Première session ordinaire du BPN/UPC : La situation nationale et le fonctionnement du parti au menu des échanges

mardi 30 septembre 2014 à 23h04min

Le Bureau Politique National de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a tenu sa première session ordinaire le samedi 27 septembre 2014 dans la salle de réunion du Centre National des Archives à Ouagadougou.

Première session ordinaire du BPN/UPC : La situation nationale et le fonctionnement du parti au menu des échanges

Après le mot de bienvenue à l’endroit des participants et surtout des délégations venues des provinces, de France et du Niger, l’ordre du jour a été proposé par le Secrétaire Général National (SGN) puis adopté par les membres du BPN.
Le rapport sur la situation nationale présenté par le président du parti, Monsieur Zéphirin DIABRE, a été largement dominé par l’appel au dialogue opposition-majorité initié par le chef de l’Etat. Ce fut l’occasion pour les membres du BPN de réaffirmer leur opposition ferme à la modification de l’article 37 et la mise en place du sénat. Une résolution a même été prise à cet effet.
Le diagnostic général du contexte socio-politique national, a permis aux membres de cerner les enjeux de la transformation actuelle de la situation politique de notre pays marquée par la dynamisation de l’opposition et l’affaiblissement du parti majoritaire. Le constat qui demeure constant et permanent est celui de l’aspiration profonde au changement de la population qui s’est manifestée à plusieurs reprises à travers les marches, les meetings, les déclarations, etc…

S’agissant du vote des Burkinabè de l’étranger, la réunion s’est inquiétée de la faible possession de la carte consulaire par nos compatriotes à l’étranger.
Avant de clore la réunion, le BPN a validé la nomination des commissaires aux comptes.
De nombreuses questions ont été abordées en divers dont celles relatives à l’implantation du parti.
La réunion a pris fin aux environs de 15 heures 30 minutes avec le mot de clôture du Président après l’adoption d’une résolution.

Fait à Ouagadougou le 29 septembre 2014
Le Secrétariat National à l’Information et à la communication

Résolution n°2014 - 001/UPC/ BPN portant rejet de la modification de l’article 37 de la constitution et la mise en place d’un Sénat au Burkina Faso

• Considérant la situation politique nationale caractérisée par un climat de crise larvée ;

• Considérant que l’UPC est un parti républicain ;

• Considérant l’attachement de l’UPC aux valeurs démocratiques et au respect de la Constitution pour une alternance apaisée au Burkina Faso ;

• Prenant acte de l’appel au dialogue à la classe politique lancé par le Président du Faso ;

Nous, membres du Bureau Politique National (BPN) de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) réunis en réunion ordinaire le 27 septembre 2014 à Ouagadougou, réaffirmons, notre ferme opposition :
• A toute initiative visant la modification de l’article 37 de la Constitution de notre pays aux fins de lever le verrou limitatif du mandat présidentiel

• A la mise en place du Sénat inutile et budgétivore

Fait à Ouagadougou, le 27 septembre 2014
Le BPN

Vos commentaires

  • Le 30 septembre 2014 à 23:44, par BLOCO En réponse à : Première session ordinaire du BPN/UPC : La situation nationale et le fonctionnement du parti au menu des échanges

    Selon M Traoré on ne doit pas vous prendre au sérieux car vous êtes des opposants de Blaise COMPAORE et que vous êtes plongé en plein jeux de rôle donc l’issue sera irrémédiable le Oui au référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2014 à 00:24, par KONAN En réponse à : Première session ordinaire du BPN/UPC : La situation nationale et le fonctionnement du parti au menu des échanges

    Vous ne dites rien ! vous parlez de budget , que pensez vous des élections présidentielles ? ne sont elles pas budgétivore les élections des conseillers municipaux est ce gratuit ? ah les gars moi je vous croyais convaincants ,je vois que c’est largement le contraire de ce que je pense , je vous informe qu’il y aura le sénat , il y aura le referendum ,quitte aux résultats du referendum de décider de la révision ou non de l’article 37 , dormez nous on avance à pas sûr je vous le jure ,vive le referendum , vive la sénat, pour que puisse être associer toutes les couches sociales aux prises de décision , pour que puisse triompher la vision objective sur les aspirations politique du parlement vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2014 à 09:59, par Taiwan En réponse à : Première session ordinaire du BPN/UPC : La situation nationale et le fonctionnement du parti au menu des échanges

    Pour quoi alors avoir accepter ces deux sujets dans le dialogue actuel. Je vous pris de bien reflechir chaque fois que vous devriez prendre des decisions surtout engageant votre parti.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2014 à 16:46, par boro En réponse à : ON A PAS OUBLIE VOTRE TOUR VIENDRA IN CHALA

    Bonjour chers mes chers amis opposants car je suis moi même opposant.Je m’adresse à Zephirin. Vous savez Macky Sall n’a pas prôné la violence au Sénégal pour arriver au pouvoir. Il a montré au sénégalais qu’il a des ambitions pour le devenir de son pays. Pire on le sait riche mais aussi l’origine de sa fortune. Mais vous là, d’où vient votre fortune, c’est Blaise et c’est nous, notre argent. Alors si vous êtes de vrais patriotes, laisser nos enfants tranquilles et aller battre le CDP à l’AN. On se connait dans ce pays. Le peuple n’est pas aussi ignorant. A peine quelqu’un n’a plus sa main dans le plat de Blaise on se dit opposant. Vous et les RSS personne ne va vous voter dans ce pays là, sauf les ignorants. Vous venez d’où et vous partez où ? Tous vous répondrez devant l’histoire avec Blaise. Notre combat que Blaise parte et on s’occupera de vous autres qui nous prenez pour des ignorants. Merci pour votre lutte. COURAGE A VOUS MAIS APRES BLAISE ON VERRA. Le combat d’aujourd’hui est à L’AN et non dans la rue. Prouvez nous qu’on en a marre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés