Salif Lamoussa Kaboré sur le chantier de la centrale Bobo II : « Nous sommes satisfaits mais nous estimons qu’il y a encore des efforts à faire »

samedi 6 septembre 2014 à 23h58min

Salif Lamoussa Kaboré, le ministre des Mines et de l’Energie a visité le chantier du projet de Renforcement de la capacité de la centrale Bobo II, ce vendredi 05 septembre 2014. Venu avec des collaborateurs et des autorités administratives de la ville de Bobo-Dioulasso, le ministre a pu constater de visu l’état d’avancement des travaux. Contrairement à sa première sortie sur ce chantier en mars 2014, Salif Lamoussa Kaboré est réparti satisfait du niveau d’avancement des travaux. Le taux d’exécution cumulé des projets 1 et 2 qui produiront à terme 65 MW étant à 79%.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Salif Lamoussa Kaboré sur le chantier de la centrale Bobo II : « Nous sommes satisfaits mais nous estimons qu’il y a encore des efforts à faire »

Pour la troisième fois depuis mars 2014, le ministre des Mines et de l’Energie, Salif Lamoussa Kaboré a visité le chantier du projet de renforcement de la capacité de la centrale de Bobo II. La visite du ministre a commencé par une prise de connaissances de l’état d’exécution actualisée du projet sur papier. Par la suite, Sékou Zan, le chef du projet s’est chargé d’expliquer au ministre et à sa délégation les réalisations faites dans les différents compartiments du projet. Entamée dans la salle du poste, cette visite va conduire le ministre sur tous les grands axes du projet.
Ainsi, les visiteurs vont prendre connaissance du local des transformateurs, la salle des machines où sont installés les groupes de productions, la salle de commande unique des groupes qui permet de commander la nouvelle et l’ancienne centrale de Bobo II, les tours de refroidissement de l’eau et de l’huile…Avec une capacité de production attendue de 65 MW, le chantier de renforcement de la centrale de Bobo II est composé de deux projets exécutés par la même entreprise, le Groupement Telemenia Ltd (Israël). Le coût total des deux projets étant de 41.692.737.038 F CFA dont 19 704 911 061 F CFA pour le premier projet et 21 987 825 977 F CFA pour le deuxième projet.

Taux d’exécution des travaux par section

Avec un taux d’exécution cumulé de 79%, les projets 1 et 2 du renforcement de la capacité de Bobo II sont exécutés en quatre axes : Réalisation des travaux de génie civil ; acquisition, installation et mise en service de 4 groupes d’une puissance garantie de 48 MW y compris les auxiliaires mécaniques et électriques ; réalisation du système d’évacuation de l’énergie électrique et intégration au système existant et acquisition, installation et mise en service d’une salle de commande unique de l’ancienne centrale et du projet d’extension. Entre autres, le taux d’exécution est de 98% pour le génie civil, 71% pour le volet électrique et 59% pour le volet mécanique.
Quelques réactions après la visite

Salif Lamoussa Kaboré, Ministre des mines des carrières et de l’énergie :

Je crois qu’il y a de réel motif de satisfaction suite à la visite que j’ai effectuée cet après-midi. Vous vous souviendrez que courant mars il n’y avait pratiquement rien sur le chantier. En son temps, j’ai tenu à manifester mon mécontentement vis-à-vis de l’entreprise qui avait pris des engagements. J’avais dit que j’allais revenir pour une autre visite au cours du mois de Juin. En juin, j’ai effectivement constaté qu’il y avait du mouvement sur le chantier. On nous avait promis la première gestion pour octobre 2014. J’ai tenu donc à faire cette visite. De ce qu’on me dit, nous sommes à plus de 79% de taux d’exécution. Nous pensons que la date d’octobre sera tenue mais j’exhorte encore l’entreprise à redoubler d’effort parce que des engagements ont été pris. Nous devons avoir à la fin de l’année 47,9 MW sur le site de Bobo II. Ce qui porterait la capacité de production de cette centrale à 65 MW pour la gestion de la période chaude de l’année 2015. Nous sommes satisfaits mais nous estimons qu’il y a encore des efforts à faire. L’entreprise ne doit pas relâcher les efforts. En ce qui concerne la qualité des équipements, nous avons tenu à nous faire accompagner par un ingénieur-conseil qui est Sofreco(…). Attendons la date du 6 octobre pour voir si après les essais vont être concluants. Mais d’ores et déjà, je pense qu’on peut dire que c’est du bon travail. Il y a encore 20% d’effort à faire pour ce qui est du premier projet. Comme vous le savez, ce sont deux projets qui doivent à terme nous donner 48 MW à la fin du projet. A la date d’aujourd’hui, il y a des motifs de satisfaction. Il y a un réel espoir que les dates seront tenues.

Jean Christophe Ilboudo, DG Sonabel : « la réalisation de cette infrastructure est importante pour nous »

Je suis à ma deuxième visite à la centrale de Bobo II. Disons que J’ai des sentiments de satisfactions. Comme vous le savez, nous avons actuellement une capacité de production estimée à près de 188 MW/heures pour une demande estimée en 2015 à 255 MW/heures. Aujourd’hui, la réalisation de cette infrastructure est importante pour nous parce que si nous avons 48 MW en plus, cela va nous permettre de réduire notre déficit en la matière. Nous nous réjouissons que les travaux de Bobo II avancent normalement. Nous sommes confiants sur la qualité des travaux. Nous osons donc espérer que d’ici décembre nous aurons cette production de 48 MW que nous allons injecter sur le réseau pour qu’à terme nous puissions réduire le mécontentement de nos consommateurs (…)

Sékou Zan, Chef de projet : « Le travail de mise en marche vient de commencer avec l’arrivée des deux moteurs sur le site. »

De juin à septembre, on a reçu deux des quatre moteurs attendus par le projet et quatre alternateurs sur le site. On peut dire que le projet est réellement lancé. Actuellement, nous sommes en train de faire les différents raccordements aux moteurs. Le travail de mise en marche vient de commencer avec l’arrivée des deux moteurs sur le site. Ce qui reste comme travail ce sont les travaux de nettoyage des moteurs. Après la fin des tuyauteries, il faut faire nettoyer tous les tuyaux avant de faire passer les différents combustibles que sont l’huile, le DDO et le fuel. Il faut que les installations soient en état de propreté après les soudures sinon cela va affecter les moteurs.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Fiche technique

Projet 1

Marché N°011/2013/DMP et Avenant N°1 (2x10 MW soit 20 MW)
Maître d’ouvrage Sonabel 01 BP 54 Ouagadougou 01 Burkina Faso
Maître d’œuvre : Sofreco 92 -98, Boulevard Victor Hugo 92115 Clichy (France)
Entreprise : Groupement Télémenia Ltd (Israël)
Coût du projet : 19.704.911.061 F CFA
Financement BOAD : 14.315.000.000 F CFA et Sonabel : 5.389.911.061
Délai contractuel d’exécution : 18mois
Date officielle de démarrage du projet : 06 juin 2013
Date officielle de remise du projet : 24 décembre 2014
Date de paiement de l’avance : 25-06-2013

Projet 2
Marché N°0114/2013/DMP (2x10 MW soit 20 MW)
Maître d’ouvrage Sonabel 01 BP 54 Ouagadougou 01 Burkina Faso
Maître d’œuvre : Sofreco 92 -98, Boulevard Victor Hugo 92115 Clichy (France)
Entreprise : Groupement Télémenia Ltd (Israèl)
Coût du projet : 19.704.911.061 F CFA
Financement : Budget de l’Etat (17.000.000.000 F CFA) et Sonabel : 4.987.825.977
Délai contractuel d’exécution : 6 mois
Date officielle de démarrage du projet : 08 novembre 2013
Date officielle de mise en service : 8 mai 2014
Date de paiement de l’avance : 08-11-2013

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés