Aïd El-Kébir : la responsabilité de chacun interpellée dans la préservation de la paix

dimanche 5 octobre 2014 à 03h52min

C’est ce samedi, 4 octobre 2014, que l’ensemble des musulmans du Burkina ont célébré l’Aïd El-Kébir. A Ouagadougou, la grande prière a eu lieu à la Place de la Nation qui s’est révélée petite. La responsabilité de chaque Burkinabè dans la préservation de la paix a été le principal message livré par El hadj Aboubacar Sana, Imam de la grande mosquée de Ouagadougou qui a officié la prière.

Aïd El-Kébir : la responsabilité de chacun interpellée dans la préservation de la paix

Dès les premières heures de la matinée, le dispositif était déjà en place pour accueillir les fidèles venus de tous les horizons de la ville de Ouagadougou. Par tous les moyens, seul ou en groupes, les uns et les autres, tapis en mains pour certains, convergent vers cette place pour communier avec les frères, ce moment important qui se tient 70 jours après le Ramadan. Sur l’aire de la prière, on y dénombre de nombreuses personnalités politiques et administratives.
Il y avait également, et comme à chaque fête musulmane, une délégation des autres confessions religieuses conduite par Mgr Léopold Ouédraogo, Evêque auxiliaire de l’Archidiocèse de Ouagadougou, représentant le cardinal. Après les deux rakhâts, place au sermon, l’un des points majeurs de la prière où le message fort a été le raffermissement de la foi et l’invite à la promotion de la paix par chaque Burkinabè. « Ayons la crainte de Dieu. Plaçons Dieu au cœur de nos pensées et de nos actions. Pensons qu’il y a une vie après la mort », a invité El Hadj Aboubacar Sana. Il poursuit en indiquant que la mort se prépare comme se prépare un voyage sur terre.

Il appelle chaque individu à se rappeler, à chaque instant, qu’il y a une autre vie après la mort et que chacun sera jugé sur les actes qu’il a posés. C’est pourquoi, n’a-t-il de cesse invité chaque fidèle à cultiver d’abord la paix interne et, ensuite la paix externe avec tous les individus de la société. « Que Allah donne la force nécessaire à ceux qui prônent et défendent la paix et éclaire ceux dont les comportements tendent à la brader », a prié l’imam, El Hadj Aboubacar Sana. Il a appelé chaque fidèle à faire en sorte à être un véritable vecteur de paix dans son environnement et au Burkina. Pour lui, on ne cherche pas la paix en volant les autres, en pillant ses prochains ou en portant atteinte à la vie de son prochain. « Dieu n’a jamais dépourvu un pays de sa grâce, il appartient à ses habitants d’en faire bon usage. Si vous l’utilisez mal, vous récolterez la déliquescence et tout bascule », a-t-il averti.
La paix passe avant tout, a-t-il dit avant de préciser que la paix, c’est quand chacun vit en quiétude. Encourageant donc toutes les couches du Burkina à œuvrer pour la paix qui, insiste-t-il, est impérative pour bâtir une nation. L’Imam El Hadj Aboubacar Sana a également eu une pensée particulière pour les autres confessions religieuses du Burkina avec lesquelles il a invité chaque fidèle à partager ces moments de fête.
C’est également avec un message de soutien aux peuples qui traversent des crises que l’Imam El Hadj Sana a mis fin au sermon. L’immolation du Bélier, acte majeur de la prière de l’Aïd El-Kébir, a mis fin à la prière pour faire place à la fête.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • Partout où il y a la vérité, il y’a la paix. Dites la vérité et rien que la vérité , Dieu vous le rendra au centuple. Aucune prière dans le mensonge et l’hypocrisie ne sera exaucée.

  • Merci Imam,Bonne fete a tous les Burkinabe.Que Allah benisse le Burkina et le protege.

  • Toto,un peu de sagesse.

  • j,ai vraiment aimer le sermont de l,imam sana qui dit de cultiver la paix en sois et autour de sois meme quoi qu,on ne peut pas vouloir la paix tout en volant les autres en persecutant en portant atteinte a la vie de l,autre et puisse dieu nous guide et nous dirige vers des actions louable pour nous et pour notre prochain amine..

  • il est écrit rendre à zezar ce qui appartient à zezar et à DIEU ce qui appartient à DIEU.la paix est un comportement qui à pour fondement le respect de la parole donnée à un moment donné.IMAM dites lui de laisser la place en 2015.et votre prière sera exaucer.

  • la paix ? la paix ? la chanson tous les jours ?
    Qui ne veut pas la paix au Faso ? C’est blaise ! Car il suffit qu’il respecte notre loi fondamentale, qu’il dégage en 2015, et tous ces cirques resteront sans objet !!

    à cause d’une personne mortelle, tout un pays va se ridiculiser de la sorte ? Que ses partisans, qui ne peuvent pas vivre sans lui (et espérons qu’ils seront tous enterrés avec lui le bon jour venu), sachent attendre dans 5 ans pour réélire leur dieu !

    Que les autorités religieuses, coutumières, aient le courage de dire à ce blaise, qu’il faut qu’il dégage, et le faso pourra économiser ses maigres ressources pour faire des voies de quartier (à la dernière pluie, beaucoup de ouagavillois avaient du mal à accéder chez eux, car barrages partout).

  • Aide toi,le ciel t aidera. C est connu que Dieu nous a donne toutes les facultes necessaire pour l accomplissement de ces desseins. La paix,le mensonge,le vol,la trahison.les assassinats que les burkinabe ont ete temoins sous un regime dictatorial aplusirurs vitesses. Qui veut franchir le Rubicon pour ses interets egoistes issus d une gouvernance dont la corruption ,la dilatation ,le traffique d influences pour atteidre fins mesquines.

    Avec ces genres de politiques,la paix est dans une mauvaise condition de vie.

  • pourquoi les IMAMS ont un Hangar et le reste des croyants n’ont pas ?

  • Une invite à tout les leaders religieux pour qu’ils prêcher l’inter religieux ;la vraie religion est universelle .Si donc une religion rejette l’autre elle n’est pas de Dieu mais ’un dieu .
    Aimer son prochain c’est aimer les autres religions et cela doit se faire voire à travers les actes.

  • Salam,mon ami azaphe n’a rien compris dans le sermon de l’imam. Faut lire entre les lignes et tu va appervoir le vrai sens. Puisse ALLAH nous guider tous sur le droit chemin.

  • Imam ! a raison. Les gens sont des délinquants. Les jeune refusent de travailler tant qu’on leur donne pas l’argent. Les gens volent la nuit. Ça effrayer tout le monde, personne ne dort la nuit. Donc tout le monde vient dormir au bureau. Imam, moi je suis d’accord sur votre message. Pour avoir la paix le ministre doit régler le problème de nos délinquants. On veux la paix.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés