Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

vendredi 26 septembre 2014 à 02h46min

La série noire des braquages n’est pas prête de s’estomper. Les passagers d’une compagnie de transport en provenance de Dédougou ont été victimes d’une attaque à mains armées ce jeudi 25 septembre 2014. Les tirs sur le véhicule ont fait un mort et deux blessés graves.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

Difficile journée pour les passagers de ce car. En effet, partis de Dédougou aux environs de 7h, les passagers sont tombés dans un guet-apens tendu par des coupeurs de route. « Nous avions dépassé le pont du fleuve Mouhoun et étions en train d’arriver à Biogo. Des gens tentaient d’arrêter notre car mais le chauffeur a refusé d’obtempérer. C’est alors qu’ils ont ouvert le feu sur le car », raconte un passager du car.

Les braqueurs ont malheureusement tué un passager et blessé grièvement deux autres. « Celui qui est décédé était un vieux. Malgré l’assaut donné sur le car, le conducteur a poursuivi sa fuite jusqu’aux environs de Ténado. N’ayant pas réussi à arrêter le véhicule, les braqueurs ont aussi pris la fuite », a ajouté le passager. Les délinquants n’ont rien emporté. Les blessés ont quant à eux été convoyés au centre médical de Ténado par des éléments de la Gendarmerie.

Selon le témoin, les pneus du véhicule ont également été touchés. Pour cela, un autre a quitté Ouagadougou pour aller amener les passagers. Ce braquage porte à trois les attaques à mains armées en deux jours. On se rappelle qu’un jeune de 28 ans a perdu la vie hier lors de l’attaque contre les bureaux de la SONAPOST à Saaba et que sur l’axe Ouagadougou-Ouahigouya, des délinquants avaient réussir à arracher 13 millions de francs CFA à des passagers de trois cars. Il devient plus que jamais urgent que les autorités en charge de la sécurité prennent à bras le corps le problème de la sécurité dans notre pays.

Jacques Théodore Balima
Lefaos.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 septembre 2014 à 09:55, par Ma Patrie
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Je pense qu’il ne faut pas en vouloir aux agents de sécurité. Bien au contraire, ils sont à féliciter. C’est plutôt au gouvernement d’en trouver la solution.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 10:10, par kadhaf
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Vivement que le général Djibril Y. Bassolé reprenne le MATS en main ! N’gaw

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 10:29, par Rodrigue
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Le pays tout entier est en plein dérapage, et nous allons forcément nous écraser si nous continuons sur cette lancée. De pays où il faisait bon vivre, où l’on se sentait en sécurité nous sommes passés au rouge. Pendant que les politiciens se fendent en déclarations et en attaques placées, les bandits opèrent en plein jour. Ils savent comme nous tous qu’il n ’y aura personne pour les gêner. Je suis à koupéla. La semaine dernière à 16 h, ils ont attaqué un maquis et une boutique et amené avec eux la tenancière d’un kiosque à proximité. Le lendemain matin braquage sur la route de Tenkodogo. Quelques jours avant, vous pourrez demander à une responsable de la CAMEG de Tenkodogo et à son chauffeur ce qu’ils ont vécu. Essuyer des tirs de kalachnikov sur leur véhicule et se faire dépouiller. Dieu merci leur vie a épargné mais un policier a été grièvement blessé.
    A Mr Assimi KOUANDA et tout le toutim, je vous "soupçonne" de collusion avec ces bandits. Qu’est ce qui est fait pour permettre aux populations que vous appelez à "votre référendum" de survivre jusqu’à ce jour si jamais il arrivait. Je m’adresse à vous parce que vous exercez le pouvoir d’Etat.
    Quand ils "finiront" avec les pauvres que nous sommes ils s’en prendront à vous aussi, n’en doutez pas.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:23, par M’Maabila
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Bonjour à tous,
    L’heure est grave. Autant nous sortons marcher contre la vie chère ou le référendum, autant sortons contre l’insécurité grandissante de notre pays. J’avais intervenu hier en disant de voter pour la fusillade des bandits à la place des nations pour que ça serve d’exemples aux autres. Notre image de marque en dépend. Nous n’aurons plus de touristes ni des amies pour nous rendre visite. J’ai personnellement été victime d’un braquage. Tant que ça ne vous arrive pas, vous ne mesurez pas le traumatisme et la douleur de cet acte. Mais restons là avec toujours de longs discours au lieu de prendre de mesures fortes. Tour à tour chez le coiffeur.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:26, par Taire
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    La période prisée de ses malfrats s’élève aux alentours du dernier trimestre de l’année. Apparament la série noire a commencé. Nous sollicitons une meilleure collaboration entre les transporteurs et les forces de l’ordre ( gendarmerie police armée ) pour bien asseoir une bonne structure de sécurisation afin d’empêcher ces malfrats d’agir et ceci ne depend que de la bonne volonté de nos autorités quant à leur engagement.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:40, par Traore Sy Rene
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Il ne suffit pas de s’assoir et de lancer des accusations gratuite c’est nous même qui sommes a la base de nos problèmes aujourd’hui car nous voulons ceci nous voulons cela nous voulons que Mr Blaise Compaoré quitte le pouvoir avec tous ces soucis qu’il a a gérer comment voulez vous qu’il puisse réfléchir a tête repose pour trouver des solutions permettant le bon vivre dans notre cher pays. A cela on parle de bras de fer entre majorité et opposition quel opposition se ne sont que que des gens qui désirent a tout pris le pouvoir. Laissons le gouvernement en place penser comment régler ce problème de bandit au lieu de nous acharner contre eux n les demandant de quitter en avançant des pretextes qui n’ont pas leurs place.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 12:00, par Ka
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Vraiment il est temps avec tous ces braquages de revoir le problème de la sécurité de notre pays, en 1999 au moment du dialogue nationale le CDP d’Achille Tapsoba a utilisé des jeunes pour des braquages et pillages des commerçant pour perturber le dialogue, et ça recommence en 2014 : demandons la démission du ministre de l’intérieur et mettons un gendarme qualifié comme ce fut le temps de Djibril Bassolet surnommé le chérif sans pitié avec les malfrats, ne laissons pas le peuple devenir des assassins sans le vouloir. Mr. Traoré épargnez nous de vos Bla, Bla, c’est un manœuvre de votre part pour perturber le dialogue enclenche. Je demande au peuple du calme et oublier l’autodéfense dans des quartiers de nos villes, ça deviendra une anarchie totale, danger pour nos enfants et nos femmes les plus vulnérables : Ce qu’il faut, c’est que l’état prenne en main le système de sécurité de notre pays comme c’est le cas d’Hamed Bakayoko le ministre de l’intérieur Ivoirien qui protège ses agents avec une attention particulière avec tous avantages totales ‘’’formation, salaires, équipements d’intervention rapides, des logements des agents à proximité des zones sensibles, exct.’’’’ Au lieu d’utiliser le denier publique pour s’éterniser au pouvoir et faire ce qui est mieux pour soi-même et non ce qui est mieux pour le peuple, il est mieux que le ministre de l’intérieur donne sa démission et laisse la place à une personne capable de prendre en charge nos agents de sécurité pour protéger le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 12:01
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Il faut que le gouvernement avec à sa tête le président du Faso se réveille afin de ramener l’accalmie dans notre chère patrie. Pour cela, il faudra appliquer dans toute la ligne la peine de mort, c’est-à-dire supprimer tout simplement ces bandits. Sinon ce sera les honnêtes citoyens qui en pâtiront. Les gens des droits de l’homme et d’Amnesty Internationnal ne diront pas le contraire, puisque ces bandits n’ont pas pitié eh bien il n’y aura pas de pitié pour eux aussi !

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 12:03
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    A vous les journalistes, arrêtez de cacher les visages des braqueurs quand ils vous sont présentés. L’heure est grave et pour que la population puisse collaborer, il faut qu’elle sache qui se cache derrière ces visages afin de les dénoncer !

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 13:24, par Le Pacifique
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Pour ma part, il est important que les coupeurs de routes, les braqueurs et autres malfrats du genre cessent de bénéficier de la complicité et/ou de la clémence de la justice et des forces de l’ordre.
    Comment comprendre qu’au nom d’une soit disant justice, on refuse de châtier à la hauteur de leur crime, des gens hautement nuisibles à la société, dont les visages s’ils venaient à être arrêtés ne sont jamais présentés. Les visages des exciseuses ne nous sont-ils pas régulièrement présentés alors qu’elles sont pourtant moins criminelles que les autres ?
    Pour revenir à l’essentiel, il est capital de faire en sorte que les populations de toutes les localités puissent vivre en toute sérénité. Et pour ne pas encourager toute dérive, il faut TUER à bout portant toute personne qui œuvre dans LE GRAND BANDITISME. Les maigres impôts des honnêtes citoyens ne devraient plus servir à loger, nourrir, garder, soigner, etc. ces gens.
    Des actions régulières dans ce sens permettront à la population de faire un peu plus confiance en la justice et à nos forces de défenses. Aussi saurons-nous qu’ils ne sont ni complices, ni passifs dans la tournure que prennent les choses. A défaut, nous viendrons tous un jour à prendre les armes, les uns contre les autres. Et ce sera alors ...

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 14:57, par omz@
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    ça c,est du laxisme total.on se demande si ceux que nous payons pour nous protéger ne sont pas complices ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 17:56
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Absolument d’accord qu’il y a complicité avec les forces de l’ordre, sinon comment comprendre que les bandits une fois arrêtés se retrouvent dehors soit disant qu’ils ont payé leur caution.
    Vivement que l’Etat se réveille rapidement. Il pense que cela n’arrive qu’aux autres, alors qu’un de leur proche peut être braqué et même tué.
    Tout le monde est concerné, chacun de nous et nos proches peuvent tomber dans leurs filets.
    Dénonçons ceux que l’ont soupçonnent. Et surtout aux amis les journalistes, ne cacher plus les visages de ces bandits personne ne les a envoyé là-bas !!!! Sinon on se retrouvera comme aux USA, chacun avec son arme et ce sera dommage !
    Opposition, majorité, front républicain, au lieu de vous quereller pour savoir qui occupera le siège à Kossyam, mettez votre énergie à traquer ces bandits ; sinon vous vous réveillerez au soir des élections de 2015 et vous ne trouverez personnes pour voter !

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 18:22, par lemarabout
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Mais que devient l’avion acheté pour repérer les braqueurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 18:38, par Milas
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Slt à tous. Quelqu’un avait proposé sur ce forum que les cars de transport mettent des cameras cachées pour avoir des images des malfrats qui auront attaqué à visage découvert. Je pense que c’est une bonne idée.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 18:42, par DMS
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Rien qu’en début de semaine, tout près de mon village a Sarma dans la commune de bokin, il ya eu également un braquage de véhicule en plein jour et en plein air. Ou allons nous avec ce désordre ? je pense qu’il est temps d’en finir avec ces bandits. je sais que le gouvernement a la solution.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 19:02, par jeuni
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    ya pas d’axe ouaga-dedougou

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 19:25, par Passekc
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Cette question d’insécurité devient très préoccupante. A cette allure, on ne sar pas étonner de voire des bandist rentrer dans des cours familiales pour braquer.
    C’est à ce niveau qu’on mesure réellement le désintérêt de notre gouvernement sur la sécurité des citoyens. On nous laisse avec nos pauvres parents gendarmes et policiers dépourvus de logistiques indipensables pour faire faire à ces bandits. Ils sont considéres comme du bétail qu’on envoie se sacrifier, au point que nous ne sommes plus fier d’avoir un frère ou un enfant gendarme ou policier.
    Il faiut que les Ministères de la sécurité et de la défense prennent des mesures fortes à cet effet. Cri de coeur !!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 19:26
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Les hommes des forces de sécurité ne vivent pas d’autres réalités que celles du Burkina, celles faites de corruption, de banditisme, de détournement, de délinquance et le tout couronné d’impunité, donc avec l’aval du pouvoir. Ils baignent dans cette situation. Et psychologiquement, la troupe fonctionne par l’exemple venant du chef. Lutter contre le banditisme suppose que nous avons une ambiance nationale faite bonne conduite exemplaire, d’intégrité, de justice et les forces traquent le monde résiduel (petit pourcentage) qui vit en marge de la légalité. Si tout le monde nage en marge de la légalité, les forces n’y pourront rien et pire, elles pourraient y être impliquées. Il y en a qui braque les voyageurs mais il y en a qui braque l’Etat et ses caisses.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 19:30, par BILI-BILI
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Monsieur Jacques Théodore Balima, loin de moi l’idée de vouloir vous honnir ( je m’en excuse), mais souvent il faut lire deux ou trois fois vos articles avant de remettre pour publication. Et ça fait la nnième fois que souvent on remarque de fautes " peut être d’inattention" dans bon nombre de vos article.
    Ex : ya pas d’axe OUAGA-DEDOUGOU
    c’est TIOGO au lieu de BIOGO.
    Merci..sans rancune !

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 19:32, par MAX
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Dieu vous voit webmaster, vous avez refuse de publier mon ecrit sur l’attaque de la sonapost Saaba. C’etait juste une contribution avec ded solutions...

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 03:19, par Exécutif réveille toi
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Le burkina est le 10 eme plus grand client pour les achats d’armes en france. Sortez l’armée pour nous sécurisé Mr le président.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 10:58, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    - BALIMA, toi aussi ! Ce n’est pas ’’Biogo’’, mais plutôt ’’Tiogo’’. C’est un village créé de toute pièce par le colonisateur pour y interner tous les lépreux détecté dans d’autres villages jusque dans le Mali. Donc on les y soignait et aujourd’hui, peu à peu ils ont disparu et leurs familles ont évolué, s’y sont intallées et d’autres sont venus y grossir leurs rangs. On y a donc des mossis, des gourounsis, des peuls ! Et en venant vers Ouaga, si tu quittes Tiogo, tu viens à Tio puis à Tenado, ensuite à Koukouldi, Goundi et enfin Koudougou. Il y a aussi à Tiogo une grande forêt classée depuis le temps colonial et je crois que c’est en 1930. Voilà pour toi BALIMA.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2014 à 12:08, par franchise !
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    franchement, ce pays on ne sait plus on va ? un pays jadis paisible est devenu un pays de western où des gens sans foi ni honneur s’emprennent a des honnêtes citoyens qui se battent au jour le jour pour assurer la survie de leurs modestes familles. braquages en plein jour au Burkina faso ! je rève ! ou son passé nos forces de défense et de sécurité ? ou est caché le ministre de l’intérieur ? il a raison, quand lui il sort il a tout un arsenal de sécurité derrière lui. qu’on déguerpisse ce monsieur et passer le témoin a quelqu’un qui s’y connais dans le domaine de sécurité. on se permet de jouer avec la vie des citoyens Burkinabè, et quand il est temps pour les votes, on fait des pieds et des mains pour nous mobiliser. SVP, au lieu de donner 2000f au gens pour venir à vos meeting, rassemblez cet argent pour mieux équiper nos forces de défense et de sécurité. mon voisin est policier il ya 8 ans de cela et il rêve toujours qu’on lui dote d’un pistolet car il en a mare de tenir pendant 8 ans sa matraque. comment compter sur quelqu’un armé de matraque pour qu’il vous défende contre des malfrats qui sont équipés de kalaschnicovs et autres armes de dernières générations ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 10:13, par M.J Saawadogo
    En réponse à : Axe Dédougou-Ouagadougou : un mort et deux blessés graves dans un braquage

    Bonjour à vous tous mes chères compatriotes que j’aime très fort. moi j’habite à l’étranger et je viens presque chaque année sur ma terre natale. Mais à cause des coupeurs de route (grand banditisme ) je n’ai plus envie de venir au BF. Mes enfants sont nés en Afrique BFetc...
    j`ais aussi beaucoup d`amies qui veulent visiter visite le Burkina mais j`ai peur de les amener.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés