Risques Cardiovasculaires : Le sport et une bonne hygiène de vie pour y échapper

mardi 30 septembre 2014 à 20h30min

Le monde a célébré hier 29 septembre 2014 la journée mondiale du cœursous le thème : « un environnement sain pour un cœur sain ». Au Burkina Faso, la société de cardiologie du Burkina a vécu l’événement à travers une conférence publique sur les facteurs de risques cardiovasculaires et leurs préventions. C’était au conseil burkinabè des chargeurs dans la soirée du lundi. Les risques cardiovasculaires sont nombreux et diversifiés. Le sports, couplé à une bonne hygiène alimentaire permet de s’y soustraire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Risques Cardiovasculaires : Le sport et une bonne hygiène de vie pour y échapper

Le Pr. Ali Niakara qui a donné la communication a de prime abord noté que les problèmes cardiovasculairesoccupent le « hit-parade » des causes de décès annuel en millions dans le monde. Selon l’Organisation mondiale de la santé, en 2010, ils étaient la première cause de décès. Pour ce qui est des facteurs risques, le conférencier a cité enpremier lieu la sédentarité, la mauvaise hygiène alimentaire, le tabagisme et bien d’autres facteurs (stress, angoisses…). Ce n’est pas tout.Au nombre des facteurs derisque, il ya l’état physiologique comme l’âge ; pathologique tel que l’hypertension artérielle et ceux liés aux habitudes(tabagisme) qui ont une incidence accrue sur les maladies cardiovasculaires.

Certains facteurs sont modifiables, d’autres non. Les hommes par exemple sont plus exposés que les femmes surtout en période de d’activité génitale. Ce risque accroit avec l’âge. 45 ans chez l’homme et 55 ans chez la femme. Avec les antécédents familiaux, ces facteurs ne sont modifiables. Certains par contre sont modifiables et dépend de la volonté et des efforts de l’individu. Il a ainsi cité, le tabagisme, l’hypertension artérielle, le diabète entre autre.
C’est le cumul des facteurs qui est explosif
C’est surtout ceux qui accumulent les petits facteurs de risques qui sont les plus exposés. « Un petit fumeur, un petit diabétique, un petit hypercholestérolémique est plus à risque qu’un hyper tendu », a précisé le Pr. Ali Niakara. Mais l’hypertension artérielle se place en pole position des facteurs de risques cardiovasculaires. Elle agit de façon directe avec des signes mineurs jusqu’à une complication subite et mortelle. L’hypertension artérielle est dangereuse et constitue un risque majeur de problèmes cardiovasculaires, mais est souvent négligéeparce que ne présentant presqu’aucun signe. Mais une fois déclenchée, elle entraine des complications au niveau cardiaque, cérébral, rénal, etc. D’où le conseil du Pr. Niakara de toujours contrôler sa tension artérielle.

La prévention comme solution

Selon le communicateur de la soirée, la prise en charge d’un facteur de risque n’entraine pas une réduction du risque cardiovasculaire qui est global. La prévention se situe à deux niveaux. Celle primaire pour la population saine et secondaire pour celle qui a des facteurs de risques et qui doit de ce fait prévenir les accidents et les complications. Un traitement pharmacologique existe en cas d’accident pour la population de la deuxième catégorie.

Dans tous les cas, notera le Pr. Niakara, une bonne habitude de vie traite au moins trois maladies. En mangeant mieux, cela agit sur l’hypertension artérielle, la dyslipidémie et le diabète. Une alimentation riche en légumes et fruits est à privilégier. En plus, les activités physiques notamment le sport est presque la recette magique contre les risques cardiovasculaires. Une pratique modérée de 3h par semaine ou intense de trois fois 20 minutes par semaine, diminue de 30% le risque de mortalité prématurée.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net


Témoigne d’un ancien malade cardiovasculaire

Daniel Coulibaly : « Je prie Dieu que tous ceux qui ne l’ont pas connu, n’aient pas à faire cette aventure »De nos jours, quand on regarde sur le plan santé à Ouagadougou, je pense que sur 10 personnes, 8 ont un problème cardiovasculaire. Voilà pourquoi je dis qu’il serait souhaitable de répéter et reprendre autant que possible, cette conférence pour permettre au maximum de personnes de se situer. Beaucoup parmi nous ignorent ce que sont réellement les problèmes cardiovasculaires. Personnellement, j’ai fait une expérience incroyable parce que j’ai eu une hémiplégie. Dieu merci je m’en suis sorti, aujourd’hui j’arrive à marcher, et à circuler à mobylette, ce qui est incroyable. J’ai beaucoup de choses à dire sur notre façon de nous conduire tous les jours pour éviter les problèmes cardiovasculaires. Il est reconnu que nous mangeons très mal et notre mauvaise alimentation est unedes raisonsprincipales de nos problèmes cardiovasculaires. Nous mangeons dehors en ne sachant pas ce qui a été utilisé pour préparer les repas que nous achetons. L’organisme peut agir négativement à un seul élément qui est dans cette nourriture.Le commerce est tel que les gens se font très peu attention à ces aspects. Notre santé ne les préoccupe pas du tout, c’est plutôt l’argent qui les intéresse.

C’est sûr et certain que si j’avais eu l’information plutôt j’aurais pu éviter ces ennuis de santé. J’avais une très mauvaise habitude alimentaire. En plus de cela j’ai fumé de la cigarette pendant plus de 40 ans.Voilà des facteurs qui ont contribué à déclencher ce problème cardiovasculaire que j’ai connu et cette hémiplégie. Nous devrons prendre conscience parce que même dans nos familles, il y a des mauvaises habitudes. Je prie Dieu que tous ceux qui ne l’ont pas connu, n’aient pas à faire cette aventure des problèmes cardiovasculaires, parce qu’ils vous compliquent la vie.

TCS
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés