Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

samedi 27 septembre 2014 à 03h20min

Appel à convoquer un référendum pour taire les divergences relatives à l’article 37 de la Constitution, tel est l’essentiel de la déclaration faite par la « Fondation Blaise Compaoré pour la paix ». C’était au cours d’une cérémonie organisée à cet effet, le vendredi 26 septembre 2014 à Ouagadougou.

Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

A la suite des députés de la mouvance présidentielle, les membres de la Fondation Blaise Compaoré pour la paix lancent « un appel à la tenue du référendum dont la date devrait être fixée dans de brefs délais constitutionnels ». C’est du moins, ce qui ressort d’une déclaration rendue publique par Evence Kabré, président de ladite fondation, devant un parterre de chefs coutumiers. Des jeunes, présentés en tant que responsables d’associations affiliées à la fondation, ont aussi pris d’assaut la salle ayant accueilli la cérémonie du jour.

Evence Kabré a également saisi l’occasion pour appeler « les acteurs de la vie politique nationale au respect des principes fondamentaux de la Démocratie ». Au rang de ces principes, figure, selon lui, la consultation du peuple par voie référendaire. En effet, précise-t-il, « en démocratie, il n’y a pas d’autres voies pour régler les questions qui divisent que celle qui passe par la consultation du peuple souverain ». Et d’ajouter, « tout démocrate sincère ne doit pas avoir peur d’un référendum dont le verdict s’impose à tous ». Aller au référendum dans le contexte politique national du moment, notre démocratie, foi de M. Kabré, en sortira consolidée et l’esprit républicain gagnera en maturité ».

Rappelons que la Fondation Blaise Compaoré pour la paix existe depuis 1995. Elle s’investit, à en croire son président, dans l’éducation à la paix, la culture du civisme et de la citoyenneté, la libre circulation de l’information, la recherche de la justice. A en croire M. Kabré, 360 associations sont affiliées à la Fondation Blaise Compaoré pour la paix.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 septembre 2014 à 23:19, par vérité no1 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Les jeunes mendiants continuent de raconter du n’importe quoi ! Je me demande pourquoi on se retrouve avec un taux élevé de mendiants politiques ? Il n’y aura pas de référendum et vous pouvez dormir sans agitation.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 23:28 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Si vous aviez done de la voix plus du gnidiga, Blaise allait vous adjoindre comme la troisieme force dans son dialogue sans issue. Mais il semble que vous veniez tard. N’ en ajoutez pas a la confusion, Mr. Jeune Irresponsable. Le Burkina n’est pas un jardin prive.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 23:37, par ZAPATA En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Calme toi Aymar, c’est normal que tu t’y adonnes toi aussi vu que c’est ton "bassi" qui est en jeu mais tu sais qu’en toute logique avec ton passage au département de philosophie (j’ai vraiment l’impression que ce fut un passage car ton cours sur l’essence de la politique n’a vraiment pas servi apparemment) que ton histoire là ne tient pas la route. c’est "le chemin qui ne mène et ne mènera nulle part"(Martin Heidegger).

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 23:44 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    EN DÉMOCRATIE PAYER SES IMPÔTS N’EST PAS DU GOUT DE TOUS LES CITOYENS, N’EST_CE PAS PAS POUR CELA QUE DES CITOYENS OPTENT POUR LA FRAUDE ETC ? FACE A CES ACTES QUI DIVISENT LES CITOYENS PEUT-ON ORGANISER UN REFERENDUM POUR L’ANNULATION DES IMPÔTS ? LE CARACTÈRE SACRE DE L’ALTERNANCE EXISTE EN POLITIQUE ET EST LA SÈVE MÊME DE LA POLITIQUE. BANDE D’IDIOTS QUI NE COMPRENNENT RIEN

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 23:49, par si le ridicule pouvait tuer ! En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Ehhhh ils n’ont même honte... c’est simple appelez-le pour qu’il soit le Président de votre fondation et travailler à ce qu’il y demeure à vie... Le prise c’est que vous ne pensez même pas à vos enfants. Vous, vous avez été enfants hier, aujourd’hui vous ^êtes père, demain vous serez grand-père... ainsi va la vie. La nature est l’expression même du changement alors arrêtez pour vous là et trouvez-nous un de vos meilleurs étalons dans l’écurie CDP.
    Toi tu es président de fondation, c’est bien non mais sache que encore meilleur quant tu sera à kossyam alors au lieu de te battre pour quelqu’un qui a été épuisé légalement ces cartes, bats-toi pour toi... On es où lààààààààààààààààà.
    y’a na marrrrrrr... à la fin !
    Burkina là c’est pas jardin privé de quelqu’un. Moi je veux aussi être président un jour alors pourquoi vous voulez pas respecter les règles du jeu. la loi c’est la loi, fusse-t-elle dure.

    May GOD bless my homeland !

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 23:54, par Abdoulaye Mossé En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    y’a rien en face quand le peuple veut c’est sa volonté qui se réalise, nous on veut notre Blaiso national , ne nous enbrouiller pas ici
    Blaise Convoque notre référendum on va finir avec les plaisantin
    Oui au référendum

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 23:55, par Ben Gaston En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Du n’importe quoi ! on verra tout dans au Burkina dans cette periode particulierement critique de lhistoire de notre pays. Chacun se leve et convoque la presse pour une conference de presse et etale au grand jour ses tares griotiques dans le seul but d’assouvrir les besoins de son tube digestif . Cest dommage que tous parlent du peuple comme arbitre ce peuple n’est uniquement considere ou courtise par ses hommes sans foi ni loi que pour des visees electoralistes . Dommage que la grande majorite de ce peuple soit analphabetique si non il aura dit clairement de facon unanime aux hommes forts du moment que " Game is over"

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 23:56, par Contre Vérité N 1 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Mon rival du forum alors c’est fort hien , ton Roch peut faire sa il a fondation , bref ne vient plus polluer le forum avec tes commentaire sordide oki. Laisse les pros commenter et vas dire a Mossé que ses stratégie ne marche pas
    Oui au référendum y’a rien en fasse , que des boubou qui se grattent

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 00:03, par SING En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    C’est normal car si blaise n’est plus à kossyam pas de salaire. Mais juste une question où étiez vous quand le président disait qu’à l’issu du CCRP seules les décisions consensuel seront appliquées.Vous aurez dû lui demander de ne pas dire ça car en tant que Moaga la parole donnée est une valeur. Une fois que tu tiens pas parole alors ta dignité fout le camp.Pour ces bonnets rouges venu tout droit des villages de ziniaré et quelques chefs lèche bote de Ouaga comprenez leur participation à cette comédie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 00:03, par Kaboré Ludovic Ismael depuis Tanghin En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Waouh tout le monde big respect au président BLaise , que les plaisantins je taise à jamais nous on te sollicite de convoquer le référendum on verra qui a vraiment le peuple avec lui c’est sa la vrai démocratie et Blaise c’est un démocrate écoute ton peuple qui te réclame ne laisse pas ses vendeur d’illusion ses assoiffés de pouvoir , les parvenus , sans visions entre loupés ton peuple , continue de construire le pays de tes ancêtre vaillant fils du Faso
    Vive Blaise Compaoré

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 00:12, par faisons un effort de réflexion En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    vive le referendum ,ah ah moi je propose une chose et une chose très simple , il est possible de fermer la bouche à tous ceux qui parle aujourd’hui de non au referendum , s’il veulent pas participer a cette prise de décision il faut les omettre .Nous allons opter alors pour une pétition ,on signer une pétition de 30 000 personnes et c’est fini paff referendum merci à cette fondation Longue vie à Blaise , tous au referendum dans la paix et dans la fraternité pour accompagner dans la continuité éclairée le Président Blaise Compaore

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 00:12, par 4- 8 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    RAS !Pour ma part il y’a plus rien a dire.Tout a été dit.Maintenant il faut mettre en application les choses.Tenir le référendum dans les plus bref délai et agir en fonction des résultats obtenus.C’est ce qu’il nous reste a faire

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 00:19, par KA TOUB WIITA En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Le référendum !seulement le référendum peut nous départager dans des moments particulièrement difficiles.Ainsi aucune des parties ne se sentira victime d’injustice quelconque.Donc il faudra ignorer ceux qui sont contre la paix et choisir très rapidement la date du dit référendum

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 00:56, par Oumounie TRAORE En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    La grande erreur vient du fait que les associations, les syndicats et les partis et formations politiques sont régis par la même loi. Il y a donc lieu d’écrire trois lois différentes pour régir ces différents types d’organisation pour éviter cette pagaille que l’on voit tout le temps au Burkina. Tous les collectifs regroupant ces trois types d’organisation sont hors-la loi. Dommage, car on le sait, mais on laisse faire.
    Voilà que la Fondation Blaise Compaoré pour la Paix vient de jeter un pavé dans la marre des négociation Opposition-Majorité Présidentielle qui risque fort d’accoucher d’un mort-né si toutefois elle n’avorte pas.

    Kientigui Koumana !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 01:08, par Aline En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    BIEN parlé ce qui nous intéresse présentement c’est la question de la paix,car c’est le socle de tous développement !je suis de cœur avec vous,car tous mouvement œuvrant dans le cadre de la paix est la bienvenue sur notre territoire !
    oui la paix
    oui a l’esprit républicain
    oui au referendum !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 01:27, par fofana drissa En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    merci à tous ceux qui œuvrent dans l’intérêt de la nation , il faut donner la chance a tous les Burkinabè de s’exprimer sur la question de la révision de l’article 37 et donc la fondation Blaise Compaoré est réellement à féliciter , vive le referendum vive le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 03:39, par Tonmiyamba En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Mr Kabré,
    je suis FDAPBC et je réfléchis différemment.
    Le referendum ne tait pas les divergences pour 2 raisons chacune suffisante à elle seule :
    1 Un referendum puis 2 parlementaires ont déjà échoué de taire les divergences. Cela a fait jurisprudence. Donc que le OUI ou le NON l’emporte en décembre 2014, en janvier 2015, l’autre camp est en droit de reprendre les manif en justifiant que la situation a évolué car notamment, le corps électoral vient de s’ajouter des nouveaux 18ans changeant la volonté du ’PEUPLE".
    2 Même le corps électoral et encore moins le parlement qu’il a élu n’est le PEUPLE.
    Pas en tous cas celui qui manifeste. Le corps électorale est 2 millions sans mandat des autres et le peuple 17 millions. Alors même si les détenteurs de cartes votent tous OUI ou NON cela n’engage que eux en réalité. C’est pourquoi il y eut des gens pour réviser la disposition de 1991.
    Le referendum qui peut courir le moins de risques de ne pas résoudre le problème que vous évoquez est celui qui consistera à sacraliser les mandats limités ou les mandats illimités.
    Alors en admirateur de Blaise, je lui conseille de ne pas se présenter en 2015 car dès 2017 , 4/5ieme des burkinabes vont chercher Blaise avec torche en plein midi. Blaise reviendra en héros en 2020 pour 10 ans.
    Ceux qui veulent que Blaise court le risque là ne se souci pas ni de sa vie ni de son image.
    C’est leur propre belle vie qu’ils veulent croquer sans interruption

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 05:54, par abasse En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Si le ridicule pouvait tuer.Comment les individus de surcroit des intellectuels se permettent d’insulter la conscience du peuple.Mr Evence pour tout le respect que j’ai pour vous ;
    dites moi pourquoi et comment il faut proceder a la modification de l’article 37 ?
    Vous soutenez exister depuis 1995 et qu’avez vous fait pour les crimes economiques et les differents assassinants sous le regime Compaore ?Permettez moi de vous dire que vous etes un vendu,un intellectuel malhonnete sinon votre sens eleve de responsablite vous recommande d’aller au dela de votre personne.Je ne m’etonne pas un instant que votre conscience interieur va vous gronder mais etant donner que vous preferer faire des courbettes juste pour sauver votre carriere alors bon vent.Le peuple burkinabe saurait cerner et il vous serait reconnaissant le moment venu.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 08:06 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Non mais sans blague,il ne manquait plus que ça.En effet,foi de Monsieur Kabré Evence,"en démocratie,il n’y a pas d’autres voies pour régler les questions qui divisent que celle qui passe par la consultation du peuple souverain".C’est joliment dit si nous n’étions pas dans une république bananière.Alors une question à notre griot du jour.Qui a créé artificiellement ces questions qui fâchent ?A ce que je sache et pour des raisons évidentes qui n’échappent à personne,ce sont les jusqu’au-boutistes comme vous qui ont créé cette situation par peur de se retrouver du jour au lendemain avec des caleçons troués sinon que recherchez-vous à la fin ?Sûrement votre "vérité" à vous sinon en 2011,pourquoi avoir gaspillé 1 milliard de FCFA dans un Compaoré Cherche à Rester au Pouvoir(CCRP) pour venir nous dire maintenant et sans honte :"Non,non,non,votre consensus qui disait que l’article 37 doit rester comme tel n’épouse pas ce que nous voulions,alors faisons autre chose".Vous êtes des drôles de démocrates.A ce jeu de dupes,même si par extraordinaire le référendum était organisé et que vous le perdiez(évidemment),vous sortiriez pour aboyer le contraire puisque selon votre logique suicidaire c’est ;"après nous,c’est nous" comme le slogan de ce sinistre boulanger avec son :"on gagne ou on gagne".Conclusion:monsieur le griot du jour,les vrais et dignes fils de ce pays ne vous offriront pas cette occasion en or pour le braquage de la constitution burkinabè.Vous dégagerez bel et bien,de gré ou de force avant fin 2015.La patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 08:24, par youblobissan En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Pourquoi refuser de les textes de la nation et demande le verdict des urnes par le peuple ? Ne pensez pas à vos propres intérêts mais à ceux du peuples. Hé Dieu sauve les démunis et faibles des griffes des prétendus forts.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 08:50, par ya maam En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    N’importe quoi. L’article 37 ne divise pas, c’est plutôt Blaise qui veut nous diviser. Vous n’avez pas fait école oubien ? On vous dit qu’on ne convoque le réferendum que pour des questions d’intérêt général. Blaise veut mourir au pouvoir en quoi c’est dans l’intérêt du peuple ? S’il est garçon,homme fort ou grand homme là , qu’il respecte sa parole, son serment et surtout la Constitution. Vous autres bénits oui oui là,si vous n’avez rien a dire bouclez là ou alors dites que Chantal est l’epouse de Blaise Compaore, ça au moins c’est vrai.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 08:52, par Fasoden En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    ça fait vraiment pitié. Que DIEU pardonne à tout mendiant ses péchés commis juste pour assurer sa pitance, et réserve la potence à tout mendiant de privilèges et de confort égoïstes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 09:12, par CDpiste En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Une fondation qui se nomme Blaise compaoré ne peut plus se croire objective... Organisez vos concours de griotisme de Blaise en interne, et laissez le peuple souverain en paix...

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 09:40, par DEMOS En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    "EN DÉMOCRATIE..." disent-ils, mais nous ne sommes justement pas en DÉMOCRATIE au Burkina, et cette fondation en est la preuve : un seul individu compte pour eux, pas le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 09:58, par non au référendum En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Regarder les visages des membres de cette association on en croirait à des gens qui ont faim et cherche à manger mais je vous mets en garde, toucher pas à la constitution.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:14, par avnsj En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    On est fatigué de tout ce théâtre, considérer la vie comme éphémère et travaillons à bien construire une belle histoire pour nos fils/filles. Blaise respectera la constitution pour éviter ce qui doit arriver, c’est à dire la même fin que Gbagbo, Wade et les autres. Il n’y aura pas de refuge pour l’équipe de Blaise s’il persiste. Chacun cherchera un asile, une refuge quelque part mais sera traduit devant les tribunaux. Silence, on se prépare.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:16, par vinnim En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Je me demande ce que cherche une fondation dans une question de politique. Il faudra recadrer les choses au Faso à chacun son job. chercher plutôt les fonds pour construire des écoles et des csps au lieu de vous mêler de ce qui ne vous regarde pas.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:22, par DEMOCRATE En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Fondation tube digestive

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:27, par hakilli En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    De toute façon continuer à vous tromper d’époque. un bon faiseur de paix est celui qui respecte sa parole donnée, celui qui a du respect pour la constitution de son pays, celui qui respecte son peuple. Foutue de fondation n’induis pas le PF en erreur car j’ai la certitude que vous serez incapable d’éteindre le feu que vous voulez allumer. Si vous vous voulez à manger allez-y travailler, chauffer vos peaux et vous aurez à manger au lieu de vouloir mettre votre pays à feu. Vive les hommes qui respectent leurs paroles car ils seront les semelles de leur pays, les repères en cas de besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:33, par Bryan En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    On va tout voir dan c pays.fondati
    on de mange mil.quel honte aux bonnet rouge.référendum, référendum, mon oeil.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:34, par changeons En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Tout ce tapage pour avoir à manger. tube digestif, quand tu tient Evence Kabré.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:36, par Belco En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    il faut venir tenir le referendum dont tu parles. Ce sont ces genres de comportement qui mettent le pays dans des difficultés. si tu ne sais pas lire et comprendre ce que la loi fondamentale dit, fais toi aider par des étudiants de première année de l’UFR droit. C’est facile de s’asseoir devant des gens qui cherchent à manger pour appeler à un referendum. l’intérêt supérieur de la nation dépasse l’intérêt du ventre de quelques individus. tchrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:53, par KA TOUB WIITA En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Le référendum c’est ce que nous attendons et surtout avec impatience.En effet nous sommes convaincus que seul le référendum pourra trancher.Il faut le tenir mais le plus vite sera le mieux

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:06, par réciproque fausse En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Bon vent a ce mouvement "que la démocratie y soit,que la loi soit appliqué et que le peuple soit consulté" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:10, par tche gbe En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    bien parler mon frère,la démocratie est la seule voie par la quelle le peuple s’exprime sur une situation comme la notre,et je pense que certains doivent en preuve de sagesse politique pour éviter certaines choses que ceux qui se disent opposants ont cela dans la tête.
    mais je peux vous rassurer que ces gars serons étonner de voir la date du référendum afficher et prononcer par les journalistes de télévision

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:14, par Le Che En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Ça parait si simple pour vous que de convoquer le référendum mais heureusement le Président lui-même à conscience de la sensibilité du problème d’où les différents cadres de concertation qu’il initie. permettez lui au moins de décider de son propre chef au lieu de vouloir vaille que vaille l’influencer dans sa prise de décision.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:14, par KALAN TE BAN En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Moi j’ai toujours été clair sur le forum.Nos opposants farfelus,médiocres et malfrats a la foi qui refusent le référendum aujourd’hui font de la comédie quand ils se réclament démocrates .En effet on on ne peut pas être démocrate et dans le même temps refuser que la loi soit appliquée.S’il faut leur trouver un qualificatif,c’est purement et simplement des assoiffés du pouvoir et prêts a passer par tous les moyens pour l’obtenir

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:15, par electron 1er En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Il faut mettre en hors d’état de nuire tout ceux qui veulent mettre en péril la paix et la cohésion sociale,il est plus que temps que le président convoque un référendum pour faire taire les divergences.En tout cas le peuple doit être consulté a travers les urnes !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:24, par la fille du capo En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    La fondation en tout cas a jusque là soutenu l’action du président comme tout le monde d’ailleurs,nous souhaitons donc que le président use de son pouvoir constitutionnel pour convoquer ce fameux référendum et c’est ce que tout le monde attend.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:28, par fofana drissa En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    vive le referendum , le peuple doit donner son avis sur cette question pour la paix et la fraternité , oui et encore oui au referendum

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:31, par issouf ouattara En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Ils n’ont qu’à organiser le référendum on va aller voter pour avoir la paix

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:35, par avion dans sac En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    sachez que la majorité de la population sont avec vous,mais comme ils y a certains qui sont dans un quartier ou on a des gens qui sont ce sont laisser obnubiler .vont aussi se permettre de dire des sales trucks sur cette fondation.
    la seule chose qu’ils doivent comprendre est que la date de la tenue du référendum sera bel et bien connu et on va voir comment ils vont se tenir face a cela.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:35, par kaboré ludovic de tanghin En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    C’est le peuple qui détient le pouvoir et l’octroie à qui il veut , c’est ce même peuple qui est donc habilité à dire s’il veut ou pas que l’article 37 soit modifier ou pas .Les politiques dans cette histoire ont une opinion négligeable devant celle du peuple d’où l’importance du référendum pour mettre au clair la situation sur le référendum .

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:36, par ENERIQUE En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    JE pense qu’il ne devrait plus y avoir de discussion en ce qui concerne a question du referendum !même nos éminents juristes reconnaissent de la plausible modification de l’article 37 !si j’ai bonne mémoire Zepherin a reconnu que juridiquement l’article 37 est modifiable !suite a tous ses aveux je pense que nous devrions laisser le peuple exprimer sa liberté !vive le referendum !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:37, par vicent En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Victoire victoire victoire a celui qu remportera le référendum. Les haineux et les pleurnichards n’auront qu’à ravaler leur fierté et leur orgueil. Les gars ont vous soutient allons au référendum pour faire valoir notre voie

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:43, par DIALLO SITA En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    NOUS sommes des partisans de la paix et de ce fait nous demandons a nos leaders politiques de cultiver l’esprit de la paix au sein de leur communauté !cela s’exprime d’abord en premier lieux de reconnaître que notre article 37 n’est pas verrouillé,donc fais l’objet d’un éventuel modification !OUI !
    a la modification de l’article 37
    vive la paix
    oui au referendum !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:43, par la mer dans verre En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    mais pourquoi c’est maintenant vous vous prononcer,car on s’attendait a vous depuis un certain moment pour dire des choses a ces gars qui sont en train de mettre l’esprit du peuple dans les non respect de la constitution burkinabé en disant que on est dans la politique.
    et on aura des gens qui nous laisser des messages pour dire q’ils sont pas pour a ce que on applique les choses de la constitution.mais une date est en vu et qui est le 28 novembre et chacun va dire ce qu’il pense.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:46, par YAMMA ALPHONSE En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    VIVE le referendum
    oui a la paix
    oui a la modification de l’article 37

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:54, par cogito ergo sum En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Ouvrez grand les oreilles et les yeux,360 association ce n’est pas 360 personne,c’est dire qu’au Burkina beaucoup sont ceux qui prouvent l’action du président.C’est un critère qu’il faut beaucoup tenir compte et nous disons que ces voix doivent être compté d’où l’appel au référendum !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:55, par Verdad En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    TOUS mouvement qui agit dans le sens de consolider la paix est la bienvenue au Burkina !nous vous souhaitons un très bon vent,surtout accentuer la sensibilisation afin que les uns et les autres puissent reconnaître que l’article 37 est bel et bien modifiable !OUI a la modification de l’article 37

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:56, par Beonere En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    On verra tout au Faso. Le ridicule ne tue pas....

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 11:58, par Sidpasata Veritas En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    - Mr Kabré a lancé « un appel à la tenue du référendum dont la date devrait être fixée dans de brefs délais constitutionnels ». Sur quel article de la constitution s’appuie-t-il pour parler de "brefs délais constitutionnels" ? Même si le référendum est une possibilité prévue par la constitution, aucun article de cette constitution ne dit que le référendum est obligatoire et aucun article ne fixe aucun délai, ni même aucune période pour un référendum. Alors si Mr Kabré prend son désir pour un article de la constitution, il se trompe royalement.
    - Par ailleurs quand il dit que si on est démocrate on ne doit pas avoir peur du référendum. Qui lui dit qu’on a peur du référendum ? On leur dit et on le leur répète que la modification de l’article 37 n’est pas une question sérieuse à poser au peuple du BF. Mais ils n’entendent pas cela parce qu’ils ont peur de l’Alternance. S’ils étaient des vrais démocrates (eux et leur Blaise), s’ils étaient de vrais adeptes sincères de la paix, ils ne devraient pas avoir peur de l’Alternance démocratique qu’impose l’article 37.
    - Mr Kabré et sa troupe de "doodo" doivent comprendre les principes de la démocratie avant d’essayer d’en parler ou prétendre exiger leur respect. L’élection présidentielle de 2015 est une échéance constitutionnelle obligatoire pour tous les burkinabè (y compris Blaise, leur dieu) qui doivent respecter la constitution du pays. Le référendum est une possibilité et non une obligation. Cela veut dire que selon la constitution, si le Burkina veut organiser un référendum, il faut un consensus national. Cela veut dire que l’ensemble du peuple burkinabè (et pas seulement une partie du peuple) sont d’accords pour sur l’utilité, l’opportunité et même la nécessité de faire un référendum et sont aussi d’accords pour sa date. Cela veut dire que si vous voulez demander à tous citoyens de se mettre ensemble pour faire quelque chose qui n’est pas obligatoire selon la constitution, si certains refusent, vous n’avez pas le droit de leur imposer ce que la constitution ne leur impose pas. Si vous négociez et ils refusent, c’est fini, vous ne pouvez pas les obliger même si vous êtes au pouvoir.
    - Tous ceux qui disent que l’article 37 n’est pas bon parce qu’il oblige Blaise à quitter le pouvoir sont des gens malhonnêtes. pourquoi ils n’ont pas demandé de le modifier en 2009 quand Blaise faisait campagne pour être réélu pour la dernière fois ? Ils pensent que nous les burkinabè, nous sommes tous des idiots et des incapables à qui ils peuvent raconter leurs histoire à dormir debout, tout en menaçant de troubler le pays si on veut qu’ils respectent la constitution comme tout le monde.
    TOUT LE MONDE DOIT RESPECTER LA CONSTITUTION, ON NE VA JAMAIS MODIFIER LA LOI POUR PERMETTRE AUX VOLEURS D’OPÉRER TRANQUILLEMENT COMME BON LEUR SEMBLE. ON NE MODIFIE PAS LA LOI PARCE QU’ELLE DÉRANGE UNE PERSONNE OU UN GROUPE D’INDIVIDUS (VOYOUS). QUE CETTE PERSONNE OU CE GROUPE SE PLIE DE GRÉ OU DE FORCE A LA LOI COMME TOUS LES AUTRES CITOYEN AU LIEU DE DEMANDER QU’ON PLIE LA LOI POUR LUI.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:04, par jeune conscient En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    on dit toujours a un président que si la population est avec toi il ne faut jamais craindre,et comme ces gars de l’opposition savent bien que les burkinabé crient sinon ils savent ce que le parti au pouvoir a autant fait pour le peuple et continu de faire.et si je veux encore développer mes idée pourquoi pas dit que grâce au CDP ces gars ont vu le jour dans la politique nationale...ils n’ont qu’a laisser le peuple se faire une place de cœur dans les urnes que de les barrer le route avec les marche meeting.
    mais une est certaine est que c’est le peuple qui décide et nous allons les laisser se prononcer sur cette question de la candidature de président Blaise..

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:06, par oueder En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Quelle est la légitimité de cette "fondation pour la paix" ? Vous dites œuvrer pour la "recherche de la justice" depuis 1995 ; qu’avez vous fait quand on a assassiné Norbert Zongo ? Quand les intestins des uns et des autres grognes on se demande s’ils ne sont pas dépourvues de cervelle. Tout cela pour espérer mettre le feu sur la patrie et en profiter. Beaucoup d’observateurs avaient prédit le sort qui nous est réservé après la Côte d’Ivoire et on a même pas l’intelligence d’en éviter.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:06, par zena En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    NOUS en avions marre de patienté,d’attendre !a chaque fois on nous cris oui et non a la modification de l’article 37 !je pense que c’est mieux qu’on nous donne la date du referendum et on n’en finira une bonne fois pour tout !a quand le referendum ????

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:11, par ladji zongo En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    A quand le referendum c’est tout ce qui nous intéresse !pouviez vous nous aidez avec sa datte ?merci ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:11, par la voie du peuple En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    toujours c’est la victoire avec ceux qui veulent le bien du peuple burkinabé,et nous pouvons dit que ces gars ne sont que des sexagénaire et nous devons faire de sorte que l’un d’eux n’arrive pas a ce pouvoir pour vouloir faire du n’importe quoi au peuple souverain car ils sont ensemble mais chacun marche avec un couteau dans la poche..et si vous êtes des mythe politique vous devriez savoir que ces gars ne sont des menteur et non des développeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:15, par ANBGA En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Oh Dieu, des jeunes, des adultes demander à eux même de reconduire un président qui les à gouverner pendant 32 ans de rester à vie.

    Apèrs 10 ans de gouvernance, un etre humain ne peut plus rien donner. C’est l’anarchie, l’incivisme, l’insécurité, ect.

    En dehors du cadre politique, si on s’en tient au cadre physiologique, aucun homme ne peut gouverné une société de 16 million au delà de 10 ans. Après 10 ans, c’est une autre personne qui le fait et lui sa contribution reste minime et s’il ne quitte pas, c’est la catastrophe qui guette ce pays. Si c’est le cas d’un royaume, peut etre les princes pourront continuer pendant son vivant.

    Malheureusement le Burkina Faso n’est pas un royaume !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:18, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Curieusement ce sont ceux qui risquent de perdre leurs privilèges avec le départ de BC en 2015 de la présidence au terme de son mandat constitutionnel qui ont ce mot paix-paix-paix dans leur bouche.Comme s il était un crime que de repsecter une règle constitutionnellement établie .Pauvre Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:21, par sans fetiche En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Sidpasata tout ça est bien trop long,la réponse se trouve a quelque cm de toi et tu va le chercher a des km de toi,ce n’est pas maintenant qu’il faut mettre en cause le référendum il fallait que tu soit là au moment quand on l’introduisait pour en parler ou d’essayer d’en empêcher.Ne jouez pas au con !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:21, par enfant du peuple En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    il faut ces gars comprennent que le Burkina n’est pas un champs de mai ou viens faire ce que on vu.mais un pays ou on a applique des texte qui sont dans la constitution comme au Etat uni et en France.donc arrêter de nous dire des propos qui ne tienne pas..
    le référendum ou le référendum

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:30, par le coq En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    voyez bien 360 association qui comporte peut être au moins une centaines de personnes qui ce sont affilier au CDP pour la fondation Blaise C.et c’est tous ces hommes qui réclament la tenue d’un référendum pour le développement de notre cher patrie.le 28 chacun s’aura comment se tenir face au urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:31, par Nasser En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Dites moi le référendum est inscrite dans la constitution ou pas ? Si oui pourquoi faire recoure au référendum revient à tripatouiller la constitution ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:34, par .... En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Arrêtons de nos leurrer l’esprit même après 50 ans une personne peut toujours gouverner. Dans un monde en perpétuel changement comme le notre ou il y a toujours quelque chose à faire et la majeur partie du temps les gens même trouve que tu n’en fais pas assez. Les gars le sommet reste toujours le sommet

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:46, par yeux ouvert En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Tout ce qu’on demande c’est la paix et on s’enfiche de ce que pensez les politiciens,il est claire qu’il est inscrit dans la constitution que le peuple doit être consulté en cas de question d’intérêt national et ces question d’actualités montrent bien qu’il est bien d’intérêt national et comme prévu par la loi le peuple doit être consulté.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:47, par le gueteur En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    tous sa c’est haut-bas,haut-bas,car nous on les regarde crier,chanter,danser,courir dans tous le pays.mais une chose est sur cette affaire est que nous on va organiser le référendum pour donner une voie a la population burkinabé. et aussi les permet d’être a l’origine de tous ce que pourrais arriver a ce pays des hommes intègres.
    la seule date est sera bel et bien connu et je pense bien que cela serait le 28.........donc rendez-vous dans les bureau de vote

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:48, par ZONGO Ibrahim En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    C’est plus que légitime cette fondation,et personne n’ose dire le contraire !nous sommes dans une phase virale d’ou l’implication du peuple est incontournable !tous ceux qui s’excitent pour qu’on ne la tienne pas sont des opportunistes,et des tarés qui ne sont pas pour la paix !nous partisan de la paix nous exigeons la tenue du referendum le plus tôt possible !OUI au referendum,OUI a la modification de l’article 37 !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:53, par SKOOL BOY En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Moi je peux comprendre qu’on soit contre la mise en place du senat et de la modification de l’article 37 mais il est inconcevable et aberrant qu’on réfute le référendum.C’est pas pour rien que la constitution prévoit le référendum.C’est précisement pour ces genres de situations.Vive le référendum

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:56, par le revolte En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Nasser la constitution prévoit la modification de l’article 37 !en effet il y’a des articles verrouillés qui ne font pas l’objet d’une modification !et pourtant l’article 37 n’y figure pas !même nos opposants reconnaissent la possibilité de le modifier !pour le reste le peuple ferra le reste !OUI au referendum,pour cela ne t’en fait pas !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:00, par le woudy En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Tout ceux qui parlent du non au référendum ne sont nullement habilité a le faire tant on se connait dans ce pays par détail,ces gens ont tous fait leurs premiers pas avec le président et il refendaient avec corps et âme les projet de son excellence,pourquoi dire une chose et son contraire en un laps de temps,ce n’est pas sérieux du tout !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:05, par qui fait quoi En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    on fait un effort de ne pas laisser ce pays dans les mains de ces gars qui ne sont que des jouisseurs et non des bâtisseurs .et je pense bien que c’est pour cela qu’ils ne veulent pas la tenue d’un référendum..il n’y a pas de quelques chose plus noble que la tenue d’un référendum au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:11, par poil de mouton En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    En politique il faut avoir le sens de l’écoute et de la compréhension,savoir ce dont le peuple a besoin et le président Compaore est bien cette personne qui comprend et qui se fait comprendre a tout les niveau,nous ne pouvons pas prendre ce risque de ce changement alors qu’on a tout ce dont on a besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:16, par moussa 1er En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    arrêtons de nous faire blâmer par ces gars qui n’ont rien dans l’esprit de développement.
    et si il y a quelqu’un qui eu a connaitre un de ces gars un jours je pense bien que ils serons capable de savoir que ce ne sont que des vaut rien,car ils ont ete tous des ministre dans ce pays et je pense même pas que ces gars ont eu a créer une structure pour pouvoir faire la jeunesse pour une formation de leurs expérience de vie européen...donc réveillez vous les gars avant qu’il ne soit trop tard...et allons au referendum

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:16, par jeune conscient En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    QUI est contre le referendum ?je me demande si quel qu’un puisse être contre une manifestation de liberté ?a moins que l’on ne soit pas pour la paix,ou l’on n’accorde pas de l’estime a son pays !en ce qui me concerne,je suis pour la paix donc pour le referendum !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:27, par burkinabé En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    tous ceux qui crient n’ont aucune idee dans la tete je vous.car il ne sont que baser sur le nombre d’annee dont notre president a eu a passer au pouvoir,
    pendant ces 27 ans le pays n’a jamais connu de guerre,ni de retard de paiement de salaire des fonctionnaires,et plein de choses ne sont pas arriver au Burkina,par contre dans certains pays on ne fins pas avec ces genres de problèmes.
    c’est pour cela que nous voulons aller au référendum pour continuer dans ce sens mes chers amis

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:27, par norogo koudougou En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Moi parle pa bièn francais mai moi pense ke tou ça cè wiya wiiya,nou iron o referendum pour woter Bilaise à cause de paix et d pain qil nou donn o bourkina ici.regard tou l mond a problèm dan mond là sauf ici a cose d notr prisiden.moi sui derrièr lui !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:31, par Francis En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    c’est fort intéressant quand je suis le mouvement dynamique de la politique actuelle au Burkina Faso. les gens de tout bord ne manquent d’imagination. en analysant, je me demande : Et si tous ces acteurs pouvaient avancer d’un pas vers des réflexions dynamique dans le domaine économique afin de créer de la valeur ajoutée pour des milliers d’emplois et assoir une économique de croissance réelle.
    en tout cas mon souhait es que tous les acteurs politique arrive à redéployer cette énergie intelligente dans le domaine économique, afin d’assurer une relève car c’est pas évident que cette dynamique politique ne soit pas une entrave sur l’économie et le développement du pays sur une période minimale de 5 ans. .

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:33, par le fils du pays En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    OUI au referendum !nous voulons la paix !partout dans le monde ça chauffe !mais au Burkina tous se passe très bien et c’st grâce a un seul homme Blaise !OUI au referendum,oui a la modification de l’article 37 !
    vive la paix

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:38, par victoire finale En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Nous sommes fier de vous les gars,cela montre a tel point le peuple est résolument engagé auprès du président Compaore,c’est un homme de paix,de dialogue et rempli de bon sens et cette chance là le peuple n’est pas prêt pour laisser passer cette chance et c’est pourquoi il est demander qu’il reste car on sait ce que vaut les politiciens.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 13:57, par ouaga inter En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    la tenue du référendum,dont la date devrait être fixée dans de brefs délais pour que chaque burkinabé aille poser de citoyenneté aux yeux du monde et on pourra voir si le président doit ou ne doit pas se représenter au prochain élection su Faso.
    mais si on a des gens qui nous barre la route pour ne pas y arriver..c’est sur que ce sont eux qui sont les freineur de développement du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:01, par ouedraogo En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    les acteurs de la vie politique nationale doivent être au respect des principes fondamentaux de la Démocratie,en laissant les peuple burkinabé aller devant leur destin que de les mettre dans le faut...comme le fait ces gens du soit disant....pour ne pas écrire le nom de leur parti sur ma page.le référendum aura lieu qu’ils veulent ou pas.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:04, par waraba En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    en démocratie, il n’y a pas d’autres voies pour régler les questions qui divisent que celle qui passe par la consultation du peuple souverain...on doit vous dire cela combien de fois mes chers amis qui crient et cours dans les rues de Ouagadougou..
    acceptons le référendum que de nous laisser manipuler par des bon arien

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:07 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    précise-t-il : « en démocratie, il n’y a pas d’autres voies pour régler les questions qui divisent que celle qui passe par la consultation du peuple souverain ». Mendiant, les questions qui divisent sont nombresuses. peut-on organiser un référendum sur toute question qui divise ? pour le cas que tu fais allusion et te fais illusion, c’est le cas de la mofofication de l’article 37 pour permettre à Blaise de se représenter mais le Peuple n’est pas divisé. Blaise et son frère cadet tentent de diviser le Peuple pour vouloir assouvir leurs ambitions égoïstes et personnelles : la soif du pouvoir et de l ‘argent. la constitution a déjà règlé la question.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:16, par Issaka MILLOGO En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    OUI au referendum !le peuple est dans l’abîme et ne sait plus sur quel pied danser !le referendum nous éclaircira et nous permettra de sauver notre beau d’un éventuel chaos !nous disons oui au referendum !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:21, par Tonmiyamba En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Mr Kabré,
    je suis FDAPBC et je réfléchis différemment.
    Le referendum ne tait pas les divergences pour 2 raisons chacune suffisante à elle seule :
    1 Un referendum puis 2 parlementaires ont déjà échoué de taire les divergences. Cela a fait jurisprudence. Donc que le OUI ou le NON l’emporte en décembre 2014, en janvier 2015, le camp perdant est en droit de reprendre les manif en justifiant que la situation a évolué car notamment, le corps électoral vient de s’ajouter des nouveaux 18ans changeant la volonté du ’PEUPLE".
    2 Même le corps électoral, et encore moins le parlement qu’il a élu, n’est point le PEUPLE en réalité. Pas en tous cas celui qui manifeste. Le corps électorale est 2 millions de personnes sans mandat des autres 17 millions. Alors même si les détenteurs de cartes votent tous OUI ou tous NON, cela n’engage que eux en réalité. C’est pourquoi il y eut des gens pour réviser la disposition référendaire de limitation de mandts de 1991.
    Le referendum qui peut courir le moins de risques de ne pas résoudre le problème que vous évoquez est celui qui consistera à sacraliser les mandats limités ou les mandats illimités.
    Alors en admirateur de Blaise, je lui conseille de respecter les dispositions courantes de la constitution (sénat de 9 membres en janvier 2015, Art 37 en l’état) donc de ne pas se présenter en 2015 car dès 2017 , 4/5ieme des burkinabes vont chercher Blaise avec torche en plein midi. Blaise reviendra en héros en 2020 pour 10 ans.
    Ceux qui veulent que Blaise court le risque là ne se soucient ni de sa vie ni de son image.
    C’est leur propre belle vie qu’ils veulent croquer sans interruption

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:31, par compaoré illias de tougri En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Dans la sous région on rencontre de nombreux problèmes de toutes les formes !mais constatez vous même qu’au Burkina Faso tous va bien,tous évolue en toute quiétude et en toute harmonie !si tous va bien au Burkina c’est grâce l’homme de Ziniaré !vive le referendum !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:55, par non aux insultes En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Attendez, si le CDP a de l’argent pour organiser le referendum, qu’il commence par augmenter les salaires des gens que vous désirer gouverner. Les fonctionnaires tirent le diable par sa queue, les hôpitaux sont vides (aussi bien de personnel qualifié que de médicament) la pauvreté sévit plus dans les zones rurales, non au referendum. Le jour où vous allez lancer votre referendum, nous allons réclamer une augmentation des salaires.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:57, par faisons un effort de réflexion En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Tout laisse à présent est clair que l’avis des Burkinabè sont divergents pour ce qui est de la question de la modification de l’article 37 .Chose qui vient appuyer les arguments juridiques dont disposent les pro-referendum , il faut donc et vite consulter le peuple pour avoir l’avis de la majorité des Burkinabè sur la question , oui au referendum pour la paix et la fraternité

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 14:57, par OBM En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    JE me pose la question s’il y’ a bien quel qu’un qui ne comprend pas la porté,l’efficacité du referendum ?le referendum ici répond a une question d’intérêt national !il est bon de noté que le referendum rime avec la paix !vive le referendum !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 15:10 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Que la minorité qui jouit des privilèges du pouvoir veuille que se régime s’éternise, je comprend. Mais faire croire que c’est le peuple qui ne souhaite pas l’alternance est une imposture. Le peuple de la IVème République a voté pour la limitation des mandats en 1991. Depuis, et ce en 23 ans, sa volonté n’a jamais été exécutée (même pas une fois) pour permettre d’expérimenter cette loi pour en tirer leçon. Vouloir l’arbitrage du même peuple aujourd’hui sur cette question reviendrait à le considérer comme immature (sachant pas ce qu’il veut). Il y a de nouveaux votants qui se sont ajoutés, direz-vous. Mais si cela justifie la modification d’un article (37), pourquoi pas toute la constitution ? Alors arrêtez de mêler le peuple à vos luttes égoïstes. Appliquez au moins une fois l’ article 37 avant de demander l’avis du peuple qui a voulu cette limitation de mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 15:17, par dabo clement En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Tonmiyamba tu es loin d’être de la FDAPBC ,tu prends qui pour bête ? nous on sait qui peut être de la FDAPBC alors n’utilises pas les titres pour te faire belle image djo on connait ça ,il y aura referendum y a rien à faire !!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 15:19, par IB En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    A tous ceux qui disent que le referendum peut être convoqué, je leur qu’ils vont attendre le referendum jusqu’en l’an 3000 ; parce que quelque chose peut être légale et illégitime, et Blaise le sait très bien. Pourquoi dépuis longtemeps il n’arrive pas à se décider, lui même il sait.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 15:31, par Le pigeon rêveur En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    "A quand l’Afrique ?" s’iterrogeait le Professeur Joseph KI ZERBO !
    Je garde espoir que c’est griots d’un jour vont se reveiller le plus rapidement possible pour comprendre que le développement du Burkina Faso ne se limite pas à leur bas ventre !
    Webmaster, on est ensemble !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 16:20, par Roi du forum En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Mon cher anonyme merci de venir sans honte nous dire que tu pousses pas loin la réflexion avant de parler, quand on parle de questions qui divisent le peuple ce ne sont pas les questions comme les querelles entre toi et puis ta femme ou soit la querelles de droit d’aînesse qui divisent toi et ton petit frère qui seront trancher par le peuple c’est ce qui concerne la direction de nation qui est arbitré par le peuple ! alors cultives toi !! vive le referendum

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 16:33 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Il semblerait que la Fondation Blaise Compaoré dont j’ignorais son existence s’investit :
    - dans l’éducation à la paix. A mourir de rire car en vous lisant,vous ne différez pas de Blé Goudé qui se la coule douce maintenant à la CPI.Votre tour n’est pas loin.
    - la culture du civisme et de la citoyenneté. Wowwww que de gros mots creux puisqu’il suffit de vivre dans ce pays pour se rendre compte que c’est la jungle.
    - la recherche de la justice. Blablabla...demander à la famille de Thomas sankara,Lengani Boukari,Henri Zongo,Norber Zongo,Salif Nébié etc etc etc puisque la liste est trop longue s’il y a une justice dans ce pays.
    Conclusion,cette fondation bidon ne regroupe que des individus qui ont mal au ventre parcequ’ils ont trop faim ou veulent avoir des ventres bedonnants sinon les vraies fondations,nous les connaissons.Exemple Fondation Bill et Melinda Gates,Fondation Clinton,Fondation Kofi Annan etc etc.Alors ne venez pas profaner des institutions avec votre bidule de griots.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 16:43, par youblobissan En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Dans les pays où l’illettré a au moins son certificat d’études primaires et le niveau de développement et d’émancipation font que ce certifié comprend mieux qu’un bachelier dans nos contrées , le citoyen peut décider en son âme et conscience sans intervention extérieure. Mais dans un pays comme le Burkina Faso où 80% la population est analphabètes et misérable, peut on vraiment parler d’un peuple souverain ? Si un pays n’est pas souverain, comment son peuple pourrait l’être ? N’abusons pas de ce peuple. Une seule phrase à la télé et la radio et les rues des villes et campagnes seront méconnaissables à cause du monde qui sortira pour manifester son soulagement. Un bon éleveur sait quand est ce sa poule a soif et lui donne à boire s’ il veut sa survie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 17:54, par sidketa En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Fondation Blaise Compaore ! Depuis sa création en 1995, dites nous les actions que vous avez menées. Où étiez-vous quand le même Blaise vous a laissé pour constituer un collège de sages après la mort de N. Zongo ? Où se trouve votre siège ? Vos bureaux ? Quel role avez-vous joué dans les médiations que Blaise a conduits en CI, au Mali, etc.? Monsieur Kabré, la récréation est terminée. Allez cultiver votre jardin, dignement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 19:47, par Ka En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Nous sommes en plein dialogue cruciale dans notre pays pour aboutir à une solution finale afin que l’alternance politique se fasse en paix : Et comme s’adressait au peuple Burkinabé en 1999 le conseil des sages notre référence de démocratie, ‘’’’la vérité doit venir de tous ceux qui s’expriment avec sincérité’’’’’ un message sanctionné, est un message qui qui dit la vérité. Responsables de la Fondation Blaise Compaoré et du FEDAP/BC, Vous faites Honte à notre nation avec vos enfantillages. Ce n’est pas par ce que le président Blaise Compaoré vous a donné des miettes des commissions d’armes vendu au LIBERIA pour massacrer les 200.000 libériens pour vous gonflez les Joux et les fesses que vous utilisez nos honorables chefs coutumiers pour maintenir un individu au pouvoir. Aux Yeux de la communauté internationale, vous vous ridiculisé comme des sans-abris a la quête d’un morceau de pain, car la situation de notre pays n’est pas une question d’association privée sans institution titré, ou un organisme de soutient a un président prédateur, mais Juridique. La situation nationale s’arrête au non-respect d’un caméléon qui a cloué ses fesses sur un fauteuil présidentiel pour régner a vie en tripatouillant nos lois. Le peuple a élu un représentant par la constitution, et il partira par la constitution. Aucun organisme bidon qui achète les consciences des pauvres chefs coutumier ne pourra enterrer l’article 37 qui est l’arbitre entre le peuple et son président prédateur. Blaise Compaoré doit respecter nos lois, il n’est pas au-dessus du peuple et ceux qui ont instaurés ces lois justement pour protéger du dit peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 22:01, par laloi En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Rien que des affames.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 22:12, par Toxsidnngannkom En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    OK, si vraiment vous travaillez pour la paix, c’est que vous trahissez votre idéal car dans le contexte actuel, le reférendum va nous conduire dans une guerre froide, car les resultats seront truqués.
    D’ailleurs si vous voulez que Mr Blaise ait un pouvoir sans pouvoir gouverner le pays, continuer votre jeu.
    Sachez que le peuple n’est pas à votre solde, encore moins, disposé à vous suivre dans votre demarche cauchemardesque. Le soleil du changement s’est lévé pendant que vous dormiez tjrs, malheureusement à cause de votre panse, vous ne saviez pas lire les signes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 22:41, par Togosspinda En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Nul et de nule effet est cette rencontre.Les chefs coutumiers sont la pour leurs esophage.Ils ne sont pas en phase avec la population qu’ils gouvernent.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 05:22, par la paîx En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    frères du Burkina Faso, ne gaspillez pas vos salives pour faire comprendre aux gens du CDP, qu’ils seront à l’origine du desastre de notre cher patrie. Une fondation créée en 1995, et qui n’a pas de nos jours un site web où nous pouvons avoir des informations clé, ça fait vraiment pitié. On dit qu’il ya 300 associations membres, je demande à des membres de nous dire comment y adherer. Pitié pour nous Seigneur. Les larmes de mon peuple vont innonder tous ces envoyés du diable. Dieu entend nos prières, amen.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 09:15, par Ka En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Mr. Blaise Compaoré j’y étais ce jour cruciale dont vos acolytes devant un parterre de sages et des journalistes, ont jurés en votre nom que vous respecterez votre serment constitutionnel, et quitter le pouvoir après vos deux mandats. Ce jour de 1999, vos acolytes dit membre du gouvernement, parti au pouvoir, avec comme porte-parole un président de l’assemblé nationale, ont confirmé votre parole avec foi et âme, que vous avez fait ce qu’il fallait faire, et avec serment, vous quitterez le pouvoir selon la lettre et l’esprit de l’article 37. Ce jour après la déclaration de la solution finale trancher par les sages à voir dans leur rapport à la page 16 au paragraphe2.3.1, les sages ont demandé ceci : ‘’’’’Revenir sur la modification de l’article 37 de la constitution et y réintroduire le principe de la limitation à deux mandats présidentiels consécutifs conforme à l’alinéa 164 alinéa 3 de la constitution qui touche un point à notre jeune démocratie, qui est le principe même de l’alternance politique rendu obligatoire par le texte constitutionnel de1991.’’’’’’’ Rappelez-vous Mr. Compaoré qu’au lendemain du rapport du conseil des sages tout le peuple de notre nation a salué l’homme fort du pays qui sait limités les dégâts par le biais des sages. Les sages qui avaient l’âge de votre père Bila Compaoré a salué au nom de votre père, ancien combattant valeureux et courageux, la tradition de notre continuité de coutume de respecter une parole donné aux anciens. Comme aujourd’hui 80% de votre gouvernement était divisé sur la situation, et la raison l’a emporté. Pour ma modeste personne de votre âge, je vous dit que le climat reste encore serein, et il vous faut profiter pour réfléchir deux fois, et faire la part des choses et respecter votre serment constitutionnel, de respecter nos institutions et de nos lois, surtout la parole donner aux sages notre référence de vieille démocratie qui a toujours été viable et efficace dans l’histoire de notre histoire d’Afrique, continent de tolérance et l’amour de son prochain. Mr. Compaoré ou est votre dignité d’être un fils du pays des hommes intègre ? Il fut le temps ou vous levez le point avec le capitaine Thomas Sankara en disant ‘’’la patrie ou la mort nous vaincrons’’’’ Vous êtes seule aujourd’hui avec une famille restreinte, vous ne pouvez pas vaincre. Ayons une même direction, et avançons ensemble pour un Burkina émergent, pour l’avenir de tous nos enfants et non seulement pour Djemila que vous pensez égoïstement. Pensez pour tout le peuple, ce qui est mieux pour le peuple, et non ce qui est mieux pour vous. Respectez votre serment constitutionnel, ce serment est la garanti du peuple pour sa démocratie. Mr. Compaoré Blaise, ce message n’est pas contre vous, au contraire, Je loue pour tout ce que vous et votre ancienne et bonne équipe ont fait en réalisant les 6 engagements de développement pour le Burkina selon le programme de l’élection présidentiel de 1998 et qui est visible : mais depuis 2006 la corruption à ciel ouvert détruise cet effort fourni par une bonne équipe avec des bonnes idées concrètes. Ne laissez pas votre conscience guidé dans les mois à venir par l’opinion nationale et internationale, qui sera fatale pour le Burkina que nous aimons tous car votre destin sera jugé autrement.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 12:48, par Jean Bosco En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Bonjour chers tous et merci pour votre discussion.

    Le referendum dont il est question devra etre suscite par le peuple non pas par les tenants du pouvoir. Il devra venir d’en bas non pas d’en haut. Vous etes passes a cote de la plaque comme le disait Laurent Bado a ceux qui parlaient d’hommes forts en lien avec la democratie. Ceux qui revendiquent le referendum sont ceux qui veulent tricher et encore grouiller un mandat pour manger, ils savent qu’ils mangent avec le parti au pouvoir, ils ne tiennent pas a perdre les nomberux avantages : marches publics, perdiems, avantages en nature et en especes. Chacun parle a son avantage !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 17:05, par siat En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    n’est ce pas par un referendum que l’article 37 est dans la constitution ? si un problème se pose aujour’hui sur son respect c’est qu’aucun referendum ne pourra ressourdre cette question. il est alors sage après un moment passé à diriger un pays qu’on accepte laisser quelqu’un d’autre s’essayer. la presence de ces bonnets rouges ne m’etonne pas car il ne savent pas encore qu’on est dans une republique et non un royaume.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 20:17, par Delphine ZOU En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    effectivement tu as raison.Tout comme au CDP quand on est dans la FEDAP/BC on réfléchit plus on suit aveuglement les décisions(aussi impopulaires soient-elles) prise par le dieu blaise.Si tout ce qui est permis est faisable alors j’ai eu raison de dire il y a quelques mois que blaise est très mal entouré maintenant. Il se méfie même de vous(pro-referendum).S’il était con comme vous depuis il allait convoquer ce fameux referendum. Il sait quel risque le guète. La mise en garde de ses vrais amis, les évêques et les occidentaux signifie"entête toi tu verra". Il devrait savoir maintenant que vous l’aimez pas et j’ose croire que c’est pour ça qu’il demande à dialoguer maintenant avec l’opposition.Quand on a 28 ans de pouvoir et n’est pas susceptible de distinguer ses vrais amis c’est triste et surtout synonyme de manque de sagesse. votre argument aujourd’hui c’est la constitution n’interdit pas sa révision. Que c’est triste.Quand vous parlez de "le peuple est divisé" je vous dis ceci il y a longtemps que vous ne constituez plus le peuple. Il y a un seul peuple au BF et il est constitué de ceux qui porte le Burkina dans leur cœur mais pas vous qui faite honte à nous tous.L’histoire des autres devrait vous enseigner quelque chose mais comme vous êtes des automates alors bon vent à vous. Si une crise s’éclate demain vous allez être les premiers à perdre tout croyez moi puisque vous vous appuyez sur "papa et mama mangent grâce à blaise". C’est dire à quel point le mot dignité a disparu dans votre vocabulaire. Que DIEU ait pitié de vous." la seule chose qui permet au mal de triompher c’est l’inaction des hommes de bien".

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 20:18, par Delphine ZOU En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    effectivement tu as raison.Tout comme au CDP quand on est dans la FEDAP/BC on réfléchit plus on suit aveuglement les décisions(aussi impopulaires soient-elles) prise par le dieu blaise.Si tout ce qui est permis est faisable alors j’ai eu raison de dire il y a quelques mois que blaise est très mal entouré maintenant. Il se méfie même de vous(pro-referendum).S’il était con comme vous depuis il allait convoquer ce fameux referendum. Il sait quel risque le guète. La mise en garde de ses vrais amis, les évêques et les occidentaux signifie"entête toi tu verra". Il devrait savoir maintenant que vous l’aimez pas et j’ose croire que c’est pour ça qu’il demande à dialoguer maintenant avec l’opposition.Quand on a 28 ans de pouvoir et n’est pas susceptible de distinguer ses vrais amis c’est triste et surtout synonyme de manque de sagesse. votre argument aujourd’hui c’est la constitution n’interdit pas sa révision. Que c’est triste.Quand vous parlez de "le peuple est divisé" je vous dis ceci il y a longtemps que vous ne constituez plus le peuple. Il y a un seul peuple au BF et il est constitué de ceux qui porte le Burkina dans leur cœur mais pas vous qui faite honte à nous tous.L’histoire des autres devrait vous enseigner quelque chose mais comme vous êtes des automates alors bon vent à vous. Si une crise s’éclate demain vous allez être les premiers à perdre tout croyez moi puisque vous vous appuyez sur "papa et mama mangent grâce à blaise". C’est dire à quel point le mot dignité a disparu dans votre vocabulaire. Que DIEU ait pitié de vous." la seule chose qui permet au mal de triompher c’est l’inaction des hommes de bien".

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 22:08 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Fondation Blaise Compaoré
    Fondation Suka
    FEDABC Blaise Compaoré
    Hôpital National Blaise Compaoré

    la liste est longue. Evence est effectivement quelqu’un qu’on ne connaissait pas avant. Je ne sais pas quelle formation il a reçu, mais là il a joué un grand coup en créant de toute pièce cette fondation.

    Il aura beaucoup d’argent avant la fin du mandat. Profites en avant la fin, elle arrive le jour d’après

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 00:07 En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Aymar Evence Kabré, encore toi ? POURTANT ON TAVAIT PREVENU Tu es un digne neveu de Koutaba, le balaa fasséké kouyaté de Blaise qui se trouve maintenant du coté d’Abidjan n’est-ce pas ? En tout cas tu n’as rien volé, le crocodile ne peut reproduire qu’un digne petit crocodile, jamais un lionceau ou une tortue. Fais gaffe à ton tube digestif

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 12:49, par Ka En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Nous sommes en plein dialogue cruciale dans notre pays pour aboutir à une solution finale afin que l’alternance politique se fasse en paix : Et comme s’adressait au peuple Burkinabé en 1999 le conseil des sages notre référence de démocratie, ‘’’’la vérité doit venir de tous ceux qui s’expriment avec sincérité.
    Responsables de la Fondation Blaise Compaoré et du FEDAP/BC, Vous faites Honte à notre nation avec vos enfantillages. Ce n’est pas par ce que le président Blaise Compaoré vous donne des miettes pour vous gonflez les Joux, que vous utilisez nos honorables chefs coutumiers pour maintenir un individu au pouvoir. Aux Yeux de la communauté internationale, vous vous ridiculisé comme des sans-abris a la quête d’un morceau de pain, car la situation de notre pays n’est pas une question d’association privée sans institution titré, ou un organisme de soutient a un président prédateur, mais Juridique. La situation nationale s’arrête au non-respect d’un caméléon qui a cloué ses fesses sur un fauteuil présidentiel pour régner a vie en tripatouillant nos lois. Le peuple a élu un représentant par la constitution, et il partira par la constitution. Aucun organisme bidon qui achète les consciences des pauvres chefs coutumier ne pourra enterrer l’article 37 qui est l’arbitre entre le peuple et son président prédateur. Blaise Compaoré doit respecter nos lois, il n’est pas au-dessus du peuple et ceux qui ont instaurés ces lois justement pour protéger du dit peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 17:21, par YABSORE En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    la paix et la culture du civisme passent par le respect des valeurs cardinales et universelles:la parole donnée et l’engagement soit à titre personnel soit au titre de l’incarnation : ce son les MESOREs( Meilleures SOlutions de REchanges) en tant que médiateur de la CEDAO par le respect des accords sous son égide : il a déclaré URBI ORBI respecter et faire respecter la constitution à l’arrivée au pouvoir d’une part, et après la ratification en 2010 de la charte africaine des élections, de la démocratie et de la bonne gouvernance d’autre part ; alors s’il a le cœur comme Rodrigue dans le CID, qu’il le prouve maintenant et tout de suite, surtout que décision à l’heur actuelle n’est à son seul intérêt. c’est le moment se révéler" homme fort par la victoire sur lui même ; comme cela il pourrait survivre par la fondation qui porte son nom ;

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 19:37, par mr kouraogo En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Si l opposition est convaincue que le peuple souverain est avec elle pourquoi alors s’inquiéter du référendum qui d’ailleurs n’est pas constitutionnel je crois qu’ il va falloir convoquer le référendum et votre peuple va aller voter non.
    Mon cher xxx.... vous avez dit quelque qui me met mal allège" le peuple est analphabète"qu il suffit de parlé seulement a télévision et a la radio
    es que vs savez que vous en train de l’insulter. Vous êtes en train de nuire l’opposition soit disant
    que vous la soutenez parce que c’est le même peuple analphabète qui peut l’élire. Pensons bien avant de parler mon chere ami. « »

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 21:06, par GEPEKA En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Si le ridicule et la honte pouvaient tuer ! Je pense que ces jeunes intellectuels qui garvitent autour du clan Compaoré sont en réalité ceux qui font obstruction à notre Jeune démocratie. Le cas de Kabré Aymard Evence est très patétique. Figurez vous qu’après la licence et son Certificat de maitrise en philosophie de l’UO, ce jeune n’a eu terrain de prédilection que de s’agglutiner dans cette Fondation et faire des deals. Je le connais bien pour m’avoir enseigner la Philo quand il faisait son SND en 1994. Ce sont ces jeunes qui aveuglent Monsieur Compaoré ! Mais la chute est pour bientôt.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2014 à 21:39, par tintin En réponse à : Controverses politiques au Burkina : La Fondation Blaise Compaoré donne de la voix

    Le CDP demande le referundum pour bien bourer les urnes et nous sortir des résultats de 90% pour le OUI à la modification de l’A37. mais attention, car l’issue du référendum pourrait plomger le pays dans une crise plus profonde

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés