Les douanes de l’Afrique de l’Ouest veulent des ressources humaines plus compétentes

jeudi 2 octobre 2014 à 00h27min

Les gestionnaires de formation et de ressources humaines des douanes de l’Afrique de l’ouest et du Centre sont réunis à Ouagadougou à l’occasion du cinquième atelier régional. Un atelier placé sous la thématique du renforcement des capacités des ressources humaines et qui se tient du 1er au 03 octobre à l’Ecole nationale des douanes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Les douanes de l’Afrique de l’Ouest  veulent des ressources humaines plus compétentes

Répondre à la problématique du développement de meilleures capacités de gestion des ressources humaines est le principal objet de cet atelier. Car selon Alfred Z’rae, représentant du Directeur du Bureau Régional du Renforcement des Capacités (BRRC) de l’Afrique Occidentale et Centrale, basé à Abidjan : « la gestion des ressources humaines constitue le maillon faible du processus de renforcement des capacités ».

Avoir une ressource humaine forte et compétente

L’idéal recherché par le BRRC est d’avoir une administration douanière forte et favorable au progrès. Et renforcer les capacités de cette administration passe certainement par le développement de meilleures aptitudes de gestion des ressources humaines. Une bonne gestion doit prendre en compte le recrutement, la motivation et l’éthique, note Jean Sylvestre K. Sam, Directeur de la douane du Burkina. Cet atelier qui réunit des représentants de divers pays d’Afrique Occidentale et Centrale s’inscrit dans un besoin de coopération, de partage de projet et de développement de la dynamique régionale et humaine.
Ainsi, il a pour objectif, entre autres, de préparer une interconnexion entre les personnes, c’est-à-dire les amener à avoir les mêmes compétences, le même langage, la même culture douanière, explique Béatrice Meille, Directrice des ressources humaines et de gestion de programme à l’Organisation mondiale des douanes (OMD). L’interconnexion recherchée est à la fois au niveau africain et international par la mise en œuvre des normes professionnelles et celles relatives aux ressources humaines développées par la communauté douanière internationale au travers de l’OMD.

Les sujets à développer

L’atelier porte sur les mécanismes de renforcement des compétences et des techniques douanières. Ainsi, les participants seront amenés à analyser les résultats de la feuille de route 2013-2017 adoptée en 2012. Des résultats qui font ressortir les limites de la gestion des ressources humaines. Examiner ces résultats, reviendra aussi à se pencher sur les problèmes liés à cette question et à échanger des observations et des expériences pratiques. .

Trois jours de travaux dont l’issue devrait être traduite par l’énumération des causes de ces résultats non encourageant, mais aussi à la définition de défis à relever. Et la grande étape de la clôture de cet atelier sera la formulation de recommandations qui pourront permettre de recadrer le plan stratégique 2013-2017 adopté en 2012 et aussi de parvenir à une gestion plus scientifique et rationnelle du personnel douanier.

Martiale Zongo (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés