Conseil extraordinaire des ministres : La convocation du référendum annoncée

mercredi 22 octobre 2014 à 03h22min

Initialement annoncé pour le vendredi 17 octobre dernier, c’est finalement ce mardi, 21 octobre 2014 que s’est tenu le Conseil extraordinaire des ministres. Sans surprise, il a donné un coup de pouce au projet de révision de l’article 37 de la Constitution en adoptant un projet de loi pour convoquer le référendum.

Conseil extraordinaire des ministres : La convocation du référendum annoncée

« En application du Titre XV de la Constitution, le Conseil extraordinaire des ministres a adopté un projet de loi portant révision de la Constitution, qui sera soumis à l’Assemblée nationale, en vue de la convocation du referendum ». C’est le ‘’verdict’’ à l’issu de cet échange qui a duré environ 3 heures. Il est livré par le ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité, Jérôme Bougouma sans autres commentaires.

A la question d’en savoir sur la date du referendum, il répondra : « C’est après le vote de l’Assemblée nationale ».

Oumar L. OUEDRAOGO

Lefaso.net


TITRE XV de la Constitution

DE LA REVISION

Article 161

L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment :

- au Président du Faso ;

- aux membres du Parlement à la majorité de chacune des chambres ;

- au peuple lorsqu’une fraction d’au moins trente mille (30 000) personnes ayant le droit de vote, introduit devant l’Assemblée nationale une pétition constituant une proposition rédigée et signée.

Article 162

La loi fixe les conditions de la mise en oeuvre de la procédure de révision.

Article 163

Le projet de révision est, dans tous les cas, soumis au préalable à l’appréciation du Parlement.

Article 164

Le projet de texte est ensuite soumis au référendum. Il est réputé avoir été adopté dès lors qu’il obtient la majorité des suffrages exprimés.
Le Président du Faso procède alors à sa promulgation dans les conditions fixées par l’article 48 de la présente Constitution.

Toutefois, le projet de révision est adopté sans recours au référendum s’il est approuvé à la majorité des trois quarts (3/4) des membres du Parlement convoqué en Congrès par le Président du Faso. Le bureau du Congrès est celui de l’Assemblée nationale.

Article 165

Aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
- la nature et la forme républicaine de l’Etat ;
- le système multipartiste ;
- l’intégrité du territoire national.
Aucune procédure de révision ne peut être engagée ni poursuivie lorsqu’il est
porté atteinte à l’intégrité du territoire.

Messages

  • De toutes les façons,rien ne va vous surprendre. Parce que vous êtes rassasiés et chacun brille par son crane que vous ne voyez plus au delà de vos nez.
    QUAND LE PEUPLE SE MET DEBOUT, LA MAJORITÉ REVIENDRA A LA RAISON.

  • on attend de voir comment l’ADF/RDA se comportera

  • La date du référendum c’est après le vote ? Donc le oui l’a déjà emporté alors. Merci pour l’info. Référendum ou pas, l’article 37 ne bougera point

  • Il n’y aura aucun feu ici au Faso, nous ne passerons pas les fêtes de fin d’année cloitré chez nous
    Pour je ne sais quel feu
    Nous irons prier dans les églises et temples
    Que les oiseaux de mauvais augures aillent voire ailleurs
    Que Dieu protège le Burkina Faso des faux prêcheurs et du diable

  • Bande de mécréants, Dieu ne vous laissera pas brûler ce pays. Blaise, quitte le pouvoir avant qu’il ne te quitte !

  • D’une manière générale le referendum n’est pas anticonstitutionnel on le sait. Mais qu’est ce qui sous-tend sa réalisation : le pouvoir personnel d’un seul individu, Blaise Compaoré. Allons nous sacrifier l’enracinement d’une démocratie véritable aux ambitions d’une personne soit-il soutenu par des rapace dont leur seul intérêt se résume à leur ventre ? la question reste posée et c’est le peuple souverain qui est appelé à décider. Cependant n’oublions pas que l’on peut forcer un enfant à se coucher parce que l’on a la force avec soi mais on ne peut pas l’obliger à dormir. Préservons nos acquis et donnons enfin au Burkina les bases stables d’une constitution forte non manipulable à souhait. Nous voulons des institutions forte et le pouvoir personnel. Vive le Burkina !!!!!!!!

  • Peu importe la procédure qui sera suivi. Ce qui est et certain, ce référendum n’aura pas lieu. Qui assurera la sécurité de tout ce chantier ???

  • C’est le debut de la descente en enfer car on se laissera pas faire. Mon grand père m’a dit de ne pas avoir peur de la mort mais d’avoir peur de la honte. Je signe ses propos !

  • SI CETTE LOI PASSE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE, JE PENSE QU’IL BEAUCOUP DE MOUSSA DIAKITE ALIAS BALLA LE "PÉTROLIER" DANS NOTRE HÉMICYCLE ET C’EST PAR Là QUE LA GENDARMERIE NATIONALE DOIT COMMENCER.

  • Bonne chance et que le Burkina puisse gagner dans tout les cas

  • C’est ce que nous allons voire. Vous n’avez pas de fonds pour revoir la grille salariale des fonctionnaires mais vous avez plus que ce qu’il vous fallait pour cela pour le referendum. On verra. Ne nous prenez pas pour des nez percés, ce que vous allez commencer il vous sera difficile de le terminer et nous allons œuvrer pour ca. Votre logique est qu’il ait trouble afin de pouvoir repousser la présidentielle de 2015 mais vous risquez de tout perdre car il y a des variables que vous n’aviez pas intégrez dans votre équation que vous avez mis 2h 30mn pour élaborer et je suis certain que ca va vous couter très cher. Que le meilleur gagne.

  • Blaise n’a fait qu’un retour à l’envoyeur. Les députés lui ont envoyé le ballon (l’appel au reférendum) et il renvoie la balle à l’assemblée. C’est eux qui doivent décider d’abord de la recevabilité du projet (Art 165 : aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause : la nature et la forme républicaine de l’Etat.....) et ensuite l’adopter.Attendons la reponse de l’assemblée.

  • yes, on gagne ou on gagne.
    Vive le referendum

  • Le glas est sonne peuple du Burkina !40 personnes n’ont aucun droit de changer notre destin !

  • Qui vivra verra que Dieu protège notre cher Burkina

  • C’est la HONTE que j’ai ressenti ce jour à l’annonce de cette nouvelle. je suis a l’extérieur et j’ai honte quand on en parle, je fuirai désormais les débats politique sur le Burkina Faso, car je croyais que notre Président ferai preuve de Sagesse. En fait ce qui fait le plus mal, c’est que des institutions et associations internationales lui ont fait confiance et l’on hissé ou il est en ce moment avec pour objectif qu’il donne le bon exemple de construction de la paix. Voila en retour la récompense..... La HONTE, La HONTE

  • Très belle victoire pour le Président du Faso, le Front Républicain et Me Hermann YAMEOGO ! Une Constitution est faite pour être respectée ! C’est la Paix sociale et notre Démocratie en construction qui gagnent aussi. Vivement qu’on se remette au travail maintenant, car les défis du pays demeurent intact : l’éducation, la santé, les infrastructures, la bonne gouvernance, etc. Le Blaisot a sonné la fin de la récréation politique !

  • c’est assez clair

  • Laissez le , il suit son destin . Pauvre de nous , nous recolterons les pots des egoistes , de ceux qui pensent qu’ils sont nes pour diriger . Le peuple se battra jusqu’au bout .

  • atteinte de l’integrité du territoire mais pourkoi le faire mr le president

  • AOU, WINDE.SEM BC aime le pouvoir ou le BF ? plus rien à dire si ce n’est attendre la fin de règne et quand ?

  • Dommage, le bon sens n’a pas prévalu.

  • C’est pas croyable ! Où allons nous ?
    L’article 165 dit ceci : "Aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
    - la nature et la forme républicaine de l’Etat ".
    Sauter l’article 37 ne remet-il pas en cause la nature et la forme républicaine de l’Etat ?
    Que Dieu sauve le Burkina. Il ne nous reste plus qu’à prier pour que la suite se passe sans effusion de sang. Salut !

  • c’est surement l’avenir du peuple burkinabè qui est en jeu.
    quite à accepter se sacrifier pour un futur etat democratique ou baisser les bras et sombrer pour toujours. les deputés doivent penser aprés la mort de BLAISE COMPAORE quelle democratie aura le BURKINA FASO ? c’est vraiment triste pour le pauvre BURKINA.

  • Héi !!!! N’ouvrez pas la boîte à pandore. De l’eau versée ne se ramasse pas. A bon entendeur !!!!!!

  • et voila ce que le peuple burkinabé attendait depuis long temps et e je pense bien que cette date ne tardera pas a venir !!!!!!!car nous somme impatient de cette date de la tenue du référendum dans notre pays qui est le Faso et amener les citoyens a ce prononcer sur cette question qui est dans ce pays....vive le référendum au Faso !

  • Je suis deçu. Dieu vous observe

  • c’est quand ce referendum meme !!!!!!nous on a plus le temps de resgter et ecouter des histoires mais plutot aller devant les urnes et faire ce que nous devons faire..
    le référendum est le seul moyen de distinction entre le peuple qui est diviser...
    rien de plus mieux que un référendum au Faso

  • mais une question a ces ministres ?a quand le jours de notre référendum car le peuple vous attend ouvertement dans ce pays avec les bras ouvert pour la tenue d’un référendum au Faso et je pense bien que cette date ne va plus tarder car ils sont tous prêt pour le référendum....

  • on savait tous que ce référendum aura bel et bien lieu dans ce pays et nous sommes tous d’accord car si la majorité est d’accord le reste on jets a la poubelle et nous c’est ce que nous allons faire avec ceux qui ne seront pas d’accord sur le plan de la tenue du référendum dans ce pays des hommes intègres..
    oui et oui au référendum au Faso....

  • Ok ! les ennemis du président ont gagné. vive la paix

  • wahouuuu c’est tous ce que nous les jeunes d’ici attendions car ces gars de l’opposition de sont pas vraiment au sérieux avec cette population qui se mets dans le chaos total en les écoutants...ce référendum nous somme partant et nous voulons la date exacte de ce référendum..

  • Je vis hors du Burkina et j’ai mes racines jusqu’a Bobo. La question brulante du referendum qui oppose pouvoir et opposition nous interpellent tous en temps que ouest africains soucieux de paix durable dans le pays.
    J’exhortes mes parents Burkinabes a s’inspirer de la methode du M23 du Senegal en 2012 quand l’ex president Wade faisait le forcing pour se presenter aux elections. Le monde entier a supplier Wade de ne pas presenter et c’etait un NIET categorique de Wade. L’UA et la CDEAO ont envoyer des emissaires a Dakar dont le plus illustre fut president Obassandjo. A l’ issue des entretients, les opposants conscients de ne pas plonger le Senegal dans le chao ont decider de battre campagne et laminer Wade copieusement aux elections et chose faite.
    Si Blaise se cramponne sur le referendum et a son actif l’armee en attente, ne voulant RIEN entendre ni voir, ne le suivez pas sa descente aux enfers, soyez plus sages et laissez le vaillant peuple Burkinabe le laminer copieusement dans les urnes. La seule chose qui importerait est de vous assurer que le compte des votes est bon et juste. Souvenez vous que ce sera Blaise tout SEUL contre tous, partis d’oppostions et population reunie par la circonstance pour battre campagne ensemble et voter NON.
    Vous allez le battre sans efforts s’il persiste dans sa folie, c’est clair et net. Dieu n’aime pas ceux qui se dedisent.
    Bon courage !

  • Enfin la decision finale ! les anti referemdum vont bientôt nous laisser tranquil economiser votr bulget de mandicité tant pis pour ses concitoyens qui ont contribués financierement.MR les MPP héi dè !!

  • Pas de surprise ! ce qui devait arriver est arrivé ! C’est la démocratie africaine. Et ainsi va l’Afrique ! Est-ce comme cela qu’on amorcer le développement avec sérénité ! A la tête, de vrais psychopathes ! Ils passeront si le peuple leur ressemble s’il est vrai que les dirigeants sont à l’image du peuple. Dieu sauve le Faso

  • OK les ennemis du président Blaise Compaoré ont gagné.

  • une question pour ces ministre..c’est pour quand la tenue du référendum dans ce pays ??
    c’est ce que nous on attend et non quelque chose d’autre,car c’est le seul moyen qui peut éteindre ces discours qui ne finissent pas dans ce pays comme nous le voyons depuis un certains temps avec nous hommes qui se disent des leaders qui ne veulent pas respecter la constitution du pays...alors la il ne sont pas des vrai leaders...
    ce référendum il faut très vite accélérer les chose car c’est chaud dans les marmites du pays.

  • Puisse Dieu
    aider le Faso . Quelque soit la duree de la nuit le jour fini par apparaitre.

  • Ce n’était qu’ un secret de polichinelle. Espérons que les valeurs démocratiques prévaudrons et que le peuple pourra exprimer en toute liberté sa volonté sur un sujet d’une importance capitale pour l’ancrage véritable de notre jeune démocratie.

  • vive le référendum au Faso. et nous somme prêt pour le référendum dans ce pays et personne d’autre ne pourra nous dire le contraire de cela,car nous serons prêt a aller a ce référendum sans savoir si et si !!!seulement que le peuple puisse se prononcer dans ce pays..
    rien de meilleur que un référendum dans le pays.

  • le référendum est ce que les burkinabé attendent depuis long temps dans ce pays et je pense que cette date est la bienvenue pour que certaines personnes puissent cesser d’envoyer nos parents dans les rues de Ouagadougou,que de leur donner le vrai sens du bon développement au Faso..

  • Vous savez ? depuis que Mobutu ensuite Tandja et Kaddafi ont mal fini leur existence, moi je n me fais plus d’illusion, je suis convaincu que chaque chose a son temps et qu’on a beau être fort, puissant ou dangereux, quand le pouvoir va te lâcher tu ne voit rien venir tu pense que personne ne peut rien contre toi. C’est ce qui va arrivé au Burkina, laisser les choses se faire et continuer. Le cours de l’histoire nous le dira. et ça ne va plus tarder !!!!!!!!

  • ces députés n’ont qu’a faire vite et nous donner très vite la date de ce référendum car nous on attend cela il y a long temps de cela.
    la date SVP messieurs les députés du Faso....on veut le référendum dans ce pays

  • Vive le président du Faso et vive le Référendum !!!

  • conseil devait nous donner la date de la tenue du referendu que de nous faire attendre encore dans ce pays.mais comme il vient de bien nous dire que le projet est entre les mains du parlement qui est comme le peuple a l’assemblée nous en serons dans attente absolue pou ce référendum..
    vive le référendum au Faso.

  • Attention à cela, car ce ne sont plus les partis politiques de l’Opposition ou de la Majorité qui dictent la conduite à tenir. Il n’y a pas si longtemps que cela, tous ces Messieurs reprenaient tous en choeurs "Quand le Peuple se met debout, ses ennemis tremblent". assertion plus que d’actualité aujourd’hui.

  • La démocratie c’est dans les urnes, alors messieurs les démocrates de l’opposition aux urnes. Un bon démocrate ne s’oppose jamais aux urnes, au contraire il les affrontes et s’il gagne tant mieux et s’il perd il félicite son adversaire dans la fraternité.

  • cette jeune sait pas ce qu’elle veut dans ce pays des hommes intègres, comment , une question comme le mariage pour tous , qui donne le droit à deux hommes de en culer , deux femmes de se faire des tour doigts sera une question d’Intérêt national ? c’est du délire , Miss, le président du Faso est une institution qui gouverne le peuple Burkinabè ainsi ce qui lui lié est d’Intérêt national car agissant sur leur organisation ,la doit être responsable et voter pour sa cause vive le référendum

  • YOUPI, ENFAIN le peuple va pouvoir donner son avis lors de la consultation du peuple (referendum). Je Croyais que le peuple Burkinabe ne se prononcerait jamais avec les opposants qui refusaient leur expression.

  • Boom ! Et ce qu’on attendait arriva !!
    Bonjour les longs règnes, le pouvoir à vie, le saucissonnage des constitutions pour plaisir au dieu de l’heure, au-revoir à l’alternance, au-revoir à la démocratie tout simplement !
    L’espoir de voir un Burkina démocratique se dissipe avec ce forfait validé par des intellectuels nommés ministres et censés servir l’intérêt général au détriment de l’intérêt particulier et égoïste !

  • En fin on met le peuple devant sa responsabilité, c’est à lui maintenant de tracer les axes de l’avenir du Faso. Seul le peuple souverain peut prendre cette décision de modification de l’article 37. les protestations n’ont de place

  • Que la paix aille mourir à la guerre. Blaise vient de franchir le Rubicon. Après 27 ans passé à la tète de ce pays il veux nous faire croire qu’il a toujours quelque chose à nous offrir. Foutaise. Qu’il se souvienne des manifestations monstres de 1998 à la mort de Norbert Zongo l’enfant terrible de Koudougou. Cette fois trop c’est trop. La patrie ou la mort nous vaincrons. Fils et filles du Burkina Faso mobilisons nous. Blaise vient de nous lancer un défit. Ayons à l’esprit ce que la population de Koudougou en 2011 à la mort de l’élève Justin Zongo.

  • En fin le référendum, que les choses avancent, bientôt les burkinabè seront appelés à prendre leur destins en mains en exercent leur devoir dans les urnes, pour l’avancement de la démocratie. Vive le référendum.

  • Le pouvoir est au peuple, ou bien aviez vous oublié la définition du mot démocratie. La démocratie c’est l’exercice du pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple. Alors pourquoi refuser au peuple son exercice du pouvoir. Seul le peuple est souverain. Alors au référendum pour que le peuple souverain s’exprime dans la liberté et dans la fraternité.

  • il faut que les opposant et la population comprenne que le président n’est pas dans l’illégalité quand il demande la modification de l’article 37 et la mise en place du sénat. la constitution na l’interdit pas. chers leader d’opposition , arrêter donc de vouloir passer par la courte échelle pour étancher votre soif de pouvoir. arrêter de laver l’esprit du peuple et les inciter à la désobéissance.

  • le référendum est le seul moyen pour que le peuple s’exprime librement et démocratiquement sur cette question. chers leader de l’opposition arrêter de lavez l’esprit du peuple et les inciter a la désobéissance car le président est dans ces droits.

  • BURKINABE D ICI ET D AILLEURS LE MOMENT TANT REDOUTER EST ENFIN ARRIVER. RELEVER ET LIBERONT NOTRE PAYS SINON L HISTOIRE NOUS EN TIENDRA RIGUEUR. PERSONNELLEMENT A PARTIR DE CES INSTANT JE SUIS PRET A TOUT . MAIS J OSE QUANT MEME ESPERER LA SAGESSE GUIDERA NOS CHERE DEPUTE.

  • c’est maintenant que la lutte commence, on savait que ces gens n’allaient pas reculer, c’est le peuple qui auront en face, non au referendum non a la modification de l’article 37, an laara an saara !

  • Camarades militantes et miltants du CDP,

    Le rendez est confirmé et avec A

  • Blaise devrait avoir amour et reconnaissance au peule burkinabé. J’ai des larmes aux yeux en voyant ce beau pays pris en otage par un clan de politiciens qui ne pensent qu’à leur ventre. Sinon tout le monde sait que la revision de l’article 37 de notre constitution n’est ni dans l’interêt du peuple ni dans celui de son développement.

    Que tu Dieu sauve le BURKINA

  • J’ai vraiment l’impression que les gens de ce régime surestiment réellement leur force et n’ont pas encore mesuré le seuil de leur impopularité en dépit de tout ce qu’il y a eu comme marches et meeting de l’opposition. je suis persuadé que les jours à venir seront très difficiles à vivre au faso. Les gens ne vont pas se laisser faire. Et si d’aventure des gens sont brutalisés ou si quelqu’un par mégarde venait à mourir , cela ne fera que précipiter leur chute.Franchement cette boulimie du pouvoir est aberrante et très révoltante.

  • Au regard de la pauvreté dans notre pays (insécurité, état des routes, difficultés à boucler les fin de mois,..), ce n’est pas une bonne décision de convoquer le référendum ; que la sagesse gagne les uns et les autres. Il en est encore temps.

  • j’ai honte d’être africain. "Le gouvernement tranche en faveur du referendum" suite à l’échec du dialogue entre l’opposition et la majorité. Le sigle CDP me donne envie de vomir.

  • La volonté d’un homme qui défit tout, même son avenir qu’il s’en fou éperdument ? La manière de la prise du pouvoir devrait convaincre tout le monde que la conservation fera table rase sur ses contempteurs que ses contrevenants ? SEM BC fera le vide autour de lui pour la conservation de son NAAM. Attendons que la nature fasse son action afin que nous assistons à une alternance ? WINDééééé. BC va régner par ......., ceux qui l’ont aidé à la prise du pouvoir, où sont-ils ? ceux qui vont l’aider à la conservation vont subir le même sort. C’est lui même ou rien

  • ce qu’il faut retenir c’est que nul n’est éternel. tout disparaîtra sur terre seule la face de dieu restera. blaise perd seulement son temps. maurice yaméogo,sankara,sangoulé,saye zerbo sont où ? blaise rassure toi ton tour viendra et c’est pour bientôt si tu persistes dans tes errements. amen

  • C’était prévisible, ce referendum était a demander au peuple par la répression et les mitraillettes sur les Joux : depuis 27 ans le peuple Burkinabé n’a aucune loi, ni justice. Mr. Compaoré Blaise pourquoi se donner toute cette peine pour un referendum bidon ? Vous pouviez modifier l’article 37 comme vous voulez, car vous l’aviez toujours fait, par ce que les armes sont a vos portés mais pour combien de temps ? La jeunesse Burkinabé vous attend.

  • Quand on voit et on joue à l’aveugle, on finira par voir plus clair qu’avant. Ne soyons pas pressé, la vérité n’est pas loin et triomphera toujours. Que DIEU tout-puissant nous protège !!!

  • le Président COMPAORE doit se méfier de ces amis et de sa famille ; ils sont en train de le livrer au peuple. ce qui doit arriver va malheureusement arriver.

  • Très belle victoire pour le Président du Faso, le Front Républicain et Me Hermann YAMEOGO ! Une Constitution est faite pour être respectée ! C’est la Paix sociale et notre Démocratie en construction qui gagnent aussi. Vivement qu’on se remette au travail maintenant, car les défis du pays demeurent intact : l’éducation, la santé, les infrastructures, la bonne gouvernance, etc. Le Blaiso a sonné la fin de la récréation politique !

  • Webmaster tu as censurer mon message.

    Je reprends :

    Mes amis, si Blaise COMPAORE a tué Thomas, Henry, Boukary et Norbert, ce sera pas toi, moi, lui qu’il laissera.
    Croyez moi, il n’épargnera personne !

    Dieu bénisse le Burkina Faso !

  • Il va falloir que les leaders de l’opposition ne baissent pas la garde car le president Compaoré peut rapidement les accuser de complot et les liquider comme on l’a vu par le passé avec Lingani et Zongo.

  • Rien de surprenant car personne ne peut se dérober de la loi de Dieu ! il partira comme il est arrivé ,il n"a pas le choix, il faut qu"il fonce puisqu"il doit la rencontrer dans les mêmes circonstances que d"autres l"on rencontré par son biais avant lui . tous ceux qui sont doués d"intelligence m"ont bien compris. c"est regrettable mais c"est ainsi .

  • il n’aura rien. je pense que ce que le gouvernement vient de faire, c’est juste donner la possibilité à chaque citoyen burkinabé de se prononcer sur une question qui fait débat en tous lieux et à tous temps. Mes chers frères mobiliser vos proches à voter pour vous. Évitez les discours qui peuvent entraîner la confrontation, car on sait quand ça peut commencer mais on ne sait jamais quand ça va s’arrêter. regarder dans certains pays tous ceux qui ont souhaité la confrontation on ne sait où sont actuellement. mobilisez vos militants pour les bureaux de vote.

  • Chaque peuple a le dirigeant qu’il mérite ! C’est au peuple de choisir son dirgeant et pas au dirigeant de choisir son peuple.
    Que DIEU nous garde !

  • Quelle Honte pour ce gouvernement. Tous çà pour çà. Des pères de famille qui ne se soucient que pour ce qu’is gagnent aujourd’hui,Le devenir de leurs enfants les incombent peu !

  • Chaque peuple a le dirigeant qu’il mérite ! C’est au peuple de choisir son dirgeant et pas au dirigeant de choisir son peuple.
    Que DIEU nous garde !

  • La marche d’hier a été spontanée, quand elle sera organisée, le gouvernement pourra sortir des policiers, gendarme ou militaire derrière chaque Burkinabè. Mois je dis donc à chacun son député contre la révision de la constitution.
    Je dis à chaque député qui ira voter de penser qu’il habite dans le même quartier que des opposants dans la ville. Comme il y a des gens qui ont déjà lancé une fatwa contre les députés, je les invite a prendre leur courage à deux main pour empêcher le vote à l’assemblée.
    Si le vote a lieu et que les députés donne leur quitus, il est clair que dans les quartiers, ça va mal se passer. Mieux vaut prévenir que guérir.

    NB./. Il y a des gens qui ne sont pas ambitieux comme BOUGMA, ASSIMI, ACHILLE, ADAMA,... Ils sont né pour suivre Blaise. Pardons il ne faut pas les écouter. Remarquez la démission du Bendrologue Alain Edouard.

  • Tu as raison Placide. C’était une rencontre d’informations et non conseil de ministre. Oui ! Blaise a instruit ses ministres de soumettre le fameux article à Soungalo. Heureusement que certains ministères sont dirigés par les SG. Bougma a encore mis le feu.

  • Tou est desormais claire cher amis !!!j vou avais dit,la loi fini tjrs par l’emporter sur tout.Vive le referendum !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • la constitution n’interdit pas sa propre modification. chers leader d’opposition , arrêtez donc de vouloir passer par la courte échelle pour étancher votre soif de pouvoir. arrêter de laver l’esprit du peuple et les inciter à la désobéissance

  • Il est clair maintenant que les gens travaillent pour leur propre intérêt et non celui du pays. Bonjour la division car nous allons tous nous y mettre. Harmonisation de la grille : pas d’argent. Construction et équipement des hôpitaux : pas d’argent ; Bitumage des routes : pas d’argent. Electrification des zones loties de Ouaga et Bobo depuis 10 ans : pas d’argent ; Construction d’amphis : pas d’argent. Organisation d’un référendum avec corruption d’une partie du Peuple : beaucoup d’argent disponible ; Achat de gaz lacrymogène, de camion à eau : Beaucoup d’argent disponible. On verra comment ceux qui compte sur le référendum pour s’enrichir vont circuler à Ouaga, vont réagir quand ils vont se retrouver un jour à l’hôpital et qu’il n’y aura pas de scanner... Il faut que tous les syndicats de fonctionnaires déclenchent à partir de maintenant une grève illimitée pour réclamer la mise en application sans délai de la grille harmonisée. Sans délai

  • Je vous suggère que nous puissions élire un nouveau Président pour début 2015. Ne retardons pas encore le développement du pays. Nous allons désobéir par tous les moyens. Si LAT et BC, comme le disent les gens du CDP, sont de grands travailleurs, et que nous, nous ne somme rien, laissons les travailler pour le pays pendant deux semaine et on verra que le pays sera émergent.

    Dès maintenant, que personne ne pays, ni impôt, ni eau, ni électricité, pour paralyse tout l’appareil d’Etat.
    Si vous avez bien remarqué hier à la télé, les journalistes n’ont pas fait de commentaire sur le conseil des ministres. Eux aussi en ont marre de travailler pour des gens qui se sont retiré à Kossyam. Que Blaise continue de travailler à Kossyam, nous nous sommes au centre ville. Le pouvoir est là, puis que les banques s’y trouvent, le trésor s’y trouve, la télé et la radio s’y trouve, tout.

    Dite nous où se trouve le bendrologue Alain Edouard, le Ministre de l’Article 37.

  • On est fatigué de toutes ces paroles, moi, j’en veux à l’opposition car aucun d’eux ne peut taper sur la table. Y a eu combien d’assassinat sans justice ? A entendre maître SANKARA hier à la télé, on dirait pas un opposant. Le peuple à besoin d’un bon opposant qui ne craints ni la prison ni la mort, un bon leader et nous allons suivre ses mots d’ordre. Zeph, il faut un cri de guerre sinon ces gents là n’irons nul part. n’ayez pas peur et laissez tomber le droit, il faut que ça bouge sinon ils ne vont jamais partir car où iront - t-ils si Blaise n’est plus président. Quelle Honte Blaise !!!!!

  • Le gouvernement nous montre clairement une preuve de maturité a travers cette convocation au référendum. Pas plu-tard qu’hier quand la mouvance a demandé à l’opposition qu’est ce qu’elle propose comme alternative elle n’avait pas d’argument. Le respecter de la constitution me direz vous mais le référendum est permis par la constitution. Vive le référendum

  • voter tous non

  • le référendum est le seul moyen pour que le peuple s’exprime librement et démocratiquement sur cette question. chers leader de l’opposition arrêter de lavez l’esprit du peuple et les inciter a la désobéissance car le président est dans ces droits.

  • on a jamais été si proche du referendum que maintnan !!!vive le referendum,vive la volonté souveraine du peuple !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Bonjour chers militants. Laissez les faire. Meme ceux qui ont les meilleurs marabouts sont ou aujourd’hui ainsi que les marabouts ?
    Moi ce qui n’enerve aujourd’hui, ces toutes bonnes actions entreprises par ce type qui sont effaces au nom de cette revision.
    Bonne chance pour le pays

  • Blaise compaoré se trompe énormément en voulant forcer les choses mais dans le fond, il oubli qu’il n’est pas différent de Tanja ou de Gbabgo. C’est nous le peuple qui devons arrêter cette gigantesque forfaiture et non ces 140 dangereux, corruptibles et lunatiques personnages qui nous servent de députés à l’A.N. Au passage Gilbert, attention à ce que tu va faire parcequ’on connait tes moindres mouvements .......Bon !

  • Force reste à la loi et le dernier mot revient peuple souverain au peuple dan les cas !!!!vive la consultation populaire,vive le peuple !!!!!!!!!!!

  • Tous les peuples ont une histoire donc pas de peur mais de courage. Les conditions sont réunies pour écrire une page glorieuse et digne du Burkina. Attachez vos ceintures d’hommes et les femmes lassez bien vos pages car l’heure de la libération du Burkina des mains et des griffes des sanguinaires et voleurs de tout poils a sonnée. Courage car le peuple vaillant du BF est debout et refusera pour tous les moyens. Non ! non ! et non !. En avant et que le seigneur nous délivre des forces du mal. Vive le BF

  • le président a le droit de demander la modification de cette article et la mise en place du senat qui est dans la constitution. ce serait donc de la dictature que de l’empêche de jouir de la liberté de faire ce que les loi permettent.

  • que le peuple se lève contre les députés du CDP et tout autres parties qui va voté pour le referendum.
    cette forme de lutte à payer au Bénin

  • Après avoir proposer le dialogue et toute sorte d’alternative qui sont soldés tous par un échec la mouvance une fois de plus met de l’eau dans son vin et invite à la consultation populaire. Le non catégorique de l’opposition sans pour autant apport des solutions pour palier a cela nous témoigne de son ignorance. Le reste de la constitution n’exclut pas la tenu du référendum vu que le référendum est permis par la constitution. Vive la mouvance Vive le référendum

  • Il semble que le Marabout de Blaise lui a dit qu’il sera président à vie. Et comme Blaise y croit, il persiste. Les Burkinabès dépassent touts les marabouts. Je voudrais attirer l’attention de certaine personnes qui n’ont pas trouvé autre endroit que d’aller mendier aux alentours du premier ministère (surtout). Il y aura beaucoup de sacrifices à travers la ville (Boeufs, ânes, poulets,...). des gens sont captable du pire pour assouvir leur désir en multipliant le mal.

  • Hum !! une belle comédie. ce qui est sur ce sera la voie sans issue, car personne n’est partant et la débandade s’annoncera. Au moins le burkina ne fera pas exception à cette marche du monde vers la liberté et le progrès. Un jeune nègre dirige avec brio le plus puissant état du monde, les noirs sud africains ont vaincu l’apartheid, Nelson Mandela est devenu président.. ; Nous allons tous rires et pleurer et un enfant nous libèrera parce que nous avons failli.
    silence maintenant car les choses sérieuses démarrent et commencer le tournage du film pour les archives.

  • Référendum sur l’article 37 de la Constitution
    Le recours au constituant originel n’est pas illégitime

  • Quand les intérêt guide le ventre on ne peut qu’arriver a cela ! Quand on exige le respect de la constitution l’on doit être le premier à la respecter. Le respect a moitié de la constitution aussi n’est pas chose louable n’en parlons pas ceux qui veulent que la constitution s’applique à eux. Ce fameux référendum dont vous parlez tant est permis par la constitution et refuser d’y aller serait le non respect de la constitution. Soit l’article 37 est modifier soit c’est la constitution toute entière

  • Dieu Sauvera le Burkina avec des Burkinabè, pas sans les Burkinabès. Demandons à Dieu de nous aider à faire partir Blaise. Mais en rappel, Dieu nous a tellement aidé que nous sommes restés ingrats. Nous n’avons jamais demandé des comptes à Blaise, sous prétexte de la paix que nous voulons avoir. Dieu aime la vérité, nous devons rappeler à Blaise, que Dieu est juste et demande à Blaise d’être juste, si il y a deux justices qui l’attendent :
    1. La justice des hommes qui peut arriver en fin de règne
    2. La justice de Dieu qui arrive à la mort.
    Alors, que chaque confession se prononce pour la vérité. Je remercie le clergé d’avoir déjà donné le ton. L’Église famille a dit cette vérité à Blaise. Mais Blaise a oublié que l’Église est une institution qui a traversé le temps. Lui Blaise ne pourra vivre autant que cette institution.

    Celui qui règne par les armes, périra par les armes, en vérité, en vérité.

  • L’ALINEA 1 DE L’ARTICLE 165 STIPULE QUE Aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
    "- la nature et la forme républicaine de l’Etat"
    EN CELA LE BURKINA N’EST PAS LA CHOSE D’UN CLAN OU D’UNE PERSONNE SI VOUS INSISTEZ A VOUS ACCROCHER AU POUVOIR VOUS RECOLTEREZ CE QUE VOUS AUREZ SEME
    A BON ENTENDEUR SALUT

  • C’est la honte. Aucune fierté d’être burkinabe maintenant. Tchurrr

  • Que Dieu sauve le BF et surtout le plus vite sinon c est le chaos qui nous attend et comme l Emerite prof Ki Zerbo le disait << A quand l’ Afrique ? » moi je peux ajouter << A quand le BF »

  • Grève pourquoi les gars !!!!c’est la loi qui est en train de s’exprimer et force reste à la loi,oui president vou ètes sur la bonne voie et le peuple est derrière vous !!!!!viva referendum...................

  • Certains se met maintenant a menacer d’autres ! Le refus d’aller au référendum témoigne non seulement la mauvaise fois de l’opposition mais aussi un manque de maturité au niveau de ses partisans a prendre en mains leur destin. Mais cela n’est pas étonnant vue que leur mère l’opposition ne sait pas que le référendum est permis par la constitution !

  • camarade de l’opposition je pense qu’on ne doit pas passer le temps à se lamenter. je pense que le rapport de force est à notre faveur, voyez comment on a mobilisé le peuple pendant nos marches. camarades l’heure est à la mobilisation, mobilisons nos militants à voter NON. on est nombreux qu’eux le peuple est derrière nous. au travail camarades

  • L’opposition burkinabè serait un enfant gâté de la démocratie, qu’elle n’agirait pas autrement. Elle passe le plus clair de son temps à crier, à gesticuler, à insulter, à récriminer contre le pouvoir avec des exigences à satisfaire, ici et maintenant, un point c’est tout. et voila que le référendum est lancé. Que va t’elle faire

  • Le Burkina ne s’arrêtera pas avec ou sans reférendum.La parole au peuple. Au lieu de tergiverser, les partis doivent mobiliser les troupes pour le oui ou le non du reférendum. De quoi ces partis ont ils peur ? Si vraiment , vous remplissez les stades et les rues, c’est le moment de le prouver par les urnes.
    Laissez le pays tranquille et il faut que la jeunesse ne se laisse pas embaubiner par n’importe quel prétexte.

  • Selon le CDP, après Dieu, c’est Blaise. Il semble même qu’il a été déifié par certains. Rappelons nous TANJA, à qui Blaise a dit qu’il allait dans le mûr. Blaise lui même va dans le gouffre. Le CDP a donc créé son immortel, et c’est le seul capable de tenir les destiné du pays. Le parti au pouvoir est atteint par la malédiction du règne à vie. Tout le monde sait comme ça se termine. Kadhafi, Moubarak, Ben Ali,...

    Le devoir d’ingratitude va s’exercer. La peur a changé de camp. Que personne ne prenne en otage notre constitution, ni Blaise, ni le prochain président. Il faut que cela se sache. GBAGO avait bien dit à Blaise : ""Je m’en vais, mais tu vas me suivre"". Alors dans la crise ou à la CPI ?

  • enfin la volonté du peuple est en train d’etre respecté,c n’est pa trè to !!!!qu ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent,qu ceux qui ont des yeux pour voir voyent,le referendum se tiendra pian !!!!!pian !!!!!pian !!!!vive le peuple souverain,vive la loi,vive le referendum !!!!!!!!!

  • L’opposition burkinabè  : la mise en place du Sénat, elle n’en veut pas. Le référendum sur l’article 37, elle n’en veut pas. Que veut-elle  ? Descendre dans la rue. Que Blaise Compaoré et son parti leur offre le pouvoir en 2015 sans discuter en aucune façon sur leurs chances de la conserver. Et le peuple des électeurs  ?

  • vive le Burkina !!!!
    vive la democratie !!!!
    vive la constitution !!!
    vive le peuple souverain !!!!
    vive le REFERENDUM !!!
    UNITE-PROGRES-JUSTICE

  • Qui est le plus concerner par cette question de référendum ? Blaise me dirai vous et oui mais vous n’avez pas totalement tort car tout comme le palais de Kosyam Blaise est actuellement le seul locataire. Je dis bien locataire car le palais de Kosyam est un bien nationale a son départ son successeur viendra y élire domicile. Mais pourquoi le référendum concerne t il Blaise actuellement tout simple parce que Blaise est le président du Faso. La question de l’article 37 part au delà même de la propre personne de Blaise pour toucher tout personne élu président du Faso. Etre président du Faso n’est pas une tâche aisé mais cela vous le savez déjà ce que vous ne savez pas c’est que ce n’est pas parce que votre pays a un président que la Banque mondiale va vous accorder des prêt ou que le pays va avancer mais cela dépend de qui est à la tête du pays. Il ne faut jamais oublier cela

  • je ne suis pas de la majorité, je ne suis pas non plus de l’opposition au Burkina. je suis pour la paix dans mon pays que j’aime beaucoup. Permettez-moi donc de donner mon avis sur cette question de référendum qui divise les burkinabé depuis un certain temps. Au regard de tout ce qui se passe autour de nous, au regard de toutes les tendances et positions autour de la convocation du référendum annoncée au Burkina Faso, une seule chose doit et va l’emporter : tenir tête à la majorité risque d’embraser le pays et c’est ce que tout citoyen burkinabé ne souhaite pas. Tout ce qui a un début a toujours une fin. Allons-y au référendum et nous battons campagne pour le non et ce sera l’occasion de voir si réellement le peuple burkinabé n’a plus besoin de Blaise Compaoré au pouvoir comme bon nombre de personnes le prétendent. je croix que c’est ce que que Blaise lui-même veut savoir avant de quitter le pouvoir. et je suis à coup sûr que le non l’emportera et nous repartirons sur de nouvelles bases sans tâches de sang. si Blaise l’emporte, c’est la preuve que le peuple a toujours besoin de lui et on roule. c’est aussi simple que ça.

  • Les Burkinabe me decoivent ; a vous lire tous vous etes deja vaincus. Arretez de vous en remettre a Dieu, Il n’y est pour rien. Nous avons les pouvoire de changer notre destin. Blaise a des Couilles et ca il faut respecter le monsieur, a nous de lui montre que les notre sont plus grossses. Peuple de peu de foi. Basta !

  • le destin d’un peuple n’appartient qu’a ce peuple.la peur les menaces ni la mort ne doit en aucun cas effrayer aucun citoyen...notre avenir notre progrès nous appartient.c’est a nous de savoir quel chemin prendre pour ne pas accepter qu’on nous assujettisse encore d’avantage.les gas du sommet protège leur vie leur investissement en un mot leur intérêt.la notre c’est de faire pareil et ce n’est ni l’opposition ni l pouvoir qi le fera pour nous.ayons le bon sens et sauvons l’avenir de nos enfants

  • N WENDE, tond pas sak yé

  • A l’opposition et à la société civile :
    le 03 janvier 1966, le peuple de haute volta a dit non à Maurice YAMEOGO. En 2014 soit 54 ans plus tard, la nation ne peut-elle pas réitérer cet exploit ?
    Une dictature pendant 27 ans avec ses cortèges de morts, de brimade, de règne d’une famille, d’un président, d’un petit président, d’une belle mère nationale.
    Assez

  • Voici le scenario qui se dessine pour caporaliser tout un peuple souverain.
    Acte 1 : Vote à l’assemblée de la loi sur le referendum Acte2 : Les deputés du CFOB quitte l’assemblée lors de la séance de vote Acte 3 Les deputés de l’ADF vote pour la modification de la constitution mais demande de voter pour le non au referendum Acte 3 Le vote a eu lieu et le oui l’emporte avec le vote des burkinabè de l’etranger surtout en CI Acte 4 On decrète ebola au Faso pour éviter les rassemblements Acte 5 Après On decrète la fin d’ebola pour organiser la présidentielle 2015 Voila le scénario possible de ceux qui veulent faire un coup d’état à la constitution et qui se dise democrate. Entre nous la loi n’etant pas retroactive en 2005 est ce que cette loi qui sera votée en 2014 sera retroactive ?

  • en fait si les votes allaient être transparent, moi personnellement je ne doute pas que ce serait un NON ABSOLU au référendum, et personne n’allait s’opposer à l’organisation du référendum. Le problème c’est que nous savons tous ce qui se passe lors des votes et c’est pour cette raison que le peuple doit se mettre debout pour empêcher qu’il y ait un référendum avec un OUI préfabriqué. Au Sénégal les votes ont été transparents et on a vu le résultat. Au Burkina nos lâches de dirigeants et assoiffés de richesse et de pouvoir savent qu’ils perdront si jamais ils laissent les choses se passées normalement. Dans tout le Burkina il n’y a pas qu’un seul homme capable. Seuls les idiots le pensent.

  • Scénario : Et si Blaise cherchait une porte de sortie honorable tout en ne desavouant pas ses fans ?! Il soumet le projet de loi a l’assemblée tout en sachant que le non l’emporterait et du coup il est quit avec tout le monde ! ! N’est ce pas génial ?

  • TRISTE,TRISTE journée de la démocratie burkinabè qu a été ce 21-10-2014.J en suis tombé malade au point de quitter mon boulot avant l heure de descente.Que nous réserve l avenir ? Je garde mon souffle en attendant les premières dicisions de l opposition ce jour 22 oct.

  • Voilà c’est decidé pour le referendum !!!!!!!!!!! Peuples du Burkina ne soyons pas naifs pour suivre nos politiciens à l’aveuglette car si vous remarquez que ça soit de la majorité comme de l’opposition, les leaders de ces partis ont dejà envoyés leurs enfants et épouses à l’étranger et s’il y a feu dans ce pays soyez en sûr qu’il ne leur faudra pas plus de 5 heures pour quitter se payer et rejoindre leurs proches et nous laisser nous entretuer. Donc reflechissons à deux fois avant de suivre ses leaders politiques qui au finish sont les mêmes. S’il y’ a affrontations qu’ils soient les premiers à se sacrifier.
    Nous aimons tous notre chers pays et incha allah rien de tout ce la ne va arriver et comme quelqu’un l’a dis nous passerons pas le reveillon cloitrer dans nos maisons.

    Que dieu bénisse le Burkina Faso et le protège de ses fils malintentionnés.

  • Le président du FASO est sort enfin de son silence qui met tout le pays dans l’inquiétude totale. Que DIEU continue de bénir le BURKINA, afin que par sa grâce la paix règne dans notre cher BURKINA. J’invite tout le monde à prier pour le président, les ministres, l’Assemblée Nationale tous ceux qui œuvrent pour la révision de l’article 37 ; car rien n’est impossible à DIEU qui est miséricordieux. Je suis certain que notre DIEU ne laissera pas notre pays subir le sort que certains pays ont connu. Puisse DIEU nous accorder cette grâce pour la gloire de son nom et pour l’épanouissement du BURKINA-FASO.

  • Blaise est de retour de Dakar. Il est passé dans son village pour saluer les seins. Mais il vient de se rendre compte qu’il a oublié son "Boro fiin" ce qui n’est pas bon pour protégé du Gongolmasoké. En rentrant à Dioulasso il écrase le serpent boa qui est son totem cela est un singe. Enfin la tourterelle au coup noir vient de roucouler sept fois le 21 octobre. Blaise WANGRIN connait la signification. Il avait été prévenu par PEUPLE le grand devin. Mais rien n’à faire le destin de Blaise WANGRIN doit s’accomplir. Tout le monde sait comment le destin de WANGRIN s’accomplit.

  • Méfions nous des turiféreaire titurenbique qui frise vainement la tartuferie. Bien vrai que grever c’est un droit mais cela ne doit pas être utiliser pour faire des règlements de comptes. Nul ne doute de la sagesse incontestable de l’UPC, UNIR le Faso autrement a revenir sur leurs décisions pour le bien de la nation mais cela est autre quand on regarde le cas des arriviste comme le MPP. Au regard du passé de Salif Diallo se voit rancoeurgnard

  • @ "la lumière",si l adf/rda(18 députés) vote pour la modification de la constitution i. e l article 37,et que les 81 députés du cdp et alliés votent aussi pour,la modification sera déjà acquise (96 voix =3/4 ) donc plus besoin de référendum.Le référendum est seulement necessaire si ce quorum n est pas atteint.Ainsi pour vous dire que votre affirmation"les députés adf/rda votent pour la modification de la constitution et demander de voter non pour le référendum" n a pas de sens

  • Bonjour ce message est destiné a qui de droit et aux grands homme du temps.ceci dit pendant plus de 25ans de gouvernance,mal gouvernance veut encore forcer le passage pour se représenter en 2015 avec une histoire du référendum.à qui profite ce fameux référendum ?ce n’est pas nécessaire pour nous et ont veux plus ce régime.trop c’est trop c’est trop quitter le pouvoir car vous pouviez plus rient apporter à ce pays.toutes les institutions sont pratiquement en panne donc aller vous en.nous disons et nous répétons il n’y aura pas de référendum dans ce pays.on ne veux plus Blaise que le CDP trouve un candidat.

  • Il n ya aucune democratie veritable qui refuserait le referendum !!!tro parler cè maladie,j vouqs invite à lire ces deux articles de la constitution et vourealiserez qu le referendum ne peu fair l’objet d’aucune contestation possible,ART 32 et ART 36 !!!!

  • Blaise fait pardon partir tu a trop dure tu dise que Maissara du Niger ne veut pas la démocratie et c’est toi qui connait faire la médiation partout , il faut laisser le Burkina en paix car nous te laisseront pas détruire le pays . Pas de médication d’article ici Blaise

  • Le peuple espère en ce referendum la,alor ne l’en privez pas les gars !!!que souhaitons-nou ?aller au referendum pour exercer notre souverainété ou verser dan les abimes d’une crise qui nou assomera à jamais !!!svp,nou avon été habitué par le president cùpaore à vivre en paix dan ce pays,oeuvron à la preserver et pensons surtt à nos enfants:dan ce tohi bohi la ,quel avenir nou leur reservons !!!!!!pensons-y !!!!!!

  • l’alternance ne se décrète pas y compris par la constitution même dans les démocraties les plus avancées. Elle est la résultante d’un rapport de forces électorales qui indique quelle formation politique ou quel groupe de formations politiques a la confiance de la majorité de la population pour gouverner.

  • Non à la Blaiselisation du Pouvoir !
    Non à la Chantalisation du Pouvoir !
    Non à la Djamilalisation du Pouvoir !
    Non à la Françoislisation du Pouvoir !
    Non à la Antoinettelisation du Pouvoir !
    Non et non à la COMPAORELISATION du Pouvoir !

  • *On peut tromper une partie du peuple pendant un bout de temps , mais ne peut jamais tromper tout le peuple tout le temps* ansi parlais Thomas Sankara. mais Blaise a assez tromper les gens : pendant longtemps il s’est deguisé en homme de paix altruiste desinterressé,democrate etc... mais les masques viennent de tomber et on revoit le vrai blaise, comme en 1987 : intolerence, insouciance pour l’unité nationale, obsession du pouvoir,mepris des regle du jeu democratique, intimidation (de ses ministres et deputés) suspission tout azumut. dans cette lancée c’est sur qu’il ne va pas reculer devant la repression et le crime pour garder son pouvoir. peuple du burkina, le meme blaise est de retour donc vigilence et resistence a tous les niveaux...dans les affrontements entre un clan et un peuple, c’est le peuple qui sort toujours vainqueur, mais avant acceptons de payer le prix de la liberté ;

  • La vérité est qu’une partie des Burkinabè, les partisans de l’opposition, minoritaires à l’Assemblée nationale, joue à faire peur aux autres Burkinabè transformant le débat politique,  en une guerre de tranchées où ceux qui se prennent pour les bons citoyens exècrent les mauvais qui seraient ceux au pouvoir et y usent de manœuvres dilatoires pour s’incruster. 

  • La loi n’a aucun sens sans le peuple pour lequel elle a été édictée. Le peuple est au-dessus de la LOI et c’est ce peuple qui ne veut pas de Référendum. L’exiger, c’est se foutre du peuple et le plonger dans le noir. "Malheur à celui par qui ce pays baignera dans le sang".
    Blaise au pouvoir en 2015 = Burkina Faso sans président dans le sang !
    Tous les partisans du Référendum ont perdu la TÊTE sur leur VENTRE !

  • Comment un non problème peut-il être transformé en vrai problème national ?! Il faut venir au Burkina pour voir cela, ça sent pas bon du tout, Ah la politique ! Comme si on n’avait pas déjà tellement de gros problèmes à gérer. Il suffisait pourtant simplement de respecter la loi qui nous gouverne tous car nul ne peut être au dessus de la loi ! Hélas...

  • Vive le référendum c’est une bonne nouvelle pour le peuple burkinabe. Nous irons tous aux urnes le moment venu ns exprimer. Alors Pourquoi en faire tous un plat ts ?!?

  • Référendum oyééééééééééééééééééééééééééééééé !!!! qui dit mieux ?
    l’heure de la démonstration des forces est d’ordre du jour de nouveau ! qui pourra remplir recto-verso les urnes ? A vos marques !! affaire à suivre........... NB : sachez que c’est un Match de gala cette fois-ci, puisqu’il n’yaura plus d’actes d’anti-jeu et donc plus de carton rouge......

  • Avant bien mème que la democratie soit democrtisée en europe ;reconnaissons qu’elle était reservée à un catégorie de gens ;en fait ceux qui comprennent ce que c’est la démocratie.chez nous au faso on soumet les principes et les fondements de la démocratie à la majorité qui n’y comprend rien.pour le moment il faudra restreindre le drit de vote à ceux qui comprennent ce qu’est la démocratie.

  • Mais vraiment ou sont-ils ces politicards Francais avec leurs declarations farfelues qui parlent toujours de democratie ???? Pour Laurent Ggagbo ce meme Compaore l’assassin de Thomas Sankara disait : " Il faut que Gbagbo quitte le pouvoir, et laisse la place a l’autre" et voila qu’a son tour apres 27 ANS de pouvoir il veut encore et encore changer la constitution et apres ca des sales vendus Africains vont ouvrir leurs gueules pour le soutenir, quel dommage. Mais croyez moi il n’aura pas trop de chances, wait and see.
    1 △

  • Enfin. Merci à Blaise Compaoré pour cette décision

  • ok on attend le jrs, comme le burkina na plus de constitution,on fait comme on veut ,sans faute nous les dignes fils de ce pays ferons ce que ns voulons aussi et on vera la suite car on luttera jusqu’au bout du souffle contre le detournement de notre constitution pour le service d’un individu soit disant president.

  • s’il est vrai qu’il n’y a aucune disposition dans nos lois qui interdit formellement le recours au référendum et la modification de l’article alors, il n’y a que les urnes pour nous départager par rapport aux positions de chacun, ceux qui sont pour le non qu’ils aillent en campagne pour le non et nous qui voulons le oui nous allons démontrer notre force de frappe ! démocratiquement je crois que c’est possible.

  • Ou sont les juristes Burkinabè ? Si vraiment les prestigieux agrégés de droit et de science politique de notre pays ont quelque chose dans les culotte, qu’ils se dévoilent pour lutter contre la violation de l’article 37 qui est un arbitre incontournable entre le peuple et un prédateur président, la lettre et l’esprit de l’article 37 interdisent un président du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Fermez les yeux et laisser le président blaise Compaoré sacrifier le peuple avec ses droits pour s’éterniser au pouvoir est un crime contre l’humanité. Où est la justice Burkinabé, avec ses prestigieux juristes, avocats et les agrégés, les professionnels du droit, les magistrats, les Docteurs en droit, vous êtes là comme les défenseurs privilégiés des libertés fondamentales de nos concitoyens : Sortez de votre silence et sauvez l’article 37 qui est l’arbitre incontournable pour donner un vrai carton rouge au président Blaise Compaoré afin qu’il respecte nos lois et quitter le pouvoir pour une alternance apaisé pour notre pays que nous aimons tous. Peuple Burkinabé, n’ayez pas peur sortez le 28 10 14, pour dire non au referendum qui est l’intérêt pour un individu et sa famille.

  • oh mon Dieu quand certaine personnes ne reflechissent pas c estencore mieu que s il le font. leurs reflexions est une poison.blaise defie les lois de la nature qui disent que tout vivant nait grandit se reproduit et meurt.non seulement il nous rencontrera sur son chemin mais aussi la nature dans les jours a venir.

  • En rappel, la dernier modification de la constitution qui limitait le nombre de mandats a deux ne s’était pas appliqué au mandat au cours du président, car disait le conseil constitutionnel, LA LOI N’EST PAS RETROACTIVE.
    Donc, si le référendum passe et le Oui remporte : le mandat actuel de Blaise ne sera pas concerné par la nouvelle constitution, et ce n’est que celui de 2015 éventuellement qui sera soumis au "rééligible deux fois". Ce qui lui donnera 2015-2020 / 2020-2025/ et 2025-2030, s’il ne meure pas avant. L’alternance au Burkina n’interviendra qu’en 2030.
    Mes chers compatriotes usés de tous les moyens pour empêcher ce projet de révision honteux, encouragé par les cireurs de chaussure de la famille C.
    Je veux enfin vivre un autre Burkina. Soyez à l’écoute des mots d’ordre antireférandum, et sachez que chacun au niveau individuel peut faire quelque chose : rien qu’en donnant la conduite à tenir au moment opportun à ses parents illettrés au village.

  • NON ET NON, les députés pro-roch-salif-simon n’ont qu’à voter contre. l’opposition et la société civile n’ont qu’à démissionner de la CENI. on ne vote pas. bonjour les manifestations, les grèves, les casses, etc. comme la marche n’a jamais changé 1 loi ? imaginons la suite.

  • Non au referendum, non a la modification de l’article 37 ; en somme non au règne à vie. Chers députés j’en appelle a votre conscience. Rappelez vous de ce que le régne à vie a fait à la Cote d’ivoire, au Togo et dans l’ex Zaïre. Voulez vous mettre le Burkina dans une merde similaire ? Alors dite à Blaise d’aller se reposer. Il n’est plus indispensable pour le Faso. Il y a des hommes aussi capables que lui, sinon plus pour diriger ce pays.

  • vs savez mes frères, il y a un proverbe mooré qui dit :"quand l’âne veut faire tomber quelqu’un on ne voit pas ses oreilles". donc c’est le cas chez notre Médiateur Pacifique de la sous région.
    et je me dis que Mr. le Président ne se fout pas du peuple mais de Dieu car le peuple a mis sa confiance en Dieu qui est le détenteur de toute vérité et justice. Le Collège de Sage représentait le peuple en son temps quand il voulait une sortie de Crise ; et maintenant que le peuple a écouté, respecté leur représentant en retour c’est ce qu’il fait. c’est UNE TRAHISON celui ci et son peuple ! et puis s’il a pu trahir son propre Ami et frère jusqu’à tuer c’est pas constitution qu’il ne pas pas trahir...... Laissez le réviser comme il veut ! 27 ans pour lui, et un seul jour, une heure, une minute, une seconde pour Dieu et son peuple qu’il aime bien. Dieu ait pitié de nous.

  • on sera au rdv inchalla a l’assemblee le jour du vote, et c’est la population qui gagne non pas des deputes guidé par la personne de blaise compaore.

  • Vive le référendum c’est une bonne nouvelle pour le peuple burkinabe .Nous irons tous aux urnes pour la suite. Chacun aura son mot à dire c’est la meilleure décision. Que Dieu bénissele Burkina

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés