L’Association des chansonniers traditionnels de Ouagadougou s’engage pour la paix au Burkina

mardi 23 septembre 2014 à 23h37min

L’Association des chansonniers traditionnels de Ouagadougou était chez le Mogho Naaba ce mardi 23 septembre 2014. L’objet de la visite était de présenter et de remettre à sa Majesté une œuvre musicale du « collectif des artistes pour la paix au Faso ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
L’Association des chansonniers traditionnels de Ouagadougou s’engage pour la paix au Burkina

C’est une œuvre qui est née de la volonté des artistes de participer à la vie de la nation en donnant plus d’écho à la promotion de la paix. Surtout au regard du contexte politique national difficile qui ne laisse pas présager d’une situation non hostile pour l’ensemble des Burkinabè, explique Kisto Koinbré.

La participation des artistes s’est faite à travers une chanson qui s’intitule « Zemstaba la tin noogo » (L’entente permet de vivre ensemeble). Six artistes de la chanson traditionnelle du Burkina, et pas des moindres, ont participé dans cette chanson. Il s’agit en effet de Zougnazgmda, Président de l’Association des chansonniers traditionnels, Kisto Koinbré, Hado Porgo, Adama Gaucher, Bamogo de Nobéré et Abibou Sawadogo. Une œuvre qui a été réalisée grâce aussi à Pince Edouard Ouédraogo.

Une chanson et un message de paix

Le Mogho Naaba a loué l’initiative de rassemblement des artistes, mais aussi et surtout celle de l’œuvre, d’autant qu’elle a comme message principal la paix. « Ce que ces artistes ont fait est à l’attention et à l’honneur de tous les Burkinabè », souligne-t-il. Ce fut donc l’occasion pour sa Majesté de rappeler que la recherche de paix est un combat de tous les jours, lui dont « la fonction première est de pérenniser la paix au Burkina ».

Et sa vision de la paix, sa Majesté l’a transcrite à travers un texte poétique et dont le premier vers est « Mot noble ». A la suite des remerciements et des félicitations, le Mogho Naaba a appelé chacun à promouvoir la paix afin que le monde puisse aspirer un jour à ce bien noble qu’est la paix. Et ceci passe par un certain nombre d’aspects dont l’éducation des enfants et des jeunes, la diffusion de l’information. Ainsi, profitant de la présence des hommes de presse, son invite à l’adresse des médias est de faire preuve d’ingéniosité dans l’art de faire passer l’information afin de ne pas brusquer l’opinion publique.

Ce sont donc six voix pour une chanson qui est définie comme étant complète sur le message qu’elle véhicule. « Si vous comprenez le mooré, on a tout dit ; c’est une chanson très riche », a indiqué Kisto Koinbré.

Cette visite au palais du Mogho Naaba marque le début d’une tournée des artistes pour présenter l’album, véhiculer et demander du soutien pour porter le message de la paix. L’objectif du collectif étant de faire de même chez les autorités politiques et religieuses, de tout bord et de toute confession. L’idéal pour les artistes serait que chacun prenne connaissance du message véhiculé et se l’approprie. Par ailleurs, sa Majesté a invité les artistes à porter ce message de paix partout au Burkina.

Martiale Zongo (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 septembre 2014 à 10:46, par benndit
    En réponse à : L’Association des chansonniers traditionnels de Ouagadougou s’engage pour la paix au Burkina

    Merci pour votre sens élevé de participation à l’édification d’un Faso libre , démocratique, digne et prospère. Dieu , le tout puissant vous le rendra. Quant à sa Majesté, on me reprochera de tout, mais vous êtes, notre roi, guide et souverain respecté et je suis fier de vous appartenir. Que le seigneur garde sa main de grâce sur vous, que vous nous guidé encore des décennies. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2014 à 10:50, par sawadogo
    En réponse à : L’Association des chansonniers traditionnels de Ouagadougou s’engage pour la paix au Burkina

    Dans certains pays que personne n’ignore, le fort soutien des autorités administratives et politiques a contribué à les sortir du sous développement. nous demandons à nos gouvernants de copier le bon exemple.
    les hommes de culture vous êtes à encourager.
    merci pour tout ce que vous faites pour le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2014 à 13:56, par CHRIS
    En réponse à : L’Association des chansonniers traditionnels de Ouagadougou s’engage pour la paix au Burkina

    Bjr,
    Bob MARLEY a toujours chanté pour la paix dans les familles et dans le monde entier. Mais il dénonçait également les crimes , le vol, la corruption... Oui pour la paix, oui pour des chansons pour la paix, mais ayez le courage de dire à ceux qui menacent la paix, ceux qui tuent , qui volent et qui violent pour rester éternellement au pouvoir qu’ils sont et seront les vrais responsables de dérives qui pourraient arriver à notre pays. La paix sur le dos de honnêtes citoyens, nous n’en voulons point.
    LA PROPHETIE EST EN MARCHE

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés