Rentrée de la Ligue des consommateurs du Burkina : sous le signe de la décantation et du dynamisme retrouvé

mercredi 1er octobre 2014 à 19h40min

A l’image de celle des enseignements au Burkina, c’est aussi ce mercredi, 1er octobre 2014 que la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) a choisi pour effectuer sa rentrée 2014-2015. Après avoir été éprouvée par deux ans de crise, cette rentrée se veut non seulement celle d’un retour sur la scène nationale mais aussi du dynamisme retrouvé aux côtés des consommateurs. Elle fut également une occasion pour les premiers responsables de présenter le nouveau siège social de la ligue sis, désormais, côté ouest de Sankar-Yaaré, rue Kiendrebéogo N. Didier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rentrée de la Ligue des consommateurs du Burkina : sous le signe de la décantation et du dynamisme retrouvé

Pour ce « come-back », les responsables de la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) ont tenu à « lever toute équivoque » avant d’affirmer que la Ligue se remet en selle pour encore mieux défendre les intérêts des consommateurs burkinabè. « A ce jour, j’ai le plaisir de vous informer que la justice a rendu son verdict. La décision de justice, que nous avons reçue, confirme le président Pierre Nacoulma dans ses fonctions de président de la LCB ; annule les PV (procès-verbaux) des délibérations issues de l’Assemblée générale du 2 septembre 2012 ; ordonne la levée du blocage du compte ouvert à la BICIAB par la LCB (un compte que Mossé Abdoulaye, Gilbert Somda Hien, Traoré Abdoulaye et autres ont usé de stratagème pour vider de son contenu durant la période de crise). La décision condamne également, et solidairement, ces derniers et autres à payer à la LCB la somme de 1 franc à titre de dommage et intérêt et 375 000 francs à titre des frais exposés et non compris dans les dépens et, enfin, ordonne l’exécution provisoire du jugement rendu nonobstant toutes les voies de recours », a campé Pierre Nacoulma, président de la LCB invitant les partenaires au respect strict de la décision de justice. Toujours dans ce chapitre, M. Nacoulma a lancé un appel à toutes les sections de la ligue « qui ont été désabusées d’une manière ou d’une autre à se ressaisir et à se rendre à l’évidence de la décision de justice » pour un combat commun de défense du bien-être des consommateurs du Burkina Faso.

Cap sur les questions préoccupantes

Pour le président de la LCB, les chantiers qui attendent son organisation sont multiples. Il s’agit, selon lui, de la dénonciation de la mauvaise qualité des services des opérateurs de téléphonie mobile, de la lutte contre la mauvaise qualité et la cherté des produits de grande consommation. « Il sera également question pour nous de nous investir sur la question des pratiques peu recommandables au niveau des pharmacies où il nous est revenu des pratiques peu orthodoxes dans ce secteur », a révélé M. Nacoulma avant d’attirer l’attention de l’Etat et de l’Ordre des pharmaciens sur ce sujet. Sur le cas des opérateurs de téléphonie mobile, les responsables de la LCB disent constater que les consommateurs vivent, depuis plusieurs mois, une situation difficile du fait de la mauvaise qualité des réseaux, notamment au niveau de la communication, de la connexion internet et autres messages (sms) publicitaires intempestifs à des heures indues. Ils s‘insurgent que malgré les sanctions infligées aux trois opérateurs de téléphonie mobile en avril 2014 par l’ARCEP, aucune amélioration sur la communication et la connexion n’ait été, jusqu’à ce jour, constatée. C’est pourquoi proposent-ils que le gouvernement rachète la fibre optique afin de se donner les moyens de l’entretenir pour résoudre efficacement la qualité des prestations. « Avant cela, nous tenons pour responsable, l’ARCEP pour toutes les actions légales que nous allons bientôt mettre en œuvre pour manifester énergiquement contre la situation d’arnaque déguisée dont les consommateurs sont victimes », a averti Pierre Nacoulma. En plus de ces produits sus-énumérés, la LCB a également en ligne de mire, les produits de grande consommation importés tels que le riz, la farine de blé, les pâtes alimentaires, les huiles végétales, les produits laitiers, etc. C’est pourquoi la LCB encourage-t-elle une volonté politique à valoriser les produits locaux en soutenant également les producteurs et transformateurs. Les questions relatives aux tarifications et prestations de la SONABEL et de l’ONEA sont, à en croire Pierre Nacoulma, aussi inscrites dans l’agenda de la ligue.

Haro sur les établissements d’enseignement fantoches !

Contexte national de rentrées de classes, les responsables de la ligue ne sont pas allés avec le dos de la cuillère pour fustiger la course effrénée vers le gain de certains acteurs, faisant fi de toutes règles et de tout bon sens dans les prestations. « Le plus grand souci de nombreux parents d’élèves en ces moments est d’assurer à leurs enfants, une rentrée scolaire et universitaire dans les conditions les meilleures. Malheureusement, force est de constater en ces moments que de publicités mensongères à travers les médias, auxquelles s’ajoute le prix exorbitant des manuels scolaires et des frais de scolarités troublent le sommeil de nos braves parents », a déploré Pierre Nacoulma. Il a, à ce sujet donc, interpellé les ministères concernés et le conseil supérieur de la communication sur ce qu’il a qualifié de « manquements graves » avant d’appeler à la vigilance des parents d’élèves.

En outre, face à la menace du virus Ebola dans la sous-région, Pierre Nacoulma et son bureau encouragent le gouvernement dans ses mesures préventives et invitent les consommateurs au respect strict des consignes.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés