Le Front des Forces Sociales célèbre ses 18 ans

jeudi 2 octobre 2014 à 00h29min

Cela fait 18 ans que le Front des Forces Sociales (FFS) a été fait sur les fonts baptismaux par Norbert Tiendrebéogo et ses compagnons de lutte. A cette date anniversaire, le président national du parti, Norbert Michel Tiendrebéogo fait, dans ce communiqué, un rappel historique de la création et présente les objectifs du parti. Il revient également sur l’Union que compte créer les partis sankaristes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Camarades militantes et militants,
Chers sympathisants,

Notre parti, le Front des Forces Sociales (FFS), fête en ce jour 02 octobre 2014, les dix-huit ans de son existence sur l’échiquier politique national.
Porté en effet sur les fonts baptismaux le 02 Octobre 1996, jour anniversaire de la proclamation du Discours d’orientation politique (DOP) en 1983, le FFS se voulait héritier et continuateur de l’œuvre de construction de l’identité et de la souveraineté nationales entreprise par et avec le Président Thomas SANKARA.
Aujourd’hui encore, nous continuons de croire en ces valeurs et d’assumer cet héritage.

Le présent anniversaire se déroule dans un contexte international très trouble, marqué notamment par les menaces terroristes et l’expansionnisme impérialiste tous azimuts. Nous assistons en effet à l’émergence d’une nouvelle forme de terrorisme plus structuré et plus barbare à travers le monde y compris en occident, avec la participation de nombreux citoyens de cette zone au combat de gens dont la cause réelle reste une nébuleuse. Parallèlement, certaines puissances impérialistes n’hésitent pas à provoquer des conflits dans de nombreux pays du monde au nom d’intérêts dits stratégiques camouflés sous le couvert de la légitimité internationale.

En Afrique, malgré les efforts de la communauté internationale pour appuyer les processus démocratiques en cours, force est de constater que certains chefs d’Etat rament à contre-courant de l’histoire, se prenant pour des NERON, voire des immortels. Fort heureusement cette race éculée d’hommes politiques ne représente qu’un petit quintet seulement visible dans les ex-colonies françaises.
En Afrique également, surtout dans sa partie occidentale, sévit la grave crise de l’Ebola, qui bouleverse l’ensemble de la planète, y compris notre pays dont plusieurs manifestations majeures ont été annulées pour cette année. Notre parti s’incline devant les dépouilles des milliers de victimes de cette pandémie et soutient les efforts déployés par la communauté internationale pour barrer la route à la progression dangereuse de ce mal !

Chez nous, au Burkina Faso, ce 18ème anniversaire de notre parti intervient dans un contexte de crise nationale provoquée par le régime en place lui-même, dont les velléités de modification de la Constitution en son article 37 sont courageusement rejetées et combattues par une large partie de la population.
L’opposition politique, pour une fois, s’est montrée digne des attentes du peuple et malgré les trahisons et autres abandons sur base d’achats de conscience, nous constatons que la plupart des leaders et partis significatifs sont restés stoïques et sereins. L’opposition reste égale à elle-même, depuis le début de son combat pour la sauvegarde de la Démocratie.

Nul n’est besoin de souligner ici encore le rôle combien important joué par le leadership du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) dans cette situation, mais nous tenons également à reconnaitre l’importance inégalée de l’arrivée des « forces nouvelles » du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) dans la lutte du peuple Burkinabé contre la présidence à vie d’un individu.
Pour nous autres sankaristes, il est évident qu’aucune forfaiture tendant à prendre le peuple en otage ou à confisquer sa souveraineté, ne saurait passer dans ce BURKINA FASO. C’est la raison première de notre engagement dans ce combat populaire et salvateur.

Ceux qui trahissent cette cause ou qui s’en démarquent, répondront devant le tribunal de l’histoire. Quelques soient leur bord ou leurs motivations !
Depuis un peu plus d’une semaine, le Chef de l’Etat a appelé la classe politique à un dialogue pour trouver une issue à la crise que lui-même a provoquée et entretient de manière machiavélique.
Le FFS, comme l’ensemble de l’opposition, quoique pas dupe, a accepté ce dialogue et c’est l’occasion pour moi et toute la Direction politique nationale du parti, d’inviter tous les militants et sympathisants du FFS à rester vigilants et prêts à répondre à tout mot d’ordre qui viendrait, en ayant confiance à nos représentants. Aucune fourberie ne saura passer !

Camarades militantes et militants,
En ce jour anniversaire, le Bureau politique national vous réitère ses salutations militantes et ses encouragements pour votre abnégation et votre détermination à faire triompher notre idéal commun. Je reste persuadé que votre attachement au parti est sans calcul et repose solidement sur des convictions bien trempées.
Cette force de caractère qui caractérise notre parti et ses militants et responsables, est certainement l’un des grands héritages que le Président Thomas SANKARA nous aura légués. Soyons-en toujours fiers et dignes.
Aujourd’hui que la patrimonialisation du pouvoir s’est développée dans toute son ampleur, aujourd’hui que la corruption et la paupérisation croissantes ont fait le lit de la décadence du régime en place, notre parti, le Front des Forces Sociales, reste plus que jamais déterminé à faire barrage, avec toutes les forces vives de la nation, au noir dessein de liquidation programmée de notre démocratie et de notre peuple.

Camarades,
La commémoration de l’anniversaire de la création du Front des Forces Sociales (FFS) devance de quelques jours la tenue du Congrès constitutif de l’Union que nous avons voulue et acceptée avec d’autres partis progressistes comme nous, qui plus est, SANKARISTES. Il s’agit du Conseil National Révolutionnaire/Mouvement Sankariste (CNR/MS) et de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS).

C’est le lieu pour moi d’inviter tous les militants et sympathisants du parti à prendre d’assaut la « Maison du peuple » le samedi 11 octobre prochain, pour manifester votre pleine adhésion à cette initiative. Dans la même veine, nous devrons commémorer ensemble et dans l’unité, le 27ème anniversaire du lâche assassinat du Président Thomas SANKARA. Notre mobilisation massive témoignera une fois de plus de notre engagement et de notre détermination à poursuivre et faire triompher notre idéal commun.

C’est également dans quelques deux mois que les femmes et hommes de bien de ce pays commémoreront l’ignominie de SAPOUY qui a emporté à jamais le journaliste émérite Norbert ZONGO et ses compagnons d’infortune. Tout comme le Président SANKARA, Norbert ZONGO a accepté donner sa vie pour notre peuple : puisse leur exemple de patriotisme nous servir de phare dans notre cheminement politique et civique. Ensemble, portons le deuil de Norbert ZONGO ce 13 Décembre 2014 !

En ces jours où s’organise la rentrée scolaire et universitaire, le Front des Forces Sociales, Parti de l’avenir, par ma voix, présente ses encouragements à tous les parents, aux élèves et étudiants, leur souhaite une bonne rentrée et une bonne année studieuse pleine de réussite.

Joyeux anniversaire à toutes et à tous !
« Là où s’abat le découragement, s’élève la victoire des persévérants ! ».
Liberté – Solidarité – Travail – Justice

Ouagadougou, le 02 Octobre 2014
Le Président National
Norbert Michel TIENDREBEOGO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés