Le Dr Jacques Prosper Bazié sera inhumé ce jeudi

jeudi 2 octobre 2014 à 00h54min

Comme les hommes politiques, ceux de la culture sont aussi en deuil. En effet, le Dr Jacques Prosper Bazié, homme de culture et de lettres, conseiller technique du Ministre de la culture et du tourisme est décédé dans la soirée du mardi 30 septembre 2014. Il sera inhumé demain jeudi 2 octobre au cimetière de Goughin.

Le Dr Jacques Prosper Bazié sera inhumé ce jeudi

L’homme que le monde de la culture pleure est né en 1955 à Ouagadougou. Ecrivain, Universitaire, il était également un homme de culture. Il était titulaire d’une Maîtrise, d’un DEA et d’un doctorat en Lettres Modernes obtenus aux Universités de Besançon et de Bordeaux. Il a opté pour le journalisme après un DEA de journalisme à Paris II.
Ecrivain prolixe, il aura produit une dizaine d’ouvrages embrassant tous les genres littéraires : roman, nouvelle, poésie, théâtre, etc. Il a su exceller dans l’art d’écrire. Ce qui lui a valu d’être trois fois lauréat du Grand national des arts et des lettres(GPNAL) organisé lors de chaque édition de la Semaine nationale de la culture (SNC). Et même d’être sacré en 2010, artiste du peuple et artiste du cinquantenaire à Bobo-Dioulasso.
A partir de 1988, il fait carrière au sein de l’administration culturelle et de la communication comme Directeur des Arts du Spectacles, puis Secrétaire général au Ministère de l’Information et de la Culture. Il a également servi comme conseiller culturel à l’Ambassade du Burkina au Canada. Rentré de cette mission, il était conseiller technique du Ministre de la Culture et du tourisme.
Décédé dans la soirée du mardi 30 septembre 2014, il sera inhumé demain jeudi 2 octobre au cimetière de Goughin.
Toute la rédaction des Editions Le Faso présente ses condoléances à la famille du disparu et aux acteurs de la culture burkinabè.

Lefaso.net

Quelques œuvres de Jacques Prosper Bazié
Orphelin des collines ancestrales, poésie, Dasl, 1984 ; Kraal, 2005 ;
Aux miradors de l’espérance, Agonies de Grom-Gorom, poésie, Kraal, 1992 ;
La Saga des immortels, poésie, Dasl, 1987 ;
L’Agonie des greniers, nouvelle, Kraal, 1984 ;
Crachin de Rissiam, nouvelle, Le Nordir, 2002 ;
Croquis de Panguin, nouvelle, Kraal ; 2004 ;
Cantiques des soukalas, conte, Kraal, 1998 ;
L’Epave d’Absouya, roman, Kraal, 1995 ;
Amoro, théâtre, Dasl, 1990 ;
Amoro, récit, Kraal, 2010 ;
Parchemins migrateurs, poésie, Kraal, 2011.

Programme des obsèques
Mercredi 1er octobre 2014 :
20H00, veillée de prière au domicile de la cité AN III,

Jeudi 2 octobre 2014 :
8H00, levée du corps, prière et enterrement au cimetière de Goughin

Messages

  • Je t’ai connu et fréquenté, Un exemple d’humilité sans pareil. Repose en paix docteur, je ne t’oublierai jamais. Que le Tout-puissant apaise la douleur des tiens et que la terre te soit légère.

  • RIP cher confrère. Comme tout être humain qui disparaît, tu vas manquer aux tiens et à tous ceux qui comptaient pour toi. Salut l’artiste. Que la terre libre du Burkina te soit légère.

  • c’était un ami au Lycé Municipal de Ouagadougou dans les années 70 ! mes condoléances les plus attristées à sa famille, ses amis et à tout le personnel du ministère de la culture !
    Paix à son âme ! que la terre lui soit légère

  • Bjr,
    Une grande perte pour le Burkina ; votre contribution au développement de ce pays restera dans les mémoires de tous.
    RIP

  • Un grand baobab s’est couché, laissant orphelins sa famille, les hommes de culture et ses collègues du Conseil Economique et Social où il illuminait les débats de ses proses et avis éclairés. Repose en paix grand- frère !

  • Un baobab s’est couché pour toujours, laissant orphelins sa famille mais aussi les hommes de culture et ses collègues du Conseil Economique et Social. Il me souvient qu’il y dominait les débats avec sa prose légendaire et ses avis éclairés. Repose en paix cher grand- frère.

  • repose en paix grand frere tu vas vraiment nous manquer

  • Va mon peuple
    Tu traversera comme Orgue de Staline
    La majesté des montagnes
    et de la cruauté démesurée...
    Jacques en lisant ces vers au ciel tu connaîtras qui les a écrits.
    C’est mon tout premier poème que tu as corrigé quand j’étais encore au Lycée Marien NGouabi de Ouagadougou.
    Jamais je ne t’oublierai Que la terre libre de ton Burkina natal te soi légère dans ta tombe que dis-je dans ta SOUKALA qu’à jamais il n’y ai pas au Burkina LA DERIVE DES BOZOS. REPOSE EN PAIX GRAND HOMME

  • Revoltez vous. Oui j’appelle a la revolte. Mais, revolte contre qui ? contre quoi ?
    Pourquoi de si bons et importants hommes nous quittent au moment où nous avons besoin de leur lumiere pour de meilleurs avenirs ? Pourquoi, oui pourquoi J. P Bazie et Arba Diallo ?
    Nous devrions inventer quelque chose qui nous empecherait de si grandes pertes.

    Dr, reposez vous en paix car votre vie aura ete utile pour vos compatriotes. Vous laissez un vide difficile a combler. Nous refusons de pleurer, nous refusons de sombrer.
    Que ton depart nous serve de tremplin pour relancer le moteur du faso

    Courage a la famille eploree

  • repose en paix et Qu’Allah le Tout Puissant t’accepte dons son paradis, et que la terre du Burkina Faso te soit légère.
    KONATE Abdoulaye PARPED MJFPE

  • Repose en Paix homme de culture ! Vous avez oublié "La dérive des Bozos" qui est une de ses œuvres les plus connues !

  • Paix à son âme et que la terre lui soit légère. Que le tout puissant console des orphélins

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés