Situation socio-politique nationale : Un conseil des ministres extraordinaire aura lieu le mardi prochain

vendredi 17 octobre 2014 à 22h39min

La rencontre « extraordinaire » entre le Président du Faso et les membres du gouvernement a effectivement eu lieu ce vendredi matin au Palais présidentiel. A leur sortie, le premier ministre Luc Adolphe Tiao a signifié qu’il s’agissait plutôt d’une réunion d’échanges avec le Président du Faso sur la situation nationale. Il a par ailleurs annoncé qu’un conseil des ministres extraordinaire aura lieu le mardi prochain.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation socio-politique nationale : Un conseil des ministres extraordinaire aura lieu le mardi prochain

Ce vendredi matin, tous les regards étaient tournés vers Kossyam depuis les susurrements hier, d’un conseil extraordinaire des ministres qui était prévu se tenir ce jour. Bien que n’ayant pas été officiellement invités, les hommes de médias n’ont pas marchandé le déplacement au « lieu du rendez-vous », espérant obtenir un scoop à la sortie des ministres. Outre l’absence de quelques-uns notamment Alain Edouard Traoré, porte-parole du gouvernement, les autres ministres étaient présents.
A leur sortie, aucun d’eux ne voudra se prêter aux questions des journalistes. Interrogé, le porte-parole par intérim, Baba Hama, dira aux hommes de médias de se référer au premier ministre pour toute question sur la rencontre du jour. C’est finalement Luc Adolphe Tiao qui « brossera » les journalistes sur la rencontre sans en dire davantage.

Ce qui avait été annoncé par les médias comme étant un conseil des ministres extraordinaire n’en est pas un, a précisé le chef du gouvernement. De ses dires, c’était plutôt un échange entre le chef de l’Etat et les ministres. « Le chef de l’Etat a souhaité que les ministres se retrouvent autour de lui pour échanger sur la situation nationale », a-t-il soutenu, à leur sortie d’échanges.

Le président aurait souhaité que les membres du gouvernement se retrouvent pour échanger sur la situation nationale parce que le conseil des ministres ne permet pas toujours d’approfondir toutes les questions, a-t-il ajouté. Parlant du dialogue politique, Luc Adolphe Tiao dira qu’il faut saluer cette initiative du président qui montre selon lui « son esprit d’ouverture, sa patience ». Bien que les objectifs du dialogue n’aient pas été atteints, le gouvernement l’aurait félicité car l’initiative « est un gage de sa bonne volonté, de toujours dialoguer avec la classe politique ».
Pour en savoir plus sur la suite, le chef du gouvernement a donné rendez-vous aux journalistes le mardi 21 octobre prochain, date à laquelle, il a annoncé la tenue d’un conseil des ministres extraordinaire.

Amélie Gué

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés