Décès de Hama Arba Diallo : le CDP, l’ADF/RDA et la JEP saluent la mémoire d’un « diplomate compétent et un homme politique engagé »

jeudi 2 octobre 2014 à 00h59min

Dans ces messages parvenus à notre rédaction, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) et la JEP présentent leurs condoléances à la famille du député-maire, Hama Arba Diallo, décédé ce mercredi 1er octobre 2014 des suites de maladie. Ils saluent la mémoire de celui qui aura été un « diplomate compétent et un homme politique engagé ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Communiqué du Secrétaire Exécutif National du CDP à l’occasion de la disparition de Hama Arba Diallo, Député-Maire de Dori, Président du PDS/METBA

C’est avec une très grande consternation et une profonde tristesse que nous avons appris le décès ce jour 1er Octobre 2014 de Hama Arba DIALLO Député-maire de la ville de Dori.
Cet homme dont l’engagement militant remonte à la nuit des temps a toujours œuvré à servir la nation.
Homme politique de gauche, il a fait ses armes au Parti Africain de l’Indépendance que dirigeait son fondateur, le grand patriote Amirou Thiombiano.
Diplomate de carrière il a été à la tête de la diplomatie de notre pays pendant la période révolutionnaire avant d’être incarcéré pour raisons politiques. Il a aussi représenté le Burkina en tant qu’ambassadeur sous le Front Populaire notamment en République Populaire de Chine.
Hama Arba Diallo était l’homme qui savait allier politique et diplomatie et à ce titre, il avait su conserver ses convictions de militant révolutionnaire tout en œuvrant avec compétence dans les organisations internationales comme fonctionnaire international.
Humble et distingué, affable mais acerbe quand il le voulait, Hama Arba Diallo a su par son intelligence et la finesse de sa pensée, cheminer de manière stoïque et digne tout le long de sa vie politique. Inflexible sur ses principes, mais modéré dans l’expression, il était le prototype de l’homme sachant faire usage de la douce violence de la parole quand il voulait asséner avec force ses arguments.

Profondément attaché à son terroir, il était engagé dans la lutte pour le développement socio-économique et se battait particulièrement pour la couverture en eau du Sahel. C’est du reste ces engagements qui lui ont valu de mériter la confiance des populations qui l’ont élu en 2007 et réélu en 2012 maire et député.
Opposant politique sous la IVème république actuelle, il a été un démocrate soucieux de préserver notre pays de la ruine et du chaos. Partisan de la tempérance et de la modération, c’était un adepte du dialogue.
La scène politique nationale, l’Assemblée Nationale et la nation entière sont privées, d’un animateur politique de qualité, d’un patriote vertueux et d’un bâtisseur, le député-Maire de Dori, président-fondateur du PDS /METBA, Hama Arba Diallo qui s’est affirmé comme un opposant vertueux et républicain.
Toute sa vie, il a mené un noble combat pour lutter contre la pauvreté et le développement de la région du Sahel.
Hama Arba Diallo est parti au moment où la Nation avait le plus besoin de sa modération, de ses conseils éclairés et de sa sagesse, car il était partie prenante du dialogue politique initié par le Président du Faso.
Au nom de la Direction Politique Nationale, des militantes et militants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) ainsi qu’en mon nom personnel, je présente en cette douloureuse circonstance, mes condoléances les plus attristées à la famille Diallo, au PDS/Metba, au CFOP et à toutes les populations de la commune de Dori et du Sahel.
En ces moments de dure épreuve, recevez par la présente, notre sincère compassion et notre solidarité agissante.
Hama Arba Diallo s’en est allé, mais nous souhaitons que son exemple de vie politique lui survive.
Le Burkina Faso perd un homme de qualité. Qu’il repose en paix et que la terre libre du Burkina Faso lui soit légère.
Démocratie-Progrès-Justice.

Ouagadougou, le 1er octobre 2014
Le Secrétaire Exécutif National
Assimi KOUANDA

Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA)
Paix-Liberté-Justice

Le Burkina Faso vient de perdre deux de ses illustres fils dont les œuvres respectives ont vaillamment participé à sa construction. En effet, l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), a été informée de la disparition du président du PDS/Mètba, député et maire de la commune de Dori, Monsieur Hama Arba Diallo, et de celle du Professeur Jacques Prosper Bazié.
Tout en exprimant sa profonde compassion à l’endroit des familles éplorées, l’ADF-RDA présente ses sincères condoléances au peuple burkinabè qui vient de perdre deux fils émérites qui ont dignement servi notre pays.
Diplomate compétent et homme politique engagé, le député Hama Arba Diallo a été l’une des figures importantes de l’histoire politique du Burkina Faso. A sa famille politique et à ses camarades de lutte, l’ADF-RDA exprime sa sincère compassion et son soutien dans cette douloureuse épreuve.
Grand homme de lettres, le Professeur Jacques Prosper Bazié laisse pour sa part derrière lui un important héritage culturel qui servira de boussole aux générations présentes et futures. L’ADF-RDA lui rend un vibrant hommage et salue son œuvre dans le domaine de la communication et de la littérature dans notre pays.
Puissent nos chers disparus reposer en paix et leurs bonnes œuvres inspirer chacun de nous.
.

Paix-Liberté-Justice
Pour le Secrétariat Exécutif National
Le Porte-Parole
Dr. Zacharia TIEMTORE


Présentation de condoléances de la JEP suite au décès de l’honorable Arba Hama Diallo

Suite à la triste nouvelle qui vient de toucher l’ensemble des Burkinabè à savoir le décès ce jour 01 octobre 2014 de Hama Arba Diallo, député-maire de Dori.
A travers la présente, la JEP présente ses sincères et vives condoléances à la famille biologique du disparu, à sa famille politique, le parti pour la démocratie et le socialisme/Parti des Bâtisseurs (PDS/Mètba) ainsi qu’à l’ensemble de la classe politique burkinabè.
Cette triste nouvelle nous affecte tous, et c’est du fond du cœur, que nous exprimons nos condoléances les plus sincères.
Pour la JEP
La Vice-présidente/porte-parole
Cathy KAMBIRE

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés