Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

samedi 20 septembre 2014 à 12h01min

Selon une annonce de la direction de la communication de la présidence du Faso, Blaise Compaoré s’entretiendra, tour à tour, avec des délégations de la majorité et de l’opposition le mardi 23 septembre 2014.

Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

« Dans le cadre du dialogue politique national, Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, reçoit le mardi 23 septembre 2014, la majorité politique et l’opposition respectivement à 10h00 et à 11h00 au palais présidentiel de Ouagadougou », dit l’annonce qui rappelle que le 14 novembre 2013, Blaise Compaoré a accordé une audience à une délégation du chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP).

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 septembre 2014 à 17:52, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    TRÈS URGENT

    A la direction de la communication

    Je vous demande très amicalement à transmettre dans les plus brefs délais au locataire de Kossyam la liste des priorités auxquelles le peuple Burkinabé tient à cœur à la réalisation d’un nombre de projets ci-dessous :

    1-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des hôpitaux des équipements médicaux et des dispensaires pour se bien soigner : ça c’est un intérêt national.
    2- Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des amphis des bus, des bibliothèques et des restaurants universitaires pour ces étudiants pour bien étudier : ça c’est un intérêt national
    3-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin du travail pour ces millions de jeunes sans emploi pour sortir de misère permanente : ça c’est un intérêt national.
    4-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des écoles pour ces millions d’enfants qui ne connaissent pas le chemin de l’école : ça c’est un intérêt national.
    5-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des équipements agricoles pour les paysans extrêmement pauvres pour accroitre leurs rendements : ça c’est un intérêt national
    6-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des routes bitumées pour se développer : ça c’est un intérêt national.
    7-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin d’une justice indépendante et très crédible : ça c’est un intérêt national
    C’EST CA QUI EST LA VÉRITÉ.

    Merci d’avance

    On aime NOTRE CHER FASO AVEC SON VAILLANT PEUPLE dans la paix sans referendum. On veut la paix on aime la paix. Alléluia

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA. AMEN
    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    NON AU REFERENDUM
    NON AU SÉNAT.
    NON A LA RÉVISION DE l’A37
    VIVE LE PEUPLE BURKINABÉ
    VIVE LA DÉMOCRATIE A 2 MANDATS
    VIVE L’ALTERNANCE 2015

    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Partisan inconditionnel de l’alternance

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 17:54, par ALIDOU En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    COOL ! J’APPPRECIE LA PHOTO DE L’ARTICLE : LE PRESIDENT SORTANT, BLAISE COMPAORE, ET LE PRESIDENT ENTRANT, ZEPHIRIN DIABRE ! VIVE LE BF

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 17:58, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    TRÈS URGENT

    A la direction de la communication

    Je vous demande très amicalement à transmettre dans les plus brefs délais au locataire de Kossyam la liste des priorités auxquelles le peuple Burkinabé tient à cœur à la réalisation d’un nombre de projets ci-dessous :

    1-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des hôpitaux des équipements médicaux et des dispensaires pour se bien soigner : ça c’est un intérêt national.
    2- Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des amphis,des bus, des bibliothèques et des restaurants universitaires pour ces étudiants pour bien étudier : ça c’est un intérêt national
    3-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin du travail pour ces millions de jeunes sans emploi pour sortir de misère permanente : ça c’est un intérêt national.
    4-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des écoles pour ces millions d’enfants qui ne connaissent pas le chemin de l’école : ça c’est un intérêt national.
    5-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des équipements agricoles pour les paysans extrêmement pauvres pour accroitre leurs rendements : ça c’est un intérêt national
    6-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin des routes bitumées pour se développer : ça c’est un intérêt national.
    7-Le Burkina n’a pas besoin de referendum mais a besoin d’une justice indépendante et très crédible : ça c’est un intérêt national
    C’EST CA QUI EST LA VÉRITÉ.
    Merci d’avance

    On aime NOTRE CHER FASO AVEC SON VAILLANT PEUPLE dans la paix sans referendum. On réclame la paix ,on veut la paix,on aime la paix. Alléluia Alléluia Alléluia.

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA. AMEN
    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    NON AU REFERENDUM
    NON AU SÉNAT.
    NON A LA RÉVISION DE l’A37
    VIVE LE PEUPLE BURKINABÉ
    VIVE LA DÉMOCRATIE A 2 MANDATS
    VIVE L’ALTERNANCE 2015

    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Partisan inconditionnel de l’alternance

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 17:59, par L’etalon En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Vraiment cette rencontre est la bienvenu surtout en
    ce moment où la classe politique est entrain de diviser la population
    innocente sur la question du referendum !!!Donc qu’ils trouvent un compromis sur la question.
    Que Dieu bénisse le Burkina !!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 17:59, par remsoon En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Vous êtes mon Hero Prési. Tôt ou tard les gens comprendrons !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:00 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Hummmmmmmmm.....pour surtout dire à l’opposition qu’il va convoquer un référendum puisque ses zouaves le poussaient depuis longtemps à aller à ce suicide collectif.Il reste aux dignes et intègres fils de ce pays à préparer les cercueils pour les y recevoir dans le déshonneur et avec des crachats.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:01, par LePeupleNestPasDupé En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Blaise recevra la majorité..Encore une comedie...Comme si y’avait une difference entre la majorité et Blaise.. C’est Blaise qui dit à la majorité ce qu’elle doit faire... Maintenant on veut nous faire croire que Blaise est le mediateur entre la majorité et l’opposition... Peut on jouer au mediateur entre soit meme et quelqu’un d’autre ? ..A l’issue de ces rencontres on l’imagine pretendre mener une action pour departager les 2 camps...Le peuple est vigilant...

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:01, par Tapsoba R (de H) En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Ce n etait pas trop tot.Pourvu qu on n impose pas le point de vue de la majorité à l opposition.Attendons donc de voir tout en gardant espoir.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:05 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Recette de sortie de crise :
    1 Mise en place d’un sénat de 9 membres en janvier 2015
    2 Reférendum couplé avec la presidentielle sur oui ou non pour la sacralisation de l’art 37
    3 Gouvernement d’union national avec un PM ADF en oct 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:06, par PDC2015 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Initiative louable, nous sommes des frères et soeurs donc nous devons nous parler pour le bien-être de notre famille (burkina faso). Donc que d’autres ne pensent qu’ils sont les seuls à diriger la famille faudrait savoir passer la main dans la paix et joie à l’autre pour qu’il contribue au bien être de tous. Excellence, montrez le bon chemin aux frères égarés qui veulent détruire la famille par un soit-disant référendum.
    Que DIEU restaure la sagesse et l’intégrité dans notre famille, Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:11, par Fcomp En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    le grand deal. nos homme politique vont vendre la lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:12, par réciproque fausse En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Une rencontre qui va sans doute faire du bien au peuple,la question du référendum étant incontournable,on espère bien que le chef de l’Etat va juste faire une fois de plus comprendre a cette opposition qu’il faut que le peuple soit consulter.En toute démocratie c’est l’unique solution pour départager les uns et les autres !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:15, par la Guetteur En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    c’est pas etonnant puisque nous avons là un président qui incarne en lui la sagesse,le leadership d’excellence ;un grand visionnaire et surtout un grand démocrate qui sait ecouter et comprendre !!!!j’ai de l’empathie premonitoire pur cette opposition qui,à moins qu’elle ne revienne à la raison,sera biento aux aboies.Vive la démocratie,vive le président compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:16, par gros bras mince En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Une comédie pour certain mais un grand pas pour d’autres,ceux qui croient en la personne du président du Faso et qui se soucient du bien être de la population.Nous espérons que cette fois ci la date du référendum sera fixé enfin de permettre a ce peuple d’aller faire son choix dans les urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:17, par Le Terrible En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    J’ai du mal a comprendre la réaction de certains forumistes qui restent
    toujours sceptique sur leurs idées.Mais soyez convaincu que le peuple
    Burkinabè a besoin de la paix et pour cela nous encourageons cette rencontre.
    Vive le dialogue entre les acteurs politique pour que demeure la paix et
    la stabilité au pays !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:19, par Thunder En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Vive le dialogue ! Si c’est juste pour les informer qu’il convoquera le référendum, le mardi marquera mon entrée en politique, et vous savez pourquoi !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:22, par entre juge et parti En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Tout les regards sont tourné actuellement sur kosyam et sur son locataire,il faut permettre au peuple de s’exprimer a travers la voix des urnes pour que la lumière soit faite sur cette question qui divise les Burkinabés présentement,nous sommes dans une fausse impasse provoqué par l’opposition qui manipule le peuple.Face a une telle situation il est plus que nécessaire qu’on permette a tout un chacun de nous d’aller s’exprimer librement dans les urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:22, par stan En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    C’est un piège. Blaise Compaoré essaye de se mettre hors de la mêlé comme s’il etait neutre dans la divergence entre opposition et majorité. Ainsi, il pourra comme un arbitre sortir appelé au referndum. Hors nous savons tous que le debat de l’art 37 ne concerne que lui et seulement lui.

    Non et non au referndum

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:24, par l’amazone En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    SUR LA PHOTO ON VOIS QUE ZEPH EST DECONFORTER ET TRES MAL A L’AISE !!!CE N’EST PA ET CE NE SERA JAMAIS SA PLACE ET IL LE SAIT BIEN !!!!il n’a aucun charisme pour ça !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:25, par Norbert En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Attention, attention ! CCRP ça vous dit quelque chose ?(seule les décisions consensuelles seront retenues aujourd’hui on est où ? On a compris que cette histoire de CCRP c’était juste l’article 37 qui était visé. Son objectif aujourd’hui "article 37 ou le lenga"alors que non,tu es à la fin de ton mandat en 2015 respecte au moins cela.Celui qui va venir après va continuer ce que vous aviez entrepris c’est tout. Est ce qu’on doit aujourd’hui poser des conditions de départ du Président alors que le pays fonctionne avec des règles bien établies ? Ou bien on est pas en démocratie ?En démocratie tu viens travailler et tu repart tranquillement et une autre personne continue.S’il faut chaque fois que chaque Président pose des conditions de départ ou un referendum à la fin de son mandat c’est grave.C’est vraiment grave.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:26, par Verdad En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    C’est a l’issue de cette rencontre que ceux qui s’agitaient dans les
    rues saurons que le Président du Faso est un héro.Nous faisons confiance
    et souhaitons qu’ils s’accordent sur les points divergents.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:28, par BILI-BILI En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Au secours !! Venez voir un nouveau model de médiation : Une médiation où c’est le médiateur même le neud du problème . Connaissant BLAISE, il leur ( majorité/opposition) dira d’aller s’entendre et revenir.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:30, par le gbè En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Arrêtez de nous prendre pour une population innocente. Maintenant que nous prenons conscience de vos manipulations depuis plus de 27 ans de pouvoir, vous nous prenez pour des innocents . Nous sommes bien conscients de ce que nous ne voulons pas de pouvoir à vie au burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:33, par cogito ergo sum En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Pourquoi cette opposition veut rendre le débat plus long et plus difficile qu’il le parait,nous sommes dans un Etat de droit et le référendum se trouve belle et bien dans la constitution et le président du Faso peut bien sûr user de ses prérogatives constitutionnels pour convoquer le peuple,c’est ce que d’ailleurs nous attendons de lui et on espère qu’après cette rencontre la date sera fixé et qu’on ira dans le urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:34, par la lune En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    eh !!!la vérité est que zeph et sa troupe sont en panne d’idées !!!!!oui référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:36, par Delacroix En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    il ya que le dialogue qui pourra vraiment aider les burkinabè
    a une meilleur cohésion donc bon vent a cette rencontre des acteurs
    politique avec le Président !
    Paix,paix au pays !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:38, par SOS En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Que la sagesse l’emporte sur les vas en guerre du cdp j’ai nommé Yoda. j’espère qu’il ferra partir de la délégation du parti dit majoritaire. Blaise Compaoré écoute ta conscience et non les valais de la cour, écoute la clameur du peuple et non le griot qui est à coté de toi. Accepte la réalité en digne fils moaga qui accepte la mort plutôt que la honte. Vous méritez mieux que ce que des individus de votre partie veulent en réalité : la honte. Il faut savoir quitter le pouvoir avant que le pouvoir ne vous quitte.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:41, par Zaky En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Je pense que c’est une bonne approche pourvue que cela soit un dialogue franc.Il ne faut pas surtout pas que ce soit une stratégie pour divertir le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:48, par Delacroix En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    il ya que le dialogue qui pourra vraiment aider les burkinabè
    a une meilleur cohésion donc bon vent a cette rencontre des acteurs
    politique avec le Président !
    Paix,paix au pays !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:49, par l’immigrant En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Belle photo du president sortant et du president entrant !!!!!sa ressemble plutot a une passation de service !!!qu’il en soit ainsi au soir des elections 2015 !!!amiiiina yarabi !!!!!!!
    je crois qu’il est ici seulement question de rencontrer l’opposition car la majorité c’est le woody de Ziniaré himself.il ya des choses dont si tu ne laisses pas tomber,tu tombes avec.Donc homme fort,il faut laisser tomber afin de pouvoir vivre tes derniers jours a Ziniaré sinon cela se fera aupres de Gbogbo.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:51, par C2C En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    on verra tres bien comment se deroulera cette rencontre !!
    "LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS"

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:53 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Merci à SEM le Président du Faso pour son légendaire sens très élevé de la responsabilité.Il a toujours été au dessus de la mêlée.
    Il met en exergue trois amendements fondamentaux de notre chère constitution :
    - Le premier amendement
    i)Tous les Burkinabé naissent libres et égaux en droits.
    Tous ont une égale vocation à jouir de tous les droits et de toutes les libertés garantis par la présente Constitution. Les discriminations de toutes sortes, notamment celles fondées sur la race, l’ethnie, la région, la couleur, le sexe, la langue , la religion, la caste, les opinions politiques, la fortune et la naissance, sont prohibées.
    - le Trente sixième amendement ;
    ii)Le Président du Faso est le chef de l’Etat. Il veille au respect de la Constitution.
    Il fixe les grandes orientations de la politique de l’Etat.
    Il incarne et assure l’unité nationale.
    Il est garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, de la permanence et de la continuité de l’Etat, du respect des accords et des traités.
    et enfin le Cent soixante cinquième amendement
    iii)Aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
    • -la nature et la forme républicaine de l’Etat ;
    • -le système multipartisme ;
    • -l’intégrité du territoire national. Aucune procédure de révision ne peut être engagée ni poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:54, par Indjaba En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Moi je n’aime pas ces mises en scène et ces genres de rites. Blaise rencontre déjà sa majorité quand il veut. Pourquoi la re-re-re-rencontrer pour entendre ce que lui et Assimi ou François se racontent chaque soir. D’ailleurs le CDP a monté expressément haut la barre ces 2 derniers jours parce qu’il avait vent de cette rencontre. Avec l’opposition, qu’est ce qu’ils vont se dire ? Je comprends Blaise, il veut négocier quelque chose avec l’opposition mais il fait semblant de le faire dans un cadre global en y incluant la majorité au deal. Il veut négocier le consensus pour le référendum (il fera promesse de gouvernement de transition ; promesse de ne plus se présenter après 2020 etc) . il veut aussi négocier le contenu du referendum (1- à défaut de sauter l’article 37 allonger les mandants à 7 ans ; 2- proposition de l’élection du premier ministre avec renforcement de son pouvoir ; 3-renforcement des prérogatives du CFOB etc) .Il veut aussi négocier le Lengua jusqu’en 2017 avec comme argument de faire correspondre députation et présidentielle à la meme année. Il se pourrait qu’il veuille aussi effrayer l’opposition en disant ceci " vous voyez, Boko Aram est au Burkina, AQUIMI est au Burkina et il disent que c’est à cause de moi qu’ils ne font rien d’abord", "vous voyez, l’armée va prendre les armes si on ne passe pas par le referendum" etc etc. L’opposition doit se rappeler de ses manifestations réussies et se dire qu’elle est surveillée et qu’elle joue sa crédibilité et cela pour de bon. Ne refuser jamais d’aller à une rencontre qui a pour thème dialogue ou paix mais soyez serein en cédant ce qui ne vous compromet pas.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 18:56, par BONI SERGE En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Non au pouvoir à vie,

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:07, par Siid-Payété En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Je dirais à l’opposition au CFOP de faire beaucoup attention au stratège Blaise COMPAORE.
    Et que dès leurs sortis des négociations, qu’ils nous rendent compte rapidement avant que les informations ne sois truquées.
    Vigilance au CFOP !!!
    NON A LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37 !!!
    NON AU SENAT !!!
    NON AU POUVOIR A VIE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:10, par ouedraogo En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    pas de trahison possible

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:11, par DIANE En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    IL une race de personne sur ce forum qui me font rire quand
    je lis leur commentaire.En principe c’est le moment d’encourager le
    dialogue et pendant ce temps ils nous racontes des sornettes.
    Vous pensez que sans la paix on peut parlez d’élection ?
    Et rassurez vous que tant qu’il n’y a pas de compromis favorable
    pas d’élection et en ce moment le Président continuera a gérer le pays !!
    Donc prions pour que cette rencontre soit fructueuse au lieu balancer
    des commentaire avec des interprétations sombres.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:13, par Déindé En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    La photo est bien parlante parce qu’elle est prise en 2015, chapeau au photographe qui voit si loin : Zeph (Président entrant) est bien confortablement installé, et Blaise (Président sortant) est en position de se lever (mains sur les genoux, pour prendre appui...), tout simplement pour décaler dans la paix. C’est le meilleur scénario. S’il opte pour autre chose, ah, c’est son haricot. Et ce sera sans huile. A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:14, par l’immigrant En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    le seul compromis est le respect de la constitution !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:15, par OUALI OUMAR En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    je demande a l’opposition d’ être vigilant et attentif a cette rencontre notre position est claire pas de referendum .

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:17, par Uncitoyen En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Vous verrez qu’après ces rencontres, Blaise laissera tomber cette histoire de référendum et sortira par la grande porte.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:22, par SS 20 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Nous attendons voir les partis politiques de l’opposition qui vont mordre à l’hameçon ! soyez vigilants quand il y aura des choix à opérer .Notre constitution n’est pas écrite en Swahili mais en français abordable pour peu qu’on ait franchi la classe de seconde.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:24, par Naaba Guesbé En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    C’est quoi encore cette comédie ? Blaise = CDP = soit disant majorité ! Nous sommes vigilants !!!
    Vive le peuple intègre du Burkina Faso !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:45, par l’immigrant En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Diane,mais ou vous vous croyez ?il peut ne pas avoir de compromis et quand le mandat du woody de Zinairé va finir,il sera illegal et la population va le faire partir !!!!on est ou là ?
    Vous pouvez manger au cdp mais ne reflechissez pas a la place des autres.c’est quoi la paix selon toi ?crois-tu que la paix c’est l’absence de guerre ?il ya quelle paix au BF quand des gens meurent dans des hopitaux,des enfants manquent de salles de classe et que les gens sont attaqués en plein jours a Ouaga ?qu’il y ait election ou pas,2015 c’est 2015 !!!!
    on est fatigué et vraiment fatigué de vous .Regarde bien les deux personnalités sur la photo et tu corrigeras ta position.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:45, par article 37 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Dites à Blaise de lire le forum des internautes pour mesurer sa popularité ou son impopularité. Nous estimons qu’il est déconnecté de la réalité des Burkinabès et que nous sommes très remontés contre son système, son petit frère qui se fait appelé petit président, la belle mère du petit frère qui se fait appelée belle mère nationale.
    Il n’y a pas un seul Burkinabè supérieur au reste de la nation, il faut qu’il sache que nous avons acceptés les différents mandats pour la paix. Qu’il sache que la révision de l’article 37 sera son mandat de trop.
    Merci pour les service rendus, il n’a pas fait plus que ce que nous voulons, il a fait en fonction de ce qu’il connaissait, de ses relations. Il a fait un devoir, c’était obligatoire pour un chef qui prend la destinée d’une nation.

    Maintenant, les cartouches sont épuisée. S’il refuse d’accepter la justice des hommes, la justice de Dieu est inévitable. Et voilà que le jour du seigneur est proche, le jour d’après n’est qu’à quelque jour de la mauvaise décision qu’il a le choix de prendre ou de ne pas prendre.

    Novembre 2015 : fin du mandat. Fin du Bail.
    Retraite.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:56, par GO En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Y a pas que l’article 37 divise et que je vais la modifier et partir. L’article 37 ne divisent pas. Ceux qui veulent sa modification disent que c’est pour qu’il se représente. Donc il n’a qu’a choisir un candidat pour son cdp, et aller se reposer. Il ne va rien arriver à ce Burkina.
    Pas de referendum, pas de modification de l’article, pas de sénat et la vie va continuer.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:59, par Ouédraogo Désiré En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Seigneur, merci pour la sagesse que Tu as accordée à notre Président ! Seigneur donne lui davantage de sagesse et la santé pour le nouveau mandat que tu lui accorde en 2015. Merci pour la sagesse que tu as donnée aux Burkinabès et particulièrement aux politiciens ! Bénis le Burkina pour ta gloire !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 19:59, par réciproque fausse En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Oui au référendum !!
    Oui a la modification de l’article 37 !!!
    Oui a la candidature du président Compaore !!!!
    Que celui qui n’est pas content aillent se faire voir ailleurs,nous on a besoins d’avancer et des gens qui restent assis a longueur de journée e a n’est rien faire si ce n’est critiquer sont banni de la famille du progrès continue.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:00, par Le Guetteur En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    C’est une marque de sagesse pour le président du Faso et en même une victoire forgée par l’Opposition politique. Il faudrait que les partis du CFOP sachent discuter sans dévoiler leur stratégie et surtout faire montre d’une grande habileté politique afin que Blaise Compaoré comprenne que nous ne voulons ni du référendum ni du sénat. Ce régime n’a pas honte. Vous n’avez pas les moyens pour faire face à Ebola et encore moins à la malnutrition (référence au dernier conseil des ministres), pourtant vous piaffer d’en dépenser quand on parle de référendum ou de meeting CDP.
    On attend de pied ferme les résultats de cet arbre à palabre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:01, par JUDICAEL En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    IL y a toujours des tonneaux vides sur le forum qui passe leur temps a
    interpréter le photo mais c’est peine perdu pou ces gens.Quand vous observez,qui a été reçu par qui ?Si vous n’avez rien a dire,taisez vous !!!!
    Blaise restera toujours le président du Faso !!
    Vos agitations ne changerons pas la position des fils de ce pays.
    Vive le CDP et vive le referendum pour une paix durable au pays !!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:05, par electron 1er En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Qu’il disent clairement a cette opposition que le peuple sera consulter et que la date du référendum sera bientôt connu ;que chacun se prépare pour aller voter car c’est la seule façon qu’on arrivera a sortir de ce jeu de ping pong !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:06, par citoyen En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    il y’a longtemps que nous attendions que le président s’adresse au peuple burkinabé sur cette question qui divise les burkinabè. je demande à l’opposition de saisir cette occasion pour transmettre au président du Faso la volonté du peuple c’est à dire :
    NON AU REFERENDUM
    NON AU SÉNAT.
    NON A LA RÉVISION DE l’A37.
    je propose que l’opposition se face accompagner par le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:11, par Honte En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    si c’est des concertations ordinaires entre presidents et partis politique y a pas de probleme. Si c’est pour nous embrouiller par rapport a l’ article 37, c’est peine perdue parce que meme si Diabre ou Roc ou Salif veulent dealer aujourd’ hui avec Blaise, on va les abandonner et trouver d’ autres capitaines. C’est simple. La constitution est son propre mediateur dans cette affaire. Faut pas vouloir nous amener au fond de l’eau. C’est pas la pel.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:13, par Raso En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Cette rencontre, c’est pour annoncer juste après qu’il a rencontré la majorité et l’opposition pour les concilier mais comme il n’a pas réussi, il ne reste que le référendum...

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:16, par l’immigrant En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    A force de faire la mediation partout en afrique,on veut meme faire la mediation chez soi !!!
    il n’ya pas de guerre dans le pays,on veut seulement que notre mediateur nous evite qu’il y ait recours a un mediateur dans son propre pays et cela en respectant la constitution.un poinrt c’est tout !!!!
    quitte le pouvoir !!!!quitte le pouvoir,je te dis quitte le pouvoir !!!
    facon c’est doux pour toi,c’est de la meme facon que c’est doux pour les autres.Alors,cede la place !!!!!!!!si non,il ya CPI !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:23, par Sidzabda En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Encore un autre piège. Attention attention. Toute cette mise en scène est destine a la consommation de la communauté internationale. Et tant pis pour ceux qui y croient. Apres cette rencontre c’est pour créer une éspece de commission pour proposer "une opérationnalisation de comment on sort de cet imbroglio". ça sera le prétexte pour dire a la face du monde entire qu’il est au dessus de la mélée (alors qu’il est le problem). Et comme les gens sont divisés, pour cela, il faut que le peuple, qui est la reference supreme de la souveraineté, se prononce selon la constitution. Du coup, il decide de convoquer son referendum avant la fin de l’année. Et du coup, le pays reel organize aussi son contre-réfenrendum.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:26, par sidpayété En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Quel que soit la couleur du mouton la tabaski aura lieu. 2015 c’est l’alternance ou rien. L’article 37 ne profite qu’à Blaise et sa famille CDP. La limitation du mandat fut un accord collectif, donc il n’y a pas de raison de modifier quoi que ce soit. Donc c’est pas un intérêt national. S’il faut lutter je lutterai jusqu’à dernière énergie.

    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:43 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    On en a marre des comédies orchestrées par notre président. Cela dure depuis un an et pendant ce temps, on ne fout rien. Enfin, presque, car les deals pour bouffer continuent pour les voleurs aux cols blancs de la république. Il est temps que cela se termine fin 2015 !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:45, par Pape En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    si vous voulez après 2015 vous pouvez le nommer chef de votre village. Notre contrat avec lui prend fin en 2015.Vous n’avez même pas honte ? Zeph tu es trop proche du CDP ces derniers jours ne nous dis pas que c’était pour çà ? Un deal .On comprend pourquoi l’UPC est invité par le groupe parlementaire du CDP et pas les autres. fait attention Mr DIABRE.De toute façon notre MPP est là(seul parti crédible pour la jeunesse actuellement).

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:46, par Pape En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    si vous voulez après 2015 vous pouvez le nommer chef de votre village. Notre contrat avec lui prend fin en 2015.Vous n’avez même pas honte ? Zeph tu es trop proche du CDP ces derniers jours ne nous dis pas que c’était pour çà ? Un deal .On comprend pourquoi l’UPC est invité par le groupe parlementaire du CDP et pas les autres. fait attention Mr DIABRE.De toute façon notre MPP est là(seul parti crédible pour la jeunesse actuellement).

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 20:53, par malcom X En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Roch,Sali ou Simon fera t’il partie de la délégation de l’opposition ? Quelles retrouvailles entre anciens amis ? La rencontre avec la majorité est inutile.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 21:09, par gawa En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    c’est pour leur dire qu’il est d’accord avec eux, qu’il les comprend même, mais qu’il ne concédera point !
    wait and see ; on ne comprendra rien de claire à la sortie de cette rencontre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 21:42, par Tagsi En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Le simple fait d’avoir laissé envisagé un réfrendum pour rester au pouvoir est un échec de son Excellence. Il fallait renoncer à cette histoire de briguer un autre mandat et l’histoire retiendrait de lui un GRAND homme mais un non un homme FORT.

    Excellence, revoyez votre posture dans cette situation.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 21:47, par Yameogo En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Ma conviction est qu’une trahison et une félonie se préparent. Quand le CDP est allé rencontrer l’UPC, comme il dit pour manifester une forme de civilité républicaine, le lendemain à l"assemblée, le même CDP déposait un appel au referendum. Comment appelle t on une telle attitude ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 21:53, par Yam’s En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Comme en 1991 avec CFD et autre. L’histoire se répète, décidément !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 22:01, par mountuan TRAORE En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Prudence à l’opposition en principe il n’y a pas matière à dialoguer on laisse la constitution en l’état et tout est quitte.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 22:02, par SANOU En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    lui, il n’est pas de la majorité ? je pensais que c’est la majorité qui gouverne actuellement, dja c’est un individu comme moi

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 22:16, par oued.ar En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Cela montre une fois la bonne volonté du président du Faso a dialoguer avec les opposant,
    et oui pour le référendum pour trancher,le peuple a besoin de donné son avis,le president du faso est le mieux pour apporter une paix durable au faso,Blaise compaore est l homme de la situation pour que le pays émerge,vive le CDP et Blaise compaore

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 22:17, par SIENOU En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    C’est Dieu qui fera notre palabre

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 22:33, par YIRMOAGA En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    C’est bon sans qu’on ne sache le contenu. Y’aura un mot ou du moins SEM BC va ouvrir sa bouche enfin. Donc pas mauvais parce que son silence agaçait surtout ses propres gueulards. Mais enfin un soulagement pour eux. Quant à l’opposition, elle n’a pas à s’inquietter. Diffusez seulement votre sujet de communication qu’il aura avec vous et laissez faire. Ce ne serait plus votre affaire mais le peuple......va répondre. Si c’est bon pour eux, pour nous, pas Question dèhhh ? Mais s’il déclare vouloir laisser l’A37 tel, il sera un héros primaire et on reconnaitra cela de tout cœur.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 23:10, par YIRMOAGA En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Je pressant et je confirme que SEM BC va proposer un GOUV. d’ouverture chargé de concevoir un programme pour une alternance. Le FR est partant et n’a pas le choix ? Il va proposer à l’opposition de trouver un PM par consensus. Cela va fragiliser l’opposition. Les partants croiront à une manne et y’aura les réfracteurs visionnaires qui diront non. BC aura le temps nécessaire de liquider la lutte et dira que le peuple est d’accord pour préserver la paix et le peuple est unifié grâce à sa politique de rassemblement. L’oppo est averti et on attend de voir s’ils vont percevoir cette donne ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 23:39, par l’immigrant En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Monsieur Sienou,ne nous résignons pas.Çà c’est une vieille histoire.Nous devons nous battre pour obtenir ce que nous voulons au lieu de tout mettre chaque fois dans les bras de Dieu.Sankara l’avait dit "l’esclave qui ne veut pas lutter pour s’affranchir ne merite pas qu’on s’apitoie sur son sort".C’est ce que nous avons dit depuis le 15 octobre 1987 et les choses sont restées dans les mains d’une minorité qui pille les ressources du pays et du meme cout appauvrit les citoyens.
    nan lara,en saara !!!!an ka wili ka djô o lo kafissa an man !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 23:42, par l’immigrant En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Pour une fois les burkinabé auront l’occasion d’apprécier leur opposition.Opposition,votre crédibilité dépend de l’issue de cette rencontre piège : Alors soyez prudents.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2014 à 23:52 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Moi Général X , je suis tapis à l’ombre et j’observe, la constitution sera respectée. On ne peut pas dire à Tandja qu’il fonce tout droit dans le mur et on veut faire pire que lui et ça va passer, ça ne passera pas. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 00:18, par Moud En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    C’est de la diversion que je vous dis ! Ouvrez l’oeil, Zéph et compagnie ! Et le bon !

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 00:35, par ANONYME En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Eclairer moi SVP. L’ADF/RDA fera partie de quelle délégation au regard de ces dernières prises de position à l’assemblée nationale sur le référendum ? Majorité qui n’est pas d’accord avec ses idées ?? Opposition qui n’e fait pas partie du CFOB ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 02:09, par ELHAK En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    l,opositions doit se mefie de tout ses rencontres comme les visites des courtoisies

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 03:18, par sidbala En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Très sage mn presi ! U commence a comprendr c k tn frèr disait en 1984 j cite :“plus rien n s fera plu sans lavis des burkinabè“

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 04:40, par ZAPATA En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Ah oui , le "dialogage" en marche comme le disait feu Norbert ZONGO. A quel type de dialogue allons nous et devons nous assister quand les données d’une situation sont claires ? Vigilance opposition, ne vous laissez pas berner et surtout qu’on ne sème pas entre vous le germe de la discorde. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 08:41, par Sidpasata Veritas En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    L’opposition gagnerait à aller à la rencontre avec la ferme résolution de ne pas négocier tout ce qui concernerait de près ou de loin à la modification de l’art 37 ou son contournement pour transgresser la règle de la limitation des mandat. D’ailleurs, BLAISE EST LE PRINCIPAL RESPONSABLE DE LA SITUATION POLITIQUE DÉLÉTÈRE QUE CONNAIT LE BF. Pourquoi a-t-il garder le silence sur ses intentions personnelles ? Pourquoi a-t-il laissé ce faux débat sur l’art 37 durer tant jusqu’à la veille du l’élection présidentielle ? LES PARTIS POLITIQUES NE PEUVENT PAS TRANCHER A EUX SEULS CETTE QUESTION DE REFERENDUM CONCERNANT L’ART 37. C’EST L’AFFAIRE DE TOUTE LA NATION ET L’URGENCE DU MOMENT, C’EST D’ABORD L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : ON VERRA BIEN APRÈS DE LE DÉPART DE BLAISE SI L’ART 37 SERA TOUJOURS UN PROBLÈME OU SI S’ÉTAIT BLAISE LE PROBLÈME.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 10:08, par Ka En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Aucune eau d’une rivière de ce monde ne peut effacer la couleur d’une peau d’un caméléon. Espérons que les intellectuels puissent changer la peau du caméléon de Ziniaré en une couleur blanche pour que le Burkina poursuive son chemin avec une nouvelle équipé prête à relever le défi pour un Burkina émergent

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 10:09, par monzon En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Mais pourquoi avez vous peur du referendum ?au lieu de faire perdre du temps l’opposition gagnerait a sensibilise’ les gens a voter non comme avec wade l’ovni du senegal

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 10:09, par Noyesman En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Cette initiative du Président est louable mais par rapport à son désir de sauter le verrou constitutionnel, je suis comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois. Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 10:57, par SING En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Zephyrin est devenu subitement très proche du CDP. Vigilance maître SANKARA, Arba DIALLO, Roch vous connaissez l’homme il manipule bien. Je suis convaincu qu’il y a certains qui vont oser accepter un gouvernement d’union nationale et j’espère bien que c’est pas à cause des postes de ministre que l’UPC se pavane dans les rencontres du CDP ?Dieu seul sait ce que le CDP est allé proposer à l’UPC à l’issu de leur visite de courtoisie(mon œil oui).Et tout de suite c’est l’UPC le parti chéri qu’on invite lors des rencontres CDP. Ce dernier ne parle plus de l’ADF-RDA qui a perdu toute crédibilité aux yeux de la population pour avoir accepté la collaboration avec l’homme alors qu’il était chef de file de l’opposition. C’est ce même sort qui t’est réservé si tu trahi les autres.Tout ce que je demande aux autres membres du CFOP c’est de ne pas quitter zéphyrin DIABRE des yeux. Nous demandons seulement que l’on nous respecte c’est tout. Si votre compromis se résume aujourd’hui au poste de ministre alors sachez que nous allons mener la lutte sans vous.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 10:57, par Koumbem Tipousga En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Mais pourquoi ne pas attendre que les tenors du MPP soient là avant de rencontrer l’Opposition, ou bien c’est une manière de faire sans eux ou une autre manière de dire d’abandonner leur mission en France ? Un Salif dans la délégation ferait du bien à l’Opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 11:02, par amed En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    la farine est bien prete avec de multiples peaux de bananes. Vigilance Vigilance Vigilance au niveau de l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 11:04, par NO MO WAY En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Si les uns pensent que Zeph apparait déconcerté et mal dans sa peau sur la photo, d’autres par contre pensent que quiconque ambitionne de diriger le Faso devrait ainsi paraitre . En effet comment être à l’aise devant un homme indigne de confiance pour avoir trahi son Frère et Ami, assassin pour avoir orchestrer plusieurs meurtres, cupide pour avoir favoriser la patrimonialisation du pouvoir, bref devant un homme dont tous les mauvais adjectifs pourraient aisément être attribuer.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 11:30, par moaga mossi En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    il y’a appât a proposer a l’opposition . participation a 1 gouvernement d union nationale ou encore des genres ccrp++++++. sachez que opposition vous disposer des maintenant de tous les moyens pour occuper kosyam. si vous laisser cette occase tant pis pour vous vous disparaitre physiquement. c est vous les maitres et cdp va a l’opposition en 2015. une fois aux affaire(opposition) ne faites comme eux c.a.d le toukguili. donner leur (cdp devenu opposant) des postes de ministre avec porte-feuilles.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 11:33, par Figo En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Délégation de l’opposition : DIABRE, SANKARA,BARRY,SEREME,KABORE,OUEDRAOGO au moins. Là on est sûr que toutes les composantes sont représentées et qu’un deal mafieux ne se dégagera pas de cette rencontre.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 12:02, par UnConseil En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Je suis heureux de voir enfin notre Président décider d’écouter le peuple. Je reste convaincu qu’il prendra la sage décision de mettre à l’abri son peuple du désordre qui plane sur le Faso. A tous les acteurs politiques soyez clairvoyant pour ne pas plonger le Burkina dans un vide constitutionnel après 2015. Je veux dire que pour l’instant le ’Lenga’ n’est pas inscrit dans notre constitution. Si vous optez pour un ’Lenga’ il va falloir d’abord l’inscrire dans la constitution et profiter verrouiller une bonne fois pour toute l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 12:51, par laure En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Quelle humilité de la part de notre président !au point de recevoir son adversaire pour discuter ?il faut être un homme fort pour le faire !je pense que c’est le lieu idéal pour dire la vérité a ses opportunistes d’opposant !

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 13:28, par ZOUZOU 1er En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Enfin j’ose croire que le PF rentrera dans l’histoire en renonçant aux projets de référendum et de sénat pour la paix et le bonheur de notre cher BURKINA. Sachons tirer leçons des autres peuples pour bâtir le vrai BURKINA émergent. Que Dieu Tout puissant dans sa miséricorde assiste nos hommes politiques en ce moment crucial et fatidique de notre

    existence.
    VIVE LA PAIX
    VIVE LE FASO

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:20, par HORUDIAOM En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Excusez moi mais j’ai des difficultés à croire au président du Faso depuis son refus d’appliquer les conclusions du rapport du collège des sages ; et plus récemment les conclusions du CCRP concernant les points non consensuels dont l’article 37 de la constitution. En plus, il nous a habitué à la comédie et au divertissement concernant les questions fondamentales de la vie de la nation Burkinabé. Aussi, depuis qu’il est au pouvoir, il n’a fait que pratiquer la politique politicienne qui est très dangereuse pour un pays comme le Burkina Faso. Enfin, je pense qu’il a là l’occasion d’affronter pour une bonne fois les questions qui minent sa gouvernance. Pour cela, il faut qu’il soit sincère et honnête ; car la crise de confiance entre les gouvernants et les gouvernés est la conséquence directe de son manque de respect vis à vis la parole donnée. Il a manqué plusieurs occasions de réconciliation avec le peuple Burkinabé. Monsieur le président, prenez votre courage à deux mains. Que la sagesse du tout puissant vous guide.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:26, par LE JUSTE En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Comme il a échoué son entreprise de nous voir s’entre tuer dans la rue afin qu’il joue au pompier,il fait semblant d’être au dessus des partis politiques alors qu’il est et reste le cerveau de la majorité.Donc juge et partie ; Alors l’Opposition doit rester vigilante quant au respect de la constitution.
    Qu’il renie sa parole c’est son problème mais qu’il s’en tienne à notre loi fondamentalement sinon...
    Mais attendons quand même et écoutons le meme s’il nous a habitué à des volte faces.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:33, par sidzabda En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    je demande à l’équipe de l’opposition de ne pas boire un seul verre d’eau à Kosyam.
    refusez tout ce qui est alementaire qu’on vous offrira. j’en sais quelque chose car le pouvoir à changer de stratégie

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:48, par Honte En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Honnetement, parfois j’ai envie de dire que beaucoup de gens sont naifs. Le president dit qu’ il veut recevoir l’ opposition et cela suffit pour des gens d’ applaudir avec leur deux mains et d’ y ajouter leur pied. On va dialoguer sur quoi ? Contre quoi ? Contre la constitution ? C’est ca le dialogue ? Ou est donc la vertu d’ un dialogue sur des lois qui sont claires ? Ton tour est arrive, tu pars. C’est la seule maniere pour qu’ on puisse civiliser le processus democratique dans ce pays. Donc si on accepte qu’ au detour de ce dialogue on fasse ds concessions sur notre constitution, que se passera- t-il demain quand quelqu’ un d’ autre va etre aussi president et qu’ a la fin d e son mandat il demande a aussi a dialoguer ? Ce que Blaise fait ici, ca me rappelle un enfant gate a qui on est habitue a donner tout. Rencontrer des adversaires politiques est bien mais les rencontrer pour dialoguer de choses qui sont deja claires est inutile et on va pas accepter ca. La constitution est impersonnelle. Meme si un prophete descend aujourd’ hui, y a pas de dialogue pour la tailler sur mesure de prophete. Est-ce que quand ton tour arrive pour mourir, y a dialogue avec la mort qui est une loi naturelle ? Vraiment, ce qui se passe au Faso me donne des haut- le coeur. J’ai envie de vomir.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 15:25, par bilaiz En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Il faudra nécessairement qu’en 2015 on fasse une élection couplée présidentielle-referendum et là les pro-referendum ont leur referendum et les pro-alternance aussi ont leur alternance. De plus ça sera économique et tout le monde y gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 15:38, par ADAMA En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Le President du Faso est un grand homme !

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 18:07, par ouiezin En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Blaise priere de ne pas detruire ce beau pays,celui de no ancetres, avant de partir.
    Soit sage et laisse la place. Il ya plusieurs millions de Burkinabe capable et sinceres.
    _

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 18:07, par ouss En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    J’ose croire qu’après ces rencontres on ne sortira pas dire que vue les positions tranchées des deux parties ; "j’appelle l’arbitrage du peuple souverain par un referendum."
    Attention et attention

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 19:05, par théo En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    je ne suis pense pas que cette rencontre de mardi va donner grand chose. Nous sommes dans milieu ou les gens se connaissent bien et l’agitation de ces derniers jours de la part de la majorité ne présage rien de bon. Chaque camp reste vigilant et mène un combat souterrain pour déstabiliser l’autre. Alors oui au dialogue mais continuons le travail de mobilisation déterminée pour faire face à ceux qui pensent que sans leur dieu de président le BF disparaît.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 19:12, par SANOU En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Blaise est-il de la majorité ou de l’opposition ? Ou c’est un individu comme ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 02:57, par aigle En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Prési, il faudrait leur dire juste que la recréation est terminée. On va au referendum.l’entrevue ne doit dépasser 5 mn

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 07:02, par lechris En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Qu’ils parviennent au. Moins a un consensus.mais nous ne voulons de referendum

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 09:48, par Koumbem Tipousga En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Bonjour à tous.

    C’est une belle initiative, mais gardons de l’euphorie et attendons de voir ce qui sera dit. Il faut qu’après la rencontre on ne nous serve pas des réponses du genre, il ne m’appartient pas de divulguer ce que nous avons discuté avec le président alors que c’est notre pression ensemble qui a amené le président a retarder ou a annuler la mise en place du Senat et la modification de l’Article 37. Dites au président que personne ne lui en voudra s’il accepte respecter les clauses de la Constitution. Aménagez lui une sortie honorable, mais pas au-delà des délais prescrits par l’actuel Constitution. C’est normal et humain qu’il se soucie de son avenir, donnez-lui des assurances. Mais dites-lui aussi, qu’il est trop méprisant pour son peuple qu’il considère à mon sens comme des sujets et non des citoyens. Juste un rappel, pour qu’il sache que même si on dit qu’il a travaillé, il n’a pas aimé son peuple et moi je lui en veux pour cela. Il se soucie très peu ou même pas de ce qui arrive aux Burkinabé, son problème, c’est son Naam. Ailleurs, pour un rien, le pouvoir est à l’écoute comme l’a fait ce matin le Ministre français de l’Intérieur qui a répondu ipso facto à une parente des victimes des deux journalistes français tués au Mali. Il dit que la France à un devoir de vérité à la famille et qu’il faut pour cela que des dossiers soient déclassifiés. Ici, on dira au mieux des cas que la femme exagère avec un ton indigne d’une personne qui a besoin de consolation, au pire on ne lui répondra pas. Ce côté-là, vraiment Blaise a trop péché. Pas de rallonge, ni de Senat ou Senat contre la modification comme si la Constitution appartenait à l’Opposition pour qu’elle marchande sa modification.
    Bonne rencontre et que les bons esprits éclairent tout le monde surtout l’Opposition pour qu’elle n’aille pas se déchirer là-bas pour des propositions de postes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 13:26, par Papapaa67 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Ne vous en faites pas. ceux qui soutiennent l référendum sont des ventre-mous. D’ailleurs je suis content des internautes qui les méprisent en ne leur répondant plus. Continuons la lutte pour le changement. 2015, terminus pour le système Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 13:54, par anta En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    A l’adresse de la délégation du CFOP : Faites très attention à ce que vous aller boire ou manger à Kossiam si jamais on vous invite. N’entrez au sein du palais que du pied gauche en récitant cette formule sacramentelle :"Que le Précieux Sang du Christ nous protège et nous garde" (pour les chrétiens). Pour les musulmans, récitez le Al Hamdou 43 fois et le Koulwalhou 90 fois. Un piège mystique vous est tendu pour casser tous vos nerfs et vous transformer en zomnbis réceptifs de toutes les inepties. Faites très attention. Pour les animistes, referez-vous à Kôrô Yamyélé pour avoir l’incantation.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 14:01, par Anomyme En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Cette rencontre accouchera d’une souris ma parole. Aux inconditionnels du Président je vous demande de faire un tout petit peu appel à votre raison. Qu’à dit le Président Compaoré après le coup d’Etat sanglant du 15 Octobre 1987...

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 14:12, par Noyesman En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    A Diane n°37 et Laure n°74, je suis sidéré par votre dévouement à défendre la conception du pouvoir à vie d’un individu. Comment peut-on avoir accès à internet, donc à une ouverture sur le monde et être cependant limité sur la notion d’alternance ? Wow ! Vous me rappelez un documentaire sur les bébés crocodiles, à peine sortis de l’œuf ils sont déjà agressifs. Rassurez-vous ceux qui appellent au respect de l’article 37 ne sont pas des ennemies de Blaise Compaoré, mais bien au contraire des citoyens qui lui veulent du bien en lui demandant tout simplement après 28 ans d’exercice de pouvoir de passer la main avec la possibilité offerte de se représenter en 2020. Même Poutine qui est à la tête de la 2ème puissance militaire mondiale a compris le jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 14:38, par YIRMOAGA En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    SEM BC n’a pas d’amis politique,n’a pas de dauphin, ne veut pas de n°2, ne veut pas quelqu’un à mesure de le succéder ?. à commencer par HERMANN sous la lutte pour la conférence nationale où il a fait miroiter le dauphinage ? N’en parlons pas des chefs historiques ? Ensuite le journaliste WATAMOU et le N° 2 imaginaire CLEMAN ? A un moment donné, quand l’ADF constituait une force d’opposition, Gilbert fût pressenti dauphin primaire. A aucun moment, tous ces pré-cités n’ont fait l’objet d’un véritable dauphin ? BC va tenter de se fabriquer un nouveau dauphin naïf au sein de l’oppo, pour saper la lutte ? Le chef de fils semble être la victime désignée ou un des ses Lieutenants si je ne m’en abuse ?BC a toujours joué et gagner avec ses opposants, mais cette fois, le cerveau (disque dur) de la mise en œuvre n’étant plus dispo ou du moins dans son camp, on verra bien.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 16:16, par l’immigrant En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    il faudrait que l’opposition lise bien les clauses qu’il auront a signer !!!regarder bien car l’absence ou la presence d’une virgule peut modifier le sens d’une phrase !!je ne vous apprends rien mais une fois de plus soyez vigilants car vous risquez de signer des choses et apres voir que c’est le contraire de ce que vous avez compris !!!!a bon entendeur,salut !!!
    A cette periode,toutes les strategies seront mises en place.
    un homme averti en vaut plusieurs.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 17:00, par rapugumpanga En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    bravo pour cette initiative du président et j’espère qu’il dira a ses interlocuteurs du jour qu’il va respecter la constitution comme il l’avait juré lors de sa prestation de serment. le peuple n’a pas besoin d’une tension . le président est pris au piège par sa famille et ses amis politiques qui voient en l’alternance une fin de l’abondance . vive le dialogue vrai
    non au referendum,
    non au sénat
    non a la révision de l’article 37
    non au pouvoir a vie

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 18:44, par barka En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    on va destabiliser lopposition et semer la confusion en moins de 7mois. wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 21:15, par Tenga En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    C’est une intiative normale, un processus qui devrait exister dans la gouvernance. Mais tout le peuple retient son souffle. A l’étape actuelle de la lutte de l’opposition, il ya craintes que le pouvoir tende un piege à l’opposotion. Mais on leur fait confiance parce que ses memebres sont conscients de l’urgence de l’heure et ils saurant éviter les poeges que seront tendus. S’ils se laissent prendre, alors là on foutu pour e bon.
    Courage, vos êtes des hommes d’état trés alertes, connssant bien ceux qui sont en face. Nous attendons donc les conclusions de cette rencontre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 23:27, par omar En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Le referendum n’aura pas lieu ici. Cela n’est pas négociable. Le reste, on suivra de près et on avisera

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 23:43, par omar En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    il faut absolument que salif Diallo partticipe à cette rencontre. Cela évitera à l’opposition de tomber dans le piège. Et nous sommes prêts pour empêcher la tenue du referendum.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 23:50, par Kuut-Wèehla En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Contrairement à la majorité des réactions enregistrées, je voudrais mettre trop de bémol sur cette rencontre que je qualifierai de grand-messe qui n’accouchera que d’une souri.
    En effet que pouvons nous attendre de cette rencontre ?
    Qui veut de cette rencontre ?
    Les Burkinabè attendent des réponses à des questions préoccupantes du genre oui ou non un référendum.
    Le président n’a pas besoin de rencontrer la majorité, c’est une farce car il n’est un secret pour personne que cette majorité n’est qu’une caisse de résonance qui distille le plus fidèlement possible les volontés et les avis du Président.
    Le président n’a pas aussi besoin de rencontrer l’opposition, pour quoi dire ?
    L’opposition avait déjà débarrassé le plancher avec la machin qu’avait concocté Jean Baptiste Ouédraogo (JBO). A mon avis, elle doit rééditer l’exploit en refusant d’aller à cette rencontre, ou à tout le moins pas avant d’avoir posé des conditions comme d’ailleurs elle l’a si bien fait avec le groupe de JBO.
    Et la société civile dans tout ça ? Je confessais tout le temps que la question de l’article 37 est au dessus des partis politiques et ne saurait être leur seul apanage. C’est une question supra nationale et il faut à tout prix que la société civile ne soit pas éclipsée.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 00:16, par kedouma En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Que blaise compaoré sache une chose : Les Fonctionnaires qu’ils méprise, ceux avec lesquels il ne compte compte pas, le feront quitter son pouvoir sans condition aucune. Mieux vaut pour lui de négocier sa sortie, négocier sa sortie, négocier . . .

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 12:03, par Ampasso En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Cette rencontre nous l’attendions depuis mais elle vient seulement après que le CDP se sent affaibli face a son entêtement. L’opposition doit éviter tous les pièges. Partez en rangs serres. Evitez le piège d’un gouvernement d’union nationale qui constituera un appât efficace pour vous désunir et partant tuer la lutte.La seule question dont il peut être question est la sortie honorable pour le président. Laissez lui toute la latitude de diriger le pays jusqu’ a la fin de son mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 13:35, par Balkissa En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Bon, il va les recevoir pour annoncer sa décision de convoquer le peuple pour trancher la question ... Ce qui m’importe, et j’imagine beaucoup d’autres, c’est ce que sera la réaction de l’opposition ... Nous attendons les mots d’ordre en rangs serrés !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 14:01, par pingdew En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    svp, prési le Burkina Faso n’a pas besoin de reférendum : la jeunesse a besoin tout simplement de travail, des routes butimées et des ecoles

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 15:16, par T.ESAIE En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    NOTRE BURKINA A BESSOIN LA PAIX,L’AMOUR,LA JOIE ET LE CALME.
    PAS LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37.
    NON AU REFERENDIUM.
    ET LE SENAT
    QUE LA PAIX DIVINE DU SEIGNEUR SOIT AU BURKINA FASO.AMEN
    ET QUE SON SANG QUI A VERSE SUR LA CROIX NOUS PROTEGE.AMEN
    SOYEZ BENIS TOUS LES HABITANTS DU BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 15:32, par ATTA En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Alerte aux esprits fragiles de ne pas aller prostitue leurs consciences,pour des billets de banque,ou de postes

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 18:15, par douèssaa En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    SURTOUT PAS DE COMPROMISSION CHERE OPPOSITION. RESPECT STRICT DE LA LOI. 2015 = FIN DE REGNE DE BLAISE

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 18:58, par douèssaa En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    CHERE OPPOSITION pour les chrétiens invoquez "EL BETHEL" (LE DIEU QUI PURIFIE LES MAISONS des gris-gris) après avoir franchi le seuil de la porte et gênez pour la circonstance. Cela vous évitera d’avaler une goutte d’eau qui peut vous être fatale. pas de compromission. 2015 = fin de règne de Blaise

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 19:20, par TIONOU En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    L’alternance est une exigence démocratique un pouvoir a vie aurait des conséquences sur la stabilité et même sur la gestion du pouvoir j’ invite les burkinabés qui ne voient que leur intérêt immédiat en oubliant l’intérêt national accepterai vous vivre dans le paradis et reserver lenfer pour vos frères et soeurs et vos enfants ?? que Dieu protège notre cher patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 20:47, par grace En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    il allume le feu et il vient jouer aux sapeurs pompiers, on a tout compris

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 23:21 En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    on est dans un pays démocratique.le referendum permettra a tout un chacun de ce prononcer sur la modification de l’article 37.je ne comprend pas pourquoi cela pose un problème à certains si cela ne va pas contre la constitution .

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2014 à 20:54, par Ouedraogo En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    Le président compaore devrait savoir que s’il aime réellement son pays il doit laisser le pouvoir et toujours être à côté comme conseille si réellement il pense qu il est indispensable pour le burkina dans cinq ans
    il pourrait toujours se présenter et on verra la suite

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:33, par panga En réponse à : Dialogue politique : Blaise Compaoré rencontre la majorité et l’opposition

    JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D’AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D’UN MEDIATEUR ? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C’EST TOUT ! D’AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D’AUTRES N’ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S’IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE ! ALORS, IL S’AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L’OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU’ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés