de la voix de son maître. On a vraiment mal de voir cette catégorie d’intellectuels qui font la honte de l’Afrique et du Burkina Faso. Comme vous ne regardez pas l’histoire, ne vous inquiétez pas, le Peuple va vous le rappeler comme Tandja au Niger et en Cote d’Ivoire avec Gabgo. Vous serez tous jugés soit au Burkina soit au TPI car c’est un crime contre la démocratie et donc un crime contre l’humanité que vous voulez faire. Vous ne respectez aucun texte ni celui que vous avez ratifié comme la Charte Africaine. De toute façon, la loi n’est pas rétroactive à moins que vous allez passer outre de l’avis du conseil constitutionnel. Oh bien sûr, vous avez les feuilles pour tout acheter... sauf la conscience du Peuple qui s’oppose à cette forfaiture. Et, il se demande encore, pourquoi il n’y a pas consensus. Décidément, il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir pour comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 10:59, par SERGE TOURE
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    La loi c’est la loi , nous voulons l’application de loi , alors le referendum

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:01
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    On n’a pas besoin de te lire ou de t’écouter, qu’Est-ce que tu pouvais dire de contraire, on sait que vous êtes tous (ministres) des marionnettes de Blaise, qui de vous peut dire quoi de contraire et avoir suffisamment de couilles pour rendre sa démission, on n’oubliera pas les membres de ce gouvernement pour la suite de la gestion de ce pays soyez-en sûr, et pour le référendum vous pouvez continuez de rêver, même s’il était adopté par ces députés il ne passera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:01, par le simple
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    de grace le blaiso

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:02, par Erico de waga
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Pouquoi chercher d’autres solutions lorsqu’on sait que le verouillage de l’article 37 de la constitution profite à tout le monde, et permet à tout le monde d’atteindre l’objectif de sa lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:02, par Donmozoun
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Pourquoi voulez-vous toujours vous entêter pour défendre l’indéfendable ? A croire que vous pensez que vous en tant que citoyen, vous n’êtes pas capable de diriger ce pays. Je ne savais pas que vous doutiez de vous mêmes, de vos compétences et de vos capacités jusqu’à ce point. Blaise n’est n’est pas le plus intelligent, le plus stratège, le plus compétent, le plus plus du Burkina. Des personnes comme vous Mr Traoré, pouvez aussi diriger ce pays. Si après 27 ans, Blaise pense qu’il n’a pas encore donné le meilleur de lui même, c’est qu’il y a problème et il doit savoir qu’il a échoué. Si votre génération a été sacrifié, c’est votre problème. Nous notre génération, nous disons que nous pouvons aussi diriger ce pays et pour cela, nous disons non à cette révision de la constitution.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:05, par achile
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    OUI au referendum
    OUI a la modification de l’article 37
    oui a la démocratie
    Vive la souveraineté du peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:06, par la mer dans verre
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    bel analyse de la part de ce Mr,mais je pense bien que ces gars de l’opposition devraient essayer de faire preuve de sagesse en acceptant le référendum pour le respect de la constitution de notre pays !!!!!!!!
    rien a dire si ce n’est que le référendum dans le pays..

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:06, par kaboré ludovic de tanghin
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    effectivement la démarche du président de la république en vu de la modification de l’article 37 est d’une légalité sans faille .nul ne peut contester cela .ceux qui sont dans la rue ne cherchent qu’à créer des troublent sans fondement dans ce pays .halte à la violence !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:09, par avion dans sac
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    rien a dire sur ce que notre compatriote vient de laisser et chacun de ce pays le sait bien que cela est la vérité pure et nous devons le soutenir dans sa vision car cela va a l’endroit du bon développement du pays...le référendum qui pourra diviser les idées de chacun de nous sur cette question qui ne fait que persister dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:09, par sanou salif
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    vive le referendum la stabilité = Blaise Compaoré

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:12, par BF2015
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Je voue une grande admiration pour ce ministre qui n’ a pas sa langue dans la poche !il faut toujours appeler le chat par son nom,et avoir le courage de dire ce qu’il y’a !Blaise est une alternative sure et paisible pour les Burkinabés !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:14, par jeune conscient
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    le référendum il faut que ces gars de l’opposition sachent bien que nous somme partant pour que cela soit le meilleur pour chacun dans ce pays..l’alternative bien pour ce pays est bel et bien le président compaore et je pense que cela doit être entendu par ces gars qui n’ont pas de bon projet de développement pour le peuple burkinabés....

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:20, par yeo fidel
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    La démocratique , c’est le peuple qui est le centre de l’univers alors que puisse le peuple décider

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:21, par kaboré ludovic de tanghin
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    effectivement la démarche du président de la république en vu de la modification de l’article 37 est d’une légalité sans faille .nul ne peut contester cela .ceux qui sont dans la rue ne cherchent qu’à créer des troublent sans fondement dans ce pays .halte à la violence !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:21, par YAHMAN
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Vive le référendum ! Vive l’exercice du pouvoir par le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:22, par DIALLO SITA
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    IL faut des gens forts pour parler ainsi,je pense qu’il est temps que l’on dise a la population de jouer la balle a terre afin de semer le trouble !je vous dis en vérité que placer notre confiance sur cette opposition ce serait placer sa confiance dans la main du diable !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:23
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    On vous comprend monsieur, vous n’êtes qu’un griot, c’est normal. A votre place je n’aurai pas intérêt à dire autre chose. De toute façon l’avenir très proche vous montrera que vous êtes dans le mauvais camp.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:24, par xman
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Voila qui est bien dit !En effet la légalité du référendum n’est palus à discuter.Même les constitutionnalistes les plus avisés sont d’accord qu’il est légal.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:25, par georgette tabsoba
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    BIEN parlé,pas de panique car le peuple est pour le referendum !en effet nous sommes dans un univers démocratique dans le quel il y’a la liberté d’opinion et d’expression,alors chacun est libre de marcher et de manifester,ceux qui sont contre sortent,et ceux qui sont pour reste chez soit !faites la différence et dîtes moi qui a le plus de d
    gens !
    oui au referendum
    vive la modification de l’article 37 !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:29, par Henri Konan Bédier
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Vive le peuple vive le référendum ! La consultation populaire seul peut mettre un terme de façon pacifique a cela

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:30, par EN AVANT POUR LA paix
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    SI vous voulez mangez vous,ce qui est claire est que l’article 37 sera bel et bien modifié !
    oui a la modification de l’article 37 !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:31, par Pascal
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Blaiso toujours !!! Blaiso toujours , tu es la volonté du peuple , révise cette constitution on est avec toi

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:36, par Le visionnaire
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    M. TRAORE, ne vous en faites pas car le temps de votre zèle tire également à sa fin. Blaise a eut toutes les occasions nécessaires pour sortir par la grande porte et marquer son nom parmi les grands de l’histoire africaine. Mais hélas, si votre mentor veut jeter aux oubliettes tous les efforts et sacrifices consentis par les tenants de la tradition, les responsables coutumiers et religieux de toutes confessions, réunis dans le collège des sages l’ayant aidé à apaiser la situation dans le passé et s’entêter à présent, c’est qu’il fonce droit au mur, tout comme lui-même l’avait prédit à ses anciens homologues du Niger et de la Côte d’Ivoire. C’est en fait sa propre prédiction qui se retournera sur lui-même. Et l’écriture s’accomplira : QUI TRIOMPHE PAR L’ÉPÉE PÉRIRA PAR L’ ÉPÉE. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:37, par abdoul zampta
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    ceux qui ne savent pas ne parle pas de cela !!!le référendum est arme pour le peuple et chacun de nous doit le savoir car nous et aussi doit accepter le référendum pour le maintient de la paix au Faso et sur tous l’étendu du territoire africain,

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:40, par kaboré ludovic de tanghin
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Contre la modification de l’article 37 , ils n’y peuvent rien ! qu’ils arrêtent de brûler et se concentrer sur les campagnes électorales avenir .Ce sera mieux pour tout le monde .La bataille des idées garantira le succès au plus méritant .halte à la violence !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:42
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    La désobéissance civile est d’une légalité sans faille ! Blaise est un dieu et autres arguments peu importe, allons à la désobéissance civile ! Si c’est ce qui est autorisé par la constitution qu’il faut faire forcement alors à nous allez ! A chacun son autorisation ! A vous l’autorisation de modification, à nous l’autorisation de désobéissance civile. On verra si le vivre ensemble ne va pas prendre un coup ! Quand vous allez prendre conscience qu’l ne faut jamais se permettre une autorisation légale qui va causer une fissure sociale, alors nous qui avons déjà conscience renoncerons aussi aux notres. Ya zems tab la stop ! (traduction : C’est l’entente qui fait le stop !)

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:44, par AAT
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Toi tu ne peux rien dire d’autre. Sans Compaoré, tes gens de ton acabit ne feraient jamais partie du gouvernement. T’inquiètes, tes casseroles te rattraperont. Tout le monde connait ta gestion scabreuse du SP/CONEDD. Tu n’as donc pas interet à ce que les choses changent. On attend seulement.

    AAT, Ministere de l’Environnement et du Développement Durable

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:47, par waraba
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    tous ceux qui ne veulent pas le référendum peuvent commencer a quitter le pays des hommes intègres pour une autre destination car nous on sais bien que la constitution de ce pays ne doit être a la marge des histoire que nous pouvons régler avec nos propre idées.
    acceptons le référendum pour éviter le pire a ce pays..

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:52, par Mr SESSOUMA
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    LA meilleur forme démocratique c’est les urnes !ce ne pas en brûlant les pneus que nous n’iront pas au referendum,si vous cherchez a barrer la routa a Blaise faîtes le démocratiquement en exprimant votre volonté dans la paix et la quiétude !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:54, par kone issouf
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Même monsieur Kaboré l’a reconnu le référendum est parfaitement légale ! Donc n’est pas question que des kangourous perturbent notre quiétude. Vive le référendum ! tout débordement doit être maté par les autorités !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:08, par Logique
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Bonjour,
    Même le griot du gouvernement n’a plus d’argument. Le texte aurait prévu mille fois renouvelable, qu’il l’aurait défendu bec et ongles.
    salut à toi Alain Douga TRAORE, seulement tout a une fin et on vous attend.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:10, par Triste
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Heureusement pour lui que le ridicule ne tue pas. Mais vous faites honte à la diaspora Burkina né. Tous ces incompétents qui ont fait de la médiocrité une religion d’Etat et prétendent que sans eux tout un pays s’effondrerait ne méritent que que du mépris

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:11, par simple
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    C’est dommage pour ce ministre que je croyais très intellectuel. Voici un raisonnement plat ou on joue à l’aveugle pour des raisons matériels et financiers.Monsieur le ministre pour une question d’éthique vous faites montre d’une constipation intellectuelle inqualifiable. Vraiment dommage pour vous. Si demain tout chamboule, vous seriez responsable des conséquences. Aucun Burkinabé ne déteste le président ; Tout ce que veulent les gens c’est donner la chance à un autre burkinabé pour la gestion du pays qu’il soit de n’importe quel bord politique. Faut il vous le dire en quelle langue afin que le message passe. Si vous insister sur votre mentor vaille que vaille, c’est qu’il y a quelque chose qui va pas. Vous avez peur de quelque chose. C’est un mauvais exemple pour celui qui dit fabriquer la paix dans les pays des autres.
    Vous m’amener à douter de votre bonne foi dans pleins de choses. Pensez SVP à tous ces innocents. C’est un mauvais exemple pour les africains si votre coup d’état constitutionnel marchait. D’ailleurs en analysant la situation noter que ce sera la merde social durant tout son mandat s’il passait. Les burkinabé son à bout . Vous n’avez pas peur de l’avenir. Soyez serein préparer vous au footing ou à une course plate.
    J’ai du respect pour vous car je sais qu’au fond de vous, vous savez ou se trouve la vérité.
    Je respecte le Président Blaise et je souhaite vivement qu’il reviendra sur sa décision pour la stabilité, la paix et le développement de ce pays.

    Que dieu bénisse et protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:16, par jackmani
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Maintenant que la question d’ordre argumentaire l’opposition nous témoigne clairement qu’elle n’est même pas capable de convaincre la population et incite à la violence ! Mais nous ne pouvons pas laisser l’opposition dans ces dérives il convient au peuple et je parle là de tous les burkinabés de trancher sur cette question a travers une consultation populaire. Vive le référendum !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:20, par HORUDIAOM
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Monsieur Alain Edouard TRAORE, vous n’êtes pas porte parole d’un gouvernement mais le griot de la famille COMPAORE. Revoyez le comportement et les propos de feu Watamou LAMIEN. Demandez où se trouve Omar Traore, l’homme qui a lu le communiqué traitant SANKARA de renégat. Tertius ZONGO a défendu ce régime avec zèle quand il était porte parole du gouvernement, comment ça s’est terminé ? Monsieur le Ministre, ne soyez pas royaliste plus que le roi. Ne dites pas demain que vous étiez possédé par le diable à l’image de Yao N’Dré de la Cote d’ivoire. Tot ou tard, vous allez tous payé car le tout puissant a endurci le coeur du méchant pour bien le punir. Que dieu ait pitié de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:24
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Cet automate comme tant d’autres de la compaorose compraodre ne peut pas oser dire le contraire même si en son for intérieur,il pense tout le contraire.C’est comme l’autre jour lorsque Yoda Alain disait ceci sur un plateau de télé :"Ce n’est pas une question de personne.Pour la stabilité de la sous-région,il faut Blaise Compaoré.Avec son carnet d’adresses et ses réseaux,s’il n’est plus au pouvoir,c’est un grand risque".A mourir de rire.Etant mortel comme tout être humain,quand il ne sera plus au pouvoir,on fait quoi puisque ce risque demeurera toujours.Alors anticipons en affrontant ce "virtuel" risque afin de laisser un pays propre à nos enfants au lieu de nous comporter en lâches en le repoussant indéfiniment.Ca veut dire que ces griots sont perdus à jamais et comme maintenant avec les TICs tout est conservé,on se fera un malin plaisir d’exhiber à leur face leurs absurdités après la chute qui est imminente de leur Dieu.Tchurrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:38, par kabore
    En réponse à : anti referendum

    Mr Traoré Alain ; vous n’aviez pas encore compris ! il ne s’agit pas de la légalité de vos sombres actes mais de la volonté du peuple ; le peuple dit non au referendum malgré la légalité de la procédure.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:57, par intégrité
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    M. Traoré, vous faites parti de la classe de personnes qui s’évertuent à ce que notre chère patrie ne soit jamais gouverné par un civil. Car en tenant de tels propos vous nous apprenez que le seul recours à l’alternance serait un coup d’état et nous le savons tous que seuls les militaires sont des vrais favoris dans ça. Vous, les sois disant élites vous constituez une honte pour les civils et pour toute la nation. Il faudra retenir une chose, votre(vous qui se disent intouchables) quiétude est fortement liée à la notre (le peuple). Oubliez un peu vos instincts égoïstes.
    Ce qui est sûr "quand le peuple se lève, le pouvoir tremble",
    La patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 13:06, par laverite
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Vos enfants vos cousins vos neveux le peuple entier est temoin. Chacun est entrain d’ecrire les pages de son histoire. Les plumes sont dans vos mains. Continuer a faire ce qui est faux du vrai

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 13:08
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    27 ans de forfaiture, de tromperie... la fin est proche car le Peuple a tout supporté mais vous avez mis la goutte d’eau de trop dans le bol qui va déborder comme un véritable raz de marée car la vérité va vous emporter comme des fétus de paille. Quand on ne sait quel argument dire, on n’est pas obligé de parler pour dire des âneries qui récolteraient une note proche de zéro si vous étiez encore à l’école. Vous ne méritez que le bonnet d’ânes de ce gouvernement en tant que porte parole.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 13:27, par La femme
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Ok, si on donne 2 mandats encore pour la soit disante paix, au bout de ces 10 ans qu ’est ce qui nous assure qu’il partira et ne voudra plus etre une valeur sure ? Si actuellement la paix (faudrait y donner une definition claire pour tous) est bien en place et ce qui a ete bati solide, rien ni personne ne peut nous enlever. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 13:29, par C’est vrai ca ?
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Mon grand Traore, tu crois a ta blague- la ? Tu as etudie vraiment le droit jusqu’ au doctorat ? Je ne crois pas. On peut comprendre que la vie est dure a ouaga et au Burkina en general mais quand on dit qu’ on a etudie le droit, il ne faut pas seulement ecouter ta faim. Elle est tres proche avec la fin toute proce de ton prince. Le peuple a deja pris la rue et c’est la ou on va dire la verite a blaise. Il y a des moments ou parler le langugae civilise ne suffit plus. Vous croyez qu’ on a pas tout le temps a negociwer avec Hitler popur lui faire entendre raison ?
    Le reveil pour tous ces intellectuels gourmands et bete va etre brutal.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 13:47, par nabtoun
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    plus la même tête pour moi naître trouver un président soit décrate mourir laisser ce dernier au c’ est crimé a mon egar

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:09, par RIEN que la paix et du bonheur
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    le pouvoir ne s’arrache pas dans la rue,mais par les Urnes,il faut être lâche pour brûler son pays,de toute les façon que ce soit Blaise ou pas c’est encore le peuple qui payera tout et tout,alors prudence car la liberté a des règles et limites,je crois que nous sommes assez matures pour comprendre ce que sait qu’un chois et un opinion !
    vive la modification de l’article 37 !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:10
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    De toute les façons tordez le cou a la justice. Et n’hesitez pas a tordre le cou a tous ceux qui vont marcher. Parce que ce que je sais vous voulez reprimer le peuple. Vous voulez baillonnez le peuple. Vous voulez le transformez a votre guise et le soumettre aux railleries du monde. Mais n’oubliez pas que vous avez des enfants partout dans le monde et on se connait. Cette affaire de constitution que vous voulez changer laisse entrevoir un genocide qui se prepare. Parce que quand le peuple se verra oppresser et pressé comme du jus d’orange cherchera a reprendre sa destinee, sa dignite et son integrite. Et..... a la fin vengence, vengence et vengence. N’oubliez pas que aujourdhui le monde un est village. Tous, on se connait et on peut se faire quand on veut. Pour les brimades que vous organisez diaboliquement. Vous etes entrain d’organiser un desordre et je parie que vous ne reussirez pas a controller. Parce que les forces de l’ordre acquit a votre service sont nos freres et soeurs. Les mercenaires... oui les mercenaires... peut-etre votre porte de secours. Sinon l’ARMEE EST NOTRE !!!
    Alain et consors du gouvernement de blaise. ATTENDEZ AU CARRFOUR ET VOUS SEREZ SURPRIS.
    LE PAYS A DES INTELLECTUELS POUR SE DRESSER CONTRE CE CRIME ET MEURTRE A LA LIBERTE, LA JUSTICE, LA DEMOCRATIE ET LA PAIX.

    VIVE LE BURKINA FASO

    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !!!
    SEULEMENT CE SLOGAN VEUT DIRE BEAUCOUP DE CHOSES. MAIS HELAS !!!...

    VOUS ETES POSSEDES COMME YAO ANDRE DE LA COTE-D’IVOIRE PAR BLAISE COMPAORE, COMME LUI ETAIT POSSEDE PAR KOUDOU GBAGBO LAURENT. Mais votre delivrance arrive bientot.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:15, par gastonk
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    moi singulierement je ne suis pas pour le referendum car cette question de refferendum risque de mettre le pays dans un chaos sans precedant.
    je ne sais pas combien sont ceux qui sont pour mais vu les manifestations plurielles et la determinations de milliers et de milliers de personnes ces 2 jrs,je dirai.
    1.au parti au pouvoir:pour l ’interet superieur de la nation et pour votre salut le plus mieux possible,renoncer a ce projet.
    2.a l opposition:de privilegier les moyens pacifique de lutte tout en ecartant au maximum la violence car a l heure ou je vous parle ,je n ai pas de donnee officielle,mais baucoups de citoyens ont en tete....

    ne bruler pas le pays car le pouvoir de la democratie ne doit pas aboutir a l anarchisme.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:28, par
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    La fondation pourrie va tomber avant le temps si vous insistez .Et si ça arrive le gouvernement et l’assemblée risque une retraite anticipée .Approchez vous du peuple et vous comprendrez l’ampleur des tensions .Faites le bon choix

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:30, par vérité no1
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Légalité où pas, on vous attend impatiemment ! Je me demande si nos gouvernants ne faisaient pas l’école buissonnière !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:35, par acteur
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    enfin Edouard est arrivé, le communicateur.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:42, par Alexio
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Mr Alain, vous pompez l air du Faso qui est deja polue par votre malgouvernance. En tant que griot du gouvernement qui peut dire mieux que vous. Lisez bien le parcours des textes actuels, et vous decouvrerez que votre Democratie n ait issue d aucune ecole de vraie democratie. Votre conception de la democratique est partisane quand elle vous favorise et votre Idole. Combien de Burkinabe a eu cette chance frauduleuse, sanguinaire et mafieuse de rester au pouvoir et fuir ses responsabilites apres serment apres serment ? Je vois que vous n avez pas d ambitions depuis que vous etes en politique de la servilite a un seul homme assassin de ses adversaires poltiques par les coups bats. Ce temps viendra, ou il payera toutes factures impayees.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:57, par Laguna
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Bien dit Mr Alain Édouard Traore. La décision du gouvernement est légale . Que les opposants se calment pour qu on évolue . Route barrée ,pneu brûlé , agitation ...ne pourront sauver l opposition dont les responsables frisent actuellement le ridicule. Puisque’ ils sont allés loin dans leur déclaration de menace faisant croire à leur partisans qu ’ ils allaient faire reculer la majorité présidentielle .
    Mais attention , trop c est trop. La majorité dispose de moyens pouvant ramener à l ’ ordre les aigris de tous bords qui sèment la pagaille depuis le Mardi 21 .Mais elle vous laisse manifester votre colère . C ’ est Ça aussi la démocratie que nous devons au président Blaise Compaoré.
    Vive Blaise Compaoré !Vive la Majorité présidentielle ! Vive le F .Republicain ! Vive le CDP

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:02, par parker
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Toi seulement, tout le monde te connait comme perroquet de ce gouvernement .donc on n’attend pas plus que ça de ta part. Donc toi comme ça là, tu ne rêve pas à la magistrature supprême de ce pays ??????? dommage mon frère !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:14
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    où est l’intérêt national qui mérite un tripatouillage de la constitution ? C’est pas le débat entre l’opposition et la majorité la question ; la question est : Est ce que le Président mérite qu’on modifie l’article 37 ? si il est convaincu qu’il est indispensable pour le pays qu’il laisse le pouvoir le peuple le réclamera par la suite ??? sinon on va mourir. Ne nous prenez pas pour bête on est beaucoup plus intelligent que vous si ça se trouve

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:15, par WEOGO Michel
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Tous ceux qui défendent le référendum, pensent-ils que Blaise est l’unique Burkinabè à pouvoir gouverner ce pays ? Un adage MOORE dit que : "si le ver du kaîlcédrat ne goûte pas à la feuille d’un autre arbre, il ne se rend jamais compte qu’il existe des feuilles plus douces". Tous ceux qui s’aveuglent et veulent nous aveugler, un autre adage dit : "si le chasseur a beaucoup bu de l’alcool et titube, l’antilope lui n’est pas saoul". Ils n’ont qu’à savoir que cette fois-ci, le vaillant peuple du BURKINA dit NON à ces vautours et insensés qu’on a longtemps toléré et qui nous prennent comme des nez percés et nous mènent en bateau. Blaise devait accepter rentre honorablement le tablier. Il oublie que ce n’était pas une fin en soi pour lui car : "ce que la chenille considère comme la fin, le maître l’appelle PAPILLON". Mais comme il a choisi l’autre sens, à nous la riposte. Et cette fois-ci, soit on l’envoie au cimetière, soit il nous tue tous et sera le président des cimetières. LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:16
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Sans faille ? Mon frère TRAORE. L’homme lui même est né avec des failles. Rien que sur la tête, nous avons Sept trous. Frère TRAORE. Ici, pas d’orgueil déplacé ! Laisse courir tes doigts et compte bien. Deux yeux, deux narines, une bouche, et deux oreilles. Quand aux autres failles, le décence interdit d’en parler. L’homme est un être faible construit autour de failles multiples. Frère TRAORE. Ainsi donc un être défaillant et failli pourrait imaginer une chose d’une "légalité sans faille" ? Frère TRAORE. Tromper les autres est un art. Se tromper soi-même est une pathologie. Et ça se soigne !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:23, par article 37
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Voilà, M. Alain Édouard, c’est bien de s’afficher, rendez vous mardi à la place de la nation. Le jour du jugement, nous viendrons vous voir vous défendre comme le faite si bien en ce moment.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:29, par article 37
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    HONTE HONTE ET HONTE

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:33
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Ces gars du CDP, aiment-ils vraiment ce pays qu’ils prétendent servir ? Non, ce sont des égoïstes qui ont peur d’un Burkina sans le président Blaise Compaoré. Qu’ils demandent des conseils au Président Poutine de la Russie, ils pourront alors laisser la constitution en paix et espérer voir le président Blaise Compaoré revenir en 2020

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:38
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Pitié pour toi, l’histoire vous rattrapera, même les lois taillées sur mesure sont "d’une légalité sans faille". Là où je me réjouis c’est que tous ceux qui se sont tus devant cette forfaiture n’auront plus rien à dire quel que soit l’évolution.
    Au RENLAC, ne nous parlez plus jamais de corruption de douaniers, d’infirmiers, de la justice etc, vous savez où se trouve la grande et la vraie corruption c’est à dire au sommet de l’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 15:39
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    si vous voulez réellement le référendum, on va demander aux Nations Unies de nous envoyer un gouverneur proviseur à la place de Blaise Compaoré. Ce gouverneur installera dans la neutralité son appareil. Le président et son gouvernement rejoignent leur parti et font la compétition électoral sur le même pied que les autres partis, là, personne ne refusera d’aller aux élections. Allez, demander à Blaise de céder son fauteuil aux Nations Unies qui feront le travail, de même que les élections de 2015. Et la crise est évitée.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 16:36, par Cami
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Merci Camarade Alain.
    Nous au CDP et alliés, on ne se fatigue meme plus pour discuter de la legalité ou non du referendum.
    On vous informe juste qu’on va modifier la constitution. Maintenant c’est votre droit d’aboyer et pleurer du sang, d’implorer tous vos dieu, mais rien ne changera notre plan.
    Nous allons vous ecraser et dicter le choix du peuple qui est celui de reconduir son Excellence Blaise Compaoré pour TOUJOURS a la présidence du Faso.

    Vive Tout le camps présidentiel

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 16:38, par mamadou
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Je partage franchement le point de vue de M. Édouard. Blaise Compaoré est une alternative, non c’est l’alternative sûre pour le Burkina Faso. Vous de l’opposition arretez de vous jouer de la population en leur faisant croire que vous serez meilleur au pouvoir. La population n’est pas consciente de ce que Blaise accompli pour le pays. De grâce prennez conscience et préservons notre pays du chaos. Merci !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 16:41, par daas
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Les députés voteront contre la modification de la constitution. Le débat est clos.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 16:44, par le confiant
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Tu parles comme tu veux !le pays n’est pas pour Blaise seul,donc faut contrôler ton language et prier fort pour la paix d notre chère patrie le Burkina ! J’imagine en c moment ce que vous ferez quand les dignes fils du pays prendront le pouvoir !vous m faite vomir !n’importe quoi !que les portes de l’enfer s’ouvrent pour vous !Amen !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 16:48, par lepeuple
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    "légalité sans faille" que dire de l’article 168 qui dit ceci : "Le peuple Burkinabè proscrit toute idée de pouvoir personnel. Il proscrit également toute oppression d’une fraction du peuple par une autre"
    Soyons sérieux mr le sinistre, est-ce que vous pouvez vous regardez dans un miroir ? Notre loi fondamentale a été une première fois modifié pour un seul individu "blaise compaoré". on veut encore modifier une deuxième fois pour encore le même individu "blaise compaoré".
    même si vous n’avez pas de dignité pensez à vos enfants.
    ce monsieur est un être humain comme les autres si par malheur il mourrai aujourd’hui vous qui le soutenez qu’est ce que vous allez devenir ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 16:52, par Expatrié
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    M Traoré, vous avez comme le disait un internaute vous a été autrefois un farouche opposant , ce qui vous a valu des déboires du temps de la Révolution. Vous êtes juriste, par conséquent intellectuellement armé e pour savoir qu’une constitution trouve sa solidité dans le fait qu’elle ne peut pas être modifiable à souhait. La solidité des institutions est le fondement même d’un état démocratique. Elle le nourrit, lui permet d’exister à travers le temps. Mais elle est surtout garant de la cohésion et de la paix car sans règle une société, c’est à dire une communauté d’hommes est impensable. Après plus de décennies, votre idole, celui que vous vénérez, celui dont vous prenez la défense à travers des arguments ridicules ( à croire encore une fois que vous êtes juriste ) trouve une raison d’imposer au peuple une révision de la constitution à son seul profit, en contradiction non seulement avec ses propres engagements mais aussi d’une charte africaine en matière d bonne gouvernance signée par notre pays. Est-il indispensable à ce point qu’il faille prendre le risque de plonger la nation dans un crise politique ? Des millions de Burkinabê, ne se trouve-t-il pas un homme capable de prendre en main le destin du Faso ? M Traoré, l’histoire offre rarement l’occasion aux hommes politiques de prendre de l’hauteur, de marquer leur temps, de devenir des héros. Vous avez eu l’honneur de servir vos compatriotes mais de votre passage, ils ne retiendront que l’image d’un intellectuel qui a trahi ses idéaux, qui a été complice d’un système mafieux et crapuleux. De vous, on ne gardera que le souvenir d’un homme dont les paroles sonnent creux et qui n’a excellé que dans deux domaines : l’art du reniement et l’art de flatterie. A votre place, je tâcherai de faire preuve de moins d’arrogance et d’assurance.
    Sachez pour finir que quand le navire tangue dans la tempête, le marin intelligent n’attend pas qu’il soit au fond de l’eau pour tenter de se sauver.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 17:07, par Justice Justin
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    C ;est maintenatnt que BLAISE COMPAORE et ses disciples veront qui est le peuple reel. Vous pensez que vous avez le droit de vous amuser avec nos droits et libertes ???
    Vous signez des pactes avec le Diable et vous ne savez plus quoi faire a la fin.
    Si vous pensez que vous etes au dessus de la nature, touchez a cette constitution.
    On vous attend.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 17:10, par le confiant
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Tu parles comme tu veux !le pays n’est pas pour Blaise seul,donc faut contrôler ton language et prier fort pour la paix d notre chère patrie le Burkina ! J’imagine en c moment ce que vous ferez quand les dignes fils du pays prendront le pouvoir !vous m faite vomir !n’importe quoi !que les portes de l’enfer s’ouvrent pour vous !Amen !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 17:16, par oued.ar
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Merci Mr Alain Edouard Traore pour ce éclaircissement de la situation , le Burkina Faso est un état souverain, nous avions droit a prendre notre responsabilité vis a vis de la situation actuelle,Son excellence Blaise compaore est un homme sure pour la stabilité du pays, avec lui se pays tant aimé par tout les burkinabé émergera,sa sagesse et son courage est très a apprécier, pourquoi l opposition a t il peur de se référendum ? ; c est juste voir si réellement le peuple aime toujours son président,
    mes chers parents allons au référendum et la vérité sortira des urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 17:40, par article 37
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    En 1987, ce n’est ni un référendum, i un vote qui a amené Blaise au pouvoir. En 1991 lorsqu’il était le seul candidat à la présidentiel, il avait taillé une constitution sur mesure. Nous avons vu la chute des plus grands dictateur de notre époque : Mobutu roi du Zaïre, Khadafi roi des roi, Mubarak roi d’Egypte, Ben Ali l’usurpateur. Voici es dirigeants qui sont arrivé au pouvoir sans partage, sans légitimité.

    Le Burkina a offert SANKARA comme un référence d’Afrique, maintenant, le Rwnanda, le Bénin, la RDC et la Congo nous regarde pour aller dans la révisionnite. Un vent nouveau est en train de souffler sur l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 17:47, par Je bêle pour blaise
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Encore un mouton de Blaise qui bêle ! C’est clair que Hitler est arrivé au pouvoir légalement et que, surtout, les lois contre les juifs pouvaient être dites d’une légalité sans faille par les nazis !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 18:04
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    est-ce qu’ on peut dialoguer avec ces gens- la ? Commbien de fpois on a demontre que la legalite a elle seule ne suffit pas et qu’ il faut voire le contexte meme de cet article 37 qui fonde sa legitmite ? On est fatigue maintenant et on va vous montre qu’ on est pas des plaisantins dans la rue. Il m’ a l’ air que jusque- la, vous croyez que c’est bouche- parole. On est tous la et vous savez qui perd plus dans ce desordre que vous allez creer.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 18:05, par Matador
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Bien dit.
    Mais malheureusement il n’y a pas plus stupide que celui qui ne veut comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 18:06
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Cesont toujours les memes qui trahissent et qui trahiront. Hmmm. Djie djie djie djie !!! Djaa c’est vrai , hein. Remarquez, ce sont les memes quitrahissent et qui trahiront.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 19:05
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Que-ce que tu pouvais dire d’autre, mr le Ministre ? Ton âme est obligée de jouer les griots et de mentir. Quel pauvre destin !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 20:05, par Karissa
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    En français facile : si le nouvel article 37 écrit par le Chef de l’Etat et son gouvernement est voté par ¾ des députés, le Peuple ne sera plus consulté.
    Du coup, l’argument selon lequel c’est le Peuple qui doit décider tombe.
    Plus question de demander au Peuple s’il veut un référendum.
    Plus question de demander au Peuple s’il veut une modification de l’article 37.
    Plus question de demander au Peuple quel doit être le contenu du nouvel article 37.
    Plus question de demander au Peuple s’il souhaite que le chef de l’Etat actuel se présente à la présidentielle de 2015.
    Tirez, vous-mêmes, la conclusion !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 20:09, par marieb
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Mr Traoré. Vous êtes aussi présidentiable. Présente z vous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 21:24
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Quelle honte pour toi. Tu penses que tu sera ministre après ce reférendum, attend de voir. Des tars qui conduisent toujours les Cascades dans la souffrance. ton président a fermé GMB et mettre tes frères au chômage et tu continue de suivre moutonnement ce dernier parce que tu es ministre. On verra dans les jours à venir.
    Vive le peuple conscient et maudit aux gars comme vous qui veut conduire le pays au feu et à sang. Tu payeras cela tôt ou tard on t’attend à Banfora et tu viendra nous trouver.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 21:30
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    je remarque que le camp presidentiel veut précipiter le départ de presi ; sinon on ne peut pas comprendre certains propos.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 22:25
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    c’est bien. com blaise est plus intelligent du pays. il n’a ka continuer la terre et le ciel le voient. vous autres, soutenez le dans le mensonge. dieu est maître !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 22:48, par Indignés
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Mr le griot, oh pardon Mr le ministre. Le débat se tient à un niveau plus haut. Nous sommes au niveau éthique (c’est à dire le niveau de la norme du bien) et pas de la loi seulement. A son époque, la traite des négrière, la ségrégation et l’apartheid étaient aussi d’une légalité sans faille. Au temps Hitler les actions nazies étaient aussi d’une légalité sans faille. Il faut moraliser la scène politique. Autrement nous aurons pendant longtemps droit au triste spectacle qui nous est devenu maintenant familier dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 22:50, par Indignés
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Mr le griot, oh pardon Mr le ministre. Le débat se tient à un niveau plus haut. Nous sommes au niveau éthique (c’est à dire le niveau de la norme du bien) et pas de la loi seulement. A son époque, la traite des négrière, la ségrégation et l’apartheid étaient aussi d’une légalité sans faille. Au temps Hitler les actions nazies étaient aussi d’une légalité sans faille. Il faut moraliser la scène politique. Autrement nous aurons pendant longtemps droit au triste spectacle qui nous est devenu maintenant familier dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 23:10, par Tom Sank
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    La révision de l’article 37 ne respecte pas l’esprit de la constitution mais la lettre le permet.

    Ne cessez pas de vous opposer à la tenue du référendum.

    Mais comme nous savons déjà qu’ils vont honteusement l’organiser quoi qu’on fasse, militons pour que le NON l’emporte.

    Mais nous savons déjà aussi qu’ils sont parfaitement capables de, et qu’il vont très certainement, tricher, le OUI risque de l’emporter et l’article 37 sera modifié.

    Cependant, quand bien même l’article serait modifié, il faut absolument rappeler à tous que Blaise ne peut pas être candidat puisque la nouvelle loi, tout comme celle d’avril 2000, dispose pour l’avenir, et ne s’applique qu’au prochain mandat, tout comme la loi d’avril 2000 ne s’appliquait pas au second septennat de Blaise Compaoré, mais au mandat suivant.

    Si la loi est modifiée, Blaise ne peut être éligible qu’à partir du moment ou le prochain président commence son mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 23:16, par biba
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Hosanna au fils de Maurice !! Pardon, au fils de David. C’est ainsi qu’on acclamait Jesus juste une semaine avant sa mort. Ceux qui l’acclamaient sont ceux qui l’ont conduit au calvaire. Presi ! Heureux sera tu si tu ecoute la voix de ton silence. Que sert a l’homme d’avoir le monde entier s’il venait de perdre son ame ? Et demande a Francois s’il a oublie ce qu’il a appris au Juvenat de Saaba. Puisse Dieu visiter vos coeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 23:38, par Tiramakan Ouattara
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Alain, tu fais pitié ! Tu n’es même pas capable de comprendre que ton mentor Blaise, vient de commettre le crime le plus odieux qu’un individu puisse commettre : le parjure et le viol de la constitution de son pays. Blaise a prêté serment de respecter la constitution qui constitue la base de la légalité, donc de sa fonction de Président du Faso. Non seulement il perd toute légalité mais en plus, en tant que criminel, il devient sujet de droit, lui ainsi que tous ses complices (ministres griots comme toi, députés félons comme Gilbert Ouédraogo et compagnie). Donc au lieu de tenter de justifier l’injustifiable, vous avez intérêt à vous préparer à répondre très bientôt devant les juges de vos crimes. (Modérateur, SVP laissez passer mon message).

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 01:18, par wendpanga
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    est-ce que toi tu pouvais dire le contraire ? tu n’as pas le choix ! si le blaiso disparaît de la scène politique tu deviens quoi ? vous devenez quoi ? Rien du tout ! vous ne faites pas le poids ! si ce n’est pas le cas prouvez le ! dites au blaiso d’aller se reposer. 27 ans à tout faire à votre place c’est épuisant. OSEZ lui dire d’aller jouir de son repos mérité !
    Ne vous inquiétez pas ! nous on le fera à votre place. on l’aime bien nous ! on n’est pas comme vous ! hypocrites !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 01:46, par konan
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Mr le ministre ceux qui veulent qu’ils vous écoutent sinon après votre explication toute personne normale doit maintenant comprendre que c’est la constitution qui autorise au président blaise compaoré de se représenter en 2015.Merci Monsieur le Ministre ;vive le referendum et Oui à la modification de L’article 37.Que Dieu bénis le burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 02:07
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Et qu’est ce que monsieur Traore connait en matiere de droit ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 09:30, par SOME
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    le meilleur tribunal qui ne manquera pas de les juger sera les tribunaux populaires, à la maison du peuple et par le peuple. Chacun rendra compte de ce qu’il a fait. Blaise le sait et c’est pourquoi il a peur, car toute chose a une fin et il sait que sa fin est arrivée. Certains parlent de cpi car ils ne savent pas ce qu’est reellement la CPI Que vient-elle faire dans les affaires interieures du burkina et qui ne regardent que les burkinabe ? Rien a voir ! Les burkinabe sont des gens sensés et responsables et ils savent ce que eux ils veulent vivre et il y a des burkinabe qui savent reflechir, (mieux que certains de la CPI !)
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 10:08, par anta
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Alain Goebbels, ton referendum est effectivement une ânerie d’une légalité sans faille, car il existent des âneries légales comme le Code noir, le code de l’indigénat, les lois de l’apartheid, les lois antijuives de Hitler. Nous te réservons le meilleur box le jour des TPR.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 11:26, par madi diallo
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Vive le référendum je crois que le peuple burkinabe tireras une bonne leçon de cette expérience... bats pour ton avenir bf !!

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 12:30
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Mr. Djibo, Philopsophe PhD, tu dis quoi ? Faut pas avoir honte d’ en rajouter aux aneries de pseudos juristes PhD comme Alain Goebbels, lui qui insultait Blaise dans les grins de the a Bobo et aujourd’ hui est pres meme a laver les couches de Blaise.Vraiment les docteurs griots sont malheureux. Parce que c’est plus difficile de renconter des mansonges quand on sait ou est la verite. C’est une verite indepassable du comportementisme developpementiste boen ni boen ! Charabia, ouais !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 12:33
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    Alian Edouard, tu me fais honte. On ne choisit pas son frere mais je suis pas fier de tes actions. Si je pouvais me revendiquer d’ une autre region, je l’ aurais fait pour eviter qu’ on m’associe a tes arguties. Ce n’est pas grandissant. Que feras- tu quand Blaise ne sera plus la ? Tu as toujours faim ? Enfin, il y a des gens qui auront toujours faim. C’est l’ autre nom des hommes serviles, pardon, des ames serviles. Plus grave.

    Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 12:35
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    La maigre chevre qui fait semblant de ne plus retrouver le chemin de l’ enclos, c’est la pluie diluvienne du matin qui va lui montrer l’ enclos ou elle esperera retrouver le chaud.

    A bons entendeurs, n’gaw !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 13:36, par Raboyandé
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    ok quand on va sauter la tête de monsieur Traoré ça sera d’une justice sans faille.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 19:10
    En réponse à : Le référendum pro-Compaoré "d’une légalité sans faille" Alain Edouard Traoré

    En général quand on est fétard comme Alain Traoré et en plus avec la bouche pleine, on développe une petite intelligence pour survivre et surtout ne pas se tirer une balle dans la tête comme il l’a fait.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés