Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

Accueil > Actualités > Opinions • Déclaration • samedi 27 septembre 2014 à 18h19min
Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

Le 23 septembre 2014, le président du Faso, Blaise Compaoré a initié un dialogue politique national avec l’ensemble de la classe politique. Le 25 septembre 2014 à l’issue d’un tête-à-tête, Assimi Kouanda, secrétaire exécutif national du parti au pouvoir, représentant la majorité politique et Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition ont été désignés co-présidents du cadre de concertation suscité par le chef de l’Etat.

Les deux hommes politiques ont laissé entendre que le président du Faso leur a expliqué les axes et les étapes qui vont jalonner ce cadre de concertation et les a chargés de s’organiser sur la manière dont ce cadre va se mener, afin d’atteindre les résultats escomptés.

Le Balai Citoyen, prend acte de ces décisions.

Par principe et prenant appui sur la culture démocratique, nous sommes favorables à un dialogue entre les fils et filles du Faso qui vise à résoudre de façon sincère et durable tout différend. Toutefois, force est de reconnaître, que dans ce cas précis, il ne devrait pas y avoir de conflit ou velléité de conflit dans la mesure où la règle du jeu démocratique est assez lisible, il ne manque que son application. C’est pourquoi, le Balai citoyen émet la plus grande réserve sur ce dialogue, d’autant plus qu’il porte essentiellement sur un sujet qui ne concerne en réalité que son initiateur.

Pour cette même raison, l’objet des discussions, « révision de l’article 37 et mise en place du Sénat », nous pousse à la prudence car notre position est connue et nous l’avons exprimée à maintes reprises :
-  Non à la révision de l’article 37 de la constitution qui limite la durée des mandats présidentiels.
-  Non au « lenga »
-  Pas de référendum,
-  Non à la mise en place du Sénat,
Le Balai citoyen réaffirme avec force qu’il n’existe pas de véritable conflit ni au sujet de la limitation du mandat présidentiel, ni au sujet du Sénat, en dehors de celui que le parti au pouvoir a créé de toutes pièces et qu’il tente vainement d’imposer à notre esprit critique.
Il rappelle à cet effet que, le 14 juillet 2011, lorsque s’achevait le conclave du Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP), le Chef de l’Etat s’était engagé, à laisser en l’état les points non consensuels dont l’article 37.

Il fait remarquer au passage qu’une amnistie pour les anciens chefs d’Etat a été entérinée à cette occasion.

Nous saisissons cette occasion pour appeler le peuple burkinabè, non seulement à la plus grande vigilance, mais aussi à maintenir très haut le flambeau de lutte engagée pour une démocratique véritable dans notre pays, dont alternance démocratique en 2015 sera le signe le plus patent et pour l’effectivité de la redevabilité des gouvernants vis-à-vis des gouvernés.

Au partis politiques, prenant part au dialogue, nous réaffirmons qu’aucun deal politique dans le dos du peuple et en dehors des dispositions constitutionnelles ne sera accepté.

Nous interpellons toutes les parties prenantes sur l’impérieuse nécessité d’en finir au plus tôt avec cette séquence et de ne pas se détourner un seul instant du suivi et de l’appui aux travaux de la CENI. En effet, le risque est grand que consacrer tout le temps à ce dialogue inévitablement improductif, on n’aboutisse à venir solliciter un « lenga » au motif que le temps ne suffit pas pour organiser les élections présidentielles de 2015.

Le processus démocratique doit se poursuivre à tous les niveaux.

Pour notre part, nous restons mobilisés et fidèles à nos principes et valeurs : Intégrité, participation active et bénévole, entraide, respect de soi et des autres, discipline, non-violence.

Dans tous les cas, Nous nous opposerons à toute tentative de créer les conditions d’un recul démocratique au Burkina Faso.

Notre nombre est notre force !
Ensemble, on n’est jamais seul !

Fait à Ouagadougou le 27 septembre 2014

La Coordination nationale

Vos commentaires

  • Le 27 septembre 2014 à 18:59, par amour En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    nous vous soutenons dans votre philosophie et nous vous soutiendrons.continuons le combat,car la victoire est proche.surtout pas de report de la date de l election pour quelque motif que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 23:33, par Roi du forum En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    n’importe quoi ,vive le referendum !!

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 00:13, par bogandé En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    tres bonne analyse du dialogue dont le mediateur et le probleme et la solution. Pas d modification de l’article 37,Pas de lenga. vive l’alternance en 2015

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 01:51, par Kouka En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    On ne saurait mieux dire. En effet, y a trop de palabres inutiles sur des questions qui n’en demandent pas. Il y a qqs mois se terminait la mediation sous JB Ouedraogo pcq le parti majoritaire refusait d’accepter la demande bien fondee de l’Opposition (un mandat du president Compaore) ; aujourd’hui on revient sur cette demande. Que de temps perdu ! Et puis, B. Compaore met les deux camps face-a-face et se retire pour etre juge alors que c’est bien lui qui est le probleme. Il ne s’agit pas ’d’etre campe sur ses positions’ comme le dit Mr Herman ; la verite est que sur ces questions y a rien a negocier. Sceptique quant a ces rencontres steriles, nous le sommes tous. Je ne me represente plus, c’est ce qu’on attend tous de B. Compaore et pas plus. La suite de sa vie nous interesse moins.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 02:06, par Munkab En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Merci d’avoir exteriorisé admirablement la pensée intérieure des citoyens conscients. Vive le balai citoyen, la patrie ou la mort nous vaincrons.
    Il n’y a pas de souffrance sans fin.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 10:31, par youblobissan En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Malheureusement le peuple dont tout le monde prend défendre les intérêts est à 80% alphabète et pauvre. Tous les débats qui se mènent sur son dos, sont dans la presse écrite, en ligne. Aucun débat à la radio et à la télé même si ces deux moyens (2) de communication ne couvrent pas tout le pays,pour que ce peuple sache ce qui se passe et puisse , au moment opportun, dire son mot en âme et conscience .

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 11:21 En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    "...Il rappelle à cet effet que, le 14 juillet 2011, lorsque s’achevait le conclave du Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP), le Chef de l’Etat s’était engagé, à laisser en l’état les points non consensuels dont l’article 37..." Vous avez parfaitement résumé la situation avec le non respect des engagements du chef de l’état. La Paix, plus qu’une idée, est un comportement. Or, pourquoi avoir fait capoté l’initiative de Jean Baptiste en début d’année ? on a perdu 9 mois sur la bataille de lutte contre la pauvreté par des intérêts égoistes de nos dirigeants qui veulent s’accrocher au pouvoir. Maintenant, que le pouvoir est coincé pour son référendum avec son article 37 et son sénat, il essaie encore de dialoguer. Le Balai citoyen appelle à la vigilance et il a raison. Si cela ne va pas, demain, il faudrait mobiliser un demi-million au moins de personnes pour la prochaine manifestation pour que Blaise comprend enfin que sa sortie honorable passe par le respect actuel de la constitution en son article 37. Toutes les autres possibilités sont à haut risque pour lui et pour la Paix au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 12:21, par DEMOCRATE En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Merci au balai citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 13:30, par lapatrieoulamort En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Bien dit ! toujours soulagé de savoir que cette lutte n’est pas pour l’opposition
    seule ; elle nous concerne tous et ne devons pas la laisser entre les mains d’un seul groupe ou organisation. Même si l’opposition venait à faire un "deal" avec le pouvoir, nous ne
    nous sentiront pas concerné, nous ne le reconnaitrons pas, nous prendrons nos
    responsabilités ! s’il le faut " nous tomberons les armes à la main" ! Merci camarade !

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 16:21, par Toucher du Doigts En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Ah ha ha je les voyaient venir les balayeurs de rue , je savais que comme le président ne leur pas invité dans le dialogue Smok qui smok et Sam’k allaient dire quelle chose et chose fait , chers plaisantin continuer de balayer dans les quartier car vos culs ne cassent pas oeufs pour s’asseoir près du Blaiso national

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 16:26, par Balais Tube Digestif En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    le balais tube digestif dit quoi encore , vous verriez mieux de continuer à prendre les magots chez #RSS et Zeph , ici là sa vous dépasse avec le Blaise y’a rien pour vous et je crois bien que vous êtes apolitique si tel est le cas pourquoi intervenir dans cette dialogue ,dite nous clairement que vous êtes un mouvement apolitque politiser pas des parvenues en politique opposants
    tchrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 21:54, par rayim En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Bien dit, c’est a ce jeu qu’il voulait joué avec les salif, et il ont vite compris.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 01:47, par Le Che En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Enfin sorti de votre mutisme, il y a longtemps on ne vous avait plus entendu.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 06:25, par Le maitre En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    no comment !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 10:53, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Bonjour
    Merci le Balai Citoyen. Soyons prêts à défendre l’A37 car j’ai souligné plusieurs fois que Mr Blaise tient à son referendum. Tout le monde doute de la sincérité du dialogue c’est un canal pour faire miroiter l’opinion internationale qu’on se parle et foncer rapidement vers le referendum mais le peuple Burkinabé a bien compris ce jeu de cache-cache. Le referendum se prépare petit à petit ils veulent nous rouler dans la farine. Convoquer le referendum c’est provoquer la révolte du pauvre peuple Burkinabé en souffrance permanente. La lutte continue car ils tiennent à modifier l’A37 par force le peuple saura donner une bonne réplique. Soyons vigilants et prêts à défendre cette constitution qu’ils veulent immoler sur l’autel de l’injustice et du mensonge.

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA. AMEN
    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINABÉS.AMEN

    NON AU REFERENDUM
    NON AU SÉNAT
    NON A LA RÉVISION DE L’ A37.
    VIVE LE PEUPLE BURKINABÉ
    VIVE LA DÉMOCRATIE A 2 MANDATS
    VIVE L’ALTERNANCE 2015

    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 11:19, par Sulga En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Les vendus du balais,
    ils étaient entrés dans le mutisme parce qu’ils ont reçu leur part de...
    Il gesticule pour avoir la confiance de la population et après nous trahir. J’appelle les gens à être vigilant et à les suivre de très très près !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 11:39, par BF2015 En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Soyons un peu sérieux dans ce pays là !!!
    Le balai a quoi a avoir dans un débat politique ?Vous n’êtes pas un parti
    politique donc laisser nos hommes politique faire leur travail.
    Vous n’êtes rien que des opportunistes qui ne pensent qu’a leurs panse.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 12:36, par Le Burkina D’abord En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    J’apprécie cette position et le travail de conscientisation que vous abattez au péril de vos vie !! Pour la démocratie vraie, veillons au grain pour que Blaise ne fasse pas une journée supplémentaire à Kossyam à l’expiration de ses nombreux mandats en Novembre 2015.
    Qu’il soit un Dieu ou un Diable, qu’il s’en aille car nous en avons marre !! 28 ans avec le même visage !! Les enfants nés depuis 87 n’ont connu que lui et sa mal gouvernance !! Donnez une chance au pays d’essayer autre chose, car pour des gens avertis comme moi, Blaise a échoué, et lamentablement !!
    CHers messieurs du Balai Citoyen, évitez les fautes dans vos écrits car cela y va de votre crédibilité, serieux et niveau d’instruction. Exemple : "Au partis politiques","engagée pour une démocratique véritable", etc ,

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 16:53, par shèbèdjou En réponse à : Dialogue politique : Le Balai citoyen approuve mais reste vigilant

    Tout simplement merci au balai citoyen. Merci pour tout ce boulot d’information, d’éducation politique et surtout de la lecture politique que vous faites pour le peuple.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Forêt de Kua : Le témoignage de Bassolma Bazié après un voyage en Chine
Présidentielles au Faso : attention au pouvoir de l’économie et des finances !
Affaire Kua : « Chers gouvernants, ne détruisez pas pour construire »
Attaques terroristes : « Qu’attend le président Roch Kaboré pour décréter une mobilisation générale de toute la Nation ? » (Un citoyen)
Déclassement de la forêt de Kua ; Des "citoyens éco-responsables" s’adressent au président du Faso
Terrorisme au Burkina : « Il faut siffler le grand rassemblement » (SG d’association)
Cité de Bassinko : Un résident dénonce la « privatisation déguisée » des espaces publics
Expulsion du DG de La Poste : « L’autorité de l’Etat s’est effondrée » (Ablassé Ouédraogo)
Situation nationale : Un deuxième quinquennat perdu ?
Crise au sein de la Justice burkinabè : Me Paul Kéré tire la sonnette d’alarme
Burkina : « La gouvernance locale, un instrument précieux d’auto-défense »
Industries extractives : Le Burkina se prépare à franchir le dernier palier de la transparence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés