Rentrée scolaire 2014 : le Centre de formation technique et professionnelle de Rimkièta ouvre ses portes à Ouagadougou

mercredi 10 septembre 2014 à 20h35min

A la veille de la rentrée scolaire 2014-2015, tous les acteurs du système éducatif se préparent activement pour offrir à chaque enfant son droit, celui d’aller à l’école. Le Centre de formation technique et professionnel ouvre ses portes pour cette rentrée. Situé au quartier Rimkièta dans le secteur n°14 de l’arrondissement n°3 de la ville de Ouagadougou, le centre propose une formation technique de qualité qui sera administrée par des professeurs titulaires et vacataires.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rentrée scolaire 2014 : le Centre de formation technique et professionnelle de Rimkièta ouvre ses portes à Ouagadougou

« L’éducation est le logiciel de l’ordinateur central qui programme l’avenir de sociétés » avait dit Joseph Ki-Zerbo. L’éducation constitue donc la base du développement d’un pays. Au Burkina Faso, l’éducation est l’une des priorités du gouvernement. Cependant, en dépit des efforts que mène le gouvernement, elle reste très peu accessible à tous. Ainsi, des ONG, associations et particuliers s’engagent à leur côté afin de garantir un avenir meilleur aux enfants. Le Centre de formation technique et professionnel ouvre ses portes pour la rentrée scolaire 2013-2014 avec la devise : « un jeune, une formation, un emploi ». L’établissement entend offrir une formation de qualité aux élèves qui y viendront. Les inscriptions se poursuivent jusqu’au 20 septembre date à laquelle l’administration arrêtera la réception des dossiers.

Un début avec les moyens de bord

Le Centre de formation technique et professionnel est un établissement d’enseignement primaire, technique et de formation des enseignants du primaire (ENEP). Il est fondé par Lucien Marie Joseph KABORE, secrétaire permanent de l’ONG Agir Plus Namanegbzanga Burkina. Le centre est situé à Rimkièta, secteur n°14 de l’arrondissement N° 3 de la ville de Ouagadougou.

Pour la rentrée scolaire 2013-2014, il ouvre la classe de CP1 pour les enfants de 5 à 7ans. Le secondaire avec le cap et le BEP en dessin bâtiment, génie civil et électricité. L’école des enseignants du primaire et en fin le tronc commun formation en maraichage et élevage pour tous les élèves. Les frais de scolarité par an s’élèvent à : CP1 : 20.000fr, CAP : 100.000, BEP : 125.000 et 350.000fr pour les deux en ce qui concerne l’ENEP. C’est un établissement officiellement reconnu par l’Etat burkinabè.

Il est composé d’un bâtiment de quatre salles de classes, d’une salle pour l’administration, d’un château d’eau, d’un jardin, etc. avec d’autres bâtiments toujours en cours de réalisation. L’équipe d’encadrement sera composée de directeur, de professeurs, de surveillants, etc.

Un établissement innovant

Le Centre de formation technique et professionnel offre une formation gratuite à tous les élèves du centre en élevage et maraichage. L’objectif est d’offrir une formation non formelle aux élèves en plus de celle formelle qu’ils reçoivent en classe. C’est aussi pour leur permettre d’avoir un plus à leur formation, d’apprendre un métier et d’en exercer si toutefois ils ne s’en sortent pas à l’école.

La création du Centre rentre en droite ligne avec les attributions de l’ONG Agir plus Namanegbzanga Burkina dont l’éducation fait partie du domaine d’intervention qui est l’éducation de base formelle, non formelle et la formation professionnelle. Cette association parraine des enfants depuis des années en leur assurant la scolarité. A chaque rentrée scolaire, elle reçoit des parents qui sollicitent leur appui afin de trouver la place dans un établissement pour inscrire leurs enfants. C’est pour répondre ainsi à la demande des parents que M. Kaboré a fondé l’établissement. Aussi a-t-il constaté que les jeunes ayant une formation technique souffrent moins quant à la recherche d’emplois. Le centre se donne pour mission d’offrir une formation technique aux jeunes afin de leur permettre de s’auto employer.

Kabore S. Rosine (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés