Quelle contribution des organisations de la société civile (OSC) dans la gestion des arrondissements et communes.

vendredi 3 octobre 2014 à 19h57min

Présentes dans les arrondissements et communespour renforcer les capacités des conseils municipaux et travailler à la mise en œuvre effective des plans de développement, les présidents des organisations de la société civile (OSC) ont été officiellement installés ce jeudi 2 octobre 2014. L’évènement a eu lieu au palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané en présence du Ministre de l’aménagement du territoire et de la décentralisation, Toussaint Abel Coulibaly.

Quelle contribution des organisations de la société civile (OSC) dans la gestion des arrondissements et communes.

« Je déclare officiellement installés les présidents des Organisations de la Société Civile », c’est en ces termes que le Ministre de l’aménagement du territoire et de la décentralisation, Toussaint Abel Coulibaly a officiellementinstallé les présidents des OSC des 12 arrondissements et des 6 communes rurales (Saaba, Koubri, Komsilga, Komki-ipala, Tanghin dassouri et Pabre) de la région du centre.

A partir donc de ce jeudi 2 octobre 2014, ces présidents doivent élaborer un répertoire des OSC de la commune ou de l’arrondissementgrâce au recensement des OSC par les points focaux OSC des arrondissements ou des communes rurales. Les présidents de ces dix-huit OSC installés ontpour mission de mieux accompagner l’Etat, les pouvoirs publics, les collectivités territoriales à promouvoir la démocratie citoyenne et à améliorer la gestion des affaires publiques au profit des populations.

En rappel, l’Organisation de la Société Civile (OSC) désigne toute forme autonome en dehors de la famille, de l’Etat ou toute autre forme d’organisation entre la sphère domestique et politique qui joue un rôle d’interface entre l’Etat et le reste de la société. Elle assure de ce fait un rôle de contre-pouvoir, de propositions, de suivi-évaluation des politiques publiques. L’ensemble des OSC d’un pays, d’une région, d’un arrondissement ou d’une commune rurale forment la société civile qui est un partenaire de développement à part entière aux côtés de l’Etat, des collectivités territoriales, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers.

Depuis 2008 des concertations et des consultations des OSC du Burkina ont abouti à la mise en place d’un conseil National des OSC. Le conseil national des organisations de la société civile du Burkina Faso (CNOSC/BF) a pour mission de mettre en place ses démembrements au niveau régional de façon démocratique et participative dans les treize régions du pays. Le conseil régional des OSC du centre a donc procédé à la mise en place de ses démembrements de conseils d’OSC dans les douze arrondissements et six communes de la région du centre. Le conseil d’OSC est par conséquent un groupement des OSC légalement constituées et exerçant sur le territoire de l’arrondissement ou de la commune rurale dans la région. Le conseil d’OSC, élu par les OSC représente l’ensemble des OSC devant les autorités et les autres acteurs de développement local, joue un rôle d’interface entre le conseil municipal et les membres des OSC, un rôle de partenaire au développement de l’arrondissement ou de la commune rurale et à ce titre représente le conseil régional d’OSC du centre dans son arrondissement ou sa commune rurale.

Saisissant l’occasion, le Ministre Toussaint Abel Coulibaly n’a pas manqué de rappeler le bien-fondé de la décentralisation et le rôle combien important de la sociétécivile dans le développement des communes et partant du pays tout entier. « La stratégie de renforcement des capacités des acteurs de la décentralisation fait partie du plan d’actions de son ministère et relève d’une part des acteurs de la société civile. Leur travail auprès des collectivités permet de rationaliser et contribue de façon édifiante au développement », souligne le Ministre. Dans l’objectif de bien outiller les acteurs de la société civile, Alain Ouédraogo,co-parrain de la cérémonie, a offert dix bourses d’une valeur de 350 000fr chacune en vue de les aider à avoir les rudiments nécessaires pour la gestion des associations et ONG.

Kabore S. Rosine (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés