Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

mercredi 10 septembre 2014 à 00h31min

Le débat sur la modification de l’article 37 de la constitution connaît un rebondissement avec l’entrée en scène fracassante des députés. Une proposition de loi est en effet en gestation au sein de l’hémicycle avec pour objectif la convocation d’un référendum pour modifier l’article 37. Nous vous proposons l’exposé des motifs de cette proposition de loi portée par des députés de la majorité et le projet de reformulation de l’article 37 qui attend de réunir le quorum nécessaire. Document.

Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

EXPOSE DE MOTIFS

Depuis l’adoption de la Constitution du 02 juin 1991, notre pays connait, pour la première fois de son histoire, une stabilité politique et une paix sociale appréciables. En effet, la courte durée de vie (très brève) de chacune des trois premières républiques et la longue période des régimes d’exception ont constitué une source de motivation de la classe politique à œuvrer pour l’évènement de la 4ème République.
C’est tirant leçon de ces périodes que les acteurs politiques et sociaux, sous la conduite du président Blaise COMPAORE, ont dû surmonter leurs divergences pour aboutir à la constitution du 02 juin 1991 adoptée par referendum. Cette loi fondamentale a permis la mise en place des institutions, l’organisation régulière des compétitions électorales et la régulation, de manière générale, de la vie politique dans notre pays, fondements de la stabilité et de la paix sociales. Au nombre des divergences surmontées figurait la question de la limitation des mandats
présidentiels.

Fort des acquis démocratiques enregistrés dès lors et prenant en compte les paradigmes de l’évolution socio politiques de notre pays, la Constitution de la 4ème a connu, en deux décennies, sept révisions dont les deux premières ont portées sur les mandats présidentiels. La première révision intervenue en 1997 par la loi N°002-97-ADP du 27 janvier 1997, votée à la majorité qualifiée de l’Assemblée des députés du peuple, a modifié, entre autres, l’article 37 pour lever la limitation du
nombre de mandats présidentiels. La seconde, en 2000, par la loi 003-2000-AN du 11 avril 2000, également votée à la majorité qualifiée de l’Assemblée nationale, a procédé à la modification de l’article 37 pour établir la clause limitative des mandats du
président du Faso.

C’est dire combien la question de la limitation ou non des mandats présidentiels reste une question politique majeure récurrente dans notre pays.

Malgré la volonté politique, plusieurs fois manifestée, de résoudre cette question par la voix consensuelle, celle-ci continue de diviser la classe politique burkinabè et même de plus en plus les acteurs sociaux et fait l’objet, ces derniers temps, d’agitations politiques (marches et meetings de soutien ou de rejet. .. de l’opposition ou de la majorité ... ) et de menaces à la paix sociale.

Au regard de l’échec des tentatives d’obtenir un consensus entre les acteurs politiques par le dialogue, la seule voie démocratique de résolution du problème est celle de la consultation du peuple souverain, constituant originel.

PROPOSITION DE MODIFICATION DE L’ARTICLE 37
DE LA CONSTITUTION

En conséquence, les députés signataires de la présente
initiative :
- Vu la Constitution notamment en ses articles 49, 161 et 162.,
- Considérant qu’ils représentent. .... % des membres composant l’Assemblée nationale ;
- Considérant la loi n0001/97/ADP du 23 janvier 1997 fixant les conditions de mise en œuvre de la procédure de révision de la constitution, qui dispose en son article 7 alinéa que "toutefois, le projet peut être soumis au referendum indépendamment de toute saisine de l’Assemblée" ;
1. proposent que le projet de texte ci-joint soit soumis au referendum en demandant aux électeurs de se prononcer par OUI ou par NON ;
2. demandent au président de l’Assemblée nationale de transmettre la présente proposition au président du Faso et au gouvernement afin que ceux-ci usent de leurs
prérogatives en la matière.

Ainsi fait à Ouagadougou, le
Ont signé :
- 
- 
- 


Proposition de loi portant modification de la Constitution.

L’article 37 de la constitution est modifié et rédigé comme suit :

Article 1 : le Président du Faso est élu pour 5 ans.
Il est rééligible dans les conditions prévues par la présente Constitution.

Article 2 : la présente loi abroge toutes dispositions antérieures contraires et sera exécutée comme loi de l’Etat.

Vos commentaires

  • Le 9 septembre 2014 à 20:37, par sony aliber En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    ATTENTION ??ATTENTION A MR LES DEPUTES DE LA MINORITE ???VOUS ETES ENTRAIN DE PRECIPITER LE PAYS DANS UNE VOIX SANS ISSUE ???VOUS EN SERREZ LES GRANDS RESPONSABLES DU KO QUE VA PROVOQUER VOTRE SOIT DISANT REFERUNDUM ??REJETER PAR AVANCE PAR LE PEUPLE ???SOYEZ DEMOCRATE ?ET NON DES VOYOUS ??LE GANDAOGO N,EXISTE PAS EN DEMOCRATIE ??SOYEZ COURAGEUX ET TRANSMETTER LE POUVOIR SANS BAIN DE SANG ??LA CPI VOUS GUETTE ???VOUS REJOINDREZ TOUS BIENTOT MG.LAURENT A LA HAYE ?????

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 20:44, par devandougou En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    chers députés, est-ce que vous avez bien réfléchi avant de vous engager. moi je suis sûre que ça ne va pas passer. Nos députés ne vont pas laisser passer votre proposition.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 20:46, par Burkinbi En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bonjour,
    Oh là la, ou va mon pays ?
    C’est quel député qui n’a pas même pas le courage de signer son texte ?
    Non au pouvoir à vie !
    Non à la modification de l’article 37 !
    Oui à l’alternance, on a en vraiment besoin après plus de 30 ans de pouvoir sans partage de l’homme fort Blaise !
    Nan lara, an sara !
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 20:53, par Toutcourt En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je suis d’accord pour le référendum mais pas pour le pouvoir à vie. Il faut que le nouveau texte soit plus précis sur le nombre de fois non renouvelable. Sinon on ne sort pas de la monarchie déguisée en démocratie en Afrique.
    "Article 1 : le Président du Faso est élu pour 5 ans. Il est rééligible dans les conditions prévues par la présente Constitution". Cette dernière Phrase là me laisse perplexe. Surtout le mot rééligible

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 20:55, par Un citoyen En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Aaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!!!!!!
    c’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 20:56 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C’est encore permis le rêve. On attends et tous verrons.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:02, par GO En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Des rigolas. Ceux qui disent vouloir la modification disent que c’est pour que Blaise continu ses œuvres. A leur entendre, c’est de le demandé d’abord s’il va vouloir se représenter avant de parler de modification en parlant de referendum. Soyons sérieux. Laissez les choses aller comme ça pour le bien de ce pays. Ce que vous tenez à casser va de toutes les façons se découvrir.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:02, par Maxence En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    vous ferez mieux d’économiser votre encre,votre salive et votre sueur.la constitution du Burkina faso ne sera pas modifié en son article 37.la bible dit :"ainsi parle le Seigneur.je fermerai leurs yeux et leurs oreilles,ils refuseront de voir et d’entendre et persisteront dans l’erreur et la perversion,alors mon châtiment s’abattra sur eux..."

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:03, par Wendlaboumb En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Et voici la vitesse supérieure enclenchée !
    L’article 36 de la Constitution dispose que "le Président du Faso incarne et assure l’unité nationale". Me référant à l’exposé des motifs il est établi que Blaise Compaoré s’est appliqué à "diviser la classe politique burkinabè et même de plus en plus les acteurs sociaux" par sa volonté personnelle de ne pas vivre dans un Faso où un autre citoyen est à la tête de l’Etat.
    Il se rend ainsi coupable de violation de l’article 36 de notre loi fondamentale. Mais il n’a pas le choix. Selon ses avoeux à Jeune Afrique, le pays s’effondrerait s’il s’en va . Notre homme fort n’a pas réussi en 27 ans à laisser une nation qui survivra après lui. Par notre silence, notre indifférence ou notre soutien, chacun de nous a contribué à l’incompétence notoire de l’homme fort, donc de la violation de l’article 36. Mais l’Eternel bénit cette nation.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:03, par Yoda En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bonjour , cher frères et soeurs ! moi ma proposition sur article 37 est de Modifiée pour limite le mandat présidentielle jusqu’à 10ans maximum ( 5ans plus 5ans )

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:16 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    hum ! les gens cherchent la bagarre hein

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:21, par zady En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    je pense que après une bonne lecture de l’article chacun de vous a bien prit le soin de se dire que cette modification est légale donc arrêter de vous mettre au cote des ignorants.
    le référendum est une voie démocratique car il donne l’occasion a la jeunesse de s’exprimer et nous devons aller a ce référendum pour le maintient de la paix et la sécurité dans le paix...

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:26, par zady En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    jolie commentaire a vous avez dire a ces internaute que le référendum est légale et je viens appuyer cela car moi je suis actuellement prêt a aller au référendum pour un bon développement du pays.
    et aussi a tous ceux qui vont nous dire le contraire je dois vous dire que dans ce pays la rues n’a jamais arranger quelques choses donc accepter le comme il le doit.
    crions haut et fort oui au référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:28, par LA PAIX En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    oui AU referendum !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:30, par zad En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    que ces hommes du soit disant MPP cesse de envoyer dans les aires en nous disant que le référendum n’est pas bien,et aussi cesse de faire courir nos parents dans le rues pour un rien car le seul moyen de bien vouloir trancher entre ces burkinabé est bel et bien le référendum donc arrêter de voler avec nous mes chers amis...et disons oui au référendum pour le développement du pays avec Mr Blaise...

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:33 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    N’ouvrez pas la boîte de pandores, s’il vous plaît, pour des intérêts égoïste et partisans. Nous aimons tous notre Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:33, par avion dans sac En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Même les non politiciens en lisant cela comprendront que le référendum n’est pas telle que les opposants le dramatise,elle fait taire les divergences et aide le pays en toute quiétude par le renforcement de la démocratie.Rien de telle pour qu’un pays avance avec ceux qui veulent le bien pour ce pays et des personnes qui ne pense qu’a eux
    oui oui et oui au référendum

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:35, par par HITLER réapparu au BURKINA En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    S’il vous plait je vous demande pardon ! le peuple cherche d’abord à manger éviter ce qui peut mener l’instabilité. On n’est jamais en sécurité en se basant sur l’armement , souvenons-nous des attentats du onze septembre aux états-unis par ailleurs première puissance militaire mondiale. Souvenons et transposons-nous à la Libye. Nul n’est aussi fort pour duper tout un peuple . L’état islamique n’existe sur aucune carte géographique mais elle sème la terreur partout. Toutes les nationalités y participent par conviction idéologique. Pardon ne transformons pas les hommes intègres en terroristes ou en djihadistes, cela parait amusant cependant c’est triste et c’est regrettable de voir la ruine de son pays chéri arrivé et ne rien pouvoir que Dieu tout puissant et miséricordieux nous sauve. Que Maman Marie intercède pour nous car c’est le pays de médiation qui se dirige vers la médiation de qui ? Que Dieu nous garde des dérives . Je pleure pour ce qu’on pourrait éviter.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:36, par konan En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    vive le referendum , le peuple est souverain il est au dessus de toute loi s’appliquant à lui c’est donc dire que son point de vue est supérieur à tout autre règle peu importe son rang ,oui au referendum !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:37, par Armando En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    eh oui, enfin les députés burkinabè se réveillent : en plus de 20 ans notre assemblée s’est tristement illustrée par la quasi absence de propositions de loi. Ce qui veut dire qu’ils ne réfléchissent pas pour faire avancer le pays. les honorables ont même refusé de soutenir les propositions de lois de l’honorable Laurent Bado ! maintenant on les voie pour une simple affaire de limitation de mandats. franchement, je suis déchu de nos honorables !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:37, par badolo En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    enfin notre referendum

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:42, par SESSOUMA En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Le pouvoir souverain,c’est celui du peuple !!donc que les burkinabè
    soient prêt a affronter leur destin démocratique dans les urnes afin d’éviter
    de mettre notre pays en feu.Laissons les manipulations de l’opposition et
    allons au referendum pour en finir avec cette question.vive la paix !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:49, par l’immigrant En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    on s’attendait plus a cela donc c’est un non-evenement.Seulement,nous voulons que vous nous dites quel jour aura lieu ce referendum qui selon vous est constitutionnel !!!!faites vite on va finir avec cette question !!!!
    vous etes mojoritaire a l’assemblée mais pas dans les familles.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:50 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Le coupe-coupe de l’enfant n’est tranchant que le matin"

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:52, par emmanuel En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    allez y droit au but par des votes a l`hemicycle au lieu de tourner en rond et puis qu`on vous a instruit a cette tache sachez que tous vous porterez l`entiere responsabilite quant a l`issue de cette honteuse oeuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:53, par Laure En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Que le choix qu peuple triomphe. Vive le référendum, vive la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:53, par la voie du peuple En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    le référendum est le seul moyen de pouvoir trancher entre les burkinabés.../..
    donc nous disons oui et oui au référendum..jusqu’au bout de nos efforts

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:56, par passakdé En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    enfin ils ont decidé de brûller le pays . on les voyait venir. ils ne savent pas que là où ils veulent allez, c,est laba ns dormons depuis 1981. ns on ne se laissera pas faire

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:57, par faso demain En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    même si on venait de faire un cour de l’importance du referendu a ces burkinabés je peux même vous dire que on aura des gens qui vont dire que ce n’est bien donc pour cela on l’appliquer sans le point de vu quelqu’un pour les suffrages universels

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 21:58 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Voilà qui est bien dit !Ces propositions des députés me semblent tout à fait justes et légitimes.C’est ce qui nous permettra de departager de façon juste les populations.Ceux là qui ne veulent pas du référendum sont contre la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:00, par tiemtore boukari En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    NOUS sommes bien situé a présent,et nous fière de savoir ce qu’on ferra désormais !je pense que nous sommes tous des fils d’un seul pays et nous voulons que la paix y demeure !ne nous laissons pas doubler par les politiciens qui veulent transformer notre destin a leur sort !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:03, par ne parle pas trop En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    et voila que le dernier mot doit revenir au parlement de faire la part des chose sur la question du référendum donc nous devons nous maintenir et voir comment cela va se terminer dans les marmites de nos députes.
    mais nous irons au référendum coûte que coûte.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:05, par SANFO En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Vive le BURKINA FASO, Vive la démocratie participative.
    Merci à tous ceux qui œuvrent de près ou de loin pour que notre pays demeure ce havre de paix.
    Toujours est-il que tous les pays qui ont connu des troubles ont vu des signes précurseurs, des lignes qu’ils ne fallait pas franchir. Mais hélas, ils en sont arrivés.
    Le comble ; ce sont les vrais griots et/ou partisans qui abandonnent le chef dès que le vent tourne. "Je me souviens des propos attribué à un homme politique de la sous région qui aurait dit et je cite « celui qui a honte ne fait pas la politique » Comprenez donc, Il a déjà tourné sa veste"
    Loin d’être au niveau du vent qui tourne, j’en appelle à la sagesse des uns et des autres. Jeune que je suis, je suis sûr qu’ils sont tous sage que moi et savent pertinemment ce qui qui est meilleur pour l’avenir de notre BURKINA. Le monde évolue, évoluons avec...

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:10, par tché En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Que la majorité parlementaire l’emporte et qu’on passe à l’action sur le terrain à coté du peuple pour qu’il fasse son choix pour son avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:13, par PAPA En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    La boite de pandore est grandement ouverte. sapeurs pompiers, vaillants soldats du feux a vos marques .

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:14, par C2C En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Vraiment pathetique le pouvoir de Blaise Compaore ! Quand je regarde le CDP JE VOIS IMEDIATEMENT LES MANIES DE MON PATRON QUI SE CROIT PLUS MALIN ET PLUS INTELLIGENT !
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:26, par razo En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ne vous leurrer pas. Je pense que les députés ne sont des dupes pour faire une chose pareille. Si vous voulez forcer faire votre maudit référendum vous mettrez le pays a feu et a sang. Convoquez on va voir ! NGAW !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:26, par dilane En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    il reste au député de faire le reste du travail en validant ce projet de loi,ainsi on aura la paix une bonne fois et c’est fini.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:39, par boniface En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    éhhh oui, Conficius disait que l’homme sage apprend des erreurs des autres, pas de ses propres erreurs. ça semble être autrement au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:41, par bernard En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    La modification de l’article 37 de notre constitution n’aura pas lieu, ne vous fatiguez pas car la jeunesse conscient burkinabé dont je fais partir s’opposera farouchement.Notre constitution a bien mentionner que le referendum est un outils a utiliser si l’Intérêt des burkinabé est menacé en non pas les intérêts de la famille de Mr.Blaise Compaore et du CDP. Nous assumerons tous la suite des événements. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:48, par 4- 8 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Beaucoup de ceux qui sont contre le référendum ne le sont pas par ignorance mais plutôt par pure et dure perfidie.C’est assez clair qu’ils veulent voir le pays dans des troubles.Ils ont pourtant bidet car le référendum se tiendra et y’aura que la paix en suite.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:52, par @lph@2014 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je suis d’accord pour consulter le peuple sur l’article 37, à condition que cette consultation soit couplée à l’élection présidentielle 2015. En effet l referendum est inutile pour défaut d’intérêt : quel que soit son résultat , Blaise COMPAORE n’est pas concenne en vertu de la jurisprudence TRAORE (la loi dispose pour l’avenir....) en conséquence une éventuelle modification de cet article ne s’applique pas au présent mandats de BC. Il est donc inutile de dépenser l’argent public pour organiser une consultation qui prend effet seulement au terme du mandat de BC.
    Ceci dit comme nous ne savons pas de quelle forfaiture est capable le Conseil Constitutionnel surtout après le "kafcident" du juge NEBIE,les pafgis de l’opposition gagneraient à s’unir pour proposer un candidat unique pour la présidentielle, et devraient commencer à battre campagne dès à présent car leCDP et les François ne leur feront aucun cadeau.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:53, par faisons un effort de réflexion En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bernard ,tu t ais laissé berné ou quoi ? on parle ici de referendum d’abord ,nous voulons juste le verdict du referendum avant de parler d’autres choses ,vive le referendum

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 22:56, par En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Chatouillez vous toujours. On ne fera pas référendum ici.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:03, par Ka En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ceux-ci ne m’étonne pas d’une assemblé majoritairement coté pouvoir, il sera anormale que ses députés font le contraire. Comme j’ai toujours dit, ce referendum s’imposera de force au peuple, malgré les réactions des intellectuels Burkinabé. Mais l’avenir nous dira, ce referendum qui sera à 100% truqué pour le pouvoir à vie du président Blaise Compaoré. A présent le dialogue est totalement enterrer si vraiment il y a des intellectuels et une vraie opposition dans le pays des hommes intègres, car le vrai dialogue passe par l’abandon du referendum qui sera suivi de la révision de l’article 37. Ce que les députés de la majorité oublient en aidant le président et son gouvernement d’appliqué l’article 49 pour demander le referendum, c’est que tous les intellectuels savent que c’est un tripatouillage, car selon l’article 49 le président ne peut se saisir lui-même. Les députés majoritaire se focalisent sur une seule chose ‘’’il n’y a pas de dialogue entre les deux parties, ce qui est faux, car le dialogue vient de commencer.’’’’ Mais sans Norbert Zongo, le peuple et l’opposition posent la question au président et les députés de son CDP : Monsieur le président en s’imposant ce referendum bidon pour s’éterniser au pouvoir, comment feriez-vous pour s’imposer les étudiants, les intellectuels, le peuple mûri qui appréhendent les dimensions de votre dictature, et le drame qu’elle peut représenter pour votre peuple ? Nous savons qu’en acceptant de faire ce référendum bidon pour enterrer l’article 37, une seule solution s’impose à vous comme les années 1987 a 1999, reprendre votre ancien bâton de pèlerin, emprisonner, tuer, faires disparaître ceux qui sont plus intelligents que vous, vous n’avez plus d’autre alternative. Mr, Blaise Compaoré et sa nouvelle génération de CDP criminelle, sont bien reparti pour la violence qui fera bientôt des millions de veuves et des orphelins. Mr. le président passer outre, les prescriptions de ‘l’article 37, ou demander le referendum bidon sera le risque d’encourir le désaveu populaire qui mettra votre pays en feu dans les années à venir. Vous Mr. le président vous ne pouvez pas avec votre gouvernement appliqué l’article 49 qui doit être de vous, votre premier ministre, le président de l’assemblé et 1/5 éme des députés, vous êtes les répondant de votre pouvoir et n’avez pas le droit de duper votre peuple. Acceptez le respect de l’article 37 pour la paix au Burkina avec une alternance ap

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:08, par Ouédraogo Désiré En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je suis pour la modification de l’article 37. Etant convaincu qu’il est mauvais et limite l’expression de la souvérainété du peuple. Je prie Dieu pour sa modification. La formulation proposée est la bonne.
    Que les deputés de l’assemblée nationale s’accordent et vote cette modification pour nous permettre d’économiser en temps, en argent,... Sinon, allons au referendum.
    Je voterai oui s’il y’a un referendum et je voterai pour Blaise Compaoré en 2015.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:10, par Mr Edgard En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    nous connaissons la constitution ;notre opposition ne veut pas nous révéler la bonne version !les constitutionnalistes vous dirons qu’il est possible de modifier l’article 37 !la constitution prévoit un referendum au cas ou l’opinion nationale est déséquilibrée !il est du rôle de l’assemblé de voté la loi,afin qu’on parte au referendum pour un climat social apaisé !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:12, par oued En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    merci les deputes ; vraiment sa sera une bonne chose car le pays doit emmerger avec des hommes forts

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:23, par Sougr Soaba En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Si dans ce contexte des gens ont toujours le courage d’appeler le peuple malade, affamé et mal instruit au référendum, ce ne sont que de véritables égoïstes. Tout le monde sait que Blaise a échoué. Pourquoi forcez-vous à le maintenir ? Qu’il fasse lumière sur les 1001 crimes sous son mandat s’il est aussi cool qu’il le pense.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:24, par qui fait quoi En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    c’est dans quelque jours que nous allons aller au référendum pour trancher entre les burkinabés et faire fuir certaines personnes sur ce territoire national,pour avoir abuser de la population.et cela est certain chers internautes

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:25, par KELETIGUI En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C’est trop cool comme projet.Nous osons espérer que ca sera approuvé.Vive le référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:29, par reflexion En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    taisez vous car le parlement va bientôt élaborer une date pour le référendum.
    donc les cries de la rues sont finir.car le président de l’assemblée et le premier ministre vont nous dire leur dernier mot et je sais que c’est d’aller au référendum./

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:35, par sihda la sihda En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    L’article 37 de la constitution est modifié et rédigé comme suit et très claire je pense car le parlement va donner sa version et nous les burkinabé ne ferons que exécuter a aller aux urnes pour nous exprimer comme nous le voulons.....
    donc vive le référendum au Faso et vive les burkinabés........

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:40, par vérité no1 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Vous allez monter, descendre, pas de référendum ici !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:51, par Sidpawalemda En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ballon d’essai ou véritable proposition ? Si vous êtes décidés à ouvrir les portes de l’enfer au Burkina, alors nous serons tout aussi décidé à vous y précipiter. Si nous nous couchons devant vos projets funeste, nous sommes, alors autant se tenir debout, droit et fier, prêt pour le combat.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:55, par CIFAYHA En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    ça y est !Personne ne conteste la possibilité d’organisation d’un référendum dans notre pays. C’est une question de principe reconnue dans notre loi fondamentale à la quelle toute velléité malsaine devrait se heurter. Cependant cette même loi ne donne pas un blanc-seing à une personne fut-il un président de la république, de faire de ce principe une simple règle modifiable à souhait comme par le passé. Attention au déverrouillage de l’article 37 tel que je lis dans ce projet de proposition de loi, parce que là c’est la limitation des mandats qui prend un sévère coup de pied et partant la paix sociale tant recherchée. Lorsque je lis cet article je me pose des questions est-ce forcement utile de publier un projet de proposition de loi ?et dans quel but ? lorsqu’on connait les tensions actuelles entre les partisans ou non à la révision si ce n’est qu’une mise en scène pour divertir la galerie. Ouvrons définitivement l’oeil et pour de bon.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 23:58, par Encore, encore En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Là ça devient intéressant, la patrie ou la mort, NON au référendum !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 00:17, par Le juste En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je pense que Blaise va quitter le pouvoir avant 2015. Il ne faut pas du tout se leurrer, il n’y aura pas de referendum au Burkina sur cette question.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 00:19, par GANIKUS En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C’est avec impatience que nous avons attendu des avancées de ce genre.Que ces propositions soient appliquées et qu’on en finisse avec une bonne fois pour toute.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 00:25, par la mer dans verre En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    la communauté internationale est d’accord sur cette concertation du parlement donc ceux qui parlent dans le vide peuvent se taire un peu maintenant !!!!!car le dernier jour n’est plus loin pour trancher entre les burkinabés...vive le référendum et je suis avec ceux qui sont pour le référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 00:57, par Sidnaaba En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Après lecture de ce bout de papier, je me pose les questions suivantes :
    - Où sont les noms des signataires du projet ?
    - quel est leur pourcentage ? "Considérant qu’ils représentent. .... % des membres
    composant l’Assemblée nationale"
    - La date ?
    Ainsi je conclus que c’est juste une maquette que tout bon élève de secondaire peut écrire. Ainsi je ne voudrais pas me prononcer sur une maquette. J’attends l’original ou la réalisation finale. A partir de ce moment on saura que « comme le dit l’adage "KAM SAN GOUSSI A KA KI YE" autrement on saura qu’il y a des garçons au Faso !
    Que les pro ou anti référendum se calment..SVP, IL N’YA RIEN.
    Je demande aux journalistes de faire attention à ce qu’ils écrivent ou publient, cardans ces temps où nous sommes vous pouvez mettre le feu à la poudre pour juste une banalité de ce genre.
    A bon entendeur salut !
    Vive les "Burkimbissi"

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 01:01, par ZAPATA En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C’est vrai qu’on vous a acheté des ordinateurs et qu’on vous a remis des modems de connexion afin que vous pullulez le faso net de votre propagande funeste. La preuve, dès qu’on finit de lire l’article, on note une stratégie savamment orchestré car les 10 premiers mails sinon plus proviennent des gens du sérail. Mais je vous annonce que vous perdez votre temps car objectivement, en votre âme et conscience, vous savez que ce projet ne passera et est porteur de graves troubles à la stabilité de ce pays. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 01:19 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ou sont les noms des deputes signataires ? C’est tout ce qu’on veut savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 02:46, par gohoga En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C est un poisson de septembre. Devant ce maïs

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 03:05, par le realiste En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Si le vote à l’Assemblée était secret, c’est sûr que ce texte ne passerait pas car même la majorité des députés CDP ne seraient pas d’accord. Il est même temps de doter notre assemblée de système de vote électronique pour que chaque député puisse jouir de sa liberté d’opinion.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 03:40 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    il y a quelque chose de flou dans les argumentaires contre ou pour !. Contre Blaise ou pour le référendum. On est tous d’accord qu’on veut l’alternance mais ça, ce n’est pas le problème du référendum. Allons voter non et c’est tout.
    Ne disons pas, ils vont tricher, le peuple n’est pas mature, ..etc. ça ce n’est pas la faute du CDP, Voyons ! Et puis, Dieu, nous voit n’est ce pas. Des présidents, à vie, ont bien fini par mourir pardi ! et plus tôt qu’on ne le pense. Arrêtons de nous faire peur pour rien. Ceux qui veulent brûler le pays, c’est ceux qui convoitent le fauteuil et ça croyez moi, la lutte pour le pouvoir aux biceps n’a rien de bon. La libye, en sait quelque chose. Si on est en démocratie, voyons comment jouer le jeu et gagner. Si ce n’est pas le cas, c’est aussi ça la réalité.
    C’est comme au foot ball : si une équipe joue contre Barça, on ne dira pas, ah, ça suffit, il faut que Messi arrête de jouer parce qu’il fait gagner tout temps. Sans restriction préalable du reglement de jeu, qui est fou ! Le barça ne gagne pas tout temps, si Mourino est l’entraîneur. Ou bien ?
    Je n’aime pas ces arguments funestes : le pays va brûler, on va se tuer, ..etc. Pourquoi et pour Qui ? A qui profitera le crime ? Même si le MPP gagne, c’est le cousin du CDP ou son grand frère qui continue le boulot. Soyons aussi certains qu’en cas de crises, les ténors politiques disparaissent avec leurs familles.
    Combien sont prêts à mourir pour juste permettre à des caciques de la politique, les mêmes ’’bonnets, habits et pantalons’’ de se remettre un coup de ’’gomi’’. Bref, ce n’est pas si évident. Ce qui est sûr, il faut comprendre que ceux qui crient contre la modification aujourd’hui, sont ceux qui l’ont fabriqué avec ’’intelligence machiavélique’’ pour nous servir cette ’’bombe’’ à retardement. On peut les pardonner, mais pas si vite en moins de deux ans pour des gens qui nous ont malmené pendant plus de 20 ans. VOYONS !§+ QUELLE CRÉDIBILITÉ ? OU PURE MASCARADE STRATÉGIQUE QUE L’HISTOIRE ÉCLAIRCIRA
    Prions pour le Burkina, évitons le va t en guerre. Ce n’est bon pour personne.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 03:54, par sayouba En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    de la provocation pure et simple. la guerre civile est à nos pieds

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 04:03 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Tout cela pour arriver a une conclusion deja connue. ce n’est que le debut du debut. oser lutter, savoir vaincre. 2015 est le terminus de ce bus nomme article 47.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 04:23, par historien En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Lorsqu’on fait une analyse approfondie de la situation actuelle au Burkina, le référendum est loin d’être la solution palliative. Si le référendum est organisé, que se soit le oui ou le non qui l’emporte les résultats seront inéluctablement contestés. On ne peut conserver la paix au Faso sans la présence de celui qui a fait plus d’un quart de siècle au pouvoir. Pour se faire, il doit être remplacé de son vivant afin d’éviter le chaos. S’il meurt au pouvoir il serait inévitable ce que tout le monde craint.
    Aussi, après ses deux quinquennat, si le peuple accepte aller au referendum avec le président Compaoré, il sera de coutume que chaque président qui va venir après lui ira au référendum après ses deux mandats. Pour conclure j’estime que le referendum est loin d’être l’option idéale.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 04:37, par onadja victor En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je pense que nos députés de la majorité doivent bien réfléchir avant de s engager dans ce bras de fer avec la population.
    Ce referendum ne passera jamais au Faso car toute la jeunesse va se mobiliser pour vous démontrer que vos ventres sont pleins et nous allons de diminuer .

    EH EHE EHE

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 04:43, par professeur En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C’est un ballon d’oxygène lancé pour tester la réaction des gens.Vous avez vu que personne n’a pris le risque de signer ce chiffon.La presse ne devais même pas le mettre en ligne.Le problème de la modification de l’article 37 est tellement sérieux qu’il ne faut pas le diluer dans des tracs.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 05:14, par kalifa En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Allez au referadum dans le contexte actuel c’est EBolaire

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 05:47 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Pauvre de nous burkinabé. C’est des pays comme le Burkina qui font que l’Afrique est sous développée. Pendant que tout le monde est entrain de chercher des solution à cette pandémie d’Ebola, ici nous on pense à comment faire un référendum ? Cela ne peut-il pas attendre que la tempête de cette fièvre passe d’abord ? N’est-il pas judicieux de garder intact nos ressources pour pouvoir face à cette maladie en cas de contamination ? Ou bien nous pensons qu’on est immunisé de cette maladie, sinon comment peut-on comprendre cet acharnement ? Il faut savoir que le référendum c’est parce que les gens sont en bonne santé qu’il existe. Je ne le souhaite pas mais les laboratoires occidentaux ne découvriront pas ce vaccin tout de suite il y a des enjeux financiers, ils vont attendre quand presque toute l’Afrique sera atteinte avant de le faire. Comment un pays pauvre comme le Burkina peut-il faire face à des dépenses contre Ebola et le Référendum et continuer à fonctionner. Un pays doit avoir des objectifs à atteindre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 07:10, par Passakziri En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je ne comprends pas pourquoi les gens s’excitent sur un torchon comme celui la.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 07:47, par bdahien En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Des députés de la majorité proposent que le président du Faso appelle au référendum, et alors ?
    Moi je n’ai pas si peur que ça. Le dernier mot reviendra au Président Blaise COMPAORE qui est loin d’être un "illuminé". Je suis sûr que le Président du Faso tranchera cette question en son temps, en la faveur de la République.
    Il n’y a aucun doute le président du Faso peut appeler au référendum s’il le veut. Cela se trouve dans ses prérogatives. Mais je suis sûr qu’il fera comme en 2004, quand on a vu les premiers rapatriés de la Côte d’Ivoire et la révolte que cela suscitait. Je me souviens encore de la réaction du Président Blaise COMPAORE. Il avait dit à un journaliste de TNB, je cite : L’herbe est bien sèche mais il s’y trouve beaucoup de sauterelles". fin de citation.
    Alors, que tous ceux qui ont un désir réel de paix abondent dans ce sens et prient pour...
    Le KO est évitable chez nous, à la seule condition que chacun de nous y mette du sien. Arrêtons les propos inutiles de va-t-en guerre...
    Dieu garde le Burkina Faso.
    Bonne journée.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 08:13 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    on a deja apris que vous avez les armes, ce qu’on vient de noter cest que vous avez la memoire courte. vous compter bien sur les analphabetes et les vendus pour assoire un tel regime ! tous les pays qui ont fait ca on connu des guerres et vous voulez emprunte le pas ! precipiter notre pays dans un precipice. vous nous trouverez sur votre chemin !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 08:19, par Noyesman En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Honorables députés de la majorité éclairez l’opinion, pourquoi une pétition en lieu et place d’un vote en plénière ? J’imagine que c’est la formule que les pseudos éminences grises du CDP ont sorti de leur laboratoire de réflexion. En réalité les ténors du parti au pouvoir ne sont pas sûrs d’avoir la majorité requise en cas de vote à main levée ou à bulletin secret. Alors, ils privilégient l’option d’une démarche qui vise à s’assurer le contrôle de chaque élu de la majorité isolement pris. Pour le clan Compaore, la fin justifie les moyens, pour cela la corruption et la pression psychologique seront utilisées. Ce projet de loi modificative porté par les députés CDP et alliés est un leurre qui cache en réalité le souhait de Blaise de négocier une sortie honorable à l’échéance de son mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 08:26, par Le messi En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Nous ne sommes pas étonnés. Ces députés n’ont aucun niveau pour com prendre qu’un référendum ne s’organise que pour une cause national et non individuel. Nous sommes convaincu qu’il y a des députés conscients au sein de cette soit disant majorité qui comprennent cette situation. Nous jeunes conscients disons encore non au référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 08:29, par Ka En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Quel dommage pour le dialogue déjà amorcer par les vrais politique de notre pays. J’adresse ce message à celui qui veut prendre des décisions bidons avant de dialoguer, monsieur Alain Yoda avec ses acolytes des députés djihadistes, vous avez pu en minorité prendre une décision aussi grave, en corrompant le président de l’assemblé nationale. Espérons que le président et son gouvernement ne tienne pas compte de votre doléance, et écoute le dialogue voulu par 99% de la population Burkinabé pour que l’article 37 reste l’arbitre et le garant de protection entre les présidents prédateurs et son peuple. Mr. Yoda le Français caméléon veut vraiment mettre le Burkina à feu avant de retourner en France ! La décision de bousier un article de loi pour le règne à vie d’un seul individu ne se prend pas en minorité comme vous l’aviez fait à l’assemblé nationale. Espérons que le président est plus intelligent que vous, et de s’abstenir a cette requête, et se tourner vers le vrais dialogue pour une alternance apaisé : si non, préparez vos bagages pour l’exile, tout le pays sait que c’est vous le trouble fait de l’assemblé nationale, le peuple est mûr et ne vous fera pas de cadeau. Oubliez ce referendum honteux et la modification de l’article 37, et revenir au dialogue avec votre peuple car le Burkina de 1987 et 1998 n’est plus le même. Sauf le dialogue avec l’opposition et la société civile, peut apporter la paix pour 16 millions d’habitants ; vous qui voulez la crise interminable au Burkina ne représente que zéro par rapport a la population qui veut que de la paix dans la bonne gouvernance sans l’injustice et l’impunité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 09:01, par Donald En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    « notre pays connait, pour la première fois une stabilité politique et une paix sociale appréciables »....« Malgré la volonté politique...celle-ci
    continue de diviser la classe politique burkinabè et même de
    plus en plus les acteurs sociaux et fait l’objet, ces derniers
    temps, d’agitations politiques (marches et meetings de soutien
    ou de rejet. .. de l’opposition ou de la majorité ... ) et de menaces
    à la paix sociale. »
    Prière mes chers députés trouvez autre chose et cherchez la signification du mot REFECHIR.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 09:15, par mackiavel En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Merci aux deputes d avoir rappele que cet article a ete change en 1997 et en 2000 par la voie parlementaire. Pourquoi faut-il nous embarquer dans une voie referendaire qui est couteuse financierement et non efficiente quand on connait le rapport entre le cout et le resultat. Repondre par oui ou par non n est-il pas un limitation reelle de l expression du peuple ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 09:30, par phantom En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C,est un ballon d’essai, si nous restons mous, ils procéderont au vrai tir. La mobilisation doit etre immédiate.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 09:33, par bonjour En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    " la Constitution de la 4ème a connu, en deux décennies, sept révisions dont les deux premières ont portées sur les mandats présidentiels." ils n’ont pas honte. c’est vous qui avez mis la constitution en place et c’est vous qui le modifié à vie.pourquoi vous plaindre ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 09:37, par DIP En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Moi je pense qu’il serait plus honorable pour nos Honorables députés de ne pas créer de problèmes supplémentaires au peuple honorable du Burkina Faso par la modification de l’article 37.Je crois à mon humble avis que le Président du Faso n’a jamais eu l’intention de forcer les choses vu que cette fois ci est la fin de son deuxieme mandat que le peuple l’avait accredité.Ainsi laissez l’homme prendre sa retraite après plus d’un quart de siècle et permettez au peuple de goûter un changement democratique avec un nouvel homme.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 09:48, par GBE En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ne perdez pas votre temps pour rien car avec EBOLA, rien ndate se fera et on sera se voir ici pian !
    Dieu n’est pas yoruba et ne dort pas non plus.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 09:57, par BOBO DEN En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    J’AI COMPRIS, IL A FAIT DES MÉDIATIONS PARTOUT EN AFRIQUE ET SOUHAITE MAINTENANT ÊTRE MÉDIATEUR AU BURKINA FASO. PAUVRE DU BURKINA, QU’AS-TU FAIT AU TOUT PUISSANT POUR BÉNÉFICIER DE CELA. MAIS GARDONS ESPOIR, CAR CE QUI A AMENÉ CES DÉPUTÉS QUI NE PENSENT QU’A DES PROMOTIONS APRÈS OU PENDANT LEURS MANDATS A PROPOSE CETTE LOI, FERA QUE CES MÊME DÉPUTÉS RETIRENT CETTE LOI POUR LE BIEN DE NOTRE PATRIE. JE N’AI PAS DORMI LA NUIT EN APPRENANT CELA. QU’ALLAH FASSE QUE CETTE LOI UNE FOIS PASSÉE EN CONSEIL DES MINISTRES NE PUISSE PAS ÊTRE ADOPTÉE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE.
    GOD BLESS OUR COUNTRY

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 09:59, par somé placide En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Au Burkina Faso, c’est la mangecratie et une peur bleue qui habitent les responsables. Nous avons des députés suivistes qui font d’ailleurs pitiés. Ils ne sont hommes que lorsqu’ils sont devant leur femme. Au Niger, des députés ont osé dire NON au projet de modification du président et l’armée a fini par prendre ses responsabilités. Les quelques mois qui restent pour le régime Compaoré nous paraissent longs déjà. Donc nous ne pouvons plus supporter un autre bail après 2015. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:00, par nomwende En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    poisson d’avril..............poisson d’avril...........poisson d’avril.
    je me ravise nous sommes en septembre. Ya Allah sauve mon pauvre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:02, par ya yaa boin En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Au faites si le peuple refuse l’organisation du référendum c’est simplement le fait que le parti majoritaire va truqué les résultats et on a vue des cas pendant les élections municipales, que sont devenus les gens qu’on a arrêter pour fraude ? sachez tout simplement qu’ils sont libre sans poursuite judiciaire car ils ont le soutient du pouvoir. donc pour éviter les confrontations raisons simplement de refuser son organisation.
    pourquoi vouloir consulter le peuple pendant que sa mission est arrivée a terme ? dans ce cas a quoi sert la retraite des fonctionnaire pendant que d’autres veulent toujours servir ? ne regarder pas l’âge du président mais plutôt le temps mis au pouvoir et la fatigue qu’il présente en lui.
    tout le monde peut devenir président mais tout le monde ne peut pas conserver la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:03, par ZONGO En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Mais qu’est-ce qui se passe dans la tête de ces Messieurs ? Risquer le tout pour le tout ??? Comment ces gens se regarderont dans la glace un jour lorsqu’ils se rendront compte que toute leur vie durant, ils se sont battus pour assurer un pouvoir à vie à un seul individu ??!! C’est dégueulasse tout ça ! Que Dieu préserve la paix au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:05, par horizon En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    En d’autre temps on traiterait ce document de "tract" car ne comportant pas de signature. Si la paix sociale si bien décrite n’est pas menacée, pourquoi vouloir la troubler ? La sagesse voudrait qu’à l’état des choses, nous la préservons en nous departissant des intérêts personnels et égoïstes. Quel sera le prix d’une telle aventure ? Sommes nous prêts à répondre devant l’histoire des dérives de "notre" action ? Qui sera comptable de la situation ? S’ il vous plaît, ayons la crainte de Dieu et renonçons à ce projet qui, après nous avoir longtemps opposé, risque de nous consumer.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:10, par Chocho En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Vivement que ce projet de loi parvienne à l’hemicycle. Ce sera l’occasion pour le peuple d’en finir avec le clan de Blaise COMPAORE. Le suspens a suffisamment perduré ; nous sommes pressés d’amorcer le dénouement final. Que les signataires et les députés qui voteront favorablement la dite se tiennent pour prévenus : le peuple ne les pardonnera jamais pour cette forfaiture. Malheur à ceux qui trahissent leur peuple. Honte aux tripatouilleurs des constitutions. Pouvoir au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:10 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Comprenez ces honorables députés. ils doivent tous leurs places à Blaise et souhaite le maintenir au pouvoir pour pouvoir régner, mais le peuple n’est pas aveugle.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:11, par amed En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Un simple ballon d’essai. Que la presse reflechisse longuement (consequences juridique,politique et sociale) avant de publier un papier meme si cela est un projet. Le projet est certes un fourre tout mais il obeit a un minimum de criteres qui le differencie d’un tract ou d’un chiffon.L’herbe de la savane est bien seche.Evitons d’etre celui par qui le mal va demarrer.Au dela des mots tous les Consciencieux savent que notre referendum c’est la Faim, la Misere, l’Analphabetisme, le Chomage, le Nepotisme, la Corruption rampante...

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:13, par le président En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    J’invite tous les patriotes à se tenir prets pour défendre notre honneur, notre avenir et celui de nos enfants. L’heure a réellement sonner et le Burkina Faso a sa seule occasion de rentrer dans l’histoire des peuples civilisés. L’heure n’est plus à la parole, nous avons le devoir de dire merde à ce référendum. Personne n’a souhaité passer par la, mais s’il le faut, nous irons tous et on verra qui du peuple ou des politiciens du ventre va s’en sortir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:16, par Gomi-Siida 1er En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    tous ceux qui soutiennent le référendum ignorent les circonstances dans lesquelles la limitation des mandats a été inscrite. elle fut l’une des recommandation du collège des sages en 98. laissez tomber donc cette histoire de légale ou pas légale et voyez surtout l’interêt supérieur. plus de 5 mandats de 5 ans c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:16, par Le pigeon rêveur En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C’est claire maintenant, que tout le peuple comprenne que nos chers députés ne pensent qu’à leurs ventres et leurs bas-ventres. Ces députés travaillent pour la stabilités de leurs fortunes et non la stabilité du pays !

    Bande de voyou à col blanc !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:16 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Attention messieurs les députés, vous risquez de vous en mordre les doigts à vouloir proposer le référendum pour l’article 37 qui ne concerne qu’une seule personne dans ce pays. Evitez de mettre de l’huile sur le feu quand il est encore temps, car, on va tout droit dans le mur comme au Niger en 2010 ; à croire que vos mémoires ont vite oubliés ce qui risquent d’arriver ici aussi...

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:16 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Article 3:le peuple souverain du Burkina Faso ne marchandera pas le depart de Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:21, par Thién En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    On a l’impression que ce pays appartient aux uns plus qu’aux autres ! Allons-ci à cette bêtise et que l’on en finisse ! Cette affaire va bouffer bien de gens et on verra la suite de l’histoire de ce pays dans lequel la pauvreté et la misère ont toujours fait pleurer ceux qui ont une conscience !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:27, par faso biga En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    si le feu est rouge et tu force pour passer tu vois les conséquences soit tu te fraquace le coup soit policier t’attrape dans tous les cas tu recolte negativement.je vous dis heiiiiiiiiiiiii !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:32, par Ruben En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Tant pis pour tous ceux qui continuent de croire que , les votes au Burkina ont déjà été une seule fois transparentes. Nous savons tous qu’il n’ y a jamais eu de démocratie dans ce pays. Nous avons toujours bénéficié d’un saupoudrage bien dosé pour les esprits qui veulent bien s’y prêter. Ce referendum, s’il a eu lieu, il passera comme une lettre à la poste. Même s’il n’ y a eu aucun bulletin dans l’urne. Ces personnes n’ont jamais eu un tout petit d’amour pour ce pays. Ce que vous pensez ne les intéressent pas, ce que vous vivez ne les intéressent pas non plus. Il vous suffit de sortir hors de Ouagadougou. Allez dans les villages, visitez les écoles, les dispensaires (s’il y en a). Vous serez édifiés de l’attention que prêtent ces dirigeants aux peuples. Referendum ou pas, vous les verrez. Tout ça, c’est parce que ce pays terriblement d’intellectuels : C’est tout simplement des diplômés, incapables de penser pour les autres mais surtout et malheureusement pour leur ventre ! Quel malheur, pauvre Burkina !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:40, par Minnayi En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Les honorables députés veulent juste se chatouiller et rire. Ils savent très bien que cette proposition est faite pour amuser la galerie. Pourquoi aucun député n’a eu le courage d’assumer la paternité mais surtout la responsabilité de cette proposition de loi ? On dit vaguement les député de la majorité, et ceux de la mouvance, de l’ADF/RDA, etc., ne veulent-ils pas du référendum ? C’est juste des comédiens qui veulent qu’on parle d’eux en ces temps qui courent, qui est fou ? Le boss, "homme fort" doit savoir qu’ils le soutiennent. Même si c’était sérieux, le processus reste encore long, chers partisans de la monarchie. Je pense que c’est un défi que ces députés lancent à la jeunesse, qui se montre de plus en plus mature.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:42, par L’aigle de la Colline sacrée En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    On attend de voir les noms des signataires ! Et on verra de qui vous tenez votre mandat !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:45, par DEMSON En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Referendum !on verra

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:45, par Zereson En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Et qui prendra le risque d’aller s’asseoir dans un ’’angle mort’’ avec une urne que ya référendum d ans ce pays ?C’est du suicide pour les agents de la CENI qui joueront à ce jeu. Et puis même en passant au forceps comment le fameux homme fort pourra-t-il gouverner ce pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:51, par bawala En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    c’est un test pour voir la première réaction du peuple souverain. Mais je crois que c’est de test en test qu’ils vont faire tomber le pays dans le gouffre .
    nous sommes conscients que cela ne va pas être facile ,nous sommes aussi conscients que beaucoup d’entre nous vont mourir dans la lutte ( ?) . Que Dieu et le peuple Burkinabé soient témoins de notre sacrifice pour le salut de notre peuple, si jamais ce malheureux moment arrivait. Paix sur le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:52, par Passeck En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bon de DIEU ! C’est seulement au Burkina qu’on prend du plaisir à marcher à reculons. Cette modification """"L’article 37 de la constitution est modifié et rédigé comme suit :

    Article 1 : le Président du Faso est élu pour 5 ans.
    Il est rééligible dans les conditions prévues par la présente
    Constitution.

    Article 2 : la présente loi abroge toutes dispositions antérieures
    contraires et sera exécutée comme loi de l’Etat. """" n’améliore nullement la démocratie au pays. Je pense que pour la première fois, nos pauvres députés auront des couilles solides pour dire non à la volonté d’une seule personne et de sa famille.
    Honorables députés, pensez SVP comment votre acte peut précipiter ce pays dans le chaos. Vous avez des enfants, neuveux et des nièces, pour d’autres des petits fils, et même des arrières petits fils. Pensez à vos mamans qui sont assez vieilles, à vos papas qui sont à la retraite et qui attendent paisiblement leur dernier jour après vous avoir passé la gestion du pays depuis bien longtemps. C’est à votre tour maintenant de le passer à vos petits frères et à vous enfants. Ce pays doit continuer à fonctionner même sans le président Compaoré. N’oublier surtout pas que dès lors que vous avez preté serment, vous n’êtes plus députés d’aucun parti politique, mais députés du peuple.
    Dites non et les burkinabè vous serez reconnaissant à jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:52, par boff En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    La question n’est pas que le reférendum soit légal ou pas, la vrai question est celle de son opportunité, car jusqu’ici je ne vois qu’un seul Burkinabé qui est concerné. Et pour combien de milliards ? Après avoir mis à genou le pays, aujourd’hui même pour payer les fournisseurs de l’Etat c’est tout un problème, des marchés exécutés depuis des années ne sont pas payés faute de liquidité, les ministères fonctionnent au ralenti, et cette année particulièrement il y a eu des coupes budgétaires incroyables dans les différentes institutions, c’est à peine si les gens peuvent travailler, beaucoup de choses ont été annulés dans les programmes d’activités, et tout ça pour financer les femmes, pour soutenir les activités de propagande du régime etc. Et le peuple mouton, pardon le peuple suiveur qui broute les miettes qui tombe de la table des autres fait preuve d’une inconscience inqualifiable préférant un individu au bien de sa propre patrie !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:53, par idrissa En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    je demande au CFOP d’organiser un setting devant l’Assemblée nationale, pour demander l’annulation de la procédure. il faut vite organiser un plan de désobéissance civile, au cas ils passent en force ! bonjour la crise tant redoutée. A quoi servait donc la limitation des mandants ? Blaise ne voit plus rien à part son fauteuil ! c’est bien dommage non seulement pour lui, mais aussi pour le pays ! Ce qui est sûr, il(Blaise) ne sortira pas vainqueur.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 10:59, par Un citoyen En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    OUOH ! OUOH ! OUOH ! OUOOOOOOOOYYYYHHHH !!!!!!!
    EHYI ! EHY ! EEEEEEHY !
    ILS SAVENT QU’A L’ISSU DE 2015, LES RÉSULTATS SONT LES MÊMES DONC IL FAUT TOUT BRULER ET PARTIR ; APRÈS EUX LE DÉLUGE. ON VERRA.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:01, par Minnayi En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Les honorables députés veulent juste se chatouiller et rire. Ils savent très bien que cette proposition faite pour amuser la galerie. Pourquoi aucun député n’a eu le courage d’assumer la paternité mais surtout la responsabilité de cette proposition de loi ? On dit vaguement les député de la majorité, et ceux de la mouvance, de l’ADF/RDA, etc., ne veulent-ils pas du référendum ? C’est juste des comédiens qui veulent qu’on parle d’eux en ces temps qui courent, qui est fou ? Le boss, "homme fort" doit savoir qu’ils le soutiennent. Même si c’était sérieux, le processus reste encore long, chers partisans de la monarchie. Je pense que c’est un défi que ces lancent à la jeunesse, qui se montre de plus en plus mature.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:03, par Ka En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Quel dommage pour le dialogue déjà amorcer par les vrais politique de notre pays. J’adresse ce message à celui qui veut prendre des décisions bidons avant de dialoguer, monsieur Alain Yoda avec ses acolytes des députés djihadistes, vous avez pu en minorité prendre une décision aussi grave, en corrompant le président de l’assemblé nationale. Espérons que le président et son gouvernement ne tienne pas compte de votre doléance, et écoute le dialogue voulu par 99% de la population Burkinabé pour que l’article 37 reste l’arbitre et le garant de protection entre les présidents prédateurs et son peuple. Mr. Yoda le Français caméléon veut vraiment mettre le Burkina à feu avant de retourner en France ! La décision de bousier un article de loi pour le règne à vie d’un seul individu ne se prend pas en minorité comme vous l’aviez fait à l’assemblé nationale. Espérons que le président est plus intelligent que vous, et de s’abstenir a cette requête, et se tourner vers le vrais dialogue pour une alternance apaisé : si non, préparez vos bagages pour l’exile, tout le pays sait que c’est vous le trouble fait de l’assemblé nationale, le peuple est mûr et ne vous fera pas de cadeau. Oubliez ce referendum honteux et la modification de l’article 37, et revenir au dialogue avec votre peuple car le Burkina de 1987 et 1998 n’est plus le même. Sauf le dialogue avec l’opposition et la société civile, peut apporter la paix pour 16 millions d’habitants ; vous qui voulez la crise interminable au Burkina ne représente que zéro par rapport a la population qui veut que de la paix dans la bonne gouvernance sans l’injustice et l’impunité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:05, par WendGuudi En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    N’accordons pas d’importance à ce machin. Ils n’ont même le courage de signer leur machin. Ca ne va même pas passer à l’Assemblée. si parmi les députés du CDP, Rock dit à ses amis de ne pas signer, Simon et Salif en font autant, je suis sur que le CDP n’aura pas un nombre requis pour que ce machin sorte de l’Assemblée. Et ça si coince là-bas, on va nous coller la paix. Une voie bien tracée pour enterrer définitivement cette question de référendum.
    De toutes les façons, on vous attend.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:06 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    c’est permis le rêve. En quoi cette question divise le peuple ? Ceux pensent réellement pour le devenir du pays et ceux que l’on donne quelque chose pour soutenance le clan compaoré ? A ma connaissance le peuple n’est pas divisé. En quoi ces derniers constituent le peuple ? Le Burkinabè comme son nom l’indique ce n’est pas celui qui prend pour soutenir l’avis de quelqu’un. Qu’il ose je jure sur la tombe de mon père que nous allons déserter le campus pour vous envoyer en enfer. C’est notre avenir qui est en jeux et c’est pas un groupe de délinquants qui va compromettre notre avenir croyez moi. Je m’en fou de l’avis de l’opposition sur votre projet mais moi citoyen lambda ne va jamais cautionner ça. Voici une raison de plus qui justifie clairement que les députés CDP ne sont pas que des députés de la famille compaoré. Que vous me faites pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:09, par avion dans sac En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    tous ce que vous aller écrire ne seront que du fait divers car le dernier est a venir avec le parlement.et nous devons aller au référendum pour un meilleur développement du pays...
    donc cesser de nous chauffer les oreilles dans rues de Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:15, par fatou En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    malgré cela on aura des gens qui vont se dire que c’est une manière de flatter la population.mais une chose est sur est que la rue ne sera pas la solution de cette histoire donc laisser les seeting inutile et allons au référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:18, par Panga En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je ne suis pas sûre que nous avons voté ces députés mais dans mon fort intérieur je sens que le président du faso surprendra ce beau monde car la paix au BURKINA est un consensus dont une des pièces est le verrouillage de l’article 37 .
    Que Dieu aide le Burkina et nous donne la Sagesse.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:20, par Salam En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je pense que la violence va inevitablement s’installer.Ce qui me chagrine c’est cette lethargie des centrales syndicales.Comment peut on lutter pour le bien etre des travailleurs en fermant les yeux sur cette forfaiture que s’apprete a faire le CDP ?
    L’article 37 sera modifié(eventuellement) et dans quelques années(Quand Blaise mourra et il mourra comme moi,comme toi parce que c’est un humain) nous allons la remodifier pour la ramener a sa forme limitative.Je suis de mes mes propos dans la mesure ou les partisants a la modification de cet article savent que c’est un recul,mais ils veulent que leur champion puisse se representer.Quand Blaise va disparaite(c’est un humain), tous veront alors que la limitation du mandat presidentiel est une bonne chose et il faut revenir.C’est grave !!!!
    Nous avons militer dans les mouvements syndicaux sur le campus,principalement a l’ANEB,mais je ne comprend pas le silence des syndicats sur une question de cette envergure.Deverouiller la clause limitative du mandat presidentiel sera un echec"indididuel et collectif pour nous tous burkinabé.
    Nous devons avoir honte de regarder nos enfants.C’est notre inaction depuis une vingtaine d’année qui a mis le pays dans cette situation.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:20, par Mawuéna En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je me demande comment certaines personnes réfléchissent au cours de leur raisonnement, si jamais elles réfléchissaient. 1er consensus limitation à 2 mandats suivi d’un passage à l’assemblée pour lever le verrou de la limitation, rien d’étonnant avec le vote mécanique de nos députés. Puis le drame de Sapouy et nouveau consensus encore limitation à 2 mandats. Le passage à l’assemblée n’étant plus assuré, on prétend requérir l’avis du peuple, mais cet avis, il l’a déjà donné le 2 juin 1991 en votant par referendum une constitution limitant les mandats présidentiels à 2. Aucune démocratie n’a été l’œuvre d’une seule personne ou d’une seule génération. Si notre "stabilité" repose uniquement sur l’actuel chef de l’état, c’est que nous ne sommes ni en démocratie ni stable. Il s’en ira un jour par le chemin de tous les humains et alors si on la logique de ceux qui croenit qu’il est tout pour ce pays, tout devrait alors s’écrouler. Et on regrettera les années 80, instables mais la paix régnait. Dieu sauve le Burkina, des tubes digestifs et autres moutons politiques !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:21, par Jonas En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Cher compatriote, l’heure devient grave
    Je crois que nous devrions nous inspirer des Sénégalais qui ont pris en otage leurs députés quand ils voulaient voter la loi Wade qui voulait être élu avec 25%

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:21, par avion dans sac En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    rien a dire sur cette rentrée des députés sur cette question de concertation sur le modification de l’article 37 du pays et je dois aussi dire a ces burkinabé que c’est la chose la plus légale dans la résolution sur cette question de oui et non que chaque burkinabé se pose chaque matin chez lui avant de sortir de chez lui....mais le référendum aura bel et bien lieu au Faso...vive le référendum et vive le Burkina...

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:23, par Mawuéna En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Si l’on pouvait nous donner la primeur de toutes les lois introduites à l’assemblée dès leur conception comme c’est cette fois-ci ! J’ai l’impression que c’est un ballon d’essai.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:24, par Derrida Deux En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Comme vous n’ avez pas encore transmis cette proposition a qui vous l’ a souffle, je vous propose une proposition d’ amendement. Une constitution qui a ete modifiee 7 fois , dont deux sur le meme article , montre que la constitution elle- meme est le probleme. Pour mettre fin a ces modifications sans fin, a ces pieges sans fin, n’est-ce pas mieux de suspendre la constitution elle- meme ?Car, a quoi sert le sel s’ il ne sale plus ? Bon a etre jeter sur les tas d’ immondices pour les pourceaux ! On est fatigue maintenant.Tout cela fait partie de la tactique politique. Vous savez que cette fois-ci, c’est trop gros pour vous et ca ne passera pas. Le consensu, c’est que le peuple ne veut pas de votre mascarade. Quel consensus attendiez- vous d’ un peuple qui voit clair dans votre jeu noir - trouble comme du goudron ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:25, par daramouni En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    En 97 vs n’aviez besoin de l’avis de personne. En 2000, vs y étiez contrains par l’évolution de situation suite à la mort tragique de Norbert. dans les deux cas aucune assemblée n’a eu besoin de l’avis de personne. vs avez tjrs décidé pr nous. Continuer donc sans référendum.
    Au lieu de réfléchir à comment la mesure gouvernementale pr la rentrée sera mise en œuvre pr les enfants de pauvres et chercher les moyens pr diminuer le désastre, votre préoccupation c’est le référendum. du reste, le président n’est pas et n’a jamais été un démocrate. Son désir a tjrs été de ne jamais quitter le pouvoir. Ne vs y trompez. il partira pas sans se battre à mort.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:26 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Référendum vraiment pas nécessaire dans ce pays où des gens souvent par manque de vivres cueillent les feuilles pour manger.

    Allez y voir ds le Burkina profond.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:26, par wendyam En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Merci chers élus pour cette prise de conscience. Il n’y a que la voie du PEUPLE pour résoudre cette crise qui n’a que trop durée. La Démocratie est merveilleuse. Si l’opposition veut elle peut appeler à voter Non. comme elle mobilise des demi millions de marcheurs dans les rues de Ouagadougou. On verra ce que ça vaut dans les urnes. Ou bien ZEPH. Avec le Referendum tu pourras réellement tester ta Popularité

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:28, par Sidpasata Veritas En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    JE SUIS UN CITOYEN LAMBDA QUI N’A PAS QUE L’ARTICLE 37 A MODIFIER ET A REMODIFIER. JE REFUSE DONC QUE DES POLITICIENS A COUR D’IDÉE VIENNENT, MÊME PAR REFERENDUM, ME POSER UNE QUESTION OISEUSE SUR UNE NIEME MODIFICATION DE L’ARTICLE 37. QU4ON LAISSE FAIRE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2015 ET ON VERRA SI LE PAYS SERA ENCORE MALADE DE L’ARTICLE 37 !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:29, par enfant du peuple En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    sauf ceux qui se disent citoyens pourrons participer a cela sinon ceux qui circulent dans les rues de Ouagadougou n’aurons pas la chance de pouvoir prouver cela...donc si tu es un vrai citoyen tu dois aller au référendum pour une meilleur de crise comme vous le trouver ainsi...
    oui oui oui et oui au référendum pour le maintient de la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:30, par Firmin En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je pense que le Burkina Faso surtout la jeune génération mérite mieux que ça. Nous sommes nés dans ce régime. A 25 ans je suis toujours dans le même régime. Le problème n’est pas le fait que Mr le président Blaise Compaoré n’a rien fait pendant toutes ces années mais nous avons besoin de changement, nous avons besoin d’espoir après tant de leurres, tant de meurtres politiques, tant de corruption, tant de coup bas, tant de mensonge, tant de promesses non tenues . Le Burkina Faso même s’il est un pays pauvre de grâce laisser nous conserver notre Burkindi et permettez nous de vivre dans la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:38, par LeRoun En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Mes sieurs que direz vous a nos voisins à leur tour dans vôtre renommée de médiateur quand ils auront besoins de vos conseils ? Pensez à vous mêmes quand nous serons tous dans la merde que vous tenez à occasionner dans notre pays. Un seul homme peutil reigner à l’infini ? Ou est votre DÉMOCRATIE ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:42, par D En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bonne nouvelle ! Expression d’un véritable encrage démocratique de notre pays !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:48, par Sidpalouti En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Nos honorables députés dans l’exposé de motif indiquent que : "C’est tirant leçon de ces périodes que les acteurs politiques et sociaux, sous la conduite du président Blaise COMPAORE, ont dû surmonter leurs divergences pour aboutir à la constitution du 02 juin 1991 adoptée par référendum. Cette loi fondamentale a permis la mise en place des institutions, l’organisation régulière des compétitions électorales et la régulation, de manière générale, de la vie politique dans notre pays, fondements de la stabilité et de la paix sociales. Au nombre des divergences surmontées figurait la question de la limitation des mandats présidentiels." Ce qui veut dire que la question n’est pas nouvelle et qu’elle divise vraiment la classe politique depuis le début de notre processus démocratique et qu’il a fallu surmonter les divergences pour obtenir la constitution du 2 Juin 1991. Pourquoi nous ne pouvons pas continuer de les surmonter et envisager sa modification loin de tout épisode électoral ? après 2015 par exemple !
    En outre dans la suite de l’exposé des motifs nos honorables députés disent : "C’est dire combien la question de la limitation ou non des mandats présidentiels reste une question politique majeure récurrente dans notre pays." si nous sommes au sérieux que c’est une question politique majeure que nous traînons voilà 23 ans et que notre pays
    "connait, pour la première fois de son histoire, une stabilité, politique et une paix sociale appréciables."(sic) pourquoi voulez vous coûte que coûte modifier un consensus vieux de 23 ans qui a fait notre "bonheur" avec les risques d’atteinte à la paix sociale ? êtes vous des députés du peuple burkinabé ou d’un autre peuple ?
    En outre, ce nouveau stratagème qui consiste à faire porter le chapeau par le Président de l’Assemblée nationale avec le vote d’une proposition de loi pour en même temps le "griller", lui qui conserve une certaine cote de sympathie au sein du peuple ne passera pas non plus !
    Bref revoyez votre copie car celle-ci est un tissu noir cousu de fil blanc et ne passe pas !
    c’est si simple : calmez vous, laissons la chose en l’état puis que c’est une vielle querelle qui nous divise et après la fin du mandat de l’actuel président on remet la discussion sur la table ! ce n’est pas tout ce qui n’est pas interdit de faire qu’il faut faire. si votre voisin fait la cour à votre femme parce que vous n’avez aucun lien de parenté et parce qu’ils s’aiment je pense que vous allez vous plaindre même si le Seigneur nous a dit d’aimer nos prochains comme nous mêmes !"

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:52 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Article 37 : article 1, article 2, : Tout ça c’est longueur ; q’ils écrivent simplement Article 37 : le Président du Faso est Blaise Compaoré, élu à vie. Il n’est remplaçable qu’à sa mort par un autre Compaoré. Là, c’est court et c’est honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:54, par L’antidemocrate En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Dans tous ça moi je propose la dissolution de l’assemblée nationale. Elle est une institution non de contrôle de l’exécutive mais de défense des intérêts de parti politique. On vote oui ou non parce que mon parti a dit ou n’a pas dit ; et non par conviction de sa nécessité pour mon pays. Par conséquent notre assemblée nationale est figurative et sans importance.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 11:57, par YAWOTO En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Il y a un temps pour tout, un temps pour venir et un temps pour partir, un temps pour rire et un temps pour pleurer, j’admire Blaise dans son silence, il saura reconnaitre les siens, les élus qui sont là pour représenter leur famille et leurs entreprises et défendre leur intérêts ne peuvent que présenter un tel PROJET de loi et piaffer d’impatience, parce qu’ils ne dorment plus, ils ne mangent plus bien, ils ont bien envi de crier " mais seigneur Blaise oû veux- tu que nous allions sans toi ? Tu es le chemin de notre fortune et de notre paradis terrestre ! modifie l’article 37 afin que nous puissions demeurer toujours avec toi, toi à KOSYAM et nous à côté à ouaga 2000 ; Blaise leur répondra je l’espère, loin de moi traitres et hypocrites ! vos pensées ne sont pas mes pensées, ne savez -vous que je dois faire la volonté du peuple ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:02, par Chochois LeDileur En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    L’ avatar de Neron est la. Dans nos paillotes. Pendnat que Rome brule, il jouera de son fifre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:03, par ChicagoGang_Erica_34 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Is it for real ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:07, par Fasoden En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    On a enfin l’occasion d’en finir avec cette monarchie : CFOP, on te regarde. Heyyy !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:12, par toukatanever En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    un grand saut vers l’inconnu !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:12, par Kalenkoto En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bonjour.
    Il est vraiment dommage qu’il faille reparler de cet article. Si la population du burkina faso ne martèle pas la table du poing, Blaise Compaoré ne va pas ’regarder-laisser’ cette affaire une bonne fois pour toute.
    Tout ce texte contourne le fait que c’est un seul homme qui fait revenir la non-limitation pour rester le seul maître, c’est à dire, le Maïtre absolu de la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:12, par Papapaa67 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je suis dépassé par cette provocation au point de ne savoir quoi dire ! A ceux qui appellent au référendum, RAS car c’est leurs ventres qui parlent. C’est d’ailleurs les mêmes qui ont quitté le CDP pour l’opposition et comme ils se sont rendus compte que là, on ne distribue pas mais on cotise, ils replient au CDP pour leurs panses. Si ce ne sont pas des gens qui sont des idiots, pourquoi retourner au CDP qui est un parti actuellement en déliquescence, incapable de se trouver un autre intellectuel comme candidat à part Blaise COMPAORE.
    Comme le Burkina nous appartient tous et comme le CDP ne tient plus parole (a roublé le collège des sages lors de la crise de 1998), comme c’est devenu la force, convoquer votre référendum et on verra qui est qui dans ce pays.
    Je souhaite d’ailleurs que lefaso.net lève l’anonymat pour que les gens aient le courage de leurs idées.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:38, par Noyesman En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Honorables députés de la majorité éclairez l’opinion, pourquoi une pétition en lieu et place d’un vote en plénière ? J’imagine que c’est la formule que les pseudos éminences grises du CDP ont sorti de leur laboratoire de réflexion. En réalité les ténors du parti au pouvoir ne sont pas sûrs d’avoir la majorité requise en cas de vote à main levée ou à bulletin secret. Alors, ils privilégient l’option d’une démarche qui vise à s’assurer le contrôle de chaque élu de la majorité isolement pris. Pour le clan Compaore, la fin justifie les moyens, pour cela la corruption et la pression psychologique seront utilisées. Ce projet de loi modificative porté par les députés CDP et alliés est un leurre qui cache en réalité le souhait de Blaise de négocier une sortie honorable.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:40, par Expérance En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Non au réferendum
    Pourquoi vouloir s’entêter à rester au pouvoir par tout les moyens. Mme Béatrice DAMIBA vient d’être admise à la retraite et elle a été remplacée par Mme Nathalie SOME. C’est comme ça le bon fonctionnement de la vie. M. le Président tout a une fin sur la terre accepter quitter le pouvoir en 2015. Et vous serez très heureux ainsi que votre famille sans oublier votre entourage qui vous encourage à rester au pouvoir. Ne les écouter pas M.le Président !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:44, par RAS En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Youpiiiiiiiii allons au référendum et le peuple aura le dernier mot. ceux qui disent que le PF veut un pouvoir à vie ne connaissent rien à la constitution car ils sauront qu’il y a une limite d’age pour être candidat. Et pour ceux crient à la guerre qu’ils commencent donc nous allons terminer cette guerre pour eux. Soyons démocrate et laissons le peuple souverain s’exprimer. Wa salam

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:46, par salamb En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    vous le savez bien que c’est le référendum qui menace la paix social. Alors ne jouez pas avec le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:46 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    "...Article 1 : le Président du Faso est élu pour 5 ans.
    Il est rééligible dans les conditions prévues par la présente
    Constitution..."
    Aidez-moi à comptrendre cet article. Quelles sont les conditions prévues par la présente Constitution ? Je ne vois rien à ce sujet. Le CDP veut insulter l’intelligence des Burkinabè et il sera surpris.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 12:48, par Opio226 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    L’on évoque deux idées pour défendre le recours à la voie référendaire : l’un est que la modification de l’article 37 est une question d’intérêt national et l’autre que la loi N°001-97/ADP du 23 janvier 1997 fixant les conditions de mise en œuvre de la procédure de révision de la constitution permet l’organisation du référendum sans consultation du parlement. Ces deux arguments ne sont pas juridiquement fondés.
    D’abord, l’article 49 ne concerne que le domaine du référendum législatif qui n’est pas une voie de révision de la constitution. Si le constituant avait voulu cette option, il n’aurait pas prévu un titre spécial pour la révision. Du reste, lelégislateur organique n’aurait pas confirmé cette règle processuelle dans la loi n°2013-475/PRES promulguant la loi organique n°018-3013/AN du 21 mai 2013 portant fonctionnement du Parlement. Cette loi réaffirme la procédure législative spéciale de révision de la constitution.Son article 26 dispose que « les projets et propositions de loi portant révision de la constitution sont examinés, discutés et votés selon la procédure définie aux articles 161 à 165 de la Constitution ». L’article 53 met un terme aux débats en prescrivant que « le projet de révision est, dans tous les cas, soumis au préalable à l’appréciation du Parlement ». Cette loi permet de paralyser le second argument tiré de la loi de 1997 si l’on se réfère aux règles de conflits.
    Deux règles de conflits de loi permettent d’établir la préséance de la loi organique. D’abord, la loi organique qui vise à compléter la constitution sans la modifier prime sur la loi ordinaire. Ensuite, la supériorité de la loi organique découle de l’application de la règle de conflit lex posterior derogat priori confirmée par le Conseil constitutionnel dans sa décision de 2005. Le Conseil affirme à propos de la hiérarchisation de lois anciennes et nouvelles que « pour trancher le conflit de lois qui s’élève en 2005, le juge constitutionnel se trouve dans l’obligation de se référer aux deux lois les plus récentes… ; qu’il ne peut procéder autrement sans tomber dans l’illégalité ».
    Il faut en déduire que la seule procédure de révision de la constitution est celle prévue par les articles 161 et 162de la constitution parce qu’elle est l’expression de la volonté du législateur organiquequirenouvelle la pensée du constituant de 1991. Tel est l’esprit du constituant si l’on prend pour référence la jurisprudence du Conseil constitutionnel suivant laquelle « l’esprit de la constitution n’est rien d’autre que la volonté exprimée par les derniers députés ayant voté la loi organique ». La volonté du législateurorganique prime incontestablement celle antérieurement émise par le législateur ordinaire.
    Pour toute révision constitutionnelle au Burkina Faso, la saisine du parlement est obligatoire. Pour autant, la validité de la révision ne tient pas au seul respect de la procédure formelle.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:01, par LE VIEUX En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    "...Article 1 : le Président du Faso est élu pour 5 ans. Il est rééligible dans les conditions prévues par la présente Constitution..."

    Aidez-moi à comprendre le contenu de cet article. Quelles sont les conditions prévues par la constitution ? Je vois 5 ans rénouvelables à volonté. Donc un pouvoir à vie de blaise compaore. En claire, cet article consacre une monarchie absolue au Burkina Faso. Ainsi, la dignité des Burkinabè est bafouée. BON DIEU, SAUVE MON PAYS !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:02, par MATTHIEU GJIRINGOURO K En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    bjr hunnnnnnn ! nous sommes à un pas des élections présidentielle et une solution n’est pas trouvée sur ce fameux article 37 de mon point de vu ne forçons pas les choses à notre guise.Mais l’histoire nous dira la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:02 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Le Dieu tout Puissant qui a éloigné le virus ébola des frontières du Burkina, éloignera du Burkina tout homme ou toute femme qui est source d’instabilité et de malheur. Burkinabé faites attention Dieu a sa place au Burkina Faso et personne grand soit -il ne peut le remplacer !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:05, par Tinga En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    J’espère que c’est une blague !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:16 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    comment des pères de famille,des gens qui oublient qu’il peuvent juste se coucher puis mourir et avoir des compte à rendre à ALLAH,décident juste pour leur bas ventre de vouloir troubler la quiétude de pauvres citoyens qui n’ont déjà pas assez à manger ni de quoi se soigner par leur faute.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:21, par leadear maximum En réponse à : non

    pour la paix des burkinabé l’alternance est mieux ;pourquoi modifier modifier modifier ya combien de burkinabé au faso combien de gens capable je le souhaite pas mais si le président n’est pas immortelle pourquoi modifier ce mieux qu’il forme le nouveau qui va venir et la vie continue.depuis 1987 on a vraiment envie de voir un autre président si CA ne va pas il pourra plus etre réélu ce claire et le faso avance.je ne comprend pas pourquoi ya assez de débat sur l’article 37 ce pas modifiable a tout moment ce jeux ne marche plus si on essaie ne soyons pas surpris comme*e la Libye les gens sont prés a mourir et ceux qui pensent bien vivre seront les premier a mourir je ne suis ni de l’opposition ni du parti au pouvoir mais soyons sérieux et respectons la vie des autres car nul n’est immortel.merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:43 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    je sais bien qu’on nous considère pas au Burkina ici tant qu’il n’y a pas de problème ,mais cette foi ci ,nous sommes prêt pour défendre ce peuple méprit depuis plus de 30 temps et qu’on continue de souffrir. Arrêtez de voir grandir vos ventres et remplir vos poches et venir nous dire que vous êtes mur d’esprit. Malheur aux esclaves qui ne voient pas loin et qui ignore parce que tout simplement on l’apprend a manger le poisson et n’est l’apprend pas a pécher.j’ais honte pour les députés de la majorité qui sont prêt à condamner même l’avenir de leurs propre enfants pour le pouvoir a vie.ET si cela arrive malheur au peuple burkinabè ,nous allons d’abord lancer une poursuite contre la communauté internationale qui ne joue pas du tout son rôle. Maudit soit ces auteures qui prévoient de mettre le feu à notre cher patrie.LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.VIVE THOMAS SANKARA ET VIVE CE PEUPLE VAILLANT

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:49, par Trop c’est trop En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    A ma connaissance le budget du référendum n’est pas prévu dans le budget national, où vont-ils sortir l’argent dans un contexte de méfiance des partenaires techniques et financiers ? La jeunesse burkinabè ne doit pas laisser passer cette bévue car c’est nous qui allons rembourser tout l’argent qu’ils sont entrain de dilapider. On en a marre à la fin !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 13:51 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je puis vous dire que ce referendum n’aura pas lieu dans notre Faso du moment de Blaise. Çà c’est une certitude. Burkinabè et fier de l’être a parlé. Qui vivra ,verra. Rien rien rien rien pendant le pouoir de Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:12, par Abdoul Razak En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ca commence à se décanter. Ouf !

    A l’épée ceux qui sont destinés à l’épée, à Ebola ceux qui sont destinés à Ebola et aux fusils ceux qui sont destinés aux fusils. Pour une question d’ego, le pouvoir burkinabé a choisi l’affrontement. Que ceux qui ont peur pour leur vie quittent le pays parce qu’il n’y aura pas de quartier. Pour nous qui restons, soyons prêts pour la lutte pour la libération du joug de Blaise et de ses sbires.

    27 ans de tromperies, ça suffit. Honnis soient tout ceux qui soutiennent ce référendum ! Honnis soient tous ceux qui, par la peur, préfèrent vendre leur pays plutôt que de le défendre. Vous avez pris Blaise pour un sauveur, espérez donc qu’il vous sauve de ce qui va se passer dans les prochains jours.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:16, par CHRIS En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bjr,
    Naturellement il est permis à chacun de rêver et nul ne peut enlever ce rêve à ces députés.
    En 1991 le peuple avait déjà dit ce qu’il voulait, en 1997 c’est certains d’entre vous qui aviez décidé à la place de ce peuple. Norbert ZONGO ne dors toujours pas en paix ; il ya que certains ne peuvent survivre sans Blaise Compaoré et ils ont raison de vouloir le maintenir au pouvoir en invoquant un référendum. franchement, si après 27 ans vous n’avez personne pour lui succéder, il faut se demander si nous avons la même compréhension de la démocratie. Mais sachez que ce pays ne brûlera pas malgré vos sottises ; vous comprendrez dans quelques mois le sens de ces paroles. Le Burkina survivra à Blaise Compaoré et à tous ces assoiffés de pouvoir, le peuple vous jugera et sachez que cette fois vous ne vous en tirerez pas facilement. GAME IS OVER
    LA PROPHETIE EST EN MARCHE

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:20, par SOS En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Mr les députés signataires, vous devez être courageux et signer votre proposition. Blaise et un félin politique car je suis sur qu’aucun députés n’a signé cette proposition. je veux un seul exemple de proposition de loi que des députés ont signé et publié dans les journaux ? les pauvres députés comme le Pr Traoré vont comprendre la réalité. Dans la nuit je suivait un film dont le titre " Once Upon a time" il y avait un personnage maléfique mais qui en réalité n’était pas aussi maléfique que ça ’ le ténébreux’ Blaise est comme ce dernier et je suis sur qu’il va bien jouer son rôle. Blaise fait mètre dans la presse ce machin pour tester car connait l’article 49.
    Si réellement des députés ont signé ce machin ne donner pas leur identité car eux risquent de finir avant blaise lui même. Blaise est venu par les armes il partira par les armes. c’est la réalité de l’histoire. il n’y aura pas de sortie honorable pour lui. l’histoire ne l’a pas prévu comme dans Once upon a time. Que Dieu sauve ces députés qui vont entrer tristement dans l’histoire. Sougalo tu ne le mérite pas. Mais c’est la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:25, par Sessouma En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité,10 septembre 2014,11h40,par SESSOUMA

    Pendant que la guerre n’est encore finie en Centrafrique, l’Union européenne dont la France de Francois Hollande, a pris la résolution d’ouvrir un autre front au Burkina Faso. Blaise Compaoré et son régime, minorité oppressive, donnent leur onction a cette funeste entreprise a travers cet acte des députés du CDP. Le peuple burkinabè doit déjouer ce dessein inhumain en refusant la tenue de ce référendum dont le résultat sera encore volé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:32, par LEMAXISTE En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Non à la modification de l’Article 37 de la constitution du Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:44, par Neekré En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Salam de 11:20, tu n’es pas le seul à te poser cette question du silence ou de la mollesse des syndicats. mais ces syndicats sont en perte de vitesse car ils ne sont pas en phase avec le peuple sur la question. Ces syndicats doivent être strategiques dans leur approche. Sinon, je dirais que actuellement, ils sont des alliés du Pouvoir. Le problème de l’article 37 n’est point une histoire d’ideologie, de partie ou de que sais je encore. C’est une question d’objectivité. Nous jouons la survie de notre democratie.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:44 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ne me parlez pas de la CPI arretez votre naiveté ! Arretez de me parler de prier dieu etc Prenons nos defenses et defendons nos droits Laissez dieu tranquille
    Je deplore que la « nouvelle » mouture du forum qui « censure » dans les faits le forum : le forum c’est un dialogue, un echange et non un monologue. Comme par hasard au moment ou il y aura un vrai debat on le rend inoperant sur lefaso.net

    Ne faisons pas semblant de nous etonner de cela car on le savait tous que on allait en arriver là ! Nous, on ne sait que parler chacun gueule mais personne dans l’action pour changer les choses. Ceux qui nous dirigent et nous exploitent le savent et l’utilisent.
    La seule chose qui me reconforte, c’est les jeunes : s’ils se laissent faire c’est tant pis pour eux.

    Nous disons LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS ! Ceci n’est pas de vains mots mais un vrai slogan sincere de la part de vrais patriotes qui aiment leur pays et leurs freres et sœurs et tout, les vrais burkinabe, en vrais humanistes et non en egoistes. Oser lutter savoir vaincre
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:53, par Guevara En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ils ne sont pas fous. Il s’agit de ballon d’essaie. C’est juste pour voir la réaction des burkinabé. Il n’y aura pas de référendum. au Burkina. Dans tous les cas, ils savent que le peuple est au aguets . Sankara avait prédit, " tuez Sankara et il y aura des milliers de Sankara. Nous voyons aujourd’hui ce qui se passe. Qu’on le veuille ou pas, Sankara nous a ouvert les yeux. Et rien ne sera comme avant mes frères ! En témoigne ce monde fou du 23 Août. Ils n’ont pas empoché des 2000 pour sortir marcher. Et quel marathon !.
    Non, ils ne sont pas bêtes pour oser. Mais nous restons alerte tout de même. Au cas ou. Puis ce qu’en réalité, ils ne savent pas ce qu’ils font.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 15:12 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Projet de proposition de la loi indicative de la suite des événements :
    1. Le mandat des députés proposant la modification irréfléchie de la constitution est terminé ;
    2. Il n’y aura pas de REFERENDUM au Burkina Faso pour maintenir un pouvoir à vie ;
    3. Blaise ne sera pas candidat à la présidentielle de 2015 à cause de son carton rouge !
    4. le reste de son équipe (avec le nouveau capitaine d’équipe Gilbert) sera battu par le score le plus sévère qu’on en a jamais vu !
    5. Ensuite, les plus grands voleurs du pays seront dépouillés des biens volés au profit de la nation !
    6. Ceux qui vont insister comme L.Koudou B iront à la CPI ! (ceux qui se ressemblent s’assemblent !)
    7. c’est la loi de la nature et de l’histoire qui est comme cela, on ne peut jamais oser la modifier..
    La présente loi abroge toutes dispositions antérieures (FONADR/FAJ emploie les paysans à 37000fcfa pour faciliter leur confusion au " oui à 37000f" et au "oui à article 37") et sera limitée à 7 article

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 15:26, par Le serein En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    J’ai juste constate que les partisans du referendum, n’ont pas d’autres mots que de dire : le peuple doit departager, le peuple est souverain, s’il y a un blocage on fait appel au peuple. J’ai comme l’impression qu’on leur enseigner cela avec obligation de peter partout. Donc, ils ne croient meme pas en ce qu’ils disent.
    Chers partisans, nous sommes des freres et soeurs et aimont bien notre beau pays qui a produit des hommes valeurs et dignes pour ce continent. Blaise est notre frere, papa et oncle qui a su gerer son contexte. Il est temps pour lui de donner le flambeau a un autre digne fils de ce pays. La jeunesse reconnaitra en lui les qualites d’un grand homme et d’un homme fort. Le pays est au dessus de tous. Que la sagesse vous guide !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 15:30, par Brimos En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bonjour à tous les forumistes, j’apprécie et je respect à sa juste valeur les avis des uns et les autres ; Pour ma part, je ne suis pas partant pour un referendum, pour la simple raison que les élections dans ce pays, comme vous le saviez tous, sont et demeurent toujours truquées.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 15:35, par isarali En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Hunnnnnn ! Que Allah pardonne ces gens qui ne savent plus à quel saint se vouer !
    Encore une fois, l’Article 37 de la constitution est sur le billard pour sa chirurgie au gré de la majorité !
    Article 1 : le Président du Faso est élu pour 5 ans. Il est rééligible dans les conditions prévues par la présente Constitution.
    Aidez-moi à bien comprendre cet article. J’ai un niveau BAC + oh là là.... mais je ne trouve pas de précision en cet article qui fait tant de polémiques au Faso. C’est la provocation ou c’est exprès ????
    Arrêtez de nous berner, cela ne passera point tant que nous sommes en vie ! Nous utiliserons toutes nos dernières énergies pour empêcher la monarchie dans ce pays. Des acquis de hautes luttes ne seront pas bafoués au pays des hommes intègres. Le peuple a les yeux bien ouverts et a l’œil sur vous. Pourquoi les députés n’ont-ils pas signé le projet ?
    Héiiiiiiiii, temporisez votre position et calmer la situation au lieu de l’envenimer. C’est un conseil de vieille bonne grand mère. Un homme prévenu en vaut .....................

    Vous, députés de la majorité proposez une loi modification

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 15:39, par KONATE En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    merci bien ami 66 !!! tu as tout dit.....

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 16:22, par Lanlebdi En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Un vieil adage africain dit "le froid est une chose que l’aveugle voit bien". Je crois que la marche meeting du 23 août 2014 devrait une fois pour toute amener les partisans du pouvoir à pour Blaise à la raison. Comme, ce n’est pas le cas, qu’ils sachent les tenors de cette absurdité iront inélutablement à la cours internationale de la Haie, car il ne reste qu’à tuer comme cela a été en Côte d’Ivoire. Bon entendeur salut !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 16:31, par Mr le ministre En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    tous ces blablas, on en a marre on est fatigue le blaiso meme sait qu’il est fatigue il na cas fait pardon pour liberer le coin pour quelqu’1 d’autre oubien ?il est le 4e president et si ses predecesseurs faisaient la sorte es ce que lui ,il allait presider ? alors qu’il laisse le pays dans la paix.respectons notre constitution faut pas que a cause d’un individu on doit changer toute une constitution de tout un pays.dieu merci on a plein de gens presidenciable qui peuvent prendre le relais sans aucun probleme.mais une chose est certaine,ils a peut etre peur que s’il quitte le pouvoir il sera poursuivi par la justice pour plein de crime national et internatinal cela peut etre vraie mais et alors,,,,,QUI SEME LE VENT RECOLTE LA TEMPETTE.vive lalternance.la patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 16:53, par B.B.Ninda En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Bonjour.
    Comme dit ce proverbe moaaga,
    " Sên wûba wâ nee sên gêesda wâ" ; aussi,
    " Une bonne marchandise se passe de publicité..." Si les experts eux-mêmes ne s’accordent pas sur le fond de ces points divergents des constitutions , ce n’est pas le commun des mortels (en majorité analphabète en la matière ) qu’ il revient d’interroger . Le coût de ces organisations pourrait leur être plus utile ailleurs .
    Que chacun soit son propre juge à la Lumière de la VERITE !!!
    Ayons pitié du petit peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 16:54, par ZOUNGRANA En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    le soleil est entrain de se lever sur l’ère du burkina ingouvernable !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 17:04, par jhon En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    mes cher amie le Burkina a connus des rois qui on règne au pouvoir pendants 40 A 48 ANS quand vous retournée un peu pour voir dans l’arbre- genealogie de Yennenga, de quoi a changer le Burkina ? rien ,donc mes cher diplomate ne vous laisser pas embobiner, par les homme des media , et surtout vos sois d’issant diplôme , pour amener mon pays a labatoire , je vous mains en garde j’aime mon pays , ne la bruler pas , Blaise ses un burkinabé , les opposants sont des burkinabé , nous somme des burkinabé , alors réglons nous choses a la burkinabé , car celui qui osera bruler ce pays nos ancêtre lui tiendra pour responsable, car le Burkina na jamais connus une guerre civil depuis son histoire , m’effier vous de vos certain l"ibertisme, pour ne pas commettre irréparables. dite moi se que nos voisin ont gagné , et les résultat positive après une long année de guerre ,espèces des aveugle

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 17:07, par Zato En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    J’ai confiance en Blaise, sa sagesse, sa maturité pour prendre la bonne décision : un départ honorable pour une alternance pacifique

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 17:13, par Ka En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    J’ai dit dans un de mes messages qu’il pleuve ou qu’il neige il y aura un sénat et une modification de l’article 37 en prenant l’exemple de l’entêtement de GBAGBO dont les meneurs du FPI avaient le peuple Ivoirien dans son étau, et qu’ils peuvent écraser a tout moment comme font les meneurs du CDP au peuple Burkinabé. Mais je rectifie tout ça après les démissions des trois anciens ténors du CDP qui sont SALIF, ROCH, SIMON, car je reprends les dires de Salif de 2004 qui disait qu’une troisième candidature de Blaise Compaoré a l’élection présidentiel sera une candidature anticonstitutionnel, et amoral. Une troisième candidature de Mr Blaise Compaoré même si l’article 37 est modifié, sera un consensus nationale contre la violation d’une véritable coutume constitutionnel éprouvée par trois régimes parlementaire : Cette présidence de fortune de Mr. blaise Compaoré après 2015 ira jusqu’à gêner tous les bailleurs de fond du monde entier, vu que le pouvoir sera fragile avec une opposition musclée en face, qui pourra a tout moment faire la différence avec le peuple assez d’un président qui a ouvert la corruption a ciel ouvert. Le pouvoir du président Blaise Compaoré, sera un pouvoir de tous les dangers pour tout bailleurs de fond qui veut se tourner vers le Burkina Faso. Notre pays sera encore en retard de 21 ans en arriére, comme la petite copine d’Alain Yoda disait a ses amis intimes, que le mandat du président redeviendra a 7 ans comme avant et renouvelable 3 fois.
    Oui, l’article 49 dont les députés du CDP s’appuient pour demander le referendum et enterrer l’article 37 garant du peuple d’un président prédateur peut être acceptable par le président et son premier ministre s’ils sont aussi bornés comme Alain yoda et son groupe djihadistes a l’assemblé nationale, mais voilà l’article 49 supposé avec d’autres chiffres facilement transformés volontairement par les juristes du CDP dans le temps, sont un grand écart et plus périlleux a la pensée théorique : car il s’agit tout simplement en pratique le conseil constitutionnel, que les députés récalcitrants renvoient de temps à temps leurs projets mafieux croyants que leur fidèle représentant qui est le président , peut en tout impunité accepter tout ce qu’ils demandent. L’article 49 est au cœur du conseil constitutionnel, qui doit l’être à sa tête le président lui-même, le premier ministre, le président de l’assemblée nationale, ou 1/5 éme des députés : Tout ce monde reste le miroir et le répondant du pouvoir Blaise Compaoré, le président a l’heure actuel ne peut donner une suite favorable au projet soumis par le djihadiste député d’Alain Yoda, le conseil constitutionnel est au cœur de notre dispositif institutionnel, qui est le défendeur privilégié et vigilant des libertés fondamentales de tout le peuple Burkinabé, le conseil constitutionnel doit être neutre et humain, le président qui est le president de tout le peuple Burkinabé et qui est Mr. Blaise Compaoré ne peut se saisir de lui-même sur ce projet qui lui le concerne personnellement et le peuple qui l’oppose. L’opposition sait parfaitement que le président ne peut se saisir de lui-même dans ce projet bidon, tous les intellectuels hors circuits du groupe Yoda savent que passer outre des prescriptions de l’article 37, ou faire un referendum bidon sera un tripatouillage d’un article de loi. Surtout le président risque le désaveu populaire qui devrait le contraindre a démissionné. Ma conclusion est que le président Compaoré est très intelligent qu’on croit, sinon il ne mérite pas ses 27 ans de pouvoir, et il n’osera pas prendre une décision avant un vrais dialogue nationale, car le groupe Yoda s’en foutent d’un dialogue, ils décident, et après ils dialoguent ce qui ne pas de la bonne gouvernance, mais des barbares pour le peuple Burkinabé. Je demande aux internautes d’êtres des modérés car le président Blaise Compaoré qu’on dise de lui, sa sagesse dans ces dernières années mérite du respect, car il prendra la bonne décision qui va vers ce qui est mieux pour le peuple, et non pour ce qui est mieux pour un représentant d’un groupe majoritaire à l’assemblée nationale qui est égoïste. L’article 37 est le seule qui peut rendre demain la liberté de tous les Burkinabé de choisir leur représentant pour mieux gérer les affaires de l’état, refusons sa modification, même s’il faut mourir. Je remercie tous les amis des lecteurs de Banco.net qui me connaissent et envoient leurs messages sur mon Em. Soyez sûrs, le Burkina n’est pas la Cote d’Ivoire, nous avons nos continuités de coutume qui se veut, que toute patience donne des bons résultats. Le peuple Burkinabé est très patient avec son président, comme me dit Bouabré, la patience des Burkinabé est vraiment de l’or pour le développement de nos champs de cacao, et ça sera aussi bien pour la situation nationale au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 17:14, par sidnoma En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Mrs les députés
    L’histoire ne meurt pas. Vs avez les moyens d vs en souvenir. Bcq d’entre vs on œuvrer a ramener la paix des l’espace CEDEAO. A moins q vs soyez incapables d courage, d clairvoyance, d reconnaissance vis a vis du PEUPLE. Des anciens sont morts pr q ns vivons en harmonie. Vs ls devez considération. J vs donne un problème : 2 mendiants devant votre domicile. Un a mangé il y a 72h (le fond d sa bte est poussiereux ) et le second n.a pas encore fini d manger le contenu d sa bte. Évitez des lendemains sombres et douloureux a vs progénitures. Vivre ou mourir ENSEMBLES

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 17:46, par seebgo En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Dites moi Mrs les NOBLES DÉPUTÉS, l’intérêt national il est où ? Vouloir qu’un seul Burkinabé qui a épuisé légalement ces cartes de se maintenir au pouvoir ? C’est une question d’intérêt national à vos yeux ? Dites-moi si l’article 37 est révisé suivant la prérogative de votre IMMORTEL PRÉSIDENT, qui gagne au finish ? LUI, VOUS, le CDP ou toute la nation ? Franchement, la formation au Burkina est à revoir ; on se demande comment certains ont acquis leurs diplômes… simple question de BON SENS. c’est honteux et humiliant de penser que sur les 17 millions de Burkinabé, une seule et unique personne seulement est habiliter à gouverner. Nul n’est né PRÉSIDENT. c’est un échec pour vous et votre CDP. Avec tous vos cadres, vous ne pouvez pas trouver un seul qui puisse mener à bien vos projets de société sauf lui… c’est quoi vos ambitions politiques avec tous ces cadres ? rien qu’aspirer à des postes de nomination (directeur ou ministre et ça me suffit...) ? Personne n’ose même faire germer l’idée d’aller au perchoir au CDP ??? C’est vraiment dommage quand la politique du ventre nous tiens ! le pire c’est que vous ne pensez même pas à vos propres enfants. Vous avez été enfants, aujourd’hui parents, demain grand-parents. Ainsi va la vie, la nature est l’expression même du changement. Ce que vous souhaitez, maintenir indéfiniment un individu qui plus est MORTEL, est contre nature. N’abusez pas encore de la patience du peuple. Tout BURKINABÉ même vous et vos enfants avez le droit de rêver être à sa place tant que vous remplissez les conditions requises par la loi FONDAMENTALE. NUL n’est indispensable dans ce bas monde encore moins au Burkina. Et je vous défie de me prouver que si quelqu’un d’autre était à sa place il ne ferait pas MIEUX, et encore MIEUX ? Soyez bon joueur… ce que je ne comprends pas : la politique doit se résumer à un programme et non un seul individu alors why nous ramener toujours cette question sur la table ? si votre programme « bâtir ensemble, un …. » est bon, on le choisira encore 2015 sans lui avec votre candidat CDP qui passera peut être... Ce nouveau président, s’il veut nommera son ancien mentor BC PREMIER MINISTRE et ils vont continuer leur gestion politique qui semble être parfaite à vos yeux. TROP C’EST TROP… En effet, qu’il sonne la fin de la recréation en HOMME SAGE… l’Histoire nous jugera tous ! je vous laisse sur ma petite conviction, l’ENFER et le PARADIS se vivent sur terre d’abord avant l’au-delà. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 18:21, par wendbenedo En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Qu’ à cela ne tienne ! Demandons le vote de la loi par bulletin secret on on verra si les soi disant 70 députés du CDP vont obéïr à la ligne du parti !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 18:22, par Bangrenooma En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Pour que tout le monde soit mouillé et qu’on ne dise pas que c’est tel ou tel autre qui a proposé la révision, les mecs demandent des signatures des députés pour s’assurer de leur engagement. L’heure a sonné pourque les députés soient courageux pour ne pas se faire rattraper par l’histoire. Ni Bagbo, ni ses proches, n’avaient imagé qu’ils pouvaient rejoindre la CPI. Quand l’âne va vous terrasser vous ne voyez même plus ses oreilles pourque vous vous agrippez. Tout de même, le silence de certains anciens bavards m’inquiètent pourtant...tourner le regard !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 18:36, par baaba En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Enfin, nous saurons qui a la majorité avec lui.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 18:40, par les silencieux du brasard noir En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    on attends de voir à la télé !!!! jeunes de koudougou bobo ouhiya kaya dori dans toutes les villes du burkina même à pied nous allons descendre à ouaga, si jamais cela est officiellement annoncée........ on s’en fou la mort....

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 18:47, par Ali Tiendrébéogo En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Je comprends difficilement ceux qui s’élèvent contre l’initiative des députés ! C’est de leur droit le plus absolu et je crois que c’est plus légitime que les meetings et les marches. Surtout plus utile et légitime que les conférences au cours desquelles des individus sans aucun mandat et qui ne représentent rien se drapent de leurs "savoirs" pour donner des leçons aux autres. Que les députés qui sont contre le référendum agissent eux aussi ! Sinon seule la parole donnée au peuple permettra de mettre fin à tous les bla bla actuels !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 19:08, par Ledur En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ecoutez ; moi je pense qu’on est fatigué ! Qu’on ailles au référendum et qu’on en finisse ! ! ! Que ceux qui sont contre travaillent à gagner au lieu de menacer de faire ceci ou cela et d’insulter les autres. C’est clair que leur tactique d’effrayer le pouvoir n’a pas marché, donc ils n’ont qu’à changé. Allons au référendum !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 19:34, par katienguiya En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Ainsi, si cette histoire est vraie, je vais finir par croire au destin. Le destin doit vraiment exister. c’est la seule explication de ce qui arrive au Burkina. on a tout fait pour sauver le soldat Blaise ses vrais ennemis déguises en amis sont entrain de le pousser à la faute.Rien ne peut expliquer cet entêtement suicidaire si ce n’est le destin. Mais qu’il sache que c’est le peuple qui est toujours le plus fort. On ne peut pas éternellement ruser avec les textes les lois , pour se maintenir au pouvoir. Tout a une fin , la fin est proche.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 20:10, par azerty En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    la stabilité de ce pays dépend du capitaine Compaoré. en tant que homme fort,il se doute que ces institutions sont désuètes et que la majorité des burkinabé ne lui croît plus. le refus d’aller au referendum est normal et légitime quand on sait comment les élections sont organisées dans notre pays. sinon clairement aujourd’hui la soi-disante majorité est clairement désavouée par la population rien qu’a ce fier aux différentes manifestations qu’elle organise. le capitaine fera mieux de prendre courage et de dire la vérité à ces vautours pour qu’ils renoncent à leur projet machiavélique.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 20:34, par HAMED SANOU En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Nous félicitons et nous encourageons l’ensemble des députés pour cette
    noble initiative de s’intéresser a cette question qui permettra enfin a la
    population de décider sur la révision de la constitution.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 20:57, par wendyam En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    TOUS CEUX QUI SE RECLAMENT DEMOCRATES DOIVENT APPLAUDIR NOS ELUS ; CETTE INITIATIVE NE FERA QUE DU BIEN AU PAYS.
    JE SUIS POPULAIRE C’EST DANS LES URNES.
    NOUS MOBILSONS TANT ET TANT DANS LA RUE C’EST DANS LES URNES ;
    LE PEUPLE NE VEUT PLUS DE BALISE C’EST DANS LES URNES QU’ON LE COBNSTATE
    .ZEPH OU ROCK SREONT PRESIDENTS EN 2015 C’EST DANS LES URNES
    TOUT LE RESTE C’EST DU VERBIAGE
    .ALIDOU OUEDRAOGO DU TEMPS DU COLLECTIF A PASSE SON TEMPS A FEINTE LES GENS QU’IL EST LE PRESIDENT DU PAYS REEL. IL S’EST ECROULE APRES COMME UNE VIEILLE VACHE. LES ELUS ONT MONTRE LA VOIE C’EST LE REFERENDUM. FAISONS LA BAGARRE DANS LES URNES.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 22:30, par DIANE En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Chers députés faites vite pour que nous finissons avec ce problème !!
    Vraiment la population vous regarde et compte sur vous pour la tenue
    du referendum afin que l’opposition arrête de nous déranger avec les
    fausses histoire en trompant certains jeunes naïfs que ce n’est pas légale.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 22:45, par NATOU En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Avec l’intervention des députés sur la question de la révision de la constitution
    je pense que tout sera clair dans l’esprit de chaque burkinabè.
    Seulement que l’opposition c’est contenter de tromper la vigilance de certains jeunes
    qui ne savent rien de notre constitution que cette révision était anticonstitutionnel.
    Du courage et surtout bonne sceance de travail a nos vaillants député.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 23:01, par Sidnoma En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Enfin que vienne vite le jour de la vérité tant attendu par
    les burkinabè !!
    Vive le referendum et vive la paix au faso !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 23:05, par Sidnoma En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Enfin que vienne vite le jour de la vérité tant attendu par
    les burkinabè !!
    Vive le referendum et vive la paix au faso !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 23:55, par yasminatou En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Si le débat est arriver jusqu’au là aujourd’hui c’est parce que l’opposition
    refuse de comprendre et ment a la jeunesse sur la légalité de la révision
    de la constitution.Merci chers honorable de venir éclairé les lanternes
    de certaines personnes qui continuaient a baigner dans la naïveté.
    Nous irons au referendum et que le meilleur gagne !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 00:03, par KPENW En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Tiens ! ils ont oublié de faire cas de la rétroactivité ou non de cette modification ! LOL

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 00:39, par LE SAGE En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Plus de grands commentaire a faire les gars,la question est arrivée
    là où il fallait et laissons les députés travaillés tranquillement !!
    Nous ne voulons que la paix dans ce pays et pour cela je pense
    que chaque camps devrait être prêt a aller au referendum et accepter
    le résultat des urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 02:22 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Enfin, vous voulez donc passer en force. Les burkinabè sont aussi là pour empêcher ce referendum. VOUS ALLER DROIT AU MUR. Nous espérons que chaque signataire de ce texte aura le courage d’assumer les conséquences. Mes chers députés, réfléchissez un peu a ce que vous faites : Ne sceller pas le sort du pays à votre mandat de 5 ans. Nous savons tous que vous n’êtes pas vous même convaincus de cette révision.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 03:14, par le citoyen 2nd En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Alors ce que je crégnait est finalma entrin dariver ! Notre pays a malgrer ses ressources limités réussi a forger 1 peti qlq chose pendant plus d’une vingtaine d’année sous la direction du Président compaoré et de ses alliés du régime. Mais par cette histoire de référendum, qu’il ont initié, et qui n’a jamais diviser autant les burkinabé ils risquent de tout gatter ! SVP messieur les dputés, initiateur de ce projet, si la bonne marche et la survie de notre faso n’est relier qu’à un seul de ses fils alors le jour ou DIEU va le rapelé voterez vous une loi pour vendre notre faso ??? Car vous ne pouver imaginer un autre burkinabé à kossyam à par le président compaoré ! Donc oeuvrer plutot pour une alternance et que le Blaiso aide mème le nouvo président par des conseils ! Car on va vous barrer la route par tout moyen pour votre projet de référendum !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 03:18, par PARE En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    EH BON DIEU ! AVEZ VOU RAISON DAVOIR CREE DAUTRES MOINS INTELIGENTS ? BREF CEST LEUR DROIT DE REFUSER LA PAIX MAIS QUILS QUITTES LE FASO POUR LES PAYS EN GUERE,si non ici pas de referendum pour un individu,peutetre a waga 2000 pas chez nous, La PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 05:44 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    J’aimerais que les signataires aient l’honneteté de signer leurs noms. Parlons nous franchement vu que le projet de referendum et au delà de la modification de l’article 37 nous tiens tous à coeur.
    Je me prononce : non pour un referendum couteux qui va nous engloutir dans une dette (car nous emprunterons pour cela d’une facon ou d’une autre) , qui va miner nos vies ainsi que celle des generations futures.
    Non pour le referendum et l’article 37

    Ali Ouedraogo

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 08:03, par Ka En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Un message sanctionné par un site d’information est très souvent un message de vérité, mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, et je remercie l’équipe de Faso.net de son professionnalisme.
    J’ai dit dans un de mes messages qu’il pleuve ou qu’il neige il y aura un sénat et une modification de l’article 37 en prenant l’exemple de l’entêtement de GBAGBO dont les meneurs du FPI avaient le peuple Ivoirien dans son étau, et qu’ils peuvent écraser a tout moment comme font les meneurs du CDP au peuple Burkinabé. Mais je rectifie tout ça après les démissions des trois anciens ténors du CDP qui sont SALIF, ROCH, SIMON, car je reprends les dires de Salif de 2004 qui disait qu’une troisième candidature de Blaise Compaoré a l’élection présidentiel sera une candidature anticonstitutionnel, et amoral. Une troisième candidature de Mr Blaise Compaoré même si l’article 37 est modifié, sera un consensus nationale contre la violation d’une véritable coutume constitutionnel éprouvée par trois régimes parlementaire : Cette présidence de fortune de Mr. blaise Compaoré après 2015 ira jusqu’à gêner tous les bailleurs de fond du monde entier, vu que le pouvoir sera fragile avec une opposition musclée en face, qui pourra a tout moment faire la différence avec le peuple assez d’un président qui a ouvert la corruption a ciel ouvert. Le pouvoir du président Blaise Compaoré, sera un pouvoir de tous les dangers pour tout bailleurs de fond qui veulent se tourner vers le Burkina Faso. Notre pays sera encore en retard de 21 ans en arrière, comme la petite copine d’un député disait à ses amis intimes du quartier, que le mandat du président redeviendra à 7 ans comme avant et renouvelable 3 fois.
    Oui, l’article 49 dont les députés du CDP s’appuient pour demander le referendum et enterrer l’article 37 garant du peuple d’un président prédateur peut être acceptable par le président et son premier ministre s’ils sont aussi dans le noir comme Alain yoda et son groupe dur a cuir a l’assemblé nationale, mais voilà l’article 49 supposé avec d’autres chiffres facilement transformés volontairement par les juristes du CDP dans le temps, sont un grand écart et plus périlleux a la pensée théorique : car il s’agit tout simplement en pratique le conseil constitutionnel, que les députés récalcitrants renvoient de temps à temps leurs projets, croyants que leur fidèle représentant qui est le président , peut en tout impunité accepter tout ce qu’ils demandent. L’article 49 est au cœur du conseil constitutionnel, qui doit l’être à sa tête le président lui-même, le premier ministre, le président de l’assemblée nationale, ou 1/5 éme des députés : Tout ce monde reste le miroir et le répondant du pouvoir Blaise Compaoré, le président a l’heure actuel ne peut donner une suite favorable au projet soumis par les députés d’Alain Yoda, le conseil constitutionnel est au cœur de notre dispositif institutionnel, qui est le défendeur privilégié et vigilant des libertés fondamentales de tout le peuple Burkinabé, le conseil constitutionnel doit être neutre et humain, le président qui est le président de tout le peuple Burkinabé, et qui est Mr. Blaise Compaoré, ne peut se saisir de lui-même sur ce projet qui le concerne personnellement et le peuple qui l’oppose. L’opposition sait parfaitement que le président ne peut se saisir de lui-même dans ce projet bidon, tous les intellectuels hors circuits du groupe Yoda savent que passer outre des prescriptions de l’article 37, ou faire un referendum bidon sera un tripatouillage d’un article de loi. Surtout le président risque le désaveu populaire qui devrait le contraindre a démissionné. Ma conclusion est que le président Compaoré est très intelligent qu’on croit, sinon il ne mérite pas ses 27 ans de pouvoir, et il n’osera pas prendre une décision avant un vrais dialogue nationale, car le groupe Yoda s’en foute d’un dialogue, ils décident, et après, ils dialoguent ce qui ne pas de la bonne gouvernance, mais des barbares pour le peuple Burkinabé. Je demande aux internautes d’êtres des modérés car le président Blaise Compaoré qu’on dise de lui, sa sagesse dans ces dernières années mérite du respect, car il prendra la bonne décision qui va vers ce qui est mieux pour le peuple sur ce projet de loi, et non pour ce qui est mieux pour un représentant d’un groupe majoritaire à l’assemblée nationale. L’article 37 est le seule article de loi qui peut rendre demain la liberté de tous les Burkinabé de choisir leur représentant pour mieux gérer les affaires de l’état : refusons sa modification, même s’il faut mourir. Le peuple Burkinabé est très patient avec son président, car la patience est un chemin d’or.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 10:06 En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C’est maintenant on va connaitre les vais députés du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 12:44, par Raboyandé En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    A chacun son député.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 13:14, par J. VERGES En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    On a souvent trouvé superflu d’expliquer suffisamment le fonctionnement des institutions aux populations. Le seul obstacle à la tenue du référendum est l’insuffisance d’une culture démocratique. Hormis cela, il ne se pose aucun problème pour l’organisation de ce référendum. L’opportunité est apprécié par ceux qui en ont le droit d’initiative, en l’occurrence par SEM le Président du Faso. Par ailleurs, un projet de norme est rarement signé. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 13:55, par a chacun son blanc En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    On disait, à chacun son blanc, à chaque tête un couteau, à chaque député votant oui, une tête rasée et brûlée.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 15:21, par le buffle bleu En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Du calme les gars ; cette initiative parlementaire c’est juste pour demander au président du Faso d’enclencher le processus du référendum parce qu’on est fatigué des marches et contres marches, des stades recto-verso, des commentaires des gargotes, des arguments fallacieux des juristes de maquis ; etc. Vivement que le PF accepte d’inviter les députés à donner le quitus pour aller au peuple. J’espère que ’’les millions de Burkinabè’’ qui ont battu le pavé avec Zèph le 23 août ont tous leurs cartes d’électeurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 18:46, par Maxime En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    La désobéissance civile sera également lancée dès l’instant ! on vous attend !

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2014 à 18:49, par paul En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    Le peuple burkinabe est fatigue on ne veut plus de Blaise c est tout .avant Blaise le pays était gouverne et après Blaise .le pays sera gouverne . Ceux qui disent que sans Blaise il n’y a personne pour gouverne le pays sont tous des menteurs. C’est ceux qui font du tourisme ministériel qui disent cela. Aujourd’hui ils sont ministre de la santé , demain ministre du tourisme après ministre du pillage ou malfaiteurs. Sans Blaise on ne peut trouver une personne pour gouverner ces gens là. Si No au burkina il y a des personnes intégre biens éduqué et intellectuelle qui peuvent gouverner le pays avec des institutions fortes mais pas avec des barbar.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2014 à 11:34, par pengd En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    C’est même sage cette proposition de loi. Quitte à ce que on débâte pour mettre en place des gardes fous. Comme ceci :" l’article 37 fait partie des articles non révisables et que le mandat présidentiel est de 5 ans renouvelable une fois". le référendum est nécessaire pour régler à jamais cette question qui divise la classe politique et détériore le climat social. Le Burkinabé a autres préoccupations que la politique. Nous voulons avancer dans le domaine de logement, la sécurité alimentaire, l’emploi, la santé, l’éducation etc. C’est sur ces chantiers que nous devons concentrer nos efforts.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2014 à 21:23, par DJO En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    ENFIN LE PEUPLE SOUVERAIN POURRA CHOISIR. VIVE LA DEMOCRATIE .NON A L’INTIMIDATION ET A LA VIOLENCE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 20:45, par SORI En réponse à : Article 37 : Voici le projet de proposition de loi modificative portée par des députés de la majorité

    L’exposé des motifs constitue en son intégralité, un vibrant plaidoyer CONTRE LE REFERENDUM, qui n’a pas par essence vocation à mettre tout le monde d’accord, mais à sceller un accord, même minimum, préexistant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés