Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

lundi 29 septembre 2014 à 02h15min

Les faits se sont déroulés le week-end. Deux éléments de la police nationale en tenue civile ont été appréhendés par des jeunes partisans de Simon Compaoré, ex maire de Ouagadougou et deuxième vice-président du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). Ces policiers ont été présentés comme commis à la tâche de filer l’ex Maire de Ouagadougou. Suite à cet incident, la police nationale, dans ce communiqué, explique la raison de la présence de ces policiers à Goughin, non loin du domicile de Simon Compaoré. Lisez !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

Le samedi 27 septembre 2014, aux environs de 17h, a eu lieu un incident consécutif à l’interpellation de deux (02) policiers des services de renseignement, par un groupe d’individus au service de Monsieur Simon COMPAORE, ex maire de la commune de Ouagadougou, deuxième vice Président du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP).
En rappel, dans le cadre du renforcement du dispositif de lutte contre l’insécurité, caractérisée ces derniers temps par la recrudescence des actes de grand banditisme sur les axes routiers, de même que dans les agglomérations, la Police nationale a mis en place un dispositif d’appui aux unités d’intervention en vue de collecter des informations et des renseignements opérationnels. L’objectif de ce dispositif est d’anticiper par la prévention, sur les éventuels cas d’attaques et d’agressions.
C’est dans ce cadre que deux (02) policiers, commis à cette tâche de recherche de renseignements opérationnels, ont été interpellés le samedi 27 septembre 2014, aux environs de 17h sur la voie publique à Gounghin sur le boulevard Naaba ZOMBRE à hauteur du Laboratoire National des Travaux Publics (LNBTP), par ce groupe d’individus. Les deux (02) policiers ont d’abord été conduits à l’Ecole primaire privée apostolique de Gounghin, ensuite au domicile de Monsieur Simon COMPAORE. Y étant, ils ont été présentés à la presse par celui-ci, comme étant des policiers commis à une mission de filature de sa personne.
La Police nationale, est une institution républicaine au service de toute la nation. Contrairement aux allégations de Monsieur Simon COMPAORE, elle rappelle que sa mission première est de travailler avec les autres forces de défense et de sécurité à la mise en œuvre des mesures relatives au maintien de l’ordre, à la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national.
Par conséquent, elle déplore cette situation qui, non seulement est de nature à remettre en cause la légitimité de ses actions, mais constitue également une entrave grave à l’accomplissement de ses missions quotidiennes de sécurisation des personnes et des biens.
Nonobstant ces actes d’obstruction, la Police nationale tient à réaffirmer sa détermination à poursuivre l’exécution de ses missions régaliennes dans l’intérêt général.

Ouagadougou, le 28 septembre 2014
La Division de la Communication et des Relations Publiques

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 septembre 2014 à 19:53, par Le Sage
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Ah voilà ce qui est claire maintenant ! Bravo à la Police nationale pour cette prompte réaction qui nous permet maintenant de comprendre les choses. En temps normal, une plainte doit être posée contre l’ancien maire. Ce n’est pas parce c’est dans le quartier Gounghin, qu’il va se permettre d’interpeller les deux flics. Courage à la police

  • Le 28 septembre 2014 à 20:04, par Johnx
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Vous vous défendez mal ! Ces individus ont reconnu être commis à la filature de l’ex maire. Ils ont suivi monsieur Simon Compaoré pendant longtemps. Vous insinuez donc que c’est en marchant sur les pas de ce dernier qu’ils vont trouver les bandits qui écument cette cité et ses environs ? S’il vous plait, vous détournez les enfants de leurs missions fondamentales et vous risquez beaucoup la crédibilité de la police. Prenez garde car si les gens venaient à ne plus vous faire confiance, ce ne serait bon pour personne. Il ya des ordres qu’il faut refuser. Quand on vous envoie, dirait l’autre du côté d’Abidjan, il faut savoir t’envoyer. C’est pourquoi nous disons qu’il faut que les institutions soient au-dessus des individus. Et la police fait partie des institutions fondamentales de tout Etat.

  • Le 28 septembre 2014 à 20:13, par vérité no 1
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    C’est ce que je n’aime pas au Burkina ! Chers policiers, c’est à Goughin que vous allez chercher vos informations sur les bandits ? Vous ne connaissez pas Saaba où se trouve le nid des bandits ? Arrêtons cette pagaille ! Pourquoi à côté de la maison de Simon ? Il a été très gentil et républicain ! Si je vois quelqu’un de suspect à 5 mètres de ma cours, j’applique la loi de légitime défense !!!!!!!

  • Le 28 septembre 2014 à 20:17, par Papapaa67
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Ah ya ! Braves policiers, trouvez nous de plus convaincants SVP car nous avons maintenant peur des décès par "accidents", "méningites"...Vous avez toujours mené vos investigations contre le grand banditisme sans entraves, pourquoi cette fois-ci ?
    En fait vous avez oublié que ceux qui sont au MPP vous connaissent très bien. A bin entendeur, salut.

  • Le 28 septembre 2014 à 20:23, par opposition mouton
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Nous voulons bien croire à notre police qui fait son job avec les moyens du bord, mais je pense que Mr Compaoré devrait être mis au courant de cette protection de la police pour éviter les amalgames.

  • Le 28 septembre 2014 à 20:27, par Le Méchant
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Merci à la Police pour cette précision. Mais ce que je demande seulement, c’est qu’on retire les photos des deux policiers sur les réseaux sociaux. Je pense qu’en faisant cela, c’est leur vie qui est menacée. En publiant ces photos de leurs carte d’identité, je pense que Abdoulaye Mossé doit être dépourvu de conscience et de cerveau. Sinon, un homme normal, qui est normal ne le fera pas. Mais, comme mon ami MOSSE ne pense qu’à sa PANSE, vu sa forme, peut le faire. Hééé Mossé, il faut avoir honte de toi même car tu fait trop d’idiotie

  • Le 28 septembre 2014 à 20:31
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Si la polie nationale voulait se faire prendre au serieux, il fallait meme qu’ elle se taise. Sinon les argument s contre le banditisme que vous avancez, vous aussi. Vous n’
    avez pas honte ? Vous savez au moins les zomnes criminogenes. Autant aller du cote de Kossyam pour voir comment les bandits se regroupent pour attaquer ces places fortes. Qui est bete pour aller s’ attaquer au domicile de Simon pour voler ? Les bandits sont au moin plus intelligents que notre police dite nationale. Police privee ouais !! On vous a bien dit. Depuis que voua avez laisser partir les RSS, vous etes morts cuits car il connaissent exactement vos methodes. Gorba n’ est plus avec vous, donc il n’ y a plus de genie politique pour inventer rien de nouveau. Simopn s’ en fout- la - mort est parti, qui va affronter la mort encore dans cotre camp ? Vous etes pris et frit.

    LOP

  • Le 28 septembre 2014 à 20:34, par hilias
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    A la lecture de votre communiqué et sans avoir lu la version officielle de l’ex maire, des questions me traversent l’esprit. Certes vous avez une mission de sécurité publique. De ce fait, vous pouvez commettre des agents pour des renseignements opérationnels comme vous le prétendez en l’espèce.. Mais dites moi, c’est la première fois que des policiers se trouvent à hauteur du laboratoire national des travaux publics en tenue civile ? Si non, pourquoi ces policiers en tenue civile n’ont jamais été interpellés par la population ? Quels ont été les signes distinctifs de vos éléments commis aux renseignements opérationnels pour qu’ils en soient interpellés ? Qu’ont-ils réellement fait de particulier le samedi 27 septembre 2014 ?
    Merci de m’éclairer !!!

  • Le 28 septembre 2014 à 20:35, par Chef sans chapeau
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    J’apprécie beaucoup le travail qu’abattent nos très chers policiers. En effet c’est ce corps paramilitaire qui va le plus en contact avec la population.
    Mais je voudrais juste pour savoir si c’est SIMON qui est le cerveau des différents braquages à la Sonapost, à Koupéla en pleine ville, sur le trajet Dédougou-Koudougou ?
    Au Burkina, on est habitué à dire des contre-vérités qu’on ignore la vérité.

    Chef sans chapeau

  • Le 28 septembre 2014 à 20:35, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    @ Le sage ,les policiers ont reconnu leur forfait(relire l article dans zoodomail auquel vous aviez réagi) et vous n allez quand même pas nous dire qu ils l ont avoué sous l effet de la torture des jeunes ou de l ex-maire de ouaga quand même.Sur ce, je vous pose cette question :En temps normal,peut-on dans un Etat de droit, assurer la sécurité de quelqu un qui ne vous a pas fait part de ménaces à son encontre et de surcroit à son insu ? Que dite vous du droit à la vie privée ?

  • Le 28 septembre 2014 à 20:38
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    c’est argument la sont faux et archi faux

  • Le 28 septembre 2014 à 20:44, par Le Sage.
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    - Il me semble qu’un tel dispositif sécuritaire devrait au moins être porté à la connaissance du principal intéressé.
    - A défaut, Monsieur le Directeur de la Communication et des Relations Publiques, (comment vous vous appelez d’ailleurs), souffrez vraiment dans votre âme que Monsieur Simon COMPAORE, principal intéressé et sa garde rapprochée suspectent ces deux policiers de filature illégale et surtout de tentative d’assassinat par des actes préparatoires ignobles.
    - Dans notre pays, Monsieur Le Directeur, de nombreux crimes ont été perpétrés de manière ignobles de sorte que chat échaudé doit nécessairement craindre l’eau froide.
    - Votre tentative d’explication est un aveu cinglant que vos actes sont illégaux et frauduleux.
    - Dans une démocratie respectueuse des droits humains, ces surveillances doivent être autorisées par un juge judiciaire. Avez-vous sollicité l’autorisation du juge judiciaire ou au contraire vous êtes au service d’un clan régalien et autoritaire qui vous a ordonné de filer Monsieur Simon COMPAORE. Dans quel but ? Pensez-vous que deux policiers en civil même munis de leur PA peuvent empêcher des tueurs à gage de s’en prendre à Monsieur Simon COMPAORE ?
    - Imaginez un peu que pour la protection du Président du Faso, Monsieur Blaise COMPAORE, des policiers en civil se mettent à le filer lorsqu’il va manger tranquillement sans son escorte présidentielle au GONDWANA ? Que voulez-vous vraiment faire de notre pays ? Le transformer en far-west ? Dieu est tout puissant et voit vos cœurs et vos reins...
    - Votre position est illégale et intenable. Vous auriez mieux fait de vous taire. Un conseil, si vous portez atteinte à la vie de Monsieur Simon COMPAORE, sachez que vous mettrez le feu aux poudres dans notre pays au moment où le Président du Faso a lui-même enclenché un dialogue politique intérieure. Soyez s’il vous plaît des artisans de paix. La police doit protéger et non filer des citoyens honnêtes qui ne sont pas des trafiquants de drogues. Le Sage.

  • Le 28 septembre 2014 à 20:45, par mampè
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Cette mise au point ne convainc personne.

  • Le 28 septembre 2014 à 20:51, par Le Sage.
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Le vrai Sage ne partage pas l’avis du premier Le Sage. ça peut arriver.

  • Le 28 septembre 2014 à 21:02
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Qui peut vous croire ? Pas grand monde, ce n’est pas en suivant l’ex. maire de Ouaga que vous allez traquer les bandits de grand chemin. Un peu de sérieux dans vos élucubrations serait souhaitable pour éviter le ridicule.

  • Le 28 septembre 2014 à 21:11, par Mnifou
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Voyez-vous ca ! des peres de famille qui mentent comme ils respirent. Le policier et son stagiaire ont meme reconnu leur acte et vous venez nous dire le contraire. Vous posez des actes condamnables et on vous prend la mais dans le sac et vous pretendez le contraire.
    Au lieu d’aller a Saaba ou les voleurs font la loi et le beau temps, vous passez vos journees aux ordres des politiciens et ensuite vous pretendez etre une police republicaine. Front republicain, police republicaine, juste des gros mots dont vous ignorez royalement le sens. Tchrrrrrrr !

  • Le 28 septembre 2014 à 21:20, par Ka
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Si le mensonge avait un prix aux Nation Unis, ce communiqué remportera le prix du meilleur mensonge de l’année 2014.
    Ce qui se passe actuellement avec la police nationale, est une réplique du groupe Oubda Amos en 1999. Inutile de nous berné de vos mensonges. Même le premier magistrat du peuple Burkinabé ne peut pas respecter aucune parole, ni respecter son serment constitutionnel, alors ne parlons pas de sa police mal formé, mal pris en charge, mal payé, et qui se cherche.

  • Le 28 septembre 2014 à 21:27, par Steph
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Ce que vous oubliez , c’est qu’il fut un des vôtres, il connait vos méthodes, donc arrêter de nous prendre pour des nez percés....ça tiens pas du tout votre défense

  • Le 28 septembre 2014 à 21:33, par Gininlé
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Le plus incroyable n’est même pas le farfelu de l’argument des autorités
    pour se justifier, c’est plutôt qu’il se trouve des gens pour y croire.
    C’est désespérant pour notre pays, tant le mensonge est gros comme une maison.
    On veut nous fait croire qu’on veut le bien de l’ex-manière à son propre insu,
    voire contre lui-même.
    Il semble évident que si c’était pour protéger M. S. Compaoré, la première personne
    à en être informée et même associée, c’est l’ex-maire lui-même.
    Cette incapacité à trouver un argument intelligent et de bon sens pour couvrir leur forfait
    en dit long sur l’indigence intellectuelle de ceux qui nous gouvernent.
    Chez eux la mauvaise foi tient lieu d’intelligence.

  • Le 28 septembre 2014 à 21:38, par ouedraogo
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    salut mr verité no.1 en parcourant vos lignes j,ai rigolé bien dit allez a saaba ou sur la route de ouahigouya etc.... c,est la bas que les bandits ecummes la population merci

  • Le 28 septembre 2014 à 21:48, par Gininlé
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Et dire que la police nationale a sorti cet argument
    d’une fulgurance absolue après réflexion, et au plus haut niveau.
    Mais qu’aurait-elle dit sans réflexion ?
    J’en ai des frissons de honte de la capacité de réflexion de notre police.
    J’ai souvent l’impression que ce pays tout entier vit dans une bulle et avec une autre logique.
    Quand on voit que la Police Nationale de tout un pays peut argumenter de la sorte,
    il est difficile de respect ce pays. Et tout cela est mis sur Internet, frappé du sceau de la Police Nationale. Pauvre de nous ! Ayons pitié de nous-mêmes, ne publions plus sur Internet ce genre de chose. Faisons le bien de notre Police Nationale contre elle-même et à l’insu de son propre gré !

  • Le 28 septembre 2014 à 22:02
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Les individus qui ont arrêtés ces policiers dans le cadre de leur travail doivent être interpellé par la Justice. En effet, ces deux policiers étaient en mission et n’ont posé aucun acte qui va dans le sens de toucher à la sécurité de Mr Simon Compaoré. En plus, la loi ne donne aucun pouvoir à des individus qui ne sont d’aucun service officiel reconnu, d’arrêter des gens et de surcroit des policiers en mission en sur la voie publique. C’est triste dans un pays où chacun fait ce qu’il veut même en entravant aux activités des agents de fonction publique !

  • Le 28 septembre 2014 à 22:22, par OS
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    C’est vraiment pathétique. Ce sont des pratiques que Simon lui meme connait quand il était de l’autre bord. Ce sont des pratiques tres répandu surtout lors des greves et autres manif. Pour preuve lors de la greve des agents du MEF en 2011, 2 individus (exactement comme le cas de Simon, 1 homme et 1 femme) ont été appréhendés par les agents a la Bourse du travail. Pourquoi une police nationale va s’abaisser a servir des individus alors qu’ils sont payes par le contribuable lambda qui essuie des braquages a chaque bout de rue et au quotidien ? Les messieurs de la division des relations publiques de la polices vous racontez des bobards comme il est de coutume dans ce pays.

  • Le 28 septembre 2014 à 22:28
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Hahahahahahahaha donc Simon Compaoré marche avec des délinquants.Prenez nous au sérieux mes chers barbouzards car au lieu d’adopter un profil bas,vous nous servez des salades qui ne convainquent personne.Maintenant que vous êtes démasqués,si par malheur il arrive quelque chose à un dirigeant qui s’oppose à votre tripatouillage de l’article 37,vous êtes morts.

  • Le 28 septembre 2014 à 22:31
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Et comme ca Simon Compaore serai un grand bandi sur lequel on cherche des renseignements. Autant publier sa photo et demander a la population de vous aider a l’apprehender. Vous ne savez meme pas mentir. Et ces policiers qui ont avouer eux memes qui etaient en mission commandee ? Vous prennez les gens pour des idiots. Et vous pensez aussi que ces 2 pauvres policiers en civiles en balade a Gounguin peuvent vous donner des renseignements sur les bandits qui sevissent a saaba et sur les routes departementales ? De toutes facons rien ne sera plus comme avant. On vous a a l’oeil. Essayer et vous verez.

  • Le 28 septembre 2014 à 22:44, par Jean
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon et ses ouailles doivent etre arretes et deposes a la maco pour arrestion et detention illegales et sequestion d’agents publics au quel on serait dans etat bordel

  • Le 28 septembre 2014 à 22:50, par bila balbone
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Quand des agents de la securite sont mis a la disposition d une personnalite,cette derniere est bien informee .Pourquoi ne l aviez vous pas fait ? qu est ce qui prouve qu ils ne guettaient pas le moment propice pour" faire" Simon ? Et celui qui a été arrete sur la route du Niger,bien arme,partait il pour la securite du 1er vice president a Niamey ?.Meme si la surete est animee de bonne intention,la population n a plus confiance a ces intentions a la solde du pouvoir.

  • Le 28 septembre 2014 à 23:08, par protesseur
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Une histoire à faire dormir debout .Cela veut dire que vos prétendus agents commis à la tâche de collecte d’informations ne sont pas à la hauteur de la tâche.Et si c’était vos prétendus délinquants qu’ils filaient qui les avaient repérés ?quel sort leur auraient-ils réservé ?A lire ce moyen de défense on se demande pour qui on nous prend.Vous auriez dû ne pas réagir.Vous vous enfoncez davantage.

  • Le 28 septembre 2014 à 23:49, par bogandé
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    meme les petits syndicalistes sont suivis par la police. souvent la police ,qui fait du bon travail, se trompe de mission. et si la population de gounghin lynchait ces deux innocents, celui qui a fait envoyer les policiers et le seul responsable

  • Le 28 septembre 2014 à 23:55, par Bangrenooma
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    « Dommage pour ces apprentis Taupes. Si ON les avait lynchés, vous feriez le médecin après la mort » De grâce l’individu doit être informé de sa protection sinon lui même pouvait flinguer ces gars. Et qui dit que c’est vrai ? Et c’est maintenant qu’on file les gars pour les protéger. Filature et protection sont deux choses différentes. Heureusement que la protection de l’ancien Maire a pu déjouer le coup de la police NATIONALE. Va t-on les remplacer ? Notre sœur pleurait à chaude larme. Attention Messieurs les flics, il faut jouer patte blanche et être trasnparent avec qui on protège sinon le protégé pourrait de défendre.

  • Le 29 septembre 2014 à 00:18, par SAMBIGA
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    La police a été l’objet d’une vaste corruption en ce sens que ces fonctionnaire ont bénéficié d’un statut particulier très alléchant qu’aucun autre fonctionnaire de l’Etat n’a eu.C’est en réalité le retour de l’ascenseur au corrupteur !!!!!!!!!!!!!!!! Et ne soyez surpris de voir cette même police matraquer la population qui va chercher à défendre leur droits les plus légitimes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C’est ça la nature de l’homme fort qu’aurait besoin au détriment des institutions fortes.Pardon Web master laisse passer c’est pour sensibiliser à temps !!!!!!!!!!!

  • Le 29 septembre 2014 à 00:29, par zopa
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Monsieur Simon Compaore doit être arrêté pour séquestration de fonctionnaires de police en service. Force reste toujours à la loi. Il a déjà oublié que lui même faisait filer des citoyens honnêtes à Ouagadougou ? Il n’y a pas et il ne doit pas avoir un état dans un état. A mon avis la DGPN n’avait pas d’explication à donner à qui que ce soit. Comme dirait l’autre "On est où là "

  • Le 29 septembre 2014 à 00:46, par k
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Je pense que la police peut mieux faire pour la traque des délinquants au Burkina Faso. Je peux comprendre que des policiers soient en civil sur un pont ou à côté par qu’ils veulent suivre un bandit qu’ils ont identifié et pas le contraire.

  • Le 29 septembre 2014 à 00:57, par LB
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    C’est grave ça. Simon COMPAORE fait interpeller par des badauds des policiers en exercice.
    Primo : l’ex maire entretien une milice,
    Deuzio : il pousse l’outrecuidance jusqu’à déclarer sa forfaiture publiquement en présentant les deux éléments à la presse.

    Dans quel pays sommes nous où des individus, sous prétexte que quelqu’un voudrait appliquer sur eux (je parle du trio rss) ce que eux même ont longtemps appliquer aux autres, se mettent à vouloir prendre la place de la force publique en entretenant des milices.
    Une enquête devrait être ouverte et tous ces fauteurs de trouble qui veulent voir le Burkina basculer dans l’horreur, jeter en prison.

    En décrédibilisant ainsi la puissance publique, si par l’absurde vous parvenez au pouvoir, croyez vous que vos milices pourront prendre la place de la police et assurez la sécurité des honnêtes citoyens (ce que vous êtes loin d’être).

    Dieu sauve le Faso et nous prémunisse des rss

  • Le 29 septembre 2014 à 01:42, par Le Che
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Rien de convaincant dans ce communiqué mais on va vous croire vu qu’on n’a pas le choix.

  • Le 29 septembre 2014 à 01:43, par
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Que le bon Dieu préserve le Burkina du mal.
    Amen

  • Le 29 septembre 2014 à 03:31, par laloi
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Ne vous foutez pas de nous, la police connait bien ou se trouvent les bandits, et c’est a Goughin que vous irez a la recherche de vos bandits. Ces deux mouchards ont eu seulement la chance, et si les jeunes les avaient tues ?

  • Le 29 septembre 2014 à 04:01, par AD
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Cher LB,
    Il faut comprendre que ces deux individus étaient en civil et ont été appréhende comme des civiles et non des policiers. Il faut bien lire en détaille. C’est à partir de leur pièce qu’ils ont été reconnus comme des policiers. L’espionnage est un métier et existe dans tous les pays. Si tu acceptes le métier, tu acceptes aussi les conséquences. Ils auront puis être abattu par la population comme des délinquants avant qu’on s’en rend compte que ces des policiers. C’est normale que Simon ce protège car il est membre d’un parti politique et à sa sécurité prive. Est-ce que tous ceux qui ont une sécurité prive sont considérées comme ayant une milice ? Donc, il faut supprimer toute les agences de sécurité prive au Burkina Faso. Person ne doit avoir un gardien car la police, gendarmerie, l’armée … sont là pour la sécurité et la protection de la population.
    Je pense que chacun de nous doit accepter que nul n’est en sécurité au Burkina Faso. Ceux qui ont les moyen de se protéger par une sécurité prive doit le faire.
    Qui a tué le Juge Nebie ?

  • Le 29 septembre 2014 à 05:23, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    À ceux qui condamnent d emblée Simon Compaoré,lisez les faits tels que contés dans cet article de Séni Dabo,témoin de la scène, publié dans www.zoodomail.com/spip.php?article 8129 avant de revenir car je pense qu il y a contre vérité dans cette information donnée par la police.Dans la mésure où ces deux policiers pris ont reconnu avoir été commis pour surveiller les faits et gestes de l ex maire de Ouaga.Est-ce sa faute s ils n ont pas été assez discrets comme ceux là qui auraient surveillé le président du MPP,RMCK ? Quand on joue à l espion,il faut prendre toutes les précautions pour ne pas se faire remarquer parce que vous êtes en train de violer la vie privée de votre cible et c est illégal ,donc condamnable avec des circonstances aggravantes pour des policiers sans mandats .

  • Le 29 septembre 2014 à 07:12, par Mawuéna
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Si ces policiers filaient effectivement Simon, je comprends que de simples citoyens arrivent à les démasqués puis que ,eux, ils assuraient les arrières de Simon. Mais s’ils ont été démasqués alors qu’ils n’étaient pas commis à la filature, signifierait que la Police doit revoir ses protocoles. Milice ou pas Simon vient de l’ancien cercle du pouvoir et connaît les méthodes et procédures qui ne peuvent pas avoir changé du jour au lendemain. Dans tous les cas, c’est quand un groupe accapare le pouvoir pendant des décennies et sans démocratie même en interne que ces milices naissent. C"est le cas dans tous les pays où on parle de milice. Il risque d’en avoir plus et plus équipées si tout est fait pour que la constitution ne soit pas respectée en son article 37. Le juge Nébié n’avait personne pour protéger ses arrières et les agents secrets n’étaient pas dans le secteur non plus. Lui aurait aimé être poursuivi devant les tribunaux si des gens avaient débusqué ses "accidenteurs" et autres "téléporteurs".

  • Le 29 septembre 2014 à 07:36, par COSMOS
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    N’insultez pas l’intelligence des Burkinabé. Les braqueurs sont où ? vous mettez encore à nu votre incompétence oui. SI C’est Simon COMPAORE votre suspect, arrêtez le simplement. vous menacez gravement la sécurité et la liberté des populations au lieu de les protéger. C’est tout ce que vous avez trouvé pour votre défense ? Lamentables comme arguments

  • Le 29 septembre 2014 à 07:39
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Pour une mise au point, c’est trop plat ! Qu’est que vous voulez dire ? Que vous filez Simon pour mieux le protéger ? Depuis quand la police protège des Opposants à Blaise COMPAORE ? Pourquoi l’interessé n’a pas été midi au courrant des choses ??
    Non ! On sait que c’est de cette même façon que vous aviez filé feu Salifou NEBIE. Police aux ordres OUI !!!

  • Le 29 septembre 2014 à 07:49, par paligwende
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Dans ce cas , prévenez la personne que vous voulez protéger . Simon a été responsable de la police municipale pendant des années , il connaît assez bien la sécurité préventive , pourquoi ne pas les ( les responsables politiques du MPP) impliquer dans votre fameux dispositif. Cela enlèverai tout doute. Pas très claire, une fois de plus !

    Ce qui est dramatique dans notre pays est prend les gens pour des grands enfants ! Arrêtez ! Un peu de respect pour le citoyen x, y, z.

  • Le 29 septembre 2014 à 08:40, par Joe Dalton
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Faire arrêter des policiers ! A cette allure on se croirait au FAR WEST !

  • Le 29 septembre 2014 à 08:40, par Ka
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    La question au président Blaise Compaoré posé par Nobert zongo reste valable : ‘’’’comment fera le président pour s’imposer aux intellectuels qui appréhendent les dimensions de sa dictature et le drame qu’elle représente pour notre peuple ? Une seule solution s’impose à lui : la répression, emprisonner, tuer, faire disparaitre, il n’y a pas d’autre alternative. Mr. le président est bel et bien reparti pour la violence qui fera bientôt de nouvelles veuves et des nouveaux orphelins.’’’’’
    Oui, comment pourrons nous construire une démocratie dans la violence ? Comment faire avancer un pays assoiffé de l’alternance politique dans la barbarie ? Que Dieu tout puissant capable de tout, nous vienne en aide.

  • Le 29 septembre 2014 à 09:11, par la massue
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Ne nous prenez pas pour des nez percés. Votre communiqué aurait le mérite d’être lu s’il apportait quelque éclairage ou explication qui vaille. Mais nullissime fut il. Voulez vous dire que Simon quelque chose a voir dans le grand banditisme ? Puisque le communiqué ne mentionne pas même si c’est faux qu’il était question de sa sécurité.

  • Le 29 septembre 2014 à 09:29, par De Balzac
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    C’est archi-faux ce que la police raconte. Simon a raison de crier au secours à l’opinion publique. Si l’on voit ce qui est arrivé à Nébié, tout peut arriver à n’importe qui, notamment les leaders de l’opposition. Le communiqué laconique de la police n’enlève en rien le bien fondé du nouveau système de terrorisme. Ce sont des menaces voilés que des gens tapis dans l’ombre envoient aux opposants. Seulement, il faut que le régime en place se ressaisisse, sinon un autre cas de Nébié va précipiter ce pays dans le chaos avant même 2015. On a marre des balivernes qu’on nous sert tout les jours. Chaque jour les populations sont victimes de braquage et autres faits de banditisme, mais on ne voit pas souvent la police, ou qu’elle arrive en retard. Hier matin aux environs de 10h du matin on a braqué une famille au secteur 28 - Zone I. Pendant que les parents étaient allés à la messe, ils sont rentrés dans la cours, ligoter un jeune homme d’environ 16-17 ans le menaçant avec un pistolet et un couteau. Ils ont opéré, puis ressortir et c’est quand les parents sont revenus de la messe qu’ils ont découvert le jeune homme ligoté et ont donné l’alerte, mais ils étaient déjà partis. Où était la police ? pendant ce temps le commissaire trouve des policiers qui pistent des citoyens pour rien. Quand le commissaire parle d’un nouveau service de police, depuis quand on a créé cette unité ou bien c’était la toute première mission de ce corps. du n’importe quoi ?

  • Le 29 septembre 2014 à 09:36, par Djihad
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Bonjour à tous ?
    Comme quelqu’un le disais le nid des Bandits se trouve à Saaba et dans les non lotis pas à Gounghin à côté de chez Simon ou derrière Simon. Est ce que c’est en suivant Simon durant des jours voir des mois que vous allez arrêter les bandits qui nous agressent à longueur de journée ? Je comprend maintenant pourquoi l’insécurité est grandissante dans notre pays. Au lieu de travailler pour la sécurité de tout le monde (tous les burkinabés) vous êtes au service d’un clan. Heureusement que nous pouvons compter sur les jeunes policiers qui viennent d’arriver. Faîtes beaucoup attention vous qui voulez bruler des étapes. On prend non seulement l’argent du contribuable pour améliorer vos conditions de vie et tout ce que vous trouvez de mieux à faire c’est d’abandonner sa sécurité détriment de vos objectifs matériels à attendre en passant par la courte échelle. Nous peuple nous comptons sur les vaillants policiers à ne pas laisser passer ces méthodes de travail qui ne feront qui ternir l’image de la police. Bye bye à bientôt.

  • Le 29 septembre 2014 à 09:45, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Foutaise de foutaise ! Comparer cet écrit aux dires du porte parole de la police au journal télévisé d’hier et vous verrez. Je ne suis pas d’accord que M. Simon choisisse d’agir par lui-même en faisant interpeller les deux policiers en civil mais aussi que la police arrête de nous prendre pour des entuber. Ils n’ont qu’à nous dire la vérité. Au fait il faut qu’on arrête tout ça. Nous voulons vivre dans la quiétude. C’est tout ces agissements qui amènent les méfiances puis les craintes entre la population. Chacun commence à suspecter son voisin puis commence à s’armer soit-disant pour sa propre sécurité parce qu’il ne crois plus aux forces de l’ordre. Dans ce climat s’il y a un petit trouble les gens profitent pour se régler des comptes et on se retrouve dans cycle infernal de :"partisan" et "non partisan", "rebelle" et "armé régulière", "Séléka" et "anti-balaka" et j’en passe. Eiiiiiiii il faut qu’on fasse attention dèh. Le Burkina a déjà trop de problème avec cette affaire de "partira", "partira pas" de Blaise COMPAORE. Déjà on n’a pas besoin d’être un grand économiste ou un devin pour savoir que les investisseurs sont de plus en plus retissant pour le Burkina. A cette situation s’il faut ajouter un climat de suspicion, de méfiance et d’accusation, c’est que les voyants oranges sont en train de s’allumer. Prenons garde que les rouges ne s’allument sinon on sera tous comptable. Surtout que notre Police Nationale reste républicaine et non à la solde d’individu qui veulent surveiller leurs ennemies. Quelle ne soit pas celle qui sera à l’origine de ce climat de suspicion et de méfiance. Jusqu’à preuve de contraire nous avons confiance en elle mais nous avons aussi l’œil sur elle.

  • Le 29 septembre 2014 à 09:52, par ya ya boin !!!!
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    c’est comme sa ils ont tués le Magistrat, et voilà qu’ils veulent s’emprendre a notre ancien maire,parce que tout simplement il ne veux plus être contrôler comme une machine mais ne vous inquiéter pas les jeunes de gounghin vous vois venir nous allons renforcer la sécurité au sein du quartier. malheur aux prochains envoyé spécial,

  • Le 29 septembre 2014 à 09:52, par sanfou
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    C’est un faut probleme,pourquoi chez Simon ?la population a fini avec vous.on vous observe de pres

  • Le 29 septembre 2014 à 09:54, par Wend-pouiré
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Il faut respecter les institutions de l’Etat ainsi que leurs démembrements !
    Simon est qui pour qu’on amène des forces de l’ordre à son domicile ?
    Vous voyez, c’est de la provoc ! Simon et le MPP ont-ils mis en place une milice qui est au-dessus de la police nationale ?
    En temps normal, Simon devrait être interpellé ainsi que les membres de sa milice !
    Mais comme tout montre que c’est pour provoquer et se faire arrêter et brandir la victimisation, il ne faut surtout pas le toucher !
    Laisser Simon et le MPP mourrir de leur belle mort car la tournée européenne semble avoir été un fiasco total vis-à-vis des autorités françaises et européennes ! Donc, il faut donc créer, dans l’aigreur, des problèmes !! Honte à Simon qui était maître dans la filature des opposants et les intimidations de toutes sortes !

  • Le 29 septembre 2014 à 10:01, par Belco
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Policiers, quand on tenvoie à une mission qui n’est pas républicaine, il faut savoir t’envoyer. Vous voyez, ca pourrait tourner au vinaigre si la personne poursuivit n’était pas un républicain. Donc faites attention. la situation nationale est très constipée à l’heure actuelle. les responsables qui vous ont envoyé, ne font pas du tout du bien au bosse avec ce comportement qui n’est pas du tout professionnel. Apres combien d’année à la police et c’est ce comportement vous avez, ce n’est pas bien.

  • Le 29 septembre 2014 à 10:13, par byerma
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Ecouter arrête de nous prendre pour vaurien comment se fais que c’est dans le quartier gounghin en plus vous oublier que le Sieur Simon était des votre et qu’il connait je dirais très bien la pratique donc de grâce nos frère policier prenez garde des mission qu’on vous confie car cela pourra vous nuire un de ces quatre matin car ces gens sont les premier a fuir quand tous basculera du cote négatif et courage a vous.

  • Le 29 septembre 2014 à 10:22, par L’oeil
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Bravo à la police pour leur fonction première. Mais nous voulons que les agents de police et la gendarmerie soient déploiés pour la cause du banditisme et de la sécurité nationale que pour la pour la cause du renseignement sur tous ceux qui disent non au système et être à la solde d’un système. Les Hommes opérationnels, réquisitionnés pour la filature ; fait que pour la plupart des agents des services de gendarmerie et de la police font fréquemment des rapport plusieurs jours de la semaine sur des individus marqués. ce qui explique un manque de personnel pour agir sur la cause du grand banditisme ; dés cas sont légions où la sécurité est interpelée et elle prend son temps par manque de personnel pour la plupart. Il ne faut pas aussi oublier que le policier, le gendarme sont des citoyens qui vivent parmi la population civile ; donc facilement on peut vérifier ces faits là. Sachez, Frères agents de sécurité et de la défense du pays que . Merci de ôter votre voile

  • Le 29 septembre 2014 à 10:28, par yobson
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    juste une petite question au directeur de cette division de recherche, où étaient ces policiers quand on tuait le juge NEBIE SALIFOU ? ou encore Mr SIMON COMPAORE serait il le seul citoyen a mérite deux agents derrière lui ? tant disqu’on a besoin de ces agents sur l’axe OUAGA ouaghiouya, a dedougou ou encore a Saaba vous voulez nous faire toujours passer la pilule. soyez plus convaincant.

  • Le 29 septembre 2014 à 10:32, par somed
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    il fallait proteger le juge nebié. Ne racontez pas des histoires. Vos methodes sont des methodes d’hommes chassés de l’armée et recrutés à la police.

  • Le 29 septembre 2014 à 10:53, par z
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Votre communiqué aurait pu tenir si seulement la zone était reconnue criminogène, mais je pense pas que ce soit le cas. Je déplore aussi l’attitude des partisans de Simon qui relève bien attendu de l’instinct de survie mais ils auraient pu procéder autrement. Pourquoi pas faire une contre-filature de manière à avoir des faits avérés pour une demande d’explication auprès de la Police. Je ne crois pas que la police aussi ait été professionnelle dans ce communiqué. Pourquoi publier la photo de ses policiers qui font de renseignement ??? C’est mettre leur vie en danger, enfin, c’est ce que je crois

  • Le 29 septembre 2014 à 11:15, par PRESIDENT FONDATEUR
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Franchement je ne sais plus ce qui se passe dans mon Faso. Pendant que des bandits de grands chemins font la loi sur nos routes, vous envoyez 2 éléments filer une personne. Mr Newton Hamed Barry à lancer un cri de cœur qu’il est victime de menace, vous n’avez pas daigné réagir. Soufrer que nous populations avons très peur car il y a des « gourdins mystiques » qui planent sur nos têtes.

  • Le 29 septembre 2014 à 11:22, par Taire
    En réponse à : Filature deSimon Compaoré par deux policiers

    Ce que j’aime dans mon pays des hommes intègres, c’est cette habitude de croire que nous sommes tous des nez percés. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

  • Le 29 septembre 2014 à 11:22, par Patarbtaalé, le fils du pauvre
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Soyons plus sérieux. Depuis quand la police communique ses méthodes d’enquête ? Ce n’est pas la première fois que des flics et autres fonctionnaires de sureté ont été appréhendés dans des lieux publics ; certains ont même ont été violentés, mais aucun communiqué n’a suivi. Ainsi, les délinquants ont eu une (nouvelle ?) méthode : braquer les citoyens en se faisant passer pour des vrais ou faux policiers Que Simon COMPAORE soit "aujourd’hui" de l’opposition, c’est normal pour une démocratie. Mais que des policiers soient mis à sa trousse, c’est honteux.
    A ce rythme, chacun de nous doit faire attention à son environnement même depuis son domicile.
    Braves autorités, policiers dévoués, sauvez nos populations des agresseurs ; elles n’en demandeurs mieux. Au lieu de chercher des malfrats dans des domiciles privés.

  • Le 29 septembre 2014 à 11:23, par tangsoba
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Encore notre Simon National. Il a besoin de faire du bruit pour qu’on sache qu’il existe. Avec le dialogue qui met en vedette tous les autres sans Simon il ne dormait plus. Donc il fallait inventer un truc spectaculaire : En tant que chef supreme de l’intox, ce fut vite trouve. Et voila encore Simon dans les News. Et pour savoir que ca a marche, il n’y a qu’a lire les commentaires ici. Ah Ah. Le petit napoleon a frappe fort mais cette fois ci, il faudrait qu’il prenne ses responsabilites. Il doit etre convoque devant un juge pour etre entendu.

    Aux autres qui se sont fait enfariner, c’est pas grave la prochaine fois il faut seulement prendre du recul pour .... Bonne journee

  • Le 29 septembre 2014 à 11:28, par BF2015
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Je ne comprends pas pourquoi certains internautes s’expriment de la sorte ?
    La police est dans sont plein droit de sillonner n’importe quel quartier et de
    suivre n’importe qui et ce n’est pas parce que ce deux flics se retrouvaient au
    alentour de la maison de Simon que les gens doivent réagir de la sorte.
    Simon est un citoyen comme les autre donc arrêtons les polémiques inutile.

  • Le 29 septembre 2014 à 11:33, par taretare
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Le policier au journal de 20h était visiblement mal à l’aise et à la recherche d’arguments. Mais sachez que c’est grâce à simon que ses policiers ont eu la vie sauve. La population aurait pu les luncher. Et puis on ne prétend pas protéger quelqu’un à son insu.Si c’est les bandits que vous rechercher en suivant simon vous vous trompez, un opposant politiques n’est pas un bandit. Ne touchez pas à nos opposants nous !!

  • Le 29 septembre 2014 à 11:35, par faisons un effort de réflexion
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    vérité no 1,alors comme ça tu connais le nid des bandits ! et c’est pas étonnant ,vu , tes mots écrits ici on peut sans effort savoir de quelle espèce d’individu tu peux être. Dans le même temps laisse moi te rappeler que le terme légitime défense ne siège pas ici alors tente voir , mais n’oublie pas que dans celibaterium on peut avoir nouveau venu à tout moment alors fait attention . Vive la police , elle fait son travail , même Simon sait ce qui s’est mais comme étant en quête de pub alors il a trouvé la bonne occasion sans analyser , Simon tu as joué bidé !!! bon boulot chers vaillants policiers

  • Le 29 septembre 2014 à 11:38, par Anita Manour
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Au secours ! au secours ! La course aux sorciers et aux sorcières a commencé. Ce régime aux aboies veut nous éliminer tous ! Au secours ! hommes de médias ! au secours le MBDHP ! au secours toutes les bonnes personnes !
    Après que la justice soit discrétisée par la population, on dirait que la police veut aussi emboiter le pas. Est-ce vraiment Burkina est Burkina ?

  • Le 29 septembre 2014 à 11:48, par Tkillleur
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Les sorciers se connaissent parfaitement. Que Dieu sauve le Burkina Faso de Thomas Sankara !! l’ex maire est un ancien du système et sait comment ce système en déperdition fonctionne.

  • Le 29 septembre 2014 à 11:48, par CB
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Juste quelques questions !

    La filature est-elle permise ? Si oui dans quel cadre et dans quels limites ?
    Que fait un citoyen lorsqu’il se rend compte qu’il est l’objet de filature de la part d’individus qu’il ne connaît pas ? Rien ne dit que des individus habillés en civil puissent être des agents de la police ?

    Il faut que le Police donne des consignes valables et claires aux citoyens ! Sinon bonjour l’insécurité ! On sait que les bandits font de la filature ! Si les policiers en font aussi et vis-à-vis de quelconques citoyens, c’est à se demander à quel saint il faut se vouer !

  • Le 29 septembre 2014 à 11:54, par WendGuudi
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    c’est honteux de se justifier de la sorte. Vous avez raté votre mission. Il y a des braquages dans les quartiers de Somgandé, de Saaba, de Tampoy, sur la route de Saponé, de Ouahigouya etc. ne semez pas de doute dans la tête des gens sur le bien fondé de vos services.

  • Le 29 septembre 2014 à 12:03, par Bibèga
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    J’ai suivi avec intérêt l’intervention de Simon sur zoodomail mais je pense que
    ce a trouver juste un moyen pour se faire entendre parce qu’il n’a pas été inclus dans
    le dialogue initier par le président du Faso.C’est de montages conduit par lui même
    comme il le faisait avant de basculer dans l’opposition.
    Si non je ne voit pas quel professionnalisme Simon a pour détecter des flics.

  • Le 29 septembre 2014 à 12:09, par le revolté
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Voilà , les gens ne savent même pas ce qu’ils font quoi ! et Simon encore toi , Voilà le naanbayisme , on veut se faire voir sur tous les points à tout lieu c’est cas même décevant, alors le grand absent des rencontre du Dialogue ne veut pas rester à l’ombre il faut donc vite créer le scénario de la publicité , mais sieur Simon tu es tombé sur la mauvaise cible , cet acte va t’apprendre beaucoup de choses et te prouver que tu es dépassé , et tu te mets pas au parfum des choses actuelles. Aux responsables de la police , il faut qu’il soit entendu ,bon courage aux policiers

  • Le 29 septembre 2014 à 12:10, par doudouno le cobra
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon qui joue à la victime dans ce pays, si le ridicule pouvait tuer !
    Toi qui avait une garde prétorienne avec des gourdins.
    Toi qui a retapé une mairie à un milliard .
    Toi qui a défendu avec crocs et ongles la modification de l’article 37.
    Tu es mal placé pour jouer à la victime ,tu as été payé à la même monnaie qui tu payait aux autres.

  • Le 29 septembre 2014 à 12:10, par SANKARA Salif
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    MERCI a la police de nous préciser des vrais faits,nous connaissons Simon dans ce genre de manipulation c’est sont fort !mais qu’il comprenne que le Burkina n’est plus celui de 1999 !les temps ont changés Mr le vieillards !

  • Le 29 septembre 2014 à 12:11, par Le Terrible
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon pense que le pays est comme avant,c’est leurs groupe
    que faisait du n’importe quoi dans ce pays,maintenant qu’ils ne sont
    plus là nous avons des responsables qualifier soucieux de leurs population.
    Donc que Simon arrête ses vieille habitudes car nous savons que c’est
    juste une machination pour se faire voir !!

  • Le 29 septembre 2014 à 12:20, par KANATA
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon Compaoré,il se prend pour qui ?Il faudra qu’il comprenne qu’il n’est pas au dessus des autres.On dit dialogue tout le monde est là sauf lui.Il n’est rien d’autre qu’un ancien maire là.Faut il le lui rappeler ?

  • Le 29 septembre 2014 à 12:22, par Jeanine Debo
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Début des milices précurseurs de tout conflit civil ?

  • Le 29 septembre 2014 à 12:22, par ngaw
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon , l’homme qui se dit fort ah ah ah , cette fois ci tu va vraiment être fort, car tu vas vraiment t’expliquer devant les autorités policières alors comme ça monsieur est devenu tout puissant , il se rend compte qu’on le suit et il prend pas le temps d’alerter les autorités en charge de la sécurité des citoyens et paff il se rend justice , il forme sa bande pour arrêter ceux qui le suivent ah Simon , tu auras tout fait sans qu’on dise quoi que ce soit cette fois ci tu va pas t’échapper glace dans la bouche .

  • Le 29 septembre 2014 à 12:23, par TRAORE Awa
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    SIMON c’est le retour a l’envoyeur,il oubli que lui même a fait filer beaucoup de citoyens ?aujourd’hui c’est ton tour et tu te plains,tu n’as rien vu d’abord !le renard passe,passe !!

  • Le 29 septembre 2014 à 12:25, par L’etalon
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    On te connais assez Simon,ce sont des habitudes de distraire
    la population avec ces manipulations !!
    Comme il est encore frustré par son écart au dialogue il faut bien
    qu’il monte des scènes pour se faire voir.On s’en fou de toi,tu monte des
    flics pour te faire voir c’est tout !!!

  • Le 29 septembre 2014 à 12:28, par tassembedo daniel
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Pourquoi mettre des policiers pour sa securité sans le prevenir ? C’est pas clair

  • Le 29 septembre 2014 à 12:32, par ngaw
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    SAMBIGA, tu ne fais dire la chanson des ignorants , sinon tu devais savoir que que la police suit quelqu’un ou qu’elle matraque des citoyens c’est son travail , Alors c’est aux citoyens de réclamer leur de façon républicaine

  • Le 29 septembre 2014 à 12:33, par Ladji Boureima
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon a donc des gens qui le protègent !! Si Rock, Salif, ....ont tous des gardes personnelle alors on va là où la RCA, la RCI, et autre Mali ont été ....

  • Le 29 septembre 2014 à 12:42, par ngaw
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    SAMBIGA, tu ne fais dire la chanson des ignorants , sinon tu devais savoir que que la police suit quelqu’un ou qu’elle matraque des citoyens c’est son travail , Alors c’est aux citoyens de réclamer leur de façon républicaine

  • Le 29 septembre 2014 à 12:52
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    C’est dans l’ordre normal de la République que les Simon a contribué à créer et à entretenir pendant longtemps. Je me rappelle, comme beaucoup de citoyens burkinabè, des "gourdiniers de Simon" que le Maire d’alors avait sortis pour mater une marche après la mort de Norbert Zongo. Les images avaient été reprises par les médias et restent donc dans les archives.

  • Le 29 septembre 2014 à 12:59, par pierre franfu
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Laloi et pourquoi les jeunes les tueraient ?souhaite tu toi aussi la mort de Simon ?le comportement de Simon est a punir sévèrement !la police a le droit de faire son travail !vive la police.

  • Le 29 septembre 2014 à 12:59, par ngaw
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon , l’homme qui se dit fort ah ah ah , cette fois ci tu va vraiment être fort, car tu vas vraiment t’expliquer devant les autorités policières alors comme ça monsieur est devenu tout puissant , il se rend compte qu’on le suit et il prend pas le temps d’alerter les autorités en charge de la sécurité des citoyens et paff il se rend justice , il forme sa bande pour arrêter ceux qui le suivent ah Simon , tu auras tout fait sans qu’on dise quoi que ce soit cette fois ci tu va pas t’échapper glace dans la bouche .

  • Le 29 septembre 2014 à 13:28, par le justicier
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon c’est foutu de notre corps,je fais référence a la police !et je parle au nom de la police républicaine qui se donne âme et corps pour défendre les couleurs du Burkina et nous garantir la paix,comment ose t’il humilier toute une police ?la police ne doit pas restez indifférent a ce comportement de la part d’un citoyen ????

  • Le 29 septembre 2014 à 13:31, par AD
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Cher LB,
    Il faut comprendre que ces deux individus étaient en civil et ont été appréhende comme des civiles et non des policiers. Il faut bien lire en détaille. C’est à partir de leur pièce qu’ils ont été reconnus comme des policiers. L’espionnage est un métier et existe dans tous les pays. Si tu acceptes le métier, tu acceptes aussi les conséquences. Ils auront puis être abattu par la population comme des délinquants avant qu’on s’en rend compte que ces des policiers. C’est normale que Simon ce protège car il est membre d’un parti politique et à sa sécurité prive. Est-ce que tous ceux qui ont une sécurité prive sont considérées comme ayant une milice ? Donc, il faut supprimer toute les agences de sécurité prive au Burkina Faso. Person ne doit avoir un gardien car la police, gendarmerie, l’armée … sont là pour la sécurité et la protection de la population.
    Je pense que chacun de nous doit accepter que nul n’est en sécurité au Burkina Faso. Ceux qui ont les moyen de se protéger par une sécurité prive doit le faire.
    Qui a tué le Juge Nebie ?

  • Le 29 septembre 2014 à 13:31, par DIANE
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Je pense que la police ne doit aucune explication a Simon sinon
    qu’elle perd son temps.En vertu de quoi ce type peux arrêter des
    policiers dans leur mission !!Simon est un citoyen comme les autres
    burkinabè !il faut que la police le met au arrêt d’ailleurs car ce n’est
    pas normal,ce sont des simulations pour se faire voir c’est tout !!

  • Le 29 septembre 2014 à 13:33, par nguess
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Bon courage à la police , dans cette situation minée par les conflit politique , tout est pensé récupérable par les politiciens qui cherchent à nuire à l’image des autorités ,sinon , même sait que c’est le travail des policiers .mais comme il veut utiliser ça à des fins politiques alors que la police le traite à sa juste valeur il doit répondre de ses actes , on ne porte pas de lapin à l’autorité sécuritaire .

  • Le 29 septembre 2014 à 13:35, par xepherin coudjati
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    ON attend de voir la plainte de la police,cet acte ne doit pas resté impunis !il se condère pour qui ?de quelle autorité jouit-il pour interrompre le travail de nos braves policiers ?il manipule la jeunesse a sa guise pour qu’il s’adonne a un comportement barbare,cela témoigne de la barbarie de Mr Simon !imaginez vous ce monsieur a la tête de l’état,on serait tous mort.....

  • Le 29 septembre 2014 à 13:50, par Mawuéna
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    A l’internaute 65, Simon est un citoyen comme tout burkinabè. Si on se bat pour la protection de la vie, on se doit de mener le combat pour toute vie sans distinction. En son temps Nobert Zongo avait plusieurs fois écrit qu’il était filé, suivi.... personne n’a réagi jusqu’à cette date fatidique du 13 décembre. Si BC n’était plus président demain et qu’il crie au secours, on se doit de le protéger. C’est le système qu’il faut combattre pas uniquement ses géniteurs ou animateurs.

  • Le 29 septembre 2014 à 13:54
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    il est bon que chacun sache raison gardée, ce que la POLICE a fait est maladroit et le communiqué n’est qu’un acte d’aveu.
    Tous ceux qui soutienne la police, sachez que cela n’arrive pas qu’aux autres.... ensemble refusons l’utilisation des forces de sécurité contre les leaders politiques, sinon après, on touchera aux syndicalistes, mouvements de la société civile aux religieux et coutumiers...puis aux militants et ensuite aux internautes..etc..etc..

  • Le 29 septembre 2014 à 13:56, par toé prosper
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    De Balzac, vraiment n’importe , je te jure que c’est du n’importe quoi , on comprend rien c’est du n’importe quoi ton écrit , tu mélange tout ici , tu n’es qu’un émotionnel , la police fait son travail , qu’elle connait alors arrêtez avec vos je ne sais quoi ! Simon comme tous le sait est entrain de chercher à revenir sur la toile des personnes vues mais là il est tombé dans son propre panier , qu’il soit entendu , il dise comment il à fait pour réunir ces jeunes là qui on fait ce qu’il ne devaient pas faire , ne le laissez pas autorité policière ,que le citoyen respect les forces de l’ordre

  • Le 29 septembre 2014 à 14:18, par Leheman
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Pourquoi la police perd son temps a fournir des explications
    a Simon !!Lui est qui pour arrêter des policiers ?
    D’ailleurs la police doit le poursuivre en justice,Simon est un citoyen
    comme les autres là !!
    C’est quoi ça,il dérange les avec avec ses histoires montées !!

  • Le 29 septembre 2014 à 14:23, par Nasser
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Que j’ai honte de vos réactions par rapport à la soit disant des policiers commis à la filature de Simon Comparé. Mettre en cause une institution républicaine pour un individu à la recherche d’un spot publicitaire. Une simple question, Comment Simon Compaoré a su que des policiers en civil le suivait depuis longtemps ? Sur quelle Base Simon Compaoré peut il se permettre pour donner un ordre d’arrêter deux individus dans la rue ? Simon est il la Police ou la Gendarmerie ?
    même si j’arrive à admettre que Simon Compaoré a su que des individus le suivait, il n’a aucun droit de donner un ordre à la population d’arrêter ces individus, il ya des institutions plus compétentes pour ça. Simon a t-il appelé, la police ou la gendarmerie pour les exposer le problème afin que ces corps procèdent à l’arrestation des individus qu’il suspectait ? Simon Compaoré a jugé de se faire justice lui même, se pendre t-il pour un super-citoyen ?
    Comment Simon ose t-il penser pouvoir gouverné cette nation s’il ne fait aucune confiance aux institutions républicaines de la nation.
    Réfléchissez un peu les gars, ne tombez pas dans la bassesse d’esprit.

  • Le 29 septembre 2014 à 14:26, par Kaka
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    une protection rapprochée, soit. Et qu’est-ce que ces deux présentés tels (Policier et un élève policier) sans armes, pouvaient faire en cas d’attaque pour protéger Simon ? c’est ça la réalité.

  • Le 29 septembre 2014 à 14:37, par CRUZ
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Dans les républiques Gondwaises, les agents de sécurités sont là pour le Président fondateur et contre le Peuple. Une police républicaine ne gaze pas son Peuple. On braque les pauvres tous les jours, on casse les marchés, les caisses, les banques. Que faite vous ? Le juge constitutionnel Salifou NEBIE n’était- il pas important comme Simon COMPAORE ? Dans ce pays, là où vont les choses, chacun doit assurer sa sécurité et Simon a bien compris. Il a échappé deux fois à la mort quand il était avec le pouvoir. Ce n’est pas dans l’opposition qu’on va se préoccuper de lui.Et puis soyons un peu sérieux ! Tu ne peux pas m’envoyer un gardien sans me prévenir personnellement là.

  • Le 29 septembre 2014 à 14:40, par toé prosper
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Tapsoba®(de H) Tu parles de vie privée ? est ce dans sa chambre qu’ils étaient ? je pense pas , la police sait ou il faut le protéger alors si tu ne sais rien ne dit rien , et puis Simon veut seulement réapparaître seulement sur les écrans c’est tout dommage qu’il se met dans des situation plus que il ne le croit . Simon danger pour la société !

  • Le 29 septembre 2014 à 15:38, par brama ks
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    c’est vrai que les policiers fond leur travail mais la confiance est trop minime dans cestemps de trouble politique au faso,je donne raison a sinon d’avoir etre vigilant sur sa securite et de surcroit ces deux policiers le suivait un bon bout de temps et c’est dans ca lui aussi il a agir en fin de compte pour savoir ce qu’ils veulent.vous et moi meme savent que ya eu trop de mort incomprehensif ds ce pays’
    , des accidents et meme des disparus sans trace donc personne n’a confiance a qui que ce soi surtout des corps habillers en civil autour de toi.au burkina faso si tu es opposant officel comme les simon faut que tu soit prudent sinon ta vie est serieusement menacee par le pouvoir en place.c’est toujours ces corps en civil qui fond tout ces sale mission dans notre pays donc arreter de dire que simon a tord,oubien vous ignorez l’histoire de ce pays a partir de 1987 jusqu’a nos jour ????????????????????

  • Le 29 septembre 2014 à 15:59, par Vérité
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Pauvre membres de la police !!!! Vraiment dommage que l’on vous utilise pour des affaire louches auxquelles vous n’avez pas toujours le choix.
    SVP quittez dans ça et méritez d’avantage la confiance de la population qui vous estime beaucoup sinon les résultats risques d’être amer pour tous !

  • Le 29 septembre 2014 à 16:15
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    je pense que dans la vie tout nos erreurs nous rattrape,le système actuelle en place, je crois que ce sont les Simon et ses camarades qui les ai taillé pour Blaise mais là n’est pas la question,il faut être honnête dans la vie,si la police veut lutter contre le banditisme, ce n’ai pas en suivant ce Monsieur qu’ils auront les bandits,s’ils veulent traquer les bandits,qu’ils partent dans les coins goglo de ouaga, là ils auront les bandits

  • Le 29 septembre 2014 à 16:18, par Histoire
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    La police ment, oils savent ou se trouve les bandits mais n’y vont la bas

  • Le 29 septembre 2014 à 16:56, par Amen
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Dieu donnera à chacun selon ses mérites !!!

  • Le 29 septembre 2014 à 17:17, par Dorcas
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Notre police est républicaine,donc qu’on la laisse faire son travail !!
    Si je comprends bien les choses,il semble que Simon a des milices qui
    peuvent se permettre d’arrêter des policiers dans l’exercice de leurs fonctions ?
    Il faut que la police nous aide a démasquer cette bande que Simon a mis en place !!

  • Le 29 septembre 2014 à 17:44
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    DORCAS quand un policier te rançonne sur la route c’est républicain ? Quittez dans ça la police a tort, ceux qui ont demandé ce travail doivent être identifiés et sanctionnés gravement, ce n’est ni plus ni moins que du détournement "utilisation des forces de sécurités pour espionner des opposants politiques"

  • Le 29 septembre 2014 à 18:28
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    La Police nationale, est une institution républicaine au service de toute la nation. Non,
    La Police nationale, est une institution républicaine au service du pouvoir actuel. C"est une police pour assurer la sécurité de dignitaire et de punir toute forme de contestation.

  • Le 29 septembre 2014 à 18:33
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Je m’adresse particulièrement à toi le 105 !!! moi même je sui simple citoyenne apolitique mais j’ai des gardes qui me surveillent pour ma sécurité n’en parlons pas des politiciens ! même certains de nos commerçants ont des gardes pour leur propre sécurité ! renseignez vous bien ! l’on ne fait plus confiance à la sécurité étatique et avec juste raison ! Si Monsieur NEBIE avait des gardes pour sa sécurité il n’allait pas faire un accident pareil !

  • Le 29 septembre 2014 à 19:12, par ouedassi
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    le seul homme politique qu’il faut filer aujourd’hui n’est personne d’autre que le Député DERME SALAM qui a eu à dire publiquement que le CDP a des armes. il n’a jamais été entendu par la DGPN. 2 poids 2 mesures. QUE BLAISE LE TOUT PUISSANT SAUVE LE BURKINA.

  • Le 29 septembre 2014 à 19:48, par article 37
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Merci d’avoir censuré tous mes commentaire.
    article 37

  • Le 29 septembre 2014 à 20:00, par OUATTARA
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    de 71 à 75 même internaute à la solde du CDP. Tu n’a même pas honte et à chaque fois que tu interviens c’est pata.Rien que des insultes. Comment on peut prétendre assurer la sécurité de quelqu’un sans que lui même ne soit informé. Si c’était la gendarmerie ces agents allaient refuser cette mesquinerie. Mais comme c’est la police rien ne me surprend.Remarquez en 2011 aucune gendarmerie n’a été brulée. La population a de l’estime pour le corps de la gendarmerie. Mais ces va t en guerre ne savent pas qu’ils sont entrain de ternir davantage leur image. Rarement on entend qu’un gendarme a enceinter une gamine ou maltraiter sa femme ou copine. Quant aux policiers vous êtes témoin des actes qu’ils posent au quotidien. Respectez vous et les gens vont vous respecter comme ils le font aux gendarmes.

  • Le 29 septembre 2014 à 20:01, par OUATTARA
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    de 71 à 75 même internaute à la solde du CDP. Tu n’a même pas honte et à chaque fois que tu interviens c’est pata.Rien que des insultes. Comment on peut prétendre assurer la sécurité de quelqu’un sans que lui même ne soit informé. Si c’était la gendarmerie ces agents allaient refuser cette mesquinerie. Mais comme c’est la police rien ne me surprend.Remarquez en 2011 aucune gendarmerie n’a été brulée. La population a de l’estime pour le corps de la gendarmerie. Mais ces va t en guerre ne savent pas qu’ils sont entrain de ternir davantage leur image. Rarement on entend qu’un gendarme a enceinter une gamine ou maltraiter sa femme ou copine. Quant aux policiers vous êtes témoin des actes qu’ils posent au quotidien. Respectez vous et les gens vont vous respecter comme ils le font aux gendarmes.

  • Le 29 septembre 2014 à 20:14, par claire
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Si la police fait la filature d’un individu pour sa sécurité sans le prévenir est dangereux. Vous oubliez qu’au Burkina « il n’ y a que des hommes forts qui dirigent les institutions fortes ». Simon Compaoré a raison de se comporter ainsi car des personnes pourraient vouloir sa mort en passant par la Police.

  • Le 29 septembre 2014 à 21:12
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Foutaises !!! Et quoi encore... ces deux policiers en soi disant filature auraient pu tout simplement indiquer les raisons de leur présence suspecte ! Mieux ils ont avoue avoir été commis a cette basse besogne ! Honte a vous !! la liberté et la démocratie triompheront !!
    Et puis si vraiment c est le cas, pourquoi la Police n informe pas le principal concerné, mieux elle se terre derrière une telle déclaration laconique ?? Pfffff

  • Le 29 septembre 2014 à 21:36, par le woudy
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Les gars s’ils vous plait laissez la police faire son travaille,pourquoi a chaque fois faudra t-il que vous disiez du n’importe quoi.On sait bien qu’il en est rien de ce que vous pensez,on a pas besoin de ça vous le savez bien.

  • Le 29 septembre 2014 à 21:43, par Magic système
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Simon est trop petit pour qu’on l’escorte comme vous le dite,il le sait bien lui même.Tout ce que la police fait c’est comme ils ont eu a le dire si non que pour sa propre protection,de toutes les façon chacun est libre de croire ce qu’il veut mais sachez que seul le temps nous donnerons raison !!!!!!

  • Le 29 septembre 2014 à 21:58, par commando invisible
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Qu’est ce qui n’est pas fondé dans tout ce que la police a dit,c e que les gens ne comprennent c’est que l’Etat a droit et intérêt a protéger ces opposants parce qu’on les connait et comme on a l’habitude mettre tout dans le dos de ce régime,ils risquent de se faire du mal et les retombés seront bien évidements sur eux.Comme on les connait il faut que ça soit ainsi,je suis carrément d’accord avec eux et je suis convaincu qu’il le font pour l’intérêt de tous voire du peuple !!!!!!!!

  • Le 29 septembre 2014 à 22:01, par vérité no1
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    @effort de réflexion, nous sommes au sérieux, cessez vos enfantillages !!!!!

  • Le 29 septembre 2014 à 22:09, par Django tom
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Ce Simon même est d’ailleurs trop petit pour qu’on l’accorde une telle importance,je trouve que la police doit pas trop parler a ce sujet,s’il ne veut pas qu’il dise,et il sera responsable de ce qui pourrait lui arriver en cas de cas.La police et tout corps doit décliner toutes responsabilité de ce qui pourrait lui arriver,un point c’est tout.

  • Le 29 septembre 2014 à 22:38, par vérité no1
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Que l’on place la police burkinabe sur la liste des organisations terroristes. Fin de citation.

  • Le 29 septembre 2014 à 23:28, par letanck
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Suivant les propos du commissaire au cours du journal télévisé, des policiers en tenue de ville assuraient la sécurité de "certaines personnes sensibles et des zones sensibles". Ces personnes ou les responsables desdits sites sont-elles informées de cette sécurité ? On ne peut assurer la sécurité d’une autorité que lorsque celle ci est au courant de la présence. Arrêtez de nous embrouiller.
    Faut-il attendre que les bandits tuent des honnêtes pour que la police déploie des hommes pour assurer des missions de renseignements.
    La recherche du renseignement est permanente.

  • Le 29 septembre 2014 à 23:30, par ddu mal
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    dissont nous la verite

  • Le 29 septembre 2014 à 23:32, par La lumière
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Quels illusionnistes !!!pour avoir ce peti rat c n’est pa compliqué.Pa besoin de tou ce tralala...

  • Le 29 septembre 2014 à 23:35, par raz
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    filature de SImon Compaoré : la police nationale fait une mise au point
    Dans les journaux il est ressorti que Simon a été suivi de chez lui jusqu’au siège du MMP et du siège du MMP à koulouba et de koulouba à goughin alors si la filature dépasse cela il faudrait inventer un autre mot. Qui plus est, votre manière de vous défendre est dangereuse car vous donnez l’impression qu’il y a entrave à l’exercice de vos fonctions. Ces des attitudes qui prouvent que vous êtes effectivement à la solde d’une classe donnée et c’est la fête des bandits. 2 policiers par homme politique pour la filature et il en combien pour la protection des citoyens faites le compte.

  • Le 29 septembre 2014 à 23:57, par BADSON
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Des lâches seulement. Le commissaire doit être demi de ces fonctions parce qu’il a fait un travail de lâche. Et on vous prévient que lorsqu’on se sentira menacé dans vos actions de filature, nous allons nous défendre parce les institutions commises à notre sécurité sont celles là-mêmes qui mettent notre vie en dangers. Faites très attention pour ne pas mélanger le pays. A bon entendeur salut.

  • Le 30 septembre 2014 à 00:31, par Jeuneconscient
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    et si on laissait la police faire son job,accomplir les missions qu’ell sait mieux faire.QU’A CELA NE TIENNE la disparition de Simon change quoi ?

  • Le 30 septembre 2014 à 00:36, par balbi
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Dans ce cas si je croise quelqu’un deux fois sur mon chemin,j’organise les voyoux,je les interpelle,j’appelle les medias,je fais un point de presse.je les presente a la tele.si c’est des flics j’appele un grade issu de mon Village ou quartier de venir les prendre pour ramener a la base.Simon on a pas oublier les armes mon conventionnelles du maintien d’ordre(1999,2011),les images,les paroles,toutes les preuves.vraiment tu Tais tromper d’adversaire.les analphabetes vont applaudir.mais les professionel vont baisser la tete.meme aux etats unis ces pratiques de la police existent.zeph fais de l’opposition en respectant les lois de la republique,fait autant.c’est mieux,c’est grand.c’est pas sur que ta milice de gounghin peu Aller au dela du pont kadiogo,tu a rater le coach,excuse toi aupres de la police.

  • Le 30 septembre 2014 à 00:48
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Jules Hyacinthe, depuis votre depart on dirait que les cancres sont plus nombreux a la police que les policiers. Regardez le travail a la va- ta soir qu’ il ont fait> En plus ils ne connaissent meme pas le droit. Sinon filer quelqu’ un comme ca, c’est illegal. Il aurait pu les flinguer. Moi en tout cas, tu me files comme ca, je te conduit dans un talweg et je te fais. Pas parce que tu me files, mais parce que tu es trop bete pour me filer. Mon ami Bama, Paix a son ame, etait un gendarme tres professionnel. Il traivaillait a la brigade de recherche de la gendarmerie, du cote du haut commandement. Un jour vers 20 heures en 1991, il sort de son bureau et cicrule doucement sur la route qui mene a Fada. Il habitait Zogona. Il se rend compte qu’ un imbecile le suit. Il tourne a la Gamelle a l’ epoque, le mr. tourne. Il passe devant le lycee technique le mr. psse la- bas aussi. Il prend la voix qui remonte vers la Croix- rouge, le mr. le suit.il depasse le college du Plateau, le gars maintient son marquage serre. sa maison est a cote du plateau, un celibatorium. Il refuse de rentrer et continue vers le Cine de Wemtenga, le gars le suit. Il tourne sur la route menant au Wakat, ancien LeCampus Bar, le gars ne se decourage pas. Il tourne a gauche sur Babangida. Mr tourne a gauche aussi. Il fait quelques metres et sort sa flingue et paawwww. Le malfrat se retrouve et prend la tangente. Il a eu la chance que la balle l’ a ratee. S ; il avait tue cet imbecile, il n’ avait pas raison ? Dans une republique, on n’a pas le droit de se sentir surveiller. C’est une violation de sa conscience et de sa vie privee. C ;est illegal. Jules Hyacinthe, faut revenir a la police avant la modification de l’ article de la mort car beaucoup d’ illetres controlent la police. Ils ne savent meme pas mentir et ils ne savent pas que se taire est aussi une arme de defense. Viens vite parce que comme bientot on va etre dans la rue, ces illetres riques d’ appuyer sur la gachette et le feu va embraser le pays. A ton temps tu nosu matraquais mais tu ne nous tuait pas.

    Le Prince de Bousse

  • Le 30 septembre 2014 à 00:51
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Moi meme je sais filer ma copine qui me trompe plus que toute une police nationale. Moi mon probleme, ce n’est pas filer -la qui es mon probleme. C’ est ne pas savoir filer qui est mon probleme. Je commence a comprendre pourquoi les bandits les zigouilles. Les bandits sont plus entraines que cette bande de mal- fileurs.

  • Le 30 septembre 2014 à 00:52
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Meme si Simon faisait a a d’ autres, c’est avoir une courte vue que dire que c’est bien fait pour lui. Ce qui est mauvais est mauvais. Qu’ importe qui le fait a qui !!! Ne soyez pas bete. A qui ca profite cette position bete ?

  • Le 30 septembre 2014 à 01:10
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Quand est-ce que les Burkinabé vont reconnaître et accepter dire la vérité ? Les bandits font tout ce qu’ils veulent et tout le monde sait que ce n’est pas un policier en civil et à 17H dans l’un des coins "surs" de Ouaga qui lutte contre le banditisme. Ne banalisez pas le problème. Notre société va mal et ne participons pas au mensonge. Nos autorités utilisent la force publique pour des raisons inavouables et c’est aussi condamnable qu’avoir une milice. Demandons un vrai changement .

  • Le 30 septembre 2014 à 03:41, par Tenga
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    C’est une pratique courante et plein de gens sont suivis, pour peu qu’on s’interesse à vous. Simon le sait bien et chacun de nous peut s’en rendre compte si on prend le temps d’être prudent. La police a fait un peu d’amateurisme ici, autrement on dait comment on les change dès qu’ils rendent compte que la personne a su. Les voilà obligés de se débattre comme un beau diable pour dementir. Avec les nouvelles technologies, on peut vous demasquer facilement. On peut même vous filmer avec son par une caméra espion placée à l’arrière de la voiture. Qui sait si Smon ne les a pas filmé attendant l’occasion pour montrer les preuves ? Messieurs les policiers et gendarmes, on vous connait dans les hotels et certains lieux publics. Vous allez jusqu’à vendre du piment dans les lieux de viande grillé et les bars. Changez de methodes, c’est connu. Le directeur de la police devrait démissionner dans une république democratique. C’est la honte.

  • Le 30 septembre 2014 à 09:23, par Kamélé
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Si je comprends bien, 1) des policiers étaient chargés de se renseigner sur les mouvements de Simon 2) Simon a réussit à se renseigner sur les mouvements de ces policiers et 3) Simon parvient à les faire arrêter en flagrant délit et les présente à la presse. SEM le Président du Faso, la plus haute hiérarchie de la police doit répondre à cette question "comment des policiers nationaux, bien formés, chargés de filer Simon se font filer par Simon ?" En football ça s’appelle de l’auto-goal. La police a marqué contre son propre camp (les filers filés). Je pense qu’ il faut remettre le service de renseignement de la police à Simon qui a réussit à filer toute la police Nationale. j’aime pas le MPP mais je les préfère au CDP qui ne parvient plus à prouver quelque chose. Il faut laisser le MPP (qui veut innover) prendre ce pouvoir qui leur revient de droit en 2015.

  • Le 30 septembre 2014 à 11:21
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    AU BURKINA BEAUCOUP DE GENS MEURENT NON DU SIDA, NON DES MORSURES DE SERPENT......MAIS DES BALLES PROVENANT DE BANDITS ET CECI RAREMENT A OUAGA EN DEHORS DES EVENEMENTS DE SAABA. ALORS COMMENT POUVEZ VOUS ASSURER LA SECURITE DE TOUTE UNE POPULATION EN NE FILANT QU’UN SEUL MONSIEUR QUI SI IL AVAIT MAUVAISE REPUTATION NE POURRAIT ETRE MAIRE D’UNE CAPITALE ? ON VOUS AIME BEAUCOUP POUR LE TRAVAIL QUE VOUS ABATTEZ MAIS FAITE BEAUCOUP ATTENTION DEJA QUE LE PAYS EST SUR UN PIED A CAUSE DES TITANS POLITIQUES QUI SONT TOUJOURS IMPREVISIBLES, SI C’EST BIZARRE L’ON COMPTERA SUR VOUS AIDEZ NOUS A VOUS FAIRE CONFIANCE. ET LAISSEZ LES POLITICIENS GERER LEURS ANGOISSES," QUAND C’EST BON C’EST EUX" DONC QUAND C’EST MAUVAIS QU’ILS SOIENT OBLIGES DE L’INHALER ABON ENTENDEUR SALUT

  • Le 30 septembre 2014 à 12:50, par Verdad
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Que Simon sache que ses vielles pratiques ne se font plus dans ce pays
    depuis qu’ils ont quitter le CDP,c’est effectivement eux qui faisaient des bêtises
    comme cela !!!malgré ses montage nous n’aurons jamais confiance au mpp.

  • Le 30 septembre 2014 à 13:30, par Le républicain
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Dans toute république les autorités doivent avoir un œil sur leurs opposants surtout q les rébellions font lésion dans notre continent. Simon doit être filé 24h/24. C’est une pratiq courante dans toute démocratie. Meme Barack file des président européen. C’est une règle démocratiq. Vive la 4e républiq. Vive la continuité pour un Faso paisible

  • Le 30 septembre 2014 à 16:45
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    honte national.sa donne envie de vomir

  • Le 30 septembre 2014 à 16:48, par SAMBA
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Soyons honnêtes pour une fois chers camarades. La police pouvait bien informer SIMON qu’il est protégé par des hommes en civil. Ce sont les éventuels délinquants qui voudraient s’en prendre à l’ex-maire qui devaient ignorer la présence de la police qui protégerait SIMON pas lui-même.
    Chère police nationale il y a du travail pour toi. Va par exemple à Koupéla dans le Kourittenga car la-bas on pille la population, on viole, on tue impunément.

  • Le 1er octobre 2014 à 02:06, par Grace
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    Merci a tous les internautes la police est sortie hier (apres l enterrement de la pauvre dame agressee a kossodo) meme les selles des motos etais fouillees c est ca qu on attend de vous les gars !!!
    securisez nos routes et nous vous serons reconnaissants

  • Le 1er octobre 2014 à 03:37
    En réponse à : Filature de Simon Compaoré par deux policiers : la Police nationale fait une mise au point

    La police aurait du tout faire pourtaire cette affaire. Il n’est jamais bein pour un pays, pour une institution de se faire decouvrir comme espionnant les autres. Tous les etats et toutes les polices le font mais si on sait ca, c’est pas bon. C’est pourquoi d’ aileurs meme, moi j’ai deux ennemis jures : Gendarmes et policiers. Je ne veux pas d’ amis policiers ni gendarmes. Ce sont des faus types au coeur noir. Ils sont toujours dechards, ils vous suivent pour saprofiter vous boire et manger et en plus ils recolternt vos informations pour aller gagner galon avec . Ca,c’est quel type de l’ homme ca ? Mopi je suis un douanier a la retraite. Mais c’est quand j’ ai decouvert que mon propre petit frere que j’ ai payer la scolarite et qui est devenu gendarme ecrivait des infos sur moi dans son calepin que j’ai dit que ces deux corps la-, c’est pas la pel. Gendarme est plis pire. Si j’ etais pas fort, le jour que j’ai decouvert qu’ il a ecrit tout ce qu’ il y a dans ma maison, nos liens de famille allaient finir. C’est quelle formation on vous donne et vous vous mettez votre nez dans la vie des autres comme ca ? Ca va pas vous rendre jaloux, aigres et malheureux ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés