Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

vendredi 12 septembre 2014 à 00h47min

Dans l’écrit ci-après, le professeur Laurent Bado fait une mise au point relativement à son opinion publiée sur Lefaso.net le 3 septembre dernier, par laquelle opinion il a entendu s’exprimer – à la fois - sur la position du président Obama et sur celle du président Compaoré quant à la consolidation de la démocratie en Afrique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

1) Les deux Présidents ont recouru à des formules - choc pour frapper les opinions, ce qui est recherché par tous les hommes d’Etat comme marques de leur passage au pouvoir ;
2) Ces formules- choc, par les raccourcis qu’ils empruntent, font que ce qu’ils déclarent dépasse souvent leur propre entendement en aboutissant à des sophismes, c’est-à-dire, à des opinions à la fois vraies et fausses ; ainsi :
3) Concernant Obama, il fait passer en priorité les institutions fortes : C’est vrai parce qu’il plaide pour que les organes, les organismes, les pouvoirs et autres organisations sociétales, dans nos démocraties africaines en rodage, aient des statuts clairs, des compétences pleinement assurées et assumées, des règles de fonctionnement bien définies et le tout sous l’autorité de lois stables ! C’est faux parce qu’il est reconnu internationalement que les institutions ne valent que ce que valent les hommes qui les animent ;
4) S’agissant de Blaise, il fait passer en priorité les hommes forts. C’est vrai parce que Blaise a sans doute voulu dire aux Occidentaux de cesser de nous dicter nos choix (certains chefs d’Etat ayant dit sur RFI que c’est un moment dur à passer !) mais surtout, que si un homme faible est à la tête d’institutions fortes, celles-ci s’étiolent, sont improductives. C’est faux et dangereux ; C’est faux parce qu’en démocratie, l’homme fort, c’est un grand homme, celui qui se met au service de son peuple, avec humilité et qui entreprend tout, dans le cadre de la loi. C’est dangereux parce que Blaise exalte l’individualisation du pouvoir (un pouvoir imposant tout à la société) au lieu de la personnalisation du pouvoir (un pouvoir dynamique, entreprenant, assurant ses fonctions pleinement dans le strict respect de la loi : De Gaulle, Adenauer, Mandela, etc.).
Au total, il n’y a d’homme fort que l’homme établi par le peuple, aimé par le peuple, soutenu par le peuple et qui, en guise de reconnaissance, met tout en œuvre, dans le cadre de la loi, pour répondre aux attentes du peuple.
J’ai toujours exprimé ouvertement mon opposition à la révision de l’article 37 et l’inopportunité de la tenue d’un référendum.
Voilà ce que je soutiens.
.
Laurent BADO

Lien utile : Consolidation de la démocratie en Afrique : « Obama et Compaoré sont tous passés à côté de la plaque », Laurent Bado

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 septembre 2014 à 00:42, par Elgad
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    c’est notre Jean Luc Mélenchon, j’adore ses coups de gueule. Intellectuel de haut vol et comédien politique à la fois, il est super ce Papy Bado !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 00:58, par vérité no1
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Merci Professeur pour cette mise au point.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 01:32, par Le Vigilent
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Professeur, je pense que depuis le début des débats on a un peu déformée la déclaration du président Obama qui était que : "l’Afrique a « plus » besoins d’institutions fortes « que » d’hommes forts. Cela rejoint ce que vous aviez reconnu dans l’écrit qui vous a valu la foudre de certains internautes qui vous sont tombées dessus a bras raccourcis. Je me rappelle qu’en substance votre opinion a été qu’il fallait d’abord des institutions fortes et ensuite des hommes forts (au sens noble du mot) pour les animer.
    Vous savez, il y en a qui veulent vous faire perdre le peu de cheveux qu’il vous reste, mais enfin..., si cela peut faire leur bonheur, vous accepterez volontiers le sacrifice, n’est-ce pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 01:55, par Capitaine Traoré
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Pr Bado laisse ton gros français et rejoint le Cfop dans ses marches et meeting afin de barrer la route à ceux qui veulent dynamiter notre democratie. Pr Bado j’avoue que j’ai du mal à vous faire confiance encore après les histoires de 30 millions avec Blaise. Pourtant avant cette histoire vous étiez mon idole au même titre que mon president Thomas Sankara

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 02:20
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Mon Professeur , tu n’avais pas a clarifie ton opinion . Nous t’avons ecoute a la radio et c’etait claire comme de l’eau a boire . Laisses les gens raconter ce qu’ils veulent . Tu resteras un Grand qui dit la verite sans chercher a plaire.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 02:22, par Namon- Yoloh
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Bado, meme votre sortie - la n’ arrange pas les choses. D’ abord, le sophisme, ce n’est p[as une proposition fausse et vraie a la fois. J’ ai l’ impression que dans votre bavardage oiseux souvent, vous ne maitrisez pas la table de verite. Le et est exclusif. Ca ne peut pas etre vrai et faux en meme temps.
    Ensuite, on s’ attendait a ce que vous clarifiiez la diffference entre homme fort et grand homme. Vous ne le faites pas. mais en plus, vous semblez consacrer le terme d’ homme fort comme s’ il etait un terme consensuel. Votre demarche de rattrappe creuse davantage le fosse entre vous et vos lecteurs qui ont perdu le respect qu’ ils avaient pour vous. Il est tres difficile de voulir supporter les modificateurs de constitution en catmini. Meme un funambuliste ne pourra pas realiser cet equilibre. En finale, Bado, vous m’ avez decu en tant qu’ un intellecuel pour qui j’ avais beaucpoup de respect malgre vos bruits. Et meme si vous avez le droit d’ exprimer votre opinion, vous ets - vou pose la question de savoi a qui profitait cette sortie cahotique ? A Blaise, bien sur. Or en jurioste, vous savez que l’ homme veut faire un passage en force. Et vous le supportez tout de meme ? Je suis decu. Peut- etre que je n’ aurais jamais du croire en vous. Mais premier badaud n’ est badaud, c’est deuxieme badaud kourkouri-naman.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 02:23, par SOABA
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Merci Prof pour cette précision. Maintenant je suis parfaitement d’accord avec vous surtout sur le dernier point " l’homme fort, c’est un grand homme, celui qui se met au service de son peuple, avec humilité et qui entreprend tout, dans le cadre de la loi". Voila qui est bien dit.

    Bien à vous

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 02:42
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Encore de la phraséologie de la part de ce monsieur ! Cet homme qui a toujours raison contre toute l’humanité ! Soyons humbles ! Si vous pensez que vous avez été mal compris, c’est simplement parce que vous vous êtes mal expliqué : c’est aussi simple que cela !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 03:14, par Qui a tiré les oreilles de Bado
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    haii Bado tu ne sait plus ce que tu dit tu A = B aujourd’hui et demain tu dit non A#B mais B=A
    je me demande qui a pu tiré tes oreilles est ce Zeph ou bien c’est Rockzilla je crois que Simon puisse te touché vu sa taille bref Bado ressaisi toi et vite

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 04:46
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Le Pr BADO reste le plus intellectuel des intellectuels parmi les politiciens,toujours constant dans ses convictions. Il ne cherche pas a plaire ou satisfaire mais plutot a faire de la dialectique ,de la contradiction le moteur des idees. Que Dieu fasse qu’il soit conseiller de Zeph apres 2015

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 05:07, par willba william
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion

    Le Professeur Bado est de ceux la qui veulent toujours avoir raison. Obama a ete Professeur de droit constitutionnel, il est issu d’une universite prestigieuse qui est Harvard donc quand quelqu’un de la trempe de Obama parle, il ne parle pas au hasard surtout concernant un sujet comme le droit constitutionnel. Obama a tout a fait raison. Tout d’abord il faut que l’on sorte de l’ordre de l’ideal qui n’existe pas dans le monde dans lequel nous vivons. Nous vivons les realites humaines auquel il faut trouver des solutions reelles. Quand Obama dit qu’il faut des institutions fortes, cela s’explique clairement. Il faut des institutions fortes et des mecanismes predefinis dans les lois fondamentales pour assurer le fonctionnement de ses institutions et les hommes qui les animent aux fins d’eviter tout abus de pouvoir. Une fois que les institutions sont fortes dans un processus democratique claire et respectueuse du droit, si les hommes qui les animent ne jouent pas leur role, le peuple par le biais de la democratie exercera son pouvoir pour entrainer le changement. D’autres hommes viendront et continueront d’animer les institutions et exercer le pouvoir conformement aux regles preetablies toujours sous l’oeil vigilant du peuple. On peut toujours discuter pour dire que la democratie n’est pas parfaite, mais il n’y a rien de parfait dans ce monde. La democratie dans le respect des regles de droit, sous l’oeil vigilant d’un peuple informe et participant, le tout dans un mecanisme de controle mutuel et equilibre, est et restera toujours le meilleur system de gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 08:31, par YIRMOAGA
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Fort wooh, pas fort wwooh. EXC, terminez votre mandat en instituant des institutions fortes, c’est ce qu’on vous demande ? Ou si vous n’aviez pas songé mettre des institutions fortes en place durant vos mandats, dès 2016, votre successeur fera le reste avec la volonté du peuple ? Nul ne va monarchiser le BF. Mr BADO , c’est déjà bon de rejeter L’A37 et son accompagnement de RFRDUM. Un Hmme politique doit être un grand homme pour marquer la vie pendant des générations.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 08:54, par DAOGO
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS. Cette sortie du Professeur vaut ce qu’elle vaut mais tout de meme il faut reconnaitre qu’elle est encore plus reflechie que celle d’avant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 08:58, par Nonprofesseur
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Cher Professeur,

    Comme on dit chez nous : "C’est vous qui jouez votre tam-tam, et c’est aussi vous qui dansez" !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 09:06
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Là, c’est clair, sinon, on ne comprenait rien à ce que vous aviez écrit

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 09:12, par article 37
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    En tout cas, les institutions des Etats Unis sont stable et ce n’est pas un homme fort qui sont à leur tête. Les EU peuvent ne pas être un bon exemple, mais le Burkina encore moins le Président COMPAORE ne peuvent leur donner une leçon de démocratie.

    En Afrique, il y a des hommes forts, qui se sont tout de même déplacés au pays de l’oncle SAM pour lui demander de l’argent, afin de financer leur développement.

    Le MCC est issue d’institutions forte. Au Burkina toutes les institutions semblent converger vers l’institution de la présidence. Au lieu de travailler, les cadres ont fait allégeance pour se maintenir.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 09:44, par NABIIGA
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Professeur, vous semez la confusion à la fin. tantôt vous dites que Obama et Blaise ont tous à la fi raison et non ; tantôt vous affirmer que Blaise à tord et Obama à raison. En tout cas votre première sortie, si le faso.net à fidèlement rapporté votre pensée, nous a un peu confondu. mais nous nous reconnaissons, ou du moins nous vous reconnaissons dans le présent écrit.
    Merci prof et bonne retraite bien mériter.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 09:49, par Le Grand
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Pr Laurent Bado, il faut que tu sois plus explicite et simple quand tu parles. Sinon les gens vont encore te jeter des cailloux et des gros. Tu connais bien nos concitoyens. Ils ne savent rien, ne connaissent rien, mais sautent sur des mots ou des phrases qu’ils ont entendus quelque part et qu’ils ont retrouvés dans tes paroles et commentent tout à tord et à travers. Ils ne savent que répliquer à grands bruits des onomatopées. Malheureusement ils croient qu’ils connaissent. A bas l’ignorance inconnue ! Sinon que je t’ai bien compris à ton premier écrit.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 10:24, par lewang
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Voici que je vous reconnais maintenant mon prof. je vous avais dit que vous avez raté l’occasion de vous engouffrer dans ce que Diabé avait dit. Je crois que vous m’avez entendu. C’est propre.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 10:39, par johny
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Merci Pr pour cet éclaircissement qui clarifie ta position sur la situation actuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 10:52
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Bado, il n’y a pas de doute, tu es un homme fort : dans le sens intellectuel du terme, car tu n’oses pas dire que, je te cite, "le président est irresponsable", mais tu oses plutôt dire qu’il est juridiquement "irresponsable". Sinon, n’Gaou ! J’ai aimé ça beaucoup ! Il n’y a pas de doute, tu es très intelligent, car il faut l’être, pour inventer le Tercérisme que certains essaient de copier, mais mal.
    En fait, on te comprend sur les formules d’Obama et Blaise. Mais seulement, ce que tu dis en voulant disqualifier les deux en même temps a des limites. 1. Blaise est mal placé pour dire aux occidentaux de ne pas lui imposer quelque chose, parce que depuis qu’il a remis les reines du pouvoir à la Banque mondiale et au FMI, le pays circule en "laisse-guidon". Tu le sais mieux que moi. Et ce sont ces anciens compagnons du MPP qui le disent aussi : ils désapprouvent l’orientation néolbérale du régime, donc le MPP est à gauche, social-démocrate. Ce qu’il faut dire est que Blaise n’a pas de vision que la conservation de son pouvoir, un point un trait et c’est tout. En répondant à Obama, il défend sa vision du pouvoir, il se défend lui-même, parce qu’il n’y a pas eu homme plus fort que lui dans les 30 dernières années de l’histoire du Burkina. Quand on lui oppose des institutions fortes, dans une autodéfense, il se sent obligé de défendre l’homme fort qu’il a été, l’homme qui diriger ce pays de bras de fer, et qui pense que tous les autres candidats sont des pots de terre par rapport à lui. 2. Vous dites que c’est reconnu internationalement que les "institutions ne valent que ce que valent les hommes qui les animent". Recourez aux différentes origines de cette citation et vous verrez qu’au 19e siècle, c’est exactement ce qu’Alexis de Tocqueville disait. Mais il le disait par rapport à la démocratie américaine faite d’institutions fortes et de grands hommes capables de les respecter. D’ailleurs en son temps, il pensait que son pays la France n’était pas encore mure pour avoir de telles institutions, parce que, et j’ajoute : il n’y avait là bas que des hommes forts, peut-être à la Compaoré. C’est en référence à toutes ces situations que Jacques Chirac disait que les africains n’étaient pas encore murs pour la démocratie. Autrement, pour Blaise et ses collègues certainement, le Burkina n’est pas encore mûr pour la démocratie et pour cela, il faut des hommes forts comme la France au temps de Tocqueville.
    En somme, la reconnaissance internationale de l’esprit de votre citation se rapporte plutôt à des grands personnages respectueuses des instituions qui sont l’émanation de la volonté générale de leurs peuples, c’est-à dire leurs lois. Il faut être grand d’esprit pour le faire, et non pas juste savoir bander les muscles avec des armes !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 10:54, par L’Autre Africain
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Professeur, le temps de la rhétorique, ou bien même d’avancer en "chat noir", est passé ! Il ne s’agit plus de s’asseoir, attendre que les autres parlent, pour faire la synthèse de leurs dires.

    Comment voulez-vous que quelqu’un qui ait accédé à la magistrature suprême d’un Etat par l’argument de la force et celui qui y a accédé par la force de l’argument aient les mêmes entendements des institutions de la République ?

    Arrêtez donc ce dilatoire que de vouloir couper la poire en deux entre des positions qui sont antagonistes.

    Avec tous mes respect, je pense que votre contribution au débat actuel sur l’alternance ou l’immobilisme serait d’un plus grand apport que ce méli-molo que vous êtes entrain de nous servir.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 11:11, par entre juge et parti
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Monsieur Bado je suis désolé mais vous nous apprenez rien tout au long de cet article,et puis est ce que ça vaut vraiment le coup de faire une conférence a cause de ces propos entre président !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 11:21, par le woudy
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Monsieur le professeur y’a t-il vraiment grand chose a dire dans cette phrase ?Moi je trouve que c’est parce que vous n’avez rien a dire que vous vous illustrés dans ces genres de débats,si non qu’il n’y a qu’une interprétation possible concernant les propos du président Compaore,il a dit les gbê et puis c’est tout !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 12:10, par Aiucune Concession sur le dos de la Constitution
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    @LeGrand, quel mepris pour ton peuple ! Tu penses que les gens ne connaissent rien ? Mais mais mais, je suis decu ! Pourtant quand ces memes ignorants ovationnent Bado, vous acceptez. D’ ou que tu sors ? Bado a voulu faire le liblib. Mais comme il est le plus intelligent sur la terre, sans etre malin( preuve, il prend l’ argent de la corruption, 30 millions, personne n’a vu et il sort raconter a tout le monde, croyant qu’ on va dire qu’ il est un homme propre), il se fait toujours prendre. Bado, la confiance se donne tres difficilement. Et quand on la perd, on la conquiert encore plus difficilement. Je ne crois plus que vous etes un honnete politicien. Vous etes le moins pourri mais comme vous etes tres brouillon, vous ne pouvez pas etre un leader politique. C’est ca la verite. Parce que dans le fond, vous etes un anarchiste. Ouais. C’est ce que je pense de vous. On dit que vous aimez insulter les gens. Moi, si vous m’ insultez, vous n’ allez plus vous mirer. Nom de Bessazuli et de Yii.
    Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada

    _

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 12:13
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Que comprendre de la position de quelqu’un qui oui et non là où il faut dire oui ou non.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 12:19, par yasboré
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    1. dans un état de droit démocratique, la force publique est un quaternaire de puissances indépendantes les unes des autres : l’Exécutif ; le législatif, le judiciaire et la presse. Les rôles ou devoirs sont définis de manière claire dans l’objectif de minimiser les interférences et assurer un bon fonctionnement de l’Etat et garantir la jouissance de tous les droits : ainsi naissent DES INSTITUTIONS FORTES
    2. Mais au tant le dire avec le Pr Laurent BADO ; les institutions valent ce que valent les animateurs dans cet esprit, S ; MILL dit que la société a toujours besoins d’individualités bien marquées ou des hommes forts. J.FIAUX a fait ce constant par le refus de certains à jouer de reflet ; d’écho de phonographe social qu’on veut les imposer : c’est si vrai que certains cultivent l’indispensabilité qui les transforme en tyran qui pense que céder le pouvoir avant la mort ; c’est laisser le « peuple orphelin de son vivant. »
    3. Pourtant, pour une bonne continuité de la de l’état et de la gestion des affaires publiques, DE SERMYN conseille que les individus bien marqués soient-ils doivent se succèdent dans le corps social ; comme les cellules dans le corps humain. Car, comme le dit si bien S.MILL, quand le peuple cesse de produire de fortes individualités, il ne progresse pas.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 12:20, par yasboré
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    4. Mais comment assurer l’affirmation des individualités bien marquées ou des hommes forts et la succession des individus pressentis aussi bien marqués ?
    5. Nous sommes d’accord avec TRINE quand il dit que nul ne doit négliger son individualité car c’est ce qui lui importe le plus au monde, mais nous sommes dans l’obligation de nous assurer que le peuple n’a pas cessé de produire de fortes individualités qui l’évitent de tomber la régression de. Le meilleur moyen de cette assurance, ce sont les instruments conventionnels internationaux et sous-régionaux signés et ratifiés par notre pays et portant discrimination positive : l’alternance constitutionnalisée par la limitation des mandats. Avec la guerre entre l’esprit et la lettre actuellement en cours au Faso, on voit maintenant la nécessité de verrouiller cette limitation à cause des simples d’esprit ou les conservateurs

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 12:24, par warba
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Il faut d’abord disposer d’institutions fortes avant que le peuple ne désigne des hommes forts pour diriger ces institutions avec fermeté et une bonne vision .Dans ce cas, l’homme fort peut devenir soit un minable qui sera oublié par l’histoire ou peut devenir un grand homme qui aura sa place dans l’histoire(de gaulle,Fidel castro,Mandela,Lenine, Sankara....).L’homme fort est celui qui inspire beaucoup plus l’amour et la reconnaissance que celui qui inspire la crainte .

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 12:25
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Les institutions sont fortes aux USA mais cela n’a pas empeche" le scandal des Ecoutes sur leur propre citoyens" ou meme de mener une fameuse guerre en Iraq. Des Presidents comme MObutu etaient des hommes forts mais force est de reconnaitre qu’ils etaient des dictateurs. Pr BADO, prennez tranquillement votre retraite car en Afrique ce ne sont pas les idees et le debat qui priment. Dieu vous benisse

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 12:57, par Sandokan
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Un exemple d’institution forte dans une démocratie : aux USA ou France, la police et la gendarmerie incarnent une institution forte et agissent conformément à la loi et rien d’autre (hormis quelques brebis galeuses qui en abusent parfois). Làbas, tout citoyen sait qu’il ne pas peut faire n’importe quoi, en circulation par exemple, sous peine de tomber dans les filets de la loi établie pour tous. Rien que dans le domaine de la circulation routière, regardez ce qui se passe au Faso : c’est la pagaille totale et personne ne peut rien imposer à personne. Les Policiers sont défiés, humiliés et parfois insultés mais ne peuvent rien faire parce non protéger par une institution forte. La loi existe certes, mais quel agent peut l’appliquer dans toute sa rigueur sans subir les courroux d’un gourou tapis à quelque part dans l’ombre et dont la propre loi est plus forte que celle qui est codifiée ? Résultat, c’est la loi du talion qui est la règle quand surviennent les moindres accrochages entre usagers en circulation. Ce n’est qu’un petit exemple parmi tant d’autres et pourtant il y a bien un homme fort au dessus de tous. Mais quelle est sa réaction par rapport tout ça ? A chacun de tirer sa conclusion.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 13:07, par brama ks
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    merci pour l’eclairecissement Mr bado ,mais moi personnellement je ne peut plus vous faire totalement confiance car je ne sais plus dans quel camp vous etes (l’opposition ou le pouvoire en place).comme blaise est tres fort que toi peut etre qu’il a eu ton remede et c’est pas etonnant l’argent change l’homme et peut facillement derouter l’opinion de quelqu’un.revient dans la lutte car la vitoire n’est plus loin.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 13:08
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    yeah Mr teacher come on !!!!what is going on ???

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 13:09, par RÉSISTANCE
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Monsieur Bado, corrigez encore : un sophisme n’est pas une opinion à la fois vraie et fausse (ce qui est à la fois vrai et faux est contradictoire), c’est un raisonnement qui, sous une apparence de vérité, est en réalité faux !!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 13:45, par bombardier
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Non mon Professeur,cette position ne vous ressemble pas du tout !!!le principe du référendum est déjà acquis et ,sauf calamité naturelle d’une ampleur paralysante,le peuple ira au moment opportun dans les urnes pour s’exprimer sur la question.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 13:56, par HORUDIAOM
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Pr BADO, je vous suis maintenant. Merci pour ces clarifications.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 14:23, par YAMYIT
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Ceux qui au lieu de commenter sur l’ecrit a propremment parle, s’etende sur la personnalite de Pr.Bado (30 millions, oui-non...), c’est une bonne chose pour les cabarets mais pas pour un debat ideologique.
    Certain pretendront que cela est necessaire de connaitre les infidelites et les attentats "terroristes" de Madiba pour comprendre ses idees de non-violence mais on se trompera pas sur celui qui cherche le juste et vrai chemin malgre ses errements...
    Bref ! Il n’est pas donne a tout le monde de tout comprendre...
    Il faut avoir l’humilite de se taire souvent (cf. roi Salomon-Coran et Bible et Torah) et ecouter, on y gagne en intelligence et en sagesse...
    AU faso on dit : « Si ta parole ne vaut pas mieux que le silence, mieux vaut observer le silence » et saint Augustin d’en rajouter moralement :« Le peche, c’est le choix d’un moindre bien par rapport a un bien superieur »... Choisissons donc le bien superieur, et dans ce contexte le silence pourrait en etre un !!!!
    Pour conclure, pour comprendre l’effet des positions des presidents Obama et Compaore, il suffit de penser a " la poule et l’oeuf"... Bref ! chacun a donne une verite parcellaire qu’il faut concilier comme dans le cadre d’une dissertation-synthese afin de trouver le juste milieu car dit-on, « la vertu es moyenne : In medio stat virtus » et j’atouterai "Dura Lex, sed Lex".

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 14:49, par Marian
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Professeur, je vais vous expliquer les choses en français facile :
    Si "Hommes Forts" désigne des personnes dont la probité ne peut être remise en question par personne, et qui du fait de cette réputation sont garants de la stabilité des institutions, alors Blaise Compaoré a raison.
    Si "Hommes Forts" désigne ces personnes qui s’emparent du pouvoir par les armes et qui s’y accrochent contre vents-et-marrées, qui ne se voient plus en autre chose qu’hommes providentiels, alors Obama a mille fois raison.

    Si Blaise Compaoré décide de faire modifier l’article 37 juste pour pouvoir se représenter lui-même en 2015 et qu’il y arrive, il sera Homme Fort à l’entendement de Blaise Compaoré.
    Si Blaise Compaoré fait modifier l’article 37 dans le sens que plus personne ne puisse bénéficier de plus de deux mandats successifs et qu’il y arrive, il sera Homme Fort à l’entendement de Obama.
    Dans les deux cas, je préfère voir Blaise Compaoré choisir l’option de Obama. Car, sur ce coup là, c’est l’option qui l’honore. Mais je ne me fais aucune illusion. Ceux qui s’emparent du pouvoir pour s’y éterniser, ne s’encombrent généralement pas de ce qu’on pense de leur actes. Yaya Jammeh en est l’illustration la plus aboutie du moment. Au Burkina, on essaye au moins de sauver les apparences.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 15:09, par dao
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    jeu de mots que tout cela !!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 15:12, par BonCoeurBonDestin
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Le prof n’est pas aussi intelligent qu’on le croit. Parce qu’il est écouté, il se prend pour plus intelligent. L’humour est un signe fort d’intelligence, c’est ce qui a fait que j’ai cru un moment qu’il était très intelligent mais là il m’a démontré le contraire. C’est un bavard certes mais son QI n’est pas loin de la moyenne. Ne vous fiez pas aux apparences. Un homme intelligent (sage) pensera toujours à ceux qui n’ont reçu la même intelligence quand il agit. Dans le contexte actuel du Burkina Faso, le débat que tu as provoqué contribue-t-il à la paix ? Tes propos renforcent à tord ou à raison le camp de Blaise. Cela pourrait donc conduire au durcissement des positions. C’est sage ça ? Je ne crois pas car je sais que ce n’est pas ton intention.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 15:41, par Carpe Diem
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Il me semble qu’aussi bien le PF que le Pr Bado ont tronqués les propos du Président Obama. Dire que l’Afrique a PLUS BESOIN D’INSTITUTIONS FORTES QUE D’HOMMES FORTS ne signifie pas qu’il faut promouvoir des hommes faibles au profit d’institutions fortes. Cela signifie, de mon point de vue, qu’à défaut d’avoir les deux (des institutions fortes et des hommes forts), la priorité doit être donnée à la mise en place d’institutions fortes car elles sont au-dessus des hommes, qu’ils soient forts ou faibles. Ne dit on pas que nul n’est au dessus des lois ? De Gaulle qui a été cité n’aurait pas pu même s’il le souhaitait mettre en place des institutions à sa mesure et à son service parce que la France avait un passé républicain avec des institutions qui avaient une histoire de plus d’un siècle.
    Mandela n’a pas créé les institutions républicaines de la nouvelle Afrique du Sud, son mérite a été de se soumettre aux institutions de son pays alors l’aura dont il bénéficiait auprès de la majorité de ses compatriotes aurait pu l’inciter à se tailler des institutions à sa mesure. C’est pourquoi, je suis outré par les propos de certains partisans de la modification de l’article 37, qui prétendent que lorsque le peuple aime son président ce dernier doit pouvoir demeurer au pouvoir autant qu’il le souhaite. Admettons que le peuple burkinabè dans son ensemble voue un amour inconditionnel à son président, ce dernier ne pourrait il pas le servir autrement qu’à Kossyam et continuer de travailler à mériter son estime.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 19:24, par Moud
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Il y a quelques années lors d’un interview (au cours duquel il avait été question entre autres du discours qu’il a écrit pour le PF à l’ONU et de l’histoire des 13 millions), le Pr avait déclaré haut et fort et mot à mot, que "Blaise est un grand homme". Je l’admire pour ces idées et sa perception des choses, mais depuis, je me méfie quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 19:37, par La vérité
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Bonjour à tous.
    Je vais juste demander à certains internautes de bien relire leur écrit avant de l’envoyer. Même si vous n’écrivez pas bien le français, il est bon de mettre tous les mots à leur place. Cela permet aux lecteurs de mieux vous comprendre. Si non, votre écrit n’a pas de sens. Courage à nous tous. C’est la vérité qui triomphera.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 19:45, par Zapata koro
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Top 10 des personnalités qui ont une cote d’avenir politique positive

    Les personnalités qui recueillent le plus d’avis favorable (Oui) par ordre décroissant sont :

    1 -Zéphirin DIABRE (64,2%)

    2- Rock Marc Christian KABORE (61,7%)

    3- Laurent BADO (51,9%)

    4- Salif DIALLO (51,8%)

    5 – Soungalo Apollinaire OUATTARA (49,5%)

    6- Arba DIALLO (48,5%)

    7-Blaise COMPAORE (47%)

    8 -Kadré Désiré OUEDRAOGO (45,2%)

    9- Luc Adolphe TIAO (43,9%)

    10- Bénéwendé Stanilas SANKARA (43,1%).

    Source : Baromètre de confiance politique : Côte d’avenir de personnalités civiles, politiques, et militaires, BEMAHOUN Honko Roger Judicaël, 25 août au 3 septembre 2014

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 19:54, par Yao
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    L’homme vieilli en même temps que ses pensées. Prof. votre mémoire est aussi vieille que vous même. Vous êtes juriste face à une question de droit et vous estimez que tout le monde a raison et tord en même temps. Comment de comprendre puisse que tu nous a appris qu’en droit il n’ya pas de tâtonnement.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 21:02, par Highlander
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Je suis vraiment au regret de dire que la position de mon professeur est volontairement ambiguë
    Pr, vous savez et j’en suis que le Sophisme n’est pas quelque qui est à la fois Vrai ET Fausse ; mais plutôt une assertion qui est en apparence- seulement en APPARENCE vraie mais qui est en RÉALITÉ fausse. En un mot, le sophisme est une idée qui séduit par sa beauté sonore mais fausse en réalité
    Vous avez une voix qui porte, ne dites pas de telles contrevérité aux risques d’entrainer ceux qui croient en vous dans des erreurs humiliante.Merci à tous et à toute ?? pour vos contributions.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 22:32, par Le coeur sombre
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    professeur ,n’ait pas le cœur sombre comme moi !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2014 à 02:30, par Doulgou
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Je pense que Bado n’avait pas besoin de nous passer cet écrit. Nous l’avons bien compris l’autre fois. Au fond il n’a fait que dire la même chose dans une version améliorée. Je pense qu’il manque simplement d’une certaine sagesse ou n’est pas, comme l’a déjà dit quelqu’un, si intelligent. S’il était aussi intelligent et sage je pense qu’il allait éviter de temps en temps certaines erreurs stratégiques ou politique. D’abord son parti est de l’opposition et lui même soutient la lutte actuelle de l’opposition. s’il c’était posé la question à savoir à qui va profiter son intervention il n’allait pas la faire ; puisque dans une telle situation ça ragaillardi Blaise Compaoré qui dira qu’il na pas aussi tord. On ne dit pas qu’en politique il faut mentir et fuir la vérité. mais en un bon sage politique il faut savoir se taire et dire les choses au temps opportun selon ses convictions bien justes. S’il pense détenir la vérité entre Barack il fallait, en un bon sage, se taire pour le moment et se focaliser sur la lutte de l’opposition. il allait pouvoir se prononcer après que la lutte soit gagnée. Il devrait se taire encore plus du fait même que Blaise Compaoré fait amuser la galerie et joue à l’hypocrisie. B.Compaoré , après un quart de siècle de règne, peut tu vraiment nous dire qu’il est est un homme fort ayant construit des institutions fortes ? Sa rectification n’a fait que développer la corruption, n’est-il pas au courant de ça ? Son socialisme a formé des types de riches qui on dépouiller le peuple de ses terres et autres biens. Ne sait-il pas ça ? Donc que Laurent bado cesse les débats initils et inopportuns pour qu’on se concentre sur le réel et résoudre nos vrais problèmes. Autrement il ne serait qu’un vrai théoricien inadapté. Aussi qu’il sache qu’il n’a pas compris Barack. Il ne nie pas l’apport des grands hommes ou hommes dits forts. Seulement il dit qu’il faut plus faire valoir en idéal les institutions fortes parce qu’elles seraient plus productives et réaliste....

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2014 à 11:38, par Yameogo
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Il faudra plutôt que Blaise explicite son idée pour permettre une compréhension de sa vision (si c’en est une). Je crois que par homme fort, il entend justifier ses coups de forces pour avoir et garder le pouvoir : voyez comment Sankara a perdu le pouvoir, comment Lingani et les autres qui étaient proches du pouvoir sont passés de vie à trépas. Tout cela sans émotion de la part de leur ami Blaise. Ne faut il pas être fort pour avoir de tels comportements ?
    Mais aujourd’hui, il nous faut beaucoup plus des institutions crédibles qui fonctionnent comme sur des roulettes. Les hommes forts comme les Kadhafi, Mobutu, Ben Ali et autres sont dépassés. D’autres présidents sont sur la même voie comme Blaise, Eyadema, etc...Les arguments physiques avec moyens militaires sont "outdated" ; Il faut convaincre par des arguments et non vaincre.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2014 à 23:00, par verite attaki
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Plus hypocrite que bado tu meurt.C’est un paranoïaque mégalomane trés inadapté.Ta sortie a été lamentable et déforme le fond de la pensée de Blaise car Blaise n’a pas voulu dire aux occidentaux de cesser de leur dicter la conduite étant donné que compaoré blaise est un serviteur zélé de l’impérialisme occidental qui l’a même installé au trône dans un bain de sang inoubliable en 87 et le pays vit sous perfusion des institutions de breton woods.Cette sortie de bado ds ce contexte actuel m’ôte à jamais le minimum de respect que j’avais pour lui.Au fait aprés 28ans de gouvernance de compaoré il est devenu rare de trouver une âme qui ne soit corrompue.Merde le burkina sans avenir

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2014 à 23:33, par tapsoba r louis
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Les institutions fortes résistent au temps mais les hommes forts vivent pendant une petite partie du temps. À mon avis ils nous faut des grands hommes qui sont visionnaires et qui ont surtout conscience qu’aucun être humain ne peut construire tout un pays pendant la durée de son existence. Tout un chacun vient et apporte sa contribution et laisse à son peuple d’apprécier en classant parmi les hommes forts, les grands hommes, les hommes vénérés etc...alors arrêtons de nous prendre pour des dieux sur terre

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2014 à 02:20, par PARE
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    mon professeur tous les eleves ne peuve pas te comprendre,lessentiel est que tu as une position finale clair : non ala modification de larticle 37 et au referendum !

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2014 à 23:39, par LIONEL
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    papy Bado je vous felicite beaucoup de courage et longue vie pour dire la vérité aux burkinabè Merci :: :: : !!! ; :,

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2014 à 11:10, par papus_y
    En réponse à : Le Pr Laurent Bado clarifie son opinion a propos des hommes forts et des institutions fortes

    Le pr Laurent Bado dit la vérité et rien que la vérité, c’est très explicite,en matière de lecture lisez ce qui Est entre les lignes et la ligne, vous savez ce qui fait la différence entre nous les hommes c’est nous notre manière de voir les choses,de comprendre les choses,d’analyse les choses et de conclus les choses,donnez notre opinions et laissez les critiques,walare c’est bon !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés