Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

samedi 6 septembre 2014 à 01h49min

Une délégation du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) – le parti au pouvoir - avec à sa tête Assimi Kouanda, le Secrétaire exécutif national dudit parti, a été reçue au siège de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Objectif officiellement affichée, rendre une visite de courtoisie à la première force politique de l’opposition que dirige Zéphirin Diabré.

Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

Il était 16h10mn lorsque le Secrétaire exécutif national du CDP, Assimi Kouanda, effectuait son entrée dans la cours du siège de l’UPC. Il est suivi de Naboho Kanidoua, de Bédouma Alain Yoda, Marie Achille Tapsoba, de Pauline Traoré, de Pascaline Tamini, tous députés membres de la majorité parlementaire. En face d’eux, Zéphirin Diabré avec à ses côtés le Secrétaire général de l’UPC, Adama Sosso, sont à l’accueil. Après s’être rapprochés, ce sont – visiblement - de chaudes et chaleureuses poignées de mains qu’ils se sont servies. Aussitôt après, ils sont entrés en conclave. Ils sont dedans, ils échangent. Pendant ce temps, les pronostics de fin dans - 20 mn, 30 mn, 45 mn - que s’évertuaient à faire les journalistes venus très nombreux, se déjouaient.

Et c’est après plus de 45mn d’échanges qu’ils sont ressortis. Photos de groupe, après quoi, la presse a eu droit à ce qu’elle attendait : interview. Il en ressort avec Assimi Kouanda, que la visite de courtoisie du jour s’inscrit dans le cadre du programme d’activités de la nouvelle direction du CDP installée en mars 2012. Une visite voulue « en vue d’échanger dans le but de renforcer la démocratie, dans le but également de montrer que la politique, c’est d’abord les idées, la politique, c’est un programme que l’on doit mettre au service des citoyens ; la politique n’est pas un art du spectacle, n’est pas un art de la guerre ».

La visite, un signe de considération pour l’UPC

En cette visite, Zéphirin Diabré dira voir « une démarche qu’il faut saluer à sa juste valeur, empreinte d’esprit républicain, et quelque part aussi d’esprit d’humilité, puisque c’est ce parti qui gère le pouvoir d’Etat aujourd’hui ». Et d’ajouter, « C’est un signe de considération pour l’UPC, et nous en sommes très conscients ». Une rencontre qui aura permis, confie le président de l’UPC, « d’échanger autour d’un certain nombre de questions qui sont très diverses », en dépit des divergences politiques. En effet, précise Assimi Kouanda, « Je crois que l’UPC connaît nos points de vue ; et nous aussi, nous connaissons les points de vue de l’UPC ; mais cela ne nous a pas empêché de parler, d’échanger ». Car, « nous avons à cœur le progrès de ce pays, nous voulons la paix et la stabilité dans ce pays », a-t-il justifié.
Et Zéphirin Diabré d’abonder dans le même sens, « Nous ne partageons les points de vue du CDP, par extension du Front républicain ; mais nous les respectons ». Tout porte donc à croire que les deux plus grands partis sur l’échiquier politique national conviennent de faire prévaloir l’intérêt du pays sur leurs positions jusque-là divergentes, notamment quant à la modification ou non – par quelque formule que ce soit - de l’article 37 de la Constitution.

Le dialogue majorité-opposition, une nécessité en démocratie

Des divergences, foi du chef de file de l’opposition politique, qui ne sont assises sur aucun problème de personne. « Nous n’avons pas de problèmes personnels avec les dirigeants du CDP, mais nous avons des divergences politiques », a clamé Zéphirin Diabré. Et de poursuivre, « Dès lors que c’est comme ça, il est tout à fait normal que les deux partis majeurs de la vie politique se rencontrent pour se parler ». Ce d’autant plus que le dialogue entre majorité et opposition est une nécessité dans une démocratie qui veut aller de l’avant. Et le fait de dialoguer ne veut pas dire, précise M. Diabré, « qu’on se renie ou qu’on se compromet ».
Dans le contexte actuel teinté d’appel au dialogue, annonce le chef de file de l’opposition, « Nous sommes disposés à toute forme de dialogue que la partie en face voudra proposer ». Déjà, rassure-t-il, la disposition d’esprit est là ; il faudra peut-être voir comment l’actionner.
L’UPC n’entend donc pas, à écouter son président, rester en marge d’un cadre de dialogue qui réunisse l’ensemble de la classe politique et au-delà. Surtout qu’il entend « continuer » sa « marche vers la conquête de Kossyam ». Dans cette dynamique, confie Zéphirin Diabré, « Nous voulons être une force de rassemblement ». Et de promettre, « Si demain, l’UPC arrivait au pouvoir, il n’y aura pas d’esprit de vengeance ou de chasse aux sorcières vis-à-vis de qui que ce soit ».

Un jalon important posé pour l’avenir

En attendant, le président de l’UPC relève que la visite « inédite » du jour s’affiche en « un jalon qui est important pour l’avenir ». Et c’est dans une ambiance empreinte de cordialité, que Zéphirin Diabré a raccompagné à la porte, ses visiteurs du jour.
Signalons que la veille, c’est-à-dire le 4 septembre 2014, l’UPC a reçu dans les mêmes locaux, une délégation du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès), venue elle aussi, pour une visite de courtoisie. Vivement que la flamme d’échanges sur fond de respect mutuel ne s’éteigne pas entre ces formations politiques ; et mieux, que d’autres partis politiques s’inscrivent dans la dynamique !

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 septembre 2014 à 02:02, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Comme quoi,seul les montagnes ne se rencontrent pas,dit l adage.Pourvu que ce soit sincère et motivé par l Homme fort du Faso, détenteur de la clée de cette crise ;car étant non seulement le problème mais aussi sa solution .

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 02:28, par vérité no1 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Zeph, soit vigilant sinon le marabout peut attacher un fétiche dans le coin !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 03:20, par Yameogo En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Attention à la compromission. Notre soutien est sans faille mais nous ne cautionnerons pas la poursuite de cette politique de l’impunité et de l’irresponsabilité. D’accord pour ne pas engager une chasse aux sorcières (et mêmes aux sorciers LOL), mais que JUSTICE SOIT FAITE.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 04:54, par Le sage En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Non au changement de la constitution, ceux qui ont pillé et tué devront rendre compte au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 05:24 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Bonne initiative de la part du CDP. Ce geste est plein d’ humilité

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 06:04, par tapsoba En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Je suis très content de ce geste combien républicain de ces deux grandes formations politiques.la politique n est pas un problème d individus comme veulent nous le faire voir certains.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 06:15 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    quel spectacle nauséabond ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 06:44, par niki En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Vigillance, peuple du Burkina-Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 06:48 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    CDP n’a pas vraiment honte.Si c’est pas pour se donner en spectacle grotesque en organisant de fausses démissions au MPP,c’est copier ce que le MPP fait comme cette visite à l’UPC.Honte au CDP qui est aux abois.Il sera enterré en 2015 pour de bon et sans funérailles.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 07:42, par zamandambparatsida En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Mon cher DIABRE, nous te connaissons toujours dans ta sérénité et sois toujours prudent...

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 07:57, par Taamba En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    VOICI L’INTEGRITE MAINTENENT. Là le peuple ne seraplus ainemi.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 08:17, par LeCDPmeFaitPitié En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Tentative de corruption ou visite de courtoisie ???.. Vigilance ,vigilance et encore vigilance.. Le seul mariage possible en 2015 c’est upc -mpp. Quant à vous cdp, contentez vous de l’association avec les pseudos partis que vous avez vous meme créés...c’est à dire les partis du *front republicain*

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 08:45, par YIRMOAGA En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Bonne initiative de paix en passant par le dialogue,la concertation, le respect d’autrui, la reconnaissance ds valeurs de tout un chacun, reconnaitre que nul n’ est plus leader que l’autre et que chacun à tour de rôle peut aspirer à la gouvernance du BF, que le BF n’est pas une propriété de quiconque malgré sa compétence ? La démarche serait noble si la délégation était envoyée par le PResi sortant ? Le pays va évoluer dans une transition apaisée, les BURKINABÉ vont s’accepter quelque soit le camp qui va remporter les élection de 2015 ? Mais si l’arrogance va être le comportement des va-t-en guerre, le BF va évoluer dans une crise et ça sera une perte pour ceux qui ont amassé des biens (opposition + Majorité). Cette rage de violence va nettoyer toute la classe politique et le BF sera à reconstruire. Voyez-vous, les opprimés dépassent les privilégiés qui constituent la classe politique ? Que le PF actuel se retire en fin de mandat puisque la vie continue après les services rendus à la patrie ? Si ces collaborateurs n’étaient pas animés, il n’allait pas réaliser ce qu’il pense...........l’émergence prônée ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 09:42 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    QUE TOUT PUISSANT DIEU SOUTIENNE CETTE APPROCHE CIVILISEE POUR ASSURER LA PAIX AU BF

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 09:47, par somé placide En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    nous saluons l’initiative mais à l’endroit du CDP, "ne touche pas à ma constitution". La constitution est claire : on a droit à un mandat renouvelable une seule fois. Il ne peut y avoir de paix sans le respect de la constitution. Qu’on ne nous fasse pas la force. Tous les arguments développés par le CDP sont des arguties. Nous sommes assoiffés de changement

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 09:53, par CHRIS En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Bjr,
    Une preuve que l’on peut se parler sans s’insulter.Mais Zeph, fais gaffe car THOMAS Sankara , Henry ZONGO, Boukary LINGANI avaient cru en la sincérité des uns et des autres, la suite nous la connaissons tous. Assimi et son clan reculeront devant la détermination du peuple, il ne faut se faire des illusions , ces gens prônent un dialogue qui devrait aboutir au maintien de leur chef.
    Alors, OUI POUR LE DIALOGUE AVEC POUR MATRICE LE TERMINUS EN 2015 POUR BLAISE COMPAORE.
    LA PROPHETIE EST EN MARCHE

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 09:59, par LAPAIX En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    nous voulons la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:06, par peuple fort En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Merci CDP pour cette décrispation de la situation. Mais opposition , restez vigilant comme un CDR pour que jamais il n’y ait de référendum , de sénat et de modification de l’article 37.Si le CDP est sincère dans sa recherche de la paix qu’il aille aussi rendre une visite de courtoisie au MPP, sans rancune. ça sera la plus belle image au Burkina . Allez prenez votre courage pour le faire. Cet acte vous aurai grandi.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:27, par l’homme de sabou En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Bjr ils veulent se racheter vite

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:29, par Ka En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Comme j’ai toujours dis à nos gouvernants et son opposition, ‘’’’sans dialogue, c’est de l’égoïsme, sans dialogue il n’y a pas de paix, sans écouté il n’y a pas de dialogue.’’’’ Mr. Kouanda, le pouvoir est dans vos mains, il y a très longtemps que vous deviez faire ce geste et surtout s’incliner devant le peuple qui vous a élu. Un pouvoir qui écoute avant de prendre des décisions est un pouvoir qui avance avec son peuple. Les décisions de l’état ne se prennent pas en minorité, mais avec le peuple et ses composants, transmettez ceux-ci à votre collègue le Français Alain Yoda. Bonne initiative pour cette rencontre avec l’UPC. Je suis heureux de voir que mon appel commence à être entendu.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:31, par Marcellin En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    On commence à faire la politique !!! Et tant mieux pour le pays. J’espère que le CDP a compris le ras-le-bol du peuple et commence à se préparer pour vêtir la tenue d’opposant politique dans un an. Vive la démocratie !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:32 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Cette. Visite. Est. a saluée. mais. le. CDP devra jouer. franc. Jeu. Nul. n’a le monopole. du. pouvoir. et il. ne. Faudra. pas. s’amuser. avec. le. Le. peuple comme. dans. Dans. un. théâtre.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:33, par razou1 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    bonne initiative car elle montre que l’intérêt du pays prime sur toutes les divergences politiques et les intérêts personnels. on est avant tout des fils de ce pays beau que nous voulons tous préserver. vivement que cet esprit prévale tout au long de l’évolution de la situation politique nationale

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:38, par boureima sawadogo En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    On ne peut que saluer cette initiative, l’essentiel étant que cela soit sincère. L’histoire récente des crises dans notre pays a malheureusement montré que les démarches tendant à apaiser de situations conflictuelles entre acteurs politiques n’étaient en réalité qu’une ruse ! Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:42, par laloi En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    C’est un non evènement. Le peuple ne veut autre chose que le changement. Point final. Si cdp, souhaite rendre visite de courtoisie a la lune c’est leur problème, nous c’est, le changement nous voulons.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:52, par salut du peuple !!!!! En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Comme Assimi Kouanda la su bien souligné nous ne sommes pas en guerre,c’est la preuve une fois de plus que la politique au pays des hommes intègres va bien contrairement a ce que d’aucuns ont pu pensé.Il reste que l’on puisse s’asseoir autour d’une table enfin d’entamer des discutions qui pourrait aboutir a un compromis.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:53, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    - ASSIMI....Héyiiiiiiiiii !!!!!!!!! Wayiiiiiiiiii !!!!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 10:56, par enfant du peuple En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    en toute sincérité je crois que cette visite du CDP au président de l’UPC montre que dans ce pays si les fils et filles s’unissent pourrons faire mieux pour le maintient de la paix et le développement comme l’a si bien ajouter chacun des deux......des actes qui sont a saluer

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:02, par JAMAL En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    C’est ça le symbole de la démocratie !
    Nous encourageons les acteurs politiques a œuvrer dans ce sens pour
    que le Burkina demeure dans la paix et la cohésion sociale.
    Mais n’oublions pas que le referendum est la solution qui pourra permettre
    au peuple de donner sa position sur la révision de notre constitution.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:03, par lion d’or En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    voila des hommes qui connaissent vraiment le sens de la paix et je sais que chacun des deux dirigeants politique on eu le courage de dire a son collègue que seul la paix est le valeur a cultiver vraiment merci au CFOP d ’avoir accorder cela au CDP

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:06, par Ka En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Comme j’ai toujours dis à nos gouvernants et son opposition, ‘’’’sans dialogue, c’est de l’égoïsme, sans dialogue il n’y a pas de paix, sans écouté il n’y a pas de dialogue.’’’’ Mr. Kouanda, le pouvoir est dans vos mains, il y a très longtemps que vous deviez faire ce geste et surtout s’incliner devant le peuple qui vous a élu. Un pouvoir qui écoute avant de prendre des décisions est un pouvoir qui avance avec son peuple. Les décisions de l’état ne se prennent pas en minorité, mais avec le peuple et ses composants, transmettez ceux-ci à votre collègue le Français Alain Yoda. Bonne initiative pour cette rencontre avec l’UPC. Je suis heureux de voir que mon appel commence à être entendu pour un pays qui veut avancer avec des gouvernants mûrs.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:08, par Gérard Manvu En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Fulbert Paré, quel est l’objectif affiché de ton article ? Revoie ta copie car tu n’as pas beaucoup de chances d’entrer dans la cour des grands .
    M. Diabré, ouvrez l’oeil sinon ces gens-là, ils vont vous faire le coup de Jarnac !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:13, par youssouf En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    c’est ça le début du dialogue entre les parti politique et l’opposition et il faut saluer l’acte que pose ces parti politique de se retrouver et d’échanger de tous et de rien,
    c’est un moyen pour montrer a ceux qui se disputent dans les rues de Ouagadougou que la paix commence avec ceux que tu pretand être ton ennemi.donc il faut faire passer le message mon cher internautes

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:14, par frère de l’autre En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Autant le dire,la politique ce n’est pas la guerre,c’est un exemple que doit suivre tout les leaders politiques,le dialogues après tout car comme on le dit le pays nous appartient tous et on a pas le droit a ce qu’il prenne feu si non que nous serions tous responsables.Comme le disait quelqu’un en guerre il n’y a jamais eu de gagnant il n’y a que des perdants !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:18, par ouaga inter En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    il faut chaque burkinabé sache réellement que seul le dialogue pourra tous arranger dans un pays comme le notre...et il faut saluer le CFOP d’avoir reçus ces parti politique pour montrer au peuple que c’est le dialogue avant tout,et nous voulons la paix au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:25, par LA cloche En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Comme le CDP est très fair play !c’est ça un parti,c’est ça la démocratie !le dialogue oui !mais en entendant le peuple est diviser sur un sujet,il faut forcement le consulter par le referendum : !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:28 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    c’est déjà bien pour la paix sociale au Faso ! pour que la franchise et l’honnêteté soient les éléments primordiaux de cette démarche.Quant au prolongement de deux ans pour le président mon avis est favorable pour la paix sociale a condition que le président lui même prend des engagements forts et irréfutables auprès des institutions juridictionnelles et auprès des hommes religieux et coutumiers.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:32, par Dorcas En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    De toute les façons,vous pouvez vous rendre visite puis que en politique
    on n’est pas des ennemies
    mais surtout n’oublier pas la question de notre
    referendum !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:35, par relwind En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    je n’ai pas l’habitude de féliciter le cdp mais je suis tenté de le faire. espérons que ce n’est pas une manoeuvre pour destabiliser nos troupes car c’est malheureux mais le Burkiabè moyen n’est pas fort en discernement

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:37, par Arnaud parqueur En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    le CDP et l’UPC sont des parti politique qui ont une idée commune et chacun de nous dois vraiment essayer de faire comme eux et nous pourrions arriver au sommet de la paix dans ce pays,,,,car en politique ont peut être sur la même longueur et avoir des convictions divergente,c’est la paix avant de parler de conviction....

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:37, par Noyesman En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Une mission de cosmonautes du CDP a marché dans l’enceinte du siège de l’UPC. C’est bien, un petit pas pour le CDP, alors on attend le bond de géant pour le respect de l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:42, par Yuri Boyka En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Tout est bien qui fini bien,c’est bien d’avoir des divergences mais mieux de s’asseoir autour d’une même table,aller bien au delà de ces divergences et ce comporter en fils de ce pays ;je suis sûr que l’opposition finira par comprendre le vrai sens du référendum et on terminera nos différents dans les urnes.C’est ainsi qu’on dira vive le pays des hommes intègres,et on sera d’un belle exemple au yeux du monde entier,et on confirmera une fois de plus notre capacité a gérer nos différents par nous même,n’est ce pas Zeph ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:46, par Arnaud parqueu En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    tous ce acte n’est rien d’autre que pour montrer a tous un chacun de nous que seul la paix est
    le moyens pour éviter tout acte qui pourrait mettre en marge l’image propre de ce pays..
    a ceux qui vont penser autrement je peut vous dire que c’est vous qui en voulez le pire pour ce pays mais sachez que les fils et filles de ce pays sont souder et la paix régnera a jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:46, par Patrick Desire En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Nous encourageons nos hommes politique de continuer dans ce sens
    car seul le dialogue pourra faire avancer notre pays.
    Le CDP de maintenant n’est plus comme le temps des salif qui ne prônait pas
    pour le dialogue.Merci a Assimi koanda pour cette visite.
    Vive la paix au Burkina Faso !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:48, par Arnaud parqueu En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    tous ce acte n’est rien d’autre que pour montrer a tous un chacun de nous que seul la paix est
    le moyens pour éviter tout acte qui pourrait mettre en marge l’image propre de ce pays..
    a ceux qui vont penser autrement je peut vous dire que c’est vous qui en voulez le pire pour ce pays mais sachez que les fils et filles de ce pays sont souder et la paix régnera a jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:51, par king En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    C’est une belle initiative qui pose les prémisses d’une politique débarrassée de tout esprit de vengeance et de règlement de compte futurs.Que chaque camp rassure l’autre positivement,en restant fermes.Ce qui inquiète certains acteurs politiques,ce n’est pas la perte future de leur privilèges ,mais la préservation de leur vie et de celle de leurs famille.On ne construit pas un pays sur la base de la haine,ni en envoyant systématiquement certaines personnes compétentes à la retraite.Contrairement a Jankélévitch(qui avait ses raisons) qui ,face aux horreurs des nazis avait dit "Seigneur ! Ne leur pardonnez pas car ils conscients de ce qu’ils ont fait",je demande à chacun de nous Burkinabé d’avoir en mémoire que parmi les gardes de corps de monsieur Nelson Mandela,il y avait les éléments du Président Frederick Declerck.Parmi souvent les personnes ressources dont monsieur OBAMA a recours,il y a certains républicains.Monsieur SARKOZY a permis à Monsieur Dominique Strauss Khan,qui est un socialiste, d’être à la tête du FMI.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:51, par lecreancier En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    (L’UPC, une Demoiselle à courtiser pour 2015). Je ne cesse de me poser ces questions depuis la visite du MPP. Que cache ces politiciens derrière ces visites successives au parti du lion ? Des alliances ? Des fusions ? Ou simple jeux démocratique ? Que Zeph reste vigilant pour ne pas attacher sa crédibilité.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:51, par zarathoustra En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Je valide,très bon comportement de la part de ce parti !le peuple est diviser sur la candidature de Blaise,il faut consulter le peuple par le referendum !vive la démocratie !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 11:55, par vieux pere En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    une chose reste a retenir sur cette visite de courtoisie,c’est dans ce pays on a une loi et des personnes qualifier pour l’application de ces loi...
    ainsi comme le disais un penseur"dans un pays existe une constitution et au delà de cette constitution existe celle de la population qui doit primer"donc juste pour vous dire que notre population est la seule a pouvoir décider de ce que doit être comme la légalité dans ce pays
    merci pour cette visite.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:01, par Thiam En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Voici un acte a saluer de la pas de nos politiciens,et ils doivent continuer
    comme cela pour que la partie ignorante de la population arrête de se
    battre inutilement dans les rues.Si ceux qui veulent le pouvoir ne se font
    la bagarre alors pourquoi les sympathisants passent leurs temps a s’agresser ?
    Bon vent au dialogue pour la paix au Faso !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:02, par ENERIQUE En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Ka tu as fais une belle analyse et je valide !je suis pour les mots qui réunissent,qui éclairent le peuple Burkinabé !le dialogue est la pierre angulaire du développement,source de démocratie !nous sommes tous des Burkinabés,et ce qui compte pour nous c’est la paix !le comportement du CDP est a félicité !bravo a vous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:07, par Manu En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Je suis maintenant convaincu d’une chose : il n’y aura plus de referendum dans ce pays sur l’article 37. Les dirigeants du CDP ont compris que Blaise ne convoquera plus le referendum. Mais, bon ! Je peux me tromper ! Restons tout de même vigilants.

    Manu

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:08, par Yuri Boyka En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Relwind sache qu’on a pas fait ça pour qu’on nous félicite,tes reconnaissances et tes félicite tu peut les garder car on a reçu plein de cadeau pour ça,c’est d’ailleurs dommage que c’est maintenant que tu te rende compte que le cdp est un parti sans rancune et aussi bien démocrate que vous ne pensez.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:22, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    J imagine ce que ZEPH,a pu dire à ASSIMI Kouanda." Eh joh,entre nous,hypocrisie mise á part,tu n as jamais pensé en te rasant le matin ,à la presidence de la republique ? Tu ne t es jamais senti gené , toi intellectuel diplomé en histoire ,de te croire moins compétent que Blaise Compaoré pour diriger ce pays ? On sait que la politique n est pas affaire de diplome mais tout de meme ,te souviens-tu des premiers pas de ton patron à la tete de ce pays au lendemain de l assassinat de THOM SAMK aumoins ? " Et ASSIMI de répondre ,"oui mais tu sais bien que nous ne sommes pas libres .Avec cette armada déployée pour nous épier et surtout le petit qui ne me quitte plus d observance ,on fait comment ? Je ne suis pas un ROCHO ,un GORBA ou un TEBGUERE meme si moi aussi j ai été CDR,pendant la révolution,il faut reconnaitre qu eux ont plus de notoriété que moi.Votre lutte est une aubaine pour nous mais on fait semblant.Perseverez ,on est avec vous."

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:22, par 24 heures En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    attention ! n’apprécions pas aussi vite cette visite des ténors du CDP. rien ne prouve qu’Assimi et sa suite ne sont venus dissuader l’UPC ne faire marche arrière ? ou bien ne serait-il pas un des plans sataniques mis en jeu par l’actuel occupant de Kosyam ? Alors vigilance à l’UPC et à l’opposition tout entière.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:23, par OBM En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    A quand le referendum alors ???nous on attend avec impatience son organisation pour exprimer notre liberté,dîtes nous le plus vite possible a quand,on est pressé !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:30, par LKC En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Le message est clair : le pouvoir veut capituler.
    Mais comme ils ne veulent pas sortir la tête basse et la queue entre les jambes, ils négocient une sortie honorable ! Le grand sachem, dans ses sortie à Réo et ailleurs avait bien avoué et défendu son projet de révision de la Constitution, d’installation de son sénat, bref, sa soif du pouvoir à vie !
    Mais l’opposition notamment à travers la marche du 23 août dernier, a assené le coup de grâce à toutes les ambitions impopulaires de ce régime agonisant. Après l’apogée vient le déclin !
    Humblement, je mets tout l’opposition en garde contre toute compromission !
    On n’apprend pas au vieux singe à faire la grimace !
    Quand le cheval a dévoré ta mère,au crépuscule, il faut fuir la termitière !
    Le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir !
    Même revenu de la Mecque, un chat reste un chat !
    Pour vous dire, chers leaders de l’opposition, que ce régime n’a pas changé ! certains d’entre vous connaissent mieux les pratiques du pouvoir:elles n’ont pas changé ! Vigilance, vigilance,vigilance ! Les apprentis boulangers sont venus préparer, tâter le terrain avant l’entrée en scène du maître boulanger !
    Surtout pas de transaction sur les termes de la Constitution ! Dieu merci, le rapport de force...
    LKC

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:32, par article 37 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Cette main tendue ne devrait ni faire baisser la garde, ni la vigilance. Nous avons déjà vu et nous connaissons les manœuvres du système en place. Personne ne peut renier aujourd’hui l’importance du dialogue dans le climat politique actuel. C’est pourquoi toute initiative à préserver la paix et la stabilité est salutaire.

    Vive ce dialogue et que le CDP comprenne qu’il existe des règles de jeu que chacun devra s’atteler à respecter. Il faudra faire un tour dans les pays voisin qu’il y a eu alternance partout et ces pays ont eu des longueurs d’avances sur nous. Je ne peux pas vous dire que c’est l’alternance qui y a contribué, mais nous ne pouvons pas nier qu’elle y est pour quelque chose.

    L’alternance par l’alternance des hommes est une réalité universelle et le Burkina ne pourra être en reste. Le CDP regorge de cadre capables de remplacer Blaise COMPAORE. Dans l’opposition aussi, c’est pareille. Que personne ne se rende indispensable pour le pays. Ce courant de pensée ne fera jamais émerger un pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:35, par salut du peuple !!!!! En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    J’espère que nos opposant vont finir par comprendre et on s’y rendra dans les urnes pour qu’enfin chacun reconnaisse sa place,laissez le peuple décider,il n’y a que ça pour faire tiare les divergences !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:35, par DESMOOOO En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    ILS sont des adversaires et non des ennemis,raison pour la quelle ils ont des idéaux différents !d’aucun sont favorable au referendum et d’autre non !seul le peuple a le monopole de les départagés par le biais des urnes

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 12:42 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    C est ca le BUrkina ! Nous n avons rien comme richesses naturelles mais nous avons la richesse de nos hommes !Merci aux deux partis !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:05, par article 37 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Le référendum n’aura pas lieu. Les raisons sont simples :
    - la rentrée est là. Élevés et Étudiants sont prêts à rallier le front anti révision de l’article 37 ;
    - la position de l’Eglise Catholique n’a pas changé ;
    - la CEDEAO attends le Président COMPAORE, il est est le seul chef d’état resté en place depuis les années 90 ;
    - OBAMA, François HOLLANDE et l’UE l’attendent d’un pieds ferme ;
    - L’opposition républicaine est déterminé.

    Blaise COMPAORE aura le choix de finir son dernier mandat ou de précipiter le pays dans une crise sans précédents. Il a beau être acculé par ses proches, il réfléchira avant de convoque le corps électoral. Son ennemi est les temps. Lui qui voyait toujours 2015 comme un horizon lointain. Nous sommes au sérieux, il s’est fait pas l’usure et la tolérance des Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:09, par internaut En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    NOUS sommes sur la voie de la démocratie et ces genres de comportements sont a salués vivement !un acte pareil venant de la part d’un parti au pouvoir est a saluer de tout cœur !cela nous amènera a avoir plus confiance a votre parti et a épousé votre idée du referendum !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:16, par article 37 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Le référendum n’aura pas lieu. Les raisons sont simples :
    - la rentrée est là. Élevés et Étudiants sont prêts à rallier le front anti révision de l’article 37 ;
    - la position de l’Eglise Catholique n’a pas changé ;
    - la CEDEAO attends le Président COMPAORE, il est est le seul chef d’état resté en place depuis les années 90 ;
    - OBAMA, François HOLLANDE et l’UE l’attendent d’un pieds ferme ;
    - L’opposition républicaine est déterminé.

    Blaise COMPAORE aura le choix de finir son dernier mandat ou de précipiter le pays dans une crise sans précédents. Il a beau être acculé par ses proches, il réfléchira avant de convoque le corps électoral. Son ennemi est les temps. Lui qui voyait toujours 2015 comme un horizon lointain. Nous sommes au sérieux, il s’est fait pas l’usure et la tolérance des Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:19, par Django tom En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Je vois ça en belle exemple,que le cdp fasse comprendre a cette opposition que nous ne sommes pas en guerre,et surtout que Zeph se méfie de ces gars du mpp qui n’ont que de sales idée et ambitions dans la tête,eux qui sont prêt a semer la zizanie pour le seul but dont on sait tous,s’accaparer du pouvoir et vider le denier publique.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:19, par la mer dans verre En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    On a tellement parler du référendum et maintenant que nous somme prêt a aller dans les urnes vous voulez nous trompés !!
    Nous ne sommes pas d’accord !!on veut aller au référendum pour finir définitivement avec cette question de révision de la constitution.
    car le peuple l’a trop attendu et c’est le moment

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:29, par KASSA En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Je cette visite permettra aux acteurs des deux camps de discuter
    afin d’avoir un compromis pour que le referendum se passe dans les
    bonnes conditions !
    Dans votre dialogue n’oubliez surtout pas la date du dialogue car la
    population est fatiguée des marches.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:30, par honneur 1er En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    seul le dialogue pourra nous faire sortir de ce trou que certaines personnes nous mit la dedans, mais une chose est très important dans cette histoire est que notre opinion publique est vraiment ferme et discrait pour attendre le dernier jour dudit référendum pour montrer a ces hommes qui ont voulut mettre le visage de Blaise a terre de savoir que le CDP n’est un parti a la va t’assoie......

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:42, par la fille du capo En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Celui qui aime son peuple doit savoir que le référendum est nécessaire pour le maintient de la paix,de cette stabilité qui fait que les Burkinabés sont a l’aise et enviés par tous,c’est ensemble mais dans la main que l’on pourra construire un avenir meilleur de notre pays !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:47 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    C’est très responsable cette ouverture légendaire du CDP. Je m’y attendais. Vive la paix et que la volonté du peuple triomphe en toute circonstance. Que Dieu brise et décourage toute velléité visant à empêcher l’expression de la volonté du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 13:58, par FREDO En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    OUI au referendum ;nous sommes pour la paix,pour le changement,pour la quiétude !que la paix consacré par Blaise y demeure pour toujours !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:03, par Vision CLaSS En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    QUELLE jolie geste de la part du CDP !pour la première fois je suis d’accord avec le CDP,je salue son humilité et son combat pour la paix !c’est ça la démocratie et je suis très touché personnellement par leur geste

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:04, par reine ouvrière En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Il faut que les gens mettent le référendum dans leur tête une fois pour de bon,je ne crois pas que ce fameux référendum dont il est question puisse être inévitable tant on a compris son importance.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:19, par ENERIQUE En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Un proverbe arabe dit : <>C’est pour vous dire a quel le CDP fait preuve de démocratie et de paix !c’est humble comme geste !bon vent a vous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:23, par La paix En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    C’est comme ça que nous allons démontrer au monde entier qu’on peut faire confiance au burkina définitivement pour de bon

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:25, par MPPfaitpitié En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Dans tout il en ressort que c’est le mpp qui est perdant,eux qui voulaient remplir des mensonges dans la tête de Zeph,vouloir couper le fil de discussion avec le chef de file de l’opposition et maintenant voila que les deux partis se tiennent main dans la main,ça fait mal de voir ça mais c’est ça la politique en réalité,ce n’est pas une guerre !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:32, par le coq En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    QUE TOUT PUISSANT DIEU SOUTIENNE CETTE APPROCHE CIVILISEE POUR ASSURER LA PAIX AU BF

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:38, par sihda la sihda En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    yes we can ! comme disais le président américain Obama et je sais que ensemble on pourra relever le défis dans ce pays cher frère et sœur burkinabé...........merci pour cette visite même si vous avez des idées divergentes vous nous montrer que vous rester unis pour le maintient de la paix....

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:38, par chef de classe En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Une visite qui va faire du bien a l’ensemble des acteurs politiques Burkinabés,c’est la preuve une fois de plus que la politique au pays des hommes intègres se comporte a merveille contrairement a ce que beaucoup de médiat dénoncent a l’intérieur comme a l’extérieur du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 14:48, par MAIGA En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    La guerre est : le massacre des individus qui ne se connaissent pas au profit des gens qui se connaissent et se côtoient, donc faite attention pour ne pas se massacrer au profit des gens qui se trinquent le verre du vin.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 15:17, par Georgette En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    C’est bien tout ça mais pour que la paix soit véritable et
    durable il faut forcement que vous laissez le peuple s’exprimer
    aussi a travers les urnes pour le débat sur la révision de la constitution.
    Vaut mieux en finir pour de bon avec ce problème.Donc mobilisons nous
    pour le referendum !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 15:24, par Sidpasata Veritas En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Dans cette affaire de dialogue politique, il faut avoir de la suite dans les idées pour ne pas dialoguer en faveur du recul démocratique du pays. Pour cela rappelons nous que depuis le drame d’octobre 1987, le Burkina a toujours eu à sa tête, pour le gouverner, le même homme entouré des mêmes personnes aux seins de diverses organisations et partis politiques (ODPMT, CDP, ABC, FEDAP/BC, Mami et Tanti de BC ...) qui ont été ses instruments de conservation du pouvoir. Pendant longtemps, ils ont eu comme méthode la corruption par l’argent et des avantages diverses tels octroyer frauduleusement les marchés de l’État, des postes d’emploi dans l’administration de l’État qui s’en trouve maintenant politisée... Ainsi, ils sont parvenu à démolir des opposants sur lesquels le peuple comptaient pour provoquer l’Alternance. Ce fut le cas du désormais sinistre "opposant" Hermann Yaméogo, fils de son père de président ! Mais puisqu’il a toujours existé des Burkinabè qui ne se laisse pas acheter, ce régime a surtout utilisé l’arme de la peur (risque de guerre civile si dieu n’était plus président), et celle de l’intimidation individuelle (meurtres de journalistes de syndicalistes, de personnalités - curé de saint Camille, juge constitutionnel - et d’opposants politiques non élucidées jusqu’à nos jours). Mais de nos jours, les Burkinabè, surtout les plus jeunes, n’ayant plus peur et menaçant eux-aussi de répondre à la violence par la violence, sont décidés à envoyer dieu à la retraite, de gré ou de force. D’où cette supposée "crise politique" dite nationale qui est en faite la résultante de la seule réelle crise que vit un seul citoyen burkinabè en fin de mandat et qui se croit être l’indispensable "homme-fort" du Burkina. Le CDP et ses soutiens divers (notoires ou masqués) ont usé vainement de tous les moyens pour parvenir à la modification de l’article 37. Leur principal obstacle dans cette manœuvre a été jusque là l’unité bien structurée de l’Opposition autour de CFOP qui arrive à canaliser l’opposition citoyenne contre le hold-up politique programmé. ALORS, TOUT EN RESTANT OUVERT AU DIALOGUE, IL NE FAUT PAS EXCLURE QUE CETTE SOUDAINE "COURTOISIE" QUI SE TRADUIT EN VISITE A L’UPC, ET NON AU CFOP, SOIT UNE NOUVELLE ARME DE DESTRUCTION DE L’UNITÉ ET LA COHÉSION DES PARTI DE L’OPPOSITION AUTOUR DU CFOP QUI LEUR BARRE LA ROUTE. Mais alors, faut-il se fermer au dialogue au risque d’être traité de "jusqu’au-boutiste" (déjà parle d’opposition radicale !), ou alors, dialoguer dans quelles conditions :
    - 1ere condition : Que l’UPC et sont président Zéphirin se méfie du nouveau bureau CDP et aussi de l’ancien bureau CDP devenu MPP qui sont tous, depuis 27 ans champion hors catégorie de la compromission de leur rivaux politiques et des alliance contre-nature ? Dans la liste de leurs victimes par compromission Ram Ouédraogo, Hermann Yaméogo, Laurent Bado qui n’arrive pas à se défaire totalement d’une histoire de 30 millions, l’ADF-RDA et sont président qui ne savent plus eux-mêmes s’ils sont de l’opposition ou de la mouvance présidentielle... Si l’UPC et son président osent trahir l’espoir de tous ceux qui réclament le changement en se laissant compromettre ou en se désolidarisant des autres partis de la vraie opposition, ils finiront (parti et président) en clochards politiques comme certains de qu’on a cités plus haut. A bon entendeur...
    - 2e condition : Aucune négociation ne doit porter sur la remise en question de la durée des mandat, et il n’y a besoin de programmer aucune réforme politique à quelques mois d’un mandat finissant. Si quelqu’un doit partir, il part sans avoir à laisser de directive qui obligerait l’éventuel successeur. Épargnez-nous la foutaise des "gouvernement de transition", "gouvernement d’union nationale" ou d’autres balivernes du même genre qu’on ne trouve que dans nos républiques bananières où l’on triche en voulant faire croire aux citoyens que Majorité et Opposition peuvent s’associer pour gouverner. Lequel des deux projets ou visions politiques contraires (majorité ou opposition) un tel gouvernement va-t-il mettre en œuvre ? Ce n’est qu’une arnaque pour voyous politiques qui font feu de tout bois en espérant vivre tranquillement sur le dos du peuple.
    - 3e condition : La question en tant que telle est une cause nationale et ne peut, en aucun cas se régler dans un arrangement entre deux ou trois partis (UPC-CDP-MPP). Ce serait une haute trahison de la part de l’UPC pour cette cause nationale ; quant aux deux autres partis, nous savons tous quelle est la valeur de la parole de leur dirigeant dans la durée. Il serait donc très prudent, d’aller vers un dialogue ouvert à tous, clair, précis et concis, cela afin d’éviter le dilatoire car le temps sera de plus en plus à campagne présidentielle. On ne peut pas indéfiniment se préoccuper du sort du partant (son parti et ses amis sont là pour cela), alors même qu’il bénéficie déjà d’une loi d’amnistie faite sur mesure. Un certain Alain Yoda a déjà dit il y a quelques jours, qu’il y a un temps pour dialoguer et un temps pour décider. EH BIEN ! L’HEURE DES GRANDES DÉCISIONS EST TRÈS PROCHES : LE SORT DE LA NATION FACE AU SORT D’UNE SEULE PERSONNE. UPC, courtoisie d’accord, mais attention au baiser de Juda.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 15:27, par Le vigilent En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Tapsoba®(de H), Je suis du même avis que toi, sauf que ce dialogue s’est passé dans la tète de chacun car Assimi n’osera jamais ouvrir sa bouche pour s’exprimer ainsi, meme en se regardant dans un miroir. Aussi bien Assimi, les Naboho, Yoda, Yonli, A. Tapsoba etc. et même le Ministre d’Etat de l’article 37, pensent comme tu le dits mais qui d’entre eux osera sortir cela de sa bouche ? Qui est fou ?
    A lire certains internautes, on a l’impression que les gens n’ont pas encore pris conscience que le mouvement actuel de rejet du referendum est l’affaire de tout un peuple déterminé a barrer la route, maintenant et définitivement, aux ennemis de l’alternance dans ce pays. Le rôle que jouent actuellement les partis politiques et les différents mouvements anti referendum, c’est celui d’œuvrer a ce que les revendications aboutissent mais sans dérapages de la part des opposants au referendum. Certains caciques du CDP et du Front républicain feignent d’ignorer cette réalité et mettent tout en œuvre pour diviser et déstabiliser les partis de l’oppositions et les mouvements qui luttent contre le referendum afin d’affaiblir, voire anéantir le mouvement anti referendum. Erreur monumentale ! Car tout signe de faiblesse ou de compromission de la part des partis de l’opposition et des mouvements légalement constitués et engagés dans la lutte contre le referendum, entrainera automatiquement la naissance de groupes et mouvements qui seront alors difficiles a encadrer et qui ne reculeront devant rien pour empêcher la tenue du referendum si le président venait a le lancer. C’est de la que viendra le chaos tant redouté par tous.
    DE CE QUI PRECEDE, BLAISE COMPAORE DOIT OUBLIER LE REFERENDUM ET TOUT LE PEUPLE BURKINABE, Y COMPRIS LES TENORS ET LES MILITANTS SINCERES DU CDP ET DU FR, LUI SERA RECONNAISSANT.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 15:28, par Wendlaboumb En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Bravo au CDP !!! Puisse les partisans de la violence dans chaque camp entendre et comprendre que l’on peut s’affronter politiquement et fermement en toutes civilités.
    Cette initiative sert la démocratie. Dieu bénisse les initiateurs et l’UPC.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 15:29, par Djeloulou En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Pour une véritable paix dont nos acteurs politique parlent il
    faut le referendum pour que chaque citoyen burkinabè puisse donner
    son point de vu a travers les urnes.Je felicite l’equipe du CDP pour
    cette sortie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 15:45, par le realiste En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    il vaut mieux que tous ces sachent qu’il n’y a qu’une voie à emprunter pour mettre fin à ce tapage politique : le respect de la constitution par tous. Comment ? Blaise respecte la constitution en cédant le fauteuil. Ensuite, le nouveau pouvoir organise le référendum pour réviser l’article 37 si la nécessité continue de s’imposer. A ceux qui pensent que seul Blaise peut préserver la paix dans ce pays, disons que celui-ci n’a pu, ne peut et ne pourra jamais se comparer à Houphouet mais personne n’ignore ce que ce grand homme de paix a légué à son pays en s’accrochant au pouvoir à vie. A ceux qui pensent qu’il faut donner du temps à Blaise pour préparer sa sortie, disons que cela n’est pas nécessaire car s’il le voulait, il l’aurait fait en 30 ans. Blaise, pour revenir au pouvoir pourrait faire comme Poutine en se cherchant un Medvedev.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 16:13, par Ka En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    A tous les internautes qui s’entêtent a se focaliser sur ce qu’a fait le CDP,’’’’ sera pour trahir ou une manipulation, se trompent sur toute la ligne’’’’ rappelez-vous du valeureux General de Gaule qui avait le pouvoir par une formation militaire devenu un politique incontournable, et qui pietinait toute l’opposition française jusqu’à dire que les communiste ne devait pas exister sur cette en parlant des communistes français’’’’ et quand son règne et son parti, trébuchaient, et qu’il voyaient qu’un changement avec une nouvelle génération remettrait le peuple en confiance, il a envoyé tous ses proches auprès de l’opposition pour écouter ce qu’ils ont comme moyens pour le convaincre d’accepter une alternance politique dans le pays dont il est le maitre. Quelque temps après avoir écouté les partis d’oppositions a travers ses proches, plus les syndicats et la société civile, le générale dira a son peuple, le dialogue à donner ses raisons et je vous ai compris. Le générale essaya honteusement de demander un referendum sans truquage pour voir sa popularité, mais ce referendum de honte que dira Mesmer, confirma le besoin de son peuple d’un changement impératif : il donnant sa démission en confiant l’état provisoirement a son premier ministre, en attendant une élection présidentiel digne d’une alternance politique équitable.’’’’ Le changement politique ne se fait pas par force, mais par le dialogue avec tous les acteurs confondu. Zeph, Roch, Salif, et autres l’ont compris, il fallait se séparer du pouvoir centrale pour être un acteur politique incontournable pour le peuple, afin de dialoguer avec tous les acteurs pour pouvoir donner un non au changement qui ne sera pas avec une seule personne. Un changement se fait avec plusieurs fractions pour pouvoir réussir. Le déplacement du CDP fait partie du jeu politique en démocratie normale, car pour construire un changement solide dans un pays comme le nôtre, il faut le dialogue. D’autres chefs d’état d’Afrique ne l’on jamais comprit, et ils ont péris dans leur égoïsme et dans leur ignorance. Ce que je veux dire ici, c’est qu’en 2015, ce n’est pas sûr que Q’Assimi, Zeph, ou Roch, ou Ablassé, ou un individu connu de la scène politique soit élu président du Faso, mais la personne dont le dialogue nationale de tous les acteurs politique avec le peuple ont su donné raison et adopté, cette personne conduira le tronc d’une alternance apaisé. Pour l’instant, je ne suis pas pour les cries allons au referendum et on verra, ou tout sera une fatalité, ou Blaise Compaoré est le seul homme fort qui peut tout faire, la paix et l’stabilité : non, le pas du CDP montre aujourd’hui que même s’il gagnait a ce referendum irréfléchi et sans dialogue, l’opposition sera la plus gagnante dans la lutte pour l’alternance politique au Burkina, et le présidentiel de 2015 sera un fiasco totale qui n’ira pas loin : je vous explique, pour que tous les crocodiles d’une marre comme celui de SABOU se calment, il faut que tous aient le même morceau de viande. Le dialogue dans la vie politique du Burkina en 2015, sera le morceau de viande de chaque acteur politique et même pour tout le peuple Burkinabé pour une alternance apaisé. Je vous dis cela car le président Blaise Compaoré est très intelligent pour le comprendre, si ce n’est pas le cas, il ne méritait pas 25 années de pouvoir. Pour terminer, invitons ensemble tous les acteurs politiques du Burkina, le président y compris, avant cette décision minoritaire d’un groupe de faire un referendum, de s’assoir sur une même table, en homme ou femme politique confirmer pour son peuple, et non un homme ou femme politique qui divise pour régner, et trouver un terrain d’entente pour une alternance apaisé d’un pays qui veut avancer. Pour moi a l’heure actuel, la politique Burkinabé est devenu une jungle dangereuse pleine d’hyènes de toutes sortes, le peuple ne sait plus à quel politique se confier, ‘’’’avec des traitres qui passent d’un parti a l’autre, des mineurs qui sont utilisés pour se diviser et j’en passe. Avec ce rythme, notre pays se suicide totalement, sauf le vrais dialogue peut nous sauver.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 17:00, par KOKOKIKI En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Si le CDP a compris que la seule solution de sortie de crise, est le respect de notre constitution en l’état actuel, c’est une bonne chose. Mais s’il pense que c’est une unième manoeuvre pour tromper l’opposition et l’ensemble du peuple burkinabè, il s’est trompé. Cette époque est bien révolue. Zef et l’ensemble des chefs des partis d’opposition( je ne parle pas de l’opposition bèhh), sont bien avertis. A ceux aussi qui pensent que c’est une manière de traiter avec l’UPC au détriment de la lutte commune, c’est mal connaître Zef. Il n’entamera aucune négociation en dehors du CFOB. Mon prési,Zef, cet acte nous prouve encore une fois de ta clairvoyance. Seule la lutte organisée paye.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 17:09 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Les forumistes qui continuent de réclamer le referendum et le SENAT n’ont encore pas compris que le vent a changé de direction. Eh les gars, réveillez-vous ! Cherchez vous ! Blaise Compaoré va vous COCUFIER. Il n’appellera pas au référendum. Vous aurez honte demain devant les burkinabé. Les dirigeants du CDP et du Front Républicain sont entrain de préparer leur arrière cour si ce n’est déjà fait pour certains. Réveillez-vous les gars. Commencez à préparer vos arrières-boutiques. On n’est entrain de vous rouler dans la farine.

    Manu

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 17:28, par LEKONKIS En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Salut. Tous ceux qui suivent l’actualité politique au pays des hommes intègres savent que depuis le meeting échoué du cdp le 14 juin dernier, les dirigeants de ce parti ont revu leurs ambitions à la baisse et le président en premier. Les raisons les voici :
    acte 1 : a l’issu du meeting, le grand cdp se retrouve en conclave et tire toutes les leçons de cette sortie malheureuse. Au nombre des leçons figure une taille : chers frères et amis en toute honnêteté et toute complaisance mise à part reconnaissons que nous perdons de jour en jour la bataille de l’opinion dans cette idée de référendum. Mais les gars on fait comment ?
    acte 2 : un tour du coté du sud-ouest du pays pour un appel au dialogue du cdp dilué appelé front républicain.
    acte 3 : Blaise Compaoré se serait dit que son absence au meeting du 14 juin qui aurait occasionné l’échec de l’activité. En conséquence, à l’occasion de sa sortie au pays de l’oncle SAM il appel de nouveau ses compatriotes via les médias internationaux à aller aux urnes pour trancher sur la question de l’article 37. Cet appel n’a eu aucune oreille attentive comme en témoigne........
    acte 4 : l’opposition réagit à l’appel de Blaise Compaoré à aller au référendum par l’organisation d’une marche meeting le 23 aout qui a mobilisé plus de monde que les fois précédentes et ceux malgré les activités démobilisatrices organisées parallèlement par le cdp.
    acte5 : bien que n’ayant pas pris une part active à la marche de l’opposition le 23 aout, l’état major du cdp se retrouve tout de même pour faire le bilan de ladite la marche. A l’analyse tous sont unanimes : prenons notre courage et disons au chef que nous ne pouvons plus contrôler la situation car le peuple tient à son histoire de respect de la constitution.
    acte 6 : développons des initiatives qui puissent faire quitter le maître des lieux la tête haute. parmi ces initiatives figurent la visite de courtoisie rendue à l’UPC, sinon l’histoire de visite dans leur programme d’activités ne tient pas la route. A-t-on vraiment besoin de plus de deux ans pour dégager au deux heures pour rendre une visite de courtoisie à une autre force politique ?
    N B : le peuple du pays réel devra garder les yeux grands ouverts car les mogo du cdp sont des hommes sans foi ni loi. quelques exemples illustratifs : l’historique journée nationale pardon est rebaptisée depuis un certain temps journée du souvenir (le mot pardon évoquant de douloureux souvenirs) ; le rétablissement de la clause limitative du nombre de mandats présidentiels obtenu de hautes luttes est remise en cause ; les conclusions non consensuels issues du CCRP, sorti des officines du cdp sont rangées dans le même d’idées ;..... peuple du faso : vigilance, vigilance, vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 18:07, par Binguirga En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Très bonne initiative qui ne diminue en rien les tenants du pouvoir mais rassure plutôt les populations tout en renforçant notre jeune démocratie. Seulement prudence car tout ce qui brille n’est pas de l’or et en politique (comme tous les acteurs connaissent d’ailleurs) tous les coups sont permis malheureusement. Que les excités tirent leçon et laissent tomber les déclarations incendiaires pour que la paix, très chère, continue de régner au Faso. Finalement on aurait compris que les marches, contre-marches, meetings et contre-meetings dans les stades remplis recto-verso avec ou sans intercalaires n’ont rien changé et ne changeront rien sauf à radicaliser les positions. Que Dieu fasse que le "roi" qui est non seulement le problème mais la solution comprenne une fois pour tous les aspirations du peuple et le délivre une fois pour toute.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 18:12 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Le fruit CDP est mûr mais pas besoin de se fatiguer pour le cueillir. Juste un peu de patience et il tombera tout seul. Où sont ceux qui disaient qu’on va faire referendum Pianhhh ? Le vrai homme fort dans ce pays, c’est le peuple et il a dit son NON et c’est NON !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 18:55 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Du jamais vu en 27 ans. C’est vraiment l’heure des changements positifs au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 20:28, par Encore, encore En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Zéph, pas de gouvernement d’union nationale, ni de lenga.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 21:09, par Ka En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    A tous les internautes qui s’entêtent a se focaliser sur ce qu’a fait le CDP,’’’’ sera pour trahir ou une manipulation, se trompent sur toute la ligne’’’’ rappelez-vous du valeureux General de Gaule qui avait le pouvoir par une formation militaire devenu un politique incontournable, et qui pietinait toute l’opposition française jusqu’à dire que les communiste ne devait pas exister sur cette en parlant des communistes français’’’’ et quand son règne et son parti, trébuchaient, et qu’il voyaient qu’un changement avec une nouvelle génération remettrait le peuple en confiance, il a envoyé tous ses proches auprès de l’opposition pour écouter ce qu’ils ont comme moyens pour le convaincre d’accepter une alternance politique dans le pays dont il est le maitre. Quelque temps après avoir écouté les partis d’oppositions a travers ses proches, plus les syndicats et la société civile, le générale dira a son peuple, le dialogue à donner ses raisons et je vous ai compris. Le générale essaya honteusement de demander un referendum sans truquage pour voir sa popularité, mais ce referendum de honte que dira Mesmer, confirma le besoin de son peuple d’un changement impératif : il donnant sa démission en confiant l’état provisoirement a son premier ministre, en attendant une élection présidentiel digne d’une alternance politique équitable.’’’’ Le changement politique ne se fait pas par force, mais par le dialogue avec tous les acteurs confondu. Zeph, Roch, Salif, et autres l’ont compris, il fallait se séparer du pouvoir centrale pour être un acteur politique incontournable pour le peuple, afin de dialoguer avec tous les acteurs pour pouvoir donner un non au changement qui ne sera pas avec une seule personne. Un changement se fait avec plusieurs fractions pour pouvoir réussir. Le déplacement du CDP fait partie du jeu politique en démocratie normale, car pour construire un changement solide dans un pays comme le nôtre, il faut le dialogue. D’autres chefs d’état d’Afrique ne l’on jamais comprit, et ils ont péris dans leur égoïsme et dans leur ignorance. Ce que je veux dire ici, c’est qu’en 2015, ce n’est pas sûr que Q’Assimi, Zeph, ou Roch, ou Ablassé, ou un individu connu de la scène politique soit élu président du Faso, mais la personne dont le dialogue nationale de tous les acteurs politique avec le peuple ont su donné raison et adopté, cette personne conduira le tronc d’une alternance apaisé. Pour l’instant, je ne suis pas pour les cries allons au referendum et on verra, ou tout sera une fatalité, ou Blaise Compaoré est le seul homme fort qui peut tout faire, la paix et l’stabilité : non, le pas du CDP montre aujourd’hui que même s’il gagnait a ce referendum irréfléchi et sans dialogue, l’opposition sera la plus gagnante dans la lutte pour l’alternance politique au Burkina, et le présidentiel de 2015 sera un fiasco totale qui n’ira pas loin : je vous explique, pour que tous les crocodiles d’une marre comme celui de SABOU se calment, il faut que tous aient le même morceau de viande. Le dialogue dans la vie politique du Burkina en 2015, sera le morceau de viande de chaque acteur politique et même pour tout le peuple Burkinabé pour une alternance apaisé. Je vous dis cela car le président Blaise Compaoré est très intelligent pour le comprendre, si ce n’est pas le cas, il ne méritait pas 25 années de pouvoir. Pour terminer, invitons ensemble tous les acteurs politiques du Burkina, le président y compris, avant cette décision minoritaire d’un groupe de faire un referendum, de s’assoir sur une même table, en homme ou femme politique confirmer pour son peuple, et non un homme ou femme politique qui divise pour régner, et trouver un terrain d’entente pour une alternance apaisé d’un pays qui veut avancer. Pour moi a l’heure actuel, la politique Burkinabé est devenu une jungle dangereuse pleine d’hyènes de toutes sortes, le peuple ne sait plus à quel politique se confier, ‘’’’avec des traitres qui passent d’un parti a l’autre, des mineurs qui sont utilisés pour se diviser et j’en passe. Avec ce rythme, notre pays se suicide totalement, sauf le vrais dialogue peut nous sauver.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 21:33, par Le Burkinbila En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Il faut etre vigilant, on l’a vu avec la CFD ou je ne sais quoi encore comment le peuple a ete trahi par Herman qui incarnait l’espoir du changement. Je pense que Zeph avec toute son experience politique et internationale aura la sagesse de faire le discernement entre le bon grain et l’ivraie pour ne etre un apat pour faire echouer la soif du changement a laquelle aspire legitimement le peuple. Le Dialogue oui mais le respect de la constitution d’abord qui limite les mandats presidentiels a deux termes. Un point un trait.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 21:35, par issilondres En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Espérons que nous ne rêvons pas. Comme il est dit, "il n’est que des montagnes qui ne se rencontrent pas". Ce jour, ces images resteront inoubliables au Burkina et dans la mémoire de ses enfants. Jour de la vraie bravoure, du Grand pardon, de la paix des Braves, des sages. je trouve moi cela beau, très beau. La paix passe aussi par là. Dieu soit loué.Merci Assimi. Continuez comme ça et vous rendrez un grand sevice à la démocratie, à la république à l’histoire votre matière. Vous serez un grand homme et non un homme fort.
    Maintenant champagne !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 22:48, par Encore, encore En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    J’espère que M Assimi KOANDA, a pu aussi constaté l’état de la voie passant devant le siège de l’UPC et le lycée mixte de Gounghin.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 02:03, par manakounou fatogoma En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Quand ils sont acculés, ils prônent le dialogue, ils usent de tous moyens pour appaiser la situation et après ils vous tournent dos et vous traitent d’idiots. Avec la crise de tous2011, ils ont fait appel à toutes les forces politiques, coutumières, religieuse et de la société civile pour trouver les voix et moyens de sortie de crise. Le collège des sages à proposé et obtenu l’alternance à travers l’article 37 ( version actuelle) et nous sommes sortie de la crise. Aujourd’hui ils veulent remettre cela en cause ce compromis. Alors soyons vigilant quand ces messieurs parlent de dialogue (dialogue qui ne veut pas dire négociation selon leur terme). Par ailleurs je constate qu’ils ne font que répliquer ce que font les autres. L’opposition marche, ils contre marché ; le mpp rend visite à l’upc , ils font de même. Ils n’ont rien de nouveau à proposer.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 02:42, par HEHE !!! En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    HEHE !!! HEI !!!! Alternance pacifique en route ? N’oublions pas , seule la lutte paie !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 02:59, par Jeunedame seret En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Visite et courtoisie de dernière minute. Pourquoi pas Blaise himself ? Chef visite chef. C’est bien de donner nouvelles apparences de dialogue de paix de... ; mais ZEPH...ZEPH...prudence. Tu ne sais pas où certains grands sont partis pour leurs vacances gouvernementales. Qatar ? Algérie ? Nigéria ? Tout le monde est malhonnête. Et le diable est dans les fictions. ZEPH..ZEPH...attention ! Caution !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 09:28, par Ka En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Enerique, merci pour votre remarque à mon humble message, Je vous disais que mon combat est pour un Burkina qui avance avec des hommes politiques qui réfléchissent dans le dialogue, et regardent par la suite dans la même direction pour une vraie alternance qui fera avancer le Burkina dans l’émergence pour l’avenir de la jeunesse qui avoisine plus de 60% de la population Burkinabé. Vous et moi nous côtoyons une même vision, qui est pour des acteurs unis pour un dialogue constructifs. Si vous lisez mes messages sur les réseaux sociaux en ligne depuis quelques années vous verrez que ma ligne n’a jamais changé, concernant l’alternance politique qui est la base du développement d’un pays avec plus des idées et d’objectifs très larges. Regardons l’Europe, qui est devenu une communauté très unis et forte, c’est grâce au dialogue, puisque tous les acteurs des pays unis ont des conduites politique différente, et qui pouvaient les diviser a tout moment, mais le dialogue est le seul arbitre qui les unis, en donnant de temps a temps des cartons rouge a ceux qui veulent décider en minorité pour plus d’un milliards d’habitants. Je voudrai que tous nos acteurs politiques soient mûrs en oubliant leurs portefeuilles, et penser au peuple. Si je dis mûrir c’est a cause de nos lois et nos institutions qui ne sont pas respectés, pourtant ce sont ces mêmes acteurs politiques au près des agrégés de droit public qui ont scellés ces lois et ces institutions pour protéger le peuple des responsables prédateurs. Ne pas respecter ces institutions dont ils ont acceptés et donné des garantis, devient de la dérive et de l’enfantillage dont le peuple accuse de manipulation. Les acteurs politiques de notre pays y compris son représentant qui est le président du Faso, agissants de la sorte, ici dans 50 ans le Burkina restera sur le même point sans croissance ni de l’émergence : et l’Europe avec ses acteurs qui dialogue a tout moment pour trouver un terrain d’entente sera encore 50 fois plus forte que nous. Le referendum n’est pas la solution, 98% de la population qui est du côté rurale, ne comprenne pas pourquoi ce referendum, la seule solution est le dialogue comme ce fut en 1999 avec les sages, les acteurs politiques, et qui a accouché une solution positive pour tout le monde. Je vous remercie de m’avoir compris.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 15:05, par gouem mpagouin En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Si je ne rêve pas UPC sera un bon 3e en 2015 et les 2 visiteurs passeront négocier son soutien.non bien sûr que je ne rêve pas .Cela se fera probablement en 2015.mon souhait est que l’UPC soutienne le MPP pour que Rock chasser au 1e ministere nous revienne car il était vraiment le contraire de ce régime qui pille même les vigiles dans les orpaillages.des gens trop riches sans pitié à la tête d’un pays trop pauvre megd

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 15:37, par Raboyandé En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Prochaine étape :visite de courtoisie au Bureau du MPP et le tour est bouclé.
    Après le CDP peut les Niquer.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 15:43, par BAYALA En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    rendront-ils visite au MPP ??? wait and see !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 18:38, par konan En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    LE CDP EST UN PARTI QUI LUTTE POUR PRESERVER LA PAIX AU BURKINA.C’est pourquoi ce parti qui est le CDP rend visite chez les autres partis.c’est pour montrer au monde entier que la politique n’est pas la guerre contre ton prochain.vive le CDP

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 20:39 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Qu est ce que voleur va faire dans funeraille de policier ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 21:25 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Si Roch aujourd’hui decide d’aller rendre visite au Pape je suis sûre que assimi va faire autant.
    Le programme aujourd’hui du CDP c’est le programme tracé par le MPP. Ils ne vont que miroiter le MPP maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2014 à 12:11, par Raboyandé En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Le CDP est un parti qui cherche la paix : Monsieur konan toi tu vis dans quel monde:les assassinats politiques ont été perpétrer sous quel parti au pouvoir : les abus d’autorité et j’en passe. ma fois t’es myope ou niais.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2014 à 13:15, par géomacien En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Félicitation au CDP. ils commencent à se raviser. pourvu que leur démarche ne soit pas motivée par un esprit cynique. A l’UPC et à toute l’opposition je lance cet appel : pas de compromission politique. l’échéance c’est novembre 2015 et non en 2017. le peuple compte sur vous. ne le decevez pas comme le CDP la toujours fait.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2014 à 13:33, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    - CHERS INTERNAUTES, NE JUBILEZ PAS TROP VITE !!!!!! Ces gens-là, je les connais suffisamment et il y a longtemps puisque nous étions tous les crocodiles, les iguanes et les crabes de la même mare CDP. Je les connais suffisamment pour lire les ruses dans leurs ventres !!!

    - Chers internautes, ces gens sont mes vieux compagnons de route (en tous cas YODA qui était au RSI et qui nous insultait mal mal nous de l’ODP/MT, et ASSIMI aussi et qui est resté invisible à l’ODP/MT et CDP pendant un bon moment avant d’être parachuté à la tête du CDP par Mr Blaise) ! Je vous le dis ici même ! Ne jubilez pas trop car ce pourrait être un PIÈGE MORTEL TENDU À L’OPPOSITION. De toute manière les vieux faucons comme Salif DIALLO alias GORBA ont déjà décrypté cette action, et cela je peux vous le confirmer, connaissant l’homme depuis la création de l’ODP/MT jusqu’au ralliement à l’ODP/MT pour créer le CDP à Gaoua en 1997 des YODA (Parti RSI), KADER CISSÉ (Parti GDR) ALAIN L.TOU (Parti GDR), etc. N’est-ce ce même Assimi et Cie qui traitaient les opposants de tous les noms d’oiseaux ? Ne sont-ce pas eux qui traitaient les MPP de traîtres et d’OGM (heureusement que ce sont des OGM et non des clones), et brusquement aujourd’hui ils vont ’’dire bonjour’’ ! Heyiiii....burkinabè, ne vous laissez pas duper !!! Soyez vigilent !!! Cette visite rentre dans le contexte d’un rapprochement pour mieux saborder l’opposition toute entière en les mettant en conflit. YAMYÉLÉ vous l’a dit aujourd’hui et vous verrez le résultat demain !!! On est tous là ensemble. Ces gens vont nous fabriquer un bébé dans le dos en cherchant à s’allier à l’UPC car pour détruire les MPP et leurs caciques, tout est bon à prendre !!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2014 à 15:50, par Ancien CDR En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Kôrô Yamyélé, tu mens et tu prétends être ce que tu n’es pas ! Kader Cissé n’a jamais été du GDR mais de l’ULC-R puis de l’ULC- la Flamme après la scission de Février 1987.
    Héyiiiii

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2014 à 16:06 En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Il ne faut rien polémiquer ; pourvu que cella soit de bonne intention.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2014 à 22:51, par Ka En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    Mon cher Köro nous sommes de la vieille école, et je si puisse te dire, des vieux encadreurs agricole et enseignants que nous étions, et que la reforme agraire de la révolution dont le ministre du travail Toé nous a remercié avec raison pour permettre aux jeunes de pouvoir s’exprimer pour que la Haute Volta devenu Burkina Faso puisse avancer, et notre sagesse a fait des bonne choses pour mettre ces durs D’assimi, Yoda, plus les plus modérés et très intelligents du groupe Ludo Tou, et autres, de se regrouper avec leurs microns –partis qui a accouché un parti appeler CDP : les modérés ont pris les dents des durs dont leurs mâchoires ne possédaient que des gencives sans danger, voilà les ASSIMI avec des idées du PCRV se sont calmer derrière les modérés pour former une bonne équipe et propulsé avec douleur et amertume, sans le choix, leur représentant Blaise Compaoré qui sans formation politique, mais avait le pouvoir dans ses deux mains. Il fallait mettre les durs endormis comme Assimi et Yoda et tant d’autres sans dents, en arrière plans pour pouvoir formé une bonne équipe dont les vrais politique qui avaient de psychologie et de sociologie comme Tou et Salif étaient les meneurs de cette bonne équipe derrière leur représentant qui est le capitaine Blaise Compaoré le complexe et caméléon dont personne ne sait ce qu’il fera dans la seconde a venir ou dans les heures , ou dans les jours, ou dans les années à venir, cette complexité a forcé toute l’équipe à faire des bonnes actions pour le peuple, et non ce qui est mieux pour eux –même. Mon Köro cette équipe de première génération CDP ne savait pas ce que c’est de la corruption, vu qu’ils viennent d’être avertis par les tribunaux populaire de la révolution. Tout le peuple Burkinabé était derrière cette bonne équipe qui avait un seul mot d’ordre d’organisation donner par ses meneurs dont je cite quelques noms,Tou Salif, Simon, et un des plus Jeune Achille : Je me rappelle a Banfora fief de Tou, les deux devant la foule dire : ‘’’’’’ Soutenir un pouvoir n’est pas soutenir un seul individu, mais les actions concrètes, et les bonnes actions que cette même pouvoir entreprend par l’intermédiaire de son représentant. De 1997 en 2007 cette équipe a eu des engagements qui ont été réalisés avec succès, cette équipe faisait ce qui est mieux pour le peuple et non ce qui est mieux pour eux, ou pour une seule personne et sa famille comme fait l’équipe ASSimi Kouanda et Alain Yoda, le français qui veut décider en minorité pour 16 millions d’habitants, ce que j’appelle une mauvaise équipe et mérite la CPI. Cette équipe a profité du relâchement du président Compaoré pour ouvrir la corruption à ciel ouvert dont leur représentant ne contrôle plus, ce qui est très dangereux pour un pauvre pays comme le nôtre. Mon analyse d’un vieux routier de la politique Burkinabé, le chef de l’état a compris les cries du peuple et la communauté internationale. Si ce n’est pas le cas, Assimi ne s’aventurera pas devant un opposant de Blaise de son vivant, quand a Alain le Français, lui il joue sa vrais face de français caméléon, et si ça ne va pas, il prend son Phone, et appelle au secours a la France, et jette le passe port Burkinabé dans la poubelle. Mon Köro, on se connait, tu as toujours critiqué le pouvoir comme tu veux, sans problème, je ne sais vraiment quel bord tu es ? Moi j’ai une autre analyse que toi. J’ai toujours été contre le pouvoir a vie, et j’e lutte pour une alternance apaisé pour une paix au Burkina, et quelques cedepistes avec des dents d’hyènes me menacent de mort : mais je crois que le président Blaise Compaoré veut sortir par la grande porte, même si ce n’est pas la grande porte, ça sera à la façon du General de Gaule qui a compris la situation de son pays, et partir se reposer après avoir dialogué avec son peuple et son opposition. Mon analyse est que le président a pris du recul pour écouter son peuple à travers l’opposition comme en 1999 avec le conseil des sages qui s’appelle un dialogue. Sans le dialogue le pays du médiateur de renommé internationale va en suicide. Qu’on n’a confiance, ou pas, le dialogue entre le présidente et son peuple à commencer par la visite des deux acolites de la nouvelle génération du CDP a l’opposition, c’est déjà un pas. Même s’il a un referendum qui sera automatiquement truqué par les malfrats du CDP, ne sera pas une victoire sans le dialogue et la compréhension du peuple dans ce même dialogue. Oui mon vieux Köro, le vrais dialogue a commencé. Sans le respect de l’article 37, et le dialogue avec la compréhension de tout en chacun pour le maintenir, en 2015 le Burkina sera à feu et à sang.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 19:47, par SORE En réponse à : Dialogue politique : Le CDP en visite de courtoisie à l’UPC

    assimi l’hôte du jour se place a la droite de zéph alors que zéph s’était placé à la droite de Roch lors de sa visite, cela à une grande porté !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés