BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

Publi-com • lundi 22 septembre 2014 à 16h48min

Après avoir subi avec succès les épreuves du Baccalauréat américain 2014, 33 jeunes burkinabè, âgés entre 17 et 23 ans, ont reçu ce 20 septembre à Ouagadougou, leurs diplômes. En présence des parents, encadreurs, amis et connaissances.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
BAC américain :  33 bacheliers made in Burkina

Ils sont les premiers jeunes burkinabè à obtenir le BAC américain sur place au Faso. Mieux, « les premiers de la sous- région », dit-on. Pour réaliser ce coup exceptionnel, ces bacheliers made in Burkina y ont cru et se sont donné les moyens d’y parvenir. En effet, c’est après un mois de cours intensifs et d’exercices ponctués de deux examens blancs que les 33 lauréats du Baccalauréat américain sont parvenus au présent succès.

Naturellement c’était la grande joie dans leurs rangs à l’occasion de la cérémonie de remise de leurs diplômes ce 20 septembre 2014. « Je suis très ému. Pour nous, c’est cette matinée est inoubliable », s’exclame le représentant des bacheliers, Alim Teguera. Comme lui, les autres membres de la promotion se félicitent du succès au Bac américain qui leur offre des perspectives pour les études supérieures. Après ce Bac américain, Safiatou Sissao, qui était en terminale G2, veut par exemple poursuivre des études de marketing et de gestion commerciale dans un institut supérieur de la place.

« Faciliter l’accès des universités américaines aux étudiants »

Pour le président du conseil d’administration de l’Institut Africain de Management (IAM) de Ouaga, Ahmed Diallo, l’initiative d’organiser une session de Bac américain au Burkina en partenariat avec American University of Leadership, vise à faciliter l’accès des universités américaines aux étudiants burkinabè. « Nous voulons donner l’opportunité à nos étudiants de s’internationaliser. Et aller à l’international requiert des diplômes requis comme le diplôme américain ».

En tout cas, pour ce lauréat âgé de 21 ans, le Bac américain qu’il vient de décrocher est un plus pour lui car il a maintenant la possibilité de s’inscrire sans difficultés dans une université aux Etats- Unis pour ses études d’architecture. « Sans cela, il me fallait forcément, avec mon BAC D du Burkina, passer par une classe préparatoire avant de m’inscrire en première année dans une université américaine », nous confie-t-il. Pr Stanislas Ouarro, président du conseil scientifique de l’IAM, par ailleurs président de l’Université Ouaga II, invite les lauréats à profiter de toutes ces opportunités qui leur sont offertes.

Et d’émettre le vœu de voir un jour le privé jouer aussi un rôle important au niveau de l’enseignement supérieur, compte tenu des difficultés que les structures d’enseignement public ont à absorber la forte demande des étudiants. Une vision partagée par Dounia Dkhissi, directrice chargée des partenariats de American University of Leadership. Elle a été pour beaucoup dans la réalisation de la présente initiative et a tenu à faire le déplacement de Ouagadougou pour assister à la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats. Pour Dounia Dkhissi, les ressources humaines sont le moteur de tout développement. Et qu’en tant qu’africaine d’origine-elle est originaire du Maroc- c’est avec fierté qu’elle a contribué à la réalisation de la première session du Bac américain au Burkina Faso.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 septembre 2014 à 17:09, par marius YAPO
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    il n’y a vraiment rien d’encourageant à présenter des admis burkinabés au bac américain ! moi je suis fier de mon bac burkinabé !
    ce sont de tels encouragements qui emmènent les jeunes africains à, malheureusement choisir de s’exiler au péril de leur vie dans les pays occidentaux !
    pauvre Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 17:38
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    JE SUIS CONTENT DE VOUS, FELICITATIONS LES PTITS FRERES.
    BON COURAGE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 18:14, par Brad
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Encore une arnaque ! Il n’y a pas de "BAC" aux USA ! Pourquoi faut-il publier des conneries pareilles ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 18:18
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Existe-il vraiment un BAC américain ? Ce supposé BAC américain va changer quoi pour ces jeunes ? On leur fait certainement croire qu’il peut leur ouvrir des portes. Profiter du désespoir des jeunes c’est pas gentil deh.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 18:19, par Le citoyen
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Et ce BAC Américain ’made in Burkina’ s’est-il déroulé en Anglais ou en Français ? Je sais que pour s’inscrire dans une Université américaine (ou la langue d’étude est l’anglais) il faut absolument faire le TOEFL et le GRE (pour les graduate students). Par exemple, ça m’étonnerait que ce diplôme seul leur permette de s’inscrire a Harvard, la meilleure Université des USA et du monde. Il faut, en plus d’un score élevé en TOEFL (100 et + au TOEFL iBT) pour les futurs undergrades comme eux, décrocher une bourse d’excellence comme JJWBS, Fulbright ou Ford. Ou a la limite être un surdoué et parfois issu de parent nantis, de renommée mondiale. Je me souviens que la fille de Bill Clinton a été acceptée dans son Grad School sans qu’on examine ses dossiers. Elle comprend la langue, qui est d’ailleurs sa langue maternelle, mais la cote de son père qui avait étudié dans la même université était déjà suffisante pour l’accepter. Alors, ça serait mieux de bien expliquer le BAC américain ’made in Burkina’ aux gens pour qu’ils puissent savoir a quoi s’attendre. Merci bien.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 18:21, par Patriote
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Félicitation mes soeurs et frères pour votre succès. Mais y’a quelle différence entre le BAC américain et celui des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 20:59, par PUISSANCE 21
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    C’est tout simplement une arnaque. Il n’y a pas de BAC americain. Si c’est le GED (General Educational Development) qu’ils ont passé, ce n’est pas l’equivalent du BAC. Car le GED ne permet en aucun cas l’acces a une université americaine.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 00:40, par Le Sage
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Vraiment les gens sont sans Coeur quand ils veulent se remplir les poches. Ce soit disant "BAC Americain made in Burkina" n’a aucune valeur academique au Pays de l’oncle Sam. Pauvre parents avant de donner votre million de francs pour obtenir ce document,informer vous tres bien,si non le reveil sera tres amer,tant pour vos enfants que pour ces fossoyeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 01:31
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Mon ami, GED veut dire "General Education Degree", qui equivaut au BAC American qu’on appelle High School Diploma.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 02:52, par syc
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Bonjour,

    Après quelques recherches il s’agit bien d’un high school diploma (l’équivalent du bac je suppose). L’examen et l’institution partenaire existe bien. Cette dernière spécifie par contre qu’elle ne garantie pas l’accès à toutes les universités, mais confirme que certaines universités acceptent les titulaires de son diplôme.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 03:12, par RRZ
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Il n’y a pas de BAC Américain. Ici, le cursus scolaire est le K12 (K-kindergarden, 1st to 12th grade). 1st grade est l’équivalent du CP 1. Apres la 12em année, l’élevé a un diplôme (High school diploma) mais doit prendre le test "ACT" pour compléter son application pour aller à l’université communément appeler ici "Collège". Si l’élevé n’a pas exceller à l’école et n’a pas puis obtenir son high school diplomat il a une second chance de se préparer pour prendre le GED qui lui permet d’aller à l’université. Je ne sais pas si cela est valable pour les étudiants internationaux.
    Pour les étudiants internationaux, surtout du Burkina Faso, il faut le BAC et le Toeff pour ceux qui vienne pour le « undergraduate ». Le GMAT ou le GRA s’applique à ceux qui veulent faire un Master ou Doctorat dépendamment de la filière.
    Je sais que l’embassade au Burkina a ses exigences pour le visa.
    Est-ce que ce BAC dit Americain est valable pour avoir un visa étudiant à l’Ambassade Américaine au Burkina ?
    Il y a le département « Public Affaire » au sein de l’ambassade ou toute personne peut aller pour des renseignements pour ce qui concerne les études aux USA.
    Combien ces jeunes ont payé ?
    Est ACT, SAT ou GED test ?
    Je vois aussi que les jeunes ne comprenent pas le systeme educatif Americain.
    Ici, colege est l’equivalent d’universite au Burkina.
    Technical college (generalement delivre des diplômes universitaires de 1 et 2 ans et des certificats) Community college (generalement delivre des diplômes universitaires de 1, 2, 4 ans et des certificats
    University (+ Masters, EdD et PhD)
    Type de diplomes : diploma, AAS, AA, BA, BS, MA, MS, MBA, EdD, PhD et en plus les certificats.
    Il n’y a pas de Master 1 et Master 2 ici.

    J’espere que ca aide,

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 07:29, par Figo
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    C’est le moment pour nos autorités de nous éclairer sur ce BAC que l’on obtient en un mois et surtout sans niveau au préalable. Il suffit de voir les annonces dans les journaux au moment du lancement et aussi les panneaux sur la route. Personne, ni du Ministère des enseignements secondaire et supérieur, ni du fameux CSC ne s’est étonnée de cette Pub qui frise l’arnaque. Depuis quand obtient-on un BAC en un mois ? Pourront-ils s’inscrire à l’Université de Ouagadougou ? Si non, le BAC américain serait-il inférieur au BAC Burkinabè ? Si oui, que les parents se préparent pour offrir ce parchemin à leurs enfants sans les faire souffrir de nombreuses années à suivre des cours. On attend de voir, mais si d’aventure ce
    BAC est refusé à l’UO...

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 10:55
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Même quand on vous appelle pour couverture médiatique et qu’on vous brief sur quoi écrire faites l’effort de vérifier quand même. L’ISO (international School of Ouagadougou) fait celà depuis des décennies ! Dc les gars molo molo ds l’atalakou

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 11:06, par Uncitoyen
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Patriote, la différence entre ce "BAC américain" et celui des hommes intègres est que tu peux acheter le "BAC américain" par contre le BAC burkinabè il faut le mériter.Certains lauréats de ce BAC ont échoué au BAC burkinabè l’année passée.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 11:15
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    BAC américain et puis quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 11:37, par le voyant
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    tout les bac sont egaux pourquoi avoir un bac g et faire un bac americain

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 11:48, par Paix
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    J’ai suivi hier soir le repportage sur ce soit disant americain made in Burkina. Le champ j’ai constaté que c’etait du faux a travers l’explication Mr Diallo. Cours intensif en un mois, magi de l’internet,.... Purement et simplement de l’arnaque, ces enfants vont se gonfler a Waga ici croyant qu’ils quelque chose or pourtant c’est pure masturbation psychologique. Je pense que le ministère des enseignements secondaire et superieur doit prendre des mesures eviter qu’on distribue les diplomes a tour des bras dans des soit disant ecole superieurs. Mr le ministre, svp faite arreter les arnaques il est toujours temps.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 12:31, par l’éveillé
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    C’est une véritable arnaque,et tenez vous bien !il faut payer 1.500 000 pour avoir ce faux BAC américain,mais les parents qui se sont fait arnaquer s’en rendrons compte très bientôt !comment peut-on obtenir un BAC en 40 heures de cours fussent-ils intensifs ???plus c’est gros,plus il y a des gens qui se laissent prendre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 13:30, par Rien que la verité
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    J’ ai assisté à une réunion des parents d’élèves des lauréats de ce fameux BAC américain mais je vous assure qu’après la rencontre, la plupart des parents étaient déçus parce que l’information qu’ils avaient donné au lancement était contraire à celle qu’ils ont donné hier. Par exemple, à l’inscription, ils ont fait savoir aux parents d’élèves qu’ils ont deux choix : payer 2 500 000f et retirer le diplôme juste après l’examen ou payer 1 500 000f et retirer le diplôme après une année d’étude à l’IAM. Hier pendant la rencontre, le fondateur a donné une nouvelle version : compléter 1 500 000f pour ceux qui avaient payer 1 500 000f avant de rentrer en possession de leur diplôme ou attendre après 3 années d’études pour ceux qui désirent s’inscrire en Bachelor à l’IAM avant d’obtenir leur diplôme de Bac americain ou attendre après 5 années d’études à l’IAM pour ceux qui désirent faire les filières locales, telles que finance comptabilité, gestion commerciale...avant le retrait de leur BAC. Les cours étaient dispensés en français dans 4 matières (français, maths, SVT et mécanique) avec des enseignants burkinabés. Il faut que les autorités nous donnent vraiment des éclaircissement sur ce diplôme car selon moi c’est une pure arnaque.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 15:20, par Un Compatriote Vivant aux USA
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Eh Dieu ! C’est quoi ca encore ?
    Moi je suis Burkinabe et enseignant dans une Universite Americaine ici aux USA. Je peux vous dire que ce bac a lui seul n’ouvrira aucune porte d’aucune Universite qui se veut serieuse. C’est de la pure arnaque comme beaucoup d’internaute ont eu a le souligner avant.
    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 16:05, par Kalil
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Bientôt on fera BAC Bulgare et même Chinois ici au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 16:10, par brama ks
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    le BAC burkinabe est mieux dix fois que le BAC americain pourquoi ?le bac americain c ’est QCM donc meme si l’eleve est nul il peut avoir par un jeu de hasard alors que le BAC burkinabe c’est le merite c’est a toi de chercher la seule reponse qui correspond a la question posee.donc arreter vos bla bla.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 17:33, par Martial Halpougdou
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Des Burkinabè qui vont compétir pour un BAC américain ? On ne comprend plus rien dans ce Faso où le gouvernement, avec la bénédiction du système affairiste qui s’est imposé puis incrusté depuis près de 30 ans, a démissionné de tout ce qui paraît essentiel au progrès du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 18:03, par Edwige
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Il n’y a pas de BAC Américain et peut-etre qu’il faut que les journalistes cherchent la meilleure et juste information avant de publier. IAM qui est en partenariat avec le American University of Leadership a peut-etre un diplome qui facilera l’inscription des diplomés dans cette Université (American University of Leadership), mais étant donnée que les étudiants prennent les cours en français pour ce diplome, comment vont-ils s’inscrire et suivrent des cours aux USA sans le TOEFL ou le SAT ou sans une année préparatoire ? IAM ne devrait-il pas éclairer la lanterne des étudiants et des parents d’étudiants ? Il faut aussi se dire que chaque université américaine à sa specificité et il ne suffit pas d’avoir le Diplome délivrer par IAM et croire que les universités américaines vont vous ouvrir les portes. L’ambassade américaine au Burkina Faso donne des informations gratuites aux étudiants et parents d’étudiants qui le désir tout les premiers et quatrièmes jeudis du mois de 13h30 à 14h30 dans la bibliothèque de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique sis à Ouaga 2000.Que Chacun cherche la bonne information et surtout chercher a mieux connaitre le American Univeristy of Leadership, Pourquoi pas chercher sur le net par example sur google pour mieux comprendre ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 19:48, par mira a bronx
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Nimporte qoi moi j sui etudiante ici depui cinq ans, j sui venu avc mn bac du bf.c fameu bac organiser au faso si tu rentre avc ca pour chercher visa venir ici o states on va t refouler avc ton fameu diplme dun mois la. L bac burkinabe ca j sui sure qil von acepter ca a lambassade

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 23:16, par VERITE
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    C’est de la pure arnaque les gars. Je vis aux USA depuis plusieurs annees et je travaille comme chercheur dans une universite ici. L’admission dans une universite americaine est completement differente du systeme francais. Pour etre admis comme Freshman (1ere annee d’universite) il vous faut le SAT (et le TOEFL pour les etrangers). Vous avez paye cette somme de 1 million pour rien. Renseignez-vous a l’ambassade americaine et ne vous faites plus avoir de la sorte.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 23:28, par kabore yacouba
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Pourquoi les gens sont excités quand ils entendent "américain" . Cè domage mais vous n’avez rien compris d’abord ; vous verrez !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2014 à 00:10, par Amadoum
    En réponse à : BAC américain : Quelle honte !

    Une autre nouvelle manoeuvre pour separer les gens de leur argent.
    Je ne plains pas les parents qui se sont fait avoir. Je suis tente de croire que ces derniers meritent ce qui leur arrive. Ce BAC americain ne servira a RIEN, en tout cas pas aux USA.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 07:45, par amed
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Hey,areter cette jalousie,le bac americain sapel le high school diploma c’sa k ls elev on eu,o usa on appel le bac,high school diploma.c’elev on fai sa en ligne.ls cour en ligne s’fon par tou o monde !

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 18:00, par amed
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Svp quand on ne connais pas ,on ne dit rienz,je vous informe que ya déjà une laureate qui a commence ls cour au canada,a luniversite ucam !

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2014 à 20:00, par Fried
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    bah moi je sais pas si c’est une arnaque ou pas, mais felicitations a eux ! et bon courage l’avenir nous dira si ce diplôme est une arnaque ou pas ! en tout cas moi je suis fiere de mon BAC D. la facilité reserve bien de surprise !

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin 2015 à 13:20, par king
    En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

    Ce qui vous déplaît est que des élèves qui on échoué au bac burkinabé puissent avoir la possibilité de poursuivre des études comme nous ,moi je pense que c’est une bonne chose aller voir le taux de réussite du bac burkinabé depuis l’année 2000 jusqu’à nos jours, vous comprendrez chacun a droit à la formation universitaire qui est une chose indispensable pour lavenir

    Répondre à ce message

    • Le 7 septembre à 00:09, par Ouedraogo
      En réponse à : BAC américain : 33 bacheliers made in Burkina

      " Vous comprendrez chacun a droit à la formation universitaire qui est une chose indispensable pour l’avenir " Vrai mais pas au prix de tant de millions quand l’inscription pour passer ce diplôme ne dépasse pas à peine $100

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés