Présentation des résultats du MCA-BF : Le temps de la reconnaissance et des nouveaux espoirs

vendredi 12 septembre 2014 à 00h47min

L’heure est à la diffusion des résultats du Millenium challenge Account-Burkina Faso, après la fin officielle du Compact intervenue le 31 juillet 2014. Dans la soirée du 10 septembre à Ouagadougou, le premier ministre, le vice-président de Millenium Challenge Corporation en charge des programmes de MCA en Afrique de l’ouest, et toutes les parties prenantes du programme au Burkina Faso étaient réunis pour voir les résultats du projet en image. La représentante résidente de MCC a été élevée au rang de chevalier de l’ordre national par Luc Adolphe Tiao qui a espéré que le Burkina sera éligible à un autre programme américain.

Présentation des résultats du MCA-BF : Le temps de la reconnaissance et des nouveaux espoirs

Un programme structurant de plus de 240 milliards de f CFA à exécuter en 5 ans pour réduire la pauvreté par la croissance économique. C’est le marathon dans lequel le Burkina s’est inscrit depuis le 31 juillet 2009, date du début effectif du MCA- BF. A l’arrivée, le pays se place en pole position et tous les acteurs qui ont pris part à cette « course contre la montre » se disent satisfaits au regard des résultats obtenus. Projet sécurisation foncière, projet développement de l’agriculture, projet désenclavement, projet Education des filles (Bright II), c’était les 4 axes majeurs qui ont constitué le compact du Burkina, l’un des plus ambitieux parmi les 28 autres signés par le gouvernement américain avec d’autres pays. « Ç’a été très bien fait, on a accompli à cent pour cent les activités conçues et cela dans les prix qui étaient proposés.
Beaucoup de pays n’ont pas accompli ce que nous avons fait au Burkina », s’est réjoui la représentante résidente du MCC au Burkina Kateri Clement. Elle a été faite chevalier de l’Ordre national au cours de cette soirée. Le premier ministre a fait une mention spéciale à la représentante résidente « pour sa détermination et la qualité de la collaboration qui ont prévalu à l’obtention de ces résultats ». Selon le chef du gouvernement, « avec un taux d’exécution financière de plus 98% et à peu près 100% du taux d’exécution physique, tous les résultats du compact répondent aux préoccupations réelles des populations bénéficiaires et ces beaux indicateurs vont booster la croissance et réduire substantiellement la pauvreté. »

Un seul mot, Merci

Luc Adolphe Tiao a surtout dit merci et célébré le partenariat fructueux entre le peuple américain et le peuple burkinabè. Il a par ailleurs traduit la reconnaissance du gouvernement à tous les parties prenantes du compact avec en premier lieu son le coordonnateur national Bissiri Joseph Sirima pour avoir relevé le défis. Sa performance inégalée confirme la qualité et la rigueur du travail des burkinabè, a noté le premier ministre. Le désormais ancien coordonnateur de l’ex MCA a lui aussi traduit sa reconnaissance au gouvernement, au peuple américain et à tous ses collaborateur qui lui permis de bien coordonner les activités du compact et d’engranger des résultats des résultats appréciés.

Le vice-président de MCC en charge des programmes MCA en Afrique de l’Ouest, Jonathan Boom, a rappelé les grands axes des réalisations et les incidences que cela aura sur la vie des populations. Selon lui, les réalisations du MCA-BF impacteront directement et positivement plus d’un millions 200 burkinabè.

Le Burkina espère être éligible à un autre compact

Le premier ministre a rassuré que le gouvernement, les bénéficiaires travailleront à amplifier et à assurer la durabilité des investissements. En son nom et au nom du gouvernement, il a pris l’engagement « de porter la lourde responsabilité de rentabiliser et pérenniser les résultats et les acquis du compact afin de donner au peuple américain la fierté d’avoir accepté de financer ce premier compact ». Le Burkina qui a enregistré des résultats appréciés par le partenaire américain espère que le compact qui s’achève ne sera pas le dernier. Luc Adolphe Tiao, qui a remis des cadeaux à Jonathan Bloom, Katéri Clement et Bissiri Joseph Sirima, a émis le vœu et souhaité que le Burkina Faso soit éligible à un autre compact car ayant démontré sa capacité de bonne gouvernance.

La soirée a pris fin par des remises d’attestation à tous les responsables qui ont travaillé pour le programme et une visite des réalisations en images.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Messages

  • Merci Son Excellence monsieur le Premier Ministre pour la reconnaissance du travail bien fait !!!
    Il faut systématiser cette culture de l’excellence et reconnaître le mérite de vos compatriotes quelque soit le bord politique. C’est un début prometteur pour la dépolitisation de l’administration publique dont l’Afrique a tant besoin pour son développement et son émergence.
    Chapeau bas !!!!

  • - Mais franchement on en a marre maintenant !!! Est-ce le seul projet qui est exécuté au Burkina Faso ? Tout le temps warwarwar MCA...war war war war MCA...Warwarwar...c’est quoi à la fin ? Le marché de bétail de Djibo, le meilleur de la sous-région a été exécuté par un projet et on a jamais fait un tel tapage ! Si vous voulez terminer le reste des sous, vous ne vous prendriez pas autrement ! Lisez l’évènement d’hier et vous y trouverez un article sur la route Dédougou-Nouna-Djibasso !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Bravo et félicitations à Sirima qui a été le vrai pilote du projet.

  • Bonjour chers internautes, et je voudrai dire au Koro Yamyele, qu’il confond vitesse et précipitations. Le MCABF, est un programme, et le marche a bétail de Djibo, est même plus petit que celui de Fada. La route dont. Il fait référence est un montage d’un conccurent de l’entreprise qui a exécuté, l’ouvrage, dans un autre marché ouvert. Aussi, sur cette route il n’en ait rien, car des missions de notre ministère y sont allées sans constater ce qui est dit sur le tronçon.
    Trouver autres éléments de discussion.
    Salut Koro Yamyele

  • un kôrô ne réagit pas de la sorte, c’est pas sage de ta part. Sois reconnaissant au moins pour ces gens là qui ont voulu nous sortir de la misère.

  • ce que MCA a realisé na rien avoir avec un marché de betail mon frère. c’est le plus gros projet de developpement que le BF n’ait jamais eu. Eux au moins ils ont un bilan à présenté a la fin de leur programme sinon on a vu des projets ici ki ce sont terminé en queue de poisson. Donc remettons a Cesar ce qui est a Cesar le MCC merite biens des éloges.

  • Mon kôrô donnes nous les références d’un projet/programme qui a investi 48 milliards par an pendant 5 ans avec un bilan comme celui du MCA. Si l’Etat même faisait autant nous ne seront pas à ce stade de développement aujourd’hui ni à l’éternel recommencement des travaux exécutés( route Bobo Ouaga, avenue 56 etc)

  • Es-ce que c’est pas une forme de corruption que de faire des cadeaux aux gens ? Et puis le bitumage de route sadou-kdg-didyr par ce programme était plutôt prévu pour Koungoussi/Djibo ! C’était au temps de Mr Tertus Zongo.
    Vive le Faso !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Felicitation au MCA BF pour avoir realiser à bon terme ce grand projet.Que le cordonnateur national soit aussi decore pour service rendu à la nation.par Notable.

  • Bravo Sirima Bissiri Joseph ...coordonateur du MCA BF et opposant politique ( secrétaire a la prospective du MPP ) la compétence est vraiment au CFOP ...

  • HATTINA, demande au MRAH l’origine du marché à bétail de Djibo et quels ont été les bailleurs de fonds, et tu auras des précisions. Il est plus actif et plu fréquenté que celui de ton Fada. Inutile de nous pomper l’air avec Sirima. Je ne veux pas raconter des choses sur la tyrannie qui y régnant et où tout le monde se méfiait les uns des autres. Mon cher toi tu ne sais pas ! Ils veulent gratter le fonds de la marmite et c’est pourquoi il y a tout ce tapage !!!!!! SAMANDÉNI aussi est grand ! Mais le Colonel BONZI qui en est le Coordonnateur ne crit pas sur tous les toits chaque jour que Dieu fait !

    Par Kôrô Yamyélé

  • - DJAMAL, tu ne connais pas grand chose dans les projets. Le Projet de SAMANDÉNI est tellement grand, important et stratégique pour le Burkina Faso que la Coordination a été confiée à un Officier de l’Armée pour la rigueur et le sérieux. Il s’agit du Colonel BONZI. Renseigne-toi encore un peu ! Mais lui, humble, ne crit pas partout !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Koro yamyele... meme si tu veux comparer les projets et programmes... ca sent de la jalousie ou de l’envie... pour les employés du MCA, naturellement bien payés ! J’entends les gens dire des employés du MCA... leur malin-là, on va les voir ici, c’est fini non ? eh burkinabè ! jamais content pour son prochain ! les gars du MCA ont bossé dur... pas de week-end, ni jour férié, certains y passaient presque la nuit... il faut travailler avec l’americain pour comprendre... ils se sont donnés pour les populations rurales de ce pays ! alors... un peu de reconnaissance, et puis, avec ou sans MCA, quand on est un enfant béni de Dieu, on ne craint rien, car on obtient toujours meilleur !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés