Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

Sécuritaire alimentaire au Burkina Faso : quelle prévision pour la saison agricole 2014-2015 ?

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 23 octobre 2014 à 02h12min
Sécuritaire alimentaire au Burkina Faso : quelle prévision pour la saison agricole 2014-2015 ?

Sous la présidence de Moussa Kaboré, Secrétaire général du ministère de l’agriculture et de la sécurité alimentaire s’est ouverte ce mercredi 22 octobre la deuxième session annuelle du comité de prévision de la situation alimentaire et nutritionnelle. Ce deuxième atelier sera consacré à la prévision de la situation alimentaire de la campagne agricole 2014-2015.

Le comité de prévision de la situation alimentaire et nutritionnelle est chargé d’évaluer la situation alimentaire de l’année en cours et d’établir des prévisions, allant dans le sens de la sécurité alimentaire. Ainsi, il doit fournir les informations nécessaires pour l’analyse et la gestion de la situation alimentaire et nutritionnelle. Ce sont donc des directeurs généraux et régionaux, des représentants de partenaires techniques et financiers, d’ONG et d’associations de développement qui se pencheront durant trois jours sur la situation de la campagne 2014-2015.

Evaluer la situation agricole et alimentaire

C’est à cet effet que se tient l’atelier. En d’autres termes, l’objectif de l’atelier est d’évaluer de manière participative la situation alimentaire et nutritionnelle courante et les perspectives alimentaires du pays. Cette session vise donc à permettre aux acteurs du dispositif national de sécurité alimentaire et aux structures techniques de rassembler des informations pour établir des prévisions sur la situation alimentaire et nutritionnelle courante de même que sur les besoins de consommation pour les douze mois à venir, c’est-à-dire des récoltes actuelles aux prochaines récoltes. A la fin de l’atelier un rapport de synthèse, chiffré, de la situation alimentaire courante et prévisionnelle devrait être produit.
Il sera alors traité au cours de l’atelier, des points relatifs aux résultats quantitatifs prévisionnels, aux catastrophes de la campagne agricole, à la situation nutritionnelle ou encore à l’impact des performances sur les conditions de vie. Et ce afin d’élaborer le bilan céréalier et alimentaire, d’évaluer la situation alimentaire et nutritionnelle, d’établir les types risques alimentaires et de définir des recommandations spécifiques à l’adresse des différents acteurs.

Etablir les prévisions de la sécurité alimentaire de l’année à venir

La rencontre devrait également donner des éléments permettant de comprendre l’allure que pourrait avoir le marché mondial, les tendances au niveau des demandes des différents produits dans la sous-région afin de dégager des perspectives. Il devrait permettre aussi d’être fixé sur les besoins de disponibilités du pays, de dégager les zones à risque de manque de ressources alimentaires, les zones à excédent de production. Ce qui va permettre de dégager des perspectives pour les dispositifs alimentaires de l’année, les conditions d’exportations, de formuler des recommandations pour l’accompagnement des producteurs pour la commercialisation, explique le Secrétaire général du MASA.

En attendant les résultats de la prévision de la campagne 2014-2015, Moussa Kaboré pense que la situation pourrait ne pas être aussi critique. Une opinion pas tout à fait optimiste qui s’explique par le fait que, bien qu’il trouve que la campagne s’est normalisée durant le mois d’août, elle s’est installée difficilement.

Martiale Zongo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Message du ministre de la sante a l’occasion de la journée mondiale de la santé bucco-dentaire 2019
Ecole nationale de santé publique de Bobo-Dioulasso : 72 heures de récréation utile
Lycée provincial de Dori : Donner le goût de la langue allemande aux élèves
Insécurité et protection des droits des enfants : L’UFC-Dori outille les formateurs religieux
Commune de Niou : Un barrage et un périmètre irrigué dans quatorze mois
MBDHP/Séno : Arrêt sur le rôle de la femme dans la promotion de la paix
Aménagement de la gare routière Ouaga-Inter : La libération des emprises dédiées aux travaux est fixée au vendredi 05 avril 2019
Incendie à CIPAM Bobo : Des dégâts matériels chiffrés à plus d’un milliard de FCFA
Décentralisation et participation citoyenne : Le DEPAC 2 pour renforcer les capacités de 30 collectivités territoriales
Autonomisation des jeunes et des femmes : Des bénéficiaires du PAE/JF en formation à Bobo-Dioulasso
Service national pour le développement (SND) : 3000 jeunes à l’école du civisme et du patriotisme
Action contre la Faim Burkina et ses partenaires plaident pour la nutrition et la gestion des risques de catastrophes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés