Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.» Gandhi

Conseil supérieur de la communication : Nathalie Somé/Hien succède à Béatrice Damiba

Accueil > Actualités > Multimédia • • lundi 1er septembre 2014 à 23h55min
Conseil supérieur de la communication : Nathalie Somé/Hien succède à Béatrice Damiba

Les nouvelles dispositions de la loi régissant le Conseil supérieur de la communication stipulent que le président de l’institution est élu par ses pairs. Ainsi, le collège des nouveaux conseillers, réuni ce 1er septembre 2014, a élu Ini Nathalie Somé/Hien comme présidente du CSC. Le vice-président est Désiré Komboïgo, représentant du secteur de la Publicité.

C’était plutôt attendu. Nathalie Somé/Hien succède à Béatrice Damiba à la tête du Conseil supérieur de la communication. Alors chef du bureau presse et communication du CSC, elle devient ainsi la première présidente élue de l’autorité de régulation des médias et de la publicité. Ce, en conformité avec la loi (relue en 2012) régissant l’autorité de régulation qui dispose que « le président du CSC est désormais élu par ses pairs et nommé par décret par le Président du Faso. » Jusque-là, le président du CSC était nommé par le président du Faso. Désormais, il entérine tout simplement par décret la désignation du président élu par le collège des conseillers. Les nouvelles dispositions du CSC précisent également que les conseillers sont nommés pour un mandat de cinq ans non renouvelable.

Ainsi, les nouveaux conseillers ont été nommés en conseil des ministres du 29 juillet 2014. Ils sont neuf membres : Trois au titre de la Présidence du Faso, deux au titre de l’Assemblée nationale, un au titre du Conseil constitutionnel et trois au titre des Associations des professionnels des médias.

La nouvelle présidente est bien connue du milieu des médias. Journaliste de formation et de profession, Nathalie Somé/Hien a fait ses armes à la radio nationale du Burkina. De 2008 à 2013, elle a dirigé la RTB/Hauts-Bassins, avant de rejoindre le CSC comme chef du bureau presse et communication. Là, aux côtés de Béatrice Damiba, elle a certainement eu le temps d’apprendre sur le fonctionnement de l’institution.

Nathalie Somé/Hien est diplômée de l’université de Ouagadougou (Licence en sciences et techniques de l’information à l’INAFEC) et de l’université d’Abidjan (maîtrise en sciences et techniques de la communication). Elle a aussi suivi d’autres formations notamment en gestion des projets, en valorisation des compétences…
Elle a donc la lourde responsabilité de présider désormais aux destinées du CSC. Nathalie Somé/Hien est secondée par un autre diplômé de l’INAFEC, Désiré Komboïgo (vice-président), directeur général de l’une des premières agences-conseils en publicité au Burkina, Synergie ACE-Développement.

Liste des Conseillers du CSC :

Au titre de la Présidence du Faso
- Odile KABORE/TIENDREBEOGO, Inspecteur du trésor ;
- Ini Nathalie SOME/HIEN, Conseiller de presse et techniques de l’information ; - Sékou KARAMBIRI, Journaliste.

Au titre de l’Assemblée nationale
- Jean de Dieu VOKOUMA, Conseiller de presse et des sciences de l’information ;
- Bakari Alexandre SANOU, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication.

Au titre du Conseil constitutionnel
- Victoria OUEDRAOGO/KIBORA, Magistrat de grade exceptionnel.

Au titre des Associations des professionnels des médias
- Joseph BONZI, représentant de la presse écrite ou en ligne ;
- Abibata KOULIDIATI, représentante de l’audiovisuel ;
- Désiré KONBOÏGO, représentant du secteur de la publicité.

Moussa Diallo
Faso-tic.net

Lire aussi :
Nathalie Somé et les « orpailleurs » de l’information :

Désiré Comboïgo : Les ambitions d’un pionnier de la pub au Burkina :

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Transformation digitale de l’administration : Les responsables des systèmes d’information outillés à Bobo-Dioulasso
Monitoring des médias en période électorale : Le CSC forme 110 observateurs
Bobo-Dioulasso : L’incubateur Sira Labs bénéficie de l’appui aux starts-ups du numérique
23e Nuit des Galian : Et le super Galian revient à Tiga Cheick Sawadogo du journal en ligne Lefaso.net
Communication et information au Burkina Faso : L’association des retraités interroge sa contribution au développement socio-économique et culturel
23e Nuit des Galian : Vers la création d’une catégorie Web Télé et Web Radio
Journée nationale de la liberté de la presse : « Le journalisme à l’épreuve de l’éthique et de la déontologie en période électorale »
Prix de la meilleure journaliste du Burkina : Rabiatou Simporé des Éditions Sidwaya prend le sacre de 2020
Médias : Lancement du prix ECOPRESS
Journée nationale de la liberté de presse 2020 : Le message de Rémis Fulgance Dandjinou à ses consœurs et confrères
Médias publics burkinabè : Plus d’une vingtaine d’agents réaffectés dans des communes rurales selon le SYNATIC
Observation des élections du 22 novembre 2020 : Le Japon offre trois véhicules au CSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés