Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

samedi 20 septembre 2014 à 12h02min

La cérémonie de clôture des journées parlementaires du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) est intervenue ce vendredi 19 septembre 2014. A l’occasion, le député Achille Tapsoba a laissé entendre que les membres de son groupe parlementaire sont désormais mieux outillés pour défendre les positions du parti majoritaire.

Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

A écouter le premier vice-président du groupe parlementaire CDP, Achille Tapsoba, les députés membres dudit groupe ont conduit les activités avec assiduité et avec concentration. Des activités qui ont été marquées par deux communications ayant, précise M. Tapsoba, permis aux députés participants « d’échanger sur les différents sujets autour de la modification de la Constitution dans le strict respect de la légalité et de la légitimité ». Et d’ajouter, « Au bout des deux jours de travaux, nous avons pris connaissance de ce qu’on peut appeler les aspects juridiques qui sont mis en question dans la problématique de cette modification ». Ce qui – sans doute – lui fait dire que « les membres du groupe parlementaires se sont mieux outillés pour participer davantage et de façon plus efficace au débat politique national du moment ».

Du reste, confie-t-il, « Les députés ont pris la résolution d’user de leur légitimité et de la légalité pour accompagner le peuple burkinabè sur les sentiers du développement, de la paix sociale, et d’un Burkina émergent ». Dans ce sens, le député Boureima Badini, celui-là même qui a animé le sous-thème « La légitimité et la légalité dans un Etat de droit », a tenu à rassurer ses camarades que « Le régime de la 4è République ne souffre ni de légitimité, ni d’un manque de légalité ». Mieux, précise-t-il, « Nous sommes dans un Etat de droit qui fonctionne normalement ». A l’en croire, tous les députés qui ont assisté à sa communication, ont eu tous les outils nécessaires pour pouvoir expliquer qu’il n’y a aucun complexe à se faire quant à la légitimité et à la légalité du pouvoir actuel. Et pour lui, l’article 37 de la Constitution n’est pas inscrit dans le marbre. « Sa modification, foi de M. Badini, n’est qu’une question d’opportunité politique ». Cette opportunité, le député Badini dit la trouver « justifiée actuellement ». Autant dire qu’il a galvanisé les députés du parti majoritaire dans leur élan de modification de l’article 37 litigieux.

Signalons qu’avant la cérémonie de clôture, les participants aux 2è journées parlementaires du CDP ont eu une séance d’échanges et avec le président de l’Assemblée nationale et avec le Secrétaire exécutif national du CDP, Assimi Kouanda. Avec ce dernier, Achille Tapsoba et ses compères disent avoir été informés de ce que le président du Faso va engager un dialogue avec « la majorité et l’opposition, ainsi que le front républicain ». Sans doute que la séance du jour - avec le SEN – qui a duré plus d’une heure, a été mise à profit pour dégager les positions que le parti majoritaire entend défendre à l’occasion de ce dialogue attendu, semble-t-il, par tous les acteurs politiques.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 septembre 2014 à 06:38, par Aubin En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    Quand je pense que des partis politiques fantoches comme le MPP n’ont aucun depute pour peser sur les decisions parlementaires.... Le MPP n’aurait jamais du etre cree, Le RSS aurait du rejoindre un parti de l’opposition tel UPC ou UNIR/PS

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 10:43 En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    consultez vos électeurs, c’est sur qu’il ne partage plus la position que vous défendez actuellement, attention à vos agissements, ne mettez le feu au pays ! vous même vous n’êtes pas convaincus de la position que vous vous efforcez à défendre !
    à bas la politique sans conviction et personnalité !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 11:22, par jeune conscient En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    je crois que certaines personnes dans ce pays ont besoin de un certains nombres de cours de droit constitutionnel pour comprendre certaines chose qu’ils sont vraiment..si le CDp tient a ce que ont organise le référendum c’est pour bien mettre le pays en paix et une stabilité absolue et je crois que si vous ne prenez pas la peine de bien lire entre les ligne politique personne ne pourra voir cela....réveillez nous car nous avons des vieux qui sont devant nous.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 11:38, par avion dans sac En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    vraiment ces député du CDP sont des hommes qui se soucis du bon développement du pays et aussi pour le bien être de chaque burkinabé d’ici et d’ailleurs.que ce référendum est lieu très rapidement pour que chacun puisse continuer sa lutte dans ce pays mes chers amis..

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 12:53, par la voie du peuple En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    nous sommes maintenant sur la dernière ligne droite et chaque burkinabé doit faire preuve de sagesse pour le maintient de la paix en acceptant le référendum comme l’arme de deliberation du peuple burkinabé.
    merci au groupe parlementaire pour le travail abattu.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 13:23, par YAWOTO En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    Rien qu’à vous regarder on sent que chacun est en train de lutter contre sa conscience, ayez l’honnêteté de reconnaître que vous êtes en train de préparer une forfaiture, et non seulement ça ne passera pas, mais vous signerez en même temps votre mort politique, c’est mieux que nos vieux égarés reviennent à la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 13:26, par nongasida En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    persister dans cette salle entreprise et en payerez le prix, comment dans un etat dis démocratique des pères de familles peuvent ils soutenir une autre famille à regner eternellement. ne rentrer pas dans l’histoire de cette façon

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 13:54, par sawadogo En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    généralement c’est ceux qui connaissent le bien fonder la constitution qui se promene dans les rues de Ouagadougou .alors il faut qu’on leur dire que cela va au maintient de la paix et le développement du pays...
    vive la tenue du référendum

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:46, par la voie du peuple En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    je crois bien qu’on ne dois plus parler de journée de parlement mais plutôt de du dernier jour de la dicton de la date du référendum au Faso...

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 21:15, par GBAA En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    Monsieur BADINI quel intérêt y a-t-il franchement à tenir une conférence pour nous dire que ni la légitimité ni la légalité ne font défaut aujourd’hui au Burkina ? Tant que l’article 37 n’est pas modifié, et la Constitution forcée, personne ne se plaint d’une absence de légalité et légitimité au Burkina, c’est une évidence. Diffusez et publiez le texte de votre intervention sur fasonet, il y aura débat ! Si nous n’avons pas un problème de légitimité et de légalité avec notre Constitution, POURQUOI LA MODIFIERIONS-NOUS ?? ET POURQUOI LA LÉGITIMITÉ ET LA LÉGALITÉ ACTUELLES DE LA CONSTITUTION VOUS DÉRANGENT-ELLES, puisque vous reconnaissez que nous n’avons pas de problème de ce côté ?? Le problème en réalité c’est vous et le CDP, puisque vous inventez et trouvez de l’anormalité dans le normal de la Constitution !!

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 01:39, par Le Vigilent En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    Messieurs les députes du CDP, Contrairement a ce que M. Badini veut vous faire croire, votre parti et son vrai patron n’ont ni la légitimité, ni la légalité pour modifier l’article 37 de la Constitution.
    Comme Badini et sa sœur du village ont bénéficié (opportunité oblige) de la couverture de vrais faux décrets pour se porter candidats aux élections couplées de 2012, le premier nommé estime qu’il est tout a fait normal de tordre le cou aux lois de la république pour permettre (créer l’opportunité) a "l’homme fort du Burkina" de modifier l’article 37 pour se représenter en 2015.
    Ne soyez pas complices d’une forfaiture qui va conduire le pays dans une crise encore plus grave que celle qui avait motivé le retour a la clause limitative du nombre de mandats présidentiels avec l’accord de toutes les acteurs de la scène politique. N’écoutez pas les intellectuels malhonnêtes et pyromanes qui veulent tromper le peuple croyant rendre service au président Blaise Compaoré. Ils veulent le pousser a commettre l’erreur de trop qui lui sera fatale.
    Si les choses se gâtent, ce sont les mêmes qui feront de vous des coupables parfaits en arguant que c’est vous qui, au nom du peuple que vous représentez, avez mis la pression sur le président qui n’a eu le choix que de se plier a votre demande légitime.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 10:42, par youssie En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    Si le bien être du peuple était le souci de tous les politiques, toutes ces dépenses pour des dialogues, des meetings, des marches meeting, des rencontres ou visites de courtoisies auraient servi pour booster un peu ce bien être de ce peuple qu’on exploite à souhait. Heureusement que Dieu le Tout Puissant a prévu une fin à toute chose et cela permet au faible d’espérer un jour meilleur.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 11:50, par Papapaa67 En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    Des députés vraiment minables. Qui se plaint de l’article 37 ? Comme si c’était hier, après l’assassinat du journaliste Norbert ZONGO, vous félicitiez le PF d’avoir limité le mandat à 5 ans renouvelables une seule fois que vous même avez voté. Et comme certaines bouches ne valent pas mieux que leur d............, vous revenez nous dire qu’il faut un mandat illimité. Quelle honte !
    Comment arrivez-vous à vous mirer chez vous, à regarder vos enfants qui sortent manifester contre vous ? Vous auriez pu avoir le courage comme RSS de quitter le navire et laisser la famille COMPAORE sombrer avec sa barque. Regarder comment D. Albert MILLOGO et son équipe ont été humiliés à l’enterrement du Juge NEBIE ! Comment vivent-ils dans leurs quartiers ? Tout ça à cause d’une personne qui a opté d’instaurer l’incivisme au Faso. Même si votre sombre entreprise venait à aboutir comment aller-vous gérer le pays ? Autant de questions qui doivent vous interpeller pour que vous quitter le milieu des intestins fragiles et rejoindre même pas le peuple mais votre conscience. Je garde, espoir en vous députés du CDP qu’il vous reste encore un grain de conscience pour vous amener à la raison. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 16:46 En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    le drame de notre pays est d’avoir une majorité parlementaire, déconnecté des réalités de la population et des aspirations de sa jeunesse. Ils sont plus là pour leurs propres intérêts pour les préserver et, assurer, leur fin de carrière. Il suffit de voir le cas pathétique de Badini qui était aussi élu comme sénateur l’an passé avec sa femme pour toucher à eux 2 plus de 3 millions par mois : à rapprocher du smic burkinabè. Attention ce que vous dites car votre "opportunité politique" pourrait se transformer en Waterloo pour vous ! bande d’opportunistes sans foi ni loi !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 00:55, par MOI MEME En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    Alpha Blondy chanta autrefois que dans un pays avec plusieurs ethnies lorsqu’une seule ethnie veut monopoliser le pouvoir et alors tot ou tard ce sera la guerre civile. Les autorités ivoiriennes de l’époque ne l’ont pas écouté. Elles ont instauré l’ivoirité avec les ou les et ; la suite on a vu avec les séries d’opérations bayiri. Au Burkina c’est une seule famille qui veut monopoliser le pouvoir parce que les autres famille ne mettent au monde des Hommes capables de diriger le Burkina...Qui vivra verra .Osons lutter nous saurions vaincre. Malheur à ceux qui ballonnent leurs peuples. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 13:14, par panga En réponse à : Journées parlementaires du CDP : Des députés plus enclins à défendre les positions de leur parti

    JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D’AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D’UN MEDIATEUR ? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C’EST TOUT ! D’AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D’AUTRES N’ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S’IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE ! ALORS, IL S’AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L’OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU’ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés