Eclairage de la route nationale N°1 : « C’est un ouf de soulagement », dixit Salia Sanou

dimanche 12 octobre 2014 à 17h17min

Comme promis, des agents de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) ont repris les travaux d’éclairage de la route nationale N°1-tronçon de l’avenue de l’Union européenne. Et c’est pour les encourager que le maire de la commune, El Hadj Salia Sanou a effectué le déplacement ce vendredi 10 septembre 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Eclairage de la route nationale N°1 : « C’est un ouf de soulagement », dixit Salia Sanou

« La reprise des travaux d’éclairage de la route nationale N°1 est un grand soulagement pour nous et pour toute la population de Bobo. Nous remercions la Sonabel et le ministre Salif Kaboré qui a eu à se déplacer pour ce chantier. Nous remercions tout le gouvernement car ils ont tenu leur parole. On nous avait promis la reprise des travaux pour ce mois d’octobre et nous constatons également que les choses ont redémarré. Nous lançons un appel à la population : Nous sommes des élus, nous travaillons pour eux.Lire la suite

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 octobre 2014 à 18:36, par Alexio
    En réponse à : Eclairage de la route nationale N°1 : « C’est un ouf de soulagement », dixit Salia Sanou

    Pouquoi remerciez le gouvernement pour un ouf de soulagement ? N est ce pas son devoir primordiale de realiser ses travaux programmes ? Pouquoi Mr le Maire instrumentalise les devoirs de gouvernement en probagande partisane ? Il est le Maire de cette ville depuis l avenement de son Idole prefere Blaise Compaore au pouvoir, avec un bilan nul et honteux de la part d un autochtone de la ville. Le besoin d un pont a koko est reste dans les oubliettes de sa malgouvernance. La criminalite environnementale lors des fetes de l independance a Bobo-Dioulasso laisse a parle les ambitions de notre Maire. Abattre des arbres qui l ont vu naitre.

  • Le 12 octobre 2014 à 19:46, par Ladji Bourama
    En réponse à : Eclairage de la route nationale N°1 : « C’est un ouf de soulagement », dixit Salia Sanou

    C’est sûr c’est le temps des grands travaux ! Pour que le référendum puisse passer ?

  • Le 12 octobre 2014 à 21:32, par John
    En réponse à : Eclairage de la route nationale N°1 : « C’est un ouf de soulagement », dixit Salia Sanou

    Enfin ! c’est une bonne nouvelle pour les populations.
    Mais en attendant, le maire ferait mieux de retrousser les manches pour travailler au bénéfice de la commune au lieu de perdre son temps à parcourir les départements pour un hypothétique referendum.
    Le concret à bobo, c’est l’état désastreux des voiries et le manque d’initiative du maire.
    Attaquez-vous à ces problèmes et tout le monde vous soutiendra.

  • Le 13 octobre 2014 à 13:37
    En réponse à : Eclairage de la route nationale N°1 : « C’est un ouf de soulagement », dixit Salia Sanou

    nous sommes bien heureux de constater enfin le démarrage effectif des travaux d’éclairage tant solliciter. Je me rappel en son temps qu’il a fallut barricadé cette voie pour se faire entendre sur la nécessité d’éclairer cet axe incontournable pour le trafique routier.
    Bref le passé au passé. Nous invitons la mairie à plus de concrétisation surtout en matières de voiries et bien sûr de circuit d’évacuation des eaux dans les cartiers.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés