Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

jeudi 23 octobre 2014 à 02h22min

Le projet de loi introduit par le Gouvernement à l’Assemblée nationale porte sur deux modifications notables. Elles concerneront l’article 37 et l’article 165 de la Constitution.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

Art.37 actuel : Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois.

Proposition du Gouvernement :
« Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible DEUX fois. »

Le second article concerné :
Art. 165 actuel : Aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
– la nature et la forme républicaine de l’Etat ;
– le système multipartiste ;
- l’intégrité du territoire national. Aucune procédure de révision ne peut être engagée ni poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.
Proposition du Gouvernement :

Art. 165 : Après la promulgation de la présente loi, aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
- la nature et la forme républicaine de l’Etat ;
– le système multipartiste ;
- la durée et/ou le nombre de renouvellement du mandat
- l’intégrité du territoire national. Aucune procédure de révision ne peut être engagée ni poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire

Le vote de la loi aura lieu le jeudi 30 octobre mais déjà l’examen en commission est prévu demain jeudi à la représentation nationale.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 octobre 2014 à 19:30, par Proc
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Révision pour permettre à la personne Blaise COMPAORE de rester au pouvoir. Il s’agit d’une tentative d’instauration d’un pouvoir personnel, ce qui est interdit par l’article 168 de la constitution.
    Article 168
    Le peuple burkinabè proscrit toute idée de pouvoir personnel. Il proscrit également toute oppression d’une fraction du peuple par une autre.
    Je me souviens qu’à la mort de Nelson Mandela, Blaise Compaoré avait a déclaré qu’il est allé à l’école de Mandela. Un internaute avait répondu que Blaise était donc le dernier de la classe dans cette école.
    Certains disent que parce que Blaise est aimé par le peuple Burkinabè, il doit demeurer au pouvoir. Ne pensez vous pas que le peuple sud africain aimait Mandela un homme de paix. Mais ce dernier a cédé le fauteuil par amour pour sa patrie.
    Aucun être n’est indispensable pour une nation. Ce serait idiot et dommage de penser que ce mortel est l’unique être qu’il faut pour diriger ce pays.
    Si aujourd’hui Blaise n’est plus pensez vous que le Burkina va disparaitre.
    Nous avons vu ce qui est arrivé à Tandja, à la côte d’Ivoire… pourquoi s’obstiner à prendre un chemin qui va enflammer le pays ? Pourquoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 19:31, par vérité no1
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    On prend en otage les députés ce jour, c’est très simple. Que celui qui est contre la modification de l’article 37 reste chez lui. Fin de citation.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 19:33, par PRESIDENT FONDATEUR
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    L’histoire et le temps me donne raison de n’avoir jamais même une seule seconde porté ce monsieur (BC) dans mon cœur. Un homme sans parole, prêt à bruler tout un pays pour ses intérêts égoïstes. Depuis le referendum du 2 juin 1991, son jeu favori est le tripatouillage de notre loi fondamentale.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 19:59, par LESAGE
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Fin de suspenses pourrait-on dire ?
    Gageons que les Burkinabè de tout bord sache raison garder et utiliser les voies légales et constitutionnelles pour contester ce projet de loi. Si d’aventure elle est votée à l’Assemblée Nationale que tout le monde aille exprimer sa voix dans les urnes et qui sait le "non" peut l’emporter......Nous sommes tous démocrates permettons à tous les Burkinabè de s’exprimer sur cette question et évitons de penser à la place des autres ou de caporaliser le débat. Aucun Burkinabè n’a plus de droit que l’autre.
    Bannissons la violence dans nos propos et dans notre comportement.
    Que la raison et la sagesse l’emportent sur les muscles.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso et ses filles et fils. Amen !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 20:03, par burkinbila
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Et si encore on part du postulat que la loi ne rétroagit pas( jurisprudence du conseil constitutionnel, alors il a encore trois mandats avant de s’ aviser de trouver une autre trahison pour mourir au pouvoir. Je pleure ce monsieur et je le croyais vraiment plus intelligent. Mais j ai commencé a comprendre quand comme il a commencé a mettre au devant de la scène de juristes sorciers sans morale qui croient que l’on peut tout acheter avec l argent.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 20:09, par Kakoko
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Donc, ainsi, après 27 ans de pouvoir, Blaise Compaoré décidé de brûler le pays avec la complicité de ses ministres ! Messieurs les ministres, l’histoire vous tiendra individuellement co-responsable de tout ce qui adviendra et vous traitera comme tel en temps opportun. A bon entendeur, …

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 20:10
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Dieu merci ils soient revenus à de meilleurs sentiments. Le saviez ? Ils avaient même pensé (envisagé ?) Ebola pour instaurer un état d’urgence afin de s’assurer un lenga. Maintenant qu’ils ont choisi cette voie pour créer une crise et instaurer l’Etat d’urgence, c’est plus sage. Mais diantre pourquoi tiennent-ils à un tant à un lenga, sachant qu’ils ne peuvent pas avoir un mandat ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 20:19, par Nimissin
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Honorables députés, maintenant, l’avenir de ce pauvre, mais combien beau, pays est entre vos mains. Il appartient à chaque député d’entendre la voix du peuple, de discerner la voie de Paix, la vraie Paix, de prendre la mesure du péril qui guette le Burkina Faso et de saisir toute la mesure de son vote. Il n’est pas encore trop tard. Vous pouvez sauver le Burkina Faso. Vous devez sauver le le Burkina Faso ! Sauvez ce pauvre pays ! Que le Tout Puissant vous inspire et vous guide. Que Dieu vous bénisse et bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 20:21, par Kabako
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Epouses, enfants, parents et amis de députés CDP, AU SECOOOUUURRRS !!!!. Ils sont devant une responsabilité historique. Tous ceux qui ont dirigé ce pays sont parti en le laissant la paix. Que la fin de la Paix du Grand Burkina ne passe pas par eux ! Demandez-leur de ne point accepter être complice de ce crime. L’Histoire le leur reconnaitra et le peuple DIGNE DU Burkina Faso le leur sera très reconnaissant ! Le Peuple et Dieu vous regardent. Aidez le Burkina Faso a échapper. SVP !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 20:23, par Wéoghobiiga
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Que les députés CDP retiennent : en aucun cas, et à aucun moment l’opposition ne pourra est tenue responsable de ce qui adviendra. C’est votre pouvoir ! Vous avez trouvez ce pays-là dans la paix, vous l’avez gérer, partez et laissez-le dans la paix. Même Herman et Salvador ont débouché de on-ne-sait-où, jouir des fruits de notre travail et maintenant, ils veulent mettre le feu. Ils retourneront certainement d’où ils étaient venus. Et c’est nous qui n’avons que ce seul pays pour nous et nous nos enfants qui allons devoir le reconstruire tandis que les « multi-nationalités » seront dans d’autre prairies verdoyantes.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 20:26, par Voix du peuple
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    La vérité est qu’une partie des Burkinabè, les partisans de l’opposition, minoritaires à l’Assemblée nationale, joue à faire peur aux autres Burkinabè transformant le débat politique,  en une guerre de tranchées où ceux qui se prennent pour les bons citoyens exècrent les mauvais qui seraient ceux au pouvoir et y usent de manœuvres dilatoires pour s’incruster.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2014 à 23:50, par ABLO
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    DONC ILS VEULENT NOUS DIRIGER ENCORE QUINZE ANS QUOI !QUE LA VERITE TRIOMPHE

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 00:13
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Donc Blaise veut une ralonge de 15 ans ! Quelle honte pour le CDP !

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 00:48, par YABSORE
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    nous ne répondrons pas trois fois la même question portant limitation des mandats sans mise en œuvre effective de l’article 37 dans un état actuel.
    le Président Blaise COMPAORE a été acteur principal de ceux qui ont promis tout surtout la démocratie au sens large du terme puis s’est détourné : depuis le 15 octobre il a pris son pouvoir , il tourne comme bon le semble mais en Z : tantôt à gauche, parfois au centre ; puis à droite et vis versa. Le tout a abouti à cet Etat hybride né du croisement de la démocratie occidentale et de la société africaine « tendance mossi » où le chef se taille toujours la part du lion, où le Chef a toujours raison, où il faut au « chef de rire pour que tout le monde rit », où « le chef ne ment pas c’est demain qui ment », où on ne doigte pas un ancien chef , le chef règne à vie . A oui le doute n’est pas permis, le projet de lois sur de l’article 37 portant limitation du nombre de mandat qui passe de deux à trois est une preuve que le Président Blaise veut avoir toujours raison ;sinon il agi autrement . Rappelez vous du récit de Valère SOMEsur le 15Octobre 1987 parce que BLaise qui risquait d’être mis en minorité lors d’une réunion prévue pour 20H ce jour là est passé à l’acte préventif avec mort d’hommes ; Messieurs les Députés vous êtes prévenus ; mais comptez sur la conscience du peuple qui déjà mis Blaise en minorité.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 00:55, par johnblacksad
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Donc le Blasco veut rester 15 de plus quoi... aaah !! Toi aussi Ablassé, 28+15= 43 ans de pouvoir ! C’est beaucoup quand même !

    Votez NON au référendum !

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 01:01, par BURKINABE
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    ceci nous concerne tous ! faisons de notre pays un exemple de paix, soyons pour un changement, pour instaure une vrais démocratie !

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 01:45, par AD
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    J’ai pitie de Blaise, donc, il faut changer la constitution pour lui permettre de mourir au pouvoir dans les 15 ans a venir apres 2015 ! Ce pendant, la loi n’est pas retrospective.
    Je comprend, Blaise qui ne veut pas avoir a repondres a ces actes. Cependant, cela peut s’arranger avec le peuple et les futures responsables.
    L’Afrique fait pitie avec des responsables qui n’ont aucun controle de leur decisions.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 01:48, par YIRMOAGA
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Si vous voulez, il n’a qu’a être rééligible 10 fois 5 ans, y aura une fin ? La nature fera son effet ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 01:53, par YIRMOAGA
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Qui dit que des projets de révision ne seront pas opérés à chaque fin de MANDAT ? Faites ce que vous voulez, la jeunesse vous attend ? Ceux qui auront la longévité ,vont subir pour leur traitrise.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 02:18, par BOULAI
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    "VIVE LE BURKINA FASO". "VIVE LA CONSECRATION DU POUVOIR A VIE". NE DONNONS PAS RAISON A LAURENT BADO QUI DISAIT QUE LES PEUPLES ONT LES DIRIGEANTS QU’ILS MERITENT.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 02:29, par gbè
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Burkinabè du monde entier, levons nous pour barrer la route par tous les moyens, je dis bien par tous les moyens aux fossoyeurs de la démocratie dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 02:35, par Le Vigilent
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Blaise Compaoré prend tous les burkinabè pour des nez percés. Pourquoi chercher a modifier la constitution a tout prix ? Au lieu de contribuer a l’avancée de la démocratie au Burkina Faso, cette proposition de loi est plutôt un grand recul par rapport aux acquis démocratiques actuels.
    Et puis Blaise Compaoré doit savoir que personne au Burkina ne peut plus avoir confiance en lui quant au respect de la Constitution même révisée par referendum. Une fois réélu c’est sur et certain que des 2016, il fera de nouveau réviser ces mêmes articles 37 et 165 de la constitution et introduire d’autres dispositions qui élargissent davantage ses prérogatives.
    Laissons les choses en l’état, un point un trait !

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 02:39, par LE LION ELECTRONIQUE
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    En explication claire, le PF veut encore négocier un bail de 15 ans auprès des hommes et femmes intègres ; c’est à dire qu’à partir de 2015, il peut être réélu jusqu’en 2030.
    C’est trop, cela n’est réellement pas démocratique. Il est né en 1951 et il aura 79 ans en 2030 soit environ 43 ans de règne soit près d’un demi siècle de pouvoir.
    Ceux qui pensent que Blaise COMPAORE est irremplaçable ne croient pas à la mort. ils ont perdu leurs sens de la religion où il est dit que l’homme est mortel et Assimi KOUANDA pense que le BURKINA FASO sera encore partagé entre les pays voisins comme en 1932 car il n’y aura pas quelqu’un capable de gouverner le peuple burkinabè.
    Cette vision des dirigeants du CDP est une insulte à la nation entière pire un scandale.
    Réveillons nous vite chers burkinabè !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 04:46
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Mettez en même temps "Blaise Compaore" a la place de "Président du Faso". Depuis 27 ans vous n’avez pas constater le caractère anti-démocratique de l’article 37. C’est quand l’heure est venue pour BC de partir que vous le voyez maintenant. Tachez de ne pas mettre le feu au pays.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 09:34, par daoudy
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Après cela va encore se poser le problème de la rétroactivité de cette énième modification de la constitution. Nos très chers constitutionnalistes vont une fois de plus s’écharper pour savoir si le président n’a droit qu’à un seul mandat ou ou s’il pourra en faire 3 à partir de cette modification. on n’est pas sorti de l’auberge

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 09:44
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    ce que blaise est entrain de fabriquer s’appelle de l’egoisme car il n’aime pas son pays et veut le voir sombre avant de mourrir. Detruire tout ce qui a ete construit, le pays tout entier.
    il veut preserver l’interet de son clan alors dans une telle situation, personne ne gagne quoi que ce soit, a plus forte raison de proteger ses interets. qu’Ahallah protege le Faso contre ces genres de personnes mais aussi ne fasse plus naitre ces genres de personnes sur la terre de notre beau pays qui n’a vraiment pas besoin de tout ce brouhaha.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 09:50
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Je suis burkinabé je suis fière de l être et je vous dit que notre intégrité est entrain d être bafoué en tant hommes intégrés il ne faut pas qu’ on va se laisser faire comme ils ont de l’odasse il nous faut avoir plus que ça " le courage" et oublions ce qu’ils ont comme armes et sortons massivement le 28 oct l’UNION FAIT LA FORCE LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAICRONS QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 10:11, par Le Proviseur
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Ce projet de loi ne peu pas s’appliquer au cas Blaise Compaore. Il a déjà été reélu trois (3) avec même un lenga. C’est comme à l’école, quand on redouble une classe deux (2) fois, on perd sa bourse. Même si vous changer d’école c’est la même situation qui s’applique, même si entre temps l’année scolaire est passé de 7 à 5 mois, c’est toujours la même situation qui s’applique si vous êtes un double tomard. Alors que pour le cas présent nous avons à faire à un triple tomard officiel qui avait en plus déjà bénéficié d’un lenga froduleux. Donc plus de bourse pour lui

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 10:11, par douèssaa
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    infiniment non, burkinabè intègres. blaise n a qu’ à aller au diable, c’est un diable en puissance, mais il est vaincu au nom de Jésus Christ. la fin de l’assassin, du buveur de sang, du traitre, du caméléon, de tous nos maux est arrivée.
    Peuple intègre, en marche pour la victoire. non au tripatouillage à volonté de blaise. Cette fois, Dieu même en a marre, il nous le livrera en plein midi. du courage vaillant peuple
    j’ai honte, blaise, ses sinistres, ses acolytes se mirent-ils ? que dites-vous à vos enfants ? Ou qu’est-ce-que vos enfants vous disent-ils. Ou sont-ils devenus des diables eux aussi ? honte à vous. demain n’est pas loin.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 10:23, par bra-alix
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Peuple du BURKINA FASO,prions pour que DIEU LE TOUT PUISSANT barre la route à ces gens(suivez mon regard)

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 10:46
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    C’est une très grosse plaisanterie.Que de simples jeux de mots où on remplace 1 par 2 pour permettre à ce criminel de mourir au pouvoir et ainsi échapper à la justice mais le comble est que cette bêtise nous coûtera plus de 50 milliards voire même plus puisque pendant la campagne électorale,l’économie sera au ralenti sans oublié que les investisseurs sérieux se détourneront de la destination Faso à cause du manque de sérieux de nos dirigeants.D’ailleurs cette défiance dure depuis le début de l’année et tout ça,à cause d’un dictateur qui se croit indispensable.Il est temps de mettre un terme à cette comédie de mauvais goût par un soulèvement populaire

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 10:47, par Julien
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    C’est quelle histoire ça ?!

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 11:09, par le masque bobo
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Vraiment Blaise compaore m’a trop déçu. Il a manqué l’occasion de se faire pardonner par le peuple et d’entrer dans l’histoire par la grande porte. Bref, chacun récolte ce qu’il sème

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 11:22
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    SVP ne bruler pas notre beau pays

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 11:23
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    C’est une honte pour tous les burkinabé qu’en ces temps d’aspirations démocratiques, on assiste à de telles initiatives. Mais que Blaise sache que pour cette fois, nous ne nous laisserons pas piétiné. Il y a pas mal de burkinabé aussi ou plus compétents que vous pour gouverner le Burkina Faso. Si en 27 ans de règne sans partage et à 63 ans vous n’avez pas pu faire avancer le Burkina Faso, ce n’est pas à 42 ans de règne et peut-être à 78 ans que vous ferez mieux. J’en doute. Mieux vaut pour vous et votre clan de vous reposer et laisser l’opportunité à d’autres de mettre le Burkina sur la course internationale des valeurs de démocratie et de développement.
    Nous disons Non et Non à la modification de l’article 37. Nous mettons en garde les déshonorables députés qui vont cautionner cette modification. La résistance sera farouche pour libérer le Burkina de la patrimonialisation du pouvoir. Pour la République, résistons !

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 11:56, par SOS
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Art.37 actuel : Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois.

    Proposition du Gouvernement :
    « Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible JUSQU’À CE QUE MORT SENS SUIVE. »

    Le second article concerné :
    Art. 165 actuel : Aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
    – LES INTÉRÊTS DU PRÉSIDENT ET DE SA FAMILLE ;.
    Proposition du Gouvernement :

    Art. 165 : Après la promulgation de la présente loi, TOUT projet ou proposition de révision de la Constitution EST recevable lorsque LE PRÉSIDENT LE JUGE NÉCESSAIRE :

    Le vote de la loi aura lieu le jeudi 30 octobre mais déjà l’examen en commission est prévu demain jeudi à la représentation nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 12:13
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Ca commence à venir. à la lecture du projet on comprend que le "deux fois a été rajouté". Sinon on serait d’accord avec Rock MCK qui disait que l’article 37 en soit était anti-démocratique et on s’en tiendrait à ce que le président soit rééligible point. Donc il y a quelques gens qui réfléchissent mais ont la queue entre les pates. Le Gouvernement a du balbutier que la forme sans limitation exclu de fait l’alternance mais ...on dit 2 fois. Ils ont bêtement oublié qu’on avait raccourci le mandat à cinq ans parce que deux fois sept ans c’était vraiment trop.
    Pauvre Gouvernement et pauvres Députés, qui allez encore vous dédire. Pourtant à l’Assemblée il n’y a jamais eu de très bon Président qui doive y rester plus deux mandats, pas de premier ministre inamovible, pas de Procureur inamovible, pas de bon ministre inchangeable.
    Pourtant, c’est ces mêmes aigris qui se masturbent les esprits chaque fois pour justifier l’inamovibilité du grand sachem . Mais enfin, le premier président de l’ADP, ci-devant médecin, n’avait-il pas diagnostiqué le mal initiale, à savoir l’agonie de la morale. Les os de cette chose doivent maintenant être éparpillés s’il en existe.
    Les clairons de la pensée de nos intellectuels sonnent toujours sur un même faux air. Ces constipé d’esprit restent convaincu que leur mensonge non démenti deviendra la vérité et ne comprennent pas pourquoi mais leur refrain répété sempiternellement n’est toujours pas juste.
    Vous resterez les seuls abrutis

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 12:15, par Salif
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    faudrait inscrire l’article 165 lui-même parmi les disposition non révisable. Sinon l’on serait tenter de le réviser pour extraire ou modifier la clause sur la limitation des mandats. Ya du tout au BF ;

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 12:28, par lewang
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    C’est une insulte au peuple du Burkina Faso. Allons nous nous laisser bailloner par un dictateur déguisé en pseudo democrate ? Peuple du Burkina lève toi et lutte pour ta liberté. Imaginez un match de football de 45 mns x 2 ; quelques Minutes avant la fin des 90 mns, l’arbitre et une des équipes décident d’ajouter 3 fois 45 mns encore, parce qu’ils ne sont pas parvenus à battre l’autre équipe, (malgré les penalties imaginaires donnés). ils tiennent absolument à battre l’autre camp car eux ne méritent pas le nul n’en parlons pas de défaite. A ce rithme je crois que tous les acteurs (les arbitres, les 2équipes, les supporters, les familles, les amis...) risquent de ne pas supporter l’effort physique : le Burkina sera t’il la Centrafrique à cause d’égoistes qui ne pensent qu’à leur panse ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 13:16, par Tandja le Sage
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    "Article 49
    alinéa 1 (Loi n°001-2002/AN du 22 janvier 2002)
    Le Président du Faso peut, après avis du Premier ministre et du Président de l’Assemblée
    nationale […], soumettre au référendum tout projet de loi portant sur toute question
    d’intérêt national.
    Tout Burkina devrait s’indigner de la forfaiture du gouvernement et mieux comprendre à présent les mauvais desseins du pouvoir à la lecture de l’article 49. C’est très intriguant, nous n’avons pas de ministres dans ce pays, ils ne travaillent pour le bien du peuple, se sont des "clients" de Blaise sinon beaucoup allaient démissionner pour se démarquer de ce coup d’état constitutionnel.
    C’est Blaise Compaoré qui est l’intérêt national ou quoi ? Ainsi, après 28 ans de règne, Blaise voudrais encore 15 ans. Autant économiser l’argent du référendum l’introniser une bonne fois "NAABA".
    Avec le pouvoir en main, mon cher Président personne n’oserai vous dire que vous aviez tord, faites beaucoup attention, en Afrique le Chef a toujours raison tant qu’il a le pouvoir. C’est ainsi que Tandja et Laurent G. avaient raison jusqu’au jour où..... (vous connaissez la suite).
    Que Dieu sauve le Burkina
    Que les rapaces sombrent dans des gouffres amers
    Que le Bon Dieu nous épargne de l’avidité des tombeurs de mon beau pays
    Dieu bénisse le Burkina Faso.
    Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 14:06, par Pays Réel
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    En démocratie ; la constitution prévoit elle même les mécanisme de sa propre révision ; nulle n’empêche l’opposition politique de faire une proposition de projet de loi pour verrouiller l’art 37. Cependant qu elle arrrète de s’arroger le droit de parler au nom de tous le peuple ; car la majorité des Burkibabé sont en faveur de la modification de la l’art 37.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 18:25, par BURKIPOKA
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    C’est faux, les gens font semblant. Beaucoup sont contre la révision de l’article 37 même y compris les CDPistes. Je peux dire que c’est Blaise et son entourage proche seulement qui sont pour. L’avenir nous le dira.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 18:52, par l’angle angulaire
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Populations de Ouahigouya, un tampon à vous !!!! j’étais convaincu que les réponses ne peuvent pas être autrement. Sur toute l’étendue du territoire nous sommes débout contre un seul homme et tout son entourage :
    blaise
    françois
    assimi kouanda
    alain yoda et j’en passe
    Nous allons attaquer vos familles, vos biens que vous avez volés au peuple, rétiré ces biens, géler vos avoirs, vous mettre en prison pour crime contre l’humanité, pour honte attirée sur le peuple sous le regard de l’international, pour viol de nos moeurs, pour détournement de tout genre, pour falcification de notre constitution, pour braquage de notre constitution.
    Thomas sankara, Hama Arba diallo, norbert zongo, david ouedraogo, salifou Nébié,......réclament justice pour le tort que vous leur avez fait. On ne vous pardonnera pas un seukl instant et vous payerez avec vos peaux toute cette division que vous avez crée. Sougalo ouatta, Mouss Ouatt, Koulidiati, gilbert, ye bongnessan, retirez vous pendant qu’il est temps sinon vous subirez le même sort que ces criminels

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 20:27, par Sofia voix de la verité
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Pourquoi l’opposition a t-elle si peur du referendum ? On se rendra compte que sous le prétexte de s’opposer à un projet de referendum, les opposants craignent en réalité la défaite et la sanction du peuple. Sinon, il est incompréhensible qu’ils déploient autant de moyens pour rejeter le référendum alors qu’ils auraient pu, en lieu et place, appeler leurs militants à faire triompher le non.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 20:56, par Raina la paix
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Au nom quoi les leaders politique devraient parler pour près de 16 millions d’habitants alors qu’ils pourraient leur permettre de s’exprimer directement ? Pourquoi tant de mépris pour le peuple dans son ensemble ? Le peuple sait ce qu’il veut et qui il veut à la tete de l’Etat. Donc laissons le peuple faire son choix.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 21:06, par Raina la paix
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Au nom quoi les leaders politique devraient parler pour près de 16 millions d’habitants alors qu’ils pourraient leur permettre de s’exprimer directement ? Pourquoi tant de mépris pour le peuple dans son ensemble ? Le peuple sait ce qu’il veut et qui il veut à la tete de l’Etat. Donc laissons le peuple faire son choix.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2014 à 01:36, par le citoyen
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Blaise Compaoré est entrain de prouver qu’il est un homme fort et non un homme sage.
    Aucun des trente ministres aucun n’a eu le courage de à Blaise que ça suffit et que conséquences seront incalculables ?
    Vivement que l’armée adopte une attitude republicaine, sinon la côte d’ivoire sera mieux que nous.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2014 à 13:26, par patience
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    Que la voix de Dieu retendit dans le cœur de tout un chacun.
    Que l’ESPRIT SAINT prenne le contrôle de tout, soit bénit mon pays le BURKINA FASO d’éternité en éternité.Amen

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2014 à 20:30, par ouedmic
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    c’est maintenant que le Burkina Faso est à la croisée des chemins. il est de devoir et de droit pour tout burkinabè de se départir des bassesses qui l’ont tant animées durant ce règne et de comprendre que l’avenir de son beau pays est dans sa main.

    nous assistons à un passage en force, à un coup d’Etat sur le futur président du Faso. le pouvoir en place ne pouvant faire de ce qui est juste fort fait de sa force ce qui est juste. ce qui est écœurant et qui frise le vomir c’est quant des intellectuelles se laissent traîner dans la fange de leur décadence à cause de leurs ambitions égoïstes et destructeurs. Je ne pense pas qu’ils ont des enfants à leur charge.

    que Dieu protège le Burkina Faso du Satan et de ses démons amen

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2014 à 21:07, par ouedmic
    En réponse à : Révision de la Constitution : Le contenu du projet de loi de modification déposé à l’Assemblée nationale

    c’est maintenant que le Burkina Faso est à la croisée des chemins. il est de devoir et de droit pour tout burkinabè de se départir des bassesses qui l’ont tant animées durant ce règne et de comprendre que l’avenir de son beau pays est dans sa main.

    nous assistons à un passage en force, à un coup d’Etat sur le futur président du Faso. le pouvoir en place ne pouvant faire de ce qui est juste fort fait de sa force ce qui est juste. ce qui est écœurant et qui frise le vomir c’est quant des intellectuelles se laissent traîner dans la fange de leur décadence à cause de leurs ambitions égoïstes et destructeurs. Je ne pense pas qu’ils ont des enfants à leur charge.

    que Dieu protège le Burkina Faso du Satan et de ses démons amen

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2014 à 08:52, par zoumbri zindo
    En réponse à : Révision de la Constitution

    Blaise se fout de notre armée et veut nous laisser découvrir qu’il en a le contrôle et il n’y a rien en face. Nous, citoyen de ce pays et qui serons enterré sous cette terre nous croyons au caractère républicain de cette armée. Invite à la désobéissance (ne frappez pas ni gazez encore moins tirer vous verrez que ce ne sont pas les ras seulement qui vivent dans les trous. Certains utiliserons leur cravate pour boucher les entrées. HAYA !)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés