Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

jeudi 25 septembre 2014 à 02h07min

Après le chef de file de l’opposition (voir Lefaso.net du 17 septembre 2014), la direction du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a rencontré le 21 septembre à Paris, la diaspora burkinabè en France. L’objectif était d’une part, d’expliquer aux Burkinabè vivant en France, le bien fondé de leur départ du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), les informer sur l’état de santé du MPP, et d’autre part, superviser la mise en place de la section France du mouvement.

Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

Conduite par le premier vice-président, Salif Diallo, la délégation comprenait Clément Sawadogo, secrétaire général du MPP, Issa Dominique Konaté, secrétaire à la Prospective, sur la route de retour des Etats-Unis, et Alfred Sawadogo, membre du bureau politique, de passage à Paris. Simon Compaoré, 2e vice-président, qui était en France pour des raisons privées, s’est aussi joint au groupe.
Prévue pour 15h, c’est avec un retard de près de 45 mn que la rencontre à laquelle ont pris part des délégations venues de Belgique, d’Allemagne, des Pays-Bas, a finalement commencé, ce dont le maitre de cérémonie du jour, Ousmane Dipama s’en excusera. « Je félicite tous les compatriotes qui sont venus nombreux ce soir parce que le simple fait de se déplacer est un signe de patriotisme. Notre pays vit aujourd’hui une situation très difficile quant à son avenir, et si s’y intéresser, c’est montrer que non seulement, on est patriote, mais engagé pour l’avenir radieux de notre pays », déclare d’entrée, Salif Diallo. Il passe le micro à Simon Compaoré qui se lève, « parce que quand je suis assis, je n’arrive pas à parler ».

« Le MPP se porte bien, et même très bien », lance-t-il, comme pour rassurer ceux qui seraient inquiétés par les récentes démissions du MPP rapportées par la presse.
A contrario, ajoute-t-il, « le pays va mal, parce qu’il y a un refus obstiné de ceux qui détiennent le pouvoir d’Etat aujourd’hui de se plier aux règles élémentaires de la démocratie, qui est le respect entre autres, de l’alternance et de la constitution ».
Comme d’autres plus tard, il a insisté sur le rôle de la diaspora dans la lutte contre la révision de l’article 37 de la Constitution et la mise en place du sénat. « Partout où réside la diaspora, en Europe, en Asie, Amérique, elle doit élever la voix pour que ceux qui détiennent le pouvoir d’Etat sachent que nous devons respecter notre loi fondamentale. Le Burkina sera ce que nous voulons qu’il soit, et pas ce que les dirigeants actuels veulent qu’il soit », a-t-il insisté. Il a conclu son intervention en citant le psalmiste : « Personne n’est éternel. L’homme n’est pas maître de son souffle. La vie est précaire. Faisons en sorte que notre passage sur cette terre soit marqué d’une pierre blanche pour les générations à venir ».

C’est au tour du SG, Clément Sawadogo de faire le point sur l’implantation du MPP aussi bien au Burkina qu’à l’étranger. On apprend ainsi qu’après le congrès fondateur les 6 et 7 avril 2014, des sections MPP ont été mises en place dans les 45 provinces, excepté les Banwa en raison d’une crise sociale qui y régnait, puis des sous-sections dans les 351 communes. En revanche, dans les 8000 secteurs et villages, tout devrait être terminé au plus tard le 30 septembre. A ces sections et sous-sections, s’ajoutent l’Union des femmes, des Vieux, des Jeunes, puis des structures dans les marchés et Yaars. Toujours selon Clément Sawadogo, le MPP dispose de sections et de sous-sections à l’étranger dans plusieurs pays en Occident : France, Belgique, Italie, Pays-Bas, Allemagne, Canada, Etats-Unis.
En Afrique, le MPP est présent en Côte d’Ivoire où la section « fait du gros travail face au CDP au point qu’on est entrain de déséquilibrer la balance en notre faveur », également au Mali, au Niger, au Ghana, au Togo, au Sénégal ; des noyaux en Egypte, Turquie et au Gabon. « Voyez-vous, le travail d’implantation n’est pas facile et on a été obligé de mettre entre parenthèses les activités d’éclats, c’est-à-dire les grands meetings comme ceux de Bobo, Ouahigouya et Dori ». Et lui aussi de rassurer : « Il n’y pas de démissions au MPP. Il y a juste des mises médiatiques orchestrées par des gens appartenant à des cercles proches de François Compaoré. Et comme la radio et la télévision du Burkina sont aujourd’hui sous coupe réglée, voire des propriétés privées, il suffit que quelqu’un se lève, attrape quelques personnes, fait la mise en scène et la télé nationale amène toutes ses cameras, filme et diffuse ça le même jour tambour battant, puis le lendemain et ça fait du bruit pour rien ». Il a annoncé qu’en concertation avec les autres partis de l’opposition, le MPP prépare une grande activité de rentrée politique qui sera couronnée par un grand meeting à Koudougou le 18 octobre prochain.

Quant au secrétaire à la Prospective, Issa Dominique Konaté, également responsable de la section Houet, il a assuré que « malgré l’intoxication, les choses avancent » et a invité la diaspora à former des Thinks Tank afin d’aider « le futur gouvernement à gérer autrement le pouvoir d’Etat ».

Salif Diallo reprend la parole et se livre à un réquisitoire contre ses anciens camarades du CDP et du gouvernement. Un discours que ne renierait pas un leader étudiant d’extrême gauche, et que nous vous proposons demain sous forme de Verbatim. Crimes économiques, gestion monarchique du pouvoir, mainmise d’une minorité sur les richesses nationales, menaces contre les opposants, tentative de corruption, etc., l’ex bras droit du président Compaoré n’y va pas avec le dos de la cuillère.

Après la mise en place de la sous-section MPP de Paris début juillet, le rendez-vous du 21 septembre a été l’occasion d’installer le bureau de la section France. (Voir composition du bureau). Le MPP a toutefois pris quelque liberté avec les règles démocratiques dans la composition du bureau, et son secrétaire général, Clément Sawadogo a dû s’en expliquer : « A l’occasion du congrès, il a été décidé que pour les structures de départ du MPP, on ne procèdera pas par des élections. Pour un parti qui installe ses structures pour la première fois, le risque est grand que des gens qui ont des caisses d’argent utilisent des moyens de corruption pour infiltrer le parti et le détruire de l’intérieur. A cause de cette crainte, le congrès a décidé que les structures soient mises en place par un consensus, mais cette manière répond juste à une situation de départ ».

Au sein de la diaspora, beaucoup se demandent si les conditions seront réunies pour que les Burkinabè de l’étranger puissent réellement participer à l’élection présidentielle de 2015. Selon la loi, il faut disposer d’une carte consulaire pour pouvoir voter et le scrutin doit se dérouler dans les ambassades et les consulats généraux. Simon Compaoré s’y colle : « J’étais récemment à Kumasi, Accra et c’est exactement les mêmes questions qui m’ont été posées. Il en est de même à Bamako. Donc il y a une préoccupation de nos compatriotes quant à l’accès aux cartes consulaires compte tenu du coût. A Abidjan, il y a eu remue ménage et nous avons demandé au Chef de file de l’opposition de poser la question afin que l’Etat fasse quelque chose pour que le plus grand nombre puisse avoir accès aux cartes. Il faut que vous fassiez du bruit autour de ça. Quant aux lieux du vote, il est évident que si on s’en tient aux textes, beaucoup de Burkinabè ne pourront pas voter. Au Ghana, l’ambassade et le consulat se trouvent à Accra. Que feront ceux qui résident à Takoradi ou à Kumasi ? ».

Une dame regrette le peu de femmes dans le bureau de la section France. Salif Diallo la rassure quant à la volonté du MPP de travailler à l’émancipation réelle de la femme burkinabè, parce que, dit-il « l’émancipation politique de la femme est subséquemment liée à son émancipation économique et au MPP, nous travaillons à ce que dans nos structures, les femmes soient mieux représentées ». Puis, il invite la section France à faire en sorte que la présence féminine soit très notable, sachant « que nous ne pouvons pas fixer de quotas comme ça se fait ailleurs ».

Un participant veut savoir ce que le MPP compte faire face aux « pogromes commis contre les membres de la communauté peule ? ». Visiblement surpris par la question, Salif Diallo tente d’y répondre, embarrassé : « Effectivement, nous savons qu’il y a eu des évènements très malheureux dans le Sud-ouest [Précisément à Gaoua], où la population peule a eu à être vraiment massacrée. La presse en son temps a dénoncé cela et le MPP dans sa déclaration de politique générale a toujours dénoncé ces faits. Parce que pour nous MPP, le Burkina est un et indivisible ; nous sommes pour l’Etat nation, ce qui n’est pas le cas actuellement et notre programme met en avant la construction d’un Etat nation où les ethnies et toutes les populations sont sur un pied d’égalité. […] Dans un pays où il n’y a pas de démocratie, de justice sociale, où c’est une dictature, on travaille d’abord à diviser les populations entre elles, à les opposer les unes aux autres pour pouvoir faire perdurer l’injustice. Le MPP sera ferme et combattra toute attaque contre une ethnie au Burkina et nous allons dénoncer ce genre de pratiques très dangereuses pour l’existence même de notre pays ».

Joachim Vokouma
Lefaso.net (France)

Composition du bureau du MPP section France
mppfrance@gmail.com

 

Nom et Prénom

Fonction

Région

 

Sibiri Célestin NABALOUM

 

Secrétaire Général

 

Île-de-France

Yambuliya Ousmane DIPAMA

Secrétaire général adjoint chargé de l’organisation et de l’administration

Île-de-France

Henri VEBEMBA

Secrétaire à la mobilisation

Rhône-Alpes

Romuald BALIMA

Secrétaire Adjoint à la mobilisation

Bourgogne

José Daniel BATIONO

Secrétaire à l’information et à la communication

Aquitaine

Albert BATIONO

Secrétaire à la formation politique

Bretagne

Ardiouma David COULIBALY

Secrétaire adjoint à la formation politique

Bretagne

Yves KINDA

Secrétaire aux affaires juridiques

Île-de-France

Valérie DA SYLVA

Secrétaire à la Trésorerie

Île-de-France

Agathe KANZIE

Secrétaire chargée des femmes et du Genre

Île-de-France

Kader OUEDRAOGO

Secrétaire chargé de la jeunesse

Île-de-France

Moussa OUEDRAOGO

Secrétaire chargé des stratégies Electorales

Île-de-France

Mory OUATTARA

Secrétaire aux activités socio-culturelles

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Mathieu KOAMA

Secrétaire chargé des Anciens

Île-de-France

 

 

 

 

Vos commentaires

  • Le 24 septembre 2014 à 20:35, par l’immigrant En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Bien fait !!!!!!nous sentons de la maturité dans votre maniere de faire.faites tout pour deloger celui-la de Kossyam.On vous croit,on vous suit.
    Malgré tout ce qui a été fait pour vous rabaisser,vous etes restés grands.N’ayez crainte car on sait que vous etes les futurs locataires de Kossyam.
    Dieu vous benisse !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2014 à 21:11, par HERMANE En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Décidement ce parti se donne du mal a faire ceci et cela !en fin de compte cela n’a aucun impact !un parti qui n’ a aucun député et qui s’adonne a un combat sans merci !les gens ont compris que le MPP est un faux parti construit sur le mensonge et la vengeance !ça ne peux pas allé loin vous feriez mieux de vous replier !le peuple est mature et clairvoyant !

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2014 à 23:06, par BF2015 En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Vous devancez l’iguane dans l’eau !!le problème n’est pas d’aller
    regouper un groupe de la diaspora et penser qu’on a gagner le combat.
    Ici au pays le mpp n’a pas pu assoir ses buraux dans toute les provinces d’abord
    et c’est a l’exteriur qu’il fait la cours.quel desordre ?
    C’est une manière de courrir a l’echec !

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2014 à 23:21, par internaut En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    C’est purement et simplement un non événement !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 10:18, par Yilga En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Bonne équipe !
    Félicitations à Simon et Salif pour avoir décroché de bon calibres. Je connais les 4/5 du bureau et ils sont intègres. Bien joué ! Je vais réfléchir si je vais rejoindre vos rangs ou continuer dans la société civile. Pour l’instant, nous avons un adversaire commun et travaillons à nous en débarrasser. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:27, par gros bras mince En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Installé en France n’est pas le problème mais pendant combien de temps cela va durer,comme on l’a constater au sein de notre société ce fut un échec total et ceci étant si ça n’a pas marcher ici,impossible que se soit le contraire qui se produira au delà de nos frontières !!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:29, par Present En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Salle archi rempli. c’etait correcte. l’alternanace est inulectable.
    tout le monde le sait. c’est le "comment" qui inquiete , c’est tout.
    Le jour remplace la nuit et la nuit remplace le jour. Blaise compaoré sera remplacé.
    tout comme celui qui va le remplacer sera remplacé.
    Le Burkina Faso ne pas un royaume et ne le sera. Meme le pape s’est retiré à un moment donné. Si Blaise ne part pas de lui meme, il risque de partir du fait de son peuple ; et ça,ce ne pas ce qu’on lui souhaite.
    Le Front Republicain est une coquille vide et ne doit a aucun moment participer au dialogue. C’est des perforeurs , sapeurs, saboteusr de lutte. Tout le monde les connais. Des opposant moutous , incapable de mobiliser dans son "six metre" ! . Mais pour ça je pense que le CFOP veuille aux grains.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:40, par commando invisible En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Comme le refrain d’une chanson de compagnie créoles(paix a leur)"ça fait rire les oiseaux et fait chanter les abeilles",ainsi donc pendant que tout s’explose ici même vous trouver le courage pour n’est pas dire l’audace d’aller installer un bureau en France,c’est quand bien même perplexe,l’ambiguïté dans lequel règne votre parti au Burkina même ne vous intéresse pas !!!Un projet voué a l’échec,c’est sûr,c’est certain !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:44, par commando invisible En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Comme le refrain d’une chanson de compagnie créoles(paix a leur)"ça fait rire les oiseaux et fait chanter les abeilles",ainsi donc pendant que tout s’explose ici même vous trouver le courage pour n’est pas dire l’audace d’aller installer un bureau en France,c’est quand bien même perplexe,l’ambiguïté dans lequel règne votre parti au Burkina même ne vous intéresse pas !!!Un projet voué a l’échec,c’est sûr,c’est certain !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 12:03, par réciproque fausse En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    C’est ce qu’on appelle de la trafic d’influence,ce sont ces agissement aveuglé et insensé qui fond que vous n’êtes rien jusqu’à présent dans ce pays,et d’ailleurs vous ne serez rien.Une lutte se mène en étapes,vous êtes sensé avoir une feuille de route a base de laquelle vous devriez travaillez en complicité mais je crois et vois bien que vous n’en avez pas.Vous luttez dans le vide et rien de concret ne sort dans ces genres de lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 13:14, par brama ks En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    j etais partant avec le MPP pour leur courage et leur determination mais en fin de compte j’ai commence a les douter apres plusieurs analyses mais bon vent a eux.seulement ils n’ont cas faire leur politique sans trop conter sur la france car que ca soit resortissant burkinabe ou francais d’origine c’est la meme mentalite,interet ou rien donc attention.a bon enttendeur salu

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 14:37, par Pardon En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Toujours les meme. S’ils vous plait occupez vous de votre CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 15:45, par KISITO En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Oui n’en déplaise à certains, le MPP s’est assis sur la France, avec courage, détermination mais aussi avec la fierté des filles et fils du Burkina et des pays et frères amis . Cet isntrument à faire des victoires , et à réaliser la liberté,le developpement et l’émergence de notre pays est désormais une réalité en France et dans le monde, par la volonté des ses braves et vaillants fils et filles et en cela ,le Mpp fait la difference d’avec les autres.Et c’est en cela également, que son assise est, et restera grande et forte.Que ceux qui n’ont pas encore compris se ravisent, que ceux qui tentent et se debattent dans de osbcures activités de démobilisation par de honteuses et sournoises démissions se rassurent, car toutes les structures du MPP répondent aux structures de partis de mouvement de masse qui veulent la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 20:11, par VENEGDA En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    le puissant bureau de la puissante section MPP FRANCE !

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 23:05, par Tche de paris En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Je salue les représentants de l’MPP qui sont venus nous informer sur la situation socio-politique de notre pays et c’est la première fois que nos compatriotes se mobilisent ainsi pour un parti je les souhaite bon courage ce qui m’a pas plu c’est le retard au lieu de 15 h ils sont arrivés un peu plus tard en Europe le temps c’est de l’argent .

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 10:44, par Le Dépassionné En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Je m’efforce de comprendre, mais j’avoue que ce n’est pas facile. Il ne faut pas confondre Politique et Politisme. Quand on aspire au pouvoir d’Etat, du moins sa gestion, on doit centrer ses actions, ses énergies et son verbe au rassemblement et l’adhésion de tous. Le revirement et/ou le retournement des vestes ne sont ni des actions politiques, ni un programme politique. Il faut éviter de faire dans le populisme.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:23, par Passion En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Merci Monsieur le Depassionné et l’unique Passionné du CDP. Si il faut parler de retournement de veste , y’a en qui n’auront plus de veste , pardon de treilli.... !
    Le pouvoir actuel meme est assi sur un retournement de trailli.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:46, par jackmani En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Le terme alternance ne s’y est plus si monsieur Diabré parle lui même de changement nous ne pouvons que conclure sur une prise de conscience de ce dernier. L’on ne peut passer sous silence le fait qu’il existe toujours au sien de l’opposition des brebis galeuse ou du moins des malade mentale qui n’ont pas encore compris que le Burkina a besoin d’un leadership d’excellence comme ce qui s’y est présente qu’un jeu de rôle à Kosyam. La Diasporas savez vous pourquoi ces leaders ne cherche pas autant à rencontrer les burkinabés de l’intérieur ??? Quand vous le RSS verez poser leur cette question

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:55, par sala En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    Vous n’avez pas encore compris ??? Les français ne vont jamais se prononcer sur cette question. Ce n’est pas la peine de forcer la diasporas pour-qu’ils leur harcèlent au risque de perdre leur visa afin que les français réponde. Si vous voulez voir la diasporas burkinabé allez en chine Tawaine au Soudan au Tchad au Japon ne vous limitez pas à la France

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 14:08 En réponse à : Diaspora : Le MPP officiellement installé en France

    A vous le dépassionné, si vous êtes dépassionné c’est que tu étais passionné. Ton intervention lors de la rencontre où tu parlais exagérément de "progroms" ou de retournement de veste des autres constitue la preuve que tu n’es pas un adepte du rassemblement. On ne prend pas la parole en public pour dire des choses dont on ignore les tenants et les aboutissants même si on est proviseur de lycée. Reprenez le dictionnaire M. BARRY et visitez s’il vous plaît la notion de "progroms". Quant aux retournements de vestes, y avait-ils d’autres personnes mieux placés que Salif DIALLO, Simon COMPAORE, Clément SAWADOGO qui ont retourné honorablement leur veste en créant le MPP ? Quand on parle, on doit articuler les mots avec le cerveau et la langue. Vous avez compris pourquoi il n’a pas été répondu à votre question sur le retournement de veste puisque les acteurs de ce retournement étaient en face de vous. Enfin, il est connu que les donneurs de leçons sont ceux qui les appliquent le moins. Donc je n’accorde aucune crédibilité à vos verbiages creux. Einstein disait que "le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal comme vous, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire". J’ai décidé de ne pas vous regarder et vous laisser faire le mal.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés