Enseignement supérieur : L’Institut supérieur privé des technologies (IST) célèbre l’excellence

lundi 20 octobre 2014 à 01h38min

Etudiants, parents, enseignants, travailleurs de l’IST se sont réunis ce vendredi 17 octobre 2014 dans la salle de conférence du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC), pour célébrer l’excellence à travers des remises de prix et de bourses d’études au plus méritant. La cérémonie s’est déroulée sous le parrainage du Médiateur du Faso, Mme Alima Déborah Traoré/Diallo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enseignement supérieur : L’Institut supérieur privé des technologies (IST) célèbre l’excellence

L’Institut supérieur privé des technologies (IST) récompense chaque année ses étudiants, ses enseignants et ses travailleurs qui se sont illustrés toute l’année académique. Cette soirée que l’institut organise en leur honneur chaque année est dénommée « soirée de l’excellence ». Ainsi, la 8ème édition a tenu ses promesses au grand plaisir des étudiants et du corps professoral. « Notre société a pour slogan « pour l’excellence » et cela dénote notre attachement ombilical à cette qualité comme étant la pierre angulaire de toutes nos actions. L’excellence est pour nous un aboutissement qui résulte assurement des efforts quotidiens et consacrant ainsi, une bataille organisée autour de nos bases d’enseignement que sont les départements », explique le Directeur général de l’institut, Issa Compaoré.

Au cours de 2013-2014, l’IST a obtenu la reconnaissance de deux diplômes par le CAMES à savoir le DTS en secrétariat de direction bureautique et réseaux informatiques et télécommunications, portant à quatre le nombre de diplômes reconnus par cet organisme panafricain de promotion de l’enseignement supérieur et de la recherche. Et, les premiers responsables de l’établissement ne cachent pas leur satisfaction. Ils l’ont rappelé au cours de « soirée d’excellence ».

Mme Alima Déborah Traoré/Diallo, Médiateur du Faso, patronne de la cérémonie a exprimé sa joie de participer à cette soirée de prestige. « Les questions de la formation et de lutte contre le chômage constituent de nos jours des défis majeurs à relever par les autorités de toute nation. Le Burkina Faso dans sa lutte constante contre la pauvreté et le chômage s’est résolument engagé à améliorer les conditions de vie de sa population par des actions fortes de réduction du chômage à travers l’appui à la formation et en particulier, la formation au niveau supérieur. En effet, l’attention portée à la formation de la jeunesse constitue un élément important pour l’avenir du pays, car il est vrai qu’une jeunesse bien formée constitue une ressource majeure pour le développement socio-économique de toute nation », soutient-elle.
Le Médiateur du Faso a aussi apporté ses encouragements à la jeune Yvette Nikiema qui a obtenu la meilleure note, catégorie mathématique avec 18 de moyenne. Elle a reçu un soutien pour sa scolarité. Yvette Nikiema, joyeuse, s’est inscrite cette année en Licence Finances Comptabilité. Elle invite ses frères et sœurs à lui emboîter le pas, en mettant plus d’abnégation dans les études.

Rappelons que l’IST offre des formations en sciences et technologies, gestion des ressources humaines, Finances comptabilité, Génie minier, Agro Alimentaire, Comptabilité-Audit, etc. Si ces prix visent à encourager les meilleurs étudiants, il n’en reste pas moins qu’ils constituent un moyen de motivation des nouveaux étudiants. Ainsi, c’est sous des notes de musique de l’homme du takiborsé, Ahmed Smani que la soirée a pris fin.

Liste de quelques prix
Meilleure moyenne : Rouamba Mamouni
Meilleur Travailleur : M. Nana Hamado
Tableau d’honneur toute note confondue : Ilboudo Valérie, Ouédraogo Aristide, Rouamba Mamouni, Séré Awa, Ba Amado, Ouédraogo Djibril Kader, D. Yacouba.
Catégorie bourses du Laarlé Naba : Kaboré Awa, Céline Yawe, Sawadogo Mitbkiete

Balguissa Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 octobre 2014 à 11:27, par Abdoul Aziz
    En réponse à : Enseignement supérieur : L’Institut supérieur privé des technologies (IST) célèbre l’excellence

    Voilà un Institut de très haut niveau et de performance de formation.IST montre toujours sa disponibilité auprès de ces étudiants et parents d’étudiants pour leur comprendre et les aider,à travers des conseils et des bourses d’études,afin leur faciliter la formation.
    Son objet social est la réalisation et la gestion d’établissements d’Enseignement Technique et Professionnel ; la réalisation d’études, de conseil et de formation dans l’enseignement technique et la formation professionnelle ; la formation continue de travailleurs.
    Je remercie beaucoup le DG de l’IST et toute son équipe pour tous ces avantages destinés aux étudiants, BON VENT A L’INSTITUT SUPÉRIEUR PRIVE DES TECHNOLOGIES !! VIVE L’EXCELLENCE !! !!!!!!!!

    Par KINDA Abdoul Aziz

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2014 à 17:11, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Enseignement supérieur : L’Institut supérieur privé des technologies (IST) célèbre l’excellence

    - D’accord pour la compétence de cet Institut. Mais moi je constate qu’il y a trop d’Ecoles supérieures à Ouaga de sorte à nuire aux instituts spécialisés de l’U.O (IGEDD, IBAM, etc.). On voit bien que le CAMES, ce vieux mourant où plein de mourants occupent les postes ne fait pas son rôle pour protéger les universités publiques ! Honte à ces fossiles du CAMES !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés