Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

vendredi 24 octobre 2014 à 23h26min

Depuis l’annonce du projet de loi sur le referendum, les mouvements spontanés de protestations ne manquent pas à Ouagadougou. Vendredi 24 octobre dans la matinée, Bobo-Dioulasso est entrée dans la danse. Etablissements secondaires et primaires fermés, des commerces, quelques banques et le grand marché, avaient eux aussi cessé toute activité. Constat !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

« Il y a grève. Les salles de classes sont fermées. Les professeurs sont tous dehors. Ils nous ont dit de repartir à la maison », explique un élève de la classe de 6ème, aux environs de 7h30 ce matin du vendredi 24 octobre 2014. A la question de savoir de quelle grève s’agissait-il, ou, pourquoi faisaient-ils la grève ? L’élève a de la peine à donner une réponse. « Je ne sais pas pourquoi nous grevons », a-t-il dit. Un surveillant d’un établissement public s’est retenu de tout commentaire. « Nous avons fermé les salles pour la sécurité des élèves », a-t-il, tout simplement, expliqué.

Au centre-ville, la circulation semble dense par endroits. Des élèves, sur leurs engins, rentraient chez eux. Devant quelques banques fermées, des clients s’impatientent au dehors. « Vraiment ! Cette histoire de referendum va mettre au pilori nos activités. Cette situation n’arrange personne », lâche Fatou Kaboré, qui attendait comme beaucoup d’autres devant la banque.

Les commerces notamment de vente de portables, de consommables numériques, etc… étaient fermés. Réunis en groupuscules devant ces commerces, ça discute sur la situation nationale, du referendum, de l’article 37… « Non, on ne veut pas de photos. Il ne faut pas faire nos photos. Nous sommes prêts à soutenir les mouvements pour empêcher l’organisation du referendum », nous ont lancé, l’air assez furieux, des jeunes commerçants devant l’agence d’une société de téléphonie.

Un peu plus loin au grand marché, les boutiques sont hermétiquement fermées. Seules quelques-unes sont ouvertes mais les propriétaires confient être aux aguets en cas de débordement. Aux alentours du marché, rodent deux véhicules de la Compagnie républicain de la sécurité (CRS), sans doute, pour soit, intimider ou sécuriser.

En effet, à Bobo-Dioulasso ce vendredi, ça circulait dans tous les sens. Une matinée assez animée avec des sons de klaxons, de sifflets… Pendant que les mouvements de protestation tels le Balai citoyen, le Mouvement en rouge… tentaient de bloquer la route nationale n°1, les enseignants, plus de 2000, étaient en sit-in devant le gouvernorat pour dénoncer le continuum et leurs conditions difficiles de vie et de travail. L’armée était en fête à la Mairie centrale et sur la place Tiefo Amoro de Bobo-Dioulasso.

Le calme est revenu et des commerces commencent à s’ouvrir. Par contre, des réunions (des mouvements de protestations) se poursuivent sur les préparatifs de la désobéissance civile.

Bassératou KINDO
Pour le Faso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 octobre 2014 à 02:11, par Aubin
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    VOICI LA PREUVE QUE Le balai Citoyen utilize et instrumentalise les enfants pour empecher le peuple Burkinabe de voter. Le garcon ne savait meme pas pourquoi il greve, le pauvre

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 07:29, par Laguna
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Le calme reviendra. C est sûr. Que la paix règne sur le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 08:48, par CALAMITE
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    LE BALAI CITOYEN N’UTILISE PERSONNE ON A TOUS JUGE QUE C’EST NECESSAIRE

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 08:54, par fidel
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Devant la loi rien ne peut justifier les débordements c’est pour cette raison que même quand un ivrogne commet un délie il sera jugé. Et c’est dans cette même lance que tout débordement sera maté par les autorités ! L’ADF est un parti voué a un avenir prometteur tout simplement parce qu’elle sait s’adapter aux différentes situation. Les radicaux sont voué à des échec cuisant et la mort de leur parti. Le MPP est mort maintenant le choix est donné aux parties ! Vive la consultation populaire

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 10:11, par BLUCO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    les enseignants sont en grève est bien différents des mouvement du balai citoyen.
    le balai citoyen ne manipule personne. au contraire il conscientise.
    ce son les faucons de la 4è république qui manipulent les analphabètes et les leaders des parties politique qui on le ventre mou.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 10:12, par BLUCO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    seul la lutte libère

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 10:52, par AS
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Pourquoi le gouverneur a convoqué un à un, les employer du gouvernorat dans son bureau pour insulter ? Parce-que seulement ils sont sortis pour constater la manifestation ?
    Nous déplorons un tel comportement anti- démocratique ; espérons que c’est la dernière fois.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 10:59
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Merci pour la mobilisation. Ce qui est certain, on attend le 28 et le 30 octobre

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 11:57, par kone issouf
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Même monsieur Kaboré l’a reconnu le référendum est parfaitement légale ! Donc n’est pas question que des kangourous perturbent notre quiétude. Vive le référendum ! tout débordement doit être maté par les autorités !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:17, par jackmani
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Maintenant que la question d’ordre argumentaire l’opposition nous témoigne clairement qu’elle n’est même pas capable de convaincre la population et incite à la violence ! Mais nous ne pouvons pas laisser l’opposition dans ces dérives il convient au peuple et je parle là de tous les burkinabés de trancher sur cette question a travers une consultation populaire. Vive le référendum !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:34, par Manafing
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Un président qui ne c’est jamais esprimé devant le peuple pour nous dire son opinion sur la situation actuelle et vous continuez a le soutenir sens savoir de quoi il pense.
    Bravo les Burkinabė qui non pas encors compris le monde.
    Je me demande si un jour mon Afrique reviendra a la réalité

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 12:59, par Adama
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Aubin, toi tu n’as rien compris, les établissements ont été fermés pour raison de sécurité, qui a parlé de grève, ce n’est pas ce que l’enseignant a dit en tout cas. Moi je suis Bobolais et je ne prendrai pas le risque de laisser mon enfant aller se balader à l’école, tout en sachant qu’on parle de manifestations.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 13:00, par Citoyen Libre
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Monsieur Aubin,
    j’ai l’impression que vous ne lisez pas le même article que nous donc citer d’accuser maladroitement le balai citoyen qui se bat sans contre l’injustice faite au peuple. Dans ce article que vous refuser de comprendre fidèlement, il est bien dit que les enseignants sont en sit-in au gouvernorat pour dénoncer leur conditions de travail,chose tout à fait normale. Donc si pas d"enseignant en classe, pas d’élèves aussi en classe. et ce n’est pas la faute du balai citoyen ni du mouvement rouge.
    La population ( enfants, eleves, travailleurs...) sympathisante avec le balai est libre de se joindre aux manifestations qu’elle trouve noble. Donc éviter de vous lancer dans des accusions irreflechies et sans arguments rééls.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 13:17, par laverite
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Les eleves luttent pour leur avenir. Celui qui ne lutte pas ne merite pas le salue

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:03, par Vladimir
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Pas de justice pas de paix. C’est pas le balais citoyen qui met le élèves hors des classes mais les décisions dictatoriales. Le pouvoir a vie qui détruisent les nations ( Boumoutou ; hophoué, éyadema.......)

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 14:30, par POUTINE
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Ce n’est que le debut du commencement, le peuple ne se laissera pas faire, après la grande trahison du 15 Octobre 1987 nous voila de nouveau Juda.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 16:14, par bado
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Chaque peuple merite bses dirigeants ;un peuple mal instruit dans des ecoles bantarées et incapables de raisonnement ;regardons en face les gars

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 21:01, par ratamalgré
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    je voudrais que l’homme essait toujours de se surpasser en résolvant les problèmes avec sa raison et non par spn coeur. il faut aussi éviter de voir son propre interêt et voir l’interêt general. tous ceux ou toutes celle qui chantent sur la révision des articles pensent a leur ventre. Quel education vous presentez aux enfants ? revisiter votre fort interieur et vous comprendrez que l’alternance est plus que jamais nécessaire maintenant. jouer votre role monsieur le president si vous etes un digne fils compaoré. sinon tu subira pire que kadafi. conseil d’ami

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 11:21, par MANA BETELO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    bonjour les patriotes. la loi est dite pour être respectée. Dès lors qu’une grande partie du peuple décide de ne pas la respecter, il y a nécessité de réfléchir.
    aller au référendum constitutionnel ?
    refuser la candidature de Blaise COMPAORE de manière constitutionnelle aussi ? (la constitution actuelle votée sous Blaise limite les mandats à deux)
    entre deux vérités constitutionnelles, il faut savoir raison gardée et préserver l’unité nationale qui va au delà de paix tout simplement.
    en tout état de cause, tout ceux qui seront les responsables d’une dérive nationale répondront devant l’histoire. A mon humble avis les plus hautes autorités sont les premières concernées : vous rendrez compte si la crise est mal gérée.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2014 à 13:03, par ledoux
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    Moi j’en appelle au bon sens du PF. Tu ne peux pas prôner la paix à travers tes médiations chez les autres et être un pyromane chez toi ; parce que l’idée de modifier l’article 37 de la constitution dont tu as prêter serment de respecter ne devrai pas t’effleurer. Un conseil gratuit : Pour une sortie honorable, rencontres les grands chefs traditionnels (DIMA), dis leur honnêtement tes conditions de départ entre chefs et tu verras le miracle de ta vie.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2014 à 02:12, par jojo
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Ambiance d’une matinée assez mouvementée

    n’importe quoi ! les commerçants et les élèves ont été forcés !!!!!!!! pour les commerçants c’est une mesure de sécurité car ne sachant pas si leurs magasins ne prendrons pas feu si toutefois ils n’obtempèrent pas ! sinon, on se connais tous à bobo ! il n’y a que quelques pantins révoltés et aigris qui se vilipendent à longueur de journée moyennant quelques sou pour leur..........ou bien Diakité ? la veille vous aviez reçu combien ?............

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés