CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

mercredi 3 septembre 2014 à 10h06min

Les délégués syndicaux et le collège des délégués du personnel de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ont animé une conférence de presse, le 2 septembre 2014, à Ouagadougou. Il s’est agi pour eux de dénoncer un certain nombre de préoccupations qu’ils estiment mal « gérées » par leur direction générale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

Rien ne va plus entre les délégués syndicaux de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et leur direction générale. Un sit-in a été d’ores et déjà, annoncé pour la semaine prochaine, si leurs préoccupations ne trouvent pas satisfaction. La raison de ce mécontentement est la suivante : le 27 août 2014, une interview de la directrice générale de l’institution, Somkinda Traoré, réalisée par l’agence de communication Digital communication (Digicom) est parue dans la presse écrite et audiovisuelle nationale. Dans cet entretien, la directrice générale a justifié un certain nombre de problèmes qui minent l’atmosphère administrative de la caisse. Parmi ces points de discorde, le coordonnateur général des délégués syndicaux, Ephrem Justin Kiénou, a énuméré cinq.

Et ce, au cours d’une conférence de presse, le 2 septembre 2014, à Ouagadougou. Il s’agit de la promotion de l’assurance volontaire, l’organisation des recrutements en 2012 par un cabinet privé, la politique de promotion des agents et le renforcement des capacités, l’accord de 9 millions de F CFA à un administrateur pour ses soins, le prêt de 5 milliards de F CFA accordé à la Société burkinabè de crédit automobile (SOBCA). Le syndicat se dit surpris quant à l’appréciation de la campagne de promotion de l’assurance volontaire. « La direction générale dit avoir procédé à une vaste campagne de promotion de l’assurance volontaire en 2012. Qu’est-ce qui permet d’apprécier que c’était une vaste campagne ? Les dépenses promotionnelles, les recettes engrangées, la rentabilité de la promotion, le pourcentage d’assurés volontaires par rapport à la population-cible. L’interview n’a pas abordé ces aspects. Du reste, le personnel a demandé un bilan de cette campagne le 17 mai dernier, qu’il attend toujours », s’est indigné M. Kiénou.

Concernant les recrutements, le conférencier s’est dit offusqué, parce que de son avis, le personnel a protesté vivement contre ces recrutements successifs opérés par ce cabinet. , a expliqué le délégué syndical, Yeindaogo Georges Samné. Evoquant la politique de promotion des agents, Ephrem Justin Kiénou a signifié qu’il n’y a pas de gestion des ressources humaines à la CNSS, mais plutôt de l’administration du personnel. Cela se résume, en croire le coordonnateur général, à une absence d’un plan de carrière pour les agents, toute chose qui engendre, selon lui, une démotivation et des réclamations.

A propos des 9 millions de F CFA octroyés à un administrateur et qui se situe dans la catégorie action sociale et sanitaire, les protestataires ont soutenu que trois principes gouvernent cette catégorie, à savoir l’urgence du besoin, le degré de vulnérabilité du demandeur et la permanence de l’allocation budgétaire. , a estimé M. Kiénou. Pour ce qui est du prêt de 5 milliards de F CFA à la SOBCA, le responsable du syndicat s’est interrogé : « vous vous souviendrez que les injonctions des autorités de tutelle intimaient le rapatriement du montant du prêt contesté dans les comptes de la CNSS. Le peuple burkinabè veut savoir : est-ce que les fonds ont été rapatriés dans les comptes de la CNSS ? Si non, quel est le montant de la transaction irrégulière avec la SOBCA ? ».

En sus de ces inquiétudes, les représentants du personnel ont souligné avoir adressé une correspondance à la direction générale, le 22 août dernier, faisant état de leurs préoccupations. Ils ont évoqué entre autres, la relecture de leur grille indemnitaire avec pour date d’effet le premier janvier 2014 et le relèvement des salaires de 30%, à compter d’octobre 2011.

Gaspard BAYALA (gaspardbayala@yahoo.fr
Loretta Sawadogo(Stagiaire)
Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 septembre 2014 à 11:01, par relwind
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    rien d’étonnant avec une telle dame.son élection comme député a été entâchée par une candidature irregulière.mais dans ce pays quand une personne est protégée par blaise elle se permet tout.vivement 2015

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 11:05, par Sougué Dramane
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Bravo aux syndicats de la CNSS. Eux aux moins ont le croire de dire haut et fort ce qui ne va pas dans leur boîte. Pour la relecture de la grille indemnitaire et le relèvement des salaires de 30%, sonnent comme un rappel du pouvoir qui a délaisse les travailleurs des sociétés d’Etat dans ce qu’ils ont appelé mesures sociales.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 12:08, par Oumar Dembélé
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Pourquoi les délégués ne se plaignent pas de nos cotisations qu’ils utilisent à la caisse pour s’offrir des villas à Ouaga 2000 et à Tampoui, des villas AZIMO ? pourquoi les délégués ne se plaignent pas qu’en plus d’être déclarés à la CNSS (ils devraient l’etre à la Carfo) ils ont droit à iune assurance dans le privé, plus une prime de départ à la retraite qui oscille autour de 16 millions ? pourquoi personne ne parlent de tout ça ? c’est 9 millions pour sauver la vie d’un individu qui vous fait mal ? Pourquoi Burkinabé est méchant comme ça ? pourtant ce sont nos cotisations, nos maigres cotisations qui les font grossir comme des porcs, qui leurs offrent villas et voitures ? je pense que la prochaine marche du Balai Citoyen doit etre contre la CNSS avec tous ces privilèges à la c... qui leurs sont servis sur le dos de nos maigres salaires. trop c’est trop !

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 12:43, par oumsa
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Oh bon Dieu ! on s’amuse avec nos cotisations !

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 12:53
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    CNSS Hein ? Cette structure et ses employers ne pense qu’à eux mêmes et ceux là qui cotisent, ils s’en fichent. Je conseille aux travailleurs du privé de souscrire à une assurance retraite avec de bonne compagnie d’assurance plutôt que de s’affilier à ce truc sans considération, au moins dans les compagnies d’assurance les gens sont bien reçus et on te propose un contrat que tu es libre de signer et en tant que des travailleurs du privé, ils travaillent.
    Venons en au faits :
    - Le gros problème est que on demande au public de servir le privé qui est habituer à travailler sans relâche,
    - Les retraites et tout le tralala des salariés sont mieux organisés : comparez les conforts de la carfo à ceux de la CNSS où les cotisants sont reçus sur des chaises en fer dépeints, insuffisants sous les eaux suintantes de clim avec des mûrs en moisissure, du personnel croyant s’adresser à des enfants, des guichets non fonctionnels, toutes les infrastructures de petits confort installés non fonctionnelles( fontaine, télévision).
    - Quand les cités ont été construites, tous les employers de a CNSS, s’en sont dotés à des conditions acceptables, ont-ils pensé à ceux là qui cotisent ? Non, envoyez seulement l’argent.
    - On m’a dit un jour à la caisse que c’est l’argent de ceux qui cotisent actuellement qui est utilisé pour payer les pensions de ceux qui sont à la retraite. Ah bon où est donc passé ce que ces derniers cotisaient quand ils étaient actifs ?
    - On a vu des travailleurs de la caisse en harmonie avec leurs supérieurs foutre des billets en l’air dans les débits de boisson.
    - Lorsque par manque d’info, et après des dizaines d’années de cota à la la caisse tu te présente un jour pour récupérer les pauvres prestations familiales, on te fait un petit rappel de 3mois si je ne me trompe pas. Où donc est passé le reste ?
    - Les salariés du privé ne cotisent pas les mêmes montants et pourquoi uniformiser, et minimiser au maximum les prestations familiales ? Deux parents cotisent quelque soit les montants, un seul doit demander les prestations.
    - Quand des travailleurs du privé du Burkina ont la chance de travailler dans d’autres pays, quelle politique la caisse mène pour rapatrier leurs cotisations ne serait-ce qu’après leurs séjours dans ces pays ? rien
    Je pense que le jour que les cotisants vont s’organiser, gare à la CAISSE.
    La preuve, faites un sondage et vous verrez le pourcentage d’insatisfaits n’ayant pas encore le choix.
    Je me rappel qu’un cotisant se demandait la dernière fois si c’est comme cela que la CNSS va nous malmener quand on va aller à la retraite.
    Donner la gestion de la caisse à des privés et supervisez les pour de meilleurs prestations.
    Le trop d’argent vous amenant à accorder des crédits à des individus qui refusent de rembourser ou à des structures, pensez ne serait-ce que un peu à ceux là qui cotisent. Sondez les car jusque là vous ne raisonnez qu’en interne en oubliant votre source.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 14:16
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    la gestion de la CNSS est vraiment le symbole de la gouvernance Compaore ; les agents du privé et leurs employeurs cotisent pour offrir une couverture sociale et une retraite aux agents, l’état créée son organisme qui gère les fonds collectés comme si c’était l’argent de l’Etat :
    1. il faut recomposer le C.A. de la CNSS y enlever les représentants de l’Etat
    2. le nouveau CA doit être composé de travailleurs cotisants, de retraités et de représentants des employeurs
    3. un code de procédure doit être élaboré qui conditionne les placements des fonds à des études rigoureuses
    4.il faut créer une agence immobilière pour gerer les locations et ventes des immeubles réalisés

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 14:55
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    pourtant on nous dit que l’hôpital blaise compaoré est une référence ds la sous région donc c’est quelle maladie qu’on soigne jusqu’à 9briques ?si nos hôpitaux étaient vraiment équipés est ce que le gars allait être obligé d’aller si loin se soigner avec nos sous ?où bien dans ça encore les gars ont ’’mangé ?" humm on nous fait la force dèèh c’est toi on coupe ton argent forcé et puis on prend forcé encore te narguer bien bon eh Dieu vous là quoi

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 15:07
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Le patronat doit prendre ses responsabilités face à cette situation. A mon avis , la CNSS doit être pilotée du personnel privé ou ayant une expérience dans le privée. Sous la supervision de l’etat. Sinon , ils me me font pitié ces agents vautours de la CNSS qui se foutent même de ceux qui cotisent. Aucune considération. A la recherche de la moindre information ,tu te verras faire le tour des bureaux car personne ne peux vraiment te guider,aussi des rires humiliantes pour te dire que pourquoi c’est maintenant tu cherche ces informations.
    Aussi long que prendra le temps, le PEUPLE RESTE FORT !!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 16:49, par N’importe quoi
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Laissez la bonne dame trranquille. la CNSS a ete pendant longtemps une entrprise familliale. Quanon est proche de la retraite on place son enfant. on se connait. allez y molo dans vos revendications, surtout ne radicalisez pas vos positions car on pourrait demander à chacun ses termes de references quant on le recrutait. Tout changement est douloureux et à un prix.
    Votre syndicat faisait parti du jury lorsqu’on confiait le recrutement au cabinet privé. Dites nous les tares que avez constaté et laissé passer. Vous n’êtes pas crédibles le syndicat. vous voulait qu’on vous laisse le recrutement et seulement de stage en stage vous profité placez vous frères. il faut que ça cesse. le laxisme et le nepotisme qui regnait avant l’arrivé de Madame Somkieta doit finir. courage à Mme.
    Mes chers amis du syndicat, dites nous ce que avez comme salaires et indemnités. Ne vous moqué pas des autres

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 18:13
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    j’ai lu avec beaucoup d’Intérêt cet écrit. je ne peux m’empêcher de soulever le problème de la cité de l’avenir construite par la CNSS et qui a servi de locaux aux cheminots lors de la séparation de la RAN. pour ceux qui ont eu la chance de voir ces villas sur la route de fada peuvent se rendre compte de l’état de délabrement dans lequel ces villas se trouvent . ces villas sont pour la plus part amorties.
    malgré de vaines démarches entreprises pour une cession de ces villas en location vente aux résidents qui y habitent depuis plus de 25 ans pour certains la CNSS joue la sourde oreille.
    certains résidents y ont vu naître leurs enfants et petits enfants.
    je me demande alors ou sont passé les vertus de la solidarité tant proclamés par la CNSS qui gagnerait a ceder ces villas en leur garantissant le droit au logement.

    Madame la directrice réagissez.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 18:29, par RIS
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    He, Fermer la CNSS, on va cotiser au CARFO. La CNSS s’amuse avec nos sous. D’ici, nous travailleurs du PRIVE, on va faire siting et greve pour qu’on nous laisse le choix d’aller la ou on veut.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 18:57, par Guetteur
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    C’est quoi ce brouhaha ping-pong entre tel et tel autre ? Moi je cotise beaucoup à la caisse et je sais que c’est l’une des rares sociétés à capitaux publics qui a les feuilles ! Donc je ne m’inquiète pas de mes cotisations...quant aux revendications salariales, chaque syndicat devrait avoir un état de la situation financière de son entreprise. L’argent des cotisations n’est pas l’argent des agents !!! S’ils font des placements qui rapportent tant mieux, mais s’ils prêtent notre argent à des gens qui ne sont pas solvables, là c’est eux mêmes qui vont payer de leur poche ! L’histoire sait qui a donné crédit à qui. Je conseille aux syndicalistes en général d’être plus réalistes dans leurs revendications parce que je suis sûr que si on rendait public les bulletins de salaires d’un agent de niveau CEPE, on verrait qu’il rivalise avec un inspecteur de la fonction publique ; alors soyez discret dans votre chose ; quant aux dirigeants, votre plus grand défaut c’est de vouloir tout contrôler en maître absolu. Vous semblez oublier que vous êtes seuls (même avec vos alliés) contre la majorité des travailleurs (syndiqués) et l’absence de transparence arrange peut être vos affaires, mais vous met en position délicate. Globalement, je crois que la CNSS a besoin d’un assainissement dans ses finances ! A bon entendeur

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 19:15
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Ce que je sais c’est que le personnel féminin y est en masse et certaines employées accordent peu d’importance à ceux qui demandent des informations. Elles y sont et passent leur leur temps à palabrer entre elles, si ce n’est pas cela certaines flirtent avec .....
    Webmaster laisse passer, les lieux de travail sont des lieux de travail et non révision de télénovelat ou de drague.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 19:25
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Les agents de la CNSS sans niveau vous êtes là vous critiquez seulement la direction,vous croyez que la caisse c’est pour vous ?Vous avez la chance de l’avoir parce que moi à sa place j’allais vous torpiller.bande d’idiot.Meme si elle s’en va vous n’ourez jamais sa place et vous ne serai jamais comme elle.Courage à elle car c’est pa facil d’être entouré d’idiot.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 20:38, par yam
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    "Concernant les recrutements, le conférencier s’est dit offusqué, parce que de son avis, le personnel a protesté vivement contre ces recrutements successifs opérés par ce cabinet. , a expliqué le délégué syndical, Yeindaogo Georges Samné".Pourquoi le personnel a protesté ?
    Les delegués syndicaux ont constaté des irregularités à ces tests ?ou simplement ils avaient envi de placer leurs cousins,leurs amis,leurs enfants ? Les admis sont aussi des burkinabè.Yeindaogo la lutte syndicale ne doit en aucun cas etre dirigé vers des interets egoiste et partisannes

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 20:39, par boronga
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Madame la DG faites publier tous les avantages dont bénéficient les travailleurs de la CNSS pour que l’opinion nationale puisse se rendre compte jusqu’à quel point ils sont gâtés Pour quel raison d’ailleurs ils devraient bénéficier de tous ces gros salaires et autres avantages ? Ko te mogognini mogo lo be kognini

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 20:53, par Bamogo hanaa
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Pendant que je prie DIEU pour qu,une issue heureuse soit trouvée à cette crise, j’aimerai
    également ce que la caisse fait de ces villas déjà amorties qu’elle refuse de mettre en location vente aux locateurs qui les occupent plus d’une vingtaine d’année.
    Vivement cela trouve solution au plus vite.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 21:44, par le modéré
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    "Concernant les recrutements, le conférencier s’est dit offusqué, parce que de son avis, le personnel a protesté vivement contre ces recrutements successifs opérés par ce cabinet. , a expliqué le délégué syndical, Yeindaogo Georges Samné."
    Quelles sont les raisons de la protestation du personnel ? Le cabinet n’était pas compètent en la matière ? Les délégués syndicaux qui étaient impliqués dans le processus qui ont constaté des irrégularités ? Le personnel voulait comme d’habitude casé leurs cousins, frères ou enfants ? Ce temps est révolu. Si vous voulez la transparence de la direction générale,accepter d’être droit. Les admis sont aussi des burkinabés, et même si certains sont rentré par la petite la majorité a fait usage de leur intelligence.Ce comprtement n’est pas digne d’une lutte syndicale

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 22:11, par lalumière
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Messieurs les syndicats laisser la bonne dame tranquille les règlements de compte personnel n’arrange en aucun cas les autres travailleurs nous savons tous que syndicalisme et politique sa fait deux « Tout changement est douloureux et à un prix ». On voyait venir depuis qu’elle a débarqué « l’ancien prési de FEDAP/BC » S.B.G le tout puissant le chef incontesté qui tenait tête aux ancien DG à son poste de Directeur Administratif et de l’Équipement et l’a nommé conseillé technique qui a d’ailleurs refusé ce poste pour se retrouvé à l’assemblé comme conseillé on savait que la CNSS allait faire la une des médiats puis que c’est son plan d’attaque. Rappelez vous c’est celui la même qui a été à l’origine du départ de DG I.Z ; et du DG I.C avec des délégués gâteaux comme chiens de garde qui ne luttent que pour leurs intérêts personnels que ces délégués gâteaux conférenciers nous donnent leurs parcours professionnel nous savons tous que le rêve de S.B.G c’est de devenir DG CNSS. C’est délégués étaient où quand il plaçait ses maitresses comme chef de section- chef de service. Je pense qu’ils doivent travailler à bien accueillir les employeurs que nous somme et de servir des prestations de qualités aux assurés et surtout à bonne date à l’image de la CARFO. La lutte ce n’est pas la guerre il faut discuter négocier allez y molo molo dans vos revendications, surtout ne radicalisez pas vos positions. « Si tu ne veux pas que la nuit de quelqu’un tombe pour toi ne verra jamais le jour ».

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 23:00
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Que Dieu benisse cette dame.Les haineux sachez que Dieu est unique cette dame sortira par la grande car elle travaille beaucoup.C’est vous les gens niveau qui salissez le nom de la caisse.Pitié a vous avec vos salaires vous voulez encor quelle augmentation.bande d’égoïstes

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 23:11
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Si je comprends les travailleurs de la CNSS s’oppose aux recrutements externes oubliant que vous même vous n’êtes pas nés à la CNSS. Vous avez d’abord été externes avant de rentrer dans la boîte. Et puis vos salaire mirobolant on est au courant. Il ne faut pas prendre les burkinabé pour des idiots.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 23:15, par Jonassan
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    LE PEUPLE TOUT ENTIER DOIT SOUTENIR CES SYNDICATS DE LA CNSS ET POUR CAUSE :
    Cette caisse dite nationale est la tirelire du pouvoir par laquelle transite notre budget pour financer les entreprises parentales au détriment de la compétitivité juste. Je ne sais pas ce que font la Banque Mondiale et le FMI pour tolérer une telle dépravation des moeurs et une apologie du vol à ciel ouvert.
    Cette caisse :
    - financé en milliards Brafaso
    - financé en milliards la Sté Immobilière de la belle mère
    - ....
    - ce jour, elle finance la SOBCA.
    C’est bien, au moins le gouvernement et son homme fort ne seront pas les seuls à répondre. Les directeurs ou directrices complices seront aussi appelés à la barre. Un directeur-directrice responsable ne doit jamais s’asseoir sur une telle hémorragie des économies des travailleurs. Pourquoi la CNSS finance des entreprises moribondes et qui plus est sont privées. Quelles en sont les critères pour se partager le gâteau volé au peuple des travailleurs. Triste, pendant même que le travailleur en service n’est couvert par aucune sécurité sociale. Si vous avez par exemple le palu et que vous n’avez pas l’argent pour vous payer un anti-palu vous mourrez alors même que cette caisse détient vos cotisations. A votre mort, elle éconduit sans ménagement vos ayant-droits, surtout si cela sont des contrées réculées ils les effraient pour qu’ils laissent tomber.
    Aurais-je donc tort de conclure que la CNSS BURKINABE EST LE PROTOTYPE DE LA PATRIMONIALISATION DU POUVOIR, de la MAL GOUVERNANCE, de la NEBULEUSE CORRUPTION, UN EXEMPLE A CIEL OUVERT DU CRIME ECONOMIQUE.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2014 à 23:50, par amed
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    S’il y a à publier les bulletins et les avantages des agents que cela commence par la DG.
    je renvoie dos a dos les dire de la DG et des SYNDICATS. " une caverne d’ali baba" ou seuls ceux qui sont dedans se servent et vantent les vertus sociales pendant que les vrais necessiteux du dehors recoivent pour une minorité bien triée sur le tas des miettes HAUTEMENT MEDIATISÉES.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 00:05, par moustico
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    La CNSS souffre d’un manque de personnel qualifié. Le fonctionnement de cette institution laisse voir le laxisme et le manque de professionnalisme de son personnel. Combien de guru ont trouvé du travail pour leur epouses et maîtresse dans cette institution ? combien sont ils ces agent sans Niveau dans les services de la cnss ? Cette institution porte en elle même les germes de ses déboires.
    Malgré les efforts d’innovation, les services, prestations ne sont pas à la hauteur car en générale, les concepteurs de ces innovations ne connaissent pas leur environnement. Il y a un principe en marketing qui dit "connais tes client". Notre CNSS est à des années lumières de ses assurés. On accuse la pauvre DG à tord. Elle a hérité d’une boîte désossée, sans matière.
    Les syndicats de la CNSS à travers leurs déclarations, l’impression de vouloir aussi se servir que de chercher à nettoyer la maison. C’est dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 10:32, par OUSTRA
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    nos retraités( ceux qui ont cotisés) sont malade il ne peuvent pas se soigner, manque de moyen, et vous trouvez des milliard pour la SOBCA et soigner un individus à 9 MILLIONS ;
    prenez ces milliard construisez des cliniques équipées pour des retraités dans les 13 régions pour qu’ils puisse se soigner pas gratuit,mais pris en charge au moins à 80%.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 11:09, par SINI
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    J’ai lu avec beaucoup d’attention les péripéties de cette crise sociale à la CNSS avec en toile de fond les récriminations syndicales. Loin de moi l’idée de me poser en donneur de léçon. Mais s’agissant de la vie d’une devant s’occuper de mes vieux jours, je partage les inquiétudes de nombre d’assurés de la Caisse. Pour ainsi dire, celle-ci n’a pas vocation à faire du crédit qui demeure de la compétence des banques ou d’autres institutions financières qu’elles soient nationales ou internationales. Oui pour les prises de participation dans certains établissements de la place, oui pour les placements auprès des banques, oui pour les projets générateurs de plus-value afin de renforcer nos réserves et la viabilité de l’Institution. Mais NON AUX PRETS ACCORDES A CERTAINS ETABLISSEMENTS. Chacun par sa vocation doit rester dans son domaine.
    Par ailleurs, lorsque les syndicats parlent de l’absence d’un plan de carrière, je m’en offusque en tant que gestionnaire des ressources humaines. J’admets toutefois que toute organisation doit rechercher d’abord en interne les compétences dont elle a besoin pour la conduite de ses activités. Ce n’est qu’en cas de pénurie en interne ou d’insatisfaction qu’elle doit recourir au marché de l’emploi à l’externe pour pourvoir ses postes vacants. C’est dans ce cadre plutôt que l’on parle d’opportunité de carrière et non de plan de carrière. Cette dernière notion paraît abusive et illusoire. Il y a dans cette institution combien de postes de Directeur général, de Secrétaire général, de directeurs de département, de chefs de services, de chefs de section et que sais-je encre qui font l’objet de convoitise des membres du personnel au nom de leur carrière et sachant bien que la caisse ne peut promouvoir tout le monde. La carrière appartient à l’agent, il lui revient de se préparer et de s’armer de "compétences compétitives"(pour parler comme un de mes kôrô qui se reconnaîtra) pour saisir les opportunités de carrières qui se présenteront à lui. C’est pourquoi d’ailleurs, il faut féliciter les gens qui continuent d’aller à l’école malgré leurs énormes charges familiales et professionnelles, pour renforcer leur employabilité. Ceux-ci préparent en réalité leur carrière, cette carrière qui ne doit pas nécessairement se dérouler à l’intérieur de l’entreprise, mais certainement plus à l’extérieur par le principe de la mobilité géographique.
    Alors messieurs les délégués syndicaux, arrêtez de parler facilement de plan de carrière et dites à vos affidés que leur carrière leur appartient. Toutefois, l’Institution doit mettre en place un dispositif pour le renforcement des capacités et de l’employabilité des agents.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 12:16, par Wibdos
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Salut les amis, Hey....Délégués de la CNSS, on se connait. D’autres sont énervé parce que la DG lE ramene du ministère et depuis il rase les mûrs et veut être DP sauf aller dans les hotels pour reclamer des ristournes quand il est dans les commissions, d’autres luttent pour s’accaparer du poste d’actuaire parce qu’ils ont devenu informaticiens. Heureusement que nous sommes vigilants.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 12:24
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Les prestations de la caisse surtout en matière D’accueil sont nul., Tu vas
    Pour un service on dirait tu es venu quémandé., On dirait qu qu tout le monde est aigris Labas.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 12:34, par wendlasida
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    HALTE à l’intoxication savement orchestré par un soit disant Docteur en economiste du travail (diplome russe) qui a montré tous ces talents de destabilisateur au sein de l’institution.
    le poste que vous convoitez ne s’acquiere pas de cette maniere à la BOLSOVIQUE.
    vos écrits non signés depuis ZAMPALIGRE, COULDIATY et aujourd’hui l’actuelle Directrice ne vous honore pas car de tout le monde sait qui vous ete depuis la Russie jusqu’à votre retour au pays .cachet vous si non ........................

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 13:39
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Mes amis, vous voyez des gens comme ça ? ils ne revendiquent que pour leurs tubes digestifs seulement mais pas pour la bonne marche de la boite. Aussi, si s’étaient des gens qui travaillent même c’est mieux. Si tu veux réaliser une opération à la CNSS, même payer l’argent, il faut dégager beaucoup de temps pour l’attente. Sois la bonne dame est au téléphone (de fois plus de 30 min), sois elle est entrain de causer avec sa voisine ou bien c’est autre chose.
    La solution que je propose, c’est de nettoyer tout le monde en commençant par la tête.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 15:26, par konseibo
    En réponse à : CNSS : les réalités du moment

    ben dit !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 15:37, par BKG
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Je pense qu’un syndicat doit avoir un sens élevé dans une lutte, mais ce n’est le cas du syndicat de la CNSS. Et cela s’explique par leur bas niveau. Ce sont des parvenus. Il revient au personnel de se lever et de contrecarrer ces agissement malsain du syndicat car cela y va de l’intérêt de la CNSS.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 19:48, par tata
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    syndicats sont les garant d’une entreprise et contribue à l’amélioration des conditions de vie et de travail. Les syndicats attire l’attention des dirigeant des dangers que cours l’entreprise,pour la perenisation au lieu de la laissé dans les mains des prédateurs. Si on doit publier les bulletins de salaire des travaillleurs, pour d’autres auront des odeurs très mauvaise.les syndicats sont dans leur rôles d’attirer l’attention de l’autorité du danger que l’institution. La promotion de l’assurance volontaire un contrat signé avec un individu a abidjan a 1000000 de frca par mois soit dans l’année 12000000 fca, jusqu’à présent cela n’a produit d’effet. Les sans niveau qui ont contribué a faire de la CNSS des années 1960 a nos jours. Les syndicats c’est de leurs rôle de tiré sur la sonnette les dangers que cours l’institution. De grâce regardons les réalités en face de nous au lieu de chercher a défendre l’indéfendable. Les syndicats doivent defendre l’institution sur les dérivés de l’institution. Beaucoup de directurs se soit succèdent de 1960 a nos jours, mais on a jamais vue une gestion chaotique de ce genre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 19:53, par laverite0
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Mme la directrice, il est trop facile de payer des gens pour écrire du n’importe sur l’institution et ses vaillants travailleurs qui n’ont que soucis majeur la préservation des intérêts de tous les travailleurs régis par le code de sécurité sociale de notre cher Burkina . La caisse nationale de sécurité sociale n’est pas votre entreprise privée ou vous venez semer la merde comme vous voulez ! Tôt ou tard ça finira par vous rattraper car vous allez répondre un jour de vos actes et ça ce n’est que le début de notre lutte. Vous ne dites jamais la vérité et tout le personnel en est conscient, vous ne respectez pas vos paroles. Au lieu de reconnaître vos erreurs et essayer de sauver ce qu’il reste à sauver, vous vous cachez derrière des pseudonymes pour mal parler de nos délégués qui se battent nuit et jour pour sauver notre institution de vos mains malveillantes. Aucun délégués ne se laissera abattre ni intimider par les personnes acquises à votre cause et qui vous soutiennent dans vos détournements, vols et autres. On ne vous laissera plus faire. Sachez que nous travailleurs , nous sommes derrière nos délégués déterminer et on ira jusqu’au bout dans cette lutte. Si les travailleurs de la caisse étaient des idiots comme le prétendent vos parent, amis et connaissances, il n’y aurait pas de réveil de conscience de tout le personnel.

    Que vous le voulez ou pa, Vous allez partir sur la pointe de pied sans avoir la chance d’être honorer comme votre predecesseur toute la honte du monde. Aucun de cette maison n’oubliera ce mauvais temps passé sous votre mandat.
    Honte à vous Mme la DG !
    courage à vous vaillants délégués du personnels. Vous êtes notre seul espoir actuellement et ne baissez pas les bras surtout !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 20:01, par on en a marre !!!!!!!!!!!!!!
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Mme la Directrice générale, nous savons que c’est vous qui commanditez tous ces écrits pour vous victimiser, alors que c’est vous qui êtes la seule responsable de cette mal gouvernance à la caisse.assumez vos fautes et erreurs, vous n’avez pas besoin de les faire porter par des honnêtes citoyens. Arrêtez de personnaliser la noble lutte des délégués de votre institution et chercher à régler les problèmes que vous avez causer a la Cnss pendant qu’il est encore temps

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 20:09, par nos cotisations sociales
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    A lire tous les internautes j’ai une peur bleu dans le ventre. Je ne savais pas qu’il yavait autant de gangrène dans cette grande maison ou nous reversons chaque mois nos cotisations sociales pour préparer nos vieux jours. Aie !!!!!! Mme somkinda, arrêtez votre mal gouvernance, arrêtez d’amener la discorde entre vos agents ! On ne dirige pas ainsi une si grande institution qu’est le votre ! Tout ce débat ne fait que vous salir et vous désavouer aux yeux des autorités qui ont placé leur confiance en vous ! Éteignez la flamme que vous avez allumé.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 20:16, par femmeCNSS
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Ne subjectivisons pas le débat avec vos histoires de maîtresses . Sachez toutes les femmes de la caisse ne sont pas de si basse moralité pour se livrer à des jeux de jambes en l’air comme certaine en pleine nature ( suivez mon regard).

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 20:24, par perdu !!!
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Je suis perdu ! La caisse nationale de sécurité sociale est une banque ou pas ? Elle n’a pas le droit de prêter de si forte somme à des structures privées de la place. Et nous les banquiers alors ? Comment ferons nous pour payer nos cotisations sociales si vous vous accaparez ainsi notre clientèle ! Vraiment, ça sent du trouble chez vous ! Soyez claire dans votre gestion et contentez vous de vos attributions ! Vous n’êtes pas une banque !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 20:25, par perdu
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Je suis perdu ! La caisse nationale de sécurité sociale est une banque ou pas ? Elle n’a pas le droit de prêter de si forte somme à des structures privées de la place. Et nous les banquiers alors ? Comment ferons nous pour payer nos cotisations sociales si vous vous accaparez ainsi notre clientèle ! Vraiment, ça sent du trouble chez vous ! Soyez claire dans votre gestion et contentez vous de vos attributions ! Vous n’êtes pas une banque !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 20:37, par courage a vous !!
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Vaillants travailleurs de la caisse, ne vous laissez pas intimider. Apportez tous vos soutiens à votre collège de délégués et ne baissez pas les bras. C’est ainsi que tout syndicat lutte pour améliorer les conditions de vie de ses travailleurs. Vous allez avoir le bénéfice de votre lutte. Vous avez tous nos encouragements. Nous aussi , nous avons fait ainsi, mais dans la discrétion bien entendu et aujourd’hui, nous sommes bien !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 20:45, par a bon entendeur salut
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Le conférencier SANE GEORGES n’a fait qu’éclairent nous, les demandeurs d’emploi, les chômeurs qui ne savons pas à quel saint nous vouer car ne connaissant pas de grand quelqu’un comme le dirait l’autre. Je trouve même qu’il a caresser Mme la DG Du sens des poils. Soyez heureux qu’ils n’ait pas divulgué des noms et des pratiques malsaines dont personne ne doute ! Il souhaite juste qu’on donne la chance à nous tous qui sommes également des dignes fils de ce pays d’avoir un emploi en allant à lANPE ! Au moins là-bas est clair, tu tire non, tu ne participe au test, tu tire oui, c’est aux yeux de tout le monde aussi

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 21:52, par a bon entendeur salut
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Elle se joue la victime cette dame ! Qui a fait partir tel DG, qui a fait ci, qui a fait ça, la n’est pas le problème Mme somkinda. Assumez vos responsabilités et n’accusez personne. Ne déplaçons pas le débat. Nos 5 milliards qu’on vous a confié , ils ont été rapatriés OUI ou NON ! Encore assumez vos responsabilités !
    A bon entendeur , salut !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 22:57, par moussaîiiiiiiiiiiiiiiii
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Mme la directrice , depuis la lute des travaillleurs en 2011 pour l’amelioration leur condition de vie et de travail vous avez votre titre secretaire general du ministère par des intrigues pour détrôné coulidiaty innocent tout cela est par le citoyen burkinabe. Les petits intellectuelle a colle qui savent l’histoire de l’institution que c’est les sans niveau qui bâtit cette institution que vous travailler aujourd’hui . depuis votre arrive vous avez travaillé a divisé les travailleursde la cnss. Les délégués du personnel de défendre les travailleurs et notre précieux outils de travail pour éviter le bardage pour vos intérêts personnels. Depuis la création en 1955 vous êtes la première responsable mettre en péril l’outil des travaillleurs , c’est pour cela les travailleurs ont peur après votre départ de vore mal gouvernance. Vos intellectuelle a colle caché il soront la réalité après votre depart de la cnss. L’histoire dira que vous avez mal géré la cnss et toutes les conse vous suivra jusqu’à l’éternité. Aucun directeur

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2014 à 23:40, par Le noble
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    C’est malheureux de voir la caisse tomber aussi bas. quest ce qui ne va pas chez vous ? et avec ca ; nous devons continuer à aller reverser nos cotisations sociales chez vous ? vous faites honte au Burkina ! lorsquon acquiert un poste par favoritisme sans mérite, on ne peut qu’agir de la sorte.
    Mme DG, vous nous effrayer, nous vos partenaires avec cette histoire de gestion malsaine !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 00:06, par eclaire nous !
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Dites nous, somkinda, pourquoi alors pris des gardes de corps si vous ne vous reprochez rien ? vous sentez vous si menacée que ça ? et pourquoi ? a ce que je sache, aucun de vos prédécesseur n’a eu besoin de gardes de corps pour sa protection, et avec vous, c’est une première ! conséquence de mal gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 00:08, par eclaire nous !
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Lorsque Mme la DG affirme que l’assurance voĺontaire ( AV ) se porte bien, pour nous c’est une
    plaisanterie qui ne fait pas rire quand on connait les véritables performances de cette activité. Ce n’est pas que le projet en lui même soit mauvais mais ceux qui ont dirigé sa mise en œuvre n’ont pas été à la hauteur. Il a surtout servi de prétexte à des missions trop coûteuses avec des délégations pléthoriques dans différentes régions du Burkina, ainsi que dans des pays africains et européens. Le budget de la campagne pourtant consistant et même rallongé à été largement dépassé pour ne pas dire dilapidé pour des recettes si squelettiques que les premiers responsables redoute tout bilan. Les délégués n’ont pas manqué la moindre occasion de rappeler à Mme la DG, la nécessité de faire un bilan mais ces appels sont restés vains. Sur quoi se fonde - t - elle pour dire que l’ AV se porte bien ?
    Nous savons que pour un objectif de 45000 souscriptions dès la première année, on peine toujours à atteindre 3000. Quand on n’a pas pu atteindre 7% de ses objectifs et qu’on proclame qu’on est fier de ses résultats, nous nous demandons quel genre de d’élève est Mme la DG. Nous, nous ne sommes pas de cette logique qui consiste à présenter les échecs comme étant des succès .

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 00:13, par MR TRAORE
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Aououuuu Mme Traoré !!!!!!!!Vous etes découverte Mme la DG ; reconnaissez les faits et vous allez bénéficié de circonstance atténuante ! sinon, vous êtes très sale dans cette crise CNSS. Ca ne vous honore pas !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 00:19, par CRIME ECONOMIQUE CNSS
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    un crime économique à la CNSS ! et avec tout cela, doit-on toujours continuer à cotiser ? Autorités administratives, sauvez nous, sauvez nos vieux jours ! la directrice générale vole et mange seule, le personnel est révolté. Que deviendrons nous dans tout ce brouhaha ????????

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 01:45, par Dikiélté
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    La révolution Burkinabè qui a duré de 1983/1987, lorsqu’on voyait des CDR actifs et qui prenaient le devant pour toutes activités, la majorité était des filous qui trainaient des casseroles. Ceux qui étaient faces à la presse pris individuellement ont des problèmes. Dans tous les cas, ce que les travailleurs et employeurs veulent que les autorités de se pays fassent un audit à la CNSS avant de prendre la décision ferme de" chasser" la bonne dame (tels sont les rêves calculés de ces agitateurs russes ).
    - Que l’on vérifie la gestion des mandats de trois derniers DG, de tous les directeurs centraux et régionaux ;
    - Que l’on enquête sur la campagne assurance volontaire ; et surtout sur la direction qui s’occupe du recouvrement des cotisations ;
    - Que l’on nous dise combien ces cabinets gagnent en organisant des "test" à la CNSS ;
    - Que l’on vérifie les diplômes obtenus (à la source) par les directeurs et chefs de services pour toucher des grosses sommes avec un salaire différentiel de 500 000FCFA dès l’adoption de la nouvelle grille passée ;
    - Que l’on fasse l’état de ceux qui ont embauché plus de gens parmi les trois derniers DG de la CNSS (état des maîtresses embauchées après quelques jeux de jambes en l’air, état des enfants embauchés, état des beaux frères, petits frère,des sœurs et belles sœurs embauchés etc) ;
    - Que l’on fasse le bilan des prêts octroyés à des individus, à des sociétés, à l’état, à d’autres institutions au cours des mandats des trois derniers DG, ceux qui ont payés et les mauvais payeurs ;
    - Que l’on fasse le bilan des villas payés à crédit ;
    - Il faut un audit complet d’abord et beaucoup seront surpris des AVIS DE POURSUITE JUDICIAIRE qu’on lancera contre ces grands agitateurs qui sont des vrais candidats de la MACO.
    Comme disait le grand Joseph Ouédraogo, paix à son âme, "qu’il est comme un lépreux qui ne sait pas traire la vache, mais il sait renverser une calebasse remplie de lait" tout le monde connait le lépreux qui renverse les DG à la CNSS. J’interpelle le Président du Faso, le Premier Ministre, le Ministre de tutelle de la caisse qu’ils envoient la cour de compte auditionner la CNSS ou qu’ils envoient une commission spéciale composée de gendarmes pour auditionner cette institution, le peuple aura la diarrhée car ceux là même qui accusent la DG ne sont pas propres.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 13:54, par el makri
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Restez vigilents

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 16:11, par le monde
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Salut freros. À lire toutes ces reactions j.ai pitié de 2 categories depersonnes :
    Les premiers son les beni.oui.oui de la dg qui sont de la cnss qui connaissent bien la réalite mais préferent saquer les delegues. Sachez que les delegué lutent pour le bien etre du personnel alors que les beni.oui.oui luttent pour eux meme.
    La seconde categorie ne savent point les realite de la cnss vue de l.interrrieur. d’accord pour le mauvais acceuil. Etc mais c.est dû à qui ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 16:17, par cdpiste
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Reagissez mesdames et messieurs pour que nous puissions remplacer rapidement la dg. De toute façon les consultations ont commencé pour la succession. C’est une question de temps. Elle ne continuera pas a verser notre figure par terre...

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2014 à 16:28, par Mr Traoré
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Lorsque Mme la DG affirme que l’assurance voĺontaire ( AV ) se porte bien, pour nous c’est une
    plaisanterie qui ne fait pas rire quand on connait les véritables performances de cette activité. Ce n’est pas que le projet en lui même soit mauvais mais ceux qui ont dirigé sa mise en œuvre n’ont pas été à la hauteur. Il a surtout servi de prétexte à des missions trop coûteuses avec des délégations pléthoriques dans différentes régions du Burkina, ainsi que dans des pays africains et européens. Le budget de la campagne pourtant consistant et même rallongé à été largement dépassé pour ne pas dire dilapidé pour des recettes si squelettiques que les premiers responsables redoute tout bilan. Les délégués n’ont pas manqué la moindre occasion de rappeler à Mme la DG, la nécessité de faire un bilan mais ces appels sont restés vains. Sur quoi se fonde - t - elle pour dire que l’ AV se porte bien ?
    Nous savons que pour un objectif de 45000 souscriptions dès la première année, on peine toujours à atteindre 3000. Quand on n’a pas pu atteindre 7% de ses objectifs et qu’on proclame qu’on est fier de ses résultats, nous nous demandons quel genre de d’élève est Mme la DG. Nous, nous ne sommes pas de cette logique qui consiste à présenter les échecs comme étant des succès .

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 08:31, par AV
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Cette DG est animée d’une vraie méchanceté qui ne dis pas son nom. Nous agents des services prestations sommes plus que , frustrés traumatisés par cette femme. Même s’il arrivait que la lutte de nos délégués de personnels n’aboutissaient pas, ne soyez pas surpris de voir nos services de pensions, prestations familiales et pensions fermés dans les jours à venir. Nous serons entendus de cette manière par la direction générale. Nous ne sommes pas les employés domestiques de Mme Traore, mais des travailleurs de la CNSS. Alors qu’elle arrête de faire de nous ce qu’elle veut !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 09:25, par pegwende
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Le politique à pu démasquer les actes frauduleux de cette fausse femme et l’arrêter à temps. Elle ne connaît vraiment pas la honte. Surtout, soyez vigilants et éviter de l’écouter car elle a l’art de se faire passer pour une sainte alors que c’est le diable incarné. Elle est une parvenue dans la sphère politique de notre pays, mais elle est plus menteuse qu’un vrai politicien. Le peuple burkinabé l’avait démasquée en son temps, à vous chers délégués syndicaux de la caisse nationale de sécurité sociales à votre tour de lui barrer la route, de l’arrêter dans ses fourberies, vols, détournements, favoritisme et tout ce dont vous l’accusez. Sinon elle vous fera sombrer dans le noir.

    Aussi, le PCA de l’institution et ses membres doivent faire très attention à cette dame pour ne pas se faire rouler dans la farine, elle est pire que du poison, pire qu’un vautour noir.
    Vous êtes prévenus.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2014 à 09:40, par LINGANI
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Nous avons entendu depuis Garango, Zabre ? Boussouma , niaogho que Mme la directrice générale de la caisse nationale de sécurité sociale a désavouer, humilier publiquement un de nos dignes fils qui occupe une fonction de directeur devant tous ses collaborateurs. Et l’humiliation qu’elle a fait subir à notre fils à tort a fait le tour de toutes les directions régionales de votre institution. Nous en avons été profondément affectés, mais aussi, nous nous attendions à cette situation que vous vivez actuellement à la Cnss. Si nous avons un conseil à donner à cette madame DG, quelle ré convoque la même assistance pour présenter publiquement ses excuses à cet honnête travailleur qu’est notre fils pour minimiser ce qui est entrain de venir sur elle.
    Tous les ressortissants du centre- est, pour dire tous les bissassent ont l’œil sur votre maison. Vous n’allez plus jamais humilier un digne fils béni de ses ancêtres sans raisons aucunes qui tiennent.
    les jours à venir vous conseilleront davantage !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 18:15, par le sage
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Plus rien ne m’étonne avec cette dame qui dans sa grande vulgarité, s’est permise de nous insulter publiquement " MAGNEDGA" à son passage à notre direction régionale de Ouagadougou lors de l’identification des pensionnés ivoiriens. Tout le personnel s’en est senti indigné en particulier notre DR. Que cette femme sache simplement que nous sommes des travailleurs de la CNSS et non elle personnellement ses travailleurs. ; pour témoigner combien plus rien ne va à la direction régionale de la CNSS Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2014 à 18:38, par FAN CLUB CDP
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Avec son expression d’ " agitateur à la Poutine", Madame Traore est entrain de faire la publicité de notre Prési qui pourra intéresser plus encore le président du Faso Blaise COMPAORE dans sa quête de modification de l’article 37 en sa faveur. Parce qu’un seul homme capable de dresser tout le personnel et ses délégués contre la DG d’une si importante société d’Etat, il y’a lieu de reconnaître que cet homme est un puissant mogo que chaque parti politique aimerait avoir dans son clan.
    Puisse Dieu te garder et te protéger Prési, tu fais notre fierté.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2014 à 09:21, par cdpiste
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Bon je crois que cette dame est entrain de salire le nom du cdp. C’est mieux que le président himself jette un oeil la dessus...

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2014 à 09:24, par amigo
    En réponse à : CNSS : ça bouillonne dans la « caverne »

    Tu parle ! Mon frere cette dame roule pour mpp. Comme beaucoup, elle jouerait double jeux. Wait and see.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés