Mouvement flambeaux et lumières : Bobo-Dioulasso a accueilli les festivités du 40ème anniversaire

lundi 1er septembre 2014 à 23h13min

« Le Mouvement Flambeaux et Lumières, 40 ans au service du leadership et de la citoyenneté des jeunes : Quel avenir ? », c’est sous ce thème que le mouvement Flambeaux et Lumières a célébré ses quarante ans d’existence au Burkina Faso, ce samedi 30 aout 2014 à Bobo-Dioulasso. Empêché, le patron des festivités du quarantième anniversaire, Soungalo Appolinaire Ouattara a été représenté par Idrissa Sinon, le Directeur Général des Ressources Humaines et de la Protection Sociale de l’Assemblée Nationale burkinabè.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mouvement flambeaux et lumières :   Bobo-Dioulasso a accueilli les festivités du  40ème anniversaire

Créé en 1937 à Weaston aux États-Unis par un jeune étudiant du nom de Joe Coughlin, le Mouvement Flambeaux et Lumières est « une œuvre évangélique internationale ». Présent au Burkina Faso depuis l’époque voltaïque (1973), ce mouvement est un programme au profit du développement « holistique » des jeunes garçons appelés « flambeaux » et des jeunes filles appelées « lumières » avec pour mission de les rapprocher du Christ et de les former pour son service. A travers un système de passation de grades et des modules de formation comme la connaissance de la Bible, la connaissance de la nature, le civisme, le service chrétien, le sport…, le Mouvement Flambeaux et Lumières permet de préparer efficacement le jeune garçon et la jeune fille à une vie responsable. Pour marquer les festivités du quarantième anniversaire, les flambeaux et lumières du Burkina se sont retrouvés à Bobo-Dioulasso.

Représenté par Idrissa Sinon, le Directeur des Ressources humaines et de la Protection sociale de l’Assemblée nationale burkinabè, Soungalo Appolinaire Ouattara a rendu un vibrant hommage à ce mouvement : « Qu’il me soit donc permis de rendre un hommage mérité aux pionniers de ce mouvement. Je reste persuadé que ce mouvement est un prestigieux instrument de formation et de transformation holistique de la vie de milliers de jeunes pour servir efficacement notre pays au regard ». Après le message du patron, le Révérend Thomas Traoré a souligné le grand apport du Mouvement Flambeaux et lumières dans les églises du Burkina en particulier et dans la société en générale : « 1973 – 2013, quarante ans maintenant que le Mouvement Flambeaux et Lumières agit dans la formation des jeunes, il a fourni à l’église et à la société des citoyens, des cadres moyens et supérieurs. C’est un âge de majorité pour permettre à un individu ou une structure d’être autonome sur tous les plans ».

Pour Jonas Sanou, le commissaire national du Mouvement, des chemins ont été parcourus en quarante ans d’existence : « Parti d’une seule troupe à Banfora, le Mouvement Flambeaux et lumières comptabilise à ce jour une soixantaine de troupes à travers cinq régions du pays, cinq dénominations et plus d’un millier de membres engagés. Grace au Mouvement Flambeaux et Lumières du Burkina Faso, le Mali et le Sénégal sont aujourd’hui membres. Son impact dans le temps et dans l’espace a permis de mettre à la disposition de l’église et de la nation des dizaines de milliers de jeunes leaders et citoyens modèles ». Dans le cadre des activités commémoratives du 40ème anniversaire du mouvement, un camp a été érigé à l’endroit des jeunes, où ils ont eu droit à des communications sur la maladie à virus Ebola.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés