Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

lundi 13 octobre 2014 à 00h51min

« C’est un véritable défi qui vient d’être relevé ». Après plusieurs tentatives, l’union des partis politiques sankaristes vient de voir le jour avec le CNR/MS (Conseil National Révolutionnaire/Mouvement Sankariste), le FFS (Front des Forces Sociales) et l’UNIR/PS (Union pour la Renaissance/Parti Sankariste). Elle a été officialisée à l’issue d’un congrès constitutif le samedi 11 octobre 2014 à la Maison du Peuple, Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

Dénommée « Front Progressiste Sankariste », la nouvelle « force politique » a pour devise : Liberté-Démocratie-Justice et est, selon ses géniteurs, constituée de « démocrates », « patriotes », « révolutionnaires », « sankaristes », « socialistes », engagés dans le combat pour la démocratie, le progrès et la liberté. Il est le résultat d’un « long processus » entamé depuis août 2014 entre trois partis politiques que sont le CNR/MS (Conseil National Révolutionnaire/Mouvement Sankariste) de Romain Conombo, le FFS (Front des Forces Sociales) de Norbert Michel Tiendrébéogo et l’UNIR/PS (Union pour la Renaissance/Parti Sankariste) de Me Bénéwendé Stanislas Sankara. C’est devant 350 participants venus des 45 provinces du Burkina et de nombreux invités de l’opposition et de la majorité que ce nouveau-né a été accueilli dans la cuvette de la Maison du Peuple surchauffée par des slogans révolutionnaires. Le Front qui se positionne sur une ligne idéologique de gauche est dirigé par une équipe forte de 45 personnes et Me Bénéwendé Stanislas Sankara en est le président. Vainquant ainsi, dira-t-on, le signe indien de l’impossible union sankariste.

Réunis autour du thème central : « Créer les conditions de l’alternance alternative au Burkina Faso », les congressistes ont, à travers leur nouvelle organisation, « clairement » affiché leur ambition : prendre une place de choix dans l’histoire du Burkina et dans le nécessaire processus de conquête du pouvoir (l’alternance démocratique), de transformations, de luttes dans tous les domaines de la société pour que triomphe la logique démocratique sociale et humaine contre toute forme d’injustice et de régression. « Les signataires, lit-on dans le manifeste, placent leur lutte dans la perspective de créer les conditions de l’instauration, au Burkina Faso, d’une société démocratique, juste, pluraliste, pleinement respectueuse des droits humains, des libertés individuelles, fonctionnant selon des mécanismes socio-économiques susceptibles d’assurer le bien-être de tous. La démocratie que nous souhaitons approfondir portera les espoirs de tout le peuple burkinabè au quadruple plan de la satisfaction de la demande sociale, de la sauvegarde des libertés, de la consolidation de l’Etat de droit et celle de l’éthique ».

« Une nouvelle page glorieuse de l’histoire du sankarisme »

Le Front progressiste sankariste vise d’abord, selon son président, à renforcer la lutte que mène l’opposition politique et, ensuite, à contribuer (en tant que force avant-gardiste) à la conscientisation du peuple (la formation des militants en ligne de mire) sur l’idéal sankariste et l’importance d’un tel projet de société dans ce contexte. « Les trois partis auront une seule direction politique, cela veut dire que notre union est structurelle », a précisé Bénéwendé Stanislas Sankara considérant la naissance de l’organisation comme une nouvelle page glorieuse de l’histoire du sankarisme.

Pour Me Sankara et ses « camarades », l’union se veut d’abord un « véritable front de lutte contre la dictature rampante au Burkina et contre la confiscation du pouvoir du peuple au Burkina et ailleurs en Afrique ». Ils proclament donc leur attachement aux valeurs de liberté, de démocratie et de justice. « Ces valeurs pour lesquelles nous nous battons depuis tant d’années et pour lesquelles des compatriotes tels que Thomas Sankara, Norbert Zongo et bien d’autres son su donner leur vie, justifient l’engagement de tous, hommes, femmes, jeunes et vieux, pour un avenir meilleur » ont indiqué les géniteurs à travers le manifeste tout en indiquant que le Front reste ouvert à tout parti ou formation politique se reconnaissant dans les idéaux de gauche, dans les forces progressistes, en vue de former un front encore plus large. Pour cela, ils entendent se donner les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés autour de l’union. Selon son président, le Front se veut une réponse à l’appel collectif du peuple burkinabè qui exige l’unité des sankaristes comme gage d’un changement alternatif. « Créer donc les conditions d’une alternance alternative sankariste passe nécessairement par l’unité des sankaristes et le Front progressiste sankariste en est un exemple à l’instar de l’Union Révolutionnaire du Faso (UREFA) qui est annoncée pour le 25 octobre 2014. Nous l’encourageons et la félicitions dans l’espoir que nous nous retrouverons très certainement mais surtout très prochainement », a lancé Bénéwendé Stanislas Sankara avant d’affirmer que l’erreur n’est pas permise ; même si elle est humaine, elle ne semble pas être admise chez les sankaristes.

Soutien de Mariam Sankara et de la Campagne internationale Justice pour Sankara
Ce rendez-vous a aussi reçu les soutiens de la veuve, Mariam Sankara, patronne du congrès constitutif et de de la Campagne internationale Justice pour Sankara qui ont tous salué l’unification. A travers un message lu devant les congressistes, Mariam Sankara a noté que cette perspective d’union tant attendue va, sûrement, redonner confiance au peuple burkinabè prêt à se mobiliser pour préparer l’alternative au régime actuel. « Pour que cette union soit forte, il faut qu’elle s’appuie sur des idées chères à notre courant de pensée, idées qui constitueraient la base de la plateforme nécessaire à notre volonté d’agir ensemble », a-t-elle suggéré avant d’émettre le souhait que les sankaristes engagent des discussions en vue de la consolidation et du partage des idées sankaristes. « Avec l’unité des sankaristes qui, nous l’espérons, va sans cesse se renforcer, la victoire me paraît certaine », a déclaré Mariam Sankara. A l’en croire, les sankaristes partagent des idées forces qu’il leur appartient de mettre en perspective. « Il appartient également aux mouvements sankaristes d’affirmer avec force que la Constitution de notre pays ne saurait être remise en cause au gré des intérêts et des ambitions personnelles ou d’un groupe d’individus. Raison pour laquelle l’article 37 de notre constitution devra être scrupuleusement respecté par tous, à commencer par ceux qui sont supposés l’incarner. Il en va avant tout de la pérennité de nos valeurs morales et éthiques : d’intégrité et de respect mutuel qui garantissent le vivre ensemble », a-t-elle encouragé.

Cette union se tient dans un contexte politique houleux autour de l’article 37, de la mise en place du Sénat et à un moment également où il est annoncé, pour fin octobre prochain, la naissance d’un autre « front sankariste ».

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Encadré :


Recommandations, résolutions et motions.

A l’issue des travaux, les congressistes ont fait des recommandations, pris des résolutions et adressé des motions.

Ainsi, au titre des recommandations, les participants au congrès constitutif ont recommandé :
- la fusion des partis sankaristes dans les meilleurs délais ;
- la formation politique et idéologique de gauche.
Au chapitre des résolutions, les congressistes ont pris :
- une résolution sur la nécessité de travailler à l’élargissement de la base politique et sociale du Front Progressiste Sankariste ;
- une résolution sur la structuration et l’implantation du Front Progressiste Sankariste.
Quant aux motions, elles :
- condamne toute initiative de révision de l’article 37 de la Constitution burkinabè ;
- encourage le renforcement des liens d’amitié et de coopération avec les Forces de gauche du Burkina et du monde ;
- soutient la lutte du peuple burkinabè pour plus de justice, de liberté et de démocratie ;
- condamne, sur la situation internationale, toute forme d’ingérence et de recolonisation et compati avec à tous les peuples en souffrance ;
- félicite et remercie le comité national d’organisation, remercie Mariam Sankara et tous ceux qui ont contribué à l’organisation du congrès.

L’Equipe dirigeante du front Progressiste Sankariste

Les membres du Bureau exécutif national (BEN) :

Poste

Prénom(s) et Nom

Observations

01

Président

Me Bénéwendé Stanislas Sankara

UNIR/PS

02

Vice-président chargé de l’orientation politique et idéologique

Norbert Michel Tiendrébeogo

FFS

03

Vice-président chargé de l’organisation

Romain Conombo

CNR/MS

04

Vice-présidente chargée du Genre

Fatmata Sawadogo/Bancé

FFS

05

Secrétaire général national

B. Nestor Bassière

UNIR/PS

06

Secrétaire général national adjoint chargé de l’Administration

Nobnoma Edouard Zabré

FFS

07

Secrétaire national chargé de la Formation politique et idéologique

Amidou Lamizana

FFS

08

Secrétaire national chargé des questions électorales

Thomas d’Aquin Bazié

CNR/MS

09

Secrétaire national chargé des structures

Athanase Boudo

UNIR/PS

 

10

Secrétaire national adjoint chargé des structures

Pamoussa Songré

FFS

11

Secrétaire national aux relations extérieures

Désiré Traoré

UNIR/PS

12

Secrétaire national adjoint chargé des relations extérieures

Rémy Ouédraogo

FFS

13

Secrétaire national à la communication et à l’information

Alexandre Sankara

UNIR/PS

14

Secrétaire national adjoint chargé de la communication et de l’information

Lucien Compaoré

CNR/MS

15

Secrétaire national aux Finances et à la trésorerie

Boureima Thiombiano

UNIR/PS

16

Secrétaire nationale chargée de la promotion de la femme

Victorine Ouédraogo

UNIR/PS

17

1ère Secrétaire nationale adjointe chargée de la promotion de la femme

Yvette Sawadogo

CNR/MS

18

2ème Secrétaire nationale adjointe chargée de la promotion de la femme

Céline Kaboré

FFS

19

Secrétaire national chargé de la jeunesse

Samdpawendé Ouédraogo

UNIR/PS

20

Secrétaire national adjoint chargé de la jeunesse

Lassané Sam

CNR/MS

21

Secrétaire national adjoint chargé des Elèves et des Etudiants

Me Ambroise Farama

UNIR/PS

22

Secrétaire national adjoint chargé des Elèves et des Etudiants

Arnaud Somé

FFS

23

Secrétaire national chargé des Anciens

El Hadj Mousbila Sankara

UNIR/PS

24

Secrétaire national chargé du secteur informel

Salifou Ouédraogo

CNR/MS

25

Secrétaire national chargé de l’Environnement, du développement durable et du monde rural

Jean-Baptiste Bazié

CNR/MS

26

Secrétaire national chargé de la Solidarité, de la Liberté et des Droits humains

Drissa Komo

FFS

27

Secrétaire national chargé des affaires sociales et culturelles

Adama Sawadogo

FFS

28

Secrétaire national chargé de l’Education, de la Formation professionnelle et de l’Emploi

Abdoulaye Ouattara

FFS

29

Secrétaire national à la Sécurité

Ousmane Ouédraogo

UNIR/PS

30

Commissaire politique

Julien Nana

FFS

31

Commissaire politique

Adama Diarra

UNIR/PS

32

Commissaire politique

Bassirou Tall

CNR/MS

33

Coordonnateur régional de la Boucle du Mouhoun

Fatin Tiébo

FFS

34

Coordonnateur régional des Cascades

Jean De Dieu Coulibaly

FFS

35

Coordonnateur régional du Centre

Bénoît Ilboudo

UNIR/PS

36

Coordonnateur régional du Centre-Est

Pauline Ambga

UNIR/PS

37

Coordonnateur régional du Centre-Ouest

Paul Corneille Zerbo

UNIR/PS

38

Coordonnateur régional du Centre-Nord

Lassina Sawadogo

UNIR/PS

39

Coordonnateur régional du Centre-Sud

S. Prosper Ilboudo

FFS

40

Coordonnateur régional des Hauts-Bassins

Samadou Coulibaly

UNIR/PS

41

Coordonnateur régional de l’Est

Albert Nakoulma

UNIR/PS

42

Coordonnateur régional du Nord

Halidou Sanfo

UNIR/PS

43

Coordonnateur régional du Plateau central

Fatimata Diarra/Bikienga

UNIR/PS

44

Coordonnateur régional du Sahel

Djibrilou Maïga

FFS

45

Coordonnateur régional du Sud-Ouest

Wahir Justin Somé

UNIR/PS

 

 

 

 

 

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 octobre 2014 à 04:33, par MPP pure et dure
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    lol sa tremble dans l’opposition quand le MPP rugit les agneaux s’attroupe vous n’avez rien vu d’abord on va tout prendre nous on a pas trahit le Blaiso pour rien rassembler vous comme vous vouler et drole de rassemblement tout est Unirs

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 05:51, par Kaboré Ismael Ludovic depuis Tanghin
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Depuis que le front republicain a vue le jour les copieuse n’ont rien a faire que de copier mais on vous regard , moi quand je regard cette composition qui est 100% UNIR/PS je dit que c’est mort née il y’aura une division dans les jours à venir la je suis sur car Bénéwendé ne partage jamais jamais au grand jamais

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 09:37, par salaka
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    en avant pour l’alternance et disons ensemble non au réferendum, au sénat, au pouvoir à vie. la patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 10:10, par some Sylvestre
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Avec 22 postes sur 45 dont la Présidence ; le Secrétariat Général et la Trésorerie pour l’ incontournable UNIR/PS , cette union est vouée à l’ échec,néanmoins nous prierons pour que ça tienne jusqu’à la chute de ce régime

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 10:16, par Brotteaux des Illettes
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Kaboré Ismael Ludovic depuis Tanghin, quelle est la représentativité des partis qui composent votre front républicain ? Ah vous avez raison j’oubliais que le parti d’Alain Zoubga avat raflé beaucoup de mairies et faire élire beaucoup de députés à l’Assemblée Nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 11:04, par ZINA
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Tout d’abord mes vives félicitations pour cette union. j’espère que les uns et les autres mettront leurs intérêts partisanes en veilleuse pour vraiment une collaboration franche.
    Avec la configuration politique actuelle seul la "main dans la main" peut venir à bout du régime actuel.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 11:16, par ZINA
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Je vous adresse mes vives félicitations tout en espérant que chacun mettra en veilleuse ses intérêts partisanes pour une franche collaboration.Seuls les regroupements forts pourront venir a bout de ce régime en déliquescence.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 11:28, par SY
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    C’est très bien, du courage seulement mon souhait est que ce petit qui se bat de jour comme la nuit soit recompenser aux prochaines élections législatives ; je parles du Me Ambroise FARAMA. Je connais un de ses cousins farouche en politique, je vais le voir pour qu’il laisse Maître FARAMA continuer car il représente la jeunesse et il mérite mieux que ça. Travaillez bien car j’ai fois à l’opposition burkinabè pour la première fois au Faso pour les élections de 2015 !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 11:58, par LYNO
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Félicitation aux sankaristes, Courage à vous. Tout ce qui dur se construit, et ce qui se construit commence petit sur un roc et devient par la suite un géant au pied de Roc. C’est cette peur et cette crainte qui anime tous vos détracteurs de l’heure.
    Votre persévérance, et votre abnégation a vous battre pour plus de justice, de bonne gouvernance va vous attirer le mépris de certains de vos sois disant compagnons de lutte qui feront tout pour vous écraser et vous faire disparaître. Mais sachez que la vérité quelque soit le temps, finie par triompher. Pour cela, il nous faudra en tant que sankariste, faire notre propre autocritique, travailler pour le bien être commun et non égoïste soyons quelque peu à l’image du maître a penser. Mettons en place des comités sankaristes de réflexions et d’actions concrètes (CS RAC) . Le peuple entier est prêt à nous suivre pour peu que nous nous mettions et sérieux et inspirons confiance. Mais je suis fier pour ce qui se fait et nous sommes prêt a vous accompagner. Nous cherchons le pouvoir, mais pas n’importe quel pouvoir, pour n’importe quel peuple. Courage à Me BENEWENDE SANKARA, votre crime actuel c’est de n’avoir pas volé, ni accepté de vous faire corrompre. C’est pourquoi, ils sont prêt a vous nuir. Pour cela, nous sommes aussi prêt à poursuivre le combat avec vous et vos compagnons jusqu’à la fin du monde, même si cela va nous couter la présidence.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 13:13, par yeux ouvert
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    JE me demande si ce parti a une feuille de route,TOUJOURS a faire des sorties sans queue ni tête:je rapel qu’ils n’ont que 4 députés a eux tous !vous ne pouvez rien changer dans ce pays,foutez nous la paix bande d’opportuniste !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 14:10, par omar
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    enfin..................

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 14:14, par Mamon Yélé
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Il manque une résolution. Ecrire le manifeste du Sankarisme afin que le sankariseme ait une base théorique et idéologique et ne soit pas fondé sur la personnalité et le populisme uniquement. Vous avez raison car Sankara n’a pa eu le temps d’assoire sa philosophie de la chose, on l’a tuer pendant la phase d’euphorie, il reste une idole. il faut donc savoir tirer la substence durable de l’antousiasme qu’il a su susciter par son seul charisme afin d’en faire un courant de pensée fondé, je crois, sur la patriotisme, l’intégrité, la vérité et le courage.
    C’est ce qui vas rester. Sans avoir été Sankariste je vous conseille pour votre survi d’écrire beaucoup, d’organiser beaucoup de séminaires et de coloque sur la vie de votre homme afin qu’il reste source d’inspiration pour la droiture de la voie qu’il a voulu tracer. Moi et bien d’autres pourraient vous rejoindre si vous nous convainquez. Mais avant, assurez vous que Thom Sank n’était pas déjà sur des voies déja tracées et n’enfoncez pas des portes ouvertes. Analyse, de ce qu’il faisait, moi je pense que Sankara avait une idéologie de socialisme chrétien, de démocratie selon la doctrine sociale de l’église. Pensez-y et si vous aboutissez comme moi par là faites clin d’oeil on se retrouvera. Ne voyez vous pas qu’avec l’église vos position ne divergent pas ? Courage pour un Burkina Humain et débarassé des va-t-en guerre en votre sein. la révolution n’est ni sanguinaire ni forcée. Elle s’impose à tout esprit éprit d’équité et de justice. Domage que Isidore n’est pas de sosie parfait notre Beau Boeuf ferait pâle figure et verait d’avantage sa ressemblance avec Samo Bête (Honis qui mal en pense et traite les Parés de Con, quoi que...).

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 15:22, par Doumafis Lafontan
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Tout d’abord, nous aimerions lancer un gros bravo aux dirigeants de l’Union des Partis Sankaristes. Nous, autres de la Diaspora Africaine, sommes pret a preter mains fortes a ce front politique afin qu’il puisse reconquerir le pouvoir au Burkina Faso. Renaitre le Faso, a l’heure de la Justice Sociale et Equite, doit etre accepter comme le droit et le devoir de tous ses citoyens, citoyennes, et allies. Nous n’avons pas de doute que malgre les coups dur de l’adversaire et nos erreurs le peuple Burkinabe vaincra l’obscurantisme dont le pouvoir en place fait montre depuis l’assassinat odieux de notre bien-aime President Sankara.
    A Lucha Continua,

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 17:21, par un sankariste fache
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Salut,
    maintenant , je peux dormir tranquille. Vraiment que c’est. Beau de voir enfin Benewende et Norbert ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 17:23, par pipa
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Mes félicitations aux sankaristes qui ont enfin compris que l’union fait la force. Longue vie au FPS et en avant pour l’alternative

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 17:27, par pawit tawgo
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    On attendait sa de votre part depuis longtemps.SANKARA mérite une vraie réhabilitation. Et c’est maintenant plus que jamais qu’il faut se donner la main pour la victoire finale . Mes encouragements et longue vie au FPS.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 17:37, par zemstaabaa
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Les vrais patriotes se reconnaîtront dans cette union. Bon courage à vous

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 17:40, par nakibewgbiga
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Quand le peuple se met debout, l’impérialisme tremble. Quand les sankaristes se mettent ensemble, le pouvoir de la IV eme République tremble.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 17:43, par le patriote
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    L’unité retrouvée = victoire assurée. Bon vent à vous. Le combat pour la liberté et l vraie démocratie ne fait que commencer.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 17:45, par verite
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Il faut féliciter ces sankaristes qui ont su métrer leurs égos de côté pour voir l’essentiel. Bon vents à vous et surtout tenez bon

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 17:54, par le che
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Sankaristes de tout le pays, unissez vous. La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 18:00, par bolivie
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Il faut reconnaître un mérite à ces sankaristes : leur farouche détermination contre Blaise. Ils ont été avec quelqu’uns comme Ki Zerbo, Arba dialo (paix à leurs âmes ), le Boussouma à tenir l’opposition quand bon nombres de ceux et de celles qui l’animent aujourd’hui se la coulaient douce au côtés de Blaise. Rendons donc à Césaire ce qui est à Césaire.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 18:39, par Moussa Bansé
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Et Ernest Nongma Ouédraogo ? Je suis très curieux de savoir ce qu’il en pense.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 18:51, par omar
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    courage et que Dieu et dieux nous bénisse et bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 19:25, par bolivie
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Viva la revolution

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 19:26, par Bibèga
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    LES partis qui se son crée sous vos yeux ont déjà plus de militant que vous !alors comment expliquer vous cela ?
    c’est simple vous êtes un parti caméléon,il est difficile de faire confiance a Me Sankara,qui pour un billet violet trahit la lutte,il ne peut pas dire le contraire !nous savions une chose ce parti est sans avenir,avec plusieurs d’années d’existence ils n’ont que 4 députés !
    en attendant préparez vous pour le referendum qui se tiendra d’ici la !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 19:30, par El Commandante
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    La gauche doit reprendre ses droits au BF. Le socialisme est la seule voie pour nos pays. L’Afrique est naturellement socialiste. Les libéraux sont des vallets à la solde de l’impérialisme occidental.
    Limperialisme ! abas
    la bourgeoisie réactionnaire ! abas
    les traîtres ! abas
    la patrie ou la mort, nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 19:33, par El Commandante
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Tôt ou tard, la vérité sur l’assassinat ignoble du captain Du peuple sera venge. L’Afrique pleure toujours et a jamais son digne fils . Mais ses larmes sècheront bientôt car les dictatures feront place aux patriotes

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 19:38, par castro
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    La bible, le coran ne peuvent pas servir de la même manière celui qui exploite le peuple et celui qui est exploité. Il faut qu’il ait deux éditions de la bible : une pour celui qui exploite et une pour celui qui est exploité

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2014 à 19:42, par castro
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    Rigueur morale, intégrité, naïveté courage suprême la félonie eu raison de l’homme. L’homme est tombé mais il avait eu le temps de semer la graine et l’arroser de son sang pur.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2014 à 10:07, par ILA Ika
    En réponse à : Union des partis Sankaristes : du rêve à la réalité !

    TOT OU TARD LE SANKARISME TRIOMPHERA

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés